Les OGM contaminent aussi la France !

Mise à jour du 16 avril 2014, 16h20 – Le cabinet de M. Stéphane Le Foll a pris contact avec Greenpeace pour avoir plus de renseignements et mener son enquête, en lien avec la répression des fraudes. Nous resterons vigilants quant aux suites de cette affaire.

Six OGM différents ont été détectés dans des semences de maïs “certifiées sans OGM” vendues en France en 2013 et 2014 par le semencier espagnol Semillas Fitó ! Une situation inacceptable que nous dénonçons, alors que la loi sur l’interdiction du maïs OGM en France est en débat cet après-midi même à l’Assemblée nationale.

Semences de maïs Tauste commercialisées en France en 2013
Semences de maïs Tauste commercialisées en France en 2013

Six OGM détectés dans des semences de maïs “certifiées sans OGM”

Nous avons fait tester par le laboratoire indépendant Eurofins, 3 échantillons aléatoires de semences de maïs d’environ 3 kilos, commercialisés en 2013 et 2014. Le laboratoire y a détecté les OGM suivants :

- 3 OGM différents dans l’échantillon de maïs ORDINO de 2014 : les TC1507, MIR604 et DAS-59122 ;

- 6 OGM différents dans l’échantillon de maïs ORDINO de 2013 : les MON810, MON863, NK603, TC1507, MON88017, DAS-59122 ;

- 2 OGM différents, dans l’échantillon de maïs TAUSTE de 2013 : les TC1507, DAS-59122.

Des agriculteurs français floués

Ces OGM ont été vendus, semés et cultivés dans les champs, on ne sait où en France, à l’insu d’agriculteurs qui ne souhaitaient pas planter d’OGM ! Ils ont été trompés par ce semencier, et ce maïs contenant des OGM se retrouve donc potentiellement dans notre alimentation.

Notre demande est claire : les semences de maïs incriminées doivent être immédiatement retirées du marché, le gouvernement doit mettre en place de réelles mesures de contrôle, et sanctionner sévèrement les infractions à ces règles.

Nous le répétons : la coexistence entre cultures OGM et non- – OGM est impossible !

La loi interdisant la culture de maïs OGM en France, en débat cet après-midi à l’assemblée nationale, est à la fois une nécessité et une urgence. Mais cette loi ne sera pas suffisante : pour lutter efficacement contre les OGM, la France doit agir au niveau européen pour renforcer l’évaluation des OGM et s’assurer qu’elle prenne en compte l’ensemble des impacts sanitaires à long terme, environnementaux et socio-économiques.

Les semenciers sont manipulateurs et peu scrupuleux. En effet, dans certains cas comme au Brésil, les semenciers et lobbies pro – OGM ont introduit ces cultures dans les champs, contaminant les cultures alentour, et utilisant la contamination pour obtenir, de fait, l’autorisation de mise en culture ! S’agit-il d’une manœuvre de plus des semenciers et lobbies pro-OGM pour les faire entrer coûte que coûte les OGM dans les pays qui n’en veulent pas ?

Nous refusons cette fatalité ! Et nous vous donnons le pouvoir de dire non en commençant par interpeller les marques qui utilisent encore des OGM dans la fabrication de leurs produits !

bouton_guetteur

Vos commentaires

Poster un commentaire

263 commentaires pour « Les OGM contaminent aussi la France ! »

Des criminels à punir de toutes urgence!

Nous avons besoin d'un sursaut démocratique.
La volonté éclairée du peuple doit s'appliquer !

NON aux OGM !

greenpeace dans sa volonté d'intoxiquer le public français écrit
"Les semenciers sont manipulateurs et peu scrupuleux. En effet, dans certains cas comme au Brésil, les semenciers et lobbies pro – OGM ont introduit ces cultures dans les champs, contaminant les cultures alentour, et utilisant la contamination pour obtenir, de fait, l’autorisation de mise en culture ! "

=> en faites

Les semences viennent d´Uruguay, Paraguay et Argentine
Dans Le Rio Grande do Sul, la proportion de soja OGM atteindrait en effet entre 65 % et 85 % des surfaces, au mépris de la loi fédérale. Faciles à obtenir, les semences de contrebande proviennent d´Uruguay, du Paraguay et d´Argentine, l´un des quatre pays au monde qui concentrent les cultures OGM autorisées (avec les USA, le Canada et la Chine).

importation de la part d'agriculteurs qui ont trouvé un intérêt à cultiver ces plantes.
Eux, ils ont trouvé un intérêt a cette culture, il doit y avoir une raison, vous ne croyez pas?
Et vous, vous êtes toujours à faire des campagnes haïssables?
Les opposants au riz doré doivent être tenus responsables des problèmes de santé liés à la carence en vitamine A
http://blogs.scientificamerican.com/guest-blog/2014/03/15/golden-rice-opponents-should-be-held-accountable-for-health-problems-linked-to-vitamain-a-deficiency/

UN SCANDALE !!!! Si ces maïs viennent aussi d'être semé cette année, le ministère de l'agriculture doit forcer les agriculteurs a les détruire ! Tant pis on dédommagera les agriculteurs floués ! OGM TOLÉRANCE ZÉRO !

Tina dit :Mardi 15 avril 2014 à 17:44
UN SCANDALE !!!! Si ces maïs viennent aussi d’être semé cette année, le ministère de l’agriculture doit forcer les agriculteurs a les détruire ! Tant pis on dédommagera les agriculteurs floués ! OGM TOLÉRANCE ZÉRO !

=< un aussi gros scandale dque la campagne que fait greenpeace?
http://blogs.scientificamerican.com/guest-blog/2014/03/15/golden-rice-opponents-should-be-held-accountable-for-health-problems-linked-to-vitamain-a-deficiency/
Les opposants au riz doré doivent être tenus responsables des problèmes de santé liés à la carence en vitamine A

Salut les Talibios !

je reviens avec une bonne nouvelle :

http://www.europe1.fr/Environnement/Les-deputes-interdisent-la-culture-de-mais-OGM-2093767/#

les trolls apprécieront ;)

il faut bruler vite ou arracher tous les OGM VITE Partout!

@fred
Deux bémols:
I) « C'est un texte anti-constitutionnel et contraire au droit européen », a expliqué Christian Jacob
=> Le texte va probablement être retoqué. Avec la série des décrets pris par NKM et ses successeurs, on avait affaire au Conseil d'Etat, cette fois, puisqu'il s'agit d'une loi, c'est le Conseil Constitutionnel qui va s'en charger. Même motif, même punition.
II) Un amendement du groupe écologiste, qui proposait d'interdire la culture de toutes les plantes génétiquement modifiées, a été repoussé.

Cf. http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/04/15/les-deputes-interdisent-a-nouveau-les-mais-transgeniques_4402144_3244.html

« Le laboratoire y a détecté les OGM suivants ... » ?

À quelles doses ? Avec quel niveau de confiance dans les résultats ? Quelle confirmation  ?

« Ces OGM ont été vendus, semés et cultivés dans les champs, on ne sait où en France, à l’insu d’agriculteurs qui ne souhaitaient pas planter d’OGM ! » ?

Jolie arnaque médiatique (GP en est coutumier). Ce qui a été vendu, semé et cultivé, c'est trois variétés e maïs contenant – peut-être – des traces d'OGM.

« Ils ont été trompés par ce semencier, et ce maïs contenant des OGM se retrouve donc potentiellement dans notre alimentation » ?

Les lecteurs de GP sont trompés. Comme on sait, nous sommes grands consommateurs de polenta... Mais rassurez-vous bonnes gens : il y a le mot « potentiellement ». Ce qui signifie que GP sait très bien qu'ils ne se retrouvent pas dans l'alimentation. Car, s'il savait pour sûr, il n'aurait pas mis ce mot ; et produit une toute autre version de son discours alarmiste.

Et petite question : pourquoi n'apprend-on qu'aujourd'hui que des semences vendues en 2013 auraient été « contaminées » ?

Et autre petite question : pourquoi GP n'a pas saisi les services officiels, mais se contente d'une opération médiatique pile la jour du débat à l'Assemblée nationale ?

« Les semenciers sont manipulateurs et peu scrupuleux... » ?

C'est GP qui est manipulateur et menteur. Comme l'a expliqué M. Aatea, ci-dessus, ce sont les producteurs brésiliens qui ont importé des semences de soja RR d'Argentine en contrebande. Semence qui a été appelée « semilla Maradona ».

« Les semenciers sont manipulateurs et peu scrupuleux [...] utilisant la contamination pour obtenir, de fait, l’autorisation de mise en culture ! » ?

On est mort de rire ! Comme si une graine GM sur, par exemple, 1000 suffisait à imposer l'autorisation ! On voit que c'est vachement efficace en Europe...

GP est du reste tellement convaincu par l'argument qu'il ajoute une question (ou a peut-être oublié de l'enlever) : « S’agit-il d’une manœuvre de plus des semenciers et lobbies pro-OGM pour les faire entrer coûte que coûte les OGM dans les pays qui n’en veulent pas ? »

C'est scandaleux! Il faut renforcer les contrôles, sanctionner sévèrement et boycotter ce semencier espagnol Semillas Fitó !
Il faut détruire ces champs contaminés de toute urgence.

zeppe dit :Mercredi 16 avril 2014 à 7:43
C’est scandaleux! Il faut renforcer les contrôles,
...
=> on sanctionne aussi les intervenants qui usurpte les pseudos en utilisant la technique de l'épouvantail (ou homme de paille)

pas vrai Zeppe?

Merci GP pour toutes ces informations et vos analyses. Heureusement qu'une telle association existe! Certains essayent de vous discréditer, pro-ogm et pro-nuke. Ils ont la même façon de fonctionner mais ne trompent personnes! L'impression d'avoir à faire à des lobbies vue le nombre de commentaires qu'ils laissent. Ils sont tellement risibles...MDR!!!

drikc 974 dit :Mercredi 16 avril 2014 à 8:36
Merci GP pour toutes ces informations et vos analyses. Heureusement qu’une telle association existe! Certains essayent de vous discréditer, pro-ogm et pro-nuke. Ils ont la même façon de fonctionner mais ne trompent personnes! L’impression d’avoir à faire à des lobbies vue le nombre de commentaires qu’ils laissent. Ils sont tellement risibles…MDR!!!

=> la campagne qu'a organisé Greenpeace
http://www.contrepoints.org/2011/10/16/50667-afrique-plutot-mourir-de-faim-que-se-nourrir-dogm
Afrique : plutôt mourir de faim que se nourrir d’OGM
doit être soutenu?
ou être combattu?
j'ai l'impression que vous êtes capable de montre le même cynisme que l'association que vous prétendez défendre.

@Wackes Seppi : que vous êtes de mauvaise foi ! Pourquoi GP publie le rapport aujourd'hui ? Regardez la date de rendu du rapport d'analyse !

Tien le débile imposteur retrouve son véritable pseudo?

@Tina
Ce n'est qu'un bel ordurier à la botte des firmes et semenciers.

Tina dit :Mercredi 16 avril 2014 à 9:17
@Wackes Seppi : que vous êtes de mauvaise foi ! Pourquoi GP publie le rapport aujourd’hui ? Regardez la date de rendu du rapport d’analyse !

=> la dépéche date du 15 avril, la discussion sur le deal du parti socialiste avec le parti prétendu vert date du 15 avril.
une manipulation habitule de greenpeace

Mme Tina a écrit (mercredi 16 avril 2014 à 9:17) :

« @Wackes Seppi : que vous êtes de mauvaise foi ! Pourquoi GP publie le rapport aujourd’hui ? Regardez la date de rendu du rapport d’analyse ! Je n'avais »

Je n'avais pas vu qu'il y avait des liens vers les rapports. Merci de m'avoir obligé à chercher.

Alors oui, les rapports sont datés du 14 avril 2014.

Mais alors il faut expliquer pourquoi des échantillons de semences commercialisées en 2013 n'ont été livrées pour analyse que le 8 avril 2014. Ne serait-ce pas pour obtenir de quoi monter une manipulation médiatique juste pour les débats à l'Assemblée nationale ? Juste à temps pour influencer ; juste à temps pour empêcher toute vérification ?

En tout cas, on a bien affaire à une campagne médiatique de GP sur la base de « signaux » (« positif » étant l'alternative à « absence de signal »).

@ drikc 974

Peu importe leurs réponses ! Tu as tout à fait raison drikc 974 de dire "Ils ont la même façon de fonctionner mais ne trompent personnes!".
Ces gens-là ne sont pas intelligents ! Ils s'imaginent convaincre quelqu'un sur le site d'une association écolo qui n'est visité QUE par des gens, TOUS farouchement opposés aux OGM/ RoundUP, Pesticide chimique...etc
C'est un peu comme si ils allaient dénoncer l'échec du libéralismes...Le Figaro !
Faire le troll c'est une marque de manque d'intelligence.
Pour convaincre, l'intelligence consisterait à s'adresse à un public qui n'a pas d'opinion , et non pas à celui qui a des opinion radicalement opposées. Mais ils sont trop idiot pour comprendre cette évidence !

zeppe dit :Mercredi 16 avril 2014 à 11:06
@ drikc 974

=> tiens, cher zeppe, vous ne faites plus d'usurpation d'identité?

Les ogm vont mettre un terme à la faim dans le monde... et la marmotte, elle met le chocolat, dans le papier aluuuuuuuu!!!

drikc 974 dit :Mercredi 16 avril 2014 à 12:49
Les ogm vont mettre un terme à la faim dans le monde… et la marmotte, elle met le chocolat, dans le papier aluuuuuuuu!!!

=>L’épouvantail (ou homme de paille) est un sophisme qui consiste à présenter la position de son adversaire de façon volontairement erronée.Normand Baillargeon explique que « si on ne peut vaincre un raisonnement donné, il peut être possible de sortir victorieux d'un débat avec une version affaiblie de ce même raisonnement. Cela sera d'autant plus facile si nous créons nous-mêmes la version affaiblie en la façonnant de manière à garantir qu'elle sera démolie ». Il classe ce procédé parmi les paralogismes.

Vous avez l'air de bien connaitre cette technique drick 974

Manipulation médiatique et désinformations, comme par hasard le jour ou la loi est votée à l'assemblée!

A qui faire confiance? quand le consommateur se fie a l étiquetage d un produit certifié sans OGM et qu'il est trompe , quand un agriculteur est sûr d ensemencer ses champs sans céréales OGM et qu il est trompé , nous sommes manipulés ! l

drikc 974 dit :Mercredi 16 avril 2014 à 8:36
Merci GP pour toutes ces informations et vos analyses. Heureusement qu’une telle association existe! Certains essayent de vous discréditer, pro-ogm et pro-nuke. Ils ont la même façon de fonctionner mais ne trompent personnes! L’impression d’avoir à faire à des lobbies vue le nombre de commentaires qu’ils laissent. Ils sont tellement risibles…MDR!!!

>> Bienvenue à La Réunion ;)
Ca fait plaisir de voir qu'au 1er coup d'oeil tu identifies les malfaisants...
Peace

aatea dit :Mercredi 16 avril 2014 à 14:57
...L’épouvantail (ou homme de paille) est un sophisme qui consiste à présenter la position de son adversaire de façon volontairement erronée.Normand Baillargeon explique que « si on ne peut vaincre un raisonnement donné, il peut être possible de sortir victorieux d’un débat avec une version affaiblie de ce même raisonnement. Cela sera d’autant plus facile si nous créons nous-mêmes la version affaiblie en la façonnant de manière à garantir qu’elle sera démolie ». Il classe ce procédé parmi les paralogismes.

>> c'est bien de décrire une de vos techniques de trollage, pour ceusses qui pourraient se laisser duper par vos contre-vérités, vos mensonges je veux dire.

mariethy dit :Mercredi 16 avril 2014 à 18:42
A qui faire confiance? [...]

>> aux personnes sans intérêts financiers ?

Amusant, les rapports d'Eurofins fournis par greenpeace nous disent qu'ils ont "détecté" la présence d'événements transgéniques. Pourquoi greenpeace n'a pas demandé une quantification des événements testés ? A moins que la quantification ait été demandée et que les résultats frôlent les limites de détection. La publication de tels résultats seraient plutôt ennuyante, n'est-ce pas ? Ce genre d’omission serait pas trop étonnant de la part de greenpeace.

M./Mme GFP,

Il me semble que votre sens de la logique a été pris en défaut.

Bien sûr qu'une quantification a été demandée. Imaginez le bénéfice que GP aurait tiré d'une présence quantifiée « importante ».

C'est bien parce que les résultats frôlent la limite de détection que le rapport n'en dit pas plus.

Quelques infos après une enquête auprès de Greenpeace et le semencier

Greenpeace a ciblé ce semencier espagnol car il multiplie des semences de Mon810 en Espagne (où c’est autorisé).
Il peut donc y avoir des traces de mélange à la fabrication.

Greenpeace a volontairement fait uniquement une analyse de trace et non une analyse de % de présence. Les tests sont donc positifs. Mais cela peut être à 0,01 %.
Greenpeace n’a pas voulu faire d’analyse de % car si le résultat avait été 0,02% , le lecteur qui cherche à comprendre ce serait dit 0,0002, que cela ! Donc au semis il doit pas rester grand-chose.
Greenpeace ne dit pas ce sont des grain entier : cela peut donc être des traces de grain, sans germe.

Greenpeace utilise le texte de droit qui dit que les semences doivent être pures non à 100 %, avec une tolérance de 1ù ou 0,1 %, mais pure à 100 % avec tolérance zéro.

Voilà les faits.
Nb ce semencier est marginal sur le marché français, les variétés sont enregistrées sur catalogue italien ou portugais donc à priori avec des profils d’utilisation en pays plus chaud que la France. Au total il y aurait 1000-2000 ha semés avec semences de ce multiplicateur (dont autres variétés). Sur un total de 2,9 millions d’ha en France.
Un petit calcul (0,02/100) x (2000/2 900 000) = 0,00000014 en % = 0,000014 % et encore rien n’indique que ce sont des grains (germes).

Greenpeace n’a pas cherché à faire d’analyse chez d’autre semenciers espagnols, encore moins chez les français.

Ensuite greenpeace y va de la théorie du complot : les agri seraient floués , même méthode qu’au brésil (alors que là bas ce sont les producteurs qui sont aller chercher les semences argentines pour améliorer leurs marges (houps « gros mot ») avec le soja roundup ready.

Même méthode habituelle de désinformation. Et, bravo Greenpeace, les journalistes gobent. Ils n’ont même pas réfléchi que les producteurs de maïs ne reproduisent pas leurs semences mais rachètent chaque année des hybrides.
En tout cas, s’ils étaient au pouvoir, tout celui qui n’est pas pur à 0,000014 % il aurait des soucis à se faire. Et si l’on en croit les commentaires des partisants de greenpeace sur leur blogs il passeraient un mauvais quart d’heure.

ne te casse pas en explication dangers!
Des OGM , il en faut 0 , chez nous mais aussi en Espagne!
Un taux de 0,000001 d'OGM , c'est 100% inacceptable, pas seulement en France mais dans TOUTE la planète.
On a pas a cultiver des OGM point barre. Ni chez nous, ni en Espagne, ni au Brésil, ni aux USA.

Bien formulé zeppe, il est temps de rappeler les raisons qui motivent notre refus de toutes ces "pseudo-sciences-dont-la-finalité-est-le-pognon" :

Les ogm et les produits phyto sanitaires sont indissociables, du point de vue utilisateur -qui n'a d'autre choix que de traiter les ogm avec les produits indispensables à leur développement- comme du point de vue constructeur -ce mot est employé sciemment, et ce sont les mêmes firmes qui fabriquent les 2- Il semble bon de rappeler ce qui suit, et qui sert de base à notre refus des ogm et phyto, pour des raisons éthiques principalement, mais pragmatiques aussi car les rendements s'avèrent supérieur en bio, et les sols s'apauvrissent avec les produits chimiques. Citons aussi l'argument financier, en bio si tu conserve une partie de tes semences le cout de production est nettement moindre, et le paysan se rémunère bien plus, tout en se libérant des contraintes liées à la "captivité" au fournisseur. Voici donc un résumé des arguments des anti ogm (merci de compléter si j'en ai oublié) :

>> Les scientifiques n'ont pas le recul nécessaire pour mener des études sur le long terme (pour faire une comparaison avec le passé récent, rien n’interdit donc de supposer pour les ogm un final comparable à l’amiante, au bisphénol A ou aux pilules contraceptives de 3-4 èmes générations).

>> Il existe un fort à priori négatif des anti ogm, dû à "une sorte de méfiance" à l’égard de multinationales ne nous ayant pas habitué à une quelconque action favorable aux peuples, pour rester poli. Citons par exemple le cas de monsanto, qui a recyclé ses invendus de l’agent orange en produit phyto sanitaire, pour placer précisémment le curseur de notre méfiance.

>> Comme le rappelait Joceline les rares études indépendantes ET à charge ont été rejetées non pas sur le fond mais sur la forme, et sans aucun doute à cause du lobbying forcené des firmes incriminées (à Bruxelles, il y a 15000 fonctionnaires et 20000 lobbyistes -source europarl.europa.eu). D’autre part, les études effectuées par les firmes qui commercialisent les produits sont bien évidemment toutes sujettes à caution du fait du conflit d’intérêt (ils pourraient très bien conclure que c’est nocif, mais enterrer l’étude et commercialiser comme ce fut le cas pour l’aspartame..)

>> L’un des grands arguments des pro ogm c’est le refus de “La Science” avéré des anti. C’est exactement le contraire dont nous faisons preuve, mais la science que nous pratiquons est celle du vivant (et ne se pratique pas seulement en labo aseptisé), il ne s’agit pas là d’une mince affaire, et toutes les études techniques ne sont pas encore finalisées, mais on peut citer :
- l’enrichissement des sols sans produits chimiques,
- l’étude des inter-relations des espèces et le développement du compagnonnage des plantes et des insectes auxiliaires,
- l’autosuffisance alimentaire pour tou-te-s,
- la préservation de la bio diversité et la lutte contre le dérèglement climatique,
entre autres exemples concrets des buts de techniques comme la biodynamie ou l’agroécologie. Voyez aussi le bio-mimétisme, des industriels cherchant à améliorer leurs produits en IMITANT la nature, et non pas en la modifiant..

>> Effectivement, nous sommes contre les ogm et les produits chimiques dont les industriels veulent faire la panacée aux graves crises alimentaires que le monde connait depuis des décennies. Au passage, la fameuse “révolution verte” devait régler le problème de la faim en une dizaine d’années : le problème s’est aggravé, plus d’un milliard de personnes est sous alimenté aujourd’hui, et pas seulement dans les pays dits du tiers monde. Toutes les 5 secondes un enfant de moins de 10 ans meurt, principalement à cause de la famine.

>> Effectivement, nous sommes contre tout ce délire scientiste qui vise à établir des standards industriels pour les plantes, les animaux (vous savez qu’il existe des usines où les poulets ont de plus gros blancs que leurs congénères "grace" à la manipulation génétique ?). Ces techniques de développement industriel sont flippantes car elles vont à l’encontre d’une humanité vivant sainement, et du respect des cycles de la nature.

>> Effectivement, nous sommes radicalement opposé-e-s à la manipulation génétique pour des raisons d’éthique. Nous ne pensons pas que l’homme puisse s’abroger le droit de remplacer l’évolution naturelle des règnes végétal ou animal, en dehors des laboratoires et sous une stricte surveillance scientifique. Par exemple pour faire des médicaments.

>> Effectivement, nous sommes partisan-e-s d’un changement radical de nos modes de vie et de consommation, parce que depuis des années le constat a été fait que la société “moderne” de consommation nous emmène, nous les humains, droit dans le mur. Des bibliothèques entières ont été remplies de bouquins détaillant cette faillite du mode vie consummériste.

>> Effectivement, nous ne serons jamais d’accord avec ce qui nous est “proposé” par les multinationales qui n'ont d'autre but que le profit dans cette affaire d'ogm (comme dans les autres), même si bien sur elles nous enfument de belles phrases sur le thème "comment on nourrit les gens sans les produits issus de notre technologie"..Barnart dit :Mercredi 26 février 2014 à 22:37

Je continue la liste de Fred :
>> Effectivement, nous sommes contre une détention globalitaire des semences entre les mains de quelques individus seulement car celle-ci constitue un monopole inacceptable sur le droit à l’alimentation.
Effectivement, nous sommes contre une monoculture intensive imposée par une logique productiviste nuisible à l’homme, à son environnement.

>> Effectivement, nous sommes contre la détérioration des paysages, de l’air, de l’eau, de la forêt , des éco-systèmes induite par la monoculture productiviste.

>> Effectivement, nous sommes pour la diversité des paysages, des éco-systèmes, des cultures, diversité qui sera anéantie si l’on autorise la culture des OGM considérant leur dissémination anarchique qui contamine l’environnement et favorise notamment la mutation de certaines plantes. L’amarante en est un exemple. Voir les films le Monde selon Monsanto et David contre Monsanto.

>> Effectivement, nous sommes contre une logique marchande imposant des rendements excessifs pour engraisser notamment à très court terme des animaux maintenus dans des élevages concentrationnaires. Animaux qui deviennent malades en raison de leurs conditions et méthodes de production… et donc, la chaîne alimentaire étant ce qu’elle est, hommes, femmes et enfants deviennent malades également. (Nota : le poulet sans plumes existe déjà !!)

>> Effectivement, nous sommes POUR une agriculture respectueuse des hommes, des animaux et de l’environnement et Fred, Zeppe, Bionel et GP dénoncent avec justesse les productions industrielles OGM toxiques qui ne sont pas l’agriculture mais DES USINES à produire conduites par des salariés payés par d’importants groupes agro-industriels ou fonds de pension ou banques. Nous sommes POUR une agriculture permettant de nourrir sainement tant les hommes que les animaux, favorisant les échanges locaux et créant un tissu social humain.

>> Effectivement, nous sommes CONTRE l’alliance des financiers, des politiques, de l’industrie agro-alimentaire et de la science car celle-ci constitue une TRAHISON à l’éthique même de cette dernière. La conception MARCHANDE du « progrès technologique » est en grande partie RESPONSABLE DES PIRES MAUX PLANETAIRES !!!! Nous sommes contre le développement IRREVERSIBLE d’une technologie qui met en jeu la survie de l’humanité. Nous sommes contre une folle logique marchande qui les poussent à vouloir s’accaparer LA VIE dans leurs dérives de techno-scientistes et ainsi dominer le monde par l’alimentation et leurs droits sur le Vivant en le brevetant.

>> Effectivement, nous nous référons aux dramatiques leçons du passé et celles plus douloureuses du présent voire de demain (augmentation des perturbations endocriniennes, cancers, diabète, cholestérol, déforestation, expulsion des petits producteurs, famine etc) qui nous amènent à faire un choix après avoir répondu à quelques questions dont :
- lorsque l’on est confronté à un sujet de recherches, par exemple comment s’affranchir des dégâts occasionnés par la pyrale du maïs, on doit EN TANT QUE SCIENTIFIQUE mettre à plat TOUTES LES ALTERNATIVES POSSIBLES. Pour chacune d’elles on doit étudier quelle est leur faisabilité et quels sont les risques encourus ? S’il existe une probabilité de RISQUES difficilement maîtrisables « eu égard aux connaissances actuelles » par rapport à la faisabilité ou par rapport aux avantages potentiels que cela procure, une simple et audible question devrait être posée : peut-on faire autrement ?
Alors « eu égard les connaissances actuelles » peut-on faire autrement que de vouloir imposer la culture des OGM ?

je vous rappelle qu'il s'agit d'une liste NON exhaustive, n'hésitez pas à en rajouter en vue de compilation pour utilisation ultérieure et plus si affinités...

tiens ça fait un moment que je n’étais pas passé et je vois qu'il y a toujours les trois ou quatre comiques pro OGM qui trainent dans le coin !! dites on continue encore a vous payer pour les âneries que vous dite !! apparemment ça continue de vous ramollir le cerveau de bouffer votre saloperie !! mais continuez plus vite ça vous achèvera plus vite on ne vous entendra plus ^^ !! allez comme d'hab je vous laisse ruminer votre argumentaire bidon !! bye

Quoi qu'il en soit, s'il y a des traces, il y a contamination... ce que refusent d'admettre les pro OGM...Reste à savoir si c'est volontaire, pour nous mettre devant le fait accompli, et venir la main sur le coeur en disant ’pourquoi interdire alors qu'il y en a déjà partout?' ou si c'est un défaut de process, pas étonnant car les semenciers n'ont pas des processus de prod suffisamment étanches.
Il est donc salutaire que GP remonte ce genre d'alerte, et il est de bonne guerre qu'ils choisissent la date du vote à l'Assemblée, n'en déplaise à leurs adversaires.

laprune dit :Vendredi 18 avril 2014 à 7:48
...
Il est donc salutaire que GP remonte ce genre d’alerte, et il est de bonne guerre qu’ils choisissent la date du vote à l’Assemblée, n’en déplaise à leurs adversaires.

=> que greenpeace continue a faire un batage médiatique?
les plantes gm n'ont jamais posé le moindre problème, sanaitaire, mais pour vos marchands de peurs il est indispensable de vous répétez leurs mensonges.
que deviendrait leurs sources de revenus?

que greenpeace écrivent un article avec un énorme mensonge ne vous posent aucun problème visiblement.

M./Mme Laprune a écrit (vendredi 18 avril 2014 à 7:48) :

« Quoi qu’il en soit, s’il y a des traces, il y a contamination… »

Effectivement. Dans la logique de GP et plus généralement des anti-OGM, toute trace, aussi infime soit-elle est, dans leur jargon, une « contamination ».

« ...ce que refusent d’admettre les pro OGM… » ?

La réglementation européenne n'emploie pas le mot « contamination », mais « présence fortuite ou techniquement inévitable ».

« Reste à savoir si c’est volontaire, pour nous mettre devant le fait accompli... »

C'est là, bien sûr, la théorie – sinon la thèse, même si elle est présentée sous la forme interrogative – de GP. Parce qu'une trace au seuil de détection de 0,01 % dans un échantillon de semences implique « qu’il y en a déjà partout? » Que c'est le début d'un enchaînement qui obligera inévitablement les autorités européennes (en l'occurrence) à ouvrir grand les écluses ? On tremble de peur...

« ...il est de bonne guerre qu’ils choisissent la date du vote à l’Assemblée » ?

Oui, comme vous l'écrivez, c'est de bonne guerre. Mais, l'écrivant, vous accréditez la thèse de l'opération de comm' du pure opportunité temporaire, ne reposant sur rien de sérieux.

@ laprune,
« Quoi qu’il en soit, s’il y a des traces, il y a contamination… »
=> Dites-moi, vous avez une idée de ce que représente une trace de 0.01% de transgène par rapport à l'ADN total de maïs présent dans un échantillon donné ? A votre avis, c'est plus ou moins que le volume d'un verre à schnaps dans le volume d'une piscine olympique ?

"La réglementation européenne n’emploie pas le mot « contamination », mais « présence fortuite ou techniquement inévitable"

===> Du jargon pour mieux endormir les non initiés et qui sert simplement à cacher la réalité de contamination!

@ sileo

C'est plus précisément un seul comique qui ce décline en un ensemble de clones.

l’ensemble des clones est sur des chardons ardents la sauce wacke lapisse coule à flot mieux que jamais, allez Mme et M
lecteurs occasionnels, novices cette intox reste le plus gros DANGER que vous rencontrerez sur notre forum.

Sous leur apparats de soit disant dénoncer nos contrevérités ces clones vous inondent de leur POISON.

l’ensemble des clones est sur des chardons ardents la sauce wacke lapisse coule à flot mieux que jamais, allez Mesdames et Messieurs lecteurs occasionnels, novices cette intox reste le plus gros DANGER que vous rencontrerez sur notre forum.

Sous leur apparats de soit disant dénoncer nos contrevérités ces clones vous inondent de leur POISON.

mariethy dit :Mercredi 16 avril 2014 à 18:42

A qui faire confiance? quand le consommateur se fie a l étiquetage d un produit certifié sans OGM et qu’il est trompe , quand un agriculteur est sûr d ensemencer ses champs sans céréales OGM et qu il est trompé , nous sommes manipulés ! l

===> Voila ne surtout pas faire confiance aux gros baratinages de ces criminels.
cette forme d' agriculture est nocive elle doit STOPPER !!!

GFP dit :Vendredi 18 avril 2014 à 19:43
...
Dites-moi, vous avez une idée de ce que représente une trace de 0.01% de transgène par rapport à l’ADN total de maïs présent dans un échantillon donné ? A votre avis, c’est plus ou moins que le volume d’un verre à schnaps dans le volume d’une piscine olympique ?

=>et lorsqu'on détectera 0.001% ils vont écrire les mêmes mensonges?

Bonjour à tous.
La loi est écrite pour être respectée sans aucune compromission.
Dans un monde où s'installe tous les jours un peu plus la loi du plus fort par la richesse et la puissance, il est temps de faire comprendre que notre étalon social international, c'est la loi.
Alors n'êtes-vous pas convaincu, à présent, du rôle protecteur que cette loi peut nous garantir?
Que de temps perdu par les consommateurs et gagné par les puissants.

@ richard30,
Je comprends votre courroux face à l'interdiction illégale du MON810.

Précision : le 0,01 % que j'indique correspond aux indications techniques : cela ne signifie pas qu'il y ait effectivement 0,01 %. Cela peut être encore 100 fois moins : 0,0001%; Ou 0,02 % que j'ai choisi pour le calcul.
Mais en tout cas ce que je note c'est que c'est tolérance 0,000000000000000001 % de certain "surveillants" du blog de greenpeace. Bien sur tout regard interrogatif doit être banni : il ne faudrait pas que des lecteurs ensuite doutent du bien fondé.
En tout cas j'espère que les responsables de greenpeace désaprouvent cette intolérance totale. La nécessité du doute pour comprendre, ne pas tout avaler ce que l'on nous dit sans un regard critique : c'est dans les fondamentaux de greenpeace ou pas. Si oui : alors cela vaut ausi pour GP. Sinon ....

@ GFP
Détrompez-vous, je n'exprime aucun courroux mais un constat : tout ce qui n'est pas interdit par la loi, est autorisé.
Les marchands d'OGM, qui "forcent" le système notamment celui de la loi Barnier, le principe de précaution, n'ont aucun intérêt à ce que la commercialisation de leurs produits soient contrôlée.
Sauf erreur ou omission, ce sont les lobbies qui imposent leur politique, leur volonté, aux décideurs européens, via la Commission Européenne.
C'est la 1ère fois de notre histoire que ce sont les consommateurs qui expérimentent eux-mêmes les OGM et à leur insu.
C'est la 1ère fois de notre histoire que les consommateurs ne peuvent pas choisir à leur convenance les produits qu'ils utilisent pour se nourrir.
Les consommateurs attendent toujours une loi qui les protègent.
Soit une loi qui impose aux producteurs BIO un étiquetage à leurs frais des produits traditionnels qu'ils commercialisent : produits sans OGM, avec une tolérance de 0,9% d'OGM autorisés, soit une autorisation par la loi de faire un FAUX en écriture et donc une 1ère sur le plan juridique.
Soit une loi plus équitable, qui impose aux producteurs d'OGM d'afficher à leurs frais, sur la totalité de leurs produits, semences, céréales, nourriture pour animaux, etc.., la mention produit contenant des OGM;
Cette loi est comparable à l'Arlésienne et prouve incontestablement que les lobbies pourraient avoir une influence sur le "législatif" européen et donc français.
Questions :
- qui doit être protégé, une poignée de responsables de lobbies ou des centaines de millions de consommateurs?
- qui est au courant du p

Suite
Questions :
- qui doit être protégé, une poignée de responsables de lobbies ou des centaines de millions de consommateurs?
- qui est au courant du Pacte Transatlantique ou Tafta?
- à qui doit-on s'adresser pour exiger une loi, nos mandataires élus ou des citoyens souverains, décidés et dans leur bon droit?

Mais enfin ... toute personne un peu cultivée sur le sujet de la biologie sait que la majorité des graines et semences vendues en France, en Europe et partout dans le monde sont des F1 / OGM ou équivalent et donc modifiées et stériles ?
Il faut exiger des semences et graines "rustiques" telles que les proposent nos amis de Kokopelli, Biaugerme et autres défenseurs du vivant ... ?!!

M. Richard30 a écrit (samedi 19 avril 2014 à 7:35) :

« La loi est écrite pour être respectée sans aucune compromission. »

Remarque fort judicieuse sur le site de GP...

.

M./Mme GFP a écrit (samedi 19 avril 2014 à 10:55) :

« Je comprends votre courroux face à l’interdiction illégale du MON810. »

On a là une étape de plus : la loi elle-même doit être légale, en l'occurrence conforme aux principes supérieurs du droit, notamment la Constitution.

Il se trouve que nos chers députés ont sciemment adopté une loi dont ils savent pertinemment qu'elle est anticonstitutionnelle – juste pour flatter une opinion publique chauffée par la désinformation, y compris celle de GP.

.

M. Richard30 écrit aussi (samedi 19 avril 2014 à 14:51) :

« Les marchands d’OGM, qui “forcent” le système notamment celui de la loi Barnier, le principe de précaution, n’ont aucun intérêt à ce que la commercialisation de leurs produits soient contrôlée. »

C'est là une grave accusation. Sans preuve ni même soupçon de preuve. Ah si ! Il y a les insinuations de GP... Ces méchants marchands d'OGM mettraient un tout petit soupçon d'ADN GM dans des sacs de semences « conventionnelles » – oh ! Juste de quoi produire un signal dans le laboratoire avec lequel GP est en cheville – pour « contaminer » la France et la forcer à adopter les plantes GM...

« Sauf erreur ou omission, ce sont les lobbies qui imposent leur politique, leur volonté, aux décideurs européens, via la Commission Européenne. »

C'est tellement vrai qu'en l'espace de deux décennies, l'Europe a autorisé la culture de... deux plantes GM.

« C’est la 1ère fois de notre histoire que ce sont les consommateurs qui expérimentent eux-mêmes les OGM et à leur insu. »

Ça fait bien longtemps que – selon la propagande de GP et consorts ainsi que selon la publicité des grandes surfaces comme Auchan et Carrefour (qui vend du « nourri sans OGM ») – les consommateurs sont censés « expérimenter... » (la réalité est bien plus complexe). L'opération de délation et de harcèlement «Je deviens un guetteur » de GP, sur quoi repose-t-elle à votre avis ?

« C’est la 1ère fois de notre histoire que les consommateurs ne peuvent pas choisir à leur convenance les produits qu’ils utilisent pour se nourrir. »

Jamais le consommateur n'a eu autant de choix. Et jamais il n'a eu autant de possibilités d'assouvir ses délires alimentaires.

« Les consommateurs attendent toujours une loi qui les protègent. »

Cette loi – ou plutôt ces lois – nous l'avons. Pour les OGMophobes, il y a une loi sur l'étiquetage. Sachant qu'un produit étiqueté « contient des OGM » est aussi sain que le « sans ».

« Soit une loi qui impose aux producteurs BIO un étiquetage à leurs frais des produits traditionnels qu’ils commercialisent : produits sans OGM, avec une tolérance de 0,9% d’OGM autorisés... »

Les producteurs « bio » utilisent le logo européen AB, impliquant l'absence d'OGM (selon les termes de la loi) au seuil de 0,9 %, avec ou sans logos nationaux ou privés, à leurs frais. Ou plutôt aux frais du consommateurs (dans certaines régions aux frais du contribuable).

« ...soit une autorisation par la loi de faire un FAUX en écriture et donc une 1ère sur le plan juridique. »

J'ai du mal à saisir. Quiconque prétend que son produit est « indemne d'OGM » (à 0 %) le fait sous sa propre responsabilité. Il est vrai que GP ne viendra pas vérifier...

« Soit une loi plus équitable, qui impose aux producteurs d’OGM d’afficher à leurs frais, sur la totalité de leurs produits, semences, céréales, nourriture pour animaux, etc.., la mention produit contenant des OGM »

Cette loi existe. Elle impose un étiquetage au-dessus du seuil de 0,9 % – même quand il n'y a plus de traces d'OGM (cas par exemple du sucre produit à partir de betteraves GM).

.

Mme Marie-Line DUPUY a écrit (samedi 19 avril 2014 à 15:40) :

« Mais enfin … toute personne un peu cultivée sur le sujet de la biologie sait que la majorité des graines et semences vendues en France, en Europe et partout dans le monde sont des F1 / OGM ou équivalent et donc modifiées et stériles ? »

Des graines non GM qui seraient « modifiées » ?

Des graines qui seraient stériles ?

Ça, c'est une très, très grande nouvelle !

QUI NE VEUT PAS ETRE FAUCHEUR BENEVOLE?

@ wackes Seppi.
Vous paraissez être très pointu en Droit.
Vous écrivez : "On a là une étape de plus : la loi elle-même doit être légale, en l’occurrence conforme aux principes supérieurs du droit, notamment la Constitution".
Votre remarque est essentielle, nous possédons, plus exactement il existe le Conseil Constitutionnel et le principe supérieur doit s'appliquer à l'ensemble des lois.
Notre Constitution, Titre 1, la souveraineté.
Article 2, alinéa 5 : son principe est gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.
Tout le contraire de ce qui se passe aujourd'hui : gouvernement des riches, par les riches, pour les riches.
Article 3, 1er alinéa : la souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par voie du référendum.
Est-il écrit : la souveraineté nationale appartient au peuple qui NE l'exerce QUE par ses représentants et par voie du référendum.
En France c'est quoi un référendum, pour ma part, je ne sais plus très bien?
Article 3, alinéa 2 : aucune section du peuple ne peut s'en attribuer l'exercice.
Il n'est pas écrit que les lobbies ne sont pas concerné.

je constate avec desespoir et tristesse qu'en Espagne,au Bresil,en Amazonie,aux Etats Unis,...etc...il y a de plus en plus de gens malades,cancereux(,dans tous les pays,soit disant sous developpes...)
les gens se vaccinent de plus en plus,bouffent desOGM sans le savoir;
des milliers d'enfants sont obeses,sous neuroleptiques...

je suis inquiete
merci a Greenpace et a toutes et tous ceux qui luttent inlassablement,pour les generations futures
pour que tout cela cesse
boycottons,cramons,arrachons partout tous les OGM.VISITONS NOS CENTRALES DE LA MORT.
et commencons a demanteler

calmelet dit :Samedi 19 avril 2014 à 21:26
...
boycottons,cramons,arrachons partout tous les OGM.VISITONS NOS CENTRALES DE LA MORT.
et commencons a demanteler

=< tiens vous recommencez votre crise contre les centrales nucléaires?
vous pouvez expliquer en quoi elles peuvent détruire les abeilles?

@ wackes Seppi
"Les producteurs « bio » utilisent le logo européen AB, impliquant l’absence d’OGM (selon les termes de la loi) au seuil de 0,9 %, avec ou sans logos nationaux ou privés, à leurs frais. Ou plutôt aux frais du consommateurs (dans certaines régions aux frais du contribuable).
« …soit une autorisation par la loi de faire un FAUX en écriture et donc une 1ère sur le plan juridique. »
J’ai du mal à saisir. Quiconque prétend que son produit est « indemne d’OGM » (à 0 %) le fait sous sa propre responsabilité. Il est vrai que GP ne viendra pas vérifier…"

Vous avez du mal à saisir?
Vous écrivez : "Les producteurs « bio » utilisent le logo européen AB, impliquant l’absence d’OGM (selon les termes de la loi) au seuil de 0,9 %"
Cette loi dit qu'un produit est SANS OGM, alors qu'il peut y en avoir 0,9%.
En clair : la loi autorise les producteurs BIO à indiquer à leurs consommateurs qu'ils achètent des produits SANS OGM, alors qu'elle "admet" qu'il peut y en avoir 0,9%.
La loi affirme donc que le SANS est AVEC.
Il s'agit donc bien d'un faux en écriture car il n'est pas possible d'utiliser le mot SANS, s'il peut vouloir dire "légalement" AVEC.
La seule et unique possibilité de protéger les consommateurs qui refusent les OGM est d'obliger par la loi TOUS ceux qui produisent, transforment, commercialisent, etc.. les OGM, à indiquer à leurs frais, sur TOUS les produits qui sont mis sur le marché, qu'ils contiennent ou peuvent contenir des OGM. La loi ne pourra plus tromper le consommateur car dans cette occurrence, que les produits possèdent des "résidus" d'OGM ou des OGM volontairement utilisés, les produits fabriqués, ou cultivés ou transformés par la filière agroalimentaire ou d'élevage, ou etc, seront AVEC OGM et cela sans aucune ambiguïté.

richard30 dit :Dimanche 20 avril 2014 à 7:23
...
=> la tolérance de 0.9% est là pour protéger les agriculteurs bio de "contamination" accidentelle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Label_d'agriculture_biologique

"La commission estime pour sa part que ce taux (0.9%) suffit à protéger les producteurs de bio de contaminations accidentelles par des OGM."

si vous exigez d'avoir 0%, vous mettez en "danger" les agriculteurs bio, cependant, vous pouvez trouver ce taux sur d'autres labels, demeter par exemple.
http://www.bioblog-franco-allemand.eu/?tag=demeter

@ aatea.
Merci pour vos infos.
Vous écrivez : « La commission estime pour sa part que ce taux (0.9%) suffit à protéger les producteurs de bio de contaminations accidentelles par des OGM.”
Cette tolérance de 0,9% est destinée à protéger les producteurs BIO pour leur appellation, soit. Cependant c'est la porte ouverte à tous les abus et il n'empêche qu'au regard de la loi, et de celui du consommateur, qui recherche désespérément le mot SANS OGM, pour déclencher son achat car il ne veut pas des OGM, le terme utilisé par la loi de SANS OGM, correspond à un faux en écriture car il est impossible dans les faits de concilier SANS et AVEC. Il est surprenant, d'ailleurs, que le législateur ait osé le faire.
Par contre, faire une loi pour contraindre les fabricants, les vendeurs, les utilisateurs d'OGM, ou les transformateurs utilisant des produits OGM, fournirait immédiatement aux consommateurs le renseignement qu'il souhaite : je ne veux surtout pas acheter les produits de cet intervenant car ils sont AVEC OGM, pour la viande, par exemple.
Utiliser le mot SANS, exclut impérativement toute présence d'OGM et une quelconque présence ne serait qu'accidentelle et pourrait être sanctionnée par le pouvoir judiciaire ou permettrait aux producteurs BIO d'attaquer en justice des fauteurs de dysfonctionnement.
A contrario, utiliser le mot AVEC, autorise la présence d'OGM et tant mieux s'il n'y en a pas.
D'autre part, sur le plan de la concurrence producteurs BIO et OGM, que les seconds soient déclarés distinctement au regard de la loi, permettrait aux producteurs BIO de réagir, par exemple vis à vis de l'implantation géographique, à condition que la loi d'identification des producteurs OGM, soit contraignante pour eux en donnant priorité à la culture ancestrale et naturellement BIO.
A priori, sauf erreur ou omission sur le plan législatif, c'est tout le contraire qui a été fait : la priorité a été donnée aux OGM, avec en plus, l'obligation pour ceux qui n'en veulent pas de financer leur présence. Un comble intolérable.
Pourquoi ?

M. Richard,

Vous développez manifestement la conception fondamentaliste, sinon talibanesque, de l'OGMophobie et de l'anti-OGMisme.

C'est la conception que véhicule GP dans sa littérature – en France et plus généralement en Europe (mais pas aux États-Unis d'Amérique...) – à l'intention de ses disciples et des décideurs prêts au jusqu'au-boutisme.

« Nous le répétons : la coexistence entre cultures OGM et non-OGM est impossible ! » écrivent-ils ? C'est tellement impossible que ces cultures coexistent dans un certain nombre de pays et que – hormis les fondamentalistes et talibans – personne ne se plaint. C'est tellement impossible que s'est organisée une filière « nourri sans OGM » en France utilisant du soja conventionnel importé de pays comme le Brésil qui cultivent d'importantes surfaces en GM. Et c'est tellement impossible que GP recrute des harceleurs et délateurs avec son opération « je deviens un guetteur ».

Vous refusez ? C'est votre droit. Vous voulez une alimentation garantie sans la plus infime trace d'OGM ou d'ingrédient issu d'OGM (même si cet ingrédient est parfaitement identique à celui qui serait tiré d'une variété conventionnelle) ? C'est aussi votre droit. Mais c'est à vous d'assumer vos choix.

Le législateur a à se soucier de l'intérêt général en tenant compte des réalités. En principe du moins, car cela fait bien longtemps que la démagogie et le clientélisme prévalent dans de nombreux domaine (voir par exemple le fameux « un fait divers... une loi » en vigueur sous la précédente mandature).

C'est ce qu'il a fait dans le cas de l'agriculture biologique, qui a une obligation de MOYENS, et non de résultat.

Cette forme d'agriculture exclut « le recours aux OGM et aux produits obtenus à partir d'OGM ou par des OGM ». Mais la santé animale devant prévaloir (tout comme l'intérêt financier de l'agriculteur risquant de perdre une bête ou une troupe...), le législateur a ajouté : « ...à l'exception des médicaments vétérinaires ». Et encore... cette obligation de moyens a été tempérée par une disposition selon laquelle les opérateurs peuvent se fonder sur les étiquetages et « présumer qu'aucun OGM ou produit obtenu à partir d'OGM n'a été utilisé dans la fabrication des denrées alimentaires ou des aliments pour animaux qu'ils ont achetés lorsque ces derniers ne comportent pas d'étiquetage, ou ne sont pas accompagnés d'un document [..] à moins qu'ils n'aient obtenu d'autres informations indiquant que l'étiquetage des produits en question n'est pas en conformité avec lesdits règlements. »

Et encore... des dérogations peuvent être accordées « lorsqu'il est nécessaire d'utiliser les additifs alimentaires et autres substances énumérées à l'article 19, paragraphe 2, point b), ou les additifs pour l'alimentation animale et autres substances indiqués à l'article 16, paragraphe 1, point d), et que ces substances ne sont pas disponibles sur le marché autrement que produites ou par des OGM ».

Vous écrivez, à propos des produits bio : « Cette loi dit qu’un produit est SANS OGM, alors qu’il peut y en avoir 0,9%. »

Non. Ce qu'implique le règlement(CE) No 834/2007 du Conseil du 28 juin 2007 relatif à la production biologique et à l'étiquetage des produits biologiques [...], c'est que les produits portant le logo européen ont été produits (en principe) selon les règles applicables à l'agriculture biologique. Et qu'ils ne contiennent pas d'OGM de manière fortuite et techniquement inévitable au-delà du seuil de 0,9 %. Ni plus, ni moins.

Ce texte et – sous réserve de vérification – les textes correspondants français sur l'agriculture biologique ne règlent en aucune manière la mention « sans OGM ».

S'agissant de l'étiquetage « sans OGM » en France, le gouvernement précédent – et l'égérie bobio Kosziusko-Morizet – ont cru bon de flatter l'électorat bobio en promulguant le décret n° 2012-128 du 30 janvier 2012 relatif à l'étiquetage des denrées alimentaires issues de filières qualifiées « sans organismes génétiquement modifiés ». Celui-ci énonce des règles facultatives d'étiquetage pour les denrées alimentaires issues de filières qualifiées « sans OGM ». Trois catégories d'ingrédients peuvent faire l'objet d'une mention du type « sans OGM » : les ingrédients d'origine végétale (ceux contenant moins de 0,1 % d'OGM, à condition que la présence d'OGM soit fortuite et techniquement inévitable), les ingrédients d'origine animale (avec des mentions distinctes selon que les animaux sont nourris avec des aliments contenant moins de 0,1 % ou moins de 0,9 % d'OGM) et les ingrédients apicoles (lorsqu'ils sont issus de ruches situées à plus de 3 km de cultures génétiquement modifiées).

Le « sans OGM » est un faux en écriture ? Ne peut être un faux que ce qui est contraire au droit (et à la vérité).

Suite :
Une autre remarque importante et sauf erreur ou omission, ceux qui produisent, vendent, utilisent, bref, tous ceux qui font partie de la filière OGM, dans la mesure ou il n'ont pas l'obligation d'inscrire leur appartenance à cette filière OGM, ne peuvent-ils pas échapper aux obligations ou aux responsabilités pénales ?
Autrement dit, du principe de précaution, instauré par Michel BARNIER, les responsables de la filière OGM, ne seraient-ils pas parvenus à se dégager de toute responsabilité en cas de mise en évidence de risques sanitaires pour l'humain et le vivant en général, sachant que c'est aux utilisateurs des OGM, de prouver que ces derniers présentent des dangers potentiels ? Une méthode aux antipodes de l'industrie pharmaceutique, dont le principe est cependant le même : l'ingestion de produits transformés par l'homme dans le corps humain ou animal.
Une manière d'occulter tous les problèmes liés à notre devenir en tant qu'utilisateurs de notre bien commun qu'est la nature et de notre planète ?

@ wackes Seppi.
Bonjour .
Vous écrivez : "Vous refusez ? C’est votre droit. Vous voulez une alimentation garantie sans la plus infime trace d’OGM ou d’ingrédient issu d’OGM (même si cet ingrédient est parfaitement identique à celui qui serait tiré d’une variété conventionnelle) ? C’est aussi votre droit. Mais c’est à vous d’assumer vos choix."
Question : qu'y avait-il avant les OGM?
Lapalissade : pas d'OGM mais du BIO.
Quel est l'intrus? le BIO ou les OGM?
Lapalissade : l'OGM.
Vous écrivez également ; "Le « sans OGM » est un faux en écriture ? Ne peut être un faux que ce qui est contraire au droit (et à la vérité)".
Vous n'arriverez pas à me prouver que le mot SANS peut tolérer légitiment le mot AVEC, il est totalement incompatible. Par contre, a contrario, le mot AVEC, peut tolérer le mot SANS.
Considéreriez-vous équitable d'accorder tous les droits à l'intrus et tous les devoirs au légitime.
C'est vous qui parliez en introduction du Droit suprême de nos textes fondateurs et notamment de notre Constitution.
Vos propos sont contradictoires.

richard30 dit :Dimanche 20 avril 2014 à 18:18
@ aatea.
Merci pour vos infos.
Vous écrivez : « La commission estime pour sa part que ce taux (0.9%) suffit à protéger les producteurs de bio de contaminations accidentelles par des OGM.”
Cette tolérance de 0,9% est destinée à protéger les producteurs BIO pour leur appellation, soit. Cependant c’est la porte ouverte à tous les abus et il n’empêche qu’au regard de la loi, et de celui du consommateur, qui recherche désespérément le mot SANS OGM, pour déclencher son achat car il ne veut pas des OGM,

=> comme je n'ai dit, si vous exigez d'avoir 0% ogm, vous pouvez le faire.
mais c'est votre choix, et vous devez l'assumer (financièrement), pas aux autres (en risquant par des exigences trop contraignantes de faire perdre la certification bio d'agriculteurs).

richard30 dit :Dimanche 20 avril 2014 à 19:12
...
Question : qu’y avait-il avant les OGM?
Lapalissade : pas d’OGM mais du BIO.
Quel est l’intrus? le BIO ou les OGM?
Lapalissade : l’OGM.

=> tiens, lapalissade c'est encore tromper.
en parlant de tromperie vous connaissez le blé ogm bio?

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-riz-dore-maintenant-123350772.html
Autorisez le Riz Dore maintenant !

Aux pro OGM.
Pouvez-vous nous fournir les listes de tests certifiés de longue durée, les tests croisés concernant l'utilisation de plusieurs types d'OGM, simultanément sur les mêmes sujets échantillons ainsi que les protocoles qui ont été réalisés en préambule à la commercialisation des OGM, dans leur généralité?
Pouvez-vous nous fournir les noms et adresses des responsables qui ont donné leur aval pour que cette commercialisation ait pu être effective?
Soyez magnanimes, sortez de l'anonymat.
Par avance merci pour ces données nécessaires et suffisantes.

M. Richard,

Tout d'abord un ajout à la réponse de M./Mme Aatea (dimanche 20 avril 2014 à 16:19) : le seuil de 0,9 % a été décidé, non pas par la Commission, mais par le Conseil (les gouvernements des États membres) et le Parlement européen.

Vous écrivez (dimanche 20 avril 2014 à 18:18) : « c’est la porte ouverte à tous les abus... »

Ça, c'est encore la conception talibanesque propagée en particulier par GP en France et en Europe (aux États-Unis d'Amérique, le thème des OGM n'est pas vendeur pour GP... donc ils n'exploitent pas ce fond de commerce).

Le règlement (CE) n° 1829/2003 du Parlement européen et du Conseil du 22 septembre 2003 concernant les denrées alimentaires et les aliments pour animaux génétiquement modifiés impose la mention "génétiquement modifié" ou "produit à partir de [nom de l'organisme] génétiquement modifié" à chaque fois que c'est le cas.

La dispense d'étiquetage n'intervient que pour les « denrées alimentaires renfermant un matériel contenant des OGM, consistant en de tels organismes ou produit à partir de tels organismes dans une proportion n'excédant pas 0,9 % de chaque ingrédient, à condition que cette présence soit fortuite ou techniquement inévitable. »

De plus, « Pour déterminer le caractère fortuit ou techniquement inévitable de la présence de ce matériel, les exploitants doivent être à même de démontrer aux autorités compétentes qu'ils ont pris des mesures adéquates pour éviter la présence de ce matériel. »

Vous écrivez aussi : « il n’empêche qu’au regard de la loi, et de celui du consommateur, qui recherche désespérément le mot SANS OGM... »

J'ai répondu sur l'allégation de faux en écriture.

Pour le fameux consommateur qui recherche désespérément, d'une part, il ne doit pas y en avoir bézef...

D'autre part, le décret n° 2012-128 du 30 janvier 2012 (précité) a prévu que pour les ingrédients d'origine végétale, la mention « sans OGM » -- qui, soit dit en passant, a pour plafond 0,1 % et non 0,9 % -- « ne peut pas être utilisée pour désigner des ingrédients issus de végétaux dont aucune espèce génétiquement modifiée n'a fait l'objet d'une autorisation de mise sur le marché de l'Union européenne. » Donc, vu la situation en Europe, ce n'est pas demain que vous verrez des produits alimentaires d'origine végétale étiquetés « sans OGM ».

« Par contre, faire une loi pour contraindre les fabricants, les vendeurs, les utilisateurs d’OGM, ou les transformateurs utilisant des produits OGM... »

Cette loi existe !

M. Richard écrit aussi (dimanche 20 avril 2014 à 18:54°

« ...sauf erreur ou omission, ceux qui produisent, vendent, utilisent, bref, tous ceux qui font partie de la filière OGM, dans la mesure ou il n’ont pas l’obligation d’inscrire leur appartenance à cette filière OGM... »

Là, vous êtes vraiment dans l'erreur.

Quant au principe de précaution, il est visiblement mal interprété. Et vous vous mélangez les pinceaux.

Quant au prétendu faux en écriture (dimanche 20 avril 2014 à 19:12) – que vous ne voulez pas lâcher – je n'ai pas à vous convaincre sur la signification d'« avec » et « sans » : lisez la législation !

« Considéreriez-vous équitable d’accorder tous les droits à l’intrus et tous les devoirs au légitime » ?

Vous n'avez aucun droit – et moi non plus – à la fossilisation ou la muséification de la société et à l'économie au motif que vous – ou moi – refusez le progrès technique.

@ richard30,
Après nous avoir exposé votre intolérance la plus absolue en exigeant des autres qu'ils se plient à vos lubies alimentaires, vous voilà à vouloir connaitre "les noms et adresses des responsables". Que comptez-vous faire à ces personnes, les envoyer dans des camps de rééducations pour leur enseigner ce qu'est la tolérance à la sauce verdâtre ?
Quant aux tests de longues durées, sachez qu'ils ne sont ni exigés et mieux encore, nullement nécessaires pour évaluer la toxicité éventuelle d'un OGM. Avez-vous exigé de tels tests pour les variétés utilisées en bio ?

@ GFP
Bonjour.
Les pro OGM, se dévoilent.
Une confession importante : sachez qu'à la naissance de mon 1er enfant j'avais décidé de faire mon jardin moi-même, par souci du "bien-faire" et de la "responsabilité".
Le problème de fond est essentiellement celui de la confiance : peut-on faire confiance en l'être humain?
Mon âge respectable et mon vécu, me permettent d'apporter une réponse à cette question : NON.
Non, il n'est pas envisageable de faire confiance à l'être humain, lorsque le pouvoir et le richesse sont en jeu.
La balance n'est jamais équilibrée.
Par contre, une décision prise par, pour et avec la totalité des consommateurs, dans les termes de l'article 2, alinéa 5 de notre Constitution me conviendrait parfaitement car je respecte la vie en société.
Pour le nucléaire, pour les OGM, pour la dette de notre pays, pour la mondialisation, y a-t-il eu interrogation de la totalité des citoyens?
La réponse est NON.
Pour l'Europe y a-t-il eu interrogation des citoyens?
Vous connaissez la réponse : le référendum de 2005 sur le TCE, dont la réponse fut à une large majorité NON, mais qui fut transformée en "oui".
Pire encore, le Traité Transatlantique qui se négocie au niveau de la Commission Européenne à "huis-clos" entre représentants non élus et responsables de multinationales qui pourrait donné, à terme, les pouvoirs législatifs, exécutifs et juridiques aux ploutocrates, aux multinationales.
Les citoyens ne sont jamais interrogés et lorsqu'ils le sont il n'est pas tenu compte de leur avis.
En conclusion, ma tolérance 0 est attribuable à ceux qui décident de tout pour l'ensemble des êtres humains.
Oui, et jusqu'à preuve du contraire, je revendique cette tolérance 0.

@ Wackes Seppi
Bonjour.
Vous écrivez : "« Par contre, faire une loi pour contraindre les fabricants, les vendeurs, les utilisateurs d’OGM, ou les transformateurs utilisant des produits OGM… »
Cette loi existe !"

Merci de bien vouloir me la citer.

Vous écrivez : "« …sauf erreur ou omission, ceux qui produisent, vendent, utilisent, bref, tous ceux qui font partie de la filière OGM, dans la mesure ou il n’ont pas l’obligation d’inscrire leur appartenance à cette filière OGM… »
Là, vous êtes vraiment dans l’erreur."

Pouvez-vous développer les raisons de mon erreur, par avance merci.

Pour toutes vos autres remarques , vous avez la réponse dans mon commentaire du Lundi 21 avril 2014 à 8:07, adressé à GFP.

Bonne journée.

poutine vient d'interdire les ogm dans son pays , estimant que les ogm sont destructeurs de la santé des citoyens et de l'environnement ; elle est là la différence entre un dirigeant qui prend soin de son pays et de ses habitants et un dirigeant qui se laisse acheter ;

La conversation avec M. Richard est fort intéressante et fort utile, car un questionnement oblige toujours l'interlocuteur à vérifier ses sources et affuter ses arguments (enfin, quand on n'est pas un de ces thuriféraires de GP qui répètent les mêmes âneries depuis des années). Elle prend néanmoins une tournure désagréable.

Il faudrait maintenant « fournir les listes de tests certifiés de longue durée, les tests croisés concernant l’utilisation de plusieurs types d’OGM, simultanément sur les mêmes sujets échantillons ainsi que les protocoles qui ont été réalisés en préambule à la commercialisation des OGM, dans leur généralité » ; ainsi que « les noms et adresses des responsables qui ont donné leur aval pour que cette commercialisation ait pu être effective ».

Commençons par la fin. La commercialisation des OGM actuellement commercialisés a été autorisée par une brochette de gouvernements ou d'autorités gouvernementales, dont la plupart ont agi sur la base d'avis ou de recommandations d'autorités ou d'agences de régulation, le tout sur la base d'une législation extrêmement contraignante.

Tellement contraignante du reste que seules les grandes multinationales peuvent maintenant investir dans la création et l'homologation de plantes OGM ; ce qui créée un marché quasiment exclusif en leur faveur et élimine du marché les petites et moyennes entreprises, ainsi que la recherche publique ; ce qui créée par contrecoup un formidable fond de commerce – inépuisable – pour l'anti-OGMisme fondé sur un anticapitalisme déguisé en altermondialisme...

Les tests de longue durée ? D'une part, les OGM actuellement sur le marché ne présentent pas – a priori – un danger particulier pour la santé, ni du reste pour l'environnement (« a priori » signifie ici que quand on a commencé à les créer, on savait qu'ils ne poseraient pas de problème). N'en déplaise aux GP, Séralini et Cie ; et aux OGMophobes indurés. D'autre part, ces OGM sont testés et vérifiés, les autorités et agences susvisées exerçant un contrôle étroit, et penchant du côté de la frilosité plutôt que de l'enthousiasme. C'est tout différent des variétés obtenues par des méthodes « classiques », dont certaines plutôt olé olé ; voir par exemple les histoires de pommes de terre toxiques. Elles ne font l'objet d'aucune procédure officielle d'autorisation dans la plupart des pays. Et c'est encore plus différent de ces remèdes miracles vendus par des charlatans aux hypocondriaques (généralement anti-OGM viscéraux...), style baies de goji. Par ailleurs, les tests – définis par la communauté internationale sur la base des avis de la communauté scientifique (le Séralini d'aujourd'hui étant évidemment exclu) – comportent des études qui donnent une très bonne estimation du risque à long terme. Le test de toxicité subchronique à 90 jours, c'est un test qui implique un véritable gavage. De surcroît, les OGM dont on parle tant sont maintenant utilisés à grande échelle depuis une bonne décennie.

Si l'humanité avait appliqué à son alimentation les règles actuellement appliquées aux OGM, elle ne serait jamais descendue des arbres. En tout cas, de nombreuses plantes – la dernière étant probablement le kiwi – n'auraient pas passé la rampe.

Voilà maintenant qu'il faut que je cite pour satisfaire M. Richard (lundi 21 avril 2014 à 8:25).

L'information des consommateurs – dans certains cas, c'est en fait de la désinformation ou de l'enfumage – est assurée par la législation sur l'étiquetage.

J'ai donné des références dans mes commentaires précédents.

@ richard30,
On appréciera la contradiction entre :
"Par contre, une décision prise par, pour et avec la totalité des consommateurs, dans les termes de l’article 2, alinéa 5 de notre Constitution me conviendrait parfaitement car je respecte la vie en société."
et :
"Oui, et jusqu’à preuve du contraire, je revendique cette tolérance 0."
=> Si vous respectiez la vie en société vous ne revendiqueriez pas une tolérance zéro. La vie en société est faite de compromis, compromis qui font que par exemple si vous voulez manger du bio à la pureté génétique virginale vous devez accepter que vos voisins n'aient pas à se plier à vos exigences de pureté car eux ne veulent pas assurer le prix de vos fantasmes. Et si vous n'êtes pas d'accord avec les traités et décisions prises par les partis politiques en place rien ne vous empêche de créer votre propre parti politique et de défendre vos idées de pureté génétique à la tolérance zéro. Vous verrez ainsi si les consommateurs vous suivent et approuvent vos idées.

@GFP
Je constate aves regrets que le dialogue est toujours aussi difficile avec vous, malgré les 5 années passées sans "échange".
Je ne demande pas que les consommateurs me suivent, je souhaite simplement et au préalable, que l'on demande à la totalité des consommateurs, ce qu'ils pensent des OGM. C'est cela mon compromis : j'accepte volontiers le résultat de la consultation citoyenne et vous? Avez-vous entendu ce que je vous dis?
Votre monologue ne présente donc aucun intérêt.
Parlez-nous plutôt, du brevetage du vivant qui permet aux chercheurs privilégiés de la "génétique", d'imposer que leurs "créations" soient brevetées et deviennent un passage obligé et payant, par royalties et contrats imposés, pour tous les utilisateurs du circuit qui était anciennement gratuit. Une procédure qui s'apparente à la privatisation du vivant, du bien qui était commun à tous.
Une organisation qui ressemble étonnamment à la libéralisation totale des contraintes des marchés internationaux, le GMT qui se négocie dans le plus grand des secrets au sein de la Commission Européenne et que Lionel Jospin avait refusé alors qu'il était baptisé OMC et que ses exigences étaient moins contraignantes à l'époque.

@ Wackes Seppi.
Vous écrivez : "Les tests de longue durée ? D’une part, les OGM actuellement sur le marché ne présentent pas – a priori – un danger particulier pour la santé, ni du reste pour l’environnement (« a priori » signifie ici que quand on a commencé à les créer, on savait qu’ils ne poseraient pas de problème)."

L'expression "a priori", que vous utilisez relève d'une rigueur scientifique des plus performantes.
Cet "a priori" est un véritable moteur de confiance.
Merci pour cette affirmation révélatrice.

Par ailleurs, la non réponse à mon post du lundi 21 avril 2014 à 8:25 est également révélatrice d'une carence argumentaire.

@ richard30,
"Je constate aves regrets que le dialogue est toujours aussi difficile avec vous, malgré les 5 années passées sans “échange”."
=> Si "échanges" il y a eu avec vous il y a de ça 5 ans ils ne m'ont pas marqué.

"Je ne demande pas que les consommateurs me suivent, je souhaite simplement et au préalable, que l’on demande à la totalité des consommateurs, ce qu’ils pensent des OGM."
=> Cette question n'a aucun sens. Il existe autant d'OGM que d'événements transgéniques et donc on ne peut généraliser une telle question. Ce serait à peu de chose près comme demander au citoyen ce qu'il pense de l'électronique.

"C’est cela mon compromis : j’accepte volontiers le résultat de la consultation citoyenne et vous? Avez-vous entendu ce que je vous dis?"
=> Le citoyen a déjà le choix d'acheter ou non des produits obtenus à partir d'OGM. Que vous faut-il de plus ? A-t-on demandé au citoyen ce qu'il pense de la téléphonie mobile ou de l'électricité ?

"Parlez-nous plutôt, du brevetage du vivant qui permet aux chercheurs privilégiés de la “génétique”, d’imposer que leurs “créations” soient brevetées et deviennent un passage obligé et payant, par royalties et contrats imposés, pour tous les utilisateurs du circuit qui était anciennement gratuit."
=> Qu'est-ce qui était "anciennement gratuit" ? Le "circuit" ? Quésaco ?

"Par ailleurs, la non réponse à mon post du lundi 21 avril 2014 à 8:25 est également révélatrice d’une carence argumentaire."
=> M. richard30 réclame les textes réglementaires en matière d'étiquetage et d'évaluation sanitaire. Tenons nous en à l'Europe (dont bien malgré vous la France fait partie). Pour l'étiquetage et les exigences réglementaires vous trouverez les réponses à vos questions en liens ici:
http://ec.europa.eu/food/food/biotechnology/index_en.htm
On s'étonnera donc un peu de vous voir demander de telles références alors que vous vous posez ici en citoyen informé sur la question, ou plutôt qui se croit informé sur la question. On peut donc légitimement s'interroger sur le bien fondé de vouloir consulter les citoyens "ce qu’ils pensent des OGM" (sic) quand on voit qu'un citoyen qui se croit informé en est à ignorer les textes réglementaires de références.

"La conversation avec M. Richard est fort intéressante et fort utile, car un questionnement oblige toujours l’interlocuteur à vérifier ses sources et affuter ses arguments (enfin, quand on n’est pas un de ces thuriféraires de GP qui répètent les mêmes âneries depuis des années). Elle prend néanmoins une tournure désagréable."

===> Eh bien auvre tâche pourquoi persiste tu ?
Si ton sort ne te convient pas ici casse toi vite fait, personne ne retient un crétin ...

bionel nous confirme qu'il a loupé une carrière de poète.

@ GFP
Comme à votre habitude, vous ne répondez pas aux questions posées et, de plus, vous avilissez vos interlocuteurs.
Puisque vous êtes « embarrassé » pour répondre aux questions qui ont été posées, en voici une autre toute simple :
Puisque, selon vous les OGM ne présentent aucun danger pour la santé de ceux qui les consomment, seriez-vous prêt à accepter de tester sur vous-même, en les ingérant régulièrement, tous les jours, sur une longue durée de 2 ans, par exemple, tous les produits OGM, cultivés à travers le monde, simultanément, y compris les céréales qui servent à fabriquer du carburant ?
Ne soyez pas inquiet, ces produits sont totalement inoffensifs, selon vos dires.
Une fois ces tests réalisés et dûment contrôlés par un organisme accrédité, soyez assuré que l'ambiguïté concernant la fiabilité sera infirmée et l'inexistence de risques sanitaires sera validée.
Tout le restant n'est que discussion stérile.
Un citoyen qui ne vous veux que du bien.

@ richard30,
"Comme à votre habitude, vous ne répondez pas aux questions posées et, de plus, vous avilissez vos interlocuteurs."
=> Si j'ai loupé certaines de vos questions, n'hésitez pas à me préciser lesquelles. J'y répondrai alors volontiers si vos questions apportent quelque chose à la discussion.

"Puisque, selon vous les OGM ne présentent aucun danger pour la santé de ceux qui les consomment (...)"
=> En fait les OGM actuels présentent des dangers, les mêmes dangers que leurs équivalents conventionnels.

"seriez-vous prêt à accepter de tester sur vous-même, en les ingérant régulièrement, tous les jours, sur une longue durée de 2 ans, par exemple, tous les produits OGM, cultivés à travers le monde, simultanément, y compris les céréales qui servent à fabriquer du carburant ?"
=> Pourriez-vous détailler le protocole svp, ça va devenir amusant.

"Une fois ces tests réalisés et dûment contrôlés par un organisme accrédité, soyez assuré que l’ambiguïté concernant la fiabilité sera infirmée et l’inexistence de risques sanitaires sera validée."
=> Personne ne vous validera jamais "l'inexistence de risques sanitaires" et pour une raison simple, on ne peut prouver une telle chose.

"Tout le restant n’est que discussion stérile."
=> Si vous le dites. Ce doit être la raison pour laquelle vous ne répondez pas aux questions posées ni même aux réponses argumentées qui vous ont été données.

Merci M. Richard de relever une « une rigueur scientifique des plus performantes ». Il va de soi que vous ne l'avez pas attribuée à GP...

Mais pour avoir un triomphe triomphant, il ne faudrait pas se limiter à un effort intellectuel modeste. Car si vous aviez bien lu, vous auriez vu que l'affirmation qui vous réjouit tant (A) était suivie de : « D’autre part, ces OGM sont testés et vérifiés, les autorités et agences susvisées exerçant un contrôle étroit, et penchant du côté de la frilosité plutôt que de l’enthousiasme » (B).

A + B donne : les OGM, même a priori anodins, sont scrutés avec la plus grande attention par les autorités responsables des autorisations de mise sur le marché.

Votre cri de victoire, « [c]et “a priori” est un véritable moteur de confiance » est par conséquent sans fondement.

Même sans lire, vous auriez pu tout simplement vous référer à une réalité qui n'échappe pas à grand monde. Mais j'ai l'impression que votre but est maintenant tout simplement d'avoir raison. D'où les nouveaux angles d'attaque dans votre réponse à M./Mme GFP.

Je n'aurais pas répondu à votre post du lundi 21 avril 2014 à 8:25, ce qui révélerait une « carence argumentaire » ? Vous faites (sciemment ?) erreur. Vous pouvez trouver trouver la législation applicable à partir de mes références, ou en faisant une recherche sur le mot-clé « étiquetage ». Il y a un excellent résumé ici :

http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/consommation/Etiquetage-des-produits/OGM

richard30 dit :Samedi 19 avril 2014 à 14:55
...
- qui est au courant du Pacte Transatlantique ou Tafta?

>>> merci de développer;

richard30 dit :Samedi 19 avril 2014 à 18:40
...
En France c’est quoi un référendum, pour ma part, je ne sais plus très bien?

>>> voilà un gars qui a eu un trou de mémoire entre 2005 et 2008, non ????

richard30 dit :Lundi 21 avril 2014 à 18:38 >>>>plein de choses bien formulées ! Bienvenu chez toi richardnimois !

@ GFP
Comme à votre habitude, vous ne répondez pas aux questions posées et, de plus, vous avilissez vos interlocuteurs.

>>>> c'est une de leurs sales techniques :(

Puisque vous êtes « embarrassé » pour répondre aux questions qui ont été posées, en voici une autre toute simple :
Puisque, selon vous les OGM ne présentent aucun danger pour la santé de ceux qui les consomment, seriez-vous prêt à accepter de tester sur vous-même, en les ingérant régulièrement, tous les jours, sur une longue durée de 2 ans, par exemple, tous les produits OGM, cultivés à travers le monde, simultanément, y compris les céréales qui servent à fabriquer du carburant ?
Ne soyez pas inquiet, ces produits sont totalement inoffensifs, selon vos dires.
Une fois ces tests réalisés et dûment contrôlés par un organisme accrédité, soyez assuré que l’ambiguïté concernant la fiabilité sera infirmée et l’inexistence de risques sanitaires sera validée.

>>>> Tu sais richard, on lui a déjà proposé une vingtaine de fois ce test là, je ne crois pas que tu reçoive plus de réponse que par le passé...

Tout le restant n’est que discussion stérile.

>>>> Un juste résumé de ce que tu pourra lire de ces messieurs-dames ici et sur les autres sites qu'ils trollent..

Un citoyen qui ne vous veux que du bien.

>>>> C'est ce qu'on s'échine à leur expliquer, mais la caillasse est trop prégnante en eux on dirait..

@ Fred
Bonjour.
Tu écris : « richard30 dit :Samedi 19 avril 2014 à 14:55

- qui est au courant du Pacte Transatlantique ou Tafta?
>>> merci de développer : »
Voici une synthèse de ce qu'écrit Raoul Marc JENNAR à ce sujet :
Les 28 gouvernements de l’Union européenne, dont le nôtre, ont demandé à la Commission européenne de négocier avec les États-Unis la création d’un grand marché transatlantique. Ce projet s’appelle « Partenariat Transatlantique pour le Commerce et l’ Investissement ».

Derrière ces mots anodins se cache la plus grande menace non militaire jamais lancée contre les peuples d’Europe. De quoi s’agit-il ? Il s’agit d’appliquer complètement tous les accords de l’Organisation Mondiale du Commerce qui visent à éliminer tous les obstacles à la concurrence. Et d’aller bien au-delà.

Les 28 gouvernements veulent se mettre d’accord avec les États-Unis sur trois objectifs :

1) le premier objectif, c’est d’éliminer au maximum les droits de douane entre Union Européenne et USA. C’est déjà presque fait, sauf dans l’agriculture où ils demeurent élevés. Des experts ont calculé que si on les abaisse, ce sera une catastrophe pour l’agriculture européenne et pour les consommateurs.

2) le deuxième objectif, c’est de réduire, voire d’éliminer ce qu’on appelle, dans le jargon, les barrières non tarifaires. C’est à dire le démantèlement complet de l’appareil législatif et réglementaire des 28 États de l’UE chaque fois qu’une norme est considérée comme un obstacle excessif à la libre concurrence. Et cela vise aussi bien les normes sociales, alimentaires, sanitaires, phytosanitaires, environnementales, culturelles que les normes techniques.

3) le troisième objectif, c’est de permettre aux firmes privées d’attaquer les législations et les réglementations des États quand ces firmes considèrent qu’il s’agit d’obstacles inutiles à la concurrence, à l’accès aux marchés publics, à l’investissement et aux activités de service. Elles pourront le faire, non plus devant les juridictions nationales, mais devant des groupes d’arbitrage privés, ce qui aura pour conséquence que ce seront les firmes privées qui définiront progressivement les normes de la vie en société.

Les négociations devraient durer jusqu’en 2015. Ensuite, le résultat sera soumis à la ratification des 28 parlements et du Parlement européen, celui que nous allons élire le 25 mai prochain.

Pour plus d'infos, notamment pour développer les points 1, 2 et 3, consulter le blog de R. M. JENNAR. ; Stop Tafta ; Attac, etc..

@ GFP.
Pouvez-vous rafraîchir ma mémoire et me parler de la loi 1216 de programmation militaire pour 2009-2014 et plus particulièrement de son article 5?

@ richard30,
Richard30 opte pour la fuite en avant.
Il me semble que ce que vous appelez "loi 1216" n'est qu'un projet de loi.
http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl1216.asp
Pour votre mémoire défaillante et votre paresse à chercher des infos vous-même, voici de quoi faire sur le texte en vigueur:
http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000020915137
Bonne lecture
Et surtout n'hésitez pas à nous dire quelle(s) disposition(s) a (ont) un lien avec le sujet traité ici.

Merci Greenpeace.

Pour les détracteurs des anti-OGM >

Pour le Golden Rice, c'est assez incroyable que pour ''sauver des enfants'' (argument aussi alarmiste que ce que l'on voit dans le camp adverse), la seule solution proposée soit un riz OGM.
N'y a-t-il pas d'autres façons plus naturelles (et donc plus bénéfique pour tous) pour que chaque personne ait son apport journalier en vitamine A ?

Il faut se poser et réfléchir consciencieusement, avec éthique.
Je ne crois pas qu'il y ait une seule région du monde où se trouvait des êtres humains ''autrefois'' impropre à la vie humaine naturelle, c'est à dire que je ne parle pas de singes n'étant pas descendus de leur arbre, ici, mais bel et bien de population pouvant vivre leur vie sainement.

Si la vie devient difficile pour les êtres humains ici ou là sur le globe ''aujourd'hui'',ce n'est en aucun cas un simple riz OGM possédant de la vitamine A qui sera capable d'apporter le bien être et une Paix durable à ces populations, même s'il était autorisé, lui ou d'autres OGM du même genre.
C'est à mon sens un leurre que de ce dire ça, c'est ne pas voir le véritable fond d'un problème bien plus complexe et c'est mettre un pansement bien piètre sur une plaie malade qui mériterait un bien meilleur traitement.
Plus important que tout dans ce débat, il ne faut pas cacher qu'il pourrait y avoir déjà actuellement un meilleur traitement pour cette ''plaie'' que les OGM !

Les sols sont peut-être appauvris, mais il y a des moyens naturels de rendre ces sols plus arables. Il y a eu des études faites sur des sols quasiment désertiques, et il suffisait de faire paitre les troupeaux des hommes selon un schéma similaire au grand troupeaux d'herbivores sauvages toujours en déplacement. Cela a demandé des connaissances et de l'organisation entre les divers villages. Mais résultat, les terres ont retrouvé bons nombres de centimètres de terres noires et la végétation bien verte est revenue.

La population est peut être trop dense, mais il y a des moyens de cultiver de façon optimisée tout en restant bio sans OGM pour obtenir plus de nourriture pour plus de personnes. La culture non sur un sol plat, mais avec des butées pour avoir une plus grandes surface de sol cultivable. Cela demande aussi des connaissances et de l'organisation, car les cultures sont mélangées sur ces butées, celles étant en haut étant celles ayant le moins besoin d'eau et aimant le plus le soleil et celle étant en bas étant celles préférant l'ombre et l'humidité. Mais ce qui saute aux yeux avec cette solution, c'est la diversité de nourriture, de goûts et d'apports, ce que ne peux pas apporter une monoculture.

Il manque sans doute d'eau, mais des technologies plutôt simples à enterrer dans le sol permettent d'optimiser la consommation d'eau. On voit des pays en voie de développement les utiliser astucieusement contre la désertification et pour ne pas consommer outrancièrement l'eau à leur disposition. On voit également des sortes de tours qui peuvent récolter de l'eau se trouvant dans l'air même dans le désert jusqu'à plus d'une centaine de litres d'eau par jour.

Tout problème a une solution et même diverses solutions. Les personnes étant contre les OGM ne sont pas aveuglément contre des populations affamées, GP ne préfère pas que des populations meurent plutôt que d'être pour les OGM (argument de troll effectivement). C'est simplement que GP voit d'autres solution qui à mon sens sont plus intelligentes, responsables et durables. Et en aucun cas utopistes ! Car, que les détracteurs de GP le veulent ou non, ce dont je parle dans mon commentaire est déjà en train de se mettre en place ! C'est dans ce sens qu'il faut réfléchir, plus que dans le sens OGM.

Si on pense que les anti-OGM n'aiment pas la science, c'est tout simplement un mensonge. Mais une science intelligente, servant la vie et le peuple et permettant leur autonomie.

Comment peut-on imaginer l'autonomie des agriculteurs avec une plante qui est fabriquée dans un laboratoire dans le genre que l'on connait ? Peut-être la totalité des plantes que nous cultivons sur cette terre sont finalement génétiquement modifiées par l'homme, mais c'était une façon de faire plus lente, plus naturelle : même si ce n'était pas une sélection naturelle mais une sélection humaine. C'était des plantes pour tous les humains, mais des OGM qui ne peuvent pas se reproduire et que les paysans doivent acheter en graines année après année, est-ce ce que nous voulons pour l'avenir de l'humanité ?

N'avez-vous pas entendu parler de ces agriculteurs qui se suicidaient en Inde, mais également en France et partout ? A votre avis, pourquoi font-ils cela ? La solution serait-elle d'être encore moins naturel en prônant les OGM ou bien le contraire, plus naturel en étant contre les OGM mais pour tout ce qui peut être développé dans le but d'être plus naturel ?

@ Levia.
Bonjour.
Vous écrivez : "Tout problème a une solution et même diverses solutions. Les personnes étant contre les OGM ne sont pas aveuglément contre des populations affamées, GP ne préfère pas que des populations meurent plutôt que d’être pour les OGM."
Voici une manière intelligente de poser le problème, afin d'en obtenir une synthèse positive et constructive.
Ce que reproche en effet bon nombre d'anti OGM, c'est l'argument universaliste utilisé par les pro OGM, selon lequel les OGM, sont indispensables pour l'avenir de l'humanité.
Ils seraient indispensables pour nourrir et soigner le monde entier.
Le principe de base serait de poser le problème objectivement, le monde entier c'est qui et c'est quoi : une poignée de ploutocrates qui ne vivent que pour s'enrichir sans limites en utilisant le maximum de terres cultivables pour faire de l'argent sur la nourriture et surtout sur les produits transformés en carburants, par exemple, le tout irrigué et traité aux produits chimiques, sans compter?
Ne ser

@Levia

Les semences de riz en question sont gratuites.Et une partie de la récolte peut servir à faire de la semence.
Ceux qui en bénéficieront même si c'est peu penseront à vous qui n'êtes pas concerné et à l'irrationalité de vos caprices de français bien nourri.

Dans les régions concernées par l'avitaminose, il n'y a pas de solution miracle et celles que vous préconisez ne sont pas adaptées (les carottes ?).
Sinon je suppose que Greenpeace (ONG altruiste ?) avec empressement se proposerait d' appliquer vos méthodes avec son argent.Là elle se contente uniquement de critiquer comme vous ceux qui ont fait quelque chose de factuelle et probant.

Que fait Greenpeace à par critiquer sans aucun argument rationnel ? Et bien rien !
Etre contre ce riz permet à Greenpeace de lutter contre une évidence dangereuse qui peut entamer sérieusement sa crédibilité.L'efficacité avérée d'une PGM serait à la vue du monde une évidence incontestable, inatttaquable.Cela il ne veut surtout pas car l'enfumage ne serait plus possible.

Autrement s'il vous plait, essayez de vous renseigner (je sais il faut être motivé) sur la sélection des plantes cultivées, les PGM, sur les fausses rumeurs concernant les suicides indiens et les PGM car là c'est urgent et je n'ai pas le temps de tout vous expliquer.

nous avons connu en Sarthe une "manipulation" de la part d'un vrp en semences, qui sous couvert d'essai d'une nouvelle variété plus productive, incitait les cultivateurs à tenter la culture, sur quelques ares... vérification faite par un soupçonneux, c'était du maîs OGM (810 à l'époque) or la Sarthe, pour diverses raisons dont le poulet de loué, a depuis longtemps proscrit les OGM circonstance aggravante, les cultivateurs visés étaient fournisseurs de loué!
et si l'on se souvient du procès intenté au canada par monsanto contre le malheureux dont le champ avait été pollué par des grains tombées des camions, en bordure de route, pour culture non autorisée par monsanto (et gagné par monsanto, ce qui est un comble) vous ne me ferez pas croire à une manip de GP, mais bien à la confirmation des manip des pro- OGM J.

@ Levia, suite.
Ne serait-il pas indispensable à présent de réglementer cette production agricole :
- pour la nourriture
- pour la santé
- pour le restant et donc le profit de quelques multinationales
En complément, à ce que vous écrivez, voici quelques questions pour lesquelles nous serions en droit d'exiger des réponses, selon la définition de la souveraineté attribuée par notre Constitution, aux citoyens :
Trouvez-vous admissible que des producteurs agricoles se tuent à leur production et ne parviennent pas à vivre de leur travail
Trouvez-vous admissible que ce soient ceux qui organisent le commerce qui s'accaparent toutes les plus-values et donc les fruits du travail des producteurs agricoles ?
Trouvez-vous normal que l'on capte des quantités invraisemblables d'eau ( 70 à 80% du disponible ) pour améliorer les rendements, alors que les produits obtenus ne serviront pas à la nourriture mais à faire de l'argent, par exemple pour le carburant?
Trouvez-vous normal qu'une poignée de décideurs prennent possession en les « transformant », les rendant indispensables et les privatisant, des semences créés par la nature et sélectionnées par les êtres humains, depuis toujours ?
Trouvez-vous normal qu'une poignée de décideurs interdisent à des producteurs maraîchers de produire des variétés ancienne telles que la tomate Cornue des Andes, l'une des meilleures au monde.
Trouvez-vous normal qu'une poignée de décideurs interdisent à des producteurs de maïs d'utiliser les semences qu'ils produisent depuis toujours ?
Trouvez-vous normal qu'une poignée de décideurs interdisent à des producteurs de riz d'utiliser les semences qu'ils produisent depuis toujours ?
Trouvez-vous normal qu'une poignée de décideurs négocient dans le plus grand secret des règles 'un commerce mondial totalement libérées de toutes les contraintes qui nuiraient à leur profits ?
Trouvez-vous normal que nos textes fondateurs, notre Déclaration des Droits de l' Homme et du Citoyen et notre Constitution correspondent aujourd'hui à l'inverse de ce qu'elles avaient déterminé à l'origine ?
Trouvez-vous normal que se soit à ceux qui ont le pouvoir d'écrire les règles de ce pouvoir ?

@ GFP
Bonjour.
Voici une synthèse proposée il y a 5 ans :
Deux solutions pour gérer l'information impartiale des consommateurs sur la présence ou non d' O.G.M. dans l'alimentation.
1ère hypothèse : ce sont les producteurs BIO qui ont obligation d'étiqueter leurs produits avec l'appellation «  sans O.G.M.  » ( hypothèse pour laquelle une loi est en cours d'élaboration )
- 1 : Ils commettent tous un délit de faux en écriture, puisqu'en fait il y, a environ 0,9% d' O.G.M. résiduels, que cette quantité est totalement incontrôlable et que, de plus, la porte est grande ouverte pour qu'il y en ait plus.
- 2 : Rien ne les empêche d'introduire dans leurs production involontairement des O.G.M., puisque ces ,produits O.G.M. ne sont pas étiquetés.
- 3 : Les producteurs d' O.G.M. peuvent faire tout ce qu'ils veulent, puisqu'ils n 'ont ni contraintes, ni contrôles.
- 4 : Les consommateurs ne sont pas informés sur la composition, l'identification et la teneur en O.G.M. de ce qu'ils consomment.
- 5 : Rien ne permet de faire un suivi scientifique organisé, fiable et impartial de l'incidence de la présence des O.G.M. dans les produits mis et utilisés sur le marché de la consommation.
- 6 : Ce sont les producteurs BIO, ceux qui respectent et utilisent les méthodes de cultures ancestrales éprouvées et non polluantes qui doivent financer les dépenses occasionnées par la mise en place de leurs concurrentes les cultures O.G.M., alors qu'ils ne sont pas demandeurs pour ces produits O.G.M.

2ème hypothèse : ce sont les producteurs d' O.G.M., qui ont obligation d'étiqueter leurs produits, qu'ils soient sous forme de semences, de céréales ou de sous-produits transformés.
- 1 :Tous les producteurs BIO, qu'ils soient maraîchers, éleveurs ou autres, peuvent être contrôlés, par présentation des factures d'achats des matières « premières », puisque TOUS les O.G.M., sont identifiés et « étiquetés », rigoureusement. Il est possible dans ce cas de vérifier s'il y a fraude ou non. ( ce qui n'est pas le cas aujourd'hui ).
- 2 : Tous les consommateurs peuvent envisager d'acheter suivant leurs convenances et prendre leur décision librement et en toute connaissance de cause ( ce qui n'est pas le cas aujourd'hui ).
- 3 : Tous les consommateurs peuvent avoir la garantie que procure la traçabilité, à savoir la composition de ce qu'ils consomment, permettant d'analyser et de mettre en évidence un danger éventuel, induit par les O.G.M. ( ce qui n'est pas le cas aujourd'hui ).
- 4 : Ce ne sont pas les producteurs et donc les consommateurs BIO, qui n'ont pas demandé à consommer des O.G.M., qui paient toutes les contraintes induites par la mise en place de leurs concurrents les O.G.M.
- 5 : Il devient possible de contrôler la transformation en farine ou autre, des céréales BIO ou O .G.M. , car il est possible que cette opération se fasse sur des sites différents, spécialisés et contrôlables.
- 6 : Il devient possible d'obtenir et de garantir auprès des producteurs et des consommateurs BIO, une teneur ZERO O.G.M., ce qui ne serait jamais possible dans le cas de la 1ère hypothèse.

En synthèse :
- Toutes les commissions dernièrement créées, l'ont été ( nous osons l'espérer ), pour améliorer la SECURITE au niveau de la consommation alimentaire des citoyens.
- La solution la plus fiable et la plus « honnête », pour atteindre cet objectif, est la mise en place du contrôle permanent de la fabrication et de l'utilisation des O.G.M.
- Faire une loi obligeant l'étiquetage des produits BIO, ne servirait à rien, ne garantirait rien et faciliterait la tache des tricheurs.
- Faire une loi obligeant l'étiquetage des produits O.G.M., servirait à respecter la filière BIO et tous les avantages que cette filière permet sur le plan de la santé, permettrait de séparer distinctement les filières O.G.M. et BIO et rétablirait la justice et l'équité en ce qui concerne l'abus de pouvoir exercé par les lobbys des semences O.G.M., pour commercialiser leurs produits, sans participer aux frais induits.

richard30 dit :Mercredi 23 avril 2014 à 15:29
....
Deux solutions pour gérer l’information impartiale des consommateurs ...
=> sachant que le monde bio vend depuis des années une variété de blé ogm
http://www.agriculture-environnement.fr/a-la-une,6/un-ble-bio-genetiquement-modifie-ca-existe-deja-%EF%BF%BC%EF%BF%BC,869.html
Un blé bio génétiquement modifié, ça existe déjà ! 

faut-il condamner les agriculteurs bio qui cultivent cette plante gm pour tromperie?

@ aatea
Vous écrivez : "Un blé bio génétiquement modifié, ça existe déjà ! 
faut-il condamner les agriculteurs BIO qui cultivent cette plante gm pour tromperie?"

Non, pas le producteur BIO mais comme cela est développé dans le post du Mercredi 23 avril 2014 à 15:29, les fabricants de ces semences "génétiquement" modifiées, à l'insu de tous ( les concepteurs/développeurs/fabricants et non les utilisateurs ).
La tromperie se situe bien au niveau de la non information des consommateurs qui subissent sans savoir.
Cela s'appelle de la censure. Comment est-il possible de réagir à quoi que ce soit si les informations ne sont surtout pas fournies?
C'est pour cela que les citoyens souverains de notre pays commencent a être saturés par cette méthode généralisée, qu'ils subissent depuis trop longtemps.
Le problème s'étend bien au-delà des OGM, ne peut en aucun cas faire partie de l' "Intérêt National" mais exclusivement de l'intérêt "privé", d'où le rappel au projet de loi 1216 de programmation militaire pour 2009-2014, article 5.

les abeilles elles aussi subissent les radiations nucleaires,de meme que les bebes,les femmes enceintes etc...
l'etat sanitaire de la population mondiale le prouve

merci a Greenpace et toutes les ONG
CERTAINS COMMENTAIRES SONT VRAIMENT FAUX ET INDIGNES

@ Levia

"Pour le Golden Rice, c’est assez incroyable que pour ”sauver des enfants” (argument aussi alarmiste que ce que l’on voit dans le camp adverse), la seule solution proposée soit un riz OGM."

- Bin oui !!! Rien n'arrête des assoiffés de pognon ! Y a pas de mal (pour eux) à faire du profit avec des gens dont l'extrême pauvreté les amènent à avoir des carences !
C'est là où l'on comprend que la lutte contre l'ultra libéralisme, les inégalités et le combat contre l'agro-business et les OGM ne font qu'un seul combat.

D'autre part, la bêtise de certains trolls va jusqu'à vouloir faire gober que ce riz est gratuit.

Bravo ! des chercheurs qui se cassent à trouver un riz BT, puis des entreprises qui le produisent et que le donne gratos!
Il n'y a que BPS pour croire à une chose pareille !

@BPS

Comment actuellement les pays souffrant de l'avitaminose A s'en sortent ? Et bien on donne des capsules de vitamine A aux enfants et aux femmes allaitantes en promouvant celui-ci. Ces capsules coutent très peu chères et sont distribuées durant les campagnes de vaccinations. L'Unicef semble penser que ce genre de campagne a remporté de francs succès. N'avez-vous pas confiance en l'Unicef ?

Êtes-vous bien sûrs que créer et cultiver un riz contenant de la vitamine A en quantité parce qu'il est génétiquement modifié serait suffisant pour endiguer l'avitaminose A comparativement à cette distribution de capsules, ou à cet enrichissement de la nourriture en vitamine A comme c’est le cas par chez nous sans avoir besoin de recourir aux OGM ?

Vu vraiment vite fait, ça n'en donne pas l'impression, c’est du moins mon point de vue.

Je me pose une autre question. Greenpeace peut-il vraiment empêcher le don (puisque vous dites que ces graines sont gratuites) et la culture de ce riz (si bénéfiques d'après vous) dans ces contrés ? Certes, il peut critiquer – et même de façon virulente (c'est la liberté d'expression, cela permet aux gens de réfléchir, de se renseigner et d'être sur leur garde) – mais peut-il réellement l’empêcher ? Je ne crois pas.

A mon avis, qui n'est pas celui d'une experte en la matière, mettre en place ces monocultures, même avec des dons gratuits de graines, semblent couter beaucoup plus cher à commencer par le coût en eau. Honnêtement, cela me donne l'impression que ça ne serait pas du tout la bonne solution, d'autant plus que la solution plus rapide, sûre et efficace pour l'avitaminose A a déjà été trouvé et employé.

Un autre point de votre raisonnement m'interloque, vous semblez penser qu'il y a des endroits dans le monde où l'on ne peut pas cultiver ou bien se nourrir correctement. Hors, cela me semble véritablement impensable. Comme je le disais dans mon précédent commentaire, tout est mis sur terre naturellement pour que l'homme vive sainement et si les populations rencontrent des problèmes de nos jours, il ne faut pas se mettre des œillères mais voir la situation dans son ensemble et aborder les solutions dans leur ensemble. Vous dites que ce dont je parlais était inadapté et bien je pense que vous vous trompez, c'est adapté. Comme tout, c'est une volonté politique et populaire. Et d'après ce que je vois, ces pays tendent vers cela, petit à petit. Il y a enormement d’innovations.

Bref, tout cela pour vous dire que si jamais cette culture OGM de Golden Rice se met en place et peut-être est-elle déjà mise en place, certainement que cette population pauvre et démunie sera ou est déjà comme une sorte de test. Est-ce étique ? Sans doute vous dites-vous ''peu importe que ce soit éthique, du moment qu'ils mangent du riz plein de vitamine A''. Mais est-ce vraiment éthique, sachant qu'il y a déjà d'autres solutions ? Nous ne sommes pas obligés d'en passer par les OGM, et plus encore lorsque les OGM n'ont pas suffisamment subit de tests clairs, visibles, avec un recul suffisant. C'est ce qu'on appelle le principe de précaution, n'est-ce pas ? Mais vous, au nom de rendre enfin les OGM une bonne fois pour toute intouchables, vous persistez à ne pas trouver cela contestable, et en plus il ne faudrait rien critiquer du tout. Excusez-moi, mais c’est louche de ne pas supporter la critique surtout de la part de GP.

Mais recentrons, le débat qui nous anime ici, ce n'est pas les OGM dans un autre pays, mais les OGM en France, pays bien nourrit et développé qui ne rencontre pas les mêmes problèmes que dans les pays souffrant de carence en vitamine A. Ici, en France, nous ne manquons à priori de rien alors nous avons toutes les latitudes pour avancer vers le futur que nous souhaitons et le futur que nous souhaitons, c'est un futur avec des plantes non génétiquement modifiées dans des laboratoires.

Partout où nous regardons, il y a des problèmes liés à la mauvaise nutrition, doit-on poursuivre sur ce chemin ou bien tenter de faire mieux ? Le mieux, c'est de dire non aux OGM parce que nous avons de base tout ce qu'il nous faut, de bons et de naturels.

A quoi bon chercher à se créer des problèmes supplémentaires en jouant aux apprentis sorciers, en ouvrant la boîte de Pandore un peu plus largement. Il faut au moins y aller avec toutes les précautions et bien cadrer tout cela dans la loi.

C'est un peu comme si, à mes yeux, vous défendiez le pétrole, le gaz de schiste et les centrales nucléaires sans voir tout ce qui se met en place autours des énergies durables et renouvelables.

@BPS

D'autre part, votre argument en faveur des OGM vous fait donner comme exemple un blé bio OGM. Hors, dans l'article que vous nous fournissez, il est dit que ce blé n'a pas remporté un franc succès auprès des agriculteurs parce qu'il n'était pas si rentable que ça, que les cultures avaient des soucis. A quoi bon créer des OGM si les plantes finalement ne s'en sortent pas mieux que celles existantes déjà, si elles demandent finalement autant d'eau et de pesticides que les autres ? Voir plus, ce qui est logique. Car ce qui est créé en laboratoire ne peut être parfaitement adapté à la nature où naissent et vivent ces plantes.

Dans cet article également, il est bien dit que cet OGM bio n'a eu aucun test. Êtes-vous vraiment pour les OGM, du coup ? Je suis perplexe, mais pourquoi êtes-vous pour les OGM ? Je ne vois vraiment pas ce qu'ils apportent de bons ou de plus à vos yeux par rapport aux plantes normales.

@ Levia
" Êtes-vous vraiment pour les OGM, du coup ? Je suis perplexe, mais pourquoi êtes-vous pour les OGM ? Je ne vois vraiment pas ce qu’ils apportent de bons ou de plus à vos yeux par rapport aux plantes normales."

- Comme tous les actionnaires, spéculateurs, et autres investisseurs boursier, BPS gagnent beaucoup avec le business des OGM.

@Levia

Désolé je n'ai pas été assez précis.

"Le projet entreprit d’obtenir les droits des nombreux brevets impliqués dans la création du riz doré. Il fut décidé que lorsque le riz deviendrait accessible, il serait distribué gratuitement aux agriculteurs des pays en voie de développement qui gagnaient moins de 10 000$ par an. Commença ensuite la tâche difficile de diriger le riz à travers le processus de régulations des pays clés."
Ce sont les plus touchés par ce prroblème.Donc cela tombe bien.Non ?
http://allowgoldenricenow.org/la-vocation-du-golden-rice

Les capsules c'est bien mais le riz c'est mieux.Il a l'avantage lui de remplir le ventre des gens concernés par ce problème et c'est un aliment local important.

Suite à venir

@Levia

"Je me pose une autre question. Greenpeace peut-il vraiment empêcher le don (puisque vous dites que ces graines sont gratuites) et la culture de ce riz (si bénéfiques d’après vous) dans ces contrés ? Certes, il peut critiquer – et même de façon virulente (c’est la liberté d’expression, cela permet aux gens de réfléchir, de se renseigner et d’être sur leur garde) – mais peut-il réellement l’empêcher ? Je ne crois pas."

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/12/04/le-cas-du-riz-dore-rebat-les-cartes-du-debat-sur-les-ogm-destinee-a-combler-les-carences-en-vitamine-a_3524986_3244.html

Greenpeace critique sans argument rationnel et aussi il détruit.

suite à venir

@Levia

"A mon avis, qui n’est pas celui d’une experte en la matière, mettre en place ces monocultures, même avec des dons gratuits de graines, semblent couter beaucoup plus cher à commencer par le coût en eau. Honnêtement, cela me donne l’impression que ça ne serait pas du tout la bonne solution, d’autant plus que la solution plus rapide, sûre et efficace pour l’avitaminose A a déjà été trouvé et employé."

Il n'y a pas de modification dans la conduite de la culture du riz dorée par rapport aux autres variétés locales (besoin en eau ou autres).Il y a des pays asiatiques qui font 2 à 3 récoltes par an.

______________
"Un autre point de votre raisonnement m’interloque, vous semblez penser qu’il y a des endroits dans le monde où l’on ne peut pas cultiver ou bien se nourrir correctement. Hors, cela me semble véritablement impensable. Comme je le disais dans mon précédent commentaire, tout est mis sur terre naturellement pour que l’homme vive sainement et si les populations rencontrent des problèmes de nos jours, il ne faut pas se mettre des œillères mais voir la situation dans son ensemble et aborder les solutions dans leur ensemble. Vous dites que ce dont je parlais était inadapté et bien je pense que vous vous trompez, c’est adapté. Comme tout, c’est une volonté politique et populaire. Et d’après ce que je vois, ces pays tendent vers cela, petit à petit. Il y a enormement d’innovations."

Vous ne voulez pas comprendre que ces pays cultivent du riz (plante cultivée adaptée). Changer de culture par caprice n'est pas forcément réalisable dans ceux-ci.Un riz pouvant diminuer cette carence de façon certaine est donc adapté localement.

C'est une innovation. Pas les carottes chez eux par exemple.Si vous avez une autre plante cultivée adaptée ayant le même avantage à proposer, n'hésitez pas à nous la communiquer.

Greenpeace dépense de l'argent pour une lutte idéologique contre ce riz.Imaginez 2 secondes ce que celui-ci aurait pu faire avec cet argent pour trouver une solution aussi efficace ou essayer les vôtres par exemple.
Et bien non il fait rien.Lui ne sait que critiquer pour suivre tête baissée sa démarche obscurantiste !

A suivre (j'écris avec un portable et je fatigue).

@Levia

"Bref, tout cela pour vous dire que si jamais cette culture OGM de Golden Rice se met en place et peut-être est-elle déjà mise en place, certainement que cette population pauvre et démunie sera ou est déjà comme une sorte de test. Est-ce étique ? Sans doute vous dites-vous ”peu importe que ce soit éthique, du moment qu’ils mangent du riz plein de vitamine A”. Mais est-ce vraiment éthique, sachant qu’il y a déjà d’autres solutions ? Nous ne sommes pas obligés d’en passer par les OGM, et plus encore lorsque les OGM n’ont pas suffisamment subit de tests clairs, visibles, avec un recul suffisant. C’est ce qu’on appelle le principe de précaution, n’est-ce pas ? Mais vous, au nom de rendre enfin les OGM une bonne fois pour toute intouchables, vous persistez à ne pas trouver cela contestable, et en plus il ne faudrait rien critiquer du tout. Excusez-moi, mais c’est louche de ne pas supporter la critique surtout de la part de GP."

__________L'ethique est respectée au plus au point si vous prenez la peine de lire les raisons de la démarche qui accompagne les initiateurs de ce projet.

Par contre, pour Greenpeace critiquer sans argument rationnel et détruire, l'éthique est bafoué.

Quels autres solutions adaptées dans ces pays où le riz fait partie de la culture au sens large et agricole bien sûr ?
Greenpeace en a essayé d'autres ? Non !

Les PGM subissent des tests rigoureux que les autres plantes cultivées ne subissent pas.Et vous les mangez tous les jours sans aucune critique. Cherchez l'erreur !

Le principe de précaution à la française d'enfant g^atés capricieux ne peut pas concerner les population ayant des problèmes d'avitaminose.
Les capsules de vita A ont elles été testées suffisamment ? Avez vous assez de recul ?

Les PGM sont une solution dans ce cas là.La porte n'est pas fermée à d'autres solutions (je ne suis pas obscurantiste).................Agricoles. Bien sûr pas des méthodes Coué simplistes et idylliques pour militants disposés à avaler n'importe quoi.

Les critiques fondées avec des arguments dignes de ce nom sont tout à fait acceptables.Dans ce cas précis elles ne sont qu'inventions pour protéger l'idée directrice de Greenpeace.Etre contre les OGM et peu importe les moyens.
Les français ont une culture scientifique et agricole tellement nulles qu'il faut en profiter.Donc les enfumer pour la cause.

Suite à venir

@Levia

"Mais recentrons, le débat qui nous anime ici, ce n’est pas les OGM dans un autre pays, mais les OGM en France, pays bien nourrit et développé qui ne rencontre pas les mêmes problèmes que dans les pays souffrant de carence en vitamine A. Ici, en France, nous ne manquons à priori de rien alors nous avons toutes les latitudes pour avancer vers le futur que nous souhaitons et le futur que nous souhaitons, c’est un futur avec des plantes non génétiquement modifiées dans des laboratoires.

Partout où nous regardons, il y a des problèmes liés à la mauvaise nutrition, doit-on poursuivre sur ce chemin ou bien tenter de faire mieux ? Le mieux, c’est de dire non aux OGM parce que nous avons de base tout ce qu’il nous faut, de bons et de naturels.

A quoi bon chercher à se créer des problèmes supplémentaires en jouant aux apprentis sorciers, en ouvrant la boîte de Pandore un peu plus largement. Il faut au moins y aller avec toutes les précautions et bien cadrer tout cela dans la loi.

C’est un peu comme si, à mes yeux, vous défendiez le pétrole, le gaz de schiste et les centrales nucléaires sans voir tout ce qui se met en place autours des énergies durables et renouvelables"

_______________Je ne vois pas le rapport entre les dérives alimentaires et les PGM. Expliquez, c'est nouveau ?

Vous mangez quoi de naturel ?

Avez vous connaissance de problèmes sanitaires avec des PGM ?

La mutagenèse est une technique qui a fait ses preuves mais cela ne signifie pas que les autres techniques pour améliorer les plantes cultivées doivent être rejetées.Je ne suis pas obscurantiste.

_________________________________________________________________________________________

"D’autre part, votre argument en faveur des OGM vous fait donner comme exemple un blé bio OGM. Hors, dans l’article que vous nous fournissez, il est dit que ce blé n’a pas remporté un franc succès auprès des agriculteurs parce qu’il n’était pas si rentable que ça, que les cultures avaient des soucis. A quoi bon créer des OGM si les plantes finalement ne s’en sortent pas mieux que celles existantes déjà, si elles demandent finalement autant d’eau et de pesticides que les autres ? Voir plus, ce qui est logique. Car ce qui est créé en laboratoire ne peut être parfaitement adapté à la nature où naissent et vivent ces plantes.

Dans cet article également, il est bien dit que cet OGM bio n’a eu aucun test. Êtes-vous vraiment pour les OGM, du coup ? Je suis perplexe, mais pourquoi êtes-vous pour les OGM ? Je ne vois vraiment pas ce qu’ils apportent de bons ou de plus à vos yeux par rapport aux plantes normales.

Ce n'est pas moi qui a fourni cette info mais peu importe.

Une variété de blé (ou autres espèces d'ailleurs) est essayée par les agriculteurs et éventuellement adoptée ou abandonnée. L'adopter ne signifie pas la cultiver à vitam aeternam.

Et cela quelque soit l'itinéraire choisi par l'agriculteur (bio ou conventionnel).Que la plante soit GM ou pas.

Vous avez vu du blé naître et vivre dans la nature ?
C'est nouveau aussi ?

Une PGM peut apporter un intérêt ou plusieurs pour l'agriculteur.Cela dépend de ce qu'il recherche en particulier.

D'ailleurs dans le monde les PGM sont continuellement en progression.

Pensez vous que cette progression est faites pour faire plaisir aux semenciers qui les vendent ?

zeppe dit :Mercredi 23 avril 2014 à 20:09
@ Levia
” Êtes-vous vraiment pour les OGM, du coup ? Je suis perplexe, mais pourquoi êtes-vous pour les OGM ? Je ne vois vraiment pas ce qu’ils apportent de bons ou de plus à vos yeux par rapport aux plantes normales.”

- Comme tous les actionnaires, spéculateurs, et autres investisseurs boursier, BPS gagnent beaucoup avec le business des OGM.

_____________________C'était l'ânerie du jour de zeppe .
Sur ce fil, il va peut-être passer en revue en cherchant dans le bréviaire des anti-OGM tous les non arguments habituels dédiés aux intervenants qui ne trouvent aucune raison rationnelle d'être contre les PGM.

Il ne sait pas écrire autre chose.

zeppe est le parfait exemple de l'enfumé volontaire.Il est sans scrupule tout à fait disposé à mentir, diffamer, désinformer pour défendre fanatiquement l'idéologie anti-OGM. Il a aussi une particularité, c'est un dégonflé vantard parano avec plein de casseroles au cul ici.

@ Levia,
"Pour le Golden Rice, c’est assez incroyable que pour ”sauver des enfants” (argument aussi alarmiste que ce que l’on voit dans le camp adverse), la seule solution proposée soit un riz OGM."
=> Le golden rice n'est pas "la seule solution". C'est une solution parmi d'autres et il n'y a aucune raison de s'opposer à son développement, en dehors de considérations idéologiques irrationnelles.

"N’y a-t-il pas d’autres façons plus naturelles (et donc plus bénéfique pour tous) pour que chaque personne ait son apport journalier en vitamine A ?"
=> Si vous arrivez à trouver une solution pour fournir des fruits et des légumes à des populations qui ont à peine les de moyens de s'acheter du riz, n'hésitez pas. Les solutions miracles n'existent pas.

"Il faut se poser et réfléchir consciencieusement, avec éthique."
=> Chose que greenpeace ne fait pas. Greenpeace s'oppose au golden rice par principe, sous prétexte qu'il a été obtenu par transgénèse.

"Si la vie devient difficile pour les êtres humains ici ou là sur le globe ”aujourd’hui”,ce n’est en aucun cas un simple riz OGM possédant de la vitamine A qui sera capable d’apporter le bien être et une Paix durable à ces populations, même s’il était autorisé, lui ou d’autres OGM du même genre."
=> Personne ne parle de leur apporter une paix durable, juste de la vitamine A.

"Plus important que tout dans ce débat, il ne faut pas cacher qu’il pourrait y avoir déjà actuellement un meilleur traitement pour cette ”plaie” que les OGM !"
=> Pourquoi un autre traitement serait meilleur qu'un OGM ? Par principe ? Si ce riz n'avait pas été obtenu par transgénèse vous le critiqueriez ?

"La population est peut être trop dense, mais il y a des moyens de cultiver de façon optimisée tout en restant bio sans OGM pour obtenir plus de nourriture pour plus de personnes."
=> Et la marmotte....

" Les personnes étant contre les OGM ne sont pas aveuglément contre des populations affamées, GP ne préfère pas que des populations meurent plutôt que d’être pour les OGM (argument de troll effectivement)."
=> Détrompez-vous. Greenpeace s'oppose férocement au développement du golden rice alors que ce riz pourrait sauver des vies. C'est un fait. Greenpeace préfère donc que des gens meurent plutôt que de changer d'un pouce sa propagande nauséabonde. Et pour cause, imaginez qu'elle reconnaisse qu'un OGM puisse être utile et bénéfique, cela reviendrait à revoir toutes ses campagnes anti-OGM et traiter les OGM au cas par cas. Elle ne peut pas se le permettre. Et je ne parle même pas de ses actions en Afrique pour bloquer une aide alimentaire américaine susceptible de contenir du maïs GM alors que des populations crevaient de faim.

"C’est simplement que GP voit d’autres solution qui à mon sens sont plus intelligentes, responsables et durables. Et en aucun cas utopistes ! "
=> Et que fait greenpeace pour mettre ces solutions en place ? Absolument rien.

"Si on pense que les anti-OGM n’aiment pas la science, c’est tout simplement un mensonge. "
=> Quand ils ne l'aiment pas, ils l'ignorent ou la déforment pour servir leur cause. C'est pareil.

"Mais une science intelligente, servant la vie et le peuple et permettant leur autonomie."
=> C'est exactement le but du golden rice.

"Comment peut-on imaginer l’autonomie des agriculteurs avec une plante qui est fabriquée dans un laboratoire dans le genre que l’on connait ?"
=> Je comprends pas où est le problème. Les premières étapes se font en labo puis le riz est cultivé en rizière, comme n'importe quel riz.

"Peut-être la totalité des plantes que nous cultivons sur cette terre sont finalement génétiquement modifiées par l’homme, mais c’était une façon de faire plus lente, plus naturelle : même si ce n’était pas une sélection naturelle mais une sélection humaine. "
=> A la base la transgénèse est un phénomène naturel. Il a été détourné par l'homme pour permettre d'introduire dans un organisme donné une séquence connue. On a gagné en précision et en rapidité. On devrait s'en féliciter et s'en réjouir. Vous le dites vous-même, la sélection variétale est déjà effectuée par l'homme. Pourquoi devrait-on se priver d'un outil de sélection et d'amélioration supplémentaire ?

"C’était des plantes pour tous les humains, mais des OGM qui ne peuvent pas se reproduire et que les paysans doivent acheter en graines année après année, est-ce ce que nous voulons pour l’avenir de l’humanité ?"
=> Le golden rice est tout aussi fertile que du riz non-OGM et il sera fourni gratuitement aux agriculteurs à faible revenu.

@ richard30,
"Ce que reproche en effet bon nombre d’anti OGM, c’est l’argument universaliste utilisé par les pro OGM, selon lequel les OGM, sont indispensables pour l’avenir de l’humanité.
Ils seraient indispensables pour nourrir et soigner le monde entier."
=> Le bon vieux strawman. Déjà dire "les OGM" n'a aucun sens. Ensuite si on parle de transgénèse, il est évident que cet outil a déjà et aura encore un rôle important pour nourrir et soigner l'humanité. Mais de là à dire que la transgénèse est indispensable... On peut aussi se passer d'électricité et d'eau courante, non ?

@ J72,
"et si l’on se souvient du procès intenté au canada par monsanto contre le malheureux dont le champ avait été pollué par des grains tombées des camions, en bordure de route, pour culture non autorisée par monsanto (et gagné par monsanto, ce qui est un comble) vous ne me ferez pas croire à une manip de GP, mais bien à la confirmation des manip des pro- OGM J."
=> Revoyez vos références. Percy Schmeiser avait délibérément sélectionné puis semé sur près des deux tiers (400 ha) de sa propriété du colza RR pur à plus de 95% On est très loin d'une pauvre victime d'une dissémination accidentelle. Les attendus des trois juridictions qui se sont exprimées sur cette affaire son disponibles on-line. Si vous ne les trouvez pas je vous donnerais les liens. Par ailleurs aucun agriculteur n'a jamais été condamné pour présence fortuite d'OGM sur ses parcelles ou dans ses récoltes.

@ richard30,
Vos posts deviennent de plus en plus confus. Celui du Mercredi 23 avril 2014 à 15:29 décroche la palme. Je ne comprends pas l'intérêt de vos deux hypothèses. Parlez-nous de la réalité au lieu de créer des mondes parallèles. En plus vous radotez. Vous nous répétez les mêmes litanies pour lesquelles vous avez déjà eu une réponse. Il vous a été fourni plusieurs liens sur les réglementations en matière d'étiquetage, lisez-les, ça vous évitera de raconter, n'importe quoi. Je vais quand même relever un ou deux points amusants.

"Tous les consommateurs peuvent envisager d’acheter suivant leurs convenances et prendre leur décision librement et en toute connaissance de cause ( ce qui n’est pas le cas aujourd’hui )."
=> Sérieusement ? Quelqu'un vous oblige à acheter tel ou tel produit ?

" Ce ne sont pas les producteurs et donc les consommateurs BIO, qui n’ont pas demandé à consommer des O.G.M., qui paient toutes les contraintes induites par la mise en place de leurs concurrents les O.G.M."
=> Le cahier des charges du bio refuse les OGM. C'est donc normal qu'il assume son idéologie et que cela entraine un coût pour ceux qui refusent les PGM. Si le cahier des charges du bio avait établi qu'en cas de présence fortuite le taux n'a pas d'importance il n'y aurait même pas à faire de détection. La traçabilité suffirait. Par contre le coup des OGM concurrents du bio, celle-là cela faisait longtemps que je ne l'avais pas lue. Vous pouvez préciser comment un producteur conventionnel (qui cultive des PGM) ferait de la concurrence à un bio qui alimente un marché différent ?

@ aatea,
"sachant que le monde bio vend depuis des années une variété de blé ogm"
=> Vous allez les perdre. Le blé Rénan est bien d'une certaine façon "génétiquement modifié" mais ce n'est pas un OGM tel que l'entend la réglementation. C'est déjà confus dans l'esprit de certains.

@ richard30,
"La tromperie se situe bien au niveau de la non information des consommateurs qui subissent sans savoir."
=> Il n'y a pas tromperie. Que voulez-vous, que le sélectionneur fournisse le pédigré de toutes les variétés mises sur le marché ?

"Cela s’appelle de la censure."
=> Pas du tout, la censure c'est autre chose. Au mieux ici on peut parler d'ignorance de la part du consommateur mais guère plus. Je me sers bien d'un téléphone portable sans savoir comment les composants électroniques qu'il renferme fonctionnent et je ne m'en porte pas plus mal.

"Le problème s’étend bien au-delà des OGM, ne peut en aucun cas faire partie de l’ “Intérêt National” mais exclusivement de l’intérêt “privé”, d’où le rappel au projet de loi 1216 de programmation militaire pour 2009-2014, article 5."
=> Je vois que vous avez apporté une correction à la loi 1216 qui devient projet de loi mais cela ne me dit toujours pas pourquoi vous avez évoqué un tel texte. Vous pouvez nous en dire plus ou vous allez encore prendre la tangeante ?

@ Levia,
"Comment actuellement les pays souffrant de l’avitaminose A s’en sortent ? Et bien on donne des capsules de vitamine A aux enfants et aux femmes allaitantes en promouvant celui-ci. Ces capsules coutent très peu chères et sont distribuées durant les campagnes de vaccinations. "
=> Très peu chères ? A l'unité, certes, c'est environ 1 dollar par an et par enfant. Environ 250 millions d'enfants souffrent d'avitaminose A. Je vous laisse faire le calcul. Les capsules sont une des solutions mais elle n'est pas durable. Un riz enrichi en bêta-carotène se ressème tous les ans et ne coute plus rien une fois fourni aux populations.

"Greenpeace peut-il vraiment empêcher le don (puisque vous dites que ces graines sont gratuites) et la culture de ce riz (si bénéfiques d’après vous) dans ces contrés ? Certes, il peut critiquer – et même de façon virulente (c’est la liberté d’expression, cela permet aux gens de réfléchir, de se renseigner et d’être sur leur garde) – mais peut-il réellement l’empêcher ? Je ne crois pas."
=> Greenpeace peut retarder la mise en place de ce riz, faire pression sur les gouvernements, faire peur aux populations, détruire les essais,... C'est déjà criminel.

" Ici, en France, nous ne manquons à priori de rien alors nous avons toutes les latitudes pour avancer vers le futur que nous souhaitons et le futur que nous souhaitons, c’est un futur avec des plantes non génétiquement modifiées dans des laboratoires."
=> En fait nous manquons d'outils de lutte contre les adventices et les ravageurs en agriculture, sans compter les changements climatiques en cours. Et je ne vois pas pourquoi on devrait se refuser d’utiliser tous les outils à notre disposition pour améliorer les variétés que l'on cultive. Autre chose, tout le monde n'est pas "bien nourri" en France. Les restos du cœur ne sont pas une simple vue de l'esprit.

"Nous ne sommes pas obligés d’en passer par les OGM, et plus encore lorsque les OGM n’ont pas suffisamment subit de tests clairs, visibles, avec un recul suffisant. C’est ce qu’on appelle le principe de précaution, n’est-ce pas ?"
=> Si vous ne voulez pas d'OGM, rien ne vous oblige à en acheter, mais laissez ceux que ça intéresse la liberté de choisir. Les tests d'évaluation sont parfaitement clairs (les plantes obtenues de façon conventionnelle ne subissent aucun test sanitaire alors que les modifications génétiques peuvent être bien plus importantes). Quant au principe de précaution, ce n'est pas ça. Ce principe ne peut s'appliquer que dans l'hypothèse d'un risque qui "pourrait affecter de manière grave et irréversible l'environnement" et non sur un fantasme. Nous sommes loin d'une telle hypothèse dans le cas des PGM actuelles.

"Car ce qui est créé en laboratoire ne peut être parfaitement adapté à la nature où naissent et vivent ces plantes."
=> Les PGM ne sont pas créées de toute pièce. Ce sont des plantes auxquelles on a ajouté un ou plusieurs gènes. Elles ne perdent pas leurs caractères originaux pour autant.

"Dans cet article également, il est bien dit que cet OGM bio n’a eu aucun test. Êtes-vous vraiment pour les OGM, du coup ? Je suis perplexe, mais pourquoi êtes-vous pour les OGM ? Je ne vois vraiment pas ce qu’ils apportent de bons ou de plus à vos yeux par rapport aux plantes normales."
=> En fait aatea faisait un peu de provocation en parlant d'OGM. Ce blé cultivé en bio a simplement subi de grosses modifications de son génome mais ce n'est pas un OGM au sens réglementaire. Il peut donc être commercialisé sans test sanitaire. C'est d'ailleurs un bel exemple pour illustrer l’irrationalité de nos décideurs politiques.

@ BPS et GFP

Pour commencer, je voudrais vous remercier tous les deux même si vos pseudos sont un peu similaires (je me demande d'ailleurs ce qu'ils signifient) parce que discuter avec vous m'a forcé à aller me documenter plus encore et à réfléchir sur certaines questions, c'est donc très intéressant. Le problème étant que je suis du coup momentanément dans le flou et que je me sens moins sûre de moi pour vous répondre.

Pour les dérives alimentaires, je pensais par exemple au fait de vouloir toujours créer plus pour consommer plus, ce qui ne me semble pas bon du tout.

« Une croissance infinie dans un monde fini est impossible. La croissance technologique allant à l’infini dans un monde fini et nécessitant une consommation en matières premières et énergie non négligeable, ne pourra se maintenir bien longtemps telle qu’actuellement.  »

Nous mangeons beaucoup trop, nous créons trop de nourriture qui parfois est détruite pour des raisons mercantiles. Les OGM s'inscrivent dans cette démarche à mon sens, car les OGM sont créés pour produire des plantes qui supposément auront besoin de moins d'eau, de pesticides et qui seront plus rentables et plus productives : mais cela est à mon avis, comme je le disais auparavant, discutable.
Cela entraine d'autres problèmes que l'on peut qualifier de sanitaires, comme les problèmes liés aux monocultures, à la perte de biodiversité, les abeilles, la déforestation, au fait que d'anciennes semences peuvent se retrouver interdites ainsi qu'au fait que les OGM peuvent contaminer d'autres plantes, sans parler du réchauffement climatique exacerbé par ces actions qui va entrainer des déplacements massifs de population suite à des catastrophes climatiques et donc entrainer des guerres et plus de pauvreté.
Comme d'autres personnes le disaient ici, Mosanto attaquerait en justice des paysans qui ont été contaminé dans leurs champs par les OGM à plus de 1%. Ceci est-il faux selon vous ? Je l'ai lu sur le site Inf'OGM.

Ce que je mange de naturel, je ne vois pas bien le propos de cette question ni en quoi cela ferait avancer le débat. Globalement, j'aspire à manger de la viande label rouge le moins possible, équitable, de proximité et fournies par des agriculteurs et éleveurs responsables. Mais je ne suis pas parfaite dans ma consommation, seulement je m'y emploi. Et je voudrais que mon pays s'y emploi également, par exemple en prônant de meilleures études, plus diffusées afin que les gens soient informés, des lois de protections, un meilleur étiquetage des produits, etc.
Êtes-vous contre cela ? Ou bien vous pensez que tout est déjà parfait en terme de lois, de protections et d'étiquetage ?

Vous dites vous même que vous ne rejetez pas les autres techniques pour améliorer les plantes cultivés, alors n'est-ce pas une bonne idée que la France et l'Europe se préservent au maximum des OGM tandis que les états unis et la Chine et d'autres s'en donnent à cœur joie ? Après tout, vous parlez du Golden Rice pour des pays comme la Chine qui ne sont pas contre les OGM, alors GP peut faire tout ce qu'ils veulent, ce sont les pays qui décideront à la fin.
Mais pourquoi Golden Rice n'entre pas déjà en action dans ces pays qui acceptent l'OGM ? Simplement à cause de GP ? Je ne les savais pas aussi forts. Plus sérieusement, je pense que GP fait effectivement retarder les choses mais ce n'est pas mauvais car cela permet aux institutions, aux gouvernements et aux populations de se poser des questions et de se renseigner sur le sujet. Au final, si cela freine, n'est-ce pas par rapport à ces questionnements et aux réponses ou absences de réponses probantes obtenues ? Ou bien peut-être que ces pays sous la pression de GP se demandent : N'y a-t-il pas une meilleure solution ?

Mais pourquoi se demandent-ils cela ? C'est peut-être parce que la manière de créer des OGM semblent malsaine, voir horrible. Les plantes, si j'ai bien compris, sont bombardées de radiation pour les faire muter. On ne peut pas contrôler ces mutations, on ne peut qu’espérer tomber sur une mutation intéressante à étudier, découper et recomposer. Il y a aussi le fait de mélanger le génome de plantes différentes. Maintenant, imaginez faire cela sur des animaux même si c'est déjà le cas, ou imaginez faire cela sur des humains pour créer des surhommes. A propos des hommes, tout le monde trouverait cela horrible, de l’eugénisme. Mais pourquoi l'homme accepte-il de faire cela sur les animaux et sur les plantes ? Est-ce éthique ?
Alors il y a une différence entre la création du blé et de la vache, et ce qui est en train de se passer actuellement. Cela n'est pas une continuité logique et pépère de notre évolution. Il faut vraiment être conscient de ce qu'il se passe, tous. Pensez-vous que les populations soient réellement informées ? Pensez-vous que les populations dans le besoin le sont ? Pouvez-vous être certain que ces populations désirent cela ?

En tout cas, par rapport au fait que la France reste sans OGM, j'y vois là plusieurs intérêts, comme protéger un savoir faire plus ancien et protéger les cultures non-OGM, et ainsi permettre une réversibilité : principe de précaution. Qui plus est, il semble que c'ets ce que désire la population française, vous ne trouvez pas ?

La France, nulle en science et en agriculture ? Hum... Encore un autre sujet à creuser. Mais tout est affaire de perspectives, je suppose.

BPS ma traité de menteur, hors, il se garde bien de répondre à la question de Levia " Je suis perplexe, mais pourquoi êtes-vous pour les OGM ? ".

BPS ment et ne dit pas que les OGM lui rapportent beaucoup .
En effet, on peut , ne pas être opposé aux OGM , mais de là à venir les défendre avec acharnement sur le site d'une association écologiste, bien gênante pour son business.... Cela signifie que , bien plus que être pour les OGM, BPS se défonce pour qu'ils soient cultivés et consommés le plus largement possible.
En dehors du profit que peuvent apporter ces OGM, il n'existe aucune explication à ce zèle de BSP et ses amis.
Si BPS en a une autre ( explication) et bien qu'il nous la livre, mais il n'en trouvera aucune , car il n'en existe pas d'autre.
Les anti-OGM menacent les profits de BSP. C'est l'unique explication à son comportement, pas intelligent, mais zélé.

le probléme des carence alimentaires dans certains pays, est bien un problème de mauvaise répartition des richesses, et c'est à tout ce qui contribue à ce déséquilibre qu'il faut s'attaquer: mondialisation ultra libérale, dérégulation de l'economie...etc.
On ne trouve pas une solution à la misère en l'exploitant encore plus avec une saloperie de riz doré, qui va engraisser encore plus les multinationales sur le dos de ceux qui n'ont rien.

@ richard30,
Réponse GFP
“Ce que reproche en effet bon nombre d’anti OGM, c’est l’argument universaliste utilisé par les pro OGM, selon lequel les OGM, sont indispensables pour l’avenir de l’humanité.
Ils seraient indispensables pour nourrir et soigner le monde entier.”
=> Le bon vieux strawman. Déjà dire “les OGM” n’a aucun sens. Ensuite si on parle de transgénèse, il est évident que cet outil a déjà et aura encore un rôle important pour nourrir et soigner l’humanité. Mais de là à dire que la transgénèse est indispensable… On peut aussi se passer d’électricité et d’eau courante, non ?

Dans ce cas pourquoi interdire à la vente les produits dont les semences notamment maraîchères utilisables, ne sont pas répertoriées dans la liste définie par la loi, alors qu'ils permettent de nourrir avec des saveurs appréciées les populations ?
Qui écrit la loi ?
Qui influence la loi ?
Qui possède le pouvoir d'influencer la loi ? Les citoyens souverains de ce pays ou les riches responsables des entreprises internationales ?

Parlez-nous maintenant de la part mondiale de la production agricole qui est utilisée pour fabriquer du carburant, une « nourriture » sans aucun doute.

Réponse GFP
@ richard30,
Vos posts deviennent de plus en plus confus. Celui du Mercredi 23 avril 2014 à 15:29 décroche la palme. Je ne comprends pas l’intérêt de vos deux hypothèses. Parlez-nous de la réalité au lieu de créer des mondes parallèles. En plus vous radotez. Vous nous répétez les mêmes litanies pour lesquelles vous avez déjà eu une réponse. Il vous a été fourni plusieurs liens sur les réglementations en matière d’étiquetage, lisez-les, ça vous évitera de raconter, n’importe quoi. Je vais quand même relever un ou deux points amusants.
Vous venez d'atteindre le comble dans le domaine de la suffisance. Notre monde est aujourd'hui totalement bipolaire : les gens de gauche et ceux de droite, ceux qui respectent l'être humain et ceux qui en sont les prédateurs ; ceux qui respectent la nature et ceux qui s'en moquent, les apprentis sorciers et ceux qui doutent, les riches et les pauvres, ceux qui produisent beaucoup et n'ont rien, ceux qui ne produisent rien et ont tout, etc..
Pour obtenir une synthèse réaliste, en général, il est convenu de traiter un sujet en 3 parties : la thèse, l'antithèse et ensuite, la synthèse.
Votre cerveau serait-il à ce point mal formé qu'il se contenterait de votre thèse uniquement, en filtrant soigneusement tout ce qui vous « gène »?

Réponse GFP
“Tous les consommateurs peuvent envisager d’acheter suivant leurs convenances et prendre leur décision librement et en toute connaissance de cause ( ce qui n’est pas le cas aujourd’hui ).”
=> Sérieusement ? Quelqu’un vous oblige à acheter tel ou tel produit ?
Se nourrir ne serait donc plus une nécessité : expliquez-nous cela.
La sélection par le prix n'existerait pas : dans quel monde vous êtes-vous enfermé ?

Réponse GFP
@ richard30,
“La tromperie se situe bien au niveau de la non information des consommateurs qui subissent sans savoir.”
=> Il n’y a pas tromperie. Que voulez-vous, que le sélectionneur fournisse le pédigré de toutes les variétés mises sur le marché ?
“Cela s’appelle de la censure.”
=> Pas du tout, la censure c’est autre chose. Au mieux ici on peut parler d’ignorance de la part du consommateur mais guère plus. Je me sers bien d’un téléphone portable sans savoir comment les composants électroniques qu’il renferme fonctionnent et je ne m’en porte pas plus mal.
Cela est bien connu, un téléphone portable est une excellente nourriture que l'on ingère et dont notre corps extrait, transforme, utilise, stocke, etc.. , les constituants.
Un ignorant est quelqu'un qui manque de connaissances. Comment acquérir les connaissances si celles-ci sont inaccessibles par la volonté de ceux qui ne veulent pas la fournir ?
Il s'agit donc bien de censure.

Réponse GFP
“Le problème s’étend bien au-delà des OGM, ne peut en aucun cas faire partie de l’ “Intérêt National” mais exclusivement de l’intérêt “privé”, d’où le rappel au projet de loi 1216 de programmation militaire pour 2009-2014, article 5.”
=> Je vois que vous avez apporté une correction à la loi 1216 qui devient projet de loi mais cela ne me dit toujours pas pourquoi vous avez évoqué un tel texte. Vous pouvez nous en dire plus ou vous allez encore prendre la tangente ?
Il serait souhaitable en effet que cette loi reste sous forme de projet : http://www.legrandsoir.info/Loi-de-programmation-militaire-Comment-faire-taire-les.html

GFP dit :Mercredi 23 avril 2014 à 23:24
...
Le golden rice n’est pas “la seule solution”. C’est une solution parmi d’autres et il n’y a aucune raison de s’opposer à son développement, en dehors de considérations idéologiques irrationnelles.
...
=> considérations idéologiques irrationnelles qui ont détruit combien de vie?

zeppe dit :Jeudi 24 avril 2014 à 7:55
BPS me traite de menteur, ...

=>pas que cela mon cher Zeppe, pas que cela ....

J'ai cru apercevoir des commentaires de Réunionnais, j'aurais bien aimé porter à leur connaissance qu'en matière de pesticides ( lanatte etc petits freres ou grands freres de roundup.....suis pas certain de l'orthographe ) dans les hauts du tampon etc ne sont pas les derniers à l'utiliser ( voir dernière affaire sur les braconniers de bichiques , à coup de pesticides, bon appétit ) rien qu'a voir les beaux légumes ( on croirait des faux tellement ils sont trop beaux et trop propres ) provenant des hauts de l'île, la ou jamais personne ne contrôle.

@Levia

C'est toujours plus agréable d'échanger avec quelqu'un ayant l'intention de vouloir savoir.

Pour vous documenter sur le blé Renan.Cet agriculteur est assez explicite.

http://emmanuelferrand.blogspot.fr/2013/02/le-ble-prefere-de-lagriculture.html

Au CETA, les adhérents en itinéraire "bio" abandonnent progressivement cette variété comme l'Atlas (contournement de résistance rouille jaune) d'ailleurs.Les variétés de BTH (Itinéraire bio) les plus cultivées dans mon groupe sont maintenant Rubisko et Saturnus.On essaye les variétés Nogal et togano cette année.

Je vais revenir vers vous plus tard.

____________________________________________________________________________________________

zeppe dit :Jeudi 24 avril 2014 à 7:55
BPS ma traité de menteur, hors, il se garde bien de répondre à la question de Levia ” Je suis perplexe, mais pourquoi êtes-vous pour les OGM ? “.

BPS ment et ne dit pas que les OGM lui rapportent beaucoup .
En effet, on peut , ne pas être opposé aux OGM , mais de là à venir les défendre avec acharnement sur le site d’une association écologiste, bien gênante pour son business…. Cela signifie que , bien plus que être pour les OGM, BPS se défonce pour qu’ils soient cultivés et consommés le plus largement possible.
En dehors du profit que peuvent apporter ces OGM, il n’existe aucune explication à ce zèle de BSP et ses amis.
Si BPS en a une autre ( explication) et bien qu’il nous la livre, mais il n’en trouvera aucune , car il n’en existe pas d’autre.
Les anti-OGM menacent les profits de BSP. C’est l’unique explication à son comportement, pas intelligent, mais zélé.

_______________Comme le précise aatea il n'y a pas que menteur.

Je n'ai aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d'être contre les PGM autorisées. Est-ce bien assimilé?

zeppe, pouvez citer à Levia quelles variétés de PGM je vends dans mon CETA ?
Si cela est encore une allégation gratuite sortie du bréviaire anti-OGM dites le tout de suite avant de passer encore pour un charlot.

Piqûre de rappel.
_____________Apparemment zeppe votre “trop plein d’intelligence” fait que vous avez encore besoin d’un nouveau rappel.

Pour moi mes interventions sont maintenant nécessaires.Par conséquent, sachez que peu m’importe si certains trouvent celles-ci inutiles.
Je comprends que vous soyez dérangé (au sens propre et au sens figuré) et pas satisfait de ne pas pouvoir enfumer le lecteur occasionnel tranquillement à cause de la présence d’intervenants qui osent sans votre permission venir dénoncer vos contrevérités ici.

Etes vous toujours en panne d’âneries mensongères ?
Car vous avez oublié ça.
Quand allez vous vous décider de nous citer vos millions de catastrophes engendrées par la culture de PGM ?

Si vous n’avez rien de probant et pour ne pas passer encore pour un charlot de Greenpeace. Reconnaissez enfin que vous écrivez uniquement des mensonges ici concernant les PGM.

Au prochain rappel à n’en pas douter.

@Levia

"Pour les dérives alimentaires, je pensais par exemple au fait de vouloir toujours créer plus pour consommer plus, ce qui ne me semble pas bon du tout.

« Une croissance infinie dans un monde fini est impossible. La croissance technologique allant à l’infini dans un monde fini et nécessitant une consommation en matières premières et énergie non négligeable, ne pourra se maintenir bien longtemps telle qu’actuellement. »

Nous mangeons beaucoup trop, nous créons trop de nourriture qui parfois est détruite pour des raisons mercantiles. Les OGM s’inscrivent dans cette démarche à mon sens, car les OGM sont créés pour produire des plantes qui supposément auront besoin de moins d’eau, de pesticides et qui seront plus rentables et plus productives : mais cela est à mon avis, comme je le disais auparavant, discutable."

_____________________Je ne vois toujours pas le rapport aavec les PGM. Les mauvais comportements individuels vis à vis de la nourriture ne sont pas le fait d'une amélioration variétale.

Une PGM n'a pas un potentiel supérieur à la variété isogénique ne possédant pas le trait d'intérêt.Elle possède un avantage uniquement lié à la conduite culturale ou (et) qualitatif (comme le riz doré).

_________________________________________________________________________________

"Cela entraine d’autres problèmes que l’on peut qualifier de sanitaires, comme les problèmes liés aux monocultures, à la perte de biodiversité, les abeilles, la déforestation, au fait que d’anciennes semences peuvent se retrouver interdites ainsi qu’au fait que les OGM peuvent contaminer d’autres plantes, sans parler du réchauffement climatique exacerbé par ces actions qui va entrainer des déplacements massifs de population suite à des catastrophes climatiques et donc entrainer des guerres et plus de pauvreté.
Comme d’autres personnes le disaient ici, Mosanto attaquerait en justice des paysans qui ont été contaminé dans leurs champs par les OGM à plus de 1%. Ceci est-il faux selon vous ? Je l’ai lu sur le site Inf’OGM."

________________________________La monoculture n'est pas une technique agronomique souhaitable mais économiquement celle-ci est parfois un passage obligé..Une PGM ou pas GM n'est pas responsable du choix rotationnel d'un agriculteur.La monoculture ou les rotations courtes sont pratiquées en France et il n'y a pas de PGM.

Quellles plantes peuvent être "contaminées" par des PGM (surtout avec le riz doré) ?

Les PGM ne sont pas responsable de ces scénarios catastrophes.
".......... sans parler du réchauffement climatique exacerbé par ces actions qui va entrainer des déplacements massifs de population suite à des catastrophes climatiques et donc entrainer des guerres et plus de pauvreté."

Inf'OGM est un site anrti-OGM et comme vous l'a très bien expliqué GFP cet agriculteur a menti et a été condamné au 3 procès..Plusieurs centaines d'Ha avec plus de 50% de colza GM présents (je ne me souviens plus exactement du %), cela s'appelle en agronomie tout simplement du semis.
Et pour faire un semis de colza il faut un semoir un tracteur et un bonhomme pour diriger tout ça.

@Levia

"Ce que je mange de naturel, je ne vois pas bien le propos de cette question ni en quoi cela ferait avancer le débat. Globalement, j’aspire à manger de la viande label rouge le moins possible, équitable, de proximité et fournies par des agriculteurs et éleveurs responsables. Mais je ne suis pas parfaite dans ma consommation, seulement je m’y emploi. Et je voudrais que mon pays s’y emploi également, par exemple en prônant de meilleures études, plus diffusées afin que les gens soient informés, des lois de protections, un meilleur étiquetage des produits, etc.
Êtes-vous contre cela ? Ou bien vous pensez que tout est déjà parfait en terme de lois, de protections et d’étiquetage ?"
__________________________________Vous avez écrit ceci:

"Partout où nous regardons, il y a des problèmes liés à la mauvaise nutrition, doit-on poursuivre sur ce chemin ou bien tenter de faire mieux ? Le mieux, c’est de dire non aux OGM parce que nous avons de base tout ce qu’il nous faut, de bons et de naturels."

Donc ma question. Que mangez vous de naturel ?

Etiquetez tout ce que vous voulez si cela vous fait plaisir et peut vous rassuré. Mais vous rassurer sur quoi (risque/danger) ?

Les meilleurs études dans quels domaines ?

A ce soir.

@ BPS, tu as répondu à la question à propos de pourquoi tu es pour les OGM. Mais tu ne m'as pas convaincu.
Même si certains de tes arguments me font vraiment réfléchir sérieusement, et je pourrais même trouver ces avancées scientifiques vraiment très séduisantes, je pense néanmoins qu'il y a beaucoup de lacunes dans cette énorme machine se mettant en route et que, du coup, le principe de précaution doit se poser avec force et fermeté.

Je pense toujours que tout est déjà dans la nature à notre portée pour faire tout un tas de choses très intéressantes et qu'il n'y a nul besoin de trafiquer et de breveter pour en avoir toujours plus car tout est déjà là. La science doit avancer mais pas dans ce sens là, plus dans un sens responsable et en accord avec l’environnement que nous devons protéger.
Là où on peut planter du riz, on peut planter de la patate douce ou d'autres plantes contenant toutes sortes de nutriments. Les carences et la mortalité ainsi que les handicapes ne peuvent être abolies uniquement avec le Golden Rice : il faudrait de toute façon en passer par une alimentation plus diversifiées et donc régler les problèmes de pauvreté, ce qui résoudrait pas mal de choses sans avoir besoin du Golden Rice, ce qui fait se poser la question de son utilité, d'autant plus que c'est une plante génétiquement modifiée.
A mon avis, le Golden Rice est un ''joli'' leurre, l'arbre cachant la forêt. Vous me trouvez sans doute utopiste ou naïve, mais je pense que la pauvreté et la malnutrition n'est pas une fatalité. Nous sommes déjà en train de réfléchir à améliorer ces problèmes, nous y travaillons autant que possible. Les OGM ne sont pas une solution étant donné qu'ils sont peut-être de nouvelles sources de problèmes.

J'ai lu : GP aurait pu utiliser leur argent pour apporter de meilleures solutions et surtout les mettre en œuvres par rapport aux problèmes de ces populations au lieu de bloquer le Golden Rice, hors ils ne l'ont pas fait car ils sont en réalité des menteurs enfumeurs !
Mais à ceci, on peut vous rétorquer : Le Golden Rice a coûté beaucoup d'argent pour être créé, développé et testé, cet argent aussi aurait pu être utilisé différemment pour aider ces populations !
1 point partout, balle au centre ? Le problème ne se pose pas là, d'autant plus que je trouve qu'il est faux de dire que Greenpeace n'a rien fait pour amener d'autres solutions sur ces problèmes.

Je peux comprendre les critiques que vous émettez contre GP. Patrick Moore qui défend le Golden Rice était l'ancien président de Greenpeace durant 15 années et maintenant il critique Greenpeace. Cela peut faire que l'on se pose des questions, mais pour l'instant je reste fidèle à Greenpeace en connaissance de cause, du moins partiellement car je ne sais pas tout.

@ Aatea, vous êtes trompeur envers vous même et réducteur, ces considérations effectivement idéologiques sont tout sauf irrationnelles.
Les anti-OGM demandent et réclament :
- Des protections sérieuses avec des études sérieuses et consultables librement pour la santé mais aussi l'environnement et la biodiversité,
- Aucune dispersion dans la nature pour qu'ils n'y ait aucune contamination ni dans la nature sauvage, ni chez les agriculteurs plantant sans OGM, ni dans tout un pays anti-OGM dans ses champs ni dans sa nourriture, ni dans la nourriture des animaux qu'il consomme ou domestiques,
- Une meilleure traçabilité et un meilleur étiquetage pour le consommateur, une réelle information pédagogique pour le peuple afin qu'il puisse choisir ce qu'il souhaite en connaissance de cause ce qu'il mange en prenant en compte l’environnement.
- Des sanctions pour ceux ne respectant pas les règles.

Je ne vois pas du tout ce qu'il y a d’irrationnel là dedans. Au contraire, cela me semble très prévoyant et raisonnable.

J'ai lu ici des pro-OGM disant que la nourriture classique ne subissait pas ce genre de tests, ce genre d'étiquetage alors qu'il pourrait y avoir dans la nourriture classique des problèmes également.
Cela me semble un peu gros de mettre sur le même plan deux choses très différentes, mais n'est-ce pas finalement ce qu'il se passe lorsque l'on voit que d'anciennes semences deviennent interdites parce qu'elles ne sont pas inscrites dans les catalogues officiels, étant donné qu'elles sont tombées dans le domaine publique tant elles sont anciennes et qu'il faudrait payer très cher pour les inscrire au catalogue officiel ?
Tout ceci, parce que cet argent sert à financer la recherche, mais au détriment de ce qui avait été sélectionné depuis 10000 ans par l'homme.

Quand la science avance en omettant son passé au nom du progrès et de l'argent, bon comme mauvais car les deux sont instructifs, il faut tirer la sonnette d'alarme. Ne pensez-vous pas ?

Mais je comprends aussi pourquoi vous trouvez cela obscurantiste, c'est que les religions sont également contre les OGM. Cependant, n'oubliez pas que GP et les gouvernements eux ne sont pas des religieux. C'est cependant un point à prendre en compte. Les populations très pauvres à qui on veut donner du Golden Rice sont très croyantes pour la plupart. Et quand on est très croyant, on préfère mourir que de faire une chose interdite aux yeux de Dieu et de sa loi.
Je ne veux pas dire par là que les religions rejettent complètement les OGM, je veux dire par là que les religion se pose des questions, la population se pose des questions et les gouvernements se posent des questions sur ce point : est-ce éthique, dans quelle mesures, que devons-nous faire pour encadrer tout ça correctement.

Effectivement pour se rassurer, pour ne pas se sentir coupable par la suite d'être allé trop vite pour un résultat pourri parce qu'entaché de nos grosses erreurs.

Levia dit :Jeudi 24 avril 2014 à 15:46

@ Aatea, vous êtes trompeur envers vous même et réducteur, ces considérations effectivement idéologiques sont tout sauf irrationnelles.
Les anti-OGM demandent et réclament :
- Des protections sérieuses avec des études sérieuses et consultables librement pour la santé mais aussi l’environnement et la biodiversité,
- Aucune dispersion dans la nature pour qu’ils n’y ait aucune contamination ni dans la nature sauvage, ni chez les agriculteurs plantant sans OGM, ni dans tout un pays anti-OGM dans ses champs ni dans sa nourriture, ni dans la nourriture des animaux qu’il consomme ou domestiques,
- Une meilleure traçabilité et un meilleur étiquetage pour le consommateur, une réelle information pédagogique pour le peuple afin qu’il puisse choisir ce qu’il souhaite en connaissance de cause ce qu’il mange en prenant en compte l’environnement.
- Des sanctions pour ceux ne respectant pas les règles.

=> les études sur l'environnement et la biodiversité sont déjà réalisés depuis longtemps, les plantes gm n'ont pas plus d'impact que les plantes conventionnelles voir moins d'impact.
les plantes gm n'ont aucune raison d'avoir une plus grande traçabilité, malgré cela en Europe ils "bénéficient" d'une très grande traçabilité
toutes personnes qui au nom de la "pureté" génétique ne veulent pas manger de plantes gm peuvent parfaitement le faire.

toutes les déclaration prétendant prouver que les aliments issus des plantes gm sont toxiques se sont tous révéler n'être que du vent.

la lutte des mouvements prétendus "verts" est un mouvement clairement anti-science et anti-progrès.

lutter comme greenpeace pour que le riz dorée 2 ne soit pas proposer aux personnes en malnutrition (carence en vitamine A) et au minimum de la non assistance en personne en danger.

Cela ne vous gênez pas de soutenir ce type d'association?

Levia dit :Jeudi 24 avril 2014 à 15:46
...
J’ai lu ici des pro-OGM disant que la nourriture classique ne subissait pas ce genre de tests, ce genre d’étiquetage alors qu’il pourrait y avoir dans la nourriture classique des problèmes également.
Cela me semble un peu gros de mettre sur le même plan deux choses très différentes,

=> j'ai lu un article ou il y avait une réponse à votre problème.
un intervenant affirmer qu'il préférait consommer des aliments naturels, une réponse était que nous ne consommons plus depuis longtemps des aliments "artificielles".
les végétaux que nous cultivons sont depuis longtemps modifier, par mutations génétique (naturel ou artificielle)
en faite, nous avons le choix entre des plantes artificielle avec une ancienne technique et une nouvelle.
Mais en aucun cas, vous ne pourront manger des aliments de plantes naturelles (ou alors pas longtemps et la famine arrivera bien vite ...)

PSP le menteur que se débine en disant "Je n’ai aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées. Est-ce bien assimilé?"

- Quelqu'un qui n'a, tout simplement "aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées", n'a pas besoin non plus de faire du zèle sur un site écolo pour les faire accepter .
- Quelqu'un qui n'a, tout simplement "aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées", s'en fout de savoir que d'autres sont opposés aux OGM.
Seul ceux qui font du profit avec les OGM tiennent absolument à nous les faire accepter.

BSP tu mens !

@ Levia

"@ BPS, tu as répondu à la question à propos de pourquoi tu es pour les OGM. Mais tu ne m’as pas convaincu."

- Cela ne m'étonne pas : voir mon précédent post !

zeppe dit :Jeudi 24 avril 2014 à 17:01
PSP le menteur que se débine en disant “Je n’ai aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées. Est-ce bien assimilé?”

- Quelqu’un qui n’a, tout simplement “aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées”, n’a pas besoin non plus de faire du zèle sur un site écolo pour les faire accepter .
- Quelqu’un qui n’a, tout simplement “aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées”, s’en fout de savoir que d’autres sont opposés aux OGM.
Seul ceux qui font du profit avec les OGM tiennent absolument à nous les faire accepter.

BSP tu mens !

___________________________________Deuxième piqûre de rappel.

Je n’ai aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées. Est-ce bien assimilé?

zeppe, pouvez citer à Levia quelles variétés de PGM je vends dans mon CETA ?
Si cela est encore une allégation gratuite sortie du bréviaire anti-OGM dites le tout de suite avant de passer encore pour un charlot.

Piqûre de rappel.
_____________Apparemment zeppe votre “trop plein d’intelligence” fait que vous avez encore besoin d’un nouveau rappel.

Pour moi mes interventions sont maintenant nécessaires.Par conséquent, sachez que peu m’importe si certains trouvent celles-ci inutiles.
Je comprends que vous soyez dérangé (au sens propre et au sens figuré) et pas satisfait de ne pas pouvoir enfumer le lecteur occasionnel tranquillement à cause de la présence d’intervenants qui osent sans votre permission venir dénoncer vos contrevérités ici.

Etes vous toujours en panne d’âneries mensongères ?
Car vous avez oublié ça.
Quand allez vous vous décider de nous citer vos millions de catastrophes engendrées par la culture de PGM ?

Si vous n’avez rien de probant et pour ne pas passer encore pour un charlot de Greenpeace. Reconnaissez enfin que vous écrivez uniquement

_________________________________________________________________________________________

@Levia

Je ne suis pas surpris que vous ne soyez pas convaincu. Le contraire lui aurait été très surprenant étant donné le contenu de vos écrits.
D'ailleurs cela n'a aucune importance. Le principal est d'échanger.

____________________________________________________________________________________

"Vous dites vous même que vous ne rejetez pas les autres techniques pour améliorer les plantes cultivés, alors n’est-ce pas une bonne idée que la France et l’Europe se préservent au maximum des OGM tandis que les états unis et la Chine et d’autres s’en donnent à cœur joie ? Après tout, vous parlez du Golden Rice pour des pays comme la Chine qui ne sont pas contre les OGM, alors GP peut faire tout ce qu’ils veulent, ce sont les pays qui décideront à la fin.
Mais pourquoi Golden Rice n’entre pas déjà en action dans ces pays qui acceptent l’OGM ? Simplement à cause de GP ? Je ne les savais pas aussi forts. Plus sérieusement, je pense que GP fait effectivement retarder les choses mais ce n’est pas mauvais car cela permet aux institutions, aux gouvernements et aux populations de se poser des questions et de se renseigner sur le sujet. Au final, si cela freine, n’est-ce pas par rapport à ces questionnements et aux réponses ou absences de réponses probantes obtenues ? Ou bien peut-être que ces pays sous la pression de GP se demandent : N’y a-t-il pas une meilleure solution ?"

_________________Non ce n'est pas une bonne idée de se préserver de quelque chose qui ne justifie pas que l'on se préserve.C'est le cas avec les PGM.

Je n'ai pas parlé de la Chine spécifiquement mais de l'Asie.C'était un exemple d'une zone où ce problème existe.

Greenpeace n'est pas une source scientifique et agronomique pour justifier du bien fondé de la culture de PGM.Surtout pas !

Certains citoyens ne se posent pas les bonnes questions et ne se renseignent pas c'est trop difficile.Certains préfèrent les idées reçues et préconçues c'est plus facile.D'ailleurs on le voit ici.

Que fait Greenpeace pour appliquer sa meilleure solution ?
A part empêcher les autres d'appliquer leur solution il ne fait rien.

_______________________________________________________________________________________

"Mais pourquoi se demandent-ils cela ? C’est peut-être parce que la manière de créer des OGM semblent malsaine, voir horrible. Les plantes, si j’ai bien compris, sont bombardées de radiation pour les faire muter. On ne peut pas contrôler ces mutations, on ne peut qu’espérer tomber sur une mutation intéressante à étudier, découper et recomposer. Il y a aussi le fait de mélanger le génome de plantes différentes. Maintenant, imaginez faire cela sur des animaux même si c’est déjà le cas, ou imaginez faire cela sur des humains pour créer des surhommes. A propos des hommes, tout le monde trouverait cela horrible, de l’eugénisme. Mais pourquoi l’homme accepte-il de faire cela sur les animaux et sur les plantes ? Est-ce éthique ?
Alors il y a une différence entre la création du blé et de la vache, et ce qui est en train de se passer actuellement. Cela n’est pas une continuité logique et pépère de notre évolution. Il faut vraiment être conscient de ce qu’il se passe, tous. Pensez-vous que les populations soient réellement informées ? Pensez-vous que les populations dans le besoin le sont ? Pouvez-vous être certain que ces populations désirent cela ?

En tout cas, par rapport au fait que la France reste sans OGM, j’y vois là plusieurs intérêts, comme protéger un savoir faire plus ancien et protéger les cultures non-OGM, et ainsi permettre une réversibilité : principe de précaution. Qui plus est, il semble que c’ets ce que désire la population française, vous ne trouvez pas ?

La France, nulle en science et en agriculture ? Hum… Encore un autre sujet à creuser. Mais tout est affaire de perspectives, je suppose."

______________________Quand vous mangez une carotte, avez vous peur de la faire souffrir ?

Vous parlez de sélection de plantes cultivées comme si vous étiez en train de commenter une scène de torture.

Si vous êtes intéressé c'est un condensé qui peux je crois vous êtres utile.
http://genet.univ-tours.fr/gen002300/gen002300_III_techniques.htm

_______________________________________________________________________________

"En tout cas, par rapport au fait que la France reste sans OGM, j’y vois là plusieurs intérêts, comme protéger un savoir faire plus ancien et protéger les cultures non-OGM, et ainsi permettre une réversibilité : principe de précaution. Qui plus est, il semble que c’ets ce que désire la population française, vous ne trouvez pas ?

La France, nulle en science et en agriculture ? Hum… Encore un autre sujet à creuser. Mais tout est affaire de perspectives, je suppose."

____________________Le savoir faire ancien et les culture non GM ne sont pas menacés par les PGM.Principe de précaution pour vous protéger de quoi ?

Demandez vous d'appliquer le principe de précaution pour protéger les cultures en place pendant cette campagne 2013/2014 ?
Bref vous avez peur de quoi ?

Je n'ai pas écrit ceci: "La France, nulle en science et en agriculture ?"

J'ai écrit que la culture scientifique et agricole des français étaient nulles et que les ONG comme Greenpeace et autres le sachant pertinemment, en profitent pour vous enfumer. Voyez vous la nuance ?

Ce forum en est d'ailleurs la preuve.

@Levia

"Je pense toujours que tout est déjà dans la nature à notre portée pour faire tout un tas de choses très intéressantes et qu’il n’y a nul besoin de trafiquer et de breveter pour en avoir toujours plus car tout est déjà là. La science doit avancer mais pas dans ce sens là, plus dans un sens responsable et en accord avec l’environnement que nous devons protéger.
Là où on peut planter du riz, on peut planter de la patate douce ou d’autres plantes contenant toutes sortes de nutriments. Les carences et la mortalité ainsi que les handicapes ne peuvent être abolies uniquement avec le Golden Rice : il faudrait de toute façon en passer par une alimentation plus diversifiées et donc régler les problèmes de pauvreté, ce qui résoudrait pas mal de choses sans avoir besoin du Golden Rice, ce qui fait se poser la question de son utilité, d’autant plus que c’est une plante génétiquement modifiée.
A mon avis, le Golden Rice est un ”joli” leurre, l’arbre cachant la forêt. Vous me trouvez sans doute utopiste ou naïve, mais je pense que la pauvreté et la malnutrition n’est pas une fatalité. Nous sommes déjà en train de réfléchir à améliorer ces problèmes, nous y travaillons autant que possible. Les OGM ne sont pas une solution étant donné qu’ils sont peut-être de nouvelles sources de problèmes."

_______________________________

Si vous pensez que tout est dans la nature pour vous nourrir je vous souhaite bonne chance.

Souvent les pays cultivant du riz (dans des rizières) cultivent déjà de la patate douce en dehors des rizières.Pas de souci pour cette patate.
Greenpeace va peut-être demander à ces pays de diminuer la culture du riz pour essayer vos solutions.En avez vous discuté avec GP.

Le Golden Rice est destiné à nourrir des gens qui ont un problème d'avitaminose A.Surtout rien d'autre.

Régler tout les problèmes amenés par la pauvreté sans utiliser un moyen efficace (le Golden Rice 2) disponible uniquement pour assouvir une lubie idéologique ne me semble pas très sérieux et éthique.

" Les OGM ne sont pas une solution étant donné qu’ils sont peut-être de nouvelles sources de problèmes."

On attend toujours que quelqu'un nous cite les "peut-être nouvelles sources de problèmes" causées par les PGM.

D'après ce que je lis ici ou là, il semblerait que les études faites sur les OGM ne sont pas publiées et consultables y compris par des scientifiques en faisant la demande avec force, alors imaginez ce qu'il en est pour les consommateurs ?
Il semblerait également qu'elles aient été faite sur des périodes trop courtes et sur un nombre de rats trop peu important sans prendre en compte tous les facteurs environnementaux.
Sans doute faut-il, comme je le disais plus haut, faire des études plus sérieuses, plus vastes et qu'elles soient consultables par tous. Car vous dites que les études ont déjà été toutes faites mais il semblerait que bons nombres de gens ne les aient pas vu ou qu'ils n'aient pas été convaincu de leur formes et procédures.
Je vais vous donner un exemple : notre dame des landes. Certains assuraient haut et fort que toutes les études avaient été faites, puis il semble aujourd'hui qu'en réalité elles avaient été négligées, fragmentées, minimisées, sur le plan environnemental dans son ensemble. NDDL est finalement de plus en plus enterrée grâce à l'action des militants écologistes que l'on traitait de fous et de criminels.
Mais qu'est-ce qui a fait réagir les hautes instances européennes pour se pencher sérieusement sur le sujet et ainsi voir que les études étaient biaisées ? Et bien c'est à cause des catastrophes climatiques de cet hiver qui ont mis en exergue que lorsque l'homme recouvre tout de béton : c'est la merde !
Peut-être se passe-t-il quelque chose de similaire avec les OGM.

J'ai lu également que les OGM étaient rentables les premières années puis perdaient de leurs efficacités et que les agriculteurs devaient finalement utiliser autant de pesticides sinon plus que sur une plante classique car les OGM développaient une résistance à ceux-ci. Cela remet en cause leur supposé efficacité et leur intérêt.
D'après ce que j'ai pu lire, les états unis commencent à lâcher peu à peu les OGM pour revenir vers le bio car ils en ont assez d'avoir une mauvaise image de la part de l’Europe et qu'ils ont une forte demande chez eux. De plus, cela les enquiquinent pour les échanges de marchandises vers l'Europe qui est contre les OGM. Nous n'allons pas devenir pour les OGM simplement pour faciliter nos échanges commerciaux avec les états unis ou autres pays.

J'ai également lu que les OGM avaient en elles des herbicides ou insecticides qui causaient des ravages sur les insectes parmi les insectes qui n'étaient normalement pas ciblés par les modifications génétiques dont les papillons qui sont utiles à la pollinisation et y compris ceux présent dans les sols car les propriétés de ces plantes étaient également présentes dans les racines. C'est donc grave pour la biodiversité. Les insectes sont très importants pour les cultures, et notamment les insectes dans le sol dont on ne se rend compte que récemment de leur grande importance.

Le miel est contaminé par le butinage sur des champs OGM même si les champs et les ruches sont séparés par plus d'une dizaine de kilomètres. On sait que les abeilles sont en train de disparaître. Les OGM s'inscrivent dans une démarche d'agriculture intensive avec pesticides, à gros rendement. Les OGM contribuent donc à la perte de la biodiversité et des maladies engendrées par tout ceci.
Plus encore, ce genre de cultures intensives réclament du rendement à foison et des déceptions provoque des suicides. Mais ceux-ci ne sont pas l'apanage des OGM mais de cette façon de cultiver, seulement les OGM, comme je le disais, s'inscrivent dans cette démarche de rendement aliénant.

J'ai lu que Mosanto cherchait à se rapprocher d'entreprises étudiant les abeilles et leur sauvegarde, possiblement pour créer une nouvelle abeille OGM capable de résister aux pesticides. Après les plantes, on se met aux animaux puis bientôt aux hommes si l'on suit ce cheminement. C'est de l'eugénisme. N'est-ce pas interdit ?

Des agriculteurs bio sont obligés de détruire leurs cultures si un champ OGM a été planté à proximité car ce n'est du coup plus du bio, puisqu'il est contaminé par les OGM. C'est donc que des protections ou une supposée cohabitation n'est pas possible ou pas correctement pensée et mise en place. Mais aussi des malheurs engendrés.

J'ai lu également que des expériences sur des rats sur le long terme démontrait que les rats se nourrissant de maïs OGM sans pesticide ou de maïs avec pesticide développaient des tumeurs cancérigènes et avaient une mortalité plus importantes comparativement à ceux mangeant du bio sans pesticide. Imaginez donc ce qu'il se passe pour tous les animaux étant nourri d'OGM et presque exclusivement de ceux-ci dans les élevages industriels. Apparemment, il n'y a aucune traçabilité ni étiquetage aux sujets de ceux-ci.

J'ai également lu que les OGM rendaient des souris allergiques. On sait que de nos jours les gens sont de plus en plus allergiques et développent de plus en plus de cancers. Peut-être y a-t-il lien de causes à effets.

Quant au GR, il semble que des tests sur des enfants chinois auraient été fait sans les accords des autorités chinoises et brisaient les accords de Nuremberg. GP a alerté les autorités et celles-ci ont forcement du trouver cela un peu cavalier et ont stoppé les tests sur ces enfants chinois mais sûrement qu'il y a d'autres raisons là dessous. Peut-être le fait que les résultats n'étaient finalement pas très probants, car j'ai lu également que la teneur en vitamine A même dans le GR2 était discutable après que l'on ôte la conque du grain de riz et qu'on l'ait cuisiné. Sinon, pourquoi la Chine qui est un pays cultivant des OGM et qui est un pays dont il y a de l'avitaminose A (et qui un pays très limite en matière de droits de l'homme) aurait stoppé ces tests ?

Chose qui va vous sembler incroyable, j'ai lu aussi des articles scientifiques qui disaient que les plantes étaient des êtres vivants sensibles. Et nous n'en sommes qu'aux prémisses de ce genre de découvertes scientifiques, soyons humbles face au vivant.

Enfin, je voudrais terminer par un autre exemple qui va lui aussi sans doute vous sembler tiré par les cheveux. Savez-vous que les découvertes d'Einstein ont été prouvé après l'élaboration de ses théories basées sur ses intuitions ? Ce que je veux dire par là c'est que l'intuition humaine est puissante, si jamais vous persistez à penser que ce genre de pensées sont irrationnelles. Sauf que je voudrais vous rappeler que contrairement à ce que vous pensez, les anti-OGM n'ont rien contre la science, tout au contraire.

J'espère ne pas dire trop de bêtises, je vous rappelle que je ne suis pas une experte.

BPS ment !
Tu dis : "Je n’ai aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées. Est-ce bien assimilé?"

-Et alors ? Qui t'empeche de n’avoir aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées ?
Est-ce une bonne raison pour militer à mort en faveur des OGM, et en plus, sur un site écologiste ?
Si les OGM ne t'apportent pas un rond, rien ne t'empeche de n'avoir aucune Je n’ai raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées !
Voilà la preuve de tes mensonges et le preuve que les OGM te font faire du profit.
TU as besoin de militer et de t'engager dans un combat. Pourquoi ?
En quoi, les anti-OGM te privent de penser que tu n’as aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées ?

BPS , tu ments.

Si un scientifique nutritionniste sait que contrairement à une idée encore trop répandue, les pâtes ne font pas grossir, est ce qu'il va passer des journėes sur des sites féminin ou de diététiques ou des sites comme doctissimo pour démonter cette " croyance" ?
NON!!!
Il se contentera de dire ce qu'il sait lorsqu'on lui posera la question, mais ne s'engagera pas à passer des journées à polémiquer sur des forums, ou alors, on pourrait à juste titre se demander s'il n'est pas payé par les fabricants de pâtes.

BPS, tu es un menteur et tu fais du profit avec les OGM !

@ Levia

"J’ai lu également que les OGM étaient rentables les premières années puis perdaient de leurs efficacités et que les agriculteurs devaient finalement utiliser autant de pesticides sinon plus que sur une plante classique car les OGM développaient une résistance à ceux-ci."

- Les OGM , c'est bien un truc de financiers et non, une demande d'agriculteurs'
Il n'a JAMAIS existé la moindre revendication d'agriculteurs ( pétition, manifestation...) favorables aux OGM.
J'ai maintes fois défié les pro-OGM de me prouver le contraire et de me fournir des preuves et je n'en ai jamais eu de leur part.
Ce sont bien des financiers qui sont aux commandes de ce système agricole, et non, une demande des agriculteurs.

@ Levia

"les anti-OGM n’ont rien contre la science, tout au contraire."

- C'est une évidence!
Comme au moins 80% des gens, je suis opposé aux OGM, et pourtant, comme eux, je fais des dons tous les ans pour aider la recherche scientifique, dont, la recherche génétique.
Voir l'argent que peuvent récolter des associations comme la ligue contre le cancer, le si d'action, l'ARC ou l'AFM (le Téléthon). Toutes ces association utilisent l'argent de nos dons pour la r cherche scientifique , dont, la recherche génetique.
L'insuline est produite à grande échelle, grâce à une bactérie GM, et cela , à juste titre, ne dérange personne'
Lorsque des financiers comme BPS utilisent l'argument " anti-OGM= anti-science" ils mentent et utilisent un argument foireux de gens qui...n'ont pas d'argument.

zeppe dit :Vendredi 25 avril 2014 à 7:48
@ Levia

“les anti-OGM n’ont rien contre la science, tout au contraire.”

=> tiens un commentaire d'une personne qui est si fier d'insulter les morts ...

Les arguments de zeppe font mouche . BPS est terrassé et il ne lui reste plus que sa mauvaise foi copiée et collée inlassablement pour se défendre.
Félicitation zeppe !

Vivier dit :Vendredi 25 avril 2014 à 10:16
Les arguments de zeppe font mouche . BPS est terrassé et il ne lui reste plus que sa mauvaise foi copiée et collée inlassablement pour se défendre.
Félicitation zeppe !

=> vous félicité une personne qui est accusé d'être

Fieffé menteur
Fieffé désinformateur
Fieffé vantard
Fieffé dégonflé
Fieffé diffamateur

une personne qui insulte les morts
une personne qui usurpe les pseudo

mais greenpeace a les fans qu'ils méritent ...
voir mon intervention du 15/04 sur la désinformation de greenpeace.

Levia dit :Vendredi 25 avril 2014 à 0:58
D’après ce que je lis ici ou là, il semblerait que les études faites sur les OGM ne sont pas publiées et consultables y compris par des scientifiques en faisant la demande avec force, alors imaginez ce qu’il en est pour les consommateurs ?

=>http://www.geneticliteracyproject.org/wp/wp-content/uploads/2013/10/Nicolia-20131.pdf

Levia dit :Vendredi 25 avril 2014 à 0:58
...
J’ai lu également que les OGM étaient rentables les premières années puis perdaient de leurs efficacités et que les agriculteurs devaient finalement utiliser autant de pesticides sinon plus que sur une plante classique car les OGM développaient une résistance à ceux-ci. Cela remet en cause leur supposé efficacité et leur intérêt.

=>pas en chine et tous cas (simple exemple mais je suis persuadé qu'il est possible de trouver d'autres études dans d'autres pays.
de plus si les plantes gm ne sont plus efficace, pourquoi les agriculteurs continuent à les utiliser?

il y ni aurait pas un problème dans votre raisonnement?
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2012/06/le-coton-bt-transg%C3%A9nique-serait-%C3%A9cologique.html

LE COTON BT TRANSGÉNIQUE SERAIT ÉCOLOGIQUE EN CHINE

Vivier dit :Vendredi 25 avril 2014 à 10:16
Les arguments de zeppe font mouche . BPS est terrassé et il ne lui reste plus que sa mauvaise foi copiée et collée inlassablement pour se défendre.
Félicitation zeppe !

_____________________En mode zeppe pour rigoler et le terrasser (je sais je me force).

zeppe soutient Greenpeace car il fait du business dans le bio en soutenant l'agriculture biologique toute la journée sur ce site.
Ne me demandez pas des preuves sur ce que j'avance.Je n'ai pas d'argument pour soutenir mon idéologie et celui-ci me semble facile et convient aux personnes disposées a avaler tout et n'importe quoi comme vous Vivier.

L'autosatisfaction par défaut semble être le point fort des anti-OGM.Grand bien vous fasse.

Me défendre de quoi ?
Je constate le misérable cheminement intellectuel formaté et typique d'un fanatique anti-OGM qui utilise les allégations gratuites tirées du bréviaire généraliste des anti-OGM par défaut d'arguments rationnels.

Il ne sait pas écrire autre chose que des mensonges et des allégations gratuites simplistes ici.

_____________________________________________________________________________________________

zeppe dit :Vendredi 25 avril 2014 à 7:29
BPS ment !
Tu dis : “Je n’ai aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées. Est-ce bien assimilé?”

-Et alors ? Qui t’empeche de n’avoir aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées ?
Est-ce une bonne raison pour militer à mort en faveur des OGM, et en plus, sur un site écologiste ?
Si les OGM ne t’apportent pas un rond, rien ne t’empeche de n’avoir aucune Je n’ai raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées !
Voilà la preuve de tes mensonges et le preuve que les OGM te font faire du profit.
TU as besoin de militer et de t’engager dans un combat. Pourquoi ?
En quoi, les anti-OGM te privent de penser que tu n’as aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées ?

BPS , tu ments.

Si un scientifique nutritionniste sait que contrairement à une idée encore trop répandue, les pâtes ne font pas grossir, est ce qu’il va passer des journėes sur des sites féminin ou de diététiques ou des sites comme doctissimo pour démonter cette ” croyance” ?
NON!!!
Il se contentera de dire ce qu’il sait lorsqu’on lui posera la question, mais ne s’engagera pas à passer des journées à polémiquer sur des forums, ou alors, on pourrait à juste titre se demander s’il n’est pas payé par les fabricants de pâtes.

BPS, tu es un menteur et tu fais du profit avec les OGM !

________________________Une autre piqûre de rappel pour vous qui faites des profits avec l'agriculture biologique.

Je n’ai aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées. Est-ce bien assimilé?

zeppe, pouvez citer à Levia et Vivier quelles variétés de PGM je vends dans mon CETA ?
Si cela est encore une allégation gratuite sortie du bréviaire anti-OGM dites le tout de suite avant de passer encore pour un charlot.

Piqûre de rappel.
_____________Apparemment zeppe votre “trop plein d’intelligence” fait que vous avez encore besoin d’un nouveau rappel.

Pour moi mes interventions sont maintenant nécessaires.Par conséquent, sachez que peu m’importe si certains trouvent celles-ci inutiles.
Je comprends que vous soyez dérangé (au sens propre et au sens figuré) et pas satisfait de ne pas pouvoir enfumer le lecteur occasionnel tranquillement à cause de la présence d’intervenants qui osent sans votre permission venir dénoncer vos contrevérités ici.

Etes vous toujours en panne d’âneries mensongères ?
Car vous avez oublié ça.
Quand allez vous vous décider de nous citer vos millions de catastrophes engendrées par la culture de PGM ?

Si vous n’avez rien de probant et pour ne pas passer encore pour un charlot de Greenpeace. Reconnaissez enfin que vous écrivez uniquement des mensonges et contrevérités ici.

Autrement un bon sujet de réflexion.
http://amgar.blog.processalimentaire.com/nutrition/controverse-aux-etats-apres-publication-du-rapport-disant-lindustrie-aliments-bio-sest-engagee-campagne-desinformation-du-public-depuis-plusieurs-decennies/

__________________________________________________________________________________________

@Levia

"J’espère ne pas dire trop de bêtises, je vous rappelle que je ne suis pas une experte."

Pas facile avec vos lectures de ne pas répéter des bêtises, hoaxes, fausses rumeurs.
Mais vous n'êtes pas responsable car vous êtes perméable au postulat prôné par les anti-OGM.Celui-ci stipulant pour les disposés a avaler n'importe quoi sans aucun esprit critique que les PGM sont responsables de catastrophes et autres frasques inventées pour la cause.
Aussi et à vous lire, j'ai bien compris que vos connaissances (rien d'anormal) sur ces sujets sont très milités.
Mais vous, vous avez l'honnêteté de le déclarer en nous faisant comprendre avec votre conclusion que vous fonctionnez uniquement avec des idées reçues et préconçues, des a priori et préjugés de toutes sortes après avoir lu des lectures orientées.

Bravo pour votre honnêteté.

Je n'ai pas le temps aujourd'hui de reprendre point par point votre dernier commentaire mais j'espère que d'autres le feront car il y a de la matière.

Désolé pour les éventuelles fautes d'orthographe. Je ne suis pas très doué pour écrire vite avec un IPhone.

@ Levia,
"Pour commencer, je voudrais vous remercier tous les deux même si vos pseudos sont un peu similaires (je me demande d’ailleurs ce qu’ils signifient) parce que discuter avec vous m’a forcé à aller me documenter plus encore et à réfléchir sur certaines questions, c’est donc très intéressant. "
=> GFP - Green Fluorescent Protein.

"Pour les dérives alimentaires, je pensais par exemple au fait de vouloir toujours créer plus pour consommer plus, ce qui ne me semble pas bon du tout."
=> Je vois surtout que l'on peut toujours essayer de proposer plus de choix au consommateur. Et je vous rappelle que dans moins de 40 ans on aura environ 2 milliards d'être humains supplémentaires à nourrir. Il s'agit donc bel et bien de produire plus, et mieux.

« Une croissance infinie dans un monde fini est impossible. La croissance technologique allant à l’infini dans un monde fini et nécessitant une consommation en matières premières et énergie non négligeable, ne pourra se maintenir bien longtemps telle qu’actuellement. »
=> C'est à nous de développer de nouvelles matières premières.

"Nous mangeons beaucoup trop, nous créons trop de nourriture qui parfois est détruite pour des raisons mercantiles. "
=> Certains mangent trop, beaucoup ne mangent pas assez, aussi bien en quantité qu'en diversité. Quant à la destruction de nourriture elle n'a rien à voir avec le fait que des OGM soient cultivés ou non.

"Les OGM s’inscrivent dans cette démarche à mon sens, car les OGM sont créés pour produire des plantes qui supposément auront besoin de moins d’eau, de pesticides et qui seront plus rentables et plus productives : mais cela est à mon avis, comme je le disais auparavant, discutable."
=> Développer des plantes avec des caractéristiques intéressantes n'est pas une exclusivité de la transgénèse. Je ne vois pas ce qui est discutable à vouloir améliorer les plantes que l'on cultive.

"Cela entraine d’autres problèmes que l’on peut qualifier de sanitaires, comme les problèmes liés aux monocultures, à la perte de biodiversité, les abeilles, la déforestation, au fait que d’anciennes semences peuvent se retrouver interdites ainsi qu’au fait que les OGM peuvent contaminer d’autres plantes, sans parler du réchauffement climatique exacerbé par ces actions qui va entrainer des déplacements massifs de population suite à des catastrophes climatiques et donc entrainer des guerres et plus de pauvreté."
=> Là ça fait beaucoup de concepts dans la même phrase, et aucun des aspects que vous évoquez n'est spécifique à la transgénèse. La transgénèse est une technique utlisable en sélection pour améliorer les caractéristiques d'un organisme. Et un OGM ne "contamine" pas plus les autres plantes qu'une plante non-OGM "contamine" ses voisines. Le fait d'être transgénique ne confère pas de facto des supers pouvoirs de dissémination.

"Comme d’autres personnes le disaient ici, Mosanto attaquerait en justice des paysans qui ont été contaminé dans leurs champs par les OGM à plus de 1%. Ceci est-il faux selon vous ? Je l’ai lu sur le site Inf’OGM."
=> Pas plus monsanto qu'un autre sélectionneur n'attaquera un agriculteur pour présence accidentelle d'OGM dans ses champs, et oui, Inf'OGm raconte un gros mensonge. Mais ce n'est pas le premier.

"Êtes-vous contre cela ?"
=> Vous êtes libre de consommez ce que bon vous semble.

"Ou bien vous pensez que tout est déjà parfait en terme de lois, de protections et d’étiquetage ?"
=> En terme d'étiquetage, effectivement, tout n'est pas parfait. Par exemple je n'étiqueterais pas les OGM ou les produits obtenus à partir d'OGM car rien ne le justifie sur le plan scientifique. Par contre j'autoriserais le "sans-OGM" pour ceux qui veulent satisfaire leurs lubies alimentaires. Après tout, l'étiquetage religieux n'est pas interdit.

"Vous dites vous même que vous ne rejetez pas les autres techniques pour améliorer les plantes cultivés, alors n’est-ce pas une bonne idée que la France et l’Europe se préservent au maximum des OGM tandis que les états unis et la Chine et d’autres s’en donnent à cœur joie ?"
=> Pourquoi se limiter aux autres techniques ? Un mathématicien devrait-il se priver d'une calculatrice sous prétexte que des militants préfèrent le boulier ?

"Ou bien peut-être que ces pays sous la pression de GP se demandent : N’y a-t-il pas une meilleure solution ?"
=> Pourquoi une solution non-OGM serait à priori meilleure ?

"Mais pourquoi se demandent-ils cela ? C’est peut-être parce que la manière de créer des OGM semblent malsaine, voir horrible. Les plantes, si j’ai bien compris, sont bombardées de radiation pour les faire muter. "
=> En fait les OGM (au niveau réglementaire) sont obtenus pas transgénèse et non par bombardement de radiations.

"On ne peut pas contrôler ces mutations, on ne peut qu’espérer tomber sur une mutation intéressante à étudier, découper et recomposer. "
=> La mutagénèse (à ne pas confondre avec la transgénèse) consiste à augmenter la fréquence de mutations qui se feraient de façon "naturelle" sans intervention humaine. Le soleil et la radiation naturelle nous "bombardent" en permanence, avec toutes les mutations que ça implique.

" Il y a aussi le fait de mélanger le génome de plantes différentes. Maintenant, imaginez faire cela sur des animaux même si c’est déjà le cas, ou imaginez faire cela sur des humains pour créer des surhommes. "
=> Ici on ne parle pas d'eugénisme mais seuelemnt d'améliorer les plantes et les animaux dont on se nourrit.

" Mais pourquoi l’homme accepte-il de faire cela sur les animaux et sur les plantes ? Est-ce éthique ?"
=> Si vous voulez vous contenter de vous nourrir avec ce que vous offre dame nature, libre à vous mais vous allez vite déchanter.

"Alors il y a une différence entre la création du blé et de la vache, et ce qui est en train de se passer actuellement. Cela n’est pas une continuité logique et pépère de notre évolution. "
=> Au contraire, c'est tout à fait dans la continuité logique de ce qu'on a fait jusqu'à présent. Avant on modifiait les génomes comme M. Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Maintenant on connait les génomes et on peut les modifier de façon cibler. ENcore une fois, pourquoi vouloir se priver d'un tel savoir ?

"Pensez-vous que les populations soient réellement informées ? Pensez-vous que les populations dans le besoin le sont ? Pouvez-vous être certain que ces populations désirent cela ?"
=> Les populations n'ont pas besoin de savoir comment se pratique la sélection, tout comme vous n'avez pas besoin de savoir comment fonctionne un ordinateur pour s'en servir.

"En tout cas, par rapport au fait que la France reste sans OGM, j’y vois là plusieurs intérêts, comme protéger un savoir faire plus ancien et protéger les cultures non-OGM"
=> Les techniques de sélection ne sont pas exclusives les unes des autres. On peut très bien développer l'automobile sans perdre pour autant les connaissances en équitation. Par contre un pays qui choisirait délibérément d'ignorer le développement de l'automobile pour en rester à l'équitation serait perdu.

", et ainsi permettre une réversibilité : principe de précaution."
=> Réversibilité de quoi ? Si vous ne voulez plus cultiver tel ou tel OGM il vous suffit d'arrêter d'en semer. C'est aussi simple que ça.

"Qui plus est, il semble que c’ets ce que désire la population française, vous ne trouvez pas ?"
=> Une population désinformée.

" La science doit avancer mais pas dans ce sens là, plus dans un sens responsable et en accord avec l’environnement que nous devons protéger."
=> J'aimerias bien que vous m'expliquiez en quoi la transgénèse ne serait pas responsable et en accord avec l'environenment. Si vous ne voulez ou ne pouvez pas m'expliquer ça pour la transgénèse en général vous pouvez au moins le faire avec un exemple d'OGM déjà sur le marché.

"Mais à ceci, on peut vous rétorquer : Le Golden Rice a coûté beaucoup d’argent pour être créé, développé et testé, cet argent aussi aurait pu être utilisé différemment pour aider ces populations !"
=> Le développement du golden rice a couté bien moins cher que ce que ne coute actuellement les supplémenation en vitamine A de ces populations.

"Là où on peut planter du riz, on peut planter de la patate douce ou d’autres plantes contenant toutes sortes de nutriments. "
=> Dans les pays pauvres, et même dans les pays riches, en ayant de l'argent on peut manger ce qu'on veut. Ici on parle d'aider les populations les plus pauvres, celles qui ont du mal à avoir accès aux choses les plus simples.

"Les carences et la mortalité ainsi que les handicapes ne peuvent être abolies uniquement avec le Golden Rice "
=> En fait les carences en vitamine A pourront en partie être réduites grâce à ce riz. Cette approche a déjà fait ses preuves au Mozambique avec de la patate douce riche en bêta-carotène:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17449599

"Vous me trouvez sans doute utopiste ou naïve, mais je pense que la pauvreté et la malnutrition n’est pas une fatalité. Nous sommes déjà en train de réfléchir à améliorer ces problèmes, nous y travaillons autant que possible."
=> Et pendant que vous réfléchissez des enfants meurent alors qu'une solution existe et qui n'attend qu'à être exploitée.

"Le problème ne se pose pas là, d’autant plus que je trouve qu’il est faux de dire que Greenpeace n’a rien fait pour amener d’autres solutions sur ces problèmes."
=> Un exemple d'action concrète de la part de greenpeace ?

"Des protections sérieuses avec des études sérieuses et consultables librement pour la santé mais aussi l’environnement et la biodiversité,"
=> Toutes les études sont consultables, mais leur consultation ne vous apportera rien car vous ne saurez pas exploiter les données.

à suivre...

suite ...

"Aucune dispersion dans la nature pour qu’ils n’y ait aucune contamination ni dans la nature sauvage, ni chez les agriculteurs plantant sans OGM, ni dans tout un pays anti-OGM dans ses champs ni dans sa nourriture, ni dans la nourriture des animaux qu’il consomme ou domestiques,"
=> Il faut apprendre à vivre en société. Si vous ne voulez pas de dissémination il faut que vous puissiez justifier votre position par autre chose que des arguments idéologiques. Il faut que cette dissémination pose un problème sanitaire ou environnemental.

" Une meilleure traçabilité et un meilleur étiquetage pour le consommateur, une réelle information pédagogique pour le peuple afin qu’il puisse choisir ce qu’il souhaite en connaissance de cause ce qu’il mange en prenant en compte l’environnement."
=> La traçabilité et l'étiquetage existent. Quant à l'information, désolé mais elle existe. Je ne vois pas pourquoi il faudrait en plus la fournir toute prête à une population qui s'en fout.

"Des sanctions pour ceux ne respectant pas les règles."
=> Si seulement c'était le cas. La France devrait être sanctionnée pour ne pas respecter les rêgles en place en interdisant injustement à ses agriculteurs d'avoir accès au maïs Bt. C'est quand même la liberté de choix qui est en jeu.

"Cela me semble un peu gros de mettre sur le même plan deux choses très différentes, mais n’est-ce pas finalement ce qu’il se passe lorsque l’on voit que d’anciennes semences deviennent interdites parce qu’elles ne sont pas inscrites dans les catalogues officiels, étant donné qu’elles sont tombées dans le domaine publique tant elles sont anciennes et qu’il faudrait payer très cher pour les inscrire au catalogue officiel ?"
=> L'inscription au catalogue n'est pas chère du tout.

"Et quand on est très croyant, on préfère mourir que de faire une chose interdite aux yeux de Dieu et de sa loi."
=> A ma connaissance aucune religion n'interdit les OGM, en dehors de la religion écolo extrémiste.

"D’après ce que je lis ici ou là, il semblerait que les études faites sur les OGM ne sont pas publiées et consultables y compris par des scientifiques en faisant la demande avec force, alors imaginez ce qu’il en est pour les consommateurs ?"
=> C'est faux, n'importe qui peut demander les études à l'EFSA qui les mettra à disposition de celui qui en fait la demande.

"Il semblerait également qu’elles aient été faite sur des périodes trop courtes et sur un nombre de rats trop peu important sans prendre en compte tous les facteurs environnementaux."
=> Les études actuellement réalisées le sont sur des durées suffisamment longues. Seule la puissance statistique pourrait être améliorer.

"Sans doute faut-il, comme je le disais plus haut, faire des études plus sérieuses, plus vastes et qu’elles soient consultables par tous."
=> Ces études auraient un coût et elles devraient être scientifiquement justifiées.

"Car vous dites que les études ont déjà été toutes faites mais il semblerait que bons nombres de gens ne les aient pas vu ou qu’ils n’aient pas été convaincu de leur formes et procédures."
=> Bon nombre de gens ? Ha bon ? Combien ?

"Je vais vous donner un exemple : notre dame des landes."
=> Quel rapport avec les OGM ? Vous n'avez pas plutôt un exemple en rapport avec le sujet ?

"J’ai lu également que les OGM étaient rentables les premières années puis perdaient de leurs efficacités et que les agriculteurs devaient finalement utiliser autant de pesticides sinon plus que sur une plante classique car les OGM développaient une résistance à ceux-ci. "
=> On lit plein de choses sur internet, et en matière d'OGM beaucoup d'âneries colportées par les associations anti. Les agriculteurs n'utilsent pas plus de pesticides maintenant qu'avant l'arrivée des PGM, au contraire. Et un OGM venait à perdre son efficacité et bien on passerait à un autre ou on arrêterait de le cultiver. On se retrouverait dans la situation qui existait avant la culture de cet OGM.

"D’après ce que j’ai pu lire, les états unis commencent à lâcher peu à peu les OGM pour revenir vers le bio car ils en ont assez d’avoir une mauvaise image de la part de l’Europe et qu’ils ont une forte demande chez eux. "
=> Les surfaces en OGM n'ont pas baissé aux USA, preuve que cultiver des PGM est toujours rentable pour les agriculteurs. Et s'ils développent le bio c'est parce qu'il y a un marché.

"J’ai également lu que les OGM avaient en elles des herbicides ou insecticides qui causaient des ravages sur les insectes parmi les insectes qui n’étaient normalement pas ciblés par les modifications génétiques dont les papillons qui sont utiles à la pollinisation et y compris ceux présent dans les sols car les propriétés de ces plantes étaient également présentes dans les racines. "
=> Ouille ouille ouille. Vous avez de grosses lacunes sur le sujet et ce que vous dites est très mal formulé, même si je vois très bien quelle branche de la propagande vous tentez de répéter ici. Vos lacunes expliquent aussi sûrement vos aprioris. Certains OGM résistent à des herbicides (tout comme des plantes non-OGM résistent aussi à des herbicides). D'autres OGM produisent des protéines qui ciblent certains ravageurs de ces plantes et cela évite de pulvériser des insecticides. Aucun dommage collatéral n'a été identifié pour l'instant. Il y a un risque théorique mais tellement faible qu'il est négligeable.

"Le miel est contaminé par le butinage sur des champs OGM même si les champs et les ruches sont séparés par plus d’une dizaine de kilomètres."
=> Le miel n'est pas "contaminé". Au mieux ce miel contient du pollen et ce pollen est en faible quantité, que ce pollen soit GM ou non. Cela ne change rien au miel et à ses qualités intrinsèques.

"On sait que les abeilles sont en train de disparaître."
=> Quel rapport ? Au contraire, les plantes Bt permettent de réduire l'usage d'insecticides ce qui est à priori une bonne chose pour les abeilles. Par ailleurs les abeilles ne sont pas en train de disparaitre.

" Les OGM s’inscrivent dans une démarche d’agriculture intensive avec pesticides, à gros rendement. "
=> Généralisation abusive. La plupart des agriculteurs qui utilisent des OGM sont des petis agriculteurs, cultivant principalement du cotonnier Bt.

"J’ai lu que Mosanto cherchait à se rapprocher d’entreprises étudiant les abeilles et leur sauvegarde, possiblement pour créer une nouvelle abeille OGM capable de résister aux pesticides."
=> C'est encore faux. Monsanto a racheté une compagnie israélienne nommée Beeologics et cette compagnie n'a pas l'intention de faire des abeilles transgéniques, elle produit des molécules permettant aux abeilles de se défendre contre certains virus.

"Des agriculteurs bio sont obligés de détruire leurs cultures si un champ OGM a été planté à proximité car ce n’est du coup plus du bio, puisqu’il est contaminé par les OGM."
=> Absolument rien ne les oblige à détruire leurs cultures.

" C’est donc que des protections ou une supposée cohabitation n’est pas possible ou pas correctement pensée et mise en place. "
=> Ce sont des bios qui clament que la cohabitation n'est pas possible. S'ils étaient moins intolérants il n'y aurait aucun problème.

"J’ai lu également que des expériences sur des rats sur le long terme démontrait que les rats se nourrissant de maïs OGM sans pesticide ou de maïs avec pesticide développaient des tumeurs cancérigènes et avaient une mortalité plus importantes comparativement à ceux mangeant du bio sans pesticide. "
=> Je ne sais pas où vous cherchez vos infos mais changer de sources car la vôtre n'est absolument pas fiable. Jamais aucune étude n'a montré une telle chose.

"Imaginez donc ce qu’il se passe pour tous les animaux étant nourri d’OGM et presque exclusivement de ceux-ci dans les élevages industriels."
=> Ben justement, ces animaux se portent très bien, et pourtant certains sont nourris pratiquement qu'à coup d'aliments préparés à partir d'OGM.

"J’ai également lu que les OGM rendaient des souris allergiques. "
=> Vous confirmez surtout que sur internet on peut vraiment trouver n'importe quoi.

"Quant au GR, il semble que des tests sur des enfants chinois auraient été fait sans les accords des autorités chinoises et brisaient les accords de Nuremberg. "
=> Des tests ont été faits sur des enfants chinois. Il semble que les scientifiques chinois n'ont pas respecté les protocoles en vigueur mais les résultast de l'étude sont excellents car ils montrent que le golden rice est une excellente source de bêta-carotène car avec un bol re riz par jour, on peut couvrir suffisament les besoins en vitamine A pour un enfant et lui éviter de perdre la vue.
http://ajcn.nutrition.org/content/96/3/658.short

"Sinon, pourquoi la Chine qui est un pays cultivant des OGM et qui est un pays dont il y a de l’avitaminose A (et qui un pays très limite en matière de droits de l’homme) aurait stoppé ces tests ?"
=> Les tests n'ont pas été interrompus.

"Chose qui va vous sembler incroyable, j’ai lu aussi des articles scientifiques qui disaient que les plantes étaient des êtres vivants sensibles."
=> "Sensibles" ? Oui, aux conditions environnementales, aux ravageurs et à des maladies, sans aucun doute.

"Sauf que je voudrais vous rappeler que contrairement à ce que vous pensez, les anti-OGM n’ont rien contre la science, tout au contraire."
=> Un des problèmes des anti-OGM avec la science c'est ils l'ignorent. Vous venez de nous le montrer avec brio.

"J’espère ne pas dire trop de bêtises, je vous rappelle que je ne suis pas une experte."
=> Vous en avez malheureusement répété beaucoup, dont certaines mal, mais ce n'est pas votre faute, c'est la faute des anti-OGM qui polluent le web avec des "informations" mensongères. Il est très difficile pour des non-initiés de trouver des sources d'informations fiables.

@ richard30,
"Dans ce cas pourquoi interdire à la vente les produits dont les semences notamment maraîchères utilisables, ne sont pas répertoriées dans la liste définie par la loi, alors qu’ils permettent de nourrir avec des saveurs appréciées les populations ?"
=> Si elles ne sont pas enregistrées vous ne pouvez pas les vendre. Je ne vois pas où est le problème. Faites enregistrer ces variétés et vous pourrez les vendre.

"Parlez-nous maintenant de la part mondiale de la production agricole qui est utilisée pour fabriquer du carburant, une « nourriture » sans aucun doute."
=> Si c'est comme pour le coup de la loi qui n'était en fait qu'un projet de loi, non merci, je ne vois pas pourquoi je devrais initier un autre sujet sans que vous répondiez à ce que j'écris.

"Notre monde est aujourd’hui totalement bipolaire "
=> Première nouvelle. Je n'y peux rien si vous voyez autour de vous un monde binaire.

"Pour obtenir une synthèse réaliste, en général, il est convenu de traiter un sujet en 3 parties : la thèse, l’antithèse et ensuite, la synthèse."
=> Nous voilà de retour sur les bancs de l'école. Si l'antithèse est mensongère je ne vois pas l'intérêt de la présenter, ou alors en prévenant le lecteur.

"Votre cerveau serait-il à ce point mal formé qu’il se contenterait de votre thèse uniquement, en filtrant soigneusement tout ce qui vous « gène »?"
=> Qu'est-ce ce qui me gênerait ?

"Se nourrir ne serait donc plus une nécessité : expliquez-nous cela."
=> Encore un magnifique sophisme de votre part. Vous disiez ne pas avoir le choix de consommer ce qui vous plait. De mon côté j'ai le choix de consommer ce qui me plait, dans la limite de mes moyens. C'est à vous de vous expliquer, pas moi.

"La sélection par le prix n’existerait pas : dans quel monde vous êtes-vous enfermé ?"
=> C'est un problème différent de celui de la diversité de l'offre. Par exemple les pauvres ne pouvant s'offrir une alimentation variée souffrent d'avitaminose A. Proposer des légumes sur les étals ne changera rien à leur situation.

"Cela est bien connu, un téléphone portable est une excellente nourriture que l’on ingère et dont notre corps extrait, transforme, utilise, stocke, etc.. , les constituants."
=> Ce n'était pas le sens de mon propos. Vous parliez de l'information du consommateur. Je vous réponds que le consommateur n'a pas à connaitre les détails sur tout ce qu'il consomme. Que ce soit au niveau génétique comme au niveau du fonctionnement des appareils électroniques qu'il utilise.

"Un ignorant est quelqu’un qui manque de connaissances. Comment acquérir les connaissances si celles-ci sont inaccessibles par la volonté de ceux qui ne veulent pas la fournir ?"
=> Vous rigolez ou quoi ? Toutes les connaissances sont disponibles sur le net. Il ne tient qu'à vous de vous informer.

"Il serait souhaitable en effet que cette loi reste sous forme de projet : http://www.legrandsoir.info/Loi-de-programmation-militaire-Comment-faire-taire-les.html"
=> La loi relative à la programmation militaire pour les années 2009 à 2014 a été votée. J'attends toujours que vous commentiez les dispositions mises en place. Après tout, c'est vous qui aviez lancé le sujet.

Un ENTOMOLOGISTE ACCUSE les ANTI-OGM de MENTIR au sujet de l'AUBERGINE Bt
http://btbrinjal.tumblr.com/

BSP qui fuit toujours en avant faute d'arguments crédibles.

"Je n’ai aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées. Est-ce bien assimilé?"

- Qui t'empêche de le penser ???? PERSONNE !
Tu as tout à fait le droit de n'avoir aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées.

"zeppe soutient Greenpeace car il fait du business dans le bio en soutenant l’agriculture biologique toute la journée sur ce site."

- La différence entre toi et moi, c'est que si je te dis (et c'est la vérité, mais tu es libre de ne pas me croire) que je n'ai rien à voir avec le business du bio, que je bosse dans la photo et les arts graphiques, et que je suis anti-OGM uniquement par souci du respect de l'environnement et des humains, c'est tout à fait crédible.

Dis moi quant à toi, pour quelle autre raison que le business tu serais un pro-OGM hyper zélé ?
Et je dis bien "pro-OGM" , ce qui est totalement différent d'un type qui "n'a aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisée".
Le premier se bat POUR les OGM, y consacre du temps (comme tu le fais) tandis que le second, n'y es pas opposée , mais s'en fout qu'ils soient ou non autorisés puisqu'il ne fait pas de business avec et que que leur interdiction ne lui porte pas préjudice, (contrairement à toi).

A vous entendre parler, vous semblez n'avoir aucun doute de votre côté ''pro-OGM''. Êtes-vous bien sûr que vos sources ne sont pas trompeuses, avez-vous parfaitement confiance en elles ? Vous savez, vous avez l'air vous aussi de militer.

Avez-vous une preuve que ce soit Greenpeace qui ait arraché des champs de tests de GR aux Philippines ? Je n'ai vu de revendications nulle part, mais je ne suis peut-être pas tombée sur la bonne source. GP a surtout alerté médiatiquement contre le GR et le dangers pas uniquement sanitaires mais aussi sociétales des OGM. Et, d'après ce que j'ai lu, les faucheurs étaient des faucheurs locaux. Vous comprenez, c'était des philippins qui ont autant leur liberté de penser que d'autres personnes, et ce n'était pas des petits bobos français confortablement installés dans leur salon – car je suppose que vous nous voyez ainsi.

D'autre part, si des enfants étaient déjà en train de tester le GR en Chine, c'est bien que la destruction de ce champ de tests ne devaient pas être une catastrophe pour la mise en place de cette PGM, non ?
Et s'il n'y a pas eu d'arrêt du test du GR et qu'il aurait des résultats apparemment intéressants (malgré des vices de procédures, ce qui est inquiétant puisqu'il s'agit de tests alimentaires sur des enfants), pourquoi alors cette culture ne se met pas déjà en place dans ce pays cultivant déjà des OGM qu'est la Chine et qui a de l'avitaminose A en ces contrées, tel un précurseur sauveur des enfants en carence ? Je trouve que c'est bizarre.
Suite aux derniers liens que je viens de lire, je suppose que les chinois sont plutôt en train de créer leur propre riz en forte teneur en vitamine A ou autres apports, tout comme ils ont créé leurs propres cotons Bt bien plus adapté à leur pays que le coton Bt proposé par Mosanto.

Pour ce qu'il en est des autres pays, je n'en sais rien. Mais, en tout cas, je trouve ça trop facile et réducteur de diaboliser GP. Vous dites que GP veut nous enfumer et nous désinformer, mais avec de tels arguments que ''les anti-GR doivent être tenus pour responsables pour l'avitaminose A'', vous voulez également nous enfumer, excusez-moi.

Suite à venir.

Je peux par contre reconnaitre que Greenpeace interprète mal ou bien ment si vous préférez par rapport à ce qu'il se passe au Brésil, mais c’est le cas aussi en Inde, qui utilise d'après vous des graines de contrebandes venues d'autres pays, ce qui trahirait selon vous le fait que les OGM sont supers intéressants sinon les agriculteurs ne les choisiraient pas. Cela pourrait être aussi un phénomène de mode, mais est-ce que cela change vraiment quelque chose au fond du problème, avec tout ce que l'on dit dans sa globalité ?
Je voudrais ne pas avoir à tout redire, s'il vous plait.

Je suis prête aussi à reconnaitre que le coton ou toutes autres plantes Bt à l'air intéressant écologiquement parlant si l'on lit certains articles, mais il est bien spécifié qu'il ne faut pas tout mélanger, que cette PGM-ci est différente de celle-là. D'autre part, encore une fois, j'ai l'impression que cela n'englobe pas tous les tenants et les aboutissants du problème dans sa globalité. Je serais peut-être mieux renseignée si je pouvais lire l'étude de 12 pages que je viens de voir passer, mais elle est en anglais, malheureusement.

Je vais redonner un exemple de ce qui me tracasse. Si une plante Bt rends les insectes incriminés résistants au Bt, que vont devenir les autres plantes naturelles et sauvages qui possédaient en elles cette protection au Bt ?
Tandis que les hommes vont créer une nouvelle PGM rapidement (ou bien garder la même plante obsolète mais utiliser de nouveau des pesticides), les plantes naturelles ne vont pas pouvoir muter et se défendre avec la même rapidité que celles créées par transgenèse par les humains, et elles vont se faire bouffer par les insectes résistants qui vont proliférer, et risquer de disparaître. Et de fil en aiguilles, cela entrainerait de la disparition d'autres espèces car vous connaissez la chaine alimentaire et l'effet papillon.

La question est donc, cette technologie ne serait-elle pas dangereuse pour la nature sauvage, du fait que l'homme va introduire dans la nature par le biais des champs ouverts ces supers plantes ayant une incidence sur les insectes et tout le reste ?

Si ce n'est pas le cas du Bt, ce sera peut-être le cas d'une autre plante GM, puisqu'elles sont toutes différentes. La nature va-t-elle se relever avec aisance de toutes ces nouvelles plantes que l'on va cultiver dans les champs ouverts ?

Vous dites que les écologistes nient la science mais c'est faux, car les scientifiques avaient tiré la sonnette d'alarme pour ce qui est de la résistance des insectes au Bt et avaient annoncé ce problème, personne ne les a écouté et le résultat est là : c'est effectivement le cas, les insectes soumis à cette forte pression se sont adaptés et ont développés cette résistance.

Que pourrait-il se passer d'autre, et ne faut-il pas y prendre garde ?

Suite à venir.

Maintenant, je vais répondre à une question que vous vous posez souvent : Vous dites que GP ne fait qu'être contre les OGM et détruire, etc. Et qu'ils ne font strictement rien d'autre. Alors je vais détailler ce que GP fait : Agir surtout au niveau médiatique en conseillant autant que possible les gouvernements et les populations de revenir à un autre type d'agriculture plus vertueuse.

Greenpeace soutient l’agriculture écologique qui repose sur la biodiversité, la protection des sols, des eaux et du climat et ne contamine pas l'environnement avec des produits chimiques ou des OGM.

Voilà, tout comme GP fait dans la médiatisation pour être contre les OGM, comprenez que ce n'est là rien de ''concret'' puisqu'ils ne sont pas à la tête de gouvernements, GP fait de la médiatisation pour être en faveur de ce genre d'initiative et faire changer les mentalités, sensibiliser pour la sauvegarde des abeilles, et pour les multi-cultures ou la rotation de cultures, l'abandon des pesticides et la restauration de milieux protégés où la biodiversité sauvage peut s'en donner à cœur joie.

GP fait pression sur les gouvernements surtout européens pour :

1. Interdire la culture d'OGM en plein champ.
2. Interdire l’utilisation des pesticides nocifs pour les abeilles et autres pollinisateurs.
3. Soutenir et promouvoir les pratiques agricoles qui favorisent les services de pollinisation.
4. Améliorer la conservation des habitats naturels et semi-naturels.
5. Augmenter les crédits en faveur de la recherche, du développement et de l’application de pratiques agricoles écologiques.

Peut-être ne trouvez-vous pas cela assez concret à votre goût, mais il faut cesser de voir GP pour ce qu'il n'est pas. Je vous trouve qui plus est contradictoires, car vous dites parfois que les gens sont désinformés, enfumés et d'autres fois qu'ils s'en foutent ou qu'ils n'ont pas besoin de savoir. Hors, les français par exemple mais aussi d'autres pays sont globalement contre les OGM. Si vous désirez que les pays ne se privent pas d'une certaine technologie qu'ils ne peuvent pas accepter car leurs peuples est contre, le mieux que vous ayez à faire, c'est d'informer les peuples, les instruire, afin qu'ils deviennent pour cette technologie. Et là, les gouvernements deviendront également pour.

Mais pourquoi les gens même mal informés sont-ils contre ? Et bien c'est parce qu'ils voient d'autres exemples peut-être à vos yeux sans rapport avec les OGM. Il voit que l'énergie nucléaire cause de graves problèmes aux humains et à la nature, car les déchets ne peuvent pas être recyclés, que les centrales sont mal entretenues et que l'homme n'est rien contre un problème de centrale nucléaire qu'il ne peut maitriser. Ils voient que les ondes des téléphones portables et wifi sont nocives, ils voient que l'agriculture et les élevages tels qu'ils sont actuellement sont nocifs, etc, etc. Et tout ceci, ils ne le voient qu'après coup. Ils n'ont donc pas envie que l'on poursuive de cette façon à un moment ou la planète est polluée et qu'il y a un réchauffement climatique ainsi que bons nombres de choses à se soucier.
Disons que lorsqu'il y a déjà des problèmes, mieux vaut ne pas chercher à s'en rajouter et de déjà résoudre les problèmes actuels en étant raisonnables.

Comment les gens peuvent-ils faire confiance à une mise sur le marcher d'une jeune science sachant qu'ils voient que les hommes ne maitrise pas tout ? Il y a peu, on qualifiait une bonne partie de l'ADN d'ADN poubelle, alors que c'est tout sauf un ADN poubelle. Quelle idée saugrenue de qualifier ce qu'on ne comprends ou qui nous semble ne servir à rien par des termes péjoratifs ! Un peu comme la matière noire.
Bref, n'est-ce pas manquer de bon sens que de trafiquer quelque chose d'aussi complexe (certains diraient de sacré, ne vous en déplaise) que l'on connait encore très peu pour le mettre aussi vite en culture dans les champs ouverts au quatre vent et dans nos assiettes ?

Entendons nous bien, cela ne veut pas dire que je suis contre cette technologie mais, à mon avis, on n'en est qu'aux prémices de nos découvertes au sujet de l'ADN et il faut être plus prudent et humble que d'être un fonceur enthousiaste virant à l'aigri si la chose prend quelque retard.
10 ans, 20 ans, ce n'est rien à l'échelle de l'humanité.

Suite à venir.

J'ai lu aussi que vous pensiez que si l'on ne voulait plus des OGM, il suffisait de cesser d'en cultiver. Mais que se passerait-il si la culture GM contamine des plantes sauvages et qu'il y a un mixage des gènes entre la plante GM et la plante sauvage ? La réversibilité serait là impossible. La chose pourrait être grave si dans la plante GM on y avait ajouté le gène d'un animal ou d'une plante très différente de la première, en tout cas quelque chose qui ne se serait jamais produit naturellement même avec beaucoup de temps et de mutations ou de sélections naturelles.
Je pense ici au boulot GM par rapport aux boulots sauvage.

C'est en cela que je trouve que la transgenèse ne serait pas responsable et en accord avec l’environnement.
Ne vous sentiriez-vous pas très con si dans quelques années il y avait de très graves problèmes sanitaires, environnementaux ou sociétales à cause de l’expansion des OGM ?

L’inscription au catalogue n’est pas chère du tout, certes, je n'ai pas vérifié et vais croire sur parole, mais ce que vous ne comprenez pas c'est que le problème n'est pas là. Il y a des centaines et des centaines de variances et il y en aurait encore plus d'année après année si l'on suivait une agriculture plus diverse, avec sélection chaque année des meilleurs plantes pour en conserver les graines, celles résistant le mieux aux torrents de pluie, aux insectes, etc. C'est une pratique vertueuse mais qui ne peut pas s'inscrire dans ce qu'est en train de devenir l'agriculture moderne, les petits agriculteurs ne peuvent pas supporter le poids financier de ce fichage et de ces contrôles. Cela a pour conséquence de les faire disparaître, alors que la nourriture issue de ce type de cultures est meilleures en goût et en propriété nutritive que la nourriture issue d'une agriculture uniformisée.

Voilà, je ne sais pas si j'ai répondu à tout et j'espère que ce n'était pas trop décousu, quoi qu'il en soit il me semble que ma vision se précise par rapport à ce sujet. Je vois mieux ce qui nous différencie, c'est simplement une vision de l'avenir, du sens vers lequel nous voulons aller et que nous défendons. Sauf que nous sommes tous sur la même planète, alors il y a un peu de ci et un peu de ça. Et à la fin, il y a un mixage de sciences diverses.

Fin pour aujourd'hui.

"A vous entendre parler, vous semblez n’avoir aucun doute de votre côté ”pro-OGM”. Êtes-vous bien sûr que vos sources ne sont pas trompeuses, avez-vous parfaitement confiance en elles ? Vous savez, vous avez l’air vous aussi de militer."
=> Depuis le temps que j'étudie le sujet je n'ai plus trop de doute sur la solidité de mes sources. Par ailleurs, si je milite pour quelque chose c'est pour la liberté de choix et non pas "pour les OGM".

"Avez-vous une preuve que ce soit Greenpeace qui ait arraché des champs de tests de GR aux Philippines ?"
=> Non, je n'ai aucune preuve de l'implication directe de greenpeace, mais un proche allié à elle, MASIPAG, sans aucun doute.

"GP a surtout alerté médiatiquement contre le GR et le dangers pas uniquement sanitaires mais aussi sociétales des OGM. "
=> Et on attends toujours un début de preuve de ces soit-disant dangers.

"Et, d’après ce que j’ai lu, les faucheurs étaient des faucheurs locaux."
=> Greenpeace a des filiales dans de nombreux pays. Les membres de greenpeace qui avaient saccagé l'essai du CSIRO en milieu confiné en Australie étaient aussi "locaux".

"Vous comprenez, c’était des philippins qui ont autant leur liberté de penser que d’autres personnes, et ce n’était pas des petits bobos français confortablement installés dans leur salon – car je suppose que vous nous voyez ainsi."
=> De sympathiques activistes philippins qui ont une belle notion de la "liberté de pensée"... en saccageant le travail de ceux qui ne pensent pas comme eux.

"D’autre part, si des enfants étaient déjà en train de tester le GR en Chine, c’est bien que la destruction de ce champ de tests ne devaient pas être une catastrophe pour la mise en place de cette PGM, non ?"
=> Je ne vois pas le rapport. En Chine était testé la conversion du bêté-carotène en vitamine A alors qu'aux Philippines étaient évalués les paramètres agronomiques des variatés de Golden rice.

"Et s’il n’y a pas eu d’arrêt du test du GR et qu’il aurait des résultats apparemment intéressants (malgré des vices de procédures, ce qui est inquiétant puisqu’il s’agit de tests alimentaires sur des enfants), pourquoi alors cette culture ne se met pas déjà en place dans ce pays cultivant déjà des OGM qu’est la Chine et qui a de l’avitaminose A en ces contrées, tel un précurseur sauveur des enfants en carence ?"
=> Parce qu'on ne cultive pas des variétés sans connaitre leurs valeurs agronomiques.

"Suite aux derniers liens que je viens de lire, je suppose que les chinois sont plutôt en train de créer leur propre riz en forte teneur en vitamine A ou autres apports, tout comme ils ont créé leurs propres cotons Bt bien plus adapté à leur pays que le coton Bt proposé par Mosanto."
=> A ma connaissance la Chine ne développe pas sa propre variété de Golden rice. Par contre elle développe son propre riz Bt. Et des cotonniers Bt développés par monsanto il en existe des centaines de variétés.

""”les anti-GR doivent être tenus pour responsables pour l’avitaminose A”
=> Les anti-GR ne sont pas responsables de l'avitaminose A mais ils font tout pour empêcher le développement d'une solution très prometteuse pour lutter contre cette carence.

"Je peux par contre reconnaitre que Greenpeace interprète mal ou bien ment si vous préférez par rapport à ce qu’il se passe au Brésil, mais c’est le cas aussi en Inde, qui utilise d’après vous des graines de contrebandes venues d’autres pays, ce qui trahirait selon vous le fait que les OGM sont supers intéressants sinon les agriculteurs ne les choisiraient pas. "
=> Il est évident que si les agriculteurs ne trouvaient pas d'intérêts à cultiver des PGM ce ne seraient pas des PGM qui s'échangeraient au marché noir mais des semences conventionnelles.

"Cela pourrait être aussi un phénomène de mode, mais est-ce que cela change vraiment quelque chose au fond du problème, avec tout ce que l’on dit dans sa globalité ?"
=> Vous croyez sérieusement que les agriculteurs joueraient leurs revenus sur "un phénomène de mode" ?

"Je serais peut-être mieux renseignée si je pouvais lire l’étude de 12 pages que je viens de voir passer, mais elle est en anglais, malheureusement."
=> Essayez google translate.

"Je vais redonner un exemple de ce qui me tracasse. Si une plante Bt rends les insectes incriminés résistants au Bt, que vont devenir les autres plantes naturelles et sauvages qui possédaient en elles cette protection au Bt ?"
=> Il n'y a pas de "plantes naturelles ou sauvages" qui expriment des protéines Bt.

"Tandis que les hommes vont créer une nouvelle PGM rapidement (ou bien garder la même plante obsolète mais utiliser de nouveau des pesticides)"
=> Soit vous aurez la mise au point d'une autre PGM soit un retour à l'utilisation d'insecticides qui étaient utilisés avant le développement du Bt. En France on a environ 1/6ème de la surface cultivée en maïs qui est traitées aux insecticides faute de maïs Bt.

"Vous dites que les écologistes nient la science mais c’est faux, car les scientifiques avaient tiré la sonnette d’alarme pour ce qui est de la résistance des insectes au Bt et avaient annoncé ce problème, personne ne les a écouté et le résultat est là"
=> On savait dès le départ que les ravageurs risquaient de développer des résistances, c'est pour ça qu'on été mises en place des zones refuges afin de retarder le développement de ces résistances.

"Alors je vais détailler ce que GP fait : Agir surtout au niveau médiatique en conseillant autant que possible les gouvernements et les populations de revenir à un autre type d’agriculture plus vertueuse."
=> Le bio serait plus vertueux ?

"Greenpeace soutient l’agriculture écologique qui repose sur la biodiversité, la protection des sols, des eaux et du climat et ne contamine pas l’environnement avec des produits chimiques ou des OGM."
=> Vous faites fausse route. Greenpeace soutient le bio, c'est tout.

"Voilà, tout comme GP fait dans la médiatisation pour être contre les OGM, comprenez que ce n’est là rien de ”concret” puisqu’ils ne sont pas à la tête de gouvernements, GP fait de la médiatisation pour être en faveur de ce genre d’initiative et faire changer les mentalités (...)"
=> Greenpeace gesticule pour récolter des dons et imposer sa vision, c'est tout.

"1. Interdire la culture d’OGM en plein champ."
=> On se demande bien à quoi ça sert ?

"2. Interdire l’utilisation des pesticides nocifs pour les abeilles et autres pollinisateurs."
=> Bizarrement greenpeace "oublie" les insecticides bio, dont certains sont nocifs pour les abeilles. Pire greenpeace fait du lobbying en faveur du cuivre alors que c'est un polluant persistant.

"3. Soutenir et promouvoir les pratiques agricoles qui favorisent les services de pollinisation."
=> Quel soutien apporte greenpeace ? Aucun, juste des rigolos qui descendent en rappel sur des bâtiments publics ou privés pour avoir de belles photos pour les médias et les campagnes de récoltes de dons.

"4. Améliorer la conservation des habitats naturels et semi-naturels."
=> En faisant la promotion d'une agriculture inefficace ? Paradoxale, non ?

"5. Augmenter les crédits en faveur de la recherche, du développement et de l’application de pratiques agricoles écologiques."
=> Jamais vu de telles actions de la part de greenpeace.

"Si vous désirez que les pays ne se privent pas d’une certaine technologie qu’ils ne peuvent pas accepter car leurs peuples est contre, le mieux que vous ayez à faire, c’est d’informer les peuples, les instruire, afin qu’ils deviennent pour cette technologie. Et là, les gouvernements deviendront également pour."
=> Pour l'Europe j'ai bien peur qu'il faille encore attendre au moins une génération. Et encore, l'introduction des OGM se fera pour des raisons économiques car nos agriculteurs ne seront plus compétitifs.

"Mais pourquoi les gens même mal informés sont-ils contre ?"
=> La réponse est dans la question.

"Et bien c’est parce qu’ils voient d’autres exemples peut-être à vos yeux sans rapport avec les OGM."
=> Vous voulez dire qu'ils raisonnent par amalgame. Ce n'est pas très flatteur.

"Comment les gens peuvent-ils faire confiance à une mise sur le marcher d’une jeune science sachant qu’ils voient que les hommes ne maitrise pas tout ? "
=> La première PGM fête ses 30 ans cette année. On ne peut plus parler de "jeune science".

"10 ans, 20 ans, ce n’est rien à l’échelle de l’humanité."
=> C'est énorme en matière de développement technique.

"J’ai lu aussi que vous pensiez que si l’on ne voulait plus des OGM, il suffisait de cesser d’en cultiver. Mais que se passerait-il si la culture GM contamine des plantes sauvages et qu’il y a un mixage des gènes entre la plante GM et la plante sauvage ? "
=> Le maïs n'a pas d’équivalent sauvage en Europe donc la question ne se pose pas. Et si on avait une plante GM qui risquerait de devenir invasive elle ne serait pas autorisée à la culture.

" La chose pourrait être grave si dans la plante GM on y avait ajouté le gène d’un animal ou d’une plante très différente de la première, en tout cas quelque chose qui ne se serait jamais produit naturellement même avec beaucoup de temps et de mutations ou de sélections naturelles."
=> Si la construction génétique ne fournit aucun avantage évolutif il n'y a aucune raison de s'en faire, quelle que soit l'origine du gène introduit.

"Je pense ici au boulot GM par rapport aux boulots sauvage."
=> Tout dépend de la construction génétique considérée.

"Ne vous sentiriez-vous pas très con si dans quelques années il y avait de très graves problèmes sanitaires, environnementaux ou sociétales à cause de l’expansion des OGM ?"
=> Avec des "si"...

"C’est une pratique vertueuse mais qui ne peut pas s’inscrire dans ce qu’est en train de devenir l’agriculture moderne, les petits agriculteurs ne peuvent pas supporter le poids financier de ce fichage et de ces contrôles."
=> Ici on ne parle pas d'agriculture de subsistance ou de jardinage, et encore, même en jardinage les amateurs achètent le plus souvent leurs graines.

BPS

"Me défendre de quoi ?"

- Te défendre en trouvant un moyen de m'expliquer pour quelle raison tu es pour les OGM.
Que tu ne trouves aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées, OK, mais pourquoi aller jusqu'à les souhaiter ? Pourquoi ce militantisme pro- OGM ?
Si les OGM ne t'apportent rien, pourquoi ce militantisme pro-OGM ? Pourquoi ne pas te contenter de n'avoir aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM autorisées?
Tu es foutu BPS ! Tes arguments ne tiennent pas debout et Vivier ( que je remercie) à raison de dire que je t'ai terrassé.

BP$ confond " pro-OGM militant et actif" avec "ne trouver aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM".
Le pro-OGM militant et actif, comme BP$,GFP ou trafic font du pognon avec les OGM , tandis que celui qui ne trouves aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM , s'en fout de savoir si les OGM sont autorises ou non' Il n'y est pas opposé et basta , mais ne chercherait pas, comme cet hypocrite de BP$, à se battre POUR les OGM.
Levia a demandé à BP$ pourquoi il était POUR les OGM, et cet hypocrite de BP$ lui répond qu'il ne trouve aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM .
BP$ le faux-cul n'a pas répondu à la question de Levia.
BP$ : Levia ne t'a pas demandé " Pourquoi tu n'étais pas opposé aux OGM?" mais " pourquoi tu étais POUR?" ce qui n'est pas DU TOUT la même question.

Tu es cuit BP$ et tu ne sais plus comment t'en sortir.

Salut zeppe.

"Levia a demandé à BP$ pourquoi il était POUR les OGM, et cet hypocrite de BP$ lui répond qu’il ne trouve aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) d’être contre les PGM .
BP$ le faux-cul n’a pas répondu à la question de Levia.
BP$ : Levia ne t’a pas demandé ” Pourquoi tu n’étais pas opposé aux OGM?” mais ” pourquoi tu étais POUR?” ce qui n’est pas DU TOUT la même question.

Tu es cuit BP$ et tu ne sais plus comment t’en sortir."

===> c'est un bon clone qui reçois comme les autres sa piquouse de rappelle qui ne lui permet même plus de voir la réalité.

Regarde juste un cas précis extrêmement important et à la porté de n'importe quel personne sensée:

Ce retrouver heureux devant des hectares de sol complétement dépourvus de lombrics à cause du matraquage par les
engrais chimiques, pesticides de synthèses et maintenant la production de leur saloperies OGM.

@zeppe,

"Tu es cuit BP$ et tu ne sais plus comment t’en sortir."

===> Comme tout élément de l'ensemble de clones pro pesticides/OGM, il est plus que cuit il est complétement cramer par les engrais chimiques, pesticides de synthèses et leurs super OGM...

Ces vulgaires clones confondent systématiquement les champs avec leurs labos !

Tout à fait bionel !
Et en plus ils n'ont pas honte de se complaire dans la bêtise !
Perdre son temps à polémiquer inutilement avec des convaincus du contraire de ce qu'ils pensent, au lieu de chercher à évoluer, s'instruire, gagner en intelligence, c'est un truc qui m'échappe !

OGM = INDUSTRIES MULTINATIONALES HÉGÉMONIQUES
Ce fonctionnement de l'économie est prédatrice su monde.
Ce fonctionnement montre ses limites en créant des désastres écologiques, une pollution généralisée, une catastrophe sur la diversité ..
Donc nous refusons les OGM pour leur modèle prédateur du monde.

Démocratiquement les européens refusent les OGM.
les imposer est a-démocratique c'est à dire impérialiste ou fasciste ou dictatorial ...
suivant les cas.

@zeppe et bionel

Je vous ai déjà spécifié que je travaille dans un CETA. J'ajoute car on ne sait jamais avec votre surplus d'intelligence vaporeuse. Je travaille en France.

Un CETA vous connaissez ?

Apparemment non mais rien de surprenant à vous lire.

Comme vous avez à l'évidence connaissance de rien concernant l'agriculture et les PGM il vous faut bien écrire un pansement pour essayer de cacher votre misère.
Alors, vous ressortez votre habituel scénario de farfelus pour tenter de combler l'habituel vide sidéral de vos commentaires.

Le pansement se traduit dans ce cas là par l'écriture de vos litanies de schizophrènes paranos sorties du bréviaire automatisé anti-OGM. Litanies dédiées aux intervenants ne trouvant aucune raison rationnelle d' être contre les PGM.

Amusons nous avec un rappel encore nécessaire modifié pour tenter de stimuler l'intelligence vaporeuse de zeppe et bionel.

Je suis pour la culture des PGM autorisées au cas par cas car je n’ai aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) pouvant m'amener à être contre celles-ci. Est-ce bien assimilé (Je suis toujours optimiste) ?

Maintenant et toujours pour l'amusement.
zeppe, pouvez citer à Levia et Vivier quelles variétés de PGM je vends dans mon CETA ?

Comme vous êtes incapable de les citer et pour cause.
Précisez au lecteur occasionnel que par défaut vous balancez faute de mieux (bien oui vous êtes anti-OGM patenté) des allégations gratuites et mensongères sorties du bréviaire anti-OGM.
Par la même occasion si vous arrivez à être honnête 2 secondes (je suis toujours optimiste).Précisez aussi que dans ces situations pour un anti OGM il est conseillé d'agir ainsi (bien oui jamais d'argument rationnel dédié à un sujet sur les PMG) sur les forums anti-OGM en n'oubliant pas bien sûr, de citer le vilain Monsanto (C'est pas bien zeppe vous avez oublié ce dernier point !).

__________________________________________________________________________________________

Piqûre de rappel.
_____________Apparemment zeppe votre “trop plein d’intelligence” fait que vous avez encore besoin d’un nouveau rappel.

Pour moi mes interventions sont maintenant nécessaires.Par conséquent, sachez que peu m’importe si certains trouvent celles-ci inutiles.
Je comprends que vous soyez dérangé (au sens propre et au sens figuré) et pas satisfait de ne pas pouvoir enfumer le lecteur occasionnel tranquillement à cause de la présence d’intervenants qui osent sans votre permission venir dénoncer vos contrevérités ici.

Etes vous toujours en panne d’âneries mensongères ?
Car vous avez oublié ça.
Quand allez vous vous décider de nous citer vos millions de catastrophes engendrées par la culture de PGM ?

Si vous n’avez rien de probant et pour ne pas passer encore pour un charlot de Greenpeace. Reconnaissez enfin que vous écrivez uniquement des mensonges et contrevérités ici.

A la prochaine à n'en pas douter.

_________________________________________________________________________________________

bionel c'est bien vous connaissez au moins le mot "champ". C'est un bon début.
Voulez vous échanger sur l'agriculture et les champs ?

BP$
Levia t'a posée une question à laquelle tu n'as pas répondu : "pourquoi es-tu POUR les OGM?" et tu lui a répondu "que tu n'avais aucune raison d'être contre". Ne te débines pas , et répond à sa question .

zeppe dit :Samedi 26 avril 2014 à 18:31
BP$
Levia t’a posée une question à laquelle tu n’as pas répondu : “pourquoi es-tu POUR les OGM?” et tu lui a répondu “que tu n’avais aucune raison d’être contre”. Ne te débines pas , et répond à sa question .

=> tiens, une intervention d'un
Fieffé menteur
Fieffé désinformateur
Fieffé vantard
Fieffé dégonflé
Fieffé diffamateur

une personne qui insulte les morts
une personne qui usurpe les pseudo

http://blogs.scientificamerican.com/guest-blog/2014/03/15/golden-rice-opponents-should-be-held-accountable-for-health-problems-linked-to-vitamain-a-deficiency/
Les opposants au riz doré doivent être tenus responsables des problèmes de santé liés à la carence en vitamine A

mon cher Zeppe, en parlant de faux cul, vous ne pouvez toujours pas répondre sur la “crédibilité” de vos gourous?

1/ MMR Robin a-t-elle écrit sur son blog:
« De plus, des prélèvements réalisés par l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan confirment que la toxine BT, loin d’être détruite par le système digestif des vaches, a été décelée dans le sang, le foie,la rate et les intestins des animaux. »
OUI ou NON?

2/ Est-ce que l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan a écrit dans sa publication?
« It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. »
OUI ou NON?

3/ Conclusion: MMR ment. OUI ou NON?”

et vous avez osé écrire “Dans un débat ouvert on doit répondre à toutes les questions”
maintenant, si vous ne voulez pas répondre (comme d’habitude) à cette évidence, vous vous discrédiez vous-même (toujours comme d’habitude)

zeppe dit :Samedi 26 avril 2014 à 18:31
BP$
Levia t’a posée une question à laquelle tu n’as pas répondu : “pourquoi es-tu POUR les OGM?” et tu lui a répondu “que tu n’avais aucune raison d’être contre”. Ne te débines pas , et répond à sa question .

__________________Vous avez aussi une autre tare qui refait surface zeppe. Mon pseudo est BPS pas BP$.
Est-ce que j'écris zepepe. Pourtant..........?

Prenez votre temps, lisez calmement c'est en français.Comme d'habitude je vous écris tout à nouveau et j'encadre avec ça(***) le passage que vous aimez zapper ou ne pas comprendre volontairement.

@zeppe et bionel

Je vous ai déjà spécifié que je travaille dans un CETA. J’ajoute car on ne sait jamais avec votre surplus d’intelligence vaporeuse. Je travaille en France.

Un CETA vous connaissez ?

Apparemment non mais rien de surprenant à vous lire.

Comme vous avez à l’évidence connaissance de rien concernant l’agriculture et les PGM il vous faut bien écrire un pansement pour essayer de cacher votre misère.
Alors, vous ressortez votre habituel scénario de farfelus pour tenter de combler l’habituel vide sidéral de vos commentaires.

Le pansement se traduit dans ce cas là par l’écriture de vos litanies de schizophrènes paranos sorties du bréviaire automatisé anti-OGM. Litanies dédiées aux intervenants ne trouvant aucune raison rationnelle d’ être contre les PGM.

Amusons nous avec un rappel encore nécessaire modifié pour tenter de stimuler l’intelligence vaporeuse de zeppe et bionel.

***Je suis pour la culture des PGM autorisées au cas par cas car je n’ai aucune raison rationnelle (scientifiques, agronomiques) pouvant m’amener à être contre celles-ci. Est-ce bien assimilé (Je suis toujours optimiste) ?***

Maintenant et toujours pour l’amusement.
zeppe, pouvez citer à Levia et Vivier quelles variétés de PGM je vends dans mon CETA ?

Comme vous êtes incapable de les citer et pour cause.
Précisez au lecteur occasionnel que par défaut vous balancez faute de mieux (bien oui vous êtes anti-OGM patenté) des allégations gratuites et mensongères sorties du bréviaire anti-OGM.
Par la même occasion si vous arrivez à être honnête 2 secondes (je suis toujours optimiste).Précisez aussi que dans ces situations pour un anti OGM il est conseillé d’agir ainsi (bien oui jamais d’argument rationnel dédié à un sujet sur les PMG) sur les forums anti-OGM en n’oubliant pas bien sûr, de citer le vilain Monsanto (C’est pas bien zeppe vous avez oublié ce dernier point !).

__________________________________________________________________________________________

Piqûre de rappel.
_____________Apparemment zeppe votre “trop plein d’intelligence” fait que vous avez encore besoin d’un nouveau rappel.

Pour moi mes interventions sont maintenant nécessaires.Par conséquent, sachez que peu m’importe si certains trouvent celles-ci inutiles.
Je comprends que vous soyez dérangé (au sens propre et au sens figuré) et pas satisfait de ne pas pouvoir enfumer le lecteur occasionnel tranquillement à cause de la présence d’intervenants qui osent sans votre permission venir dénoncer vos contrevérités ici.

Etes vous toujours en panne d’âneries mensongères ?
Car vous avez oublié ça.
Quand allez vous vous décider de nous citer vos millions de catastrophes engendrées par la culture de PGM ?

Si vous n’avez rien de probant et pour ne pas passer encore pour un charlot de Greenpeace. Reconnaissez enfin que vous écrivez uniquement des mensonges et contrevérités ici.

A la prochaine à n’en pas douter

@ BPS
Bonjour.
Vous travaillez dans un CETA :
CETA : Centre d'Etudes Techniques Agricoles
ou
CETA : Comprehensive Economic and Trade Agreement, en français AECG, Accord Economique et Commercial Global?

@ BP$

"__________________Vous avez aussi une autre tare qui refait surface zeppe. Mon pseudo est BPS pas BP$."

- BP$ comme dollars, tu l'auras compris, n'est pas une erreur de ma part.

"Prenez votre temps, lisez calmement c’est en français."

- Je suis très calme. Je suis en position de force et je n'ai aucune raison de ne pas l'être.
Je suis en position de force pour de multiple raisons, dont voici quelques-unes:
- Margré vos tentatives depuis tant d'annees, les OGM sont toujours interdits chez nous.
- Vos interventions, loin de convaincre, renforcent nos actions, et tu n'es pas prêt de vois des OGM chez nous.
- En vous débinant sans cesse vous n'avez aucune chance d'être crédibles, par ex :
Lorsque Levia te demande de nous dire pourquoi tu es POUR les OGM et que tu lui expliques pourquoi tu n'es pas CONTRE, tu te débines lâchement et montre ton visage de menteur.

Bonjour

GFP dit :Vendredi 25 avril 2014 à 22:33

“Avez-vous une preuve que ce soit Greenpeace qui ait arraché des champs de tests de GR aux Philippines ?”
=> Non, je n’ai aucune preuve de l’implication directe de greenpeace, mais un proche allié à elle, MASIPAG, sans aucun doute.

“GP a surtout alerté médiatiquement contre le GR et le dangers pas uniquement sanitaires mais aussi sociétales des OGM. ”
=> Et on attends toujours un début de preuve de ces soit-disant dangers.

“Et, d’après ce que j’ai lu, les faucheurs étaient des faucheurs locaux.”
=> Greenpeace a des filiales dans de nombreux pays. Les membres de greenpeace qui avaient saccagé l’essai du CSIRO en milieu confiné en Australie étaient aussi “locaux”.

“Vous comprenez, c’était des philippins qui ont autant leur liberté de penser que d’autres personnes, et ce n’était pas des petits bobos français confortablement installés dans leur salon – car je suppose que vous nous voyez ainsi.”
=> De sympathiques activistes philippins qui ont une belle notion de la “liberté de pensée”… en saccageant le travail de ceux qui ne pensent pas comme eux.

.............................

Greenpeace a en effet vandalisé blé dans cadre recherche CSIRO.C'est australiens qui ont fait cela.Peut-être quelques militants étrangers mais insignifiant le nombre.
J'ai vu cela.

Levia si vous souhaitez savoir plus (C'est en anglais) sur vandalisme GR philippin/test.
http://www.slate.com/blogs/future_tense/2013/08/26/golden_rice_attack_in_philippines_anti_gmo_activists_lie_about_protest_and.html
http://ajstein.tumblr.com/post/59506080187/comment-on-from-lynas-to-pollan-agreement-that-golden

Cordialement

Zea

.

@zeppe

Vous n'avez toujours pas vu psy ?

Votre paranoïa semble de plus en plus débordante.
C'est vrai que vous êtes incapable parler autres choses qu'idioties mensongers pour activistes pas regardants.

Tenez pour alimentation votre parano et c'est votre portée intellectuelle pour vous pas trop difficile.
Je fais business aussi car je ne suis pas contre GMP n'est ce pas ?

.............................................................................................................................................................

richard30 dit :Dimanche 27 avril 2014 à 8:42
@ BPS
Bonjour.
Vous travaillez dans un CETA :
CETA : Centre d’Etudes Techniques Agricoles
ou
CETA : Comprehensive Economic and Trade Agreement, en français AECG, Accord Economique et Commercial Global?

............................

Vous pensez que zeppe va choisir premier proposition ?

Impossible c'est pas comportement de fanatique anti-GMO.

Cordialement

Zea

Ah oui, j'oubliai:

"Pour moi mes interventions sont maintenant nécessaires.Par conséquent, sachez que peu m’importe si certains trouvent celles-ci inutiles."

- Tu te trompes, et je rectifie: la réalité c'est que TOUT le monde, ici les trouvent inutiles, et même s'il devait exister UNE seule exception, tu n'es vraiment pas intelligent de perdre ton temps ici pour si peu de résultat, alors que tu pourrais faire un tabac sur un site généraliste. ( un tabac, c'est certainement exagéré , mais en tout cas, tu aurais plus de chance de convaincre.)

ZEA qui confirme son manque d'intelligence en disant " Tenez pour alimentation votre parano et c’est votre portée intellectuelle pour vous pas trop difficile.
Je fais business aussi car je ne suis pas contre GMP n’est ce pas ?"

- Je vais t'apprendre quelque chose ZEA.
Dans un débat parlementaire, au moment du vote d'une loi, il y a ceux qui sont POUR, ceux qui sont CONTRE et ceux qui NE SE PRONONCENT PAS .
Ces derniers, ne sont NI POUR, NI CONTRE cette loi, ce qui signifie que , que cette loi soit adoptée ou non, cela ne les dérange nullement.
Il en va de même concernant les POUR et les CONTRE les OGM.
Si tu n'étais QUE "PAS contre" cela te serait absolument égal que les gens soient majoritairement CONTRE les OGM.
Tu es POUR et c'est pour cela que tu es contrarié par ceux qui sont CONTRE et c'est pourquoi, tu t'accroches comme un imbécile à vouloir convaincre, un hypothétique " lecteur de passage" .

Essais de réfléchir et d'etre plus intelligent ZEA car tu ne brille pas beaucoup !

aatea dit :Samedi 26 avril 2014 à 18:39

http://blogs.scientificamerican.com/guest-blog/2014/03/15/golden-rice-opponents-should-be-held-accountable-for-health-problems-linked-to-vitamain-a-deficiency/
Les opposants au riz doré doivent être tenus responsables des problèmes de santé liés à la carence en vitamine A

=====> OUI ! tout comme les marchands de mort devrons être tenu responsable de crimes contre l'humanité !

A travers mes navigations sur internet, j'ai vu nombres de gens y compris des scientifiques et l'INRA parlant du fait que les tests sur les PGM n'étaient pas suffisants, que LA CONFIANCE DOIT SE GAGNER auprès du grand public. Qu'il était utopique de penser que le GR pouvait endiguer l'avitaminose A car cela passait par d'autres mesures.

Quant aux plantes Bt, comme je vous le disais, étant donné que la plante en elle-même est pleine d'insecticide y compris dans ses racines, on ne vaporise peut-être pas d'insecticide sur la plante, tout du moins dans les premières années, mais elle est en elle-même un insecticide qui pollue les sols et l'eau, et détruit la biodiversité. En étant contre les plantes Bt, GP est pour la sauvegarde des sols et de l'eau.
En plus, n'oubliez pas que, après que les insectes soient devenus résistants au Bt, il faut de nouveau vaporiser un autre insecticide sur ces plantes contenant déjà un insecticide. Cela fait donc deux fois plus d'insecticides qu'une plante n'étant pas Bt.
Les cours d'eau des états unis sont contaminés au Bt de façon préoccupante et la biodiversité sauvage en est menacée concrètement car le Bt à petite dose bloque la croissance et entraine la mort à haute dose. Des études disent également qu'il y a présence de Bt dans le sang chez les hommes après digestion. D'autres études disent que le Bt est un perturbateur endocrinien, peut-être responsable de l'obésité aux USA. Enfin, d'autres études sans rapport avec les PGM découvrent que l'ADN humain ou animal, ou de plantes peut comme absorber des séquences ADN de parasites, ou virus, etc. Je martèle ici que nous n'en sommes qu'aux balbutiement de nos connaissances sur l'ADN et qu'il faut rester humble avant de le planter en champs ouverts et de le mettre dans nos assiettes.

Il y a peu, d'ailleurs, la Russie a dit à travers un discours de son premier ministre : « Si les Américains aiment manger des produits contenant des OGM, qu’ils mangent. Nous n’avons pas besoin de le faire ; nous avons assez d’espace et la possibilité de produire des aliments biologiques. »
Je pense que nous nous contentons de dire la même chose.

Poursuivons la réflexion, lorsqu'il y aura une autre plante GM avec un autre insecticide que le Bt parce que les insectes seront devenus résistants, ce sera rebelote. Cet insecticide nouveau sera aussi présent dans les racines, les sols et les eaux seront contaminées sur une grande distance et sur une longue période, la biodiversité devra de nouveau l'encaisser et, comme je le disais auparavant, n'est-ce pas trop rapide pour la nature ?
La réponse est oui, cela est beaucoup trop rapide pour la nature. Les avancées scientifiques et la recherche est une chose très importante mais l'application dans la nature lui portant préjudice en est une autre et il faut faire la part des choses.
Je vais vous donner un exemple, la nature autours de la centrale de Tchernobyl est en fête, les animaux ont réussi à s'en sortir pour la plupart. Vous devez vous dire : ''Chouette ! Cela sert mon discours !'' Mais il n'en est rien, car la nature a réussi à s'en sortir parce que les hommes ont déserté ces endroits. Mais avec les PGM, ce serait toutes les décennies une nouvelle plante qui perturberait la biodiversité. De plus, avec les PGM, ce sont les animaux que l'homme vont manger et les hommes mangeant ces animaux qui en feront les frais.

Le bio est donc plus vertueux c'est une agriculture qui tend à être en harmonie avec la nature, sans pesticide dangereux, avec une sélection différente. Le champ d'une plante étant vaporisée par des insecticides très contaminant et dangereux pour les insectes pollinisateurs n'est pas bio, pour ma part.

D'autre part, vous disiez que nous ne parlions pas ici des petites agriculteurs, hors, vous, vous n'en parlez pas, certes, mais, nous, nous sommes tous pour ce genre de ''petits agriculteurs familiaux'' ainsi que GP. Ce ne sont pas des jardiniers du dimanche dans mes propos, nous voulons qu'ils ne soient plus vus comme petits et qu'ils puissent travailler en paix, car à nos yeux ils sont à sauvegarder ainsi que leurs savoirs qui est une science, nous les voyons dans l'avenir.

Je suis fort aise de vous lire quand vous écrivez qu'il faille attendre encore une génération avant que l'Europe ne se mette aux OGM, jusqu'à ce que les agriculteurs deviennent incompétitifs. Voyez-vous, ce qu'il risque de ce passer, c'est plutôt que nous allons rester compétitifs tout en devenant de plus en plus bio car nous aurons développer une autre science que celle des PGM. Sans pour autant laisser les OGM de côté mais plus pour la médecine.

Vous venez à l'instant même de démontrer que les PGM n'étaient pas si fantastiques puisque l'Europe restent compétitives. Surtout en sachant que les USA se mettent de plus en plus au bio.

Et, pour nous réconcilier, je dirais que les OGM ne sont pas que les PGM, je ne pense pas que GP soit contre l'insuline faite à base d'OGM, GP est contre les PGM cultivées dans les champs ouverts.

Je ne comprends pourquoi vous ne respectez pas nos avis, ni les décisions aux niveaux des institutions qui sont supposées être démocratiques. Personnellement, je comprends que vous militiez pour les PGM, mais je ne vois pas pourquoi cela vous embête autant que d'autres personnes milites pour le contraire car il y aura toujours des avancées scientifiques dans d'autres pays sur les PGM. Si vous êtes des amoureux de la science des PGM, il vous suffira de regarder ces autres pays faire des avancées scientifiques à leur sujet.

De notre côté, nous avancerons sur une science agraire d'un autre ordre.

zeppe dit :Dimanche 27 avril 2014 à 10:06

toujours pas de réponses, mon cher Zeppe?
vous savez
1/ MMR Robin a-t-elle écrit sur son blog:
« De plus, des prélèvements réalisés par l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan confirment que la toxine BT, loin d’être détruite par le système digestif des vaches, a été décelée dans le sang, le foie,la rate et les intestins des animaux. »
OUI ou NON?

2/ Est-ce que l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan a écrit dans sa publication?
« It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. »
OUI ou NON?

3/ Conclusion: MMR ment. OUI ou NON?”

Levia dit :Dimanche 27 avril 2014 à 14:57
...Le bio est donc plus vertueux c’est une agriculture qui tend à être en harmonie avec la nature, sans pesticide dangereux, avec une sélection différente.
...
=>dommage, je trouvez que vous aviez une apporche interressante, et que vous pouviez avoir un esprit critique vis à vis des marchands de peurs.
Vous répétez un discours qui est conforme à leurs discours, c'est dommage.

http://amgar.blog.processalimentaire.com/nutrition/controverse-aux-etats-apres-publication-du-rapport-disant-lindustrie-aliments-bio-sest-engagee-campagne-desinformSelon L'industrie des aliments bio s’est engagée dans une « campagne de désinformation du public depuis plusieurs décennies », affirme un rapport.
Les consommateurs ont passé des années à payer le prix fort pour les aliments bio basés sur une croyance erronée – promulguée par des parties prenantes ayant un intérêt direct – qu'ils sont sains et plus sûrs que les aliments conventionnels, ation-du-public-depuis-plusieurs-decennies/

@ Levia,
"A travers mes navigations sur internet, j’ai vu nombres de gens y compris des scientifiques et l’INRA parlant du fait que les tests sur les PGM n’étaient pas suffisants, que LA CONFIANCE DOIT SE GAGNER auprès du grand public."
=> Et bien donnez nous leurs arguments et on pourra en discuter.

"Qu’il était utopique de penser que le GR pouvait endiguer l’avitaminose A car cela passait par d’autres mesures."
=> Personne ne vous parlez d'endiguer l'avitaminose A mais simplement d'ajouter un outil supplémentaire à ceux qui existent déjà.

"Quant aux plantes Bt, comme je vous le disais, étant donné que la plante en elle-même est pleine d’insecticide y compris dans ses racines, on ne vaporise peut-être pas d’insecticide sur la plante, tout du moins dans les premières années, mais elle est en elle-même un insecticide qui pollue les sols et l’eau, et détruit la biodiversité."
=> L'insecticide en question sont des protéines hautement spécifiques et il n'a jamais été montré que les plantes Bt détruisaient la biodiversité, au contraire. Et vous qui aimez tant le bio, c'est le même type d'insecticides qui sont utilisés en bio où ils sont pulvérisés et donc plus susceptibles d'atteindre des insectes non-cibles que lorsque la protéine est dans la plante.

"En plus, n’oubliez pas que, après que les insectes soient devenus résistants au Bt, il faut de nouveau vaporiser un autre insecticide sur ces plantes contenant déjà un insecticide. Cela fait donc deux fois plus d’insecticides qu’une plante n’étant pas Bt."
=> Vous mettez donc sur le même plan une protéine et un insecticide chimique. Intéressant.

"Les cours d’eau des états unis sont contaminés au Bt de façon préoccupante (...)"
=> Laissez moi rire. Les traces de Bt relevées dans les cours d'eau sont de l'ordre du ng/L, et encore plus drôle, personne ne sait si ces traces sont des fragments de protéines inactives (ce qui est le plus probable) ou la protéine complète, les mesures ayant été réalisées par ELISA et non par western-blot.

"(...) et la biodiversité sauvage en est menacée concrètement car le Bt à petite dose bloque la croissance et entraine la mort à haute dose."
=> Vous répétez des trucs que vous ne comprenez absolument pas, c'est regrettable.

" Des études disent également qu’il y a présence de Bt dans le sang chez les hommes après digestion."
=> Ce ne sont pas "des" études, mais une étude, et celle-ci comporte des erreurs de débutants qui font qu'elle devrait être retirée. Quand les auteurs utilisent pour mesurer la présence Bt dans le sang un kit de détection mis au point pour les tissus végétaux sans valider leurs techniques de dosages, c'est une erreur qui disqualifie d'office une telle approche. Pour info:
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-aris-leblanc-72486593.html

"D’autres études disent que le Bt est un perturbateur endocrinien, peut-être responsable de l’obésité aux USA. "
=> Celle-là on ne me l'avait pas encore faite. Quelles études SVP, histoire qu'on rigole un peu ?

"Enfin, d’autres études sans rapport avec les PGM découvrent que l’ADN humain ou animal, ou de plantes peut comme absorber des séquences ADN de parasites, ou virus, etc. Je martèle ici que nous n’en sommes qu’aux balbutiement de nos connaissances sur l’ADN et qu’il faut rester humble avant de le planter en champs ouverts et de le mettre dans nos assiettes."
=> Arrêtez immédiatement de manger, des fois que cet ADN maléfique vous joue des tours !

"Il y a peu, d’ailleurs, la Russie a dit à travers un discours de son premier ministre : « Si les Américains aiment manger des produits contenant des OGM, qu’ils mangent. Nous n’avons pas besoin de le faire ; nous avons assez d’espace et la possibilité de produire des aliments biologiques. »"
=> Si c'est le premier ministre russe qui dit ça, je m'incline... lol.

"La réponse est oui, cela est beaucoup trop rapide pour la nature. Les avancées scientifiques et la recherche est une chose très importante mais l’application dans la nature lui portant préjudice en est une autre et il faut faire la part des choses."
=> Ici on ne parle pas de nature mais d'agriculture, vous savez, ce système de production qui veut qu'on prenne des surfaces à la nature pour y cultiver une plante d'intérêt.

"Le bio est donc plus vertueux c’est une agriculture qui tend à être en harmonie avec la nature (...)"
=> Tout comme en conventionnel le bio prend des surfaces à la nature pour produire de la nourriture. Le bio n'est donc pas "en harmonie" avec la nature, surtout que pour produire autant en bio qu'en conventionnel il faut prendre un peu plus de surface à nature du fait de rendements fortement réduits. Où allez-vous prendre les surfaces de cultures si vous convertissez le conventionnel au bio ?

"(...), sans pesticide dangereux, avec une sélection différente."
=> Le cuivre n'est pas dangereux ? Le Spinosad n'est pas dangereux pour les abeilles ? La roténone n'a pas été interdite ? Quant à la sélection en bio, elle utilise les mêmes techniques qu'en conventionnel. Les agriculteurs bio se fournissent aussi en semences chez des professionnels.

"D’autre part, vous disiez que nous ne parlions pas ici des petites agriculteurs, hors, vous, vous n’en parlez pas, certes, mais, nous, nous sommes tous pour ce genre de ”petits agriculteurs familiaux” ainsi que GP. "
=> Greenpeace rêve de pays où il y a pleins de petits agriculteurs qui arrivent tout juste à subvenir à leurs besoins. Comme ça, ces pays restent pauvres et ne développent pas une société qui ne répond pas à son idéologie.

"Je suis fort aise de vous lire quand vous écrivez qu’il faille attendre encore une génération avant que l’Europe ne se mette aux OGM, jusqu’à ce que les agriculteurs deviennent incompétitifs."
=> Nos agriculteurs ont déjà du mal à suivre maintenant. Dans une génération on achètera au prix fort nos graines aux semenciers étrangers. Youpi.

"Voyez-vous, ce qu’il risque de ce passer, c’est plutôt que nous allons rester compétitifs tout en devenant de plus en plus bio car nous aurons développer une autre science que celle des PGM."
=> En produisant plus cher et avec des techniques qui demandent plus d'intrants on sera compétitifs ? C'est une blague ?

"Vous venez à l’instant même de démontrer que les PGM n’étaient pas si fantastiques puisque l’Europe restent compétitives."
=> Merci les barrières douanières.

"Surtout en sachant que les USA se mettent de plus en plus au bio."
=> Quand il y a de l'argent à se faire les industriels se lancent. Regardez la situation en Allemagne:
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/04/22/le-bio-allemand-ne-paye-plus_4405162_3234.html

"Et, pour nous réconcilier, je dirais que les OGM ne sont pas que les PGM, je ne pense pas que GP soit contre l’insuline faite à base d’OGM, GP est contre les PGM cultivées dans les champs ouverts."
=> Certains anti-OGM sont aussi contre certains vaccins car ceux-ci sont préparés à partir d'OGM. Et je vous rappelle que greenpeace a saccagé des essais de PGM en milieu confiné.

"Je ne comprends pourquoi vous ne respectez pas nos avis, ni les décisions aux niveaux des institutions qui sont supposées être démocratiques."
=> Je vous ai déjà dit que je privilégiais avant la liberté de choix. Je respecte votre avis et vous invite à vous gaver d'aliments bio et "sans OGM" si telle est votre conviction. Je n'accepte pas que vous imposiez votre vision aux autres, c'est aussi simple que ça. La démocratie est synonyme de liberté et de respect, pas d'interdiction pour raison idéologique.

"Personnellement, je comprends que vous militiez pour les PGM, mais je ne vois pas pourquoi cela vous embête autant que d’autres personnes milites pour le contraire car il y aura toujours des avancées scientifiques dans d’autres pays sur les PGM. Si vous êtes des amoureux de la science des PGM, il vous suffira de regarder ces autres pays faire des avancées scientifiques à leur sujet."
=> Regardons passer le train, super.

"De notre côté, nous avancerons sur une science agraire d’un autre ordre."
=> Ici parle plutôt de régression ou de stagnation.

Dans la dernière phrase du commentaire précédent, c'est "on parle" qu'il fallait lire.

Félicitation Levia pour ton post.
Il résume avec beaucoup d'intelligence tout ce qui fait notre combat et nous parle très justement des multiples causes qui font de nous, des opposant à ce "système" pollueur, non respectueux de l'environnement et des humains.
Quoiqu'en disent nos trolls, le bio c'est le mode d'agriculture de l'avenir et c'est bien cela qui les fait paniquer.
Ne perds pas ton temps à lire le lien de Marcel Kuntz que t'a procuré GFP, Ce Marcel est un HYPER lobbyiste notoire.

GFP le menteur qui dit

"Certains anti-OGM sont aussi contre certains vaccins car ceux-ci sont préparés à partir d’OGM. Et je vous rappelle que greenpeace a saccagé des essais de PGM en milieu confiné."

Les PGM saccagés par GP , GFP "oubli" de préciser que c'était du blé ou de la vigne, c'est à dire encore des OGM destinés à faire du profit, à être cultivés en plein champ et en plus qui n'on rien à apporter à la santé des humain, comme c'est le cas de l'insuline qui je le rappelle est produite en milieu confiné.
GFP ment (très maladroitement) car il n'existe AUCUN opposant à la production d'insuline par une bactérie GM.
Celle-ci est produite en milieu confiné. Elle n'apporte aucune nuisance à ceux qui ne sont pas concerné. Elle sauve des vies et n'est pas fabriquée uniquement pour le profit d'une poignée d'actionnaires comme lui, mais bien pour venir en aide à des malades et tout cela, sans apporter de nuisance aux personne saines, puisqu'elle est produite en milieu confiné.

@ Levia,
Je vais exceptionnellement répondre à un post de l'ignoble zeppe puisque celui-ci tente d'attaquer mon commentaire. Je dis bien "tente" car son dernier commentaire est du même niveau que ses précédents.

"Ne perds pas ton temps à lire le lien de Marcel Kuntz que t’a procuré GFP, Ce Marcel est un HYPER lobbyiste notoire."
=> Vous remarquerez Levia que comme à son habitude l'ignoble zeppe n'a absolument aucun argument à avancer qui montrerait que les méthodes de quantification utilisées par Aris et al. seraient valides. Et pour cause, l'étude que vous citiez comporte des erreurs de débutants qui seraient déjà impardonnables à un étudiant en L3 (non validation de la méthode utilisée, absence des contrôles positifs et négatifs, "oubli" de tout un pan de la littérature scientifique car celle-ci ne soutient pas les conclusions que voulaient faire passer les auteurs)

"Les PGM saccagés par GP , GFP “oubli” de préciser que c’était du blé ou de la vigne, c’est à dire encore des OGM destinés à faire du profit, à être cultivés en plein champ et en plus qui n’on rien à apporter à la santé des humain"
=> Le blé qui a été saccagé par greenpeace est destiné entre autres aux personnes souffrant de diabète car il comporte un index glycémique très faible du fait de sa haute teneur en amylose:
http://www.csiro.au/Organisation-Structure/Divisions/Plant-Industry/New-wheat-has-healthy-potential.aspx
On remarquera donc qu'encore une fois l'ignoble zeppe pratique le mensonge et la désinformation.

"GFP ment (très maladroitement) car il n’existe AUCUN opposant à la production d’insuline par une bactérie GM."
=> L'ignoble zeppe m'attribue des propos que je n'ai pas tenu.

"Elle sauve des vies et n’est pas fabriquée uniquement pour le profit d’une poignée d’actionnaires comme lui, mais bien pour venir en aide à des malades et tout cela, sans apporter de nuisance aux personne saines, puisqu’elle est produite en milieu confiné."
=> L'insuline obtenue à partir d'OGM est fabriquée par de grands groupes pharmaceutiques. Il est bien connu que ces grands groupes ne sont pas aux mains d'actionnaires... lol. De plus aucun OGM n'a jamais "apporté de nuisances aux personnes saines". Pour rappel le blé saccagé par greenpeace était aussi développé en milieu confiné et n'a jamais créé la moindre nuisance à qui que ce soit.

Je disais que certains anti-OGM s'opposent à des vaccins produits par des OGM en milieu confiné, voir cet excellent article qui rappelle cette histoire:
http://scienceblogs.com/insolence/2012/10/02/genetically-modified-vaccines-and-gmos-sapping-and-impurifying-all-our-precious-bodily-fluids/
Vaccins qui sauvent des vies et qui "n’apportent aucune nuisance à ceux qui ne sont pas concernés".

[Si vous pouviez arrêter d'être méprisants à ce point entre vous, ce serait plus convenable. C’est désagréable de lire les insultes que vous vous échangez, et ça ne sert ni les propos des uns ou des autres. Merci.]

« Il n’a jamais été montré que les plantes Bt détruisaient la biodiversité. »
→ J'ai lu des articles qui disait le contraire, et ils me semblent, personnellement, parfaitement logiques. Je m'en suis déjà expliquée ici et je pense que vous voyez de quoi je veux parler, il serait alors inutile de me répéter. Je suis navrée si ces arguments ne peuvent vous convaincre, croyez-le bien.

« Ce sont les même types d’insecticides qui sont utilisés en bio où ils sont pulvérisés et donc plus susceptibles d’atteindre des insectes non-cibles que lorsque la protéine est dans la plante. »
→ Ce ne sont pas les mêmes types d'insecticides, l'agriculture biologique ne peut utiliser qu'un certains nombres de produits plus limités que dans l'agriculture classique. Pour autant, je n'ai jamais caché qu'il fallait qu'il y ait des améliorations de ce côté-là aussi. C'est pour cela que GP soutient la recherche en ce sens. La science ne va pas que dans un seul sens, tout comme l'évolution des espèces est non linéaire mais buissonnante.

« Ici on ne parle pas de nature mais d’agriculture. »
→ Ici, nous parlons aussi de nature. Au Brésil, pays qui plante beaucoup de PGM, les sols deviennent stériles à cause de ces monocultures intensives. Et la Forêt Amazonienne, qui est appelée le poumon de la Terre avec émotion et sans doute avec justesse, est détruite à raison de plusieurs dizaines de terrains de footballs par minutes. Ceci afin de trouver de nouvelles terres pouvant accueillir ces cultures. Paradoxalement, les inégalités sociales et la malnutrition s’accentuent. Cela ne vous brise-t-il pas le cœur ?
Les problèmes de la nature, surtout lorsque ce sont les hommes qui en sont les responsables, sont nos problèmes à tous. Vous savez que les problèmes du monde sont bien souvent liés à la surconsommation des hommes, c'est donc celle-ci qu'il faut remettre en question.
Plutôt que d'aller toujours plus loin et plus vite au risque de perdre des choses précieuses, ici la biodiversité, la forêt amazonienne, un savoir-faire ancien, etc, je préfère quitter le train et avancer un peu plus posément. Vous savez que l'on dit du cheval ? Qu'il est la plus belle conquête de l'homme. On ne dit pas cela du train, ni de la voiture.
Je suis une citoyenne et je donne ma voix à qui je le souhaite, et je fais parler mon pouvoir de consommatrice là où je le souhaite, car cela aussi a une influence. Vous faites de même de votre côté.
Si par la démocratie il est dit qu'il n'y a pas le choix et que c'est non aux PGM, et bien c'est une décision à respecter.

« Tout comme en conventionnel le bio prend des surfaces à la nature pour produire de la nourriture. »
→ Le vrai bio sait comment ne pas rendre ses terres stériles.

« Les agriculteurs bio se fournissent aussi en semences chez des professionnels. »
→ Certes, mais pas tous. De plus, la façon d'obtenir les semences n'est pas identique.

« Greenpeace rêve de pays où il y a pleins de petits agriculteurs qui arrivent tout juste à subvenir à leurs besoins. Comme ça, ces pays restent pauvres et ne développent pas une société qui ne répond pas à son idéologie. »
→ Je crois que vous avez un problème avec l'argent pour dire des choses pareilles. Peut-être qu'à vos yeux quelqu'un de pauvre n'est pas si pauvre que cela, tout n'est que question de perspective.

« En produisant plus cher et avec des techniques qui demandent plus d’intrants, on sera compétitifs ? »
→ Qu'est-ce qui vous gêne dans cette idée ? Les intrants peuvent ne pas être polluants ou dangereux surtout si on s'y met avec la recherche de ce côté-là. De plus, créer et mettre ces intrants créerait des emplois. Après tout, on a besoin d'emplois un peu partout.

« La démocratie est synonyme de liberté et de respect, pas d’interdiction pour raison idéologique. »
→ Si c'est vraiment le cas, les PGM ne sont pas les uniques interdictions pour raison idéologique. Les idéologies religieuses découlent toutes de règles sociales afin de mieux vivre ensemble en société. Si vous nous trouvez idéologiques, ou encore si vous trouvez que les écologistes sont des sortes de religieux, c'est alors qu'il y a là un problème de société. Si vous ne comprenez pas cela, c'est peut-être que vous avez un problème avec la vie en communauté.
Vous pensez stagnation et régression, mais je me demande si ce n'est pas vous qui avez peur du changement.

Des gens marginaux quittent le train de la croissance et du profit, parce qu'ils le trouvent trompeur et mauvais. Ils voient un meilleur avenir pour tous, pour la planète. D'autres les imitent avec plus ou moins de talent, tous se retrouvent encore asphyxiées par les vapeurs du train, ils sont encore assourdis par son moteur.
De plus en plus de monde quitte le train en grognant, certains se mettent à le frapper et à lui jeter de la boue. Mais les poings et la boue de quelques uns peuvent-ils arrêter la machine si imposante ?
Non, cela ne suffirait pas ! Et pourtant le train ralentit et observe les personnes qui ne veulent plus suivre ce rythme. Le train écoute, il se pose pour réfléchir et peut-être avancer plus lentement.
Il y a en effet une bifurcation complexe à l'horizon.
Les gens en bas du train disent : « Nous la voyons, ne va pas trop vite ou bien tu risques de dérailler... Si tu dérailles, tu auras besoin de nos bras pour te redresser. Mais si tu nous asphyxies à un point intolérable, on ne voudra pas t'aider, et peut-être qu'on ne le pourra même pas. »
Le train se dit en lui-même : « En effet. »
Certains usagers du train pestent et accablent à la fenêtre les gens qui sont descendus du train en les traitant d'ignares. Ceux-ci n'ont pas de doute : « Le train ne déraille pas et il ne déraillera pas ! » Les gens en bas du train clament : « Mais ne vois-tu pas comment le train nous enfume, ne vois-tu pas comme la nature souffre de ce rythme ? » Ceux restant dans le train ne le voient pas.
Quelle est la fin de l'histoire ?

@ Levia,
"J’ai lu des articles qui disait le contraire, et ils me semblent, personnellement, parfaitement logiques. Je m’en suis déjà expliquée ici et je pense que vous voyez de quoi je veux parler, il serait alors inutile de me répéter. Je suis navrée si ces arguments ne peuvent vous convaincre, croyez-le bien."
=> Ces arguments ne peuvent pas me convaincre car ils ne reposent sur rien de réel. Mais comme vous refusez de discuter de vos lectures sur le fond on aura du mal à se comprendre.

" Ce ne sont pas les mêmes types d’insecticides, l’agriculture biologique ne peut utiliser qu’un certains nombres de produits plus limités que dans l’agriculture classique. "
=> Ce sont les mêmes types d'insecticides, le Bt, de Bacillus thuringiensis.

"Au Brésil, pays qui plante beaucoup de PGM, les sols deviennent stériles à cause de ces monocultures intensives. Et la Forêt Amazonienne, qui est appelée le poumon de la Terre avec émotion et sans doute avec justesse, est détruite à raison de plusieurs dizaines de terrains de footballs par minutes. Ceci afin de trouver de nouvelles terres pouvant accueillir ces cultures. "
=> La destruction de la forêt serait la faute des PGM ? Elle est bien bonne celle-là. Si les cultures brésiliennes n'étaient pas GM la situation serait exactement la même. Le Brésil n'a pas attendu la culture de PGM pour déboiser. Et d'ailleurs le taux de déforestation a fortement diminué ces dernières années au Brésil.

"Si par la démocratie il est dit qu’il n’y a pas le choix et que c’est non aux PGM, et bien c’est une décision à respecter."
=> Et je respecterai aussi cette décision, même si je la contesterai. Mais que les politiciens aient au moins le courage d'avouer qu'ils prennent leur décision pour des raisons idéologiques, sans avoir à déformer la réalité scientifique.

"Le vrai bio sait comment ne pas rendre ses terres stériles."
=> Vous ne m'avez pas dit où le bio doit prendre des terres pour compenser les pertes de rendements. Aux forêts ?

" Certes, mais pas tous. De plus, la façon d’obtenir les semences n’est pas identique."
=> Et selon vous comment obtiennent-ils des semences en bio SVP ?

"Je crois que vous avez un problème avec l’argent pour dire des choses pareilles. Peut-être qu’à vos yeux quelqu’un de pauvre n’est pas si pauvre que cela, tout n’est que question de perspective."
=> Des pays peuplés de pauvres ne peuvent développer leurs infrastructures, construire des écoles, des hopitaux, des routes,...

" Qu’est-ce qui vous gêne dans cette idée ? Les intrants peuvent ne pas être polluants ou dangereux surtout si on s’y met avec la recherche de ce côté-là."
=> Les intrants ont un coût, qu'ils soient bio ou conventionnels. Ces coûts sont aussi bien financiers qu'environnementaux. Or les plantes de dernières générations ont besoin de moins d'intrants. Mais si la démocratie veut priver nos agriculteurs de tels outils, pourquoi pas mais il ne faudra pas venir pleurer ensuite.

" De plus, créer et mettre ces intrants créerait des emplois. Après tout, on a besoin d’emplois un peu partout."
=> On a pas besoin d'emplois subventionnés ou pour compenser un manque de compétitivité. Pour nous plomber y a pas mieux.

" Les idéologies religieuses découlent toutes de règles sociales afin de mieux vivre ensemble en société. "
=> Les idéologies religieuses s'appuient sur le respect de son prochain. Or ici, l'anti-OGMisme est plutôt une religion qui veut imposer son intolérance à son prochain. Je ne veux pas d'une telle religion.

"Si vous nous trouvez idéologiques, ou encore si vous trouvez que les écologistes sont des sortes de religieux, c’est alors qu’il y a là un problème de société. Si vous ne comprenez pas cela, c’est peut-être que vous avez un problème avec la vie en communauté."
=> Je n'ai aucun problème avec la vie en communauté. Contrairement à vous je n'ai aucun intention d'imposer mon intolérance à mes voisins.

"Vous pensez stagnation et régression, mais je me demande si ce n’est pas vous qui avez peur du changement."
=> Au contraire, je n'ai aucune peur du changement. Par contre les anti-OGM sont souvent ceux qui appellent à "revenir" vers un autre type d'agriculture. Ils ont la nostalgie d'un âge d'or qui n'a jamais existé.

"Des gens marginaux quittent le train de la croissance et du profit, parce qu’ils le trouvent trompeur et mauvais. Ils voient un meilleur avenir pour tous, pour la planète."
=> Comme quoi ils ont la liberté de choix. Pourquoi vouloir alors imposer leur modèle aux autres ?

"Quelle est la fin de l’histoire ?"
=> Le train continuera son chemin et ceux qui l'ont quitté resteront sur le bord de la route. Libre à eux. Il y a toujours eu des marginaux. La France avait mis près de 20 ans à adopter les hybrides de maïs. Maintenant ils représentent 99,9% des cultures en France. L'histoire se répète avec les OGM.

Autre chose Levia, pourquoi voulez-vous interdire aux autres quelque chose dont vous ne voulez pas pour vous même (encore que... je ne serais pas surpris d'apprendre que vous vous habillez avec des fibres de coton issues d'OGM) ?

Levia dit :Dimanche 27 avril 2014 à 19:31
[Si vous pouviez arrêter d'être méprisants à ce point entre vous, ce serait plus convenable. C’est désagréable de lire les insultes que vous vous échangez, et ça ne sert ni les propos des uns ou des autres. Merci.]

=> comment veux tu ne pas avoir une certaines rancoeur avec une personne qui même lorsqu'on montre que ces gourous mentent, cette personne refuse de votre leurs mensonges?

« Ces arguments ne peuvent pas me convaincre car ils ne reposent sur rien de réel. Mais comme vous refusez de discuter de vos lectures sur le fond on aura du mal à se comprendre. »
→ J'ai lu tellement de choses depuis ces derniers jours, autant pro-OGM qu'anti-OGM, que je n'ai, à mon avis, pas les connaissances ou le recul requis pour savoir faire le meilleur tri qui soit et vous proposer des liens pour étoffer ce que je dis. Du coup, j'aurai tendance à vous donner trop de liens et ça ne ressemblerait plus à rien, de mon point de vue du moins. J'ai donc pris le parti de me contenter de vous exprimer mon ressenti, excusez-moi si cela ne fait pas sérieux.

« Si les cultures brésiliennes n’étaient pas GM la situation serait exactement la même. »
→ Vous n'avez pas complètement tort mais je pense que les PGM ont empiré la situation à cause de beaucoup de facteurs, comme le fait que le gouvernement n'était pas prêt pour encadrer ce type de culture ou le fait que l'agriculture de masse ne profitait pas au peuple dans son ensemble mais à des multinationales qui ne sont pas issues du pays mais de l'étranger et qui ont justement profité des lacunes juridiques dont je parlais. Je lisais tout à l'heure une thèse québecoise sur l'agriculture en Argentine et c'était, en tout cas, ce qui était dit à ce sujet en conclusion.
Ne vous est-il pas venu à l'idée que l'UE ou d'autres pays refusaient les PGM le temps pour eux de combler d’éventuelles lacunes juridiques ?

« Vous ne m’avez pas dit où le bio doit prendre des terres pour compenser les pertes de rendements. »
→ Je vous ai pourtant parlé, plus haut dans la conversation, de manières différentes de cultiver, par exemple en formant des butes sur le sol au lieu d'un sol plat. Cela fait gagner de la surface cultivable sans détruire la moindre forêt et, si l'on fait autre chose que de la monoculture, les fruits de la terre récoltés se protègent et se nourrissent les uns et les autres. Il y a aussi les fermes sur les toitures d'immeubles dans les villes. Cela aussi ne fait perdre aucune forêt et a le mérite de rendre les villes autonomes. Je trouverai cela merveilleux d'avoir une ferme sur le toit de mon immeuble.

« Selon vous comment obtiennent-ils des semences en bio ? »
→ Je pense que les fournisseurs de semences bio récoltent les graines les plus intéressantes, qui sont les plus belles, qui ont le moins plié sous les averses, qui ont le moins été dévoré par les insectes et autres maladies afin qu'elles résistes le mieux l'année suivante, et qui offrent à la fin le meilleur goût et les meilleures propriétés nutritives. Et ensuite s'en suit toute une procédure de conservation, germination, etc.

« Les plantes de dernières générations ont besoin de moins d’intrants. »
→ Jusqu'à ce que la faune et la flore s'y adaptent, ce qui est rapide : moins de 10 ans, parfois moins de 5 ans selon les régions du monde. De plus, elle possède l' ''intrant'' en elle-même alors, s'il faut en rajouter, cela fait finalement le double d' ''intrant''. Je pense que vous pouvez oublier cet argument.

« On a pas besoin d’emplois subventionnés ou pour compenser un manque de compétitivité. »
→ Je ne suis pas d'accord avec vous. Comment effectuer la transition écologique sans aide de l'état ? Celle-ci se fait à tous les niveaux, les français ont des aides ne serait-ce qu'à l'accès au crédit pour pouvoir isoler correctement leur maison ou appartement, par exemple. Ils n'auraient peut-être pas pu le faire sans, mais ensuite ils feront des économies d'énergies, ce qui est bénéfique pour tous ainsi que le pays. De plus, les emplois aidés ne se limitent pas à l'écologie et ils sont bénéfiques à mon avis.

« L’anti-OGMisme est plutôt une religion qui veut imposer son intolérance à son prochain. Contrairement à vous je n’ai aucun intention d’imposer mon intolérance à mes voisins. Pourquoi vouloir alors imposer leur modèle aux autres ? »
→ Je vais vous donner un exemple qui va vous sembler tiré par les cheveux et sans rapport, le port d'armes à feu est autorisé aux USA. Pour la liberté de choix, un certain nombre d'américains milite afin que le port d'arme ne soit pas interdit. On peut dire la même chose des armes que des PGM. Les PGM en elles-même ne sont pas dangereuses, comme les armes qui sont normalement faites pour dissuader et se défendre ou pour le plaisir de pratiquer en salle de tir, le tout entouré de bons nombres de règles. Seulement, c'est la façon dont l'homme en fait usage qui est dangereux, navrant et dramatique. On peut dissuader et se protéger autrement. Certes, mais une arme à feu est plus efficace, moderne et puissante, elle est technologique. Certes, mais ne serait-il pas mieux de voir comment faire pour qu'il y ait moins de violence, à la base ? Ou encore enseigner à la population à faire du self défense et à être plus sûr de soi ? Mais voilà, les armes à feu sont un bussiness juteux...
Personnellement, cela n'est tout simplement pas dans ma culture/mon idéologie/ma branche politique d'accorder ce choix à la population de mon pays. Mais ce n'est pas le seul sujet du même ordre où la république empêche les gens de faire leurs choix en toute liberté.

GFP est bien un menteur
D'ailleurs il ne me dément pas lorsque je dis que Marcel Kuntz est bien un lobbyistes notoire.

"“GFP ment (très maladroitement) car il n’existe AUCUN opposant à la production d’insuline par une bactérie GM.”
=> L’ignoble zeppe m’attribue des propos que je n’ai pas tenu."

- GFP nous parle de l'insuline, et puisqu'il est incapable d'admettre qu'effectivement, les anti-OGM ne sont pas contre la science, ni contre la modification génétique, à partir du moment où elle est faite en milieu confiné et dans un but médical ici fait son intox en nous disant que “Certains anti-OGM sont aussi contre certains vaccins car ceux-ci sont préparés à partir d’OGM. Et je vous rappelle que greenpeace a saccagé des essais de PGM en milieu confiné.”
C.est bien une volonté de sa part de faire de l'intox car il ne donne aucun chiffre, aucun exemple concret.
On a pas a cultiver un blé OGM pour diabétique en plein champ et on a pas à faire d'essai de plante BT en plein champ ( ou en milieu confiné si la cette plante est prévue par la suite d'être cultivée en plein champ).

GFP utilisé longueur d'année des arguments de mauvaise foi.
Lorsqu'il parle du cuivre utilisé en bio, il "oubli"de dire que l'usage de celui-ci est strictement réglementé et que malgré tout, dans TOUS les pays du MONDE , du point de vu de la législation, SEULE l'agriculture biologique est reconnue comme mode de culture respectueuse de l'environnement.
Si la législation de TOUS les pays du MONDE s.accorde à reconnaître ce fait, c'est bien parce que seul ce mode d'agriculture respecte l'environnement.
Cette législation MONDIALE qui n'accorde le droit de revendiquer le respect de l'environnement à la SEULE agriculture biologique , n'a pas été établie par un quelconque consortium de multinationales mais par le ÉTATS eux-même et avec les le monde scientifique.
dans le bio il n'y a pas de multinationales qui ferait pression sur les législations, contrairement aux autres mode d'agriculture. C'est bien une étude objective et sans pression de lobbies qui est à l'origine de la reconnaissance par TOUS les pays monde que SEUL l'agriculture biologique est respectueuse de l'environnement'

GFP fait de la désinformation en parlant du bio. Celui ci ne serait pas rentable, il lui faudrait beaucoup plus de surfaces, il ne servirait qu'a nourrir de petit exploitant sans leur donner les moyen d'améliorer leur mi sera le vie...etc. Tout ceci n'est que de l'intox.
GFP " Oubli" de dire que 40% du mais ou du soja BT qui ont pris la place de la forêt amazonienne, va être avalé par des bestioles gonflée d'antibiotique et élèves en batterie et que leur chair finira dans une poubelle.
Avons-nous besoin de produire autant pour nourrir la planète? NON !!!
Les famines ne sont pas le fait de manque de production mais de la mauvaise répartition des richesses. Pendant que GFP, comme la plupart des occidentaux, jette 40% de sa nourriture dans le poubelle et qu'il se gave de viande, elle-même gavée de soja ou mais BT qui finiront à la poubelle, des gens meurent de faim ou ont des carence que ce GFP aimerait exploiter en leur proposant un riz BT.

Quant au mot " liberté" , GFP en a une drôle de conception! Si nous refusons les OGM , c'est parce que si GFP avait la " liberté " d'en cultiver, il nuirait à la liberté des autres. De TOUT le monde, c.est à dire y compris ceux qui ne consommerait que bio ou sans OGM. Il porterait atteinte à l'environnement, qui est notre bien à TOUS .
La libertés s'arrête la ou commence celle des autres. C'est ce que des ultra libéraux comme GFP ne souhaitent pas comprendre.

GFP ne comprend pas qu'une agriculture qui ne respecte pas l'environnement, ne respecte pas la liberté des autres.
La législation internationale est unanime : seule l'Agriculture biologique est respectueuse de l'environnement, et à terme , c'est le seul mode d'agriculture que la planète devra adopter.

@ Levia,
"J’ai lu tellement de choses depuis ces derniers jours, autant pro-OGM qu’anti-OGM, que je n’ai, à mon avis, pas les connaissances ou le recul requis pour savoir faire le meilleur tri qui soit et vous proposer des liens pour étoffer ce que je dis. "
=> Effectivement, on aura remarqué.

"Du coup, j’aurai tendance à vous donner trop de liens et ça ne ressemblerait plus à rien, de mon point de vue du moins. J’ai donc pris le parti de me contenter de vous exprimer mon ressenti, excusez-moi si cela ne fait pas sérieux."
=> On pourrait aborder les différents aspects un par un au lieu de rester dans le domaine de l'émotion.

" Vous n’avez pas complètement tort mais je pense que les PGM ont empiré la situation à cause de beaucoup de facteurs, comme le fait que le gouvernement n’était pas prêt pour encadrer ce type de culture ou le fait que l’agriculture de masse ne profitait pas au peuple dans son ensemble mais à des multinationales qui ne sont pas issues du pays mais de l’étranger et qui ont justement profité des lacunes juridiques dont je parlais."
=> Les PGM n'ont pas empiré la situation. Au mieux ils auraient pu l'améliorer car les PGM cultivées au Brésil ont un impact environnemental moindre que leur équivalent non-GM. Mais quoi qu'il en soit, OGM ou non, le Brésil déboiserait une partie de ses forêts. A ce niveau là la situation serait la même. Après tout, l'Europe a fait de même en son temps. Et c'est à eux de gérer la situation et non à nous de faire de l'ingérence. Au mieux on peut mettre en place des labels qui garantissent au consommateur une production responsable. Le consommateur fait ensuite son choix.

"Ne vous est-il pas venu à l’idée que l’UE ou d’autres pays refusaient les PGM le temps pour eux de combler d’éventuelles lacunes juridiques ?"
=> L'Europe autorise à l'importation plus de 40 événements transgéniques différents. Les lacunes que nous avons sont politiques et non juridiques.

" Je vous ai pourtant parlé, plus haut dans la conversation, de manières différentes de cultiver, par exemple en formant des butes sur le sol => Vous n'êtes pas vraiment en phase avec la réalité. Allez dire aux agriculteurs d'aller faire des butes dans leurs parcelles ils vous rigoleront au nez.

"Cela fait gagner de la surface cultivable sans détruire la moindre forêt et, si l’on fait autre chose que de la monoculture, les fruits de la terre récoltés se protègent et se nourrissent les uns et les autres."
=> Difficile de discuter avec quelqu'un qui pense avoir tout compris de l'agronomie en visionnant des films militants sur youtube. Et pour faire passer la moissonneuse, vous faites comment ?

"Il y a aussi les fermes sur les toitures d’immeubles dans les villes."
=> Pour produire trois carottes et deux tomates à des coûts prohibitifs.

"Cela aussi ne fait perdre aucune forêt et a le mérite de rendre les villes autonomes. "
=> Faisons donc le calcul de ce que pourraient produire les toits des villes en terme de coût énergétique pour amener la terre sur les toits, puis les systèmes d'irrigation, les intrants, puis le personnel pour s'occuper de tout ça. Vous déchanterez bien vite.

"Je trouverai cela merveilleux d’avoir une ferme sur le toit de mon immeuble."
=> Et bien allez-y, proposez ceci lors de la prochaine AG de votre syndic.

"Je pense que les fournisseurs de semences bio récoltent les graines les plus intéressantes, qui sont les plus belles, qui ont le moins plié sous les averses, qui ont le moins été dévoré par les insectes et autres maladies afin qu’elles résistes le mieux l’année suivante, et qui offrent à la fin le meilleur goût et les meilleures propriétés nutritives. Et ensuite s’en suit toute une procédure de conservation, germination, etc."
=> Vous n'êtes pas seulement en décalage par rapport aux connaissances en biotechnologies mais aussi en agronomie et en matière de sélection variétale. Tout comme les producteurs conventionnels les bios achètent des semences à des sélectionneurs.
http://www.agrosemens.com/

"Jusqu’à ce que la faune et la flore s’y adaptent, ce qui est rapide : moins de 10 ans, parfois moins de 5 ans selon les régions du monde."
=> Ben non, pas nécessairement. Le MON810 est cultivé depuis plus de 15 ans et aucune résistance n'a été identifiée chez la pyrale et la sésamie.

"De plus, elle possède l’ ”intrant” en elle-même alors, s’il faut en rajouter, cela fait finalement le double d’ ”intrant”. Je pense que vous pouvez oublier cet argument."
=> Toutes les PGM ne possèdent pas "l'intrant en elle-même". Si vous prenez une PGM RR, celle-ci permet de faciliter le travail de désherbage, soit économie de temps, de traitements et de carburants. Une PGM Bt réduira les pulvérisations insecticides de vos champs et vous permettront d'obtenir des récoltes de meilleure qualité sanitaire.

"Je ne suis pas d’accord avec vous. Comment effectuer la transition écologique sans aide de l’état ? "
=> C'est bien là que le bât blesse. La transition écologique se fera le jour où les "énergies vertes" seront rentables.

" Celle-ci se fait à tous les niveaux, les français ont des aides ne serait-ce qu’à l’accès au crédit pour pouvoir isoler correctement leur maison ou appartement, par exemple. "
=> C'est un investissement qui se rentabilise à long terme. Vous vous parliez d'emplois qui ne rapportent strictement rien, même sur le long terme.

"Je vais vous donner un exemple qui va vous sembler tiré par les cheveux et sans rapport, le port d’armes à feu est autorisé aux USA. "
=> Si vous en avez conscience, pourquoi donner un tel exemple ?

"On peut dire la même chose des armes que des PGM. "
=> Les bras m'en tombent. Vous avez peur que votre voisin vous tue à grands coups d'épis de maïs ? Au lieu de trouver des comparaisons bancales vous feriez mieux de trouver une explication simple au fait que vous refusez à votre voisin ce dont vous ne voulez pas pour vous même. Si votre voisin veut manger halal ou casher (c'est son choix et sa liberté), pourquoi n'aurait-il pas le droit sous prétexte que vous ne partagez pas ses convictions religieuses ?

"Personnellement, cela n’est tout simplement pas dans ma culture/mon idéologie/ma branche politique d’accorder ce choix à la population de mon pays."
=> C'est bien de le reconnaitre. Moi je suis pour que les interdictions s'établissent sur des bases rationnelles, pas sur des peurs infondées ou sur des idéologiques moyenâgeuses.

http://fondationconcorde.com/docs/data/publications/documents/124-166.pdf?PHPSESSID=112e3f7eba335c4587f1a7cb611fe62e
Les OGM, une opportunité à saisir pour la France

Bonjour

zeppe dit :Dimanche 27 avril 2014 à 10:28
Ah oui, j’oubliai:

“Pour moi mes interventions sont maintenant nécessaires.Par conséquent, sachez que peu m’importe si certains trouvent celles-ci inutiles.”

- Tu te trompes, et je rectifie: la réalité c’est que TOUT le monde, ici les trouvent inutiles, et même s’il devait exister UNE seule exception, tu n’es vraiment pas intelligent de perdre ton temps ici pour si peu de résultat, alors que tu pourrais faire un tabac sur un site généraliste. ( un tabac, c’est certainement exagéré , mais en tout cas, tu aurais plus de chance de convaincre.)

zeppe dit :Dimanche 27 avril 2014 à 11:34
ZEA qui confirme son manque d’intelligence en disant ” Tenez pour alimentation votre parano et c’est votre portée intellectuelle pour vous pas trop difficile.
Je fais business aussi car je ne suis pas contre GMP n’est ce pas ?”

- Je vais t’apprendre quelque chose ZEA.
Dans un débat parlementaire, au moment du vote d’une loi, il y a ceux qui sont POUR, ceux qui sont CONTRE et ceux qui NE SE PRONONCENT PAS .
Ces derniers, ne sont NI POUR, NI CONTRE cette loi, ce qui signifie que , que cette loi soit adoptée ou non, cela ne les dérange nullement.
Il en va de même concernant les POUR et les CONTRE les OGM.
Si tu n’étais QUE “PAS contre” cela te serait absolument égal que les gens soient majoritairement CONTRE les OGM.
Tu es POUR et c’est pour cela que tu es contrarié par ceux qui sont CONTRE et c’est pourquoi, tu t’accroches comme un imbécile à vouloir convaincre, un hypothétique ” lecteur de passage” .

Essais de réfléchir et d’etre plus intelligent ZEA car tu ne brille pas beaucoup !

..................................

Tout le monde peut en effet apprécier intelligence supérieure aux autres de zeppe.Voulez vous devenir exception médicale ?

Pas facile pour vous ne pas pouvoir écrire uniquement entre activistes pas regardants des contrevérités et mensonges sans être dérangé.

Je ne viens pas convaincre lecteurs occasionnels (anti ou pas).Je viens ici dénoncer vos mensonges et contrevérités et soutenir ceux qui font cela aussi.Sachez que peu m'importe si certains personnes trouvent cela inutile.

Pouvez vous rappeler raisons françaises inventées dans ce débat parlementaire pour interdire culture des GMP pour rigolade ?

.................................................................................................................................................

@Levia

Une ferme sur toit des immeubles ?

C'est jardinage original mais pas agriculture cela.

Des intrants non polluants ?
Des fertilisants ?

Prairies permanentes et forêts sans intrant apporté sont sources pollutions.N minéralisation.

Cordialement

Zea

C'est analyse comportementale anti-GMO.

Analogical, Empathetical, and Analytical Reasoning in the Movement Against Genetically Modified Organisms
http://www.skeptiforum.org/generically-memeified-organisations/

@ZEA

"Je viens ici dénoncer vos mensonges et contrevérités "

- Dénoncer des contrevérités à personne ou à des gens qui ont des convictions 100% opposées aux tiennes , c'est pas intelligent ZEA !

Je fais business aussi car je ne suis pas contre GMP n’est ce pas ?”

- Je vais t’apprendre quelque chose ZEA.
Dans un débat parlementaire, au moment du vote d’une loi, il y a ceux qui sont POUR, ceux qui sont CONTRE et ceux qui NE SE PRONONCENT PAS .
Ces derniers, ne sont NI POUR, NI CONTRE cette loi, ce qui signifie que , que cette loi soit adoptée ou non, cela ne les dérange nullement.
Il en va de même concernant les POUR et les CONTRE les OGM.
Si tu n’étais QUE “PAS contre” cela te serait absolument égal que les gens soient majoritairement CONTRE les OGM.
Tu es POUR et c’est pour cela que tu es contrarié par ceux qui sont CONTRE et c’est pourquoi, tu t’accroches comme un imbécile à vouloir convaincre, un hypothétique ” lecteur de passage” .

Essais de réfléchir et d’etre plus intelligent ZEA car tu ne brille pas beaucoup !

"Tout le monde peut en effet apprécier intelligence supérieure aux autres de zeppe!

- Pas aux autres mais à la tienne, très certainement !
Je ne perd pas mon temps comme un idiot à polémiquer sur "imposteurs" moi !
Pourquoi ? Parce que cela serait aussi stupide et inutile que ce que tu fais ici !
Donc , tu es bien un idiot, et je suis intelligent de ne pas perdre mon temps ainsi !

@zeppe

Rien que ça on ne peut pas faire autrement que rire.

"Essais de réfléchir et d’etre plus intelligent ZEA car tu ne brille pas beaucoup !

“Tout le monde peut en effet apprécier intelligence supérieure aux autres de zeppe!

- Pas aux autres mais à la tienne, très certainement !
Je ne perd pas mon temps comme un idiot à polémiquer sur “imposteurs” moi !
Pourquoi ? Parce que cela serait aussi stupide et inutile que ce que tu fais ici !
Donc , tu es bien un idiot, et je suis intelligent de ne pas perdre mon temps ainsi !"

_______________________On se demande bien ce que vous pouvez écrire de rationnel sur un site comme imposteur quand on vous lit ici.
Vous avez raison de ne pas aller faire le commissaire politique idiot(sic) de service sur ce site.

Comme il faut vous l'écrire.
A mon avis ceux qui interviennent ici se contrefoutent que vous fassiez ça ou pas ça.Faites ce que vous voulez avec ce que vous appelez avec autosatisfaction votre "intelligence".

@ZEA
"C’est analyse comportementale anti-GMO."

- On s'en fout de ton analyse!
On est, et on restera à jamais anti-OGM.

@ BP$

"Vous avez raison de ne pas aller faire le commissaire politique idiot(sic) de service sur ce site."

- Je ne fais pas le commissaire, et je ne vais pas non plus pour y polémiquer.
Lorsque un débat est impossible pour cause d'opinions diamétralement opposées ( et solides) on ne parle plus de débat, mais de polémique. Se livrer à la polémique c'est idiot, pas intelligent et ça ne sert à rien. C'est un comportement puérile.
Le plus intelligent c'est de ne pas perdre son temps à cette pratique stupide et inutile, et c'est ce que je fais, et que vous ne faites pas.

je note que tu n'as pas répondu à la question de Levia : pourquoi es-tu POUR les OGM?
État surtout, ne te débine pas en répondant " pourquoi, tu es pas contre?" ' la question est bien: pourquoi tu es POUR?
C'est différant !

Si des plans de PGM ont été détruits en milieu confiné, c'est simplement parce que c'était des plantes destinées, dans le futur, à être plantées en champs ouverts : ce que les activistes anti-PGM, dont des scientifiques, ne veulent pas, ceci pour de nombreuses raisons que nous n'allons pas de nouveau énumérer inutilement.

Il y a des cultures qui sont cueillies à la main encore de nos jours en France. Par exemple : le raisin pour faire le vin. Les anciennes vignes ne sont pas adaptées au passage de la machine, il faudrait détruire les cépages et planter de nouvelles vignes pour les mettre sur des tuteurs et des railles de fils de fer pour qu'elles soient toutes bien alignées. A savoir que les vignes sur lesquelles la machine passe vivent moins longtemps que des vignes où l'on cueille le raisin à la main, car le passage de la machine les abime par secousses. Un problème existant, c'est que la machine aspire les grains mais laisse la branchette de la grappe voir la peau des grains sur la vigne. Peut-être y aura-t-il dans le futur des machines plus délicates avec la plante même si elle est biscornue et adaptables à toutes sortes de terrains. Si je parle de cela, c’est bien pour dire que les récoltes peuvent se faire autrement, soit à la main, soit avec de nouvelles machines. Et donc, des machines pour lesquelles des butes, ou autre, ne seraient pas un problème.

Sinon, je ne parlais pas de petites serres familiales. Ce que je peux proposer, à mon niveau, sur le toit de mon immeuble, ne serait qu'une petite serre familiale, à la condition que deux autres familles s'engagent elles aussi dans ce projet. Mais, je le répète, je ne parlais pas ici de petites surfaces. Cela ne relève pas de mes capacités de compter ce que coûterait de construire ces toits/fermes, par contre je soutiens ce genre de démarches qui existent déjà.

J'ai bien compris que les producteurs conventionnels achetaient des semences à des sélectionneurs, je disais simplement que la sélection n'était pas la même à la base que pour les PGM.

Pour moi la transition écologique doit se préparer, voir se forcer, étant donné les problèmes environnementaux que le monde rencontre. Comme les gens sont sensibilisés à cela, il y a beaucoup de recherches menées, ou de fonds dédiés à ces recherches-là. Cela entraine des découvertes intéressantes, qui rendront la transition de plus en plus facile et rentable. Mais si tout le monde s'en fichait, alors les chercheurs n'auraient pas d’intérêt à faire des recherches sur le sujet.

« Vous vous parliez d’emplois qui ne rapportent strictement rien, même sur le long terme. »
→ Question de perspectives, vous dites que cela ne rapporte rien même sur le long terme, je ne suis pas d'accord avec ça.

« Si vous en avez conscience, pourquoi donner un tel exemple ? »
→ Parce que même si je sais par avance que cet exemple ne vous parlera pas parce que j'ai vu votre manière de fonctionner, pour moi il reste parlant. L’intérêt de discuter, c'est d'avoir les visions de personnes différentes.

Si votre voisin veut manger halal ou casher (c’est son choix et sa liberté), pourquoi n’aurait-il pas le droit sous prétexte que vous ne partagez pas ses convictions religieuses ?
→ Dans certains pays, les juifs et les musulmans ne peuvent pas pratiquer l'abattage rituel, la viande halal ou casher doit alors être importée. Ces pays-là perdent donc de l'argent – et même beaucoup d'argent : des milliards – par rapport à ce marché pour une question idéologique qui n'est pas très probante d'un point de vue scientifique, étant donné que les animaux abattus véritablement dans les règles religieuses ne souffrent pas, si les choses sont biens faites.
Tout cela pour dire que ce n'est pas parce que les plantations GM seraient interdites dans un pays que la vente de produits à base de PGM le seraient, un meilleur étiquetage pour montrer la provenance des aliments est par contre réclamé.

Personnellement, je trouve que les étiquetages sont loin d'être parfaits.

Levia dit " Si des plans de PGM ont été détruits en milieu confiné, c’est simplement parce que c’était des plantes destinées, dans le futur, à être plantées en champs ouverts"

- C'est exactement ce que j'ai dit le vendredi 27 avril à 17h04.
Je suis heureux de voir qu'une fois de plus Levia remet en place la tentative de dénigrement maladroit de GFP qui essai en vain de faire passer l'anti-OGM pour un lanti-science, argument écouler qu'il faudrait qu'avec un peu plus d'intelligence il devrait abandonner car transpirant le mensonge et la mauvaise foi.

On a pas à faire de la recherche sur les OGM , même en milieu confiné si la destination finale de la plante est d'etre cultivée en plein champ et si nous soutenons Greenpaece c'est aussi parce que nous comptons sur cette association pour encourager à la destruction de ce type de recherche inutile, onéreuse et qui ne servira jamais.

On a pas à créer des OGM par simple souci de " rentabilité" et pour braver les problème inhérent à la monoculture'.
Qu'elle soit BT ou NON, TOUTE forme de monoculture doit être strictement interdite car favorisant les maladies, les ravageurs, les dégâts sur la biodiversité et....la spéculation.
GFP ment en disant que l'Amazonie sans OGM, serait toute de même menacée par la monoculture.
C'est ce business et la spéculation qui engendre le besoin d'autant de surfaces de soja ou de maïs. Sans spéculation on aurait pas besoin de tant de surface de soja car il sert , pour des raison pratique et de rentabilité à nourrir des bestioles qui pourrait être nourri localement et autrement qu'avec ces tourteaux de merde.

zeppe dit :Mardi 29 avril 2014 à 19:45
...
- On s’en fout de ton analyse!
On est, et on restera à jamais anti-OGM.
=> cela est certain, lorsqu'il y a des preuves que vos gourous mentent, vous ne les voyez pas.
c'est typiquement une attitude d'adepte d"une secte.

http://www.pri.org/stories/2014-04-25/brazilians-welcome-genetically-modified-mosquito-help-fight-dengue-fever

Brazilians Welcome Genetically-modified Mosquito to Help Fight Dengue Fever

...
Les autorités sanitaires ont commencé une libération d'essai de deux ans de moustiques Aedes aegypti qui ont été génétiquement modifiés pour qu'ils meurent à l'état sauvage. «Nous devons fournir les solutions de rechange du gouvernement parce que le système que nous utilisons maintenant au Brésil, ne fonctionne pas», explique Aldo Malavasi, le président de Moscamed
,...
Malavasi dit-il s'impatiente avec les critiques des pays riches. "La dengue est un problème dans les pays pauvres, en Amérique latine, en Afrique et en Asie," at-il dit. «Je ne me soucie pas des Européens. Je ne me soucie pas de vous gringos. Je m'inquiète pour aider les personnes en Afrique, en Amérique latine et en Asie. "Le projet semble fonctionner, avec des rapports indiquant une baisse de 90 pour cent dans les Aedes aegypti depuis la création du projet. D'autres pays prennent note: Panama devrait commencer essais sur le terrain ce mois-ci et les États-Unis est l'examen d'une éventuelle libération de test de moustiques génétiquement modifiés pour lutter contre la dengue en Floride."
...
Je suis persuadé que greenpeace doit être contre ce projet, qu'il y ait des morts dans les pays en voie de développement cela ne doit pas leur poser des problèmes.
qu'il y ait des résultats incontestables en utilisant des organismes gm est par contre un gros problème pour eux, cela prouve que leurs discours anxiogène repose que sur du vent ...

@ Levia,
"Si des plans de PGM ont été détruits en milieu confiné, c’est simplement parce que c’était des plantes destinées, dans le futur, à être plantées en champs ouverts (...):
=> Vous refusez donc catégoriquement tout OGM, avant même qu'il puisse être testé. Au moins vous avez le courage d'exposer ici votre extrémisme. Cela me rappelle le délit de sale gueule, ou le "coupable avant de commettre une infraction".

" (...) ce que les activistes anti-PGM, dont des scientifiques, ne veulent pas, ceci pour de nombreuses raisons que nous n’allons pas de nouveau énumérer inutilement."
=> Des raisons qui sont idéologiques et donc que vous ne pouvez imposer aux autres. Nous vivons dans un État laïque. Sinon j'aime bien votre précision "dont des scientifiques"... comme si cela apportait un fond rationnel à vos positions. Des scientifiques croient en dieu, cela ne rend pas son existence plus probable. Trouvez moi donc une seule raison valable de ne pas développer ce blé enrichi en amylose par exemple, comme ça on aura au moins un cas concret à discuter.

"Il y a des cultures qui sont cueillies à la main encore de nos jours en France. Par exemple : le raisin pour faire le vin."
=> Merci, je sais. Je parlais des grandes cultures genre maïs, blé, et autres céréales et protéagineux. Ce que vous proposez est impossible si l'on souhaite que la nourriture reste dans des prix raisonnables.

"Sinon, je ne parlais pas de petites serres familiales. Ce que je peux proposer, à mon niveau, sur le toit de mon immeuble, ne serait qu’une petite serre familiale, à la condition que deux autres familles s’engagent elles aussi dans ce projet."
=> Si vous dites que c'est à la condition que deux autres familles s'engagent dans ce projet c'est que vous avez sûrement réalisé un minimum de calculs sur le coût de revient. Ensuite il faudra que vous intégriez le coût de fonctionnement (arrosage, intrants) et ce que vous en tirez comme production. ET même si vous multipliez le nombre de toits, le coût restera toujours très élevé.

" Mais, je le répète, je ne parlais pas ici de petites surfaces. Cela ne relève pas de mes capacités de compter ce que coûterait de construire ces toits/fermes, par contre je soutiens ce genre de démarches qui existent déjà."
=> C'est sûr qu'il vaut mieux que vous ne pensiez pas à ce que coûteraient de tels systèmes de production. Cela vous ferait froid dans le dos, même sans faire de calculs précis.

"J’ai bien compris que les producteurs conventionnels achetaient des semences à des sélectionneurs, je disais simplement que la sélection n’était pas la même à la base que pour les PGM."
=> C'est vrai, dans un cas on mélange des milliers de gènes de fonctions inconnus et la sélection est empirique alors que dans l'autre on ajoute un gène connu pour ajouter ou supprimer un caractère précis à la plante. Vous refusez donc la précision. Ce qui est votre droit. Le problème est que vous refusez que d'autres utilisent ces techniques.

"Pour moi la transition écologique doit se préparer, voir se forcer, étant donné les problèmes environnementaux que le monde rencontre."
=> Et vous pensez qu'en bannissant de facto une technologie vous favoriserez cette "transition écologique" ?

"Question de perspectives, vous dites que cela ne rapporte rien même sur le long terme, je ne suis pas d’accord avec ça."
=> Dites m'en plus. A quel moment ce type d'emplois, sous-payés, subventionnés et non rentables pourrait rapporter quelque chose ?

"Parce que même si je sais par avance que cet exemple ne vous parlera pas parce que j’ai vu votre manière de fonctionner, pour moi il reste parlant. L’intérêt de discuter, c’est d’avoir les visions de personnes différentes."
=> En comparant les OGM à des armes à feu ???

"Dans certains pays, les juifs et les musulmans ne peuvent pas pratiquer l’abattage rituel, la viande halal ou casher doit alors être importée."
=> Dans certains pays les agriculteurs n'ont pas le droit de cultiver d'OGM... pour des raisons qui n'ont rien de scientifique.

"Ces pays-là perdent donc de l’argent – et même beaucoup d’argent : des milliards – par rapport à ce marché pour une question idéologique qui n’est pas très probante d’un point de vue scientifique, étant donné que les animaux abattus véritablement dans les règles religieuses ne souffrent pas, si les choses sont biens faites."
=> Mais vous acceptez de bannir a priori les OGM pour des raisons "pas très probantes d’un point de vue scientifique". Comprenne qui pourra.

"Tout cela pour dire que ce n’est pas parce que les plantations GM seraient interdites dans un pays que la vente de produits à base de PGM le seraient, un meilleur étiquetage pour montrer la provenance des aliments est par contre réclamé."
=> Vous acceptez donc d'interdire les plantations GM dans un pays pour des raisons idéologiques, quitte à ce que ledit pays perde des milliards.

"Personnellement, je trouve que les étiquetages sont loin d’être parfaits."
=> Moi aussi, mais moi je vous ai dit pourquoi.

Bonjour

zeppe dit :Mardi 29 avril 2014 à 18:07
@ZEA

“Je viens ici dénoncer vos mensonges et contrevérités ”

- Dénoncer des contrevérités à personne ou à des gens qui ont des convictions 100% opposées aux tiennes , c’est pas intelligent ZEA !

Je fais business aussi car je ne suis pas contre GMP n’est ce pas ?”

- Je vais t’apprendre quelque chose ZEA.
Dans un débat parlementaire, au moment du vote d’une loi, il y a ceux qui sont POUR, ceux qui sont CONTRE et ceux qui NE SE PRONONCENT PAS .
Ces derniers, ne sont NI POUR, NI CONTRE cette loi, ce qui signifie que , que cette loi soit adoptée ou non, cela ne les dérange nullement.
Il en va de même concernant les POUR et les CONTRE les OGM.
Si tu n’étais QUE “PAS contre” cela te serait absolument égal que les gens soient majoritairement CONTRE les OGM.
Tu es POUR et c’est pour cela que tu es contrarié par ceux qui sont CONTRE et c’est pourquoi, tu t’accroches comme un imbécile à vouloir convaincre, un hypothétique ” lecteur de passage” .

Essais de réfléchir et d’etre plus intelligent ZEA car tu ne brille pas beaucoup !

“Tout le monde peut en effet apprécier intelligence supérieure aux autres de zeppe!

- Pas aux autres mais à la tienne, très certainement !
Je ne perd pas mon temps comme un idiot à polémiquer sur “imposteurs” moi !
Pourquoi ? Parce que cela serait aussi stupide et inutile que ce que tu fais ici !
Donc , tu es bien un idiot, et je suis intelligent de ne pas perdre mon temps ainsi !

......................

Vous confondez convictions avec faits scientifiques comme éléments des preuves.

Bien sûr comme vous n'avez aucune connaissance en agriculture, bases en végétale biologie et GMP c'est la bonne voie pour être activiste fanatique pas regardant anti-GMO.

A l'évidence vous n'êtes pas personne capable faire discernement. Malgré vous êtes selon vous un phénotype français avec intelligence exceptionnelle.

Vous m'avez fait découvrir site imposteur.
Je n'ai pas lu mensonges et contrevérités sur ce site.Tout le contraire Greenpeace France où il n'y a pratiquement que mensonges et contrevérités à dénoncer.

.........................................................................................................................................................

zeppe dit :Mardi 29 avril 2014 à 19:45
@ZEA
“C’est analyse comportementale anti-GMO.”

- On s’en fout de ton analyse!
On est, et on restera à jamais anti-OGM.

...........................

C'est chose trop compliquée pour vous et votre commentaire fait démonstration mes propos au-dessus.

.....................................................................................................................................................................

@Levia
"Si des plans de PGM ont été détruits en milieu confiné, c’est simplement parce que c’était des plantes destinées, dans le futur, à être plantées en champs ouverts : ce que les activistes anti-PGM, dont des scientifiques, ne veulent pas, ceci pour de nombreuses raisons que nous n’allons pas de nouveau énumérer inutilement."

....................

Avez vous conviction une plante cultivée (blé) est destinée rester dans milieu confiné ?

Qui sont scientifiques ayant expertise pour être contre GMP SVP ?

Jamais trouvé des raisons rationnelles pour justifier saccages GMP.C'est comportement de personnes ignares intentionnelles pas civilisées.

Cordialement

Zea

zeppe dit :Mardi 29 avril 2014 à 19:58
@ BP$

“Vous avez raison de ne pas aller faire le commissaire politique idiot(sic) de service sur ce site.”

- Je ne fais pas le commissaire, et je ne vais pas non plus pour y polémiquer.
Lorsque un débat est impossible pour cause d’opinions diamétralement opposées ( et solides) on ne parle plus de débat, mais de polémique. Se livrer à la polémique c’est idiot, pas intelligent et ça ne sert à rien. C’est un comportement puérile.
Le plus intelligent c’est de ne pas perdre son temps à cette pratique stupide et inutile, et c’est ce que je fais, et que vous ne faites pas.

je note que tu n’as pas répondu à la question de Levia : pourquoi es-tu POUR les OGM?
État surtout, ne te débine pas en répondant ” pourquoi, tu es pas contre?” ‘ la question est bien: pourquoi tu es POUR?
C’est différant !

____________________________Je vous fais la même réponse que celle que j'ai posté pour Zea.

J'ai pas mieux à vous dire.

@ GFP

"Vous refusez donc catégoriquement tout OGM, avant même qu’il puisse être testé."

- OUI ! TOUS les OGM qui sont cultivés en plein champ lui qui sont destiné à l'être.
Depuis des années que tu fréquentes ce site , tu aurais du avoir retenu de façon définitive qu'il est >HORS de question de cultiver des OGM en plein champs , pour cause de menace sur la biodiversité, et il est également HORS de question des passer des siècles à polémiquer sur ce point .
Pour toi, il n'y a AUCUNE menace et il n'y en aura jamais, et pour nous, il y a une menace et elle existera TOUJOURS et quoi qu'on fasse , ce désaccord nous l'auront à jamais.
Si tu es intelligent, va donc essayer de convaincre ceux qui n'ont PAS d'opinion sur ce sujet, mais ne vient pas polémiquer avec des gens qui en ont une et qui penseront pour l'éternité que les OGM menacent l'environnement et la biodiversité.
Soit intelligent GFP : ICI, est ce que tu as déjà convaincu la moindre personne ? NON !! Alors soit intelligent et va débattre avec ceux que tunes au moins une chance de co,vaincre , et laisse tomber la polémique avec ceux que tu n'auras JAMAIS aucune chance de convaincre.
Polémiquer en étant sûr d'avance de ne convaincre personne, ça n'est pas digne de quelqu'un qui se prétend instruit et qui aurait fait des études.
Que aatea se livre à une telle activité, on peut le comprendre vu son niveau, mais toi, ou BP$ ...

@ BP$

"Vous confondez convictions avec faits scientifiques comme éléments des preuves."

- je ne confonds pas, et dans tous les cas, tu sais très bien que NI toi, NI moi ne changeront d'avis un jour.
Alors soit intelligent et va débattre avec des gens dont tu auras au moin 1% de chance de convaincre. Ces gens-là ne fréquente JAMAIS ce site .

Levia t'a posé une question : pourquoi es-tu POUR les OGM, et tu lui expliquer pourquoi tu n'étais pas CONTRE.
Répond à la question de Lévia et ne te débine pas.
On a pas à poursuivre la moindre discussion, le moindre débat avec un type malhonnête comme toi qui ne dit pas la vérité ou qui refuse de répondre aux quêtions qu'on lui pose.
Alors ? Pourquoi es-tu POUR les OGM ? Il te rapportent quoi ?
Pourquoi ne pas te contenter de ne pas être contre ?

Petit rappel habituel pour zeppe.

Il n'y a aucune raison rationnelle scientifique et agronomique pour que je sois contre les PGM autorisées. Donc in fine ceci explique pourquoi je suis pour l'exploitation de celles-ci.

Faut-il vous l'écrire dans une autre langue ?

@ BP$

"Je vous fais la même réponse que celle que j’ai posté pour Zea. J’ai pas mieux à vous dire."

- Donc tu ne réponds pas à la question de Levia !
Puisque tu n'y répond pas, à ton avis qu'est ce que les OGM peuvent bien apporter à quelqu' un pur qu'il soit POUR ??

zeppe dit :Mercredi 30 avril 2014 à 13:16
@ BP$

“Vous confondez convictions avec faits scientifiques comme éléments des preuves.”

- je ne confonds pas, et dans tous les cas, tu sais très bien que NI toi, NI moi ne changeront d’avis un jour.

=> si, malheureusement pour vous, ignoble Zeppe, vous allez être obligé de changer d'avis un jour, pas tout de suite, certes, mais lorsqu'il ne restera plus de pays qui par idéologie refuseront la culture de plante gm vous serait obliger d'évoluer.

zeppe dit :Mercredi 30 avril 2014 à 13:27
@ BP$

“Je vous fais la même réponse que celle que j’ai posté pour Zea. J’ai pas mieux à vous dire.”

- Donc tu ne réponds pas à la question de Levia !

=> et vous ignoble Zeppe, vous n'avez pas répondu
1/ MMR Robin a-t-elle écrit sur son blog:
« De plus, des prélèvements réalisés par l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan confirment que la toxine BT, loin d’être détruite par le système digestif des vaches, a été décelée dans le sang, le foie,la rate et les intestins des animaux. »
OUI ou NON?

2/ Est-ce que l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan a écrit dans sa publication?
« It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. »
OUI ou NON?

3/ Conclusion: MMR ment. OUI ou NON?”

zeppe dit :Mercredi 30 avril 2014 à 13:27
@ BP$

“Je vous fais la même réponse que celle que j’ai posté pour Zea. J’ai pas mieux à vous dire.”

- Donc tu ne réponds pas à la question de Levia !
Puisque tu n’y répond pas, à ton avis qu’est ce que les OGM peuvent bien apporter à quelqu’ un pur qu’il soit POUR ??

...........................

Non vous ne faites pas le discernement entre avoir des convictions et constater le résultats de faits scientifiques et agronomiques.C'est normal vous êtes l'un des cas typique de l' ignare volontaire fanatique anti-OGM ici.

Voulez vous me faire comprendre que vous avez oublié tous les sujets ici ayant apporté ces précisions qui font qu'il n'y a aucune raison rationnelle agronomique et scientifique pour être contre les PGM ?

Sans blague, avez vous l'intention de connaître tous ces éléments de preuve (qui vous ont été déjà cités par d'autres) en ayant aucune connaissance (bien oui vous fonctionnez qu'avec des convictions) dans le domaine agricole pour pouvoir les apprécier ?

Pour rire;
Vous n'avez pas peur que ces raisons d'être pour les PGM autorisées une fois citées deviennent des bases solides pour convaincre les lecteurs occasionnels (Anti-OGM) ayant enfin l'intention de savoir.

Je vous fais cela demain car là je n'ai plus le temps et ce soir je ne suis pas dispo.

Maintenant la pirale du maïs qui résiste aux maïs OGM, ces insectes savent s'adapter, alors je ne comprend pas pourquoi certains agriculteurs du Sud-Ouest veulent à tout prix cultiver du maïs OGM, de même l'amarante qui résiste de plus en plus au roundup, il faut des doses de plus en plus importante pour essayer d'éradiquer cette plante qui envahit les champs. Aux USA, les cultivateurs américains ne savent plus que faire pour se débarrasser de cette plante, ils sont obligés de laisser les terres en jachère des années.
Donc des OGM je n'en veux pas, il y a moyens de cultiver sans tous ces produits chimiques et ces OGM, nous sommes en France, les plus gros consommateurs de produits chimiques en Europe, c'est tout simplement scandaleux.

Je ne suis pas vraiment surprise. Dès le début j'ai cessé d'acheter du maïs , même bio. Ce n'est pas un aliment indispensable. Il est peu riche en protéines par rapport au blé ou au riz. Mais il y a sans doute aussi des pollutions dans le riz voire le blé ?

GFP dit : Vendredi 18 avril 2014 à 19:43
"Dites-moi, vous avez une idée de ce que représente une trace de 0.01% de transgène par rapport à l’ADN total de maïs présent dans un échantillon donné ? A votre avis, c’est plus ou moins que le volume d’un verre à schnaps dans le volume d’une piscine olympique ?"

Avez-vous une idée de ce que représente les 10 kb du virus du SIDA par rapport à l'ADN total de l'hôte ? Négligeable, d'après GFP... En tout cas moins que 0,01 % !
Je constate qu'après la discussion sur les pesticides (µg/kg versus µg/g), GFP est toujours d'aussi mauvaise fois et utilise toujours les mêmes techniques...

Quel est la pire intox entre pesticides, OGM ou GFP ?

Bonjour , bravo pour vos combats menés sur presque toute la planète , cependant malgré ceux ci , les états unis classés parmi les plus gros pollueurs continuent leurs extractions de gaz de schiste sans aucune action ou manifestation de votre part , ou en tous cas sans aucun échos médiatique en France . De plus , que vont devenir toutes ces normes (entre autre)environnementales que vous défendez , avec le fameux "traité transatlantique" que les multinationales qui en sont à l'origine , sont en train de nous concocter en catimini . J'ai bien peur que tout parte à vau-l'eau sans aucunes actions possible sous peine de sanctions financières exorbitantes pour tous ceux qui entraveraient le bon déroulement de ce traité inquiétant

@ Maxime,
Il y a plusieurs points erronés dans votre commentaire.
"Maintenant la pirale du maïs qui résiste aux maïs OGM, ces insectes savent s’adapter, alors je ne comprend pas pourquoi certains agriculteurs du Sud-Ouest veulent à tout prix cultiver du maïs OGM"
=> Aucun cas de populations de pyrales résistantes n'a été identifiée jusqu'à maintenant, après plus de 15 ans de culture du MON810. Vous devez vraisemblablement confondre avec la chrysomèle. Les agriculteurs du Sud-Ouest sont confrontés à la pyrale bivoltine et à la sésamie. Ces ravageurs peuvent faire de gros dégâts et entamer sérieusement les rendements et la qualité sanitaire des récoltes (contaminations par des mycotoxines qui sont mutagènes, cancérigènes et tératogènes). Le maïs Bt du type MON810, Bt11 ou TC1507 permet de lutter contre ces ravageurs. Ils permettent donc un gain de temps, d'énergie et d'insecticides et ils permettent d'améliorer très sensiblement la qualité sanitaire des récoltes.

" de même l’amarante qui résiste de plus en plus au roundup, il faut des doses de plus en plus importante pour essayer d’éradiquer cette plante qui envahit les champs."
=> Ben non, si dans certains Etats américain de l’amarante résiste au glyphosate, les agriculteurs passent à d'autres molécules qui ont d'autres modes d'actions.

" Aux USA, les cultivateurs américains ne savent plus que faire pour se débarrasser de cette plante, ils sont obligés de laisser les terres en jachère des années."
=> Cette amarante est un cas très ennuyeux mais les agriculteurs ont des solutions de lutte. Par exemple, cette amarante est toujours sensible au glufosinate.

"Donc des OGM je n’en veux pas, il y a moyens de cultiver sans tous ces produits chimiques et ces OGM, nous sommes en France, les plus gros consommateurs de produits chimiques en Europe, c’est tout simplement scandaleux."
=> Je ne vois pas le rapport.

@ Boubou,
"Avez-vous une idée de ce que représente les 10 kb du virus du SIDA par rapport à l’ADN total de l’hôte ? Négligeable, d’après GFP… En tout cas moins que 0,01 % !"
=> Et quel rapport avec le transgène présent dans un maïs SVP ?

"Je constate qu’après la discussion sur les pesticides (µg/kg versus µg/g), GFP est toujours d’aussi mauvaise fois et utilise toujours les mêmes techniques…"
=> Et c'est vous qui parlez de mauvaise foi... Comparer le transgène à un virus, c'est quoi ? Je me marre.

INDEPENDANCE ,c'est un des points importants. Si on veut vendre son pays et la vie de chacun ,il n'y a qu'à laisser grossir encore plus les monopoles . Je m'étonne que les états majors des ARMEES n'aient pas encore réalisé qu'il ne servent plus à rien : il suffit d'un gène terminal pour supprimer la vie d'un seul coup .
Mais les décideurs européens n'ont plus de patrie ,ils ferment les yeux sur les morts qui s'accumulent un peu partout dans le monde ; on n'a plus de CONSCIENCE quand les poches sont pleines.
La troisième et dernière guerre mondiale se fait sans soldats elle est perdue pour chacun de nous il n'y aura pas de vainqueur.
Le pays le plus riche du monde déjà ,détruit la santé de son peuple 60% d'obèses ,1 enfant sur 64 est victime d'autisme ,20 000 tués par an par des supers bactéries ,1 sur 5 va avoir un cancer et j'en passe...
QUI est coupable ? La Concentration, qui permet la Corruption ,qui lève au Cercueil (C.C.C.) tous les peuples .
Nous sommes au bout d'un filme .
WEB peut changer les choses . Trois sites ,il y en a d'autres, sérieux ,qui peuvent éclairer notre lanterne Naturalnews, Greenmedinfo, emofree de Gary Graig.

BP$

"Il n’y a aucune raison rationnelle scientifique et agronomique pour que je sois contre les PGM autorisées. Donc in fine ceci explique pourquoi je suis pour l’exploitation de celles-ci."

- Ne pas avoir de raison rationnelle scientifique et agronomique d'être contre les PGM autorisées, ça n'explique pas pourquoi tu es POUR.
Seul le profit peut expliquer un tel engagement de ta part en faveur des OGM, mais tu es bien trop lâche pour l'avouer.
Si tu n'es pas contre la corrida, est ce que tu vas perdre autant de temps à lutter contre les anti-corrida ?

@ GFP

"“Donc des OGM je n’en veux pas, il y a moyens de cultiver sans tous ces produits chimiques et ces OGM, nous sommes en France, les plus gros consommateurs de produits chimiques en Europe, c’est tout simplement scandaleux.”
=> Je ne vois pas le rapport."

- Mais bien sur que tu le vois le rapport, mais le pognon que te rapporte cet agro business t'interdit de l'avouer .

zeppe dit :Mercredi 30 avril 2014 à 22:12
...
Mais bien sur que tu le vois le rapport, mais le pognon que te rapporte cet agro business t’interdit de l’avouer .

=> mon cher ignoble Zeppe, vous pognon que te rapportes le faites de mentir, de diffamer, cela vaux le couts?

c'est mon premier message. J'annonce la couleur, Je suis absolument contre l'introduction et l'utilisation de semences OGM et notamment celles qui fabriquent leur propre pesticide, insecticide et je ne suis pas surpris de constater, dans mon entourage proche et plus lointain que nous sommes tous absolument en accord d'afficher la volonté de tout faire pour ne pas les retrouver dans nos assiettes.

@GFP

J'apprécie que vous admettiez enfin que vous racontez n'importe quoi. En effet, comparer un transgène à un virus n'a aucun sens, pas plus que de comparer un pourcentage de transgène à du schnaps ou une piscine olympique. La dilution de l'ADN n'est pas importante : une copie suffit tant qu'elle est exprimée.

Ma métaphore a donc bien été comprise.

De toute façon, mes messages ne vous était pas destiné à vous directement. Je voulais juste souligner vos technique de com', consistant à essayer de décrédibiliser un résultat scientifique en s'attaquant aux unités de mesures. C'est facile et ça peut rapporter gros.
Mais je pense que peut de lecteur soit assez bête pour que ça marche.
Ça montre surtout qu'il n'y a que ça que vous puissiez attaquer.

Quoiqu'il en soit, aux USA, un cultivateur qui ne veut plus cultiver de maïs OGM ne peut plus s'en débarrasser, il est lié à vie à Monsanto, car il doit obligatoirement acheter tous les ans ses semences OGM, si il ne les achète pas une seule année, il est passible d'une grosse amende.

Si un cultivateur cultive son maïs non OGM depuis des décennies et que ses champs sont bordés d'autres champs de maïs OGM, son maïs deviendra OGM de par la pollinisation et comme Monsanto a des contrôleurs qui vont de fermes en fermes, ce cultivateur sera déclaré fraudeur par Monsanto du fait qu'il a sans le vouloir du maïs OGM et sera trainé en justice par Monsanto et y perdra son exploitation.

Est-ce que c'est cela que vous voulez vous les détracteur du maïs OGM ?

Je pense que nous ne voulons pas de ce système en France.

Les cultivateurs français qui veulent cultiver du maïs OGM ne savent pas à quoi ils s'attendent, ils ne sont pas informés du contrat qui les liera à Monsanto.

@LouveBleue

"Je ne suis pas vraiment surprise. Dès le début j’ai cessé d’acheter du maïs , même bio. Ce n’est pas un aliment indispensable. Il est peu riche en protéines par rapport au blé ou au riz. Mais il y a sans doute aussi des pollutions dans le riz voire le blé ?"
=> Oui, y compris des pollutions "naturelles". Notamment des champignons qui s'y développent en profitant des blessures provoquées par les insectes ravageurs, et qui sont souvent une source de mycotoxines.

@independant

Vu le tableau que vous nous dépeignez, allez donc faire un tour en centrafrique ou en RDC pour vous remettre les idées en perspective. Pauvre petit(e).

@Yann

"c’est mon premier message. J’annonce la couleur, Je suis absolument contre l’introduction et l’utilisation de semences OGM et notamment celles qui fabriquent leur propre pesticide, insecticide et je ne suis pas surpris de constater, dans mon entourage proche et plus lointain que nous sommes tous absolument en accord d’afficher la volonté de tout faire pour ne pas les retrouver dans nos assiettes."
=> Et Quid des plantes qui produisent leurs propres pesticides de façon "naturelle"? Vous en mangeriez? (attention question piège)

@Boubou

"La dilution de l’ADN n’est pas importante : une copie suffit tant qu’elle est exprimée"
=> Et...? Je vous rappelle que le sujet qui était traité ici était que des traces de maïs GM ont été détectées dans un lot de semences. Vous remettez en cause la corrélation entre la quantité de transgènes détectés et le pourcentage de semences GM du lot de semences?? On ne voit pas bien où vous voulez en venir

"Je voulais juste souligner vos technique de com’, consistant à essayer de décrédibiliser un résultat scientifique en s’attaquant aux unités de mesures"
=> Quels résultats ont été décridibilisés? Les taux de contamination ne sont pas fournis dans ces rapports d'analyse!

Merci Yann et Boubou d'apporter vos témoignages.
Encore une preuve, à l'attention des trolls stupides qui aiment à perdre leur temps de façon puérile à venir polémiquer sur ce forum.
Vous confirmez ce que je leur dis depuis toujours, à savoir que les lecteurs et commentateurs de ce forum sont TOUS farouchement opposés aux OGM et que ce sont des gens qui se battent CONTRE le lobbies des multinationales de l'agro business, et que par conséquence , des GFP, aatea , BP$ Ou ZEA ne sont pas intelligents de venir polémiquer sur un forum où ils n'ont AUCUNE chance de convaincre quelqu'un.
Perdre ainsi sont temps est la preuve flagrante que ces gens-là , bien que certains se prétendent chercheurs ou scientifiques, ne sont pas intelligents.
On a AUCUNE chance de convaincre quelqu'un de l'échec du libéralisme en allant polémiquer sur le Figaro.
On a AUCUNE chance de convaincre un athée que Dieu ou la vierge Marie existe, ou de convaincre un fervent catholique, que Dieu ou la vierge Marie n'existe pas.
L'intelligence, lorsqu'on veut convaincre, c'est de s'adresser à ceux qui n'ont pas d'opinion sur la cause que l'on cherche à faire convaincre.
On ne convainc pas que la corrida est un sport cruel et archaïque, en allant polémiquer sur le blog d'un passionné de corrida, mais en en débattant, à l'occasion d'un article sur la corrida, sur les forums d'un espace généraliste, espace qui est aussi fréquenté par des gens qui n'ont pas d'opinion sur le sujet .
TOUS ceux qui fréquentent les forums de Greenpeace sont TOUS attaches aux respect de l'environnement et sont TOUS farouchement opposes aux OGM, il est par conséquence stupide d'essayer de vendre de l'OGM ici ou de chercher à discréditer cette association ou les gens qui se battent CONTRE les OGM. Ces idiots perdent leur temps.
Venir polémiquer avec ceux qui ont une opinion radicalement opposée à la leur, c'est une marque évidente de manque de cervelle.

zeppe dit :Mercredi 30 avril 2014 à 21:52
BP$

“Il n’y a aucune raison rationnelle scientifique et agronomique pour que je sois contre les PGM autorisées. Donc in fine ceci explique pourquoi je suis pour l’exploitation de celles-ci.”

- Ne pas avoir de raison rationnelle scientifique et agronomique d’être contre les PGM autorisées, ça n’explique pas pourquoi tu es POUR.
Seul le profit peut expliquer un tel engagement de ta part en faveur des OGM, mais tu es bien trop lâche pour l’avouer.
Si tu n’es pas contre la corrida, est ce que tu vas perdre autant de temps à lutter contre les anti-corrida ?

___________________________Pouvez vous m'expliquer avec autre chose que vos habituels non arguments de commissaire politique en mode gaucho vert aigri suintant de jalousie tirés du bréviaire anti-OGM quels profits financiers je peux avoir dans mon CETA à ne pas trouver de raison professionnelle (agronomique et scientifique) m'amenant à être contre les PGM autorisées ?
Cela doit être un florilège d'âneries pour le bêtisiers anti-OGM.

Les sujets concernant l'agriculture sont un centre d'intérêt pour moi.Je travaille avec des agriculteurs..Pas la corrida.
"Centre d'intérêt".Vous connaissez ?
Faut-il vous l'écrire dans une langue qui serait plus adéquate pour votre intelligence ?

Exemple de gestion de PGM dans une rotation en conventionnel.
Une seule PGM RR et 2 Bt dans l'assolement avec une rotation de 6 ans obligatoire (Itin Conv) en grandes cultures afin de retarder les phénomènes de résistance(prévisibles PGM ou PAS PGM).
Idem pour les PGM ayant des traits de résistance concernant les maladies.

Obtention de variétés de colza (lignées ou hybrides) avec des traits d'intérêts agronomiques plus rapide grâce à la transgenèse.

Exemple:
Si il y avait des variétés de Colza D'HIv GM afin de lutter contre les pucerons, contre les G et P altises et les charançons en tête d'assolement dans une rotation, cela serait un plus indéniable pour l'itinéraire bio et conventionnel.

L'utilisation d'insecticides en plein et in fine des passages au champ en moins (2 à 3 passages en moins).
La perte de potentiel en bio serait ainsi atténuée.

Si ce même colza était RR cela serait encore mieux en conventionnel.Initiation rapide de la levée des adventices étant donné la date de semis du colza.Donc meilleur contrôle de celles-ci.
L'utilisation de glyphosate permet dans ce cas là, d'avoir un désherbant avec un meilleur profil toxico ert écotoxico que les désherbants sélectifs du colza dédiés.

Si celui-ci pouvait avoir un trait de résistance au sclérotinia cela serait encore beaucoup mieux en conventionnel et pour le bio.
Pas de fongicide utilisé début floraison en conventionnel.

Variétés de céréales d'hiver sélectionnées beaucoup plus rapidement avec des avantages attendus afin de diminuer l'utilisation des produits phytos.
Des variétés GM pour résister aux pucerons, cicadelle, taupins, mouches grises, cécidomyies (même si cela existe déjà pour la cécidomyie) seraient la bienvenues.
Moins de passages d'insecticides en plein et l'utilisation de TS sans insecticide.

Des variétés de céréales résistantes à différentes maladies cryptogamiques et à leurs souches multiples.

Cela permet de diminuer fortement l'utilisation de fongicides en conventionnel et éventuellement supprimer le TS.Sans oublier que cela ferait le bonheur des bio.

Vous faut il d'autres exemples pour enfin stimuler votre intelligence afin de comprendre pourquoi je ne peux pas être professionnellement contre les PGM.

BP$

- Sur le fait que tu n'aies aucune raison de t'opposer aux OGM, il n'y a rien à dire. Tu as tout à fait le droit de le penser, et cela ne fait pas de toi un type qui fait du profit avec les OGM.
En revanche, le fait que tu sois POUR les OGM, ce qui est fondamentalement différent que de " n'avoir aucune raison d'y être opposé", cela prouve que tu as un fort intérêt à l'être (POUR).
dans la mesure où tu es incapable de nous expliquer pourquoi tu es POUR, et pas simplement , sans raison d'y être opposé, la seule et uniUe explication, c'est que ces OGM, te rapportent quelque chose, sans cela, tu te contenterais largement de " n'avoir aucune raison d'y être opposé ".

mais bien sur, lâche comme tu es, tu vas encore botter en touche et faire celui qui ne comprend.

Dernière mise au point : je n'ai aucune raison d'être un " aigri suintant la jalousie" puisque je te rappelle que je suis en situation de force, dans la mesure où , malgré tes tentative vaines, l'écrasante majorité de la population est opposé aux OGM et tu n'es pas prêt d'en voir cultiver chez nous.

Celui qui est aigri, c'est bien toi qui voit ton profit limité puisque tu n'as aucune chance d'en faire chez nous.

Maxime dit :Jeudi 1 mai 2014 à 9:08
Quoiqu’il en soit, aux USA, un cultivateur qui ne veut plus cultiver de maïs OGM ne peut plus s’en débarrasser,

=> c'est extraordinaire, comme des conneries répétaient des centaines de fois deviennent pour des adeptes des sectes des marchands de peurs deviennent des "vérités".
votre affirmations est totalement fausses, comme tout le discours de vos gourous ....

zeppe dit :Jeudi 1 mai 2014 à 11:51
...

mais bien sur, lâche comme tu es, tu vas encore botter en touche et faire celui qui ne comprend.

=> un lache qui donne des leçons de courage ...
on aura tous vu ...

@zeppe

Je me contrefous que vous ayez quelque chose à dire ou pas.Vos problèmes existentiels ne m'intéressent pas.

"mais bien sur, lâche comme tu es, tu vas encore botter en touche et faire celui qui ne comprend."
Cela venant de vous est à classer dans le bêtisier des âneries écrites par les anti-OGM. zeppe a oser lui le menteur, désinformateur, vantard, diffamateur et fiéffé dégonflé.

Patientez je vous fais un récapitulatif dans la semaine de vos mémorables âneries (J'ai le temps je suis en vacances) qui vous font passer pour l'un des charlots de Greenpeace.

Alors maintenant.
Allez vous enfin me sortir quels sont les intérêts financiers que je peux avoir en travaillant dans un CETA ?

Si c'est comme d'habitude un argument gratuit par défaut de ne jamais en avoir sorti du bréviaire du commissaire politique gaucho vert aigri suintant de jalousie, écrivez le avant c'est plus honnête (je sais vous ne connaissez pas mais je suis optimiste).

aatea dit :Vendredi 18 avril 2014 à 15:32
laprune dit :Vendredi 18 avril 2014 à 7:48

Il est donc salutaire que GP remonte ce genre d’alerte, et il est de bonne guerre qu’ils choisissent la date du vote à l’Assemblée, n’en déplaise à leurs adversaires.

=> que greenpeace continue a faire un batage médiatique?
les plantes gm n’ont jamais posé le moindre problème, sanaitaire, mais pour vos marchands de peurs il est indispensable de vous répétez leurs mensonges.
que deviendrait leurs sources de revenus?

que greenpeace écrivent un article avec un énorme mensonge ne vous posent aucun problème visiblement.

Les OGM n'ont jamais posé de problèmes sanitaires!!??? Qui essayez vous donc de convaincre? Pourquoi être à ce point présent sur un site d'anti pour raconter qu'il n'y a aucun danger? Etes vous scientifique ... ou payé pour être aussi certain??
Il me semble que Monsanto crée des OGM pour résister à son pesticide le round'up dont la nocivité n'est plus à démontrer. Quelle étude indépendante démontre l'inaucuité des ogm?? Y'en a pas!
Des chercheurs mettent au point l'abeille robot pour remplacer les abeilles décimées par les pesticides,il est beau votre progrès,mais je vous le laisse!!
Question à laquelle vous ne répondrez pas hônnetement: donneriez vous des légumes OGM,bourrés de pesticides à vos enfants???!! Moi non et je comprends parfaitement l'indignation des Africains qui refusent que sous couvert d'humanitaire,on contamine leur terre avec cette héresie d'OGM.

Je vous suggère à tous de taper "traité transatlantique" dans votre moteur de recherche , vous comprendrez à quel point l'heure est grave pour l'environnement dans son ensemble

@estelle

Les OGM n’ont jamais posé de problèmes sanitaires!!??? Qui essayez vous donc de convaincre? Pourquoi être à ce point présent sur un site d’anti pour raconter qu’il n’y a aucun danger? Etes vous scientifique … ou payé pour être aussi certain??
Il me semble que Monsanto crée des OGM pour résister à son pesticide le round’up dont la nocivité n’est plus à démontrer. Quelle étude indépendante démontre l’inaucuité des ogm?? Y’en a pas!
Des chercheurs mettent au point l’abeille robot pour remplacer les abeilles décimées par les pesticides,il est beau votre progrès,mais je vous le laisse!!
Question à laquelle vous ne répondrez pas hônnetement: donneriez vous des légumes OGM,bourrés de pesticides à vos enfants???!! Moi non et je comprends parfaitement l’indignation des Africains qui refusent que sous couvert d’humanitaire,on contamine leur terre avec cette héresie d’OGM.

____________________________Dénoncer les mensonges et contrevérités de Greenpeace et les âneries écrites ici.

On va commencer avec vous Estelle:

Avez vous quelques choses de réellement séerieux nous démontrant la nocivité du Round'up qui ne soit pas un hoax pour enfumés volontaires ?

Etes vous disposée à manger du pain élaboré avec de la farine de blé résistant au chlortoluron ?

Pouvez vous nous donner votre source sur les "abeilles robots" ?

Pour répondre à votre question qui est un florilège de préjugés digne de quelqu'un qui ne veut surtout pas savoir..Et bien oui et sans hésiter !!!

Maintenant pouvez vous répondre à celle-ci s'il vous plait.
En mode estelle donc en ignare volontaire.
estelle acceptez vous de donner à manger à vos enfants des légumes bio bourrés de pesticides naturels ?

@ Yann,
Vous commencez très fort pour un premier message. Vous avez tout de même oublié l'essentiel. C'est de nous dire pourquoi vous voulez refuser à d'autres ce que vous ne voulez pas pour vous même.

@ Boubou,
"J’apprécie que vous admettiez enfin que vous racontez n’importe quoi. "
=> Où aurais-je écris une telle chose ?

"En effet, comparer un transgène à un virus n’a aucun sens, pas plus que de comparer un pourcentage de transgène à du schnaps ou une piscine olympique."
=> C'est que vous n'avez pas compris la métaphore. Le transgène doit représenter à quelques arrondis près environ un millionième du génome du maïs (1/1000 000). Là on est à 100% de présence d'OGM. A 0,01%, la limite de détection on tourne à 10 000 fois moins soit 1 sur 10 000 000 000. Si la métaphore du volume d'un verre à schnaps (3 ml) dans le volume d'une piscine olympique (30 000 m³) ne vous parle pas, vous pouvez imaginer que c'est comme si un raciste se plaignait d'avoir 1 étranger pour 10 milliards d'individus.

Le transgène s'exprime ? Oui, et ? Dans certains OGM le transgène n'exprime pas de protéine, dans d'autres oui. C'est l'ADN qui est quantifié pour détecter la présence fortuite d'OGM, et c'est là dessus que se basent les antis pour parler de "contamination", c'est donc bien que c'est ce qui dérange le plus les anti, non ? Ce n'est pas cet ADN impur qu'il faut bannir à tout prix ? Encore que... en Europe l'étiquetage est obligatoire, même en l'absence d'ADN et de protéine dans le produit fini. Il n'y a donc pas de logique derrière. Mais soit, admettons que ce qui vous dérange c'est la présence d'une protéine. Prenons un exemple; la concentration en protéine Cry1Ab dans le grain du MON810 tourne aux environs de 0,63µ/g. Donc si vous avez un grain sur 10000 qui "contaminerait" un lot de semences cela représenterait 63ng/kg. Pour ceux qui ont du mal avec les nanogrammes, c'est un milliardième de gramme: 0,000 000 001 g. Pour la protéine du MON810 on est donc "largement" au dessus en matière de "contamination" car on a 63 étrangers par milliards d'habitants.

"La dilution de l’ADN n’est pas importante : une copie suffit tant qu’elle est exprimée."
=> J'avoue ne pas avoir compris ce que vous vouliez dire par là. Le transgène dans un OGM n'exprime pas un gène qui va vous empoisonner, et il n'a pas de pouvoir invasif comme le virus du SIDA.

"Ma métaphore a donc bien été comprise."
=> Pas par moi en tout cas.

"Je voulais juste souligner vos technique de com’, consistant à essayer de décrédibiliser un résultat scientifique en s’attaquant aux unités de mesures."
=> Ben justement, ici les unités de mesures sont absentes au cas où ça vous aurait échappé.

"C’est facile et ça peut rapporter gros."
=> ??? Ici ce qui peut rapporter gros c'est la campagne de désinformation de greenpeace.

"Mais je pense que peut de lecteur soit assez bête pour que ça marche."
=> Visiblement oui, il suffit de relire les quelques commentaires qui s'offusque de ce fifrelin d'ADN impur dans des lots de semences.

"Ça montre surtout qu’il n’y a que ça que vous puissiez attaquer."
=> Je ne comprends pas non plus ce que vous voulez dire par là.

@ Maxime,
"Quoiqu’il en soit, aux USA, un cultivateur qui ne veut plus cultiver de maïs OGM ne peut plus s’en débarrasser, il est lié à vie à Monsanto, car il doit obligatoirement acheter tous les ans ses semences OGM, si il ne les achète pas une seule année, il est passible d’une grosse amende."
=> J'aimerais bien savoir où vous avez pu lire une telle ânerie. Si l'agriculteur veut changer de fournisseur d'une année à l'autre, absolument rien ne l'en empêche, tout comme vous pouvez changer de marque de voiture ou de téléphone portable comme ça vous chante.

"Si un cultivateur cultive son maïs non OGM depuis des décennies et que ses champs sont bordés d’autres champs de maïs OGM, son maïs deviendra OGM de par la pollinisation et comme Monsanto a des contrôleurs qui vont de fermes en fermes, ce cultivateur sera déclaré fraudeur par Monsanto du fait qu’il a sans le vouloir du maïs OGM et sera trainé en justice par Monsanto et y perdra son exploitation."
=> Ouch... Pareil qu'au-dessus. 1/ Je vous rappelle (ou plutôt dans votre cas vous apprends) que le maïs est cultivé sous la forme d'hybride F1. L'agriculteur qui cultive du non-OGM rachète donc de nouvelles semences certifiées chaque année. Il repart donc tous les ans à zéro OGM, ou alors proche de zéro. La teneur en OGM n'augmentera pas avec le temps. 2/ Monsanto pas plus qu'un autre semencier n'a jamais attaqué un agriculteur pour présence fortuite d'OGM dans ses champs.

"Les cultivateurs français qui veulent cultiver du maïs OGM ne savent pas à quoi ils s’attendent, ils ne sont pas informés du contrat qui les liera à Monsanto."
=> Il ne fait aucun doute que les agriculteurs sont mieux informés que vous.

@ ScienceForFuture,
"Vous remettez en cause la corrélation entre la quantité de transgènes détectés et le pourcentage de semences GM du lot de semences?? On ne voit pas bien où vous voulez en venir"
=> Au moins je ne suis pas le seul à avoir du mal à suivre.

@ estelle,
"Les OGM n’ont jamais posé de problèmes sanitaires!!??? Qui essayez vous donc de convaincre? "
=> Si selon vous les OGM actuels auraient posé un problème sanitaire, citez en ne serait-ce qu'un seul.

"Il me semble que Monsanto crée des OGM pour résister à son pesticide le round’up dont la nocivité n’est plus à démontrer."
=> Les plantes RR tolèrent le glyphosate, oui, et ? Vous croyez que manger des fifrelins de glyphosate va vous tuer ? Le glyphosate est moins toxique que du sel de cuisine.

"Quelle étude indépendante démontre l’inaucuité des ogm?? Y’en a pas!"
=> Forcément, personne ne peut démontrer l'innocuité des OGM.

"Des chercheurs mettent au point l’abeille robot pour remplacer les abeilles décimées par les pesticides,il est beau votre progrès,mais je vous le laisse!!"
=> Quel rapport avec la transgénèse ?

"Question à laquelle vous ne répondrez pas hônnetement: donneriez vous des légumes OGM,bourrés de pesticides à vos enfants???!! "
=> OGM ? Cela dépendra de l'OGM. Bourrés de pesticides ? Cela dépendra du pesticide.

"Moi non et je comprends parfaitement l’indignation des Africains qui refusent que sous couvert d’humanitaire,on contamine leur terre avec cette héresie d’OGM."
=> Ceux qui avaient faim n'étaient pas indignés de recevoir une aide humanitaire.

@ BP$

"Alors maintenant.
Allez vous enfin me sortir quels sont les intérêts financiers que je peux avoir en travaillant dans un CETA ?"

- Tu peux très bien travailler dans un CETA et être en même temps un gros actionnaire d'une boîte de biotech, ou avoir hérité de de milliers d'actions de terres agricoles en Argentine ou au Brésil ...bref. Il es possible de tirer un Max de profit avec les OGM sans être, ni cultivateur, ni salarié dans une multinationales de biotech.

" Je me contrefous que vous ayez quelque chose à dire ou pas.Vos problèmes existentiels ne m’intéressent pas."

- Je n'ai aucun problème existentiel et je vais très bien.
Je me bat pour que les gens comme toi, ne gâchent pas la vie des autres pour des raisons purement égoïstes et mercantiles.Je me contrefous que vous ayez quelque chose à dire ou pas.Vos problèmes existentiels ne m’intéressent pas.

"du commissaire politique gaucho vert aigri suintant de jalousie"

- Pour la 2ème fois, je ne suis pas aigri , je vais très bien, je suis en situation de force car mon combat est gagnant depuis longtemps puisque les OGM sont interdit chez nous, grâce à moi été à tous ceux qui se battent comme moi, tandis que toi, qui es POUR les OGM, tu devrais au contraire être aigri de les voir toujours interdit de culture chez nous, et pour longtemps, voire toujours.

@BP$

- J'ajoute que j'assume complètement avoir des opinions de gauche: et alors ?
Toi , tu es bien un ultra libéral de droite ! Tu en as pas honte ? Tu penses que c'est mieux ?
Dans tous les cas, tu ne m'as pas l'air bien intelligent puisque tu es toujours aussi embarrassé pour m'expliquer pourquoi tu es POUR les OGM , et pas seulement quelqu'un qui ne trouve aucune raison d'y être opposé , ce qui es fondamentalement différent .
Je suis à l'aise avec mes idées et mes opinions! Toi, tu ne l'es pas puisque tu as du mal à les assumer. Tu ferais donc parti de la droite " complexée" ?

GFP ( encore un troll stupide qui n'a pas compris que ses interventions ici, loin de lui rendre service, exacerbent notre combat) qui dit " Vous croyez que manger des fifrelins de glyphosate va vous tuer ? Le glyphosate est moins toxique que du sel de cuisine."

- Et dire qu'il pense convaincre quelqu'un avec des arguments aussi grotesques !!!

estelle dit :Jeudi 1 mai 2014 à 12:23
...
Les OGM n’ont jamais posé de problèmes sanitaires!!??? Qui essayez vous donc de convaincre?

=> pas vous, vous avez trop écouter vos marchands de peurs, mais non, les plantes gm n'ont jamais provoqués le moindre problème au niveau sanitaires, les plantes bt ont premis de réduire l'utilisation de pesticides.
mais cela vous ne pouvez pas l'admettre, c'est contraire aux discours de vos gourous ...

zeppe dit :Jeudi 1 mai 2014 à 13:19
...
- Et dire qu’il pense convaincre quelqu’un avec des arguments aussi grotesques !!!

=> mon cher ignoble zeppe vous qui utilisez à longeur de temps des arguments grotesques vous pouvez "fournir " un arguments crédible?
malheureusement, toutes vos "preuves" sont aussi foireuses les unes que les autres ...
comme d'habitude ...

http://www.allowgoldenricenow.org/crimes-against-humanity
The Crime against Humanity

bis
http://blogs.scientificamerican.com/guest-blog/2014/03/15/golden-rice-opponents-should-be-held-accountable-for-health-problems-linked-to-vitamain-a-deficiency/
Les opposants au riz doré doivent être tenus responsables des problèmes de santé liés à la carence en vitamine A

Les Académies demandent de restaurer la liberté de recherche sur les plantes génétiquement modifiées.

http://www.academie-agriculture.fr/system/files_force/groupes-de-reflexion/plantes-genetiquement-modifiees/fichiers-publics/communiquepgm17-03-2014.pdf?download=1

@ Phile

- effectivement, ce traité est une vraie menace et nous devront être vigilant.
Je pense que malgré tout, il n'y a pas d'avenir pour les OGM en EU car trop de gens y sont opposé' Les américains se rendront vite compte que des champs d'OGM fauchés ( et , ils le seront) ça n'est pas très rentable, d'autant plus que aucun assureur n'est prêt à assurer un champ d'OGM.
Les agriculteurs le savent et c'est pourquoi, ils ne se bousculent pas pour revendiquer le droit d'en cultiver : pas de pétition ou manifestation d'agriculteurs favorables aux OGM.
Et pourtant, dans cette corporation, ils savent se mobiliser!

Ca c'est pas moi qui l'invente.....

Les Etats-Unis et le Canada doivent faire face à des problèmes de plus en plus graves, dus à la culture des plantes OGM.

Aux Etats-Unis, 49 % des agriculteurs font état de problème avec les adventices (mauvaises herbes) résistantes à des herbicides (3).
Au Canada, près de 10 % des agriculteurs signalent le même problème, ce qui entraîne une augmentation des volumes de produits chimiques épandus sur les champs (4).

En Afrique, les OGM ne sont cultivés que dans 3 pays, l’Afrique du Sud, le Burkina Faso et la Soudan.

Le continent africain est cependant soumis à des pressions énormes de la part des compagnies de biotechnologies, afin qu’il s’ouvre à la culture des OGM.
La décision récente du Kenya d’interdire les OGM a été la cible de violentes critiques de la part de lobbyistes qui comptent bien profiter de la vente des semences et des pesticides.

Selon Kirtana Chandrasekaran coordonnatrice de la campagne sur la Souveraineté alimentaire des Amis de la Terre, « si l’on veut vraiment lutter contre la faim et la pauvreté, il y a des solutions plus efficaces, moins risquées et déjà disponibles, sans avoir recours aux OGM. On ne résoudra pas la faim dans le monde avec les OGM. Par contre, on a besoin de plus de cultures basée sur l‘agro-écologie, une agriculture qui coûte moins cher et produit plus, et qui justement est directement menacée par le type d’agriculture promue avec les OGM. »

[3] Une étude distincte de plusieurs milliers d’agriculteurs états-uniens au travers de 31 états, et menée durant trois ans par Stratus Agri-marketing, Inc., montrait que 49 %des agriculteurs interrogés faisaient état d’adventices résistantes au glyphosate sur leur exploitation en 2012, et 34 % en 2011.
[4] Stratus Ag Research (2013). Plus de 400 000 ha d’adventices résistantes au glyphosate au Canada :.stratusresearch.com/blog/one-million-acres-of-glyphosate-resistant-weedsin-canada-stratus-survey

Maxime dit :Jeudi 1 mai 2014 à 15:51
Ca c’est pas moi qui l’invente…..

Les Etats-Unis et le Canada doivent faire face à des problèmes de plus en plus graves, dus à la culture des plantes OGM.

Aux Etats-Unis, 49 % des agriculteurs font état de problème avec les adventices (mauvaises herbes) résistantes à des herbicides (3).
Au Canada, près de 10 % des agriculteurs signalent le même problème, ce qui entraîne une augmentation des volumes de produits chimiques épandus sur les champs (4).

=> une adventices qui devinnnnt résistantes aux herbicides?
en quoi c'est une nouveauté,
et en quoi c'est spécifique au plantes gm

@ Maxime

"Le continent africain est cependant soumis à des pressions énormes de la part des compagnies de biotechnologies, afin qu’il s’ouvre à la culture des OGM.
La décision récente du Kenya d’interdire les OGM a été la cible de violentes critiques de la part de lobbyistes qui comptent bien profiter de la vente des semences et des pesticides."

- C'est un vrai business de mafieux !
On ne peut pas laisser faire cela.
Il faut TOUT arracher, et, partout dans le monde.
On a pas a laisser le monde au pouvoir des mafieux .
Les OGM ne servent qu'à faire du profit à une poignée de mafieux . Il faut se mobiliser et mettre un terme partout dans la monde à cette corruption.
C'est du boulot, mais on va y arriver !

Quant à la faim dans le monde, elle n'est pas du au manque de nourriture mais à une mauvaise répartitions des richesses générée par la politique ultra libérale mondiale.
Le libéralisme c'est la loi de la jungle. Il favorise corruption et inégalités.

@ Maxime,
"Ca c’est pas moi qui l’invente….."
=> Vous disiez, je cite : "Aux USA, les cultivateurs américains ne savent plus que faire pour se débarrasser de cette plante, ils sont obligés de laisser les terres en jachère des années."
Or, l'article que vous citez ne fait pas mention de terres en jachère. Imaginez un peu si en 2011 (selon vos sources) 34% des agriculteurs américains de 31 états avaient laissé leurs terres en jachère. Les agriculteurs répondent à ces problèmes d'adventices résistantes par des solutions agronomiques (rotations, modification du régime d'herbicides, labours) comme ils le font avec d'autres mauvaises herbes résistantes à d'autres molécules.
Sur ce graphique vous avez en bleu le nombre d'espèce d'adventices résistantes au glyphosate:
http://www.weedscience.org/Graphs/SOAGraph.aspx
Vous pouvez constater que ce n'est ni un problème nouveau, ni un cas unique.

"Le continent africain est cependant soumis à des pressions énormes de la part des compagnies de biotechnologies, afin qu’il s’ouvre à la culture des OGM."
=> Ils sont surtout soumis à d'ignobles campagnes de désinformation de la part des opposants aux OGM.

GFP qui dit ( en prenant les gens pour des imbéciles , alors que lui, ne cesse de nous prouver qu'il en est un notoire) :
"=> Ils sont surtout soumis à d’ignobles campagnes de désinformation de la part des opposants aux OGM."

GFP qui dit ( en prenant les gens pour des imbéciles , alors que lui, ne cesse de nous prouver qu’il en est un notoire) :
“=> Ils sont surtout soumis à d’ignobles campagnes de désinformation de la part des opposants aux OGM.”

- Les opposants aux OGM n'ont rien à vendre.
- Une compagnie de biotech a des OGM à vendre et elle fait des milliards de bénéfices par ans avec ses saloperies d'OGM.

Question à 2 balles : lesquels de ces 2 ont le plus intérêt à faire de la désinformation ?

GFP n'est pas intelligent de venir troller ici et il pense que ceux qui le lisent sont aussi stupides que lui !

zeppe dit :Jeudi 1 mai 2014 à 16:38
...
On ne peut pas laisser faire cela.
Il faut TOUT arracher, et, partout dans le monde.
...
=> mon pauvre ignoble zeppe, vous en avez du travail ...

GFP dit :Jeudi 1 mai 2014 à 16:49
...
Ils sont surtout soumis à d’ignobles campagnes de désinformation de la part des opposants aux OGM.

=> les plantes gm sont de plus en plus utilisés sur le continent africain (légalement et illégalement)
vous avez une idée du choix des agriculteur africains pour ce type de semences?
une plus grande sécurité financiére par exemple?

http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/04/21/les-ogm-organismes-grandement-mediatises_4404892_1651302.html
Graines et produits dérivés de plantes génétiquement modifiées sont importés massivement en Europe et en France. Les cargos arrivent en provenance des Amériques et livrent chaque année plus de 40 millions de tonnes de maïs et de soja sous forme de graines ou de tourteaux, dont 10 % à destination de la France. Sans ce soja, source de protéines pour notre élevage, adieu veaux, vaches, cochons, couvées…

En toute logique, si ces importations sont autorisées, c’est que les produits en question sont considérés comme aptes à être consommés. Et pourtant ces mêmes produits sont interdits à la culture en France

CHERCHEZ L'ERREUR

zeppe dit :Jeudi 1 mai 2014 à 17:12
...
Les opposants aux OGM n’ont rien à vendre.
...
=> tiens l'ignoble zeppe fait de l'humour ...

Zeppe dit :" effectivement, ce traité est une vraie menace et nous devront être vigilant.
Je pense que malgré tout, il n’y a pas d’avenir pour les OGM en EU car trop de gens y sont opposé’ Les américains se rendront vite compte que des champs d’OGM fauchés ( et , ils le seront) ça n’est pas très rentable".
J'ai l'impression que vous n'avez pas suivi mon conseil de taper "traité transatlantique" dans votre moteur de recherche et lu l'article paru par ex dans le journal du "monde diplomatique" vous auriez constaté qu'il ne s'agit pas uniquement (malheureusement) de s'inquiéter au sujet des OGM car s'il ne s'agissait que de ces derniers , mon inquiétude concernant ce traité serait moindre . bref , lisez et vous comprendrez car il m'est difficile d'en faire une synthèse ici , et je m'étonne que greenpeace ne soit pas monté au créneau pour dénoncer ce projet de traité destructeur pour la planète ET SANS ENTRAVES possible sinon ..............

aatea dit :Jeudi 1 mai 2014 à 18:43
zeppe dit :Jeudi 1 mai 2014 à 17:12

Les opposants aux OGM n’ont rien à vendre.

=>
http://www.liberation.fr/societe/2000/05/20/greenpeace-dope-a-la-lutte-anti-ogm-en-perte-de-vitesse-au-debut-des-annees-90-l-ong-occupe-aujourd-_326067
Greenpeace dopé à la lutte anti-OGM. En perte de vitesse au début des années 90, l'ONG occupe aujourd'hui le devant de la scène.

...

Et si la lutte contre les OGM était une chance pour Greenpeace? Et

si ce combat avait permis à l'association environnementaliste, en perte de vitesse dans le monde durant une bonne partie des années 90, de se refaire une santé et une notoriété?
...
Reste que l'engagement de Greenpeace contre les OGM interroge.
...
Au début des années 90, pourtant, la cote de l'association est au plus bas. En 1991, son opposition à la guerre du golfe lui vaut de perdre les deux tiers de ses adhérents aux Etats-Unis. En 1995, sa lutte contre la reprise des essais nucléaires français dans le Pacifique, qui vient quelques années après l'affaire du Rainbow Warrior, suscite l'agacement d'une population volontiers cocardière.
...
En octobre 1998, coup de génie: Greenpeace-France met en ligne sur l'Internet sa «Liste noire des produits susceptibles de contenir des OGM ou dont les fabricants ne garantissent pas formellement l'absence d'OGM». Nestlé, United Biscuits, Kellog's, Brossard" y sont nommément épinglés. En réalité, cette liste est contestable puisque Greenpeace n'a pas réalisé le moindre test pour vérifier la présence d'OGM dans tel ou tel aliment
...
on avait fait des tests sur des produits pour savoir s'ils contenaient des OGM. Eh bien, on en a trouvé qui n'en avaient pas et qui étaient sur la liste noire de Greenpeace, et d'autres qui en avaient et qui n'y étaient pas.»
...

=>mais greenpeace ce n'est pas que cela, ils font des campagnes encore plus ignoble
http://www.allowgoldenricenow.org/crimes-against-humanity
The Crime against Humanity

Bonjour phile,
J'ai bien suivi ton conseil et , si je n'avais pas pris le temps de lire l'intégralité de l'article du Monde Diplomatique ( je l'ai fait plus tard ) , je suis aussi inquiet que toi des conséquences de ce traité s'il était adopté .
Dans le cadre du sujet de ce file , je n'ai voulu parler que des OGM mais je suis conscient des conséquences catastrophiques environnementales et sanitaires de ce traité.
A écouter également sur ce sujet : http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2945

@aatea dit : => une adventices qui devinnnnt résistantes aux herbicides?
en quoi c’est une nouveauté,
et en quoi c’est spécifique au plantes gm

Effectivement ce n'est pas spécifique aux OGM, Mais, les OGM utilisent du roundup pour les quelles ces plantes OGM ont été immunisées, donc le roundup pour combattre les mauvaises herbes, mais si ces dernières résistent au roundup que va t'il se passer, les cultivateurs en utiliseront de plus en plus pour de moins en moins d'effet, ce qui pourrira encore davantage leurs terres qui seront stériles à jamais.

Leurs terres sera juste un support, (c'est déjà le cas) il faudra mettre toujours plus d'engrais, (en tourne en rond) pour que les plantes poussent et on mangera de la merde, ce qui enrichira les grosses compagnies qui produisent tous ces produits chimiques......

La plus part des terres enrichies à l'engrais chimique et aux désherbants sont déjà pourries, elles n'ont plus de micros organismes, plus d'insectes, plus de vers de terre, plus de bactéries etc....Ce sont des terres mortes.
Tout le monde peut en creusant un peu dans un champs voir si la terre est morte ou vivante, la terre morte ne sent rien, la terre vivante sent l'humus.

C'est pourquoi chez moi, de plus en plus de viticulteurs font de la culture biologiques, ne mettre plus de roundup, laisse l'herbe pousser, et leurs vignes sont moins malades car protégées par tous ces micros organismes et insectes.

Bonjour Zeppe , bon je vois que l'on a les mèmes références radiophoniques , tu comprendras que le débat sur les OGM puisse paraître pas inutile mais dérisoire , une fois que tu as lu l'article du monde diplomatique et que le silence de greenpeace qui est à la base une o n g étatsunienne soit pour le moins surprenant ...

@Maxime

Si il y a présence d'adventices résistantes à une m a, une famille chimique dans une parcelle, il n'est pas nécessaire d'augmenter les doses mais de changer d'herbicide (mode d'action et cible des m a différent) ou d'associer à la spécialité à base de glyphosate une autres molécule à mode d'action différent afin de couvrir le trou initié par cette résistance.

"les cultivateurs en utiliseront de plus en plus pour de moins en moins d’effet, ce qui pourrira encore davantage leurs terres qui seront stériles à jamais."
Mais qui peut vous faire avaler ce genre d'ineptie sans que vous ayez envie de chercher, comprendre.Bref, de savoir ! ?
S'il vous plait, les agriculteurs ne sont pas des demeurés. Ils ont aussi un cerveau.

"Leurs terres sera juste un support, (c’est déjà le cas) il faudra mettre toujours plus d’engrais, (en tourne en rond) pour que les plantes poussent et on mangera de la merde, ce qui enrichira les grosses compagnies qui produisent tous ces produits chimiques"

La terre sera et restera toujours un support pour cultiver des plantes destinées à la nourriture (animal et humaine) et celles destinées aux cultures industrielles (lin-betteraves à sucre...........etc).
L'agriculteur conventionnel et bio sera toujours obligé de fertiliser (avec des fertilisants organiques ou de synthèse)ses parcelles pour compenser les exportations prélevées par les récoltes.
S'il vous plait essayez de vous documenter à minima.Ne faites pas comme zeppe.A force c'est dégradant pour l'image des supporters de Greenpeace.

"La plus part des terres enrichies à l’engrais chimique et aux désherbants sont déjà pourries, elles n’ont plus de micros organismes, plus d’insectes, plus de vers de terre, plus de bactéries etc….Ce sont des terres mortes.
Tout le monde peut en creusant un peu dans un champs voir si la terre est morte ou vivante, la terre morte ne sent rien, la terre vivante sent l’humus"

S'il vous plait indiquez nous le lieu exact où vous avez trouvé cette terre morte (sic).

Si la teneur en matière organique est élevée il est normal qu'il y ait une forte présence d'humus (sauf problème de dégradation de celle-ci) et une odeur spécifique très présente.
Une terre qui ne sent pas l'humus signifie que sa teneur en M O est faible tout simplement.

Rien à voir avec la mort.

"C’est pourquoi chez moi, de plus en plus de viticulteurs font de la culture biologiques, ne mettre plus de roundup, laisse l’herbe pousser, et leurs vignes sont moins malades car protégées par tous ces micros organismes et insectes."

C'est bien la méthode Coué ?

______________________________________________________________________

zeppe dit :Jeudi 1 mai 2014 à 12:58
@ BP$

“Alors maintenant.
Allez vous enfin me sortir quels sont les intérêts financiers que je peux avoir en travaillant dans un CETA ?”

- Tu peux très bien travailler dans un CETA et être en même temps un gros actionnaire d’une boîte de biotech, ou avoir hérité de de milliers d’actions de terres agricoles en Argentine ou au Brésil …bref. Il es possible de tirer un Max de profit avec les OGM sans être, ni cultivateur, ni salarié dans une multinationales de biotech.

” Je me contrefous que vous ayez quelque chose à dire ou pas.Vos problèmes existentiels ne m’intéressent pas.”

- Je n’ai aucun problème existentiel et je vais très bien.
Je me bat pour que les gens comme toi, ne gâchent pas la vie des autres pour des raisons purement égoïstes et mercantiles.Je me contrefous que vous ayez quelque chose à dire ou pas.Vos problèmes existentiels ne m’intéressent pas.

“du commissaire politique gaucho vert aigri suintant de jalousie”

- Pour la 2ème fois, je ne suis pas aigri , je vais très bien, je suis en situation de force car mon combat est gagnant depuis longtemps puisque les OGM sont interdit chez nous, grâce à moi été à tous ceux qui se battent comme moi, tandis que toi, qui es POUR les OGM, tu devrais au contraire être aigri de les voir toujours interdit de culture chez nous, et pour longtemps, voire toujours.

______________________En mode schizophrène parano à la zeppe.

Je décrète car par défaut j'ai pas mieux.
zeppe vous être un très très gros actionnaire d'une boite qui vend du bio car vous avez plein de raisons irrationnelles et farfelues pour être contre les PGM.

Vos scénarios de schizophrène parano qui vous servent de pansements pour cacher la misère du contenu de vos écrits ont au moins l'avantage de dévoiler aux lecteurs occasionnels une évidence.
Evidence qui est: pourquoi vous ne savez pas pourquoi vous êtes contre les OGM.

Autrement et désolé, vous êtes le parfait portrait de l'ignare volontaire gaucho vert aigri suintant de jalousie.
Avec ses habituellles aversions primaires de circonstance concernant l'argent vs chimie et chimie vs argent qui se complait de façon affligeante dans son non savoir récurrent afin de tenter de justifier ses écrits d'âneries ici.

Je pense à votre compil d'âneries.

Bien gentils tous vos commentaires moi suis un petit agriculteur qui n'emploie pas d'insecticide ,qui n'irrigue pas ,je suis également contre les OGM et voila mon vendeur de semence vient de me vendre ce fameux maïs que je croyais propre ,je n'ai pas l'intention de le laisser pousser .mais maintenant comment je fais ,je n'ai plus le budget pour refaire une façon + semis compris . Cela veut dire pour moi la faillite ,je pense aussi qu'il ne faut plus qu'il reste des petites exploitations comme la mienne.Suis contre mon grès dans la M------

@guy

Vous achetez une variété de maïs sans savoir sa dénomination et ses caractéristiques physiologiques ?

Etes vous certain d'être agriculteur ?

action de greenpeace
http://www.allowgoldenricenow.org/crimes-against-humanity
The Crime against Humanity

Où va notre monde? Y arriveront nous? Sommes nous seulement ASSEZ a nous en préoccuper pour faire une différence? Plus j'avance et plus je me dis que ce monde est fou. Fou de ne pas respecter sa terre nourricière, source de tant de choses si magnifiques, si importantes, source de vie.

J'ai 22 ans, et a chaque fois que j'ai pu assister a un changement, dans notre pays, dans notre monde, cela a été encore plus dévastateur que le précédent. Aurons nous seulement assez d'espace, assez d'air pour nos futurs enfants? Auront nous seulement la possibilité et le choix d'en avoir?

J'ai peur pour notre terre, Messieurs, Mesdames, chers lecteurs anonymes et pourtant si proches...

Ou que vous soyez, qui que vous soyez, quelque soit les erreurs commises par le passé, laissez moi vous témoigner de mon admiration dans votre combat, votre détermination sans faille et votre courage. Je suis admirative face a tous ces commentaires de personnes impliquées, et qui au fond, font preuve de cette même hargne, et de cette même humanité.

Il est temps. Il est grand temps d'avoir un changement, un REEL changement.

" Hommes, soyez humains, c'est votre premier devoir. " Rousseau

Et vous Messieurs, Mesdames, par votre action continue, vous l'êtes.

MERCI a tous

22YEARS dit :Lundi 5 mai 2014 à 18:08
Où va notre monde? Y arriveront nous? Sommes nous seulement ASSEZ a nous en préoccuper pour faire une différence? Plus j’avance et plus je me dis que ce monde est fou. Fou de ne pas respecter sa terre nourricière, source de tant de choses si magnifiques, si importantes, source de vie.
...
=> me pas oublier de respecter la vie des pauvres.
ce que ne fait visiblement pas greenpeace.
http://www.allowgoldenricenow.org/crimes-against-humanity
The Crime against Humanity

«Le juge des référés a estimé que les requérants ne justifiaient pas d’une situation d’urgence» et que l’arrêté «ne portait pas une atteinte grave et immédiate à la situation économique des requérants» ni de la filière, explique le Conseil d’État dans un communiqué.

Levia dit :Mardi 6 mai 2014 à 13:06
«Le juge des référés a estimé que les requérants ne justifiaient pas d’une situation d’urgence» et que l’arrêté «ne portait pas une atteinte grave et immédiate à la situation économique des requérants» ni de la filière, explique le Conseil d’État dans un communiqué.

=>
trafic dit :Mardi 15 avril 2014 à 21:36
@fred
Deux bémols:
I) « C’est un texte anti-constitutionnel et contraire au droit européen », a expliqué Christian Jacob
=> Le texte va probablement être retoqué. Avec la série des décrets pris par NKM et ses successeurs, on avait affaire au Conseil d’Etat, cette fois, puisqu’il s’agit d’une loi, c’est le Conseil Constitutionnel qui va s’en charger. Même motif, même punition.
II) Un amendement du groupe écologiste, qui proposait d’interdire la culture de toutes les plantes génétiquement modifiées, a été repoussé.

Cf. http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/04/15/les-deputes-interdisent-a-nouveau-les-mais-transgeniques_4402144_3244.html

la confirmation de l'interdiction vient du Conseil d'Etat pas du conseil contitutionnel.
de plus le conseil d'état a déjà annuler les interdictions des différents gouvernements.

la suite au prochaine épisode...

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/05/16/poker-menteur-autour-de-l-interdiction-des-ogm_4419626_3232.html
Poker menteur autour de l'interdiction des OGM

...
Ségolène Royal et Stéphane Le Foll, qui l'assurent : la mise en culture de maïs génétiquement modifié est « définitivement » interdite en France, après l'adoption par le Sénat, lundi 5 mai, d'une proposition de loi précédemment votée par l'Assemblée nationale.
En réalité, il n'en est rien. D'abord parce qu'aucune mesure législative ne s'impose de manière définitive. Mais surtout parce que l'espérance de vie de ce texte de loi est faible, pour une raison toute simple : il n'est pas du ressort des représentations nationales de se prononcer sur l'autorisation ou l'interdiction de plantes transgéniques sur leur territoire.
....
voir fin de l'article

pendant que nous cherchons pacifiquement à combattre les multinationales responsables, eux ils nous envahissent de leurs saloperies et nous chient à la figure...
il est temps de faire obéir nos politiciens !!!!

florian sauvage dit :le 21 mai 2014 à 13:06
pendant que nous cherchons pacifiquement à combattre les multinationales responsables, eux ils nous envahissent de leurs saloperies et nous chient à la figure...
il est temps de faire obéir nos politiciens !!!!

=> vous les combattez avec des campagnes comme celle-ci?
http://www.allowgoldenricenow.org/crimes-against-humanity
The Crime against Humanity
=> je crois qu'il y a une erreur de cible...

e4 trustfromcanada.com attractive surrogate than its stamp rank cialis in the service of the users who are suffering from erectile dysfunction. Generic cialis is the best choice when you want fit excellence at lowest http://trustfromcanada.com/catalog/Blood_Pressure/Avalide-free-shipping.htm#m212 after your condition. As everybody reacts in a out of the ordinary fashion, everlastingly disclose your doctor of any credible changes seen. Some of the effects can be Fierce Flashes, Weight Increase, Nature Swings, Bloating and Abdominal Inconvenience, Ovarian Cysts, Headaches, Breast Avalide from Canada lj2430za

Les commentaires sont fermés