Le procès de Monsanto s’ouvre demain

Monsanto n’est plus à présenter. En revanche, connaissez-vous le Tribunal International contre Monsanto, qui commence demain à La Haye aux Pays-Bas ? Durant trois jours, 30 expert-e-s et témoins de tous les continents vont se présenter devant cinq juges internationaux.

Paola Carosella, cheffe du restaurant écologique Arturito 0 São Paulo, Brésil.
Paola Carosella, cheffe du restaurant écologique Arturito 0 São Paulo, Brésil.

Ce procès symbolique et citoyen a pour objectif de dénoncer Monsanto pour violations des droits humains, crimes contre l’humanité et écocides. Il vise aussi à donner la parole directement aux victimes, ainsi qu’à inciter les juridictions nationales, régionales et internationales à s’appuyer sur les argumentaires juridiques qui y seront développés.

Voici cinq raisons pour lesquelles nous devons tous soutenir cette initiative.

1. Vous mangez ? Alors vous êtes concerné-e !

Si vous êtes chanceux, vous faites trois repas par jour. Cependant, la plupart du temps, vous ne savez pas où vos aliments ont été produits, ni par qui ou comment. A cause du système agricole industriel, nous sommes complètement coupés de l’un de nos besoins fondamentaux quotidiens. Le jugement du tribunal contre Monsanto sera rendu dimanche 16 octobre, Journée mondiale de l’alimentation. C’est l’occasion ou jamais de commencer à reprendre le contrôle de notre alimentation.

2. Les agriculteurs ont besoin de votre soutien

Merry Rabilo ramasse des haricots niébé sur sa plantation écologique à Kipasi, au Kenya. Les recettes issues de ses récoltes lui permettent d'envoyer ses enfants à l'école.
Merry Rabilo ramasse des haricots niébé sur sa plantation écologique à Kipasi, au Kenya. Les ressources qu’elle tire de la vente de ses récoltes lui permettent d’envoyer ses enfants à l’école.

Notre modèle agricole, qui repose sur la course au profit, l’utilisation massive de produits chimiques et le gigantisme, fait planer une terrible menace sur la planète et malmène au premier chef les personnes qui produisent ce que nous mangeons. Nous devons d’urgence remettre les agriculteurs et l’humain au cœur de notre système alimentaire .

Vous pouvez être l’un des millions de David qui, au cours de ces trois jours, vont demander des comptes à Goliath. En étant le plus nombreux possible, nous pourrons faire pencher la balance de notre côté face aux multinationales comme Monsanto ou Bayer, dont la récente fusion n’a d’autre but que de contrôler chaque jour un peu plus le contenu de nos assiettes.

3. Un meilleur système agricole est possible

Lors de l'Exposition universelle de Milan en 2015, Greenpeace a fait voler ce dirigeable pour porter le message suivant : "N'alimentez pas un système défaillant. Donnez des ailes à l'agriculture écologique".
Lors de l’Exposition universelle de Milan en 2015, Greenpeace a fait voler ce dirigeable pour porter le message suivant : « N’alimentez pas un système défaillant. Donnez des ailes à l’agriculture écologique ».

L’industrialisation à outrance de l’agriculture a perverti notre système alimentaire. Les monocultures et la dépendance envers les pesticides et les engrais chimiques, caractéristiques des multinationales de l’agrobusiness, nuisent à notre santé et à l’environnement.

Il est temps de transformer ce système malade en un système alimentaire écologique, centré sur l’humain.

L’agriculture écologique est seule à garantir des pratiques agricoles et une alimentation saines aujourd’hui et pour les générations futures. Elle repose sur la biodiversité, la protection des sols, des eaux et du climat et ne contamine pas l’environnement avec des produits chimiques ou des organismes génétiquement modifiés (OGM). Et surtout, elle sert les intérêts des producteurs et des consommateurs, et non ceux des multinationales qui ont aujourd’hui la mainmise sur notre système alimentaire.

4. Rejoignez un mouvement qui prend de l’ampleur chaque jour

Manifestation de Greenpeace contre les OGM à Madrid (Espagne), en avril 2010.
Manifestation des militants de Greenpeace contre les OGM à Madrid (Espagne), en avril 2010.

Le Tribunal contre Monsanto rassemble des personnes de différentes nationalités, de parcours divers et de tous les âges, mais qui sont toutes liées par un objectif commun : reprendre en main notre système alimentaire. Des professeurs allemands, des scientifiques indiens, des chercheurs français, des agriculteurs mexicains, des avocats australiens, hommes et femmes, seront présents à La Haye pour demander à Monsanto de rendre compte de ses actes.

5. Préservez l’alimentation de vos enfants

Petite Japonaise mangeant des légumes fraîchement cuisinés lors d'une foire sur l'agriculture écologique, Tokyo, août 2016.
Petite Japonaise mangeant des légumes fraîchement cuisinés lors d’une foire sur l’agriculture écologique, Tokyo, août 2016.

Souhaitez-vous que vos enfants mangent des aliments pleins de produits chimiques ou des aliments sains, produits dans le respect de la Terre et de l’humain ? Leur assiette de demain dépend de notre prise de conscience et de nos actes d’aujourd’hui…

Vos commentaires

Poster un commentaire

101 commentaires pour « Le procès de Monsanto s'ouvre demain »

Pour sauver notre planète ! Les générations futures ! Avec des agricultures plus saines et respectueuses pour la Nature !
Arrêtons d'engraisser les grands l'Obbies peu Scrupuleux !

Quel gloubiboulga !

Même pas capables de produire une information correcte !

« Le jugement du tribunal contre Monsanto sera rendu dimanche 16 octobre, Journée mondiale de l’alimentation. »

Non ! Il sera rendu en décembre !

http://www.monsanto-tribunalf.org/Comment_

Il y a aussi ce remarquable :

« Si vous êtes chanceux, vous faites trois repas par jour. Cependant, la plupart du temps, vous ne savez pas où vos aliments ont été produits, ni par qui ou comment. A cause du système agricole industriel, nous sommes complètement coupés de l’un de nos besoins fondamentaux quotidiens. »

C'est « à cause du système agricole industriel » que vous êtes chanceux et que vous mangez trois fois par jour !

Nous voulons nous nourrir naturellement sans produits néfastes pour la Sante sans pecticides ogm

La très comique sepillere déjà au rendez vous ...
En décembre à la place d'octobre ce n'est pas bien grave, tu profiteras BIEN VOLONTIERS de deux mois supplémentaires pour venir excrémenter sur ce forum tes ridicules et nombreux caca nerveux sous couvert de très multiples clones, hein André ???

Je pense que pour les milliards d'individus qui ont carrément du mal à se nourrir sur cette terre la préoccupation est ailleurs. Le problème est comment avoir un ratio mondial productivité / nocivité chimique le plus grand possible...attaquer Monsanto, je veux bien, mais quelle est la productivité des cultures à l'eau de source ? est-ce avec cela qu'on pourra nourrir les populations défavorisées du monde ?

Nous avons tous à gagner à vivre plus sainement. Â bas les entreprises sans conscience aucune ..

Je suis tres heureux enfin de lire des choses positives concernant notre alimentation, c'est petit à petit que l'ont avance. Oui je suis aussi le 1er à penser à tout ceux qui meurent de faim dans le monde. Mais @philol à force d'être aigris peut être de voir la télévision en France qui ne diffuse que des infos négative à outrance, il va falloir commencer à apprendre à se réjouir et à se nourrir d'information qui font du bien.

Il est temps que cela cesse avec ces multinationale qui n en on cure de lla Sante des enfants des gens avec leur poisons honte à eux et que l on arrête tout et surtout les sous mains aux députés EU pour qu'il S votent le oui c est honteux cette pratique Monsanto dehors vous devriez avoir honte d empoissonner le monde je suis sûr que vôus vôus manger bio

Voila c est dommage d employer des substance que l on sait nocives pour la Sante soyez logique et les enfants eux que vont ils en ressentir de tout cela il faut y songer svp songez à eux merci
☹️️

Je vous écrit pour vous communiquer ce dont j'ai ou tirer de mes études scientifiques dans l'environnement, peut être que cela vous aidera á avoir un regard critique et objectif sur tout ceci: L'agriculture intensive ainsi que la monoculture ont été une solution pour palier a l'acroissement des populations durant les trentes glorieuses. Mais des années plutart nous nous rendons compte que celles-ci ont eu des conséquences graves à long terme sur les consommateurs. Le problème est que revenir à l'agriculture traditionnel est un système très compliqué à remettre en place car pour faire simple l'activité du sol ainsi que de l'écosystème entier ne seraient pas assez rapide et suffisant pour ravitailler les populations. De plus, les pesticides sont très critiqués et je vous assure il y a de quoi mais le problème c'est que si nous mettons rien sur les cultures elles seront automatiquement sujettes aux maladies donc il faut traiter car sinon nous pouvons également mourir dû á des intoxications alimentaires donc dans les deux cas c'est mauvais pour la santé !!!! Maintenant il y a t-il une possibilité de substitution des pesticides ????? Malheureusement pas encore de nos jours... Donc s'il vous plaît arrêtez de croire que l'agriculture bio c'est bon pour nous car certes ils n'utilisent pas de pesticides ou du moins très peu mais ils remplacent ces derniers par des métaux et je vous assure que pour avoir étudié l'ecotoxicologie ainsi que la toxicologie ce n'est pas mieux !!!!!
Alors Oui ce n'est pas bien ce que fait Monsanto car la c'est carrément de l'abus d'usage de pesticides pour un profit économique, Mais arrêtez de critiquer le système agricole car je vous assure qu'après tout ce que je vous ai dit il n'y pas d'autre solutions de nos jours mise á part réduire la consommation de pesticides en traitant les cultures quand cela s'avère nécessaire.
Ou alors c'est simple chaque village fait leur propre recolte mais là d'autres problèmes d'ordre socio-economiques feront surface car il est possible d'arrêter toute cette tuerie mais est-ce que la population est prête à changer de mode de vie et donc à créer leur propre exploitation agricole comme autrefois ? Moi je pense pas car beaucoup critiquent mais ce sont souvent ceux qui sont les beaux premiers à jouir des supermarché de grandes surfaces pour des raisons économiques et de praticité...

M./Mme Philol a écrit le 13 octobre 2016 à 23:56 :

« Je pense que pour les milliards d'individus qui ont carrément du mal à se nourrir sur cette terre la préoccupation est ailleurs. Le problème est comment avoir un ratio mondial productivité / nocivité chimique le plus grand possible...attaquer Monsanto, je veux bien, mais quelle est la productivité des cultures à l'eau de source ? est-ce avec cela qu'on pourra nourrir les populations défavorisées du monde ? »

Vous avez entièrement raison ! L'année 2016 devrait faire réfléchir, enfin au moins ceux qui sont capables de le faire au regard de leurs facultés intellectuelles et de l'impact de l'endoctrinement.

L'année agricole a été particulièrement mauvaise pour de nombreuses productions en France. En année normale, nous produisons en France entre 70 et 75 quintaux de blé à l'hectare. En bio on est à 32 quintaux quand tout va bien, 25 quand cela va moins bien (attention, les chiffres ne sont pas directement comparables). Cette année on devrait chuter à 55 quintaux en conventionnel :

http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/conjinforap201608cult.pdf

Pour le bio, c'est comme d'habitude, silence radio. Mais on susurre des 15 quintaux à l'hectare, ce qui nous plonge dans les niveaux des bonnes années du début du siècle dernier, voire 10, ce qui nous renvoie... Pour la qualité, en particulier sanitaire, on a déjà pas mal de problèmes en conventionnel, malgré les fongicides..., alors en bio...

Des viticulteurs et des maraîchers « bio » ont utilisé cette année des produits de protection des plantes de synthèse pour sauver leurs récoltes. Les éleveurs bio ont obtenu des dérogations pour s’approvisionner avec du maïs fourrage produit par des exploitations non certifiées AB. Faut bien nourrir les bêtes... l'idéologie ne nourrit économiquement que les idéologues qui font commerce d'idéologie (et qui sont nourrit matériellement par notre agriculture productive).

http://www.lafranceagricole.fr/actualites/certification-bio-pour-sauver-leur-recolte-ils-ont-utilise-des-pesticides-de-synthese-1,0,2895656667.html

Alors, « ...quelle est la productivité des cultures à l'eau de source ? est-ce avec cela qu'on pourra nourrir les populations défavorisées du monde ? »

Il y a une réponse française : Entre le conventionnel et le bio la diminution de rendement est souvent chiffrée à un tiers. Mais outre la diminution des rendements, il y a les aléas de production. Au pire, la culture échoue complètement. Pour certaines cultures, c'est beaucoup plus qu'un tiers. Cultiver du colza en bio est quasiment impossible.

Si toute la France était en bio, et sauf à importer massivement, l'année 2016 déboucherait sur une famine et sans nul doute une guerre civile.

C'est ça la réalité de la propagande de Greenpeace.

Voyons, seppi tu peux toujours venir tenter ta chance pour semer le doute avec ton imbuvable intox mensongère; la réalité est là les consciences sont de plus en plus aiguisées et
ta mayonnaise anxiogène ne prend pas et ne prendra jamais, nul ne veux de tes pesticides POISONS voilà la vérité qui te pique de plus en plus les yeux!!!

Tu es juste de plus en plus ridicule avec toutes tes comparaisons dans lesquelles tu compares sans cesse l’incomparable .

Un seul et unique super ignare se refuse ou plutôt ne peux pas comprendre cette réalité; c'est le trop célèbre imposteur qui persiste à éructer toutes sorte gaz hilarants émanant de son imbuvable intox mensongère pensant ainsi encore endormir quelques néophytes mais nul n'est dupe mon pauvre troll rendez vous au sommet ... http://fr.monsantotribunal.org/

inutile de passer la main car même tes clones sont grillés à ce petit jeu.

► BIS◄► seppi tu peux toujours venir tenter ta chance pour semer le doute avec ton imbuvable intox mensongère; la réalité est là les consciences sont de plus en plus aiguisées et
ta mayonnaise anxiogène ne prend pas et ne prendra jamais, nul ne veux de tes pesticides POISONS voilà la vérité qui te pique de plus en plus les yeux!!!

Tu es juste de plus en plus ridicule avec toutes tes comparaisons dans lesquelles tu compares sans cesse l’incomparable .

Un seul et unique super ignare se refuse ou plutôt ne peux pas comprendre cette réalité; c'est le trop célèbre imposteur qui persiste à éructer toutes sorte gaz hilarants émanant de son imbuvable intox mensongère pensant ainsi encore endormir quelques néophytes mais nul n'est dupe mon pauvre troll rendez vous au sommet ... http://fr.monsantotribunal.org/

inutile de passer la main car même tes clones sont grillés à ce petit jeu.

► avec le BIS y va peut enfin comprendre la sepillère de service si familière du torchon Zetetique ???

BOnjour
Je suis le réalisateur du film d animation Tante Hilda! Au cours duquel est organisé le premier grand procès international contre Monsanto. C est un film militant à sa manière , ludique, incisif, poétique,écologique et citoyen

Le film de long métrage multi- primé est sorti il y a deux ans et la distribution a été sabotée

Évidemment je soutiens vos actions qui vont dans le sens de la quête de Tante Hilda!

Si vous voulez en savoir plus n hésitez pas à échanger
Jacques-Rémy Girerd. jacques-remy.girerd@wanadoo.fr
Realisateur

Envoyé de mon iPad

J'ai effectué une étude comparative des différentes méthodes de productions agricoles dans le cadre d'un travail collectif. J'ai rencontré divers acteurs de la chaîne de production, bios ou non. Ce que dit seppi est vrai, si on se borne à croire que bio = culture moyenâgeuse. Je préfère penser qu'il s'agit de lacunes. Le bio, lui aussi, a fait son chemin. Il existe maintenant des herbicides et insecticides naturels de très bonne facture, liés aux renouvellement des sols pour en éviter l'appauvrissement, notamment la permaculture. Actuellement, le rendement bio est moindre que le «chimique», pour diverses raisons qui ne se bornent pas à «ce n'est pas efficace», loin s'en faut. Un agriculteur bio ne reçoit aucune aide financière, pire, il doit lui-même solder les tests inhérents aux protocoles et les études de terrain. Les produits naturels protégeant les plantes (et animaux) sont produits en plus petites quantités avec un prix de revient plus faible. Il y a d'autres paramètres économiques qui entrent en jeu (label bio payant, places de vente, etc.). Des frais directement répercutés sur le producteur. De fait, on constate rapidement qu'il est forcément plus rentable de produire selon les normes plutôt qu'à «la moyenâgeuse». J'ajoute que cet article fait référence à Monsanto, non pas à l'agro alimentaire en général, il est parcellaire d'occulter la politique de communication agressive de cette entreprise qui n'hésite pas à jeter le discrédit sur les scientifiques n'abondant pas dans son sens, ayant un département complet dédié à «l'information unidirectionnelle», des rapports d'effets biaisés - démentis plusieurs fois, des études «sponsorisées» et j'en passe. In fine, défendre une culture qui atteint le plus grand nombre, soit, mais avec exactitude.

Bonjour

Glyphosate n'a pas de raison carcinogenic risk.Monsanto être alors gracié par le tribunal charlatans.
http://apvma.gov.au/node/13891

Cordialement

Zea

"nous produisons en France entre 70 et 75 quintaux de blé à l'hectare"

Pourquoi produire autant de quintaux en produits de merde qui de surcroit connaitrons jusque 50% de perte rien qu'au niveau du gaspillage ?

"En bio on est à 32 quintaux quand tout va bien, 25 quand cela va moins bien ..."

► Il est de très loin préférable de produire moins , de bien meilleure qualité et de surcroit ne rien gaspiller !!!

Est t'il logique, avons nous besoin de produire énormément pour en gaspiller 50% ???

Par son mode de production l'agriculture biologique peut aisément nourrir le monde contrairement à ce que clame ses détracteurs au travers de leurs imbuvable intox mensongére.

C' est la réalité qui pique énormément les yeux des grand marchands de poisons qui perdent avec l'agriculture biologique leurs parts de marché puisqu'elle n'utilise surtout pas leurs produits comme intrants !!!

@zea
c'est quoi ce charabia??????

@rachelcarson

Pas d’inquiétude majeure à avoir ce n'est que notre troll qui s'exprime ainsi en déposant ici sa petite crotte fruit de son caca nerveux face à la réalité qui le dérange ;-))

« Un mec de passage » a écrit le 15 octobre 2016 à 01:36 :

« Ce que dit seppi est vrai, si on se borne à croire que bio = culture moyenâgeuse. »

Non, le « bio » n'est pas une « culture moyenâgeuse » mais un itinéraire technique qui, d'une part, utilise les techniques agricoles modernes, par exemple sur le plan du machinisme, et d'autre part, refuse des éléments de modernité.

C'est ce refus d'éléments de modernité qui fait que le « bio » ne peut pas produire les rendements du « conventionnel », d'un « conventionnel » même pas « productiviste » ou « industriel » ou [mettez ici l'adjectif dénigrant de votre choix]. Et il ne peut pas offrir la sécurité de rendement – et donc de l'approvisionnement alimentaire – du « conventionnel », ni la sécurité sanitaire du « conventionnel ».

Ça fait tout de même beaucoup. On peut ajouter que si le « bio » profite de la protection phytosanitaire appliquée par les agriculteurs voisins en « conventionnel ».

« Il existe maintenant des herbicides et insecticides naturels de très bonne facture... » ?

Il n'y a pas d'herbicide « bio » homologué. Quant aux « insecticides naturels », il en est quelques-uns qui ont un profil toxicologique et écotoxicologique absolument détestable. Citer des « herbicides et insecticides naturels » pose une question fondamentale : si on accepte les « naturels » – y compris notamment des insecticides « qui flinguent tout » – pourquoi ne pas accepter les produits de synthèse ?

« Un agriculteur bio ne reçoit aucune aide financière, pire... »

C'est faux.

Quant à la «  politique de communication agressive », on aimerait voir ! C'est plutôt la politique d'information sinon de désinformation des anti-Monsanto qui pollue le paysage médiatique.

Et pour le «  le discrédit sur les scientifiques », les scientifiques se disant discrédités sont de vrais experts pour se discréditer eux-mêmes...

Séralini a tout de même réussi l'exploit de réunir les académies scientifiques et technologiques françaises autour d'une déclaration commune condamnant ses agissements.

@seppi
La France c'est environ 26 millions d'hectares de SAU
La France c'est 63 000 tonnes de merdes "phytosanitaires" répandues en 2012
ce qui fait 2kg5 par hectare et par an soit sur 40 ans........100 kg de ce que tu ose appeler immonde troll...DES ELEMENTS DE MODERNITE

Seppi dit :
le 15 octobre 2016 à 17:13

« Un mec de passage » a écrit le 15 octobre 2016 à 01:36 :
► En réalité, un clone de sepillere a écrit...

§
« Ce que dit seppi est vrai, si on se borne à croire que bio = culture moyenâgeuse. »
► Une forme d'autocritique pour biaiser le débat sur le BIO à son avantage !

§
Non, le « bio » n'est pas une « culture moyenâgeuse » mais un itinéraire technique qui, d'une part, utilise les techniques agricoles modernes, par exemple sur le plan du machinisme, et d'autre part, refuse des éléments de modernité.
► Ici ça ce concrétise, voilà la grande preuve absolue des grosses magouilles littéraires de l'imposteur juste au dessus!!!

§
C'est ce refus d'éléments de modernité qui fait que le « bio » ne peut pas produire les rendements du « conventionnel », d'un « conventionnel » même pas « productiviste » ou « industriel » ou [mettez ici l'adjectif dénigrant de votre choix]. Et il ne peut pas offrir la sécurité de rendement – et donc de l'approvisionnement alimentaire – du « conventionnel », ni la sécurité sanitaire du « conventionnel ».
► Idem !!! Ici ça ce concrétise, voilà la grande preuve absolue des grosses magouilles littéraires de l'imposteur juste au dessus!!!
c'est la suite logique de son schéma pour casser l'AB .

§
Ça fait tout de même beaucoup. On peut ajouter que si le « bio » profite de la protection phytosanitaire appliquée par les agriculteurs voisins en « conventionnel ».
► Et toujours ...Ici ça ce concrétise, voilà la grande preuve absolue des grosses magouilles littéraires de l'imposteur juste au dessus!!!
c'est la suite logique de son schéma pour casser l'AB .

§
« Il existe maintenant des herbicides et insecticides naturels de très bonne facture... » ?

Il n'y a pas d'herbicide « bio » homologué. Quant aux « insecticides naturels », il en est quelques-uns qui ont un profil toxicologique et écotoxicologique absolument détestable. Citer des « herbicides et insecticides naturels » pose une question fondamentale : si on accepte les « naturels » – y compris notamment des insecticides « qui flinguent tout » – pourquoi ne pas accepter les produits de synthèse ?
►Et encore... Ici ça ce concrétise, voilà la grande preuve absolue des grosses magouilles littéraires de l'imposteur juste au dessus!!!
c'est la suite logique de son schéma pour casser l'AB .

§
« Un agriculteur bio ne reçoit aucune aide financière, pire... »

C'est faux.
► enfin il dit presque une verité !!!
Je précise bien "presque" puisqu'il ne connait strictement rien en BIO l'imposteur parle toujours d'agriculteurs; les connaisseurs ne parlent pas d’agriculteurs en BIO, ceci est la superbe signature du parfait troll qui vomit sans cesse ici quotidiennement son imbuvable inox .

►► Voila la sepillere ta piètre masturbation intellectuel transpire toujours un minimum le mensonge, tu n'es qu'un véritable comique vraiment prêt à tout pour faire avaler ton imbuvable intox mensongére mais ta toxique mayonnaise ne prend pas et ne prendra jamais .◄◄

Surtout fait nous encore bien rire avec tes abondantes âneries pauvre troll ...

§
Quant à la « politique de communication agressive », on aimerait voir ! C'est plutôt la politique d'information sinon de désinformation des anti-Monsanto qui pollue le paysage médiatique.
► la réalité elle pique les yeux du troll autant que le ferait le gaz moutarde ☺

§
Et pour le « le discrédit sur les scientifiques », les scientifiques se disant discrédités sont de vrais experts pour se discréditer eux-mêmes...

Séralini a tout de même réussi l'exploit de réunir les académies scientifiques et technologiques françaises autour d'une déclaration commune condamnant ses agissements.

► L' étude du très respectable Pr Gilles Eric SERALLINI a mis en évidence une réalité qui a eu pour conséquence de faire réagir les académies scientifiques et technologiques français totalement comme une meute de chiens de chasse devant un gibier avec quelques troll comme meneurs. Voilà la réalité de cette étude qui par sa véracité est hyper dérangeante pour toute cette mafia .

D'ailleurs ils se sont contenter d' abondamment la critiquer à l'époque; mais à ce jour n'ont jamais pris le soin d’apporter mieux en suivant le protocole qui leur semblait le mieux adapté selon eux pour faire la toute lumière sur ce point, preuve que le Pr Gille Eric SERALINI a bien visé juste dans cette démarche hyper dérangeante au plus haut sommet ce qui explique la vive réaction de l'époque menée pour obligatoirement discrédite cette étude .

Cette année certains agriculteurs en mode AB ont utilisé "des éléments de modernité" afin de pouvoir préserver la viabilité et la durabilité de leur exploitation.
http://www.lafranceagricole.fr/actualites/certification-bio-pour-sauver-leur-recolte-ils-ont-utilise-des-pesticides-de-synthese-1,0,2895656667.html?utm_source=FAA&utm_medium=infoquotidienne&utm_campaign=mailnumero
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/bourgogne-le-choix-cruel-des-vignerons-bio-face-aux-vignes-malades-1086671.html

@Un mec de passage

Vous avez écrit ceci:
"Un agriculteur bio ne reçoit aucune aide financière"

Vous n'êtes pas sérieux, informez vous un peu.
Un aperçu des aides pour le mode AB.
Ici cela concerne la Bretagne:
http://www.agrobio-bretagne.org/espace-conversion/les-aides-a-la-bio/

Sachez aussi que l'AB pleure pour conserver les aides afin que ce mode d'agriculture puisse être viable et durable.
http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/14/2324946-les-agriculteurs-bio-veulent-plafonner-les-aides.html
Certains agriculteurs en mode AB demande un peu de compréhension quant à l'utilisation "des éléments de modernités".http://www.sauvonslesfruitsetlegumes.fr/
Certification bio :

les producteurs bio ayant eu recours à des produits phytosanitaires de synthèse ne doivent pas être pénalisés

Paris, le 7 octobre 2016 – Alors que les producteurs de fruits et légumes bio connaissent une année particulièrement difficile (printemps pluvieux puis période de sécheresse), nombre d’entre eux ont été contraints de recourir à des traitements phytosanitaires non homologués bio pour sauver leurs récoltes. Conséquence : une perte de la labellisation au minimum pour 3 ans. Le Collectif Sauvons les Fruits et Légumes de France appelle les pouvoirs publics à faire preuve de souplesse dans l’application de la règlementation.

Dès le printemps dernier, la presse s’était fait l’écho de viticulteurs ayant dû utiliser des produits phytosanitaires non autorisés en bio pour lutter contre le mildiou[1]. Une décision difficile à prendre mais rendue nécessaire pour sauvegarder à minima les productions. Contrecoup : chacun d’entre eux doit recommencer à zéro la démarche de conversion et devra attendre 3 ans avant de pouvoir retrouver la labellisation bio. De nombreux cas similaires ont été relevés par le Collectif Sauvons les Fruits et Légumes dans d’autres secteurs. Dans certaines exploitations légumières, ce sont même toutes les productions qui se sont vues retirer la certification Agriculture Biologique (AB) alors que seulement l’une d’entre elles avait fait l’objet d’un traitement à base d’un produit phytosanitaire de synthèse.

Dans une exigence de transparence vis-à-vis des consommateurs, il est normal que les productions concernées et uniquement celles-ci soient retirées des circuits certifiés bio. Ce qu’il est l’est moins, c’est de pénaliser toutes les productions d’une exploitation et pire, retirer pour 3 ans minimum la certification bio au producteur.

Une certaine souplesse bienvenue

Le Collectif Sauvons les Fruits et Légumes de France rappelle que la démarche de certification bio est longue, fastidieuse et coûteuse. Il appelle donc les autorités compétentes à faire preuve de souplesse en maintenant cette certification aux producteurs qui ont parfois traité seulement une fois leur production avec des produits phytosanitaires de synthèse. Cette exclusion est d’autant plus absurde au regard de l’application de la règlementation du bio en France dans le secteur de l’élevage. Dans le contexte de forte pluviosité au printemps et de sècheresse en fin d’été, des dérogations sont accordées à des éleveurs en bio pour s’approvisionner en maïs fourrage produit par des exploitations conventionnelles. Dans ces cas précis, les productions de lait ou de viande bénéficient toujours de la certification et l’homologation est maintenue pour l’ensemble de l’exploitation.

La même logique devrait être également appliquée aux traitements autorisés en bio. Cela fait par exemple plusieurs années que la lutte contre le mildiou en bio nécessite l’utilisation de quantités importantes de cuivre. Même si les producteurs de fruits et légumes AB sont conscients des faiblesses de ce type de traitement au regard de son impact négatif pour la vie biologique du sol et aquatique, ils demandent à pouvoir déplafonner le seuil maximum de 6 kg/ha/an calculé en moyenne sur 5 ans, en attendant que la recherche trouve des solutions alternatives.

Le segment bio dans le secteur fruits et légumes constitue une opportunité de développement pour des exploitants. Une certification en AB induit une augmentation de la prise de risque technique et économique. Cette prise de risque se traduit par une forte variabilité de production et particulièrement lors des années climatiques chaotiques. Le développement du bio demande donc à être sécurisé. Ne vaut-il pas mieux accroitre les possibilités de dérogation et de déplafonnement en toute transparence que de maintenir des principes intenables dans la réalité et qui ne peuvent qu’accroitre les acrobaties techniques pour conserver la certification bio ?

BPS

Hé le super troll, merci par tout cet immonde colportage dans ce post:
BPS dit :le 16 octobre 2016 à 12:11
de venir démontrer à nouveau clairement que tu es vraiment un type qui ne connait strictement rien en AB !!!

Sans aucun problémes majeurs nous y retrouvons toujours tes mêmes fioritures pour enjoliver ton imbuvable intox mensongère que tu t'empresse de vomir quotidiennement ici pour detruire l'image du BIO.

Mais en réalité pauvre troll, ton hyper toxique mayonnaise ne prend pas et ne prendra jamais !!!

Les faits sont là ces pesticides poisons sont hyper destructeurs et ce n'est pas toute la cabale
qu' une poignée de lobbyistes battissent qui fera croire au consommateurs le contraire .

Les conséquences hyper destructrices de ces saloperies ce font de plus en plus lourdement sentir et le consommateur est de plus en plus vigilant .

Va vite déposer ton CV chez Bouglione, j'ai entendu qu'il recherche un comique ton profile va les intéresser à coup sur !!!

@Mr ou Mme bepece
arrête de radoter avec ton cuivre, le psittacisme,je devrais écrire psy-tacisme n'est pas une maladie incurable fait toi soigner

bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
bionel l'agriculture tous les modes confondus (AB et AC) n'est qu'un prétexte pour satisfaire vos lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

______________________________

@Mr ou Mme rachelecaresone
Le psittacisme concernant les produits cupriques non biodégradables et toxiques pour l'environnement est malheureusement un passage obligé sur ce blog.Cela afin de mettre en évidence une incohérence.Qui est que l'AB ne respecte pas l'environnement en utilisant des produits cupriques non biodégradable très toxiques pour celui-ci.Et comble de l'incohérence par rapport au discours environnemental toujours angélique de Greenpeace, il n'y a aucune demande d'arrêt d'utilisation de ces produits non biodégradables toxiques pour l'environnement de la part de Greenpeace.
D'ailleurs les fanatiques qui par défaut reccurrent ne savent que faire mumuse avec les pseudos des intervenants ne partageant pas leurs lubies idéologiques aiment bien cette incohérence affligeante. Cela en présentant l'AB de façon uniquement idéologique et en essayant par tous les moyens de dissimuler et d'occulter comme vous le faites le profil écotoxicologique catastrophique des produits cupriques utilisés par l'AB.

L'incohérence permanente à l'égard de la réalité des faits n'est pas incurable. N'hésitez pas à vous soumettre à un traitement psychanalytique.

@bepese
"VOS JAMAIS JUSTIFIEES PERMANENTES VOCIFERATIONS
symptômes évidents d'un psy-taccisme suraigu en phase terminale (syndrome de Zea)

@rachelcarson

En effet notre super troll semble s'imaginer qu'en ressassant en permanence ses énormes âneries il obtiendra une vérité!
Ainsi il fait bêtement une fixation sur le cuivre, il radote à fond la dessus et le pire de en excellent ignare il ne connait vraiment rien et ne comprend vraiment rien au cuivre.

IL SE COMPLAIT A FAIRE SES MULTIPLES COPIER/COLLER QU' IL TENTE ENSUITE DE COMMENTER.
Mais vu son incompétence avec lui le sujet du cuivre est un passage hyper comique de son imbuvable intox mensongére.

@rachelecaresone
Symptôme évident d'une parano bien typique des fanatiques de ce blog (syndrome de bionel).

___________________

@bionel

À nouveau,
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
bionel l'agriculture tous les modes confondus (AB et AC) n'est qu'un prétexte pour satisfaire vos lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

Voici de l'info de la véritable enfin vraiment autre chose que de l'imbuvable intox de troll

https://resistanceauthentique.net/tag/lherbicide/

Vérité mais aussi nourriture pour troll...
https://resistanceauthentique.net/tag/la-sonnette-dalarme-le-miel/

La verité, de l'info vraiment autre chose que l'imbuvable intox mensongère de notre très célèbre imposteur

http://lesmoutonsenrages.fr/2016/03/05/urgence-controns-les-lobbys-a-lassemblee-nationale/

Bonjour j étais au tribunal de la haye et à l assemblée des peuples. J ai été étonnée par l absence de greenpeace. Pas de stand ! Pour quelle raison ?

@Chupa, c'est juste parce qu'il faillait aller un peu plus loin...

Chupa dit :
le 17 octobre 2016 à 21:27
Bonjour j étais au tribunal de la haye et à l assemblée des peuples. J ai été étonnée par l absence de greenpeace. Pas de stand ! Pour quelle raison ?
Simple les raisons :
1 : Tellement minable de bêtises cette histoire de tribunal que ne pas s’y montrer c’est évité d’être associé à tous les clowns qui y étaient présent .Même génération future n’a pas osé s’y montrer.
(vous vous y étiez !!)
2 : accuser sans raisons valables autre que des inventions anxiogène pour « bobo dépendant » plus ubuesque les unes que les autres, alors que l’on est soit même accusé par 113 PRIX NOBEL (plus de 90% des Nobel en sciences encore vivants) de crime contre l’humanité pour avoir par ses mensonges et minables actions empêché de sauver des centaines de milliers d’enfants morts de carences en vitamine A, aurait été mal approprié !(et là les accusateurs ne sont pas des clown comme la vandana shiva docteur en fonction des besoins et compétente en rien sauf en bizness(elle est payée 40 000 dollars pour être à cette mascarade).

Mais soyer content, vous aviez séralini, le seul escrologiste environnementeur ayant réussi à fédérer les 5 académies des sciences qui pour la première foi de leurs existence se sont mise d’accord pour condamné ce triste personnage et de le qualifier de honte pour la science Française !
Séralin peut être content son nom restera dans l’histoire car maintenant grâce à lui nous avons en expérimentation/recherche du vocabulaire nouveau : un essai à la séralini ou une expé séralinienne , on sait tous ce que cela veut dire (professionnel):Expé ou éssais basés sur des conneries/idéologie et sans valeurs !
500 000 soit un demi-million de dollars ! C’est le coup financé par le bizness bio pour cette com. Digne de la propagande nazi (même techniques de communication) mais en 2016.

[Digne de la propagande nazi (même techniques de communication) mais en 2016.]

► En temps que maitre dans ces même techniques de communication pour bâtir son imbuvable intox mensongers, le super troll connais très bien ce sujet !

André ta grande manipulation à coup de masturbations intellectuelle ne rend pas plus crédible toutes tes gesticulations et lamentations de grand marchants de poisons qui tuent sans aucune vergogne et en permanence le monde entier à grand coups de BIOCIDES qui sortent des sales tonneaux de cette mafia à laquelle tu es à la botte tout comme le parasite s'agrippe à son hôte.

Sortons vite les mouchoirs André en fait dorénavant une surconsommation ...

bionel comme vous êtes totalement incapable d'avoir une argumentation rationnelle vous êtes par défaut obligé de sortir tous les canulars anxiogènes des fanatiques anti-OGM afin d'exister.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
bionel l'agriculture tous les modes confondus (AB et AC) n'est qu'un prétexte pour satisfaire vos lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

[bionel comme vous êtes totalement incapable d'avoir une argumentation rationnelle vous êtes par défaut obligé de sortir tous les canulars anxiogènes des fanatiques anti-OGM afin d'exister.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
bionel l'agriculture tous les modes confondus (AB et AC) n'est qu'un prétexte pour satisfaire vos lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.]

► La petite complainte du troll hyper acculé devant une superbe argumentation pleine de réalisme et de plus avec autant de réalités qui lui piquent de plus en plus les yeux...;-)))

Cela n'est que juste une question d'habitude lorsque l'on connait le pauvre André dont la grande manipulation à coup de masturbations intellectuelle ne rend pas plus crédible toutes ses gesticulations et lamentations de grand marchants de poisons qui tuent sans aucune vergogne et en permanence le monde entier à grand volumes de BIOCIDES qui sortent des sales tonneaux de cette mafia à laquelle il est constamment à la botte tout comme le parasite s'agrippe à son hôte.

Sortons vite les mouchoirs André en fait dorénavant une surconsommation ...

Il faut vraiment être un sacré ignare pour tenter d’épater les gens avec des POISONS; hein André?

Ton imbuvable intox mensongère ne passe toujours pas et ta toxique mayonnaise ne prend toujours pas, nul ne veux être nourris aux fifrelins de BIOCIDES comme tu le souhaites pour faire
tourner ce trop sale business.

PS/ mobilisation générale de l'ensemble des clones, le troll va avoir besoin de très nombreux passages de mains; comme à son habitude pour tenter de se sortir de l' ornière qui hélas pour lui demeure de plus en plus profonde avec toutes les consciences qui se réveillent et se mobilisent de plus en plus devant la réalité qui explose de tous bords.

Le troll hyper déboussolé, en invente même maintenant l'agriculture idéologique ...

Fruit de sa grande masturbations intellectuelle, c'est maintenant sa toute nouvelle norme après la forme raisonnée déjà inventée depuis quelque temps pour les besoins leurs grandes séances de
green-waching populaire dans l'espoir de reverdir un minimum* leur sombre image due à l'utilisation des saloperies pesticides chimiques de synthèse face à l'agriculture biologique dans laquelle leur emploi est strictement interdit par le règlement Européen de l'Agriculture Biologique.

* Les pauvres se sont alors très subitement mis à raisonner, pour mieux dissimuler l'emploi des pesticides et aussi tendre a faire de plus en plus croire qu'ils sont anodins pour la santé et l’environnement !!!

Zut c'est vrais le troll va encore me taxer que je ne connais rien en agriculture ;-)))

À nouveau,
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.

Me rabâche sans cesse ce super troll hyper acculé devant la réalité !

TU ME FAIT BIEN RIRE GUIGNOL CAR SANS ME CONNAITRE TU ÉCRIT CECI :

" d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC). Surtout rien d'autre."

Et des tas de personnes qui me connaissent peuvent témoigner complètement du contraire .
Nombreux sont ceux qui pourraient même te dire que je suis considéré comme référent alors continue de nous faire rire ....

Lorsque tu écrits ces âneries tu me fait à fois super rire mais aussi super pitié par la vue des mensonges que tu es obligé de mettre en place pour enjoliver ton imbuvable intox mensongère et tenter ainsi de conserver un minimum d' existence.

Ouais,en effet la vie de troll ce n'est vraiment pas facile .

Allez vite André un petit passage de mains et hop la parole est donnée à l'un de tes fantastiques clones super prescripteurs en BIOCIDES évidement à la botte de la mafia criminelle formant ainsi une superbe symbiose mutualiste.

test:
Vous avez donc enfumé de nombreuses personnes.
Je n'ai jamais rien lu quelque chose de factuel dans vos commentaires de charlatan de l'agriculture idéologique.

Mon pauvre troll tu me fait encore super rire avec ton agriculture idéologique,je n' y peut rien si en tant que super ignare tu es obligé d' utiliser des POISONS pour nourrir le monde.

Je connais le fonctionnement du sol et des plantes ce sont les seules bases qui permettent de produire sans avoir besoin de POISONS et par conséquent dans le plus grand respect de LA VIE et de ses équilibres qui sont de bien meilleurs partenaires que tes vulgaires POISONS hyper destructeurs voila la réalité que demande les lecteurs les consommateurs.

Sérieusement, qui à un seul instant peux croire que tes PESTICIDES POISONS FAVORIS sont anodins ???

Mon pauvre troll tu me fait encore super rire avec ton agriculture idéologique,je n' y peut rien si en tant que super ignare tu es obligé d' utiliser des POISONS pour nourrir le monde.
_____Les produits phyto utilisés comme ils doivent l'être ne sont pas dangereux grand charlatan de l'agriculture idéologique.
Selon les pressions de l'année ils sont indispensables pour sauver les récoltes (AB et AC) et permettre aux producteurs d'avoir un revenu afin que leur exploitation reste viable et durable.

Je connais le fonctionnement du sol et des plantes ce sont les seules bases qui permettent de produire sans avoir besoin de POISONS et par conséquent dans le plus grand respect de LA VIE et de ses équilibres qui sont de bien meilleurs partenaires que tes vulgaires POISONS hyper destructeurs voila la réalité que demande les lecteurs les consommateurs.
_____Les lecteurs et les consommateurs éventuels vous demandent autre chose que des slogans uniquement idéologiques destinées aux personnes ayant l'intention d'accepter d'être volontairement enfumés et de rester ignares volontaires.
Connaitre le "fonctionnement du sol et des plantes" n'est pas suffisant pour produire jardinier charlatan de l'agriculture idéologique.

Sérieusement, qui à un seul instant peux croire que tes PESTICIDES POISONS FAVORIS sont anodins ???
_______Les pesticides ne sont surtout pas anodins.Sérieusement, c'est justement pour cela que ceux-ci doivent être utilisés par des pro dans le cadre de leur homologation/autorisation et là, ils n'y a aucun danger.

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

"_______Les pesticides ne sont surtout pas anodins.Sérieusement, c'est justement pour cela que ceux-ci doivent être utilisés par des pro dans le cadre de leur homologation/autorisation et là, ils n'y a aucun danger."

► Écrit un troll qui tente de faire croire ainsi que les PESTICIDES POISONS utilisés par des pro dans le cadre de leur homologation/autorisation ne sont plus des POISONS.

Pauvre rigolo pour reprendre ton récent argument sur l'alcool,? sache que boire régulièrement mais raisonnablement fait d'un individu un alcoolique et c'est idem pour tes POISONS en agriculture raisonnée comme AC les POISONS restent POISONS ainsi même tes fifrelins sont toujours des POISONS !!!
- - -

https://mrmondialisation.org/oui-les-pommes-francaises-sont-empoisonnees-dit-la-justice/
Ce lien pour rafraichir la mémoire d' un troll amnésique, de surcroit mal- comprenant.

"_______Les pesticides ne sont surtout pas anodins.Sérieusement, c'est justement pour cela que ceux-ci doivent être utilisés par des pro dans le cadre de leur homologation/autorisation et là, ils n'y a aucun danger."

► Écrit un troll qui tente de faire croire ainsi que les PESTICIDES POISONS utilisés par des pro dans le cadre de leur homologation/autorisation ne sont plus des POISONS.

Pauvre rigolo pour reprendre ton récent argument sur l'alcool,? sache que boire régulièrement mais raisonnablement fait d'un individu un alcoolique et c'est idem pour tes POISONS en agriculture raisonnée comme AC les POISONS restent POISONS ainsi même tes fifrelins sont toujours des POISONS !!!
- - -

https://mrmondialisation.org/oui-les-pommes-francaises-sont-empoisonnees-dit-la-justice/

http://www.mieux-vivre-autrement.com/la-justice-confirme-que-le-terme-pommes-empoisonnees-est-approprie.html

Ces liens pour rafraichir la mémoire d' un troll super amnésique, de surcroit mal- comprenant.

OGM: les Nobel accusent Greenpeace d'être dogmatique et "anti-scientifique"
Plus de 100 prix Nobel ont publiquement dénoncé les campagnes de Greenpeace contre les organismes génétiquement modifiés (OGM). Ils défendent en particulier le riz doré, qui pourrait permettre de sauver des centaines de milliers de personnes.

Cette fois, ils ont tapé du poing sur la table. Les campagnes de Greenpeace contre les Organismes génétiquement modifiés (OGM) vont trop loin. Particulièrement celles contre le riz doré. Et ce n'est rien moins que 110 prix Nobel qui l'affirment. Les lauréats, principalement en chimie, physique et médecine -mais aussi en économie, littérature et paix- ont décidé de dénoncer les agissements de l'ONG environnementale dans une lettre ouverte.

Et si une telle "alliance de cerveaux" est déjà un événement exceptionnel, leur colère à peine voilée et la violence de leurs accusations l'est encore davantage. "Nous appelons Greenpeace à cesser sa campagne contre les OGM et le riz doré (...) Combien de pauvres gens dans le monde doivent mourir avant que nous considérions cela comme un crime contre l'humanité?", écrivent-ils. Mais qu'est-ce que le riz doré exactement? Et pourquoi des scientifiques de haut vol sortent-ils ainsi de leurs gongs? De quel crime l'ONG s'est-elle rendu coupable?

La carence en vitamine A: un fléau meurtrier
Le riz doré a été inventé en 1999 en Suisse par deux biologistes -Ingo Potrykus et Peter Beyer- pour répondre à un défi humanitaire colossal: le manque de vitamine A. Cette carence touche 250 millions de personnes dans le monde, particulièrement en Asie du Sud-Est. Dans ces régions, les populations se nourrissent principalement de riz, qui n'est pas assez riche en bêta-carotène -la substance qui produit la vitamine A.

Les conséquences sont dramatiques. "Les manifestations cliniques sont essentiellement observées chez la femme enceinte ou allaitante, et surtout chez l'enfant et le nourrisson", détaille Marcel Kuntz, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale, interrogé par L'Express. Résultat? Entre 250 000 et 500 000 enfants perdent la vue chaque année à cause de cette carence. La moitié meurt 12 mois plus tard, note l'ONU.

"L'OMS fait un travail important de distribution de pilules de bêta-carotène que le corps convertit en vitamine A" mais cela ne suffit pas, ajoute l'expert engagé. D'où l'idée d'intégrer directement la vitamine A dans l'aliment de base des populations -le riz- en concevant une nouvelle variété d'OGM.

Le riz doré: solution pour sauver un million d'enfants par an?
En 2000 le magazine américain Time, en fait la solution susceptible de "sauver un million d'enfants par an". Tout semble aller pour le mieux. Pourtant, le riz doré pose un gros problème aux anti-OGM: il contrecarre leurs critiques traditionnelles. "Greenpeace a bien compris que le succès de ce riz est susceptible de détruire sa vision manichéenne des OGM", souligne Marcel Kuntz.

L'ONG concède que le riz doré relève d'une bonne intention, "mais lance de première campagne contre, critiquant sa teneur trop faible en bêta-carotène" -ce qui est alors vrai-, explique Pierre Barret, chercheur en génétique, diversité et écophysiologie des Céréales à l'INRA, interrogé par L'Express. Mais le prototype est amélioré "dans les années 2005-2006", ajoute-t-il. Greenpeace change alors son fusil d'épaule. Cette fois, les militants affirment que le bêta-carotène et la vitamine A peuvent être dangereux. Et aujourd'hui, Greepeace blâme le manque d'efficacité du riz doré.
Interrogé par L'Express, Suzanne Dalle, la Chargée de campagne Agriculture de Greenpeace, explique que des recherches supplémentaires sont nécessaires. "Il n'est pas encore prouvé que la dernière version du riz doré permet de pallier la carence en vitamine A", indique-t-elle, en partie à raison. Pire, le riz doré est selon elle "un cheval de Troie destiné à faire croire que les OGM sont la solution à la faim dans le monde".

"Le vrai problème est le retard pris par ce riz, reconnaît Marcel Kuntz. Et Greenpeace exploite ce retard", qu'elle a contribué à créer en détruisant des champs et en ralentissant la recherche, estime-t-il. "Il existe des blocages de régulation, d'éventuels blocages culturels -la blancheur du riz est souvent un critère de qualité-, et les blocages plus globaux des ONG qui ne veulent pas d'OGM soit pour des raisons idéologiques, politiques, ou les deux", confirme Pierre Barret.

Les anti-OGM: dogmatiques et "anti-scientifiques"?
Dans une vaste enquête intitulée "Le danger des OGM n'est pas là où vous croyez", Slate illustre fort bien les arguments fallacieux utilisés par Greenpeace depuis bientôt 20 ans contre le riz doré et plus largement contre les OGM. L'article détaille comment l'ONG est devenue dogmatique, tronquant des études scientifiques pour les faire mentir, défendant ici ce qu'elle attaque ailleurs, confondant corrélation et causalité.
Sollicité par L'Express, l'un des signataires de la lettre ouverte, le Prix Nobel Jean-Marie Lehn, affirme lui que Greenpeace mésestime les bénéfices des OGM et du riz doré "aussi bien pour les pays en développement que pour les pays développés". Et le spécialiste de la chimie supramoléculaire d'enfoncer le clou: l'opposition de l'ONG est tout simplement "anti-scientifique".

"Il est plus facile de faire peur aux gens"
Même Patrick Moore, cofondateur et ex-dirigeant de Greenpeace, a appelé l'ONG à réviser sa position. "Devant l'efficacité du riz doré, et lorsque 6000 vies d'enfants sont en jeu chaque jour, ce n'est plus tenable", écrit-il en 2013. 400 militants venaient alors de détruire un champ d'essai aux Philippines.

"Greenpeace [qui privilégie la solution des compléments alimentaires, NDLR] ignore que les personnes souffrant de cette carence sont trop pauvres pour les acheter, ou même pour avoir un jardin", ajoute-t-il, atterré par les agissements de ses anciens collègues.

LIRE AUSSI >> Et si on parlait sérieusement des OGM?

Faut-il balayer pour autant toutes les critiques contre les OGM? Evidemment non. Cette technologie doit être questionnée et contrôlée de près. "Chacun a le droit de critiquer. Mais il serait bon que les faits -positifs et négatifs- prennent finalement le dessus dans ce débat, conclut Marcel Kuntz, qui regrette que "Greenpeace soit devenu une machine politique sans éthique" qui rejette les OGM en bloc.
Reste à savoir si les prix Nobel réussiront à faire changer d'avis les militants anti-OGM, ainsi que l'opinion, encore largement sceptique. "Je n'en suis vraiment pas sûr, se désole le Nobel Jean-Marie Lehn. Il est bien plus facile d'effrayer les gens que de leur faire accepter une approche scientifique et rationnelle".

pour faire diversion le troll acculé prend à nouveau pour échappatoire la panique qu'il tente de semer autour de son OGM favoris, le riz doré !!!

Mais comme les autres c'est un OGM. . .

Pour faire un minimum diversion le troll acculé prend à nouveau pour échappatoire la panique qu'il tente de semer autour de son OGM favoris, le riz doré !!!

Mais comme les autres c'est un OGM. . .
c'est un OGM comme les autres . . .

Dont l’Association française pour l'information scientifique ce super ensemble de grands lobbyistes demeure grand prescripteur de ce POISON sous couvert Zététique très élégamment représenté par ces même gourous Science et pseudo-sciences capable de rassembler la meute
pour faire un intempestif vacarme idéologique .

Les messages anxiogènes nuisent à la santé des plus pauvres

20 Oct 2016
Certains bien-nourris jouent à se faire peur, en particulier à propos des résidus de pesticides. Ils achètent du bio pour se rassurer. Grand bien leur fasse. Mais les messages anxiogènes poussent les pauvres à réduire leur consommation de fruits et légumes, pour réduire un risque hypothétique et non avéré, et ainsi à mettre en danger leur santé.

Une étude scientifique (in English) parue dans Nutrition Today aux USA, mais largement transposable à la France, met en évidence cette réalité. L’article a été repris sur le site de l’Alliance for Food and Farming (AFF) (voir ici, in English), associant aux USA agriculteurs bios et conventionnels (AFF que nous avons déjà évoqué sur ForumPhyto. Voir ici)
Sous le titre « Comment des campagnes de presse basées sur la peur à propos de la présence de résidus de pesticides dans les fruits et les légumes sont contreproductives chez les consommateurs à faible revenu ? », Albert Amgar en indique les principales conclusions sur son blog.

Dans « Messages anxiogènes sur les résidus de pesticides et santé des plus pauvres – glané sur la toile 99 » montre toute la portée de cette étude, met en évidence les risques alimentaires réels (essentiellement intoxications et déséquilibres alimentaires) et fantasmés (les résidus) et les met en perspective historique (voir ici).
« Dans ce monde d’abondance – et de laissés-pour-compte – les peurs alimentaires, ataviques chez cet omnivore qu’est l’Homme, sont instrumentalisées à des fins socio-politiques par le lobby anti-pesticides, en particulier le lobby de l’agriculture biologique. Le danger, selon eux, ce sont les résidus de pesticides, alors même que plus de la moitié des produits n’en contiennent pas et que les dépassements de limites maximales – qui sont très loin d’être des seuils de risque – concernent moins de 3 % des produits. »

Conclusion de Seppi : « A l’indigence éthique – car les allégations sur les dangers des résidus de pesticides sont manifestement infondées, quand elles ne reposent pas sur des mensonges éhontés, style 97 % de Cash Investigation – s’ajoute une irresponsabilité sociale.
C’est une irresponsabilité qui ne se limite pas aux lobbies mais touche aussi les pouvoirs politiques dont les investissements dans le bio et sa promotion s’adressent in fine à une clientèle (également électorale…) aisée. »

"_______Les pesticides ne sont surtout pas anodins.Sérieusement, c'est justement pour cela que ceux-ci doivent être utilisés par des pro dans le cadre de leur homologation/autorisation et là, ils n'y a aucun danger."

► Écrit un troll qui tente de faire croire ainsi que les PESTICIDES POISONS utilisés par des pro dans le cadre de leur homologation/autorisation ne sont plus des POISONS.

Pauvre rigolo pour reprendre ton récent argument sur l'alcool,? sache que boire régulièrement mais raisonnablement fait d'un individu un alcoolique et c'est idem pour tes POISONS en agriculture raisonnée comme AC les POISONS restent POISONS ainsi même tes fifrelins sont toujours des POISONS !!!
- - -
===Boire raisonnablement de l'alcool de temps en temps grand charlatan de l'agriculture idéologique.

https://mrmondialisation.org/oui-les-pommes-francaises-sont-empoisonnees-dit-la-justice/

http://www.mieux-vivre-autrement.com/la-justice-confirme-que-le-terme-pommes-empoisonnees-est-approprie.html

Ces liens pour rafraichir la mémoire d' un troll super amnésique, de surcroit mal- comprenant.
===Non les pommes française ne sont pas empoisonnées grand vaudou de l'agriculture idéologique.Ce jugement comme "pommes empoisonnées" n'a aucun sens quant à la réalité.
"les pomiculteurs réunis hier en conseil d’administration de leur association ont décidé de faire appel de ce jugement. Pas parce que ce sont des acharnés de la procédure évidemment. Mais parce qu’ils sont curieux de connaître l’analyse qui sera celle des trois magistrats de la Cour d’Appel comparativement à celle de leur consœur."
http://www.daniel-sauvaitre.com/2015/11/pour-qu-un-titre-en-prenne-pour-son-grade-suite-et-pas-encore-fin.html

De la bonne lecture.
http://www.daniel-sauvaitre.com/tag/ma%20pomme%20prise%20pour%20une%20poire/

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

avant de venir tenter d'enrichir l'imbuvable intox mensongère avec la prétention d'une soit disant bonne lecture sur son blog ce Monsieur peut t'il simplement lire, comprendre, apprendre et surtout appliquer ceci ???

https://www.murdebretagne.net/mur_de_bretagne/Documents/Plaquette%20distance%20traitement.pdf

C'est toujours mieux lorsque les paroles vont avec la musique ...

Et comme dit lui est t'il possible de commencer par balayer devant sa porte ???

Tribunal Monsanto : l'obsession compulsive des activistes pour le contrôle des messages

Risk-monger*
Comme bon nombre de ceux qui suivent le Risk-monger sur les réseaux sociaux le savent, j'ai été un peu malmené (à la fois physiquement et personnellement) quand j'étais à La Haye pour assister à l'Assemblée des Peuples du Tribunal Monsanto le 14 octobre. Ce que j'ai appris, de manière tout à fait amusante, est non seulement à quel point la clique anti-science et anti-agri-tech en est venue à me mépriser, mais aussi, comment les faits peuvent affecter quelqu'un dans son comportement et l'obliger à agir de manière inappropriée. Je m'inquiète au sujet du trouble obsessionnel compulsif de ces militants qui les amène à contrôler un message et à le protéger contre toute discussion, tout débat et tout dialogue.

Lorsque vous voulez passionnément influer sur le processus de décision, lorsque vous exercez des pressions intenses pour créer une perception, toute menace et toute voix opposée – il ne faut pas s'en étonner – doivent être contrôlées, gérées ou, mieux encore, réduites au silence. Le lobby de l'industrie de l'alimentation bio a investi 500.000 € (principalement de l'Organic Consumers Association de Ronnie Cummins aux États-Unis) afin d'organiser un simulacre de tribunal pour ensuite justifier la qualification de Monsanto comme une société reconnue coupable de crimes contre l'humanité. Pourtant, un demi-million d'euros pourraient être utilisés pour bien d'autres choses, y compris l'ensemencement de 26.000 hectares de terres agricoles en Afrique, mais là n'est pas la question. Ce sont des fanatiques décidés à attaquer l'agriculture conventionnelle, la concurrente des produits biologique, et ils ne peuvent admettre que quelqu'un puisse les contrecarrer – même l'idée d'un tel événement leur est intolérable.

Cela constituait donc une raison suffisante d'agir pour le Risk-monger, lui qui a estimé que, dans sa hâte de contrôler le message, le lobby de l'alimentation biologique avait tout simplement oublié d'inviter les agriculteurs à prendre la parole sur les raisons pour lesquelles ils utilisent des technologies agricoles. Comme il veut encourager un débat ouvert et le dialogue, le Risk-mongera décidé d'organiser son propre événement intitulé La Voix des Agriculteurs, en invitant quatre agriculteurs à parler dans un lieu juste à côté de l'Assemblée des Peuples, et juste avant l'ouverture de celle-ci. On peut voir une série de vidéos de cet événement sur The Risk-monger TV.

Une histoire de deux courriels

En route pour La Haye, j'ai reçu un courriel de l'équipe d'organisation de l'Assemblée des Peuplesdu Tribunal Monsanto, m'informant que mon inscription avait été annulée. À l'évidence, je ne faisais pas partie du « peuple », du moins pas de celui qu'ils voulaient entendre. Il est tout à fait remarquable de voir combien ils avaient été directs, en admettant que dans le débat qu'ils voulaient avoir sur les alternatives à l'agriculture, ils ne voulaient pas entendre mon point de vue. En d'autres termes, leur « débat » allait être contrôlé ; leur « assemblée », gérée ; et leurs « conclusions », prédéterminées. Telle est ma définition d'« obsessionnel » (...et le contraire d'engagement intellectuel).
Ils avaient d'une certaine manière besoin de faire croire que j'étais une mauvaise personne venant à La Haye pour commettre des méfaits. Après avoir lu dans mes articles, ils m'ont accusé dans ce courriel de planifier des actions « pour perturber le programme ». Je n'ai pu faire un lien qu'avec un article : mon billet sur Facebook dans lequel j'avais mis un lien vers une question que j'avais posée à André Leu précédemment, cette année, au Parlement Européen. André Leu, le gourou confiant de l'industrie de l'agriculture biologique (IFOAM), aurait-il pu avoir peur que je lui pose une question ?

Toute cette histoire semblait totalement absurde et, une semaine plus tard, j'en reste encore stupéfait. Comment se fait-il que la nuit avant leur événement mondial, avec un budget sans précédent de 500.000 €, avec tant de médias, de cinéastes et de gourous descendant sur La Haye... ils ont eu des sueurs froides à propos d'un participant... un blogueur ? Juste avant l'événement, ils ont dû perdre leur temps à lire son blog !... Je suppose que je devrais être flatté (tout en étant effrayé !).

La veille, j'étais en train d'échanger des courriels avec un groupe de participants au Tribunal Monsanto d'une ONG qui voulaient venir à mon événement, La Voix des Agriculteurs, pour entendre les « arguments des autres agriculteurs ». Plutôt que d'être obsédé par leur but ou leur objectif, je leur ai offert le micro pour expliquer aux participants comment ils géraient, eux, leurs cultures. J'étais disposé à entendre leurs points de vue. Je les ai également informés qu'il y avait encore quelques places disponibles (avec un petit-déjeuner bio gratuit) et qu'ils pouvaient inviter d'autres participants du Tribunal Monsanto de leurs connaissances à se joindre à nous. Mon objectif a été de donner une voix aux agriculteurs. Je n'ai manifestement pas essayé de contrôler leur message, mais plutôt d'amener les agriculteurs dans le débat (puisqu'un succès du lobby du bio aura un effet sur eux).
Il était frustrant pour moi de voir que, parmi les 300 personnes participant à l'Assemblée des Peuples avec l'objectif de changer l'agriculture, seule une poignée étaient intéressées par mon invitation à écouter les agriculteurs conventionnels et leurs explications sur ce qu'ils font. Savent-elles tout sur la façon dont les agriculteurs indiens cultivent le cotonnier Bt (il n'y avait aucun agriculteur indien pour parler à leur événement) ? Ne voulaient-ils pas entendre parler des avantages de l'agriculture sans labour pour la gestion des sols ? Ou voulaient-ils seulement entendre des gens avec lesquels ils étaient d'accord ?

Ces deux courriels racontent une histoire révélatrice. Très souvent, je constate que les activistes ne veulent pas participer à un débat ouvert et à un dialogue – ils veulent, au contraire, gérer une campagne. Si leur campagne réussit, ils obtiennent davantage de financements ; si elle échoue, ils risquent de disparaître ou de perdre leur raison d'être (qu'est-il arrivé aux ONG s'opposant au saumon d'élevage, ou aux activistes combattant les antennes-relais ?). Les organisateurs du Tribunal Monsanto n'étaient pas intéressés par le dialogue ; ils ne se souciaient que de leur succès (et donc avoir un blogueur solitaire dans leur salle était, pour l'obsessionnel compulsif, une « menace » pour leur événement minutieusement contrôlé).

Nous le voyons si souvent à Bruxelles – les ONG environnementales comme le PAN ou le CEOorganisent des événements au Parlement Européen (avec de l'argent public), puis « vendent » toutes les places au sein de leurs réseaux avant même d'annoncer l'événement. Ils ont tué le dialogue et la discussion dans l'UE, et excluent désormais l'industrie de toute participation.

Ce qui était étrange, c'était de voir comment les organisateurs du Tribunal Monsanto se lamentaient, le dernier jour, du fait qu'aucun défenseur des OGM n'ait participé à l'événement. Mais on peut se demander : mis à part un pro-OGM, à l'identité en l'occurrence évidente, qui avait essayé, combien d'acteurs de l'industrie voudraient participer, voire oser légitimer, à un événement avec une session intitulée : « Pourquoi empoisonnent-ils nos enfants » d'André Leu, un discours de Vandana Shiva : « Le cartel du poison, Bill Gates et les nouvelles tentatives de contrôler nos semences et notre nourriture », ou une session au titre poétiquement nuancée sur : « Démanteler le pouvoir des entreprises et construire la souveraineté des peuples ». Seul le noyau dur le plus compulsivement obsessionnel pouvait penser que les acteurs pro-agri-tech allaient participer à ces « forums de dialogue » et les légitimer... Mais oui, j'avais acheté un billet dans l'espoir que je pourrais apprendre quelque chose !
Moi Coupable

OK, je dois admettre que, après La Voix des Agriculteurs, notre événement en marge du Tribunal Monsanto, j'étais parvenu à me faufiler dans l'Assemblée des Peuples avec plusieurs agriculteurs et avec les remarquables militants de March Against Myths on Modification NL. Pour ma défense, j'avais promis à toutes les personnes qui avaient aimablement fait un don en réponse à mon appel pour un financement participatif de mon événement que j'allais obtenir un selfie avec le Dr Vandana Shiva. J'espérais donc honorer ma promesse !
Mon interview pour la TV allemande afin de leur donner une vue équilibrée (source : MAMyths NL)

Après à peine deux minutes de présence dans la salle, la sécurité du Tribunal Monsanto s'est précipitée pour « éradiquer la menace ». J'ai été physiquement traîné hors de l'Assemblée des Peuples, ce qui a produit une chose curieuse : cela a alerté les médias, qui s'ennuyaient à écouter les éléments de langage ciselés pour la conférence de presse et ressassés par les gourous ; ils ont compris qu'il se passait quelque chose d'intéressant à l'extérieur. L'agitation a mené à plus d'une heure d'entretiens avec les médias et à un meilleur équilibrage de la couverture par la presse.

Quand un journaliste a demandé aux organisateurs pourquoi ils avaient été si rudes avec moi, ils ont répondu que le Risk-monger agissait de façon irrationnelle et qu'il avait été vu tapant sur les fenêtres la nuit précédente... OK, je dois l'admettre, je l'ai fait, mais simplement pour faire un peu de théâtre. Ces gens n'ont aucun sens de l'humour !

Compulsive Europe Obsessatory

L'absurdité grimpe maintenant à un niveau que le Risk-monger n'a jamais connu auparavant... jamais !

Pendant que le Tribunal Monsanto siégeait, Tom van den Hove, de March Against Myths on Modification NL, a été invité à débattre avec Nina Holland, du Corporate Europe Observatory(CEO), dans un talk-show spécial sur les OGM et Monsanto de la radio nationale néerlandaise. Tom est un biologiste avec une passion pour la promotion de la culture scientifique. Nina est une lobbyiste de longue date basée à Bruxelles pour une organisation œuvrant à ostraciser la science de l'industrie et à promouvoir l'activisme anti-commerce des ONG. Le groupe de bénévoles de March Against Myths NL de Tom a compilé une recherche sur les questions et les interrogations que suscitent les témoins du Tribunal.

La conversation a dérivé sur la question de savoir si Tom était un suppôt de Monsanto. Nina n'avait aucune preuve à l'appui, mais sa formation au CEO lui a appris qu'elle ne devait jamais dire quelque chose de positif. Alors, elle a accusé Tom de quelque chose de bien pire : il était en cheville avec de très mauvaises gens comme le Risk-monger. Aïe ! Elle s'est ensuite lancée dans une tirade obsessionnelle compulsive à la radio néerlandaise sur tous les méfaits que j'avais (prétendument) commis, les débitant comme si elle lisait une sorte de script (cela a donné près de deux minutes de vitriol !).

Le lendemain, alors que j'étais de retour à Bruxelles et que je prenais plaisir à donner des cours (et, apparemment, corrompre la jeunesse), Nina Holland n'a pas pu, semble-t-il, surmonter sa hargne et cesser ses diatribes contre le Risk-monger. Dans les commentaires sur un article sur le Tribunal Monsanto, Nina a mis le turbo de l'obsession compulsive (12 lignes de commentaires – numéro 26, en néerlandais) pour dire quelle horrible individu j'étais.

Dans l'interview à la radio, Nina a affirmé qu'elle me connaissait très bien... Je n'ai jamais eu le plaisir de rencontrer Mme Holland, mais maintenant, je suis curieux ! Peut-être devrais-je lui payer un déjeuner avec tous mes shill-bucks, mes honoraires de suppôt de l'industrie, pour que je puisse la reprendre sur toutes les erreurs qu'elle a faites à mon sujet !
Dans un autre article de journal en néerlandais, la position de Tom a été bien reflétée. Mais dans les commentaires sous l'article, quelqu'un a fini par trouver quelque chose pour attaquer Tom. Il avait passé un certain temps à travailler pour le Smithsonian aux États-Unis. Et nous savons tous que le Smithsonian a une attitude positive envers la technologie GM et a reçu une fois un don de Monsanto ! « T'es eu, Tom ! T'es un vendu ! »

Il faut vraiment se demander ce que sont ces campagnes de diffamation. Les activistes anti-agri-tech ont eu recours à un argument, et un seul : l'argumentum ad hominem. Lorsque vous n'avez pas de faits, attaquez la personne (les scientifiques, les décideurs, les médias – il semble que Monsanto a payé tout ce monde...). Cela vaut bien plus encore pour ceux qui sont dans la chambre de résonance militante. Mais ici il s'agit d'un cas où l'événement Tribunal Monsanto s'est déroulé sans qu'il y ait eu des gens de l'industrie pour attaquer (sauf le lobby de l'industrie des produits biologiques). Comme le réflexe obsessionnel compulsif est d'utiliser l'approche qui consiste à salir les personnes, les organisateurs du Tribunal Monsanto et Nina Holland, du CEO,devaient attaquer quelqu'un... n'importe qui ! Donc, moi, avec ma tentative ratée d'assister à leur événement, et Tom, avec ses contacts avec les médias, nous étions un gibier de choix. Je trouve cela absurde !

Corporate Europe Observatory reçoit près d'un million d'euros par an de fondations anti-industries pour, en principe, enquêter sur le lobbying de l'industrie (ils utilisent essentiellement les fonds pour capter des journalistes « indépendants »). Qu'ils dépensent autant de leur temps et de l'argent de leurs bailleurs de fonds pour assouvir l'obsession que je suscite (et, par association, Tom) chez eux est en fait assez drôle... et ridicule. J'aimerais que mes enfants me donnent autant d'attention, mais sur un autre registre ! Je suis heureux de leur avoir procuré une distraction, et d'avoir détourné une partie du temps et des fonds qu'ils utilisent d'ordinaire pour importuner d'autres à propos de questions beaucoup plus importantes (comme les accords commerciaux).

Le serment d'Hypocrite : Les Dix Contradictions du Tribunal Monsanto

Ainsi, nous avons maintenant une situation qui est contre-intuitive (oserais-je suggérer : « hypocrite »). Voici dix contradictions du Tribunal Monsanto avec lesquelles seul un hypocrite obsessionnel compulsif peut vivre :

1. La plus grande organisation de lobbying dans le débat agroalimentaire est maintenant le lobby de l'industrie du bio;

2. La plupart des activistes impliqués dans le lobbying pour l'industrie du bio (comme le CEO) condamnent l'industrie du lobbying ;

3. Les gens formés à la résistance pacifique réduisent maintenant au silence le dialogue et malmènent les dissidents ;

4. Les ONG contrôlent les messages lors d'événements dans lesquels elles accusent une entreprise de contrôler les messages ;

5. Ceux qui mènent une « révolution » dans l'agriculture ne sont pas à l'écoute des agriculteurs (même pas des agriculteurs biologiques) ;

6. Les éco-guerriers comme Ronnie Cummins trouvent que des groupes comme Greenpeacesont beaucoup trop ringards pour qu'ils méritent d'être invités ;

7. Les écologistes, beaucoup trop sophistiqués pour les religions traditionnelles, se prosternent maintenant devant des éco-gourous comme Vandana Shiva ;

8. Ceux qui se plaignent que Monsanto contrôle les médias ont fait venir leurs propres médias à La Haye ;

9. Les groupes qui prêchent l'amour et l'harmonie se retrouvent unis dans une haine féroce commune ;

10. Et, voici le joker : leur agressivité obsessionnelle a fait du Risk-monger une victime !

Bien sûr, cette hypocrisie flagrante est parfaitement acceptable pour les activistes obsessionnels compulsifs comme les organisateurs du Tribunal Monsanto. Ils peuvent vivre parfaitement bien au milieu de ces contradictions.

Après ma visite au Tribunal Monsanto à La Haye, rien ne me surprend plus. Nous sommes, après tout, dans l'Âge du Stupide !

_______________

* David pense que la faim, le SIDA et des maladies comme le paludisme sont les vraies menaces pour l'humanité – et non les matières plastiques, les OGM et les pesticides. Vous pouvez le suivre à plus petites doses (moins de poison) sur la page Facebook de Risk-Monger.

► Le troll mal comprenant en plein effort de copier collés de costard taillés sur mesures ...

► Ainsi pour rappel le 25 octobre 2016 à 23:24 notre troll nous a fournit la preuve formelle de cette vérité que je cite immédiatement de nouveau ici :

" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

C'est clair net imparable par cette verité le troll reconnais formellement que les OGM sont un DANGER pour l' environnement . MERCI MERCI MERCI ....

Devant cette soudaine révélation, nous sommes vraiment heureux, satisfait de cette superbe reconnaissance par le troll lobbyiste prescripteur de POISONS; une avancée indéniable pour renoncer définitivement aux saloperies OGM.

bionel dit :
le 26 octobre 2016 à 23:25

avant de venir tenter d'enrichir l'imbuvable intox mensongère avec la prétention d'une soit disant bonne lecture sur son blog ce Monsieur peut t'il simplement lire, comprendre, apprendre et surtout appliquer ceci ???

https://www.murdebretagne.net/mur_de_bretagne/Documents/Plaquette%20distance%20traitement.pdf

C'est toujours mieux lorsque les paroles vont avec la musique ...

Et comme dit lui est t'il possible de commencer par balayer devant sa porte ???

____Ce lien n'indique pas que ce monsieur n'applique pas les directives concernant l'utilisation des désherbants grand vaudou de l'agriculture idéologique ?

De la bonne lecture:
http://seppi.over-blog.com/2016/10/tribunal-monsanto-l-obsession-compulsive-des-activistes-pour-le-controle-des-messages.html

_______________________________

" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

C'est clair net imparable par cette verité le troll reconnais formellement que les OGM sont un DANGER pour l' environnement . MERCI MERCI MERCI ....
_______Comme à juste titre vous le conseille trafic dans un autre fil. Vous allez commencer quand une réelle formation afin d'éviter d'écrire vos fatras d'âneries destinés aux volontairement enfumés et ignares comme vous ?

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

BPS dit :
le 27 octobre 2016 à 22:48

bionel dit :
le 26 octobre 2016 à 23:25

avant de venir tenter d'enrichir l'imbuvable intox mensongère avec la prétention d'une soit disant bonne lecture sur son blog ce Monsieur peut t'il simplement lire, comprendre, apprendre et surtout appliquer ceci ???

https://www.murdebretagne.net/mur_de_bretagne/Documents/Plaquette%20distance%20traitement.pdf

C'est toujours mieux lorsque les paroles vont avec la musique ...

Et comme dit lui est t'il possible de commencer par balayer devant sa porte ???

____Ce lien n'indique pas que ce monsieur n'applique pas les directives concernant l'utilisation des désherbants grand vaudou de l'agriculture idéologique ?

►► comme tu es soit disant un spécialiste de tours de plaines, au lieu de chercher sur le lien et si tes compétence te le permettent va donc voir en plaine sur place il n'y a rien de mieux que le terrain au moins il ne ment pas !!!
en même temps tu pourras lui filer le doc pour rappel de la réglementation.
blablabla c'est bien; concret c'est mieux !

De la bonne lecture:
http://seppi.over-blog.com/2016/10/tribunal-monsanto-l-obsession-compulsive-des-activistes-pour-le-controle-des-messages.html

►► surtout grande auto promotion de seppi-culture & imposteur adepte de grands torchons,
heu de belles ☺seppilleres☺de surcroit grand programmateur d' imbuvable intox mensongére

_______________________________

" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

C'est clair net imparable par cette verité le troll reconnais formellement que les OGM sont un DANGER pour l' environnement . MERCI MERCI MERCI ....
_______Comme à juste titre vous le conseille trafic dans un autre fil. Vous allez commencer quand une réelle formation afin d'éviter d'écrire vos fatras d'âneries destinés aux volontairement enfumés et ignares comme vous ?
►► la verité pique au yeux tu troll ...

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.
- AMEN

►►POUR FINIR TOUJOURS LES GRANDES LUBIES DU TROLL...

avant de venir tenter d'enrichir l'imbuvable intox mensongère avec la prétention d'une soit disant bonne lecture sur son blog ce Monsieur peut t'il simplement lire, comprendre, apprendre et surtout appliquer ceci ???

https://www.murdebretagne.net/mur_de_bretagne/Documents/Plaquette%20distance%20traitement.pdf

C'est toujours mieux lorsque les paroles vont avec la musique ...

Et comme dit lui est t'il possible de commencer par balayer devant sa porte ???

____Ce lien n'indique pas que ce monsieur n'applique pas les directives concernant l'utilisation des désherbants grand vaudou de l'agriculture idéologique ?

►► comme tu es soit disant un spécialiste de tours de plaines,
au lieu de chercher sur le lien et si tes compétence te le permettent va donc voir en plaine sur place il n'y a rien de mieux que le terrain au moins il ne ment pas !!!
en même temps tu pourras lui filer le doc pour rappel de la réglementation.
blablabla c'est bien; concret c'est mieux !
====C'est intéressant ce que vous dites grand charlatan.
Voulez vous signifier que vous, vous êtes allé en plaine chez monsieur Sauvaitre et que vous avez vu qu'il ne respecte pas les directives attenantes à l'utilisation des produits phyto.Est-ce bien ça grand charlatan de l'agriculture idéologique ?

De la bonne lecture:
http://seppi.over-blog.com/2016/10/tribunal-monsanto-l-obsession-compulsive-des-activistes-pour-le-controle-des-messages.html

►► surtout grande auto promotion de seppi-culture & imposteur adepte de grands torchons,
heu de belles ☺seppilleres☺de surcroit grand programmateur d' imbuvable intox mensongére
===Ce n'est pas pour vous (trop fanatisée) grand charlatan de l'AI.

_______________________________

" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

C'est clair net imparable par cette verité le troll reconnais formellement que les OGM sont un DANGER pour l' environnement . MERCI MERCI MERCI ....
_______Comme à juste titre vous le conseille trafic dans un autre fil. Vous allez commencer quand une réelle formation afin d'éviter d'écrire vos fatras d'âneries destinés aux volontairement enfumés et ignares comme vous ?
►► la verité pique au yeux tu troll ...
_____La réalité concernant votre incompétence mise en permanence en évidence peut en effet parfois piquer les yeux tellement celle-ci saute aux yeux.

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

BPS dit :
le 29 octobre 2016 à 14:23

avant de venir tenter d'enrichir l'imbuvable intox mensongère avec la prétention d'une soit disant bonne lecture sur son blog ce Monsieur peut t'il simplement lire, comprendre, apprendre et surtout appliquer ceci ???

https://www.murdebretagne.net/mur_de_bretagne/Documents/Plaquette%20distance%20traitement.pdf

C'est toujours mieux lorsque les paroles vont avec la musique ...

Et comme dit lui est t'il possible de commencer par balayer devant sa porte ???

____Ce lien n'indique pas que ce monsieur n'applique pas les directives concernant l'utilisation des désherbants grand vaudou de l'agriculture idéologique ?

►► comme tu es soit disant un spécialiste de tours de plaines,
au lieu de chercher sur le lien et si tes compétence te le permettent va donc voir en plaine sur place il n'y a rien de mieux que le terrain au moins il ne ment pas !!!
en même temps tu pourras lui filer le doc pour rappel de la réglementation.
blablabla c'est bien; concret c'est mieux !
====C'est intéressant ce que vous dites grand charlatan.
Voulez vous signifier que vous, vous êtes allé en plaine chez monsieur Sauvaitre et que vous avez vu qu'il ne respecte pas les directives attenantes à l'utilisation des produits phyto.Est-ce bien ça grand charlatan de l'agriculture idéologique ?
►► il est mignon le seppi en pleins fantasmes... heu il fait surtout de plus en en plus pitié au milieu des ses profonds délires ce pauvre lobbyiste grand prescripteur de POISONS.

De la bonne lecture:
http://seppi.over-blog.com/2016/10/tribunal-monsanto-l-obsession-compulsive-des-activistes-pour-le-controle-des-messages.html

►► surtout grande auto promotion de seppi-culture & imposteur adepte de grands torchons,
heu de belles ☺seppilleres☺de surcroit grand programmateur d' imbuvable intox mensongére
===Ce n'est pas pour vous (trop fanatisée) grand charlatan de l'AI.
►►mais non seppi, je suis surtout bien trop avertit pour boire ton imbuvable intox mensongère et ainsi éclairé le lecteur néophyte que tu tentes systématiquement de piégé avec ton éternelle imbuvable intox mesongére pauvre lobbyste de surcroit grand prescripteur de POISONS mais nul n'est dupe.
Telle est l'unique verité qui te pique les yeux.

_______________________________

" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

C'est clair net imparable par cette verité le troll reconnais formellement que les OGM sont un DANGER pour l' environnement . MERCI MERCI MERCI ....
_______Comme à juste titre vous le conseille trafic dans un autre fil. Vous allez commencer quand une réelle formation afin d'éviter d'écrire vos fatras d'âneries destinés aux volontairement enfumés et ignares comme vous ?
►► la verité pique au yeux tu troll ...
_____La réalité concernant votre incompétence mise en permanence en évidence peut en effet parfois piquer les yeux tellement celle-ci saute aux yeux.
►►mais non seppi, je suis surtout bien trop avertit pour boire ton imbuvable intox mensongère et ainsi éclairé le lecteur néophyte que tu tentes systématiquement de piégé avec ton éternelle imbuvable intox mesongére pauvre lobbyste de surcroit grand prescripteur de POISONS mais nul n'est dupe.
Telle est l'unique verité qui te pique les yeux.

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.
- AMEN

►►POUR FINIR TOUJOURS LES GRANDES LUBIES DU TROLL...

Pour l'instant sans surprise, bionel il y a à vous lire un constat:

C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

http://www.stopogmpacifique.org/2016/07/29/scandale-du-ma%C3%AFs-ogm-mut%C3%A9/

La réglementation européenne sur les OGM concerne uniquement les plantes cultivées améliorées avec l'outil transgenèse (introduction d'un gène (ou plusieurs) étranger).La mutagenèse ne rentre pas dans le cadre cette réglementation.
Votre lien est un ramassis d'un peu de vrai avec beaucoup d'âneries destinées aux fanatiques volontairement enfumés et ignares comme vous.

Quel danger pour le métabolisme ?
Les américain sont malades sous entendu à cause des OGM.Quelle maladie est transmise par une PGM ?
Depuis quand les calédoniens lâchent du maïs dans la nature et n'utilisent pas des zones dédiées pas naturelles pour le cultiver (les champs) ?
Depuis quand les calédoniens désherbent la nature ?
Depuis quand la résistance d'une population d'adventices naturellement présentes à un herbicide, une famille chimique est attribuée à l'origine de la sélection et d'amélioration d'une plante cultivée ?
Depuis quand les calédoniens ne veulent plus nourrir les animaux d'élevage avec des plantes cultivées obtenues à l'aide de la mutagenèse ?
Quelles plantes pour les remplacer ?
Pourquoi les agriculteurs calédoniens ont ils laissé tomber des variétés population locales (Ex; dent de cheval) ?
Quel impact factuel sur l'environnement ?

Alors grand prêtre de l'agriculture idéologique.
Début novembre 2016 combien de malades, de morts calédoniens et de catastrophes environnementales à cause de ce maïs qualifié à tort de maïs GM ?

Pour l'instant sans surprise, bionel il y a à vous lire un constat:

C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

INFORMATION IMPORTANTE POUR TROLL GRAND PRESCRIPTEUR DE POISONS...

http://www.infogm.org/5739-ogm-riz-rendu-tolerant-a-des-herbicides-modifie-les-adventices

Mais déjà nous avons le gout de son imbuvable intox mensongére pour tenter de démonter cette vérité !

Et alors grand sorcier charlatan de l'agriculture idéologique, maintenant nous sommes fin 2016. La production mondiale de riz est-elle en péril ?

Pour l'instant sans surprise, bionel il y a à vous lire un constat:

C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

BPS dit :
le 1 novembre 2016 à 15:23

La réglementation européenne sur les OGM concerne uniquement les plantes cultivées améliorées avec l'outil transgenèse (introduction d'un gène (ou plusieurs) étranger).La mutagenèse ne rentre pas dans le cadre cette réglementation

► Hé le troll va donc vite signer ton contrat chez Bouglione !

Lorsque cela t’arranges tu écris ceci ==> "La mutagenèse ne rentre pas dans le cadre cette réglementation"
et lorsque cela t’arranges tu es aussi capable de clamer tout le contraire comme très souvent et particulièrement comme ici toutes ces âneries que tu cautionnent régulièrement sur le blé Renan .
http://emmanuelferrand.blogspot.fr/2013/02/le-ble-prefere-de-lagriculture.html
+++ regarde bien les commentaires la verité y est clairement annoncée !!!

http://agriculture-environnement.fr/a-la-une/un-ble-bio-genetiquement-modifie-ca-existe-deja-%EF%BF%BC%EF%BF%BC
+++ le blé Renan est issu d'hybridations + retro-croisement donc au travers de fécondations nous sommes toujours sur une multiplication sexuée; strictement rien a voir avec tes tares Organismes Grandement Merdique issue de bidouillages à coup de forceps pour y introduire des gènes d'origines complétement étrangères.

Pauvre troll tu nous fait bien rire dans toutes tes contradictions .
Pitoyable lobbyiste de surcroit grand prescripteur de POISONS .

...

Votre lien est un ramassis d'un peu de vrai avec beaucoup d'âneries destinées aux fanatiques volontairement enfumés et ignares comme vous.

► ce lien affiche surtout la verité qui dérange énormément notre troll super lobbyiste de surcroit grand prescripteur de POISONS !!!

bionel dit :le 2 novembre 2016 à 23:23
BPS dit :
le 1 novembre 2016 à 15:23

La réglementation européenne sur les OGM concerne uniquement les plantes cultivées améliorées avec l'outil transgenèse (introduction d'un gène (ou plusieurs) étranger).La mutagenèse ne rentre pas dans le cadre cette réglementation

► Hé le troll va donc vite signer ton contrat chez Bouglione !

Lorsque cela t’arranges tu écris ceci ==> "La mutagenèse ne rentre pas dans le cadre cette réglementation"
____La réglementation est très précise, c'est un fait absolument pas arrangé grand charlatan de l'agriculture idéologique.La mutagenèse n'est pas concernée par la réglementation sur les OGM.

et lorsque cela t’arranges tu es aussi capable de clamer tout le contraire comme très souvent et particulièrement comme ici toutes ces âneries que tu cautionnent régulièrement sur le blé Renan .
http://emmanuelferrand.blogspot.fr/2013/02/le-ble-prefere-de-lagriculture.html
+++ regarde bien les commentaires la verité y est clairement annoncée !!!
_____Le blé rénan peut rentrer lui aussi dans la réglementation encadrant les OGM.Mais ce n'est pas le cas et l'AB n'a pas de lubies existentielles avec lui.
La transgenèse qui caractérise la technique pour obtenir une PGM telle que le précise la réglementation a pour but d'insérer un (ou plusieurs) gène étranger d'intérêt et en l'occurrence pour le renan c'est beaucoup plus, insertion de 2 fragments chromosomiques.
Comprenez vous enfin grand sorcier de l'agriculture idéologique ?

http://agriculture-environnement.fr/a-la-une/un-ble-bio-genetiquement-modifie-ca-existe-deja-%EF%BF%BC%EF%BF%BC
+++ le blé Renan est issu d'hybridations + retro-croisement donc au travers de fécondations nous sommes toujours sur une multiplication sexuée; strictement rien a voir avec tes tares Organismes Grandement Merdique issue de bidouillages à coup de forceps pour y introduire des gènes d'origines complétement étrangères.
______Vous racontez encore des âneries comme d'habitude grand sorcier vaudou de l'agriculture idéologique.
C'est bien expliqué dans le lien que vous proposez.
"Son génome résulte d’un montage génétique complexe : il comprend non pas un simple gène ajouté – comme c’est le cas en général pour un maïs GM –, mais deux fragments chromosomiques provenant d’une graminée sauvage par ailleurs incapable de se croiser naturellement avec du blé tendre. Ce transfert de gène artificiel a été rendu possible grâce à une espèce « porteuse », c’est-à-dire en utilisant une technique équivalente dans son principe à ce qui est réalisé en transgénèse classique. Modification du génome, transgression de la barrière des espèces, introduction non naturelle d’ADN à l’aide d’un vecteur externe ....."

Pauvre troll tu nous fait bien rire dans toutes tes contradictions .
Pitoyable lobbyiste de surcroit grand prescripteur de POISONS .
_____C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale...

Votre lien est un ramassis d'un peu de vrai avec beaucoup d'âneries destinées aux fanatiques volontairement enfumés et ignares comme vous.

► ce lien affiche surtout la verité qui dérange énormément notre troll super lobbyiste de surcroit grand prescripteur de POISONS !!!
___Votre lien n'est pas autre chose qu'un ramassis d'un peu de vrai avec beaucoup d'âneries destinées aux fanatiques volontairement enfumés et ignares comme vous.
Alors grand prêtre de l'agriculture idéologique.
Début novembre 2016 combien de malades, de morts calédoniens et de catastrophes environnementales à cause de ce maïs qualifié à tort selon la réglementation sur les OGM de maïs OGM ?

Pour l'instant sans surprise, bionel il y a à vous lire un constat:

C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

Super analyse pour ceux encore capable de réfléchir tous seul sans gourou (et capable de la comprendre…hein le bionul !!)
http://ecologie-illusion.fr/OGM-controverse-science-ou-religion.htm

En résumé cette analyse explique très bien que:

En Asie, en Afrique, dans les Amériques, les agriculteurs plébiscitent les OGM ; les surfaces cultivées en OGM croissent de façon spectaculaire. Mais un fameux petit village gaulois résiste, s'oppose, seul contre tous ou presque.(rappel: 2015 180 million d"ha de PGM ;plus que la surface totale de cultures en Europe quiu est de 172 million d'ha).

Pourquoi les OGM sont-ils acceptés ici, rejetés là ? Pour des raisons scientifiques ? Évidemment non, les raisons scientifiques ne s'arrêtent pas à la frontière, la relativité générale ne s'arrête pas à la frontière. Mais les religions si ; c'est dans cette direction qu'il faut chercher : une nouvelle religion est née, la religion de Sainte Nature.(si c'est naturel c'est bon pour la santé,si c'est artificiel c'est du poison; la chimie c'est bien , la chimie de synthèse c'est une catastrophe;...)

Comme toute autre, cette nouvelle religion a son catéchisme, ses diables, ses saints, ses interdits alimentaires, son inquisition. Les faucheurs volontaires sont ses moines-soldats faucille au poing, Monsanto est son diable.( et 113 PRIX NOBEL qui ont osés accusés GP de crime contre l'humanité pour ses faux discours et mensonges minable sur les PGM sont donc des démons qui défendent le diable....)

Il y avait les aliments halal, ou cachère ; il y a maintenant, aussi, les aliments "bio – sans OGM". Les rayons spécialisés, "bio – sans OGM", "halal", "cachère", sont souvent côte à côte ; c'est la traduction en pratique du ressenti inconscient qu'il s'agit de spécificités différentes, mais de même nature, de nature religieuse.(et les sans gluten ; les végé ou végan ; ....)

On a brûlé les écrits hérétiques autrefois – et les hérétiques aussi pour plus de sûreté ; aujourd'hui les Vandales Volontaires, les moines-soldats de la nouvelle inquisition fauchent les OGM. La vieille inquisition craignait la dissémination des idées ; La nouvelle inquisition craint la dissémination des gènes.

Ce qui reste évident aujourd hui, c'est que ce n'est pas la vérité qui compte (encore moins les vérités scientifique) mais la communication la plus forte.

l'accès aux connaissances grâce à internet pour tous le monde, ne veut surtout pas dire accès aux compétences pour tous le monde

Petite correction d’un post d’aatea.
Ce ne sont pas 110 , mais 113 PRIX NOBEL qui accusent GP de crime contre l’humanité (3 de plus ont signé pour montrer leur indignation vis-à-vis de ce qu’est devenu GP).
Pour faire court : ils reprochent a GP d’inventer ou colporter des mensonges volontairement anxiogènes et complètement injustifiés pour garder leur machine à faire du fric (guèguère anti PGM).
Pour pouvoir garder des dons « anti PGM » GP a même mené des actions malhonnêtes dans certains pays pour bloquer le riz d’oré alors que sans eux celui-ci serait déjà utiliser et aurait permis d’évité 200 à 300 000 décès d’enfant carencé en vitamine A par an. Certains pensent que sans les minables actions de GP le riz d’oré serait disponible depuis au moins 5à6 ans (d’où le plus de 1 million d’enfants mort qui aurait pu être évité si GP n’avait pas existé !!!!!!!!
Plusieurs fondateurs de GP et un paquet d’anciens dirigeants nationaux de GP confirment les méfaits de GP et confirment l’attaque des NOBEL (Patrick MOORE ancien fondateur de GP parle de plus d’un million d’enfants mort à cause des actions de GP depuis plus de 4 ans déjà!!

Ces 113 PRIX NOBEL représentent plus de 90% des Nobels scientifique encore vivant !!

Ces personnes reconnues pour leur travaux scientifiques, n’auraient pas de légitimité d’après certains sur ce sujet précis des PGM !!!
Alors comment GP pourrait-elle en avoir plus qu’eux ??

Ce sont des scientifiques reconnu (Nobelisé) habitués aux études scientifiques et surtout aux analyses statistiques avec tous leurs biais d’interprétation. Vous ne trouverez pas de NOBEL en science pour valider les travaux d’un séralini , idole des anti PGM (faux, il y en a eu un qui a soutenu séralini sur la justesse de ses choix d’analyse statistique (pourtant clairement du foutage de gueule) mais il s’est avéré qu’il n’avait probablement pas lu l’étude avant de s’engager ce qui lui a prodiguer quelque bafouillement de justification après coup ).

Maintenant les fans de GP soit cela vous interpelle un minimum, soit vous passer clairement du coté fanatiques et vous devenez des défendeurs d’une secte mais surtout pas d’une ONG sois disant faite pour « faire le bien ».(sinon donner donc votre définition de fanatique)

Du fait du comportement minable de GP sur les sujets agricoles que je peux constater(mon domaine de compétence professionnel) comment croire que GP puisse se comporter mieux sur ses autres combats (sujet sans connaissance aussi pointu pour ma part que dans le domaine agricole).

"Son génome résulte d’un montage génétique complexe : il comprend non pas un simple gène ajouté – comme c’est le cas en général pour un maïs GM –, mais deux fragments chromosomiques provenant d’une graminée sauvage par ailleurs incapable de se croiser naturellement avec du blé tendre. Ce transfert de gène artificiel a été rendu possible grâce à une espèce « porteuse », c’est-à-dire en utilisant une technique équivalente dans son principe à ce qui est réalisé en transgénèse classique. Modification du génome, transgression de la barrière des espèces, introduction non naturelle d’ADN à l’aide d’un vecteur externe ....."

►► C'est bien là du grand n'importe quoi !!!

le super troll de service y crois dur, puisque cela donne de l'eau à son moulin,mais si tu était un minimum compétant dans ce domaine, voir un minimum honnête tu ne soutiendrais pas ce truc bidon de chez bidon car le blé Renan est un blé de type lignée !

Tu trouvera la preuve ici :
http://www.semencesdefrance.com/pdf/RENAN-ble-tendre-hiver-FT-bdef.pdf

►► Et comme tu ne sais vraiment pas de quoi il s'agit voici cette page pour encore compléter ta formation :

http://www.gnis-pedagogie.org/selection-creatrice-type-variete.html

►tu y remarqueras particulièrement le passage suivant ◄

[Les variétés lignées
Champs de blé
Sélection pendant fixation

Sélection généalogique
Hybridation de 2 parents complémentaires
Autofécondation et sélection simultanées pendant 4 à 5 générations
Autofécondation et essais de rendement pendant 4 ans
Dépôt au CTPS

Sélection après fixation

Sélection généalogique différée, méthode bulk
Hybridation de 2 parents complémentaires
Autofécondation sans sélection pendant 4 à 5 générations
Autofécondation, multiplication et sélection pendant 3 ans
Dépôt au CTPS
Sélection par filiation monograine, SSD (Single Seed Descent)
Hybridation de 2 parents complémentaires
Autofécondation par filiation monograine pendant 4 à 6 générations
Sélection et essais de rendement
Dépôt au CTPS
Sélection après haplodiploïdisation
Hybridation de 2 parents complémentaires
Haplodiploïdisation de la F1
Sélection et essais de rendement
Dépôt au CTPS

Espèces concernées : Blé, orge, pois, riz, colza, soja, melon, lin, lupin, ..]

Mais bon le troll n'y comprend évidement rien !

►► Alors tout le blabla comme quoi le Renan est un OGM afin d' enjoliver l’éternelle imbuvable intox mensongére de troll est toujours catastrophique en terme de véracitéMAIS ÉVIDEMMENT LE TROLL FONCE DEDANS !!!

Combien de temps le super troll de compétition va il encore nous affirmer que le blé Renan qui est de type lignée est un OGM et que ce ce fait il le clame haut et fort dans son éternelle imbuvable intox mensongére???

yann dit :
le 4 novembre 2016 à 17:02

Super analyse pour ceux encore capable de réfléchir tous seul sans gourou (et capable de la comprendre…hein le bionul !!)
http://ecologie-illusion.fr/OGM-controverse-science-ou-religion.htm

►► En résumé cette analyse explique très bien que le troll nous sort à nouveau un de ses costards taillés sur mesures par un de ses pairs !!!

Pourquoi as tu encore oublier de présenté l'auteur?
Parce que c'est un élément de l'ensemble des clones de la mafia imposteur ?

Voici donc cette page pour te rafraichir la mémoire mon pauvre amnésique...

http://imposteurs.over-blog.com/article-sur-la-blogosphere-pierre-yves-morvan-109772641.html

Au passage tu noteras aussi quelques éloges sur ton compte et oui l'auto satisfaction l'auto promo de clones de la mafia imposteurs ne date pas d'hier !!!

yann dit :
le 4 novembre 2016 à 17:51

Petite correction d’un post d’aatea.
Ce ne sont pas 110 , mais 113 PRIX NOBEL qui accusent GP de crime contre l’humanité (3 de plus ont signé pour montrer leur indignation vis-à-vis de ce qu’est devenu GP).
►► Hou la la!!! 3 prix Nobel de plus ont ainsi subit une mauvaise lobotomie par la mafia imposteurs?

Pour faire court : ils reprochent a GP d’inventer ou colporter des mensonges volontairement anxiogènes et complètement injustifiés pour garder leur machine à faire du fric (guèguère anti PGM).
►►Ils ont surtout subit une très mauvaise lobotomie qui leur fait totalement perdre la tète !

Pour pouvoir garder des dons « anti PGM » GP a même mené des actions malhonnêtes dans certains pays pour bloquer le riz d’oré alors que sans eux celui-ci serait déjà utiliser et aurait permis d’évité 200 à 300 000 décès d’enfant carencé en vitamine A par an.
►► Quel super slogan mensonger pour faire la promo OGM .
Le seul et véritable crime contre l'humanité est la défense, la promo des OGM hyper destructeurs comme n'importe quel POISON.
C'est super simple à comprendre dommage que des prix Nobel se fasse tronquer le cerveau au point d' en perdre la raison et cautionner
pareil saloperie.

Certains pensent que sans les minables actions de GP le riz d’oré serait disponible depuis au moins 5à6 ans (d’où le plus de 1 million d’enfants mort qui aurait pu être évité si GP n’avait pas existé !!!!!!!!
►► Quel superbe bla bla bla de troll en quette d'enjoliveurs pour garnir son imbuvable intox mensongére...
Heureusement que l’existence de GP sauve bien plus d' un million de vie dans le monde entier, mais très surprenant que les prix Nobel ne le comprennent pas !!!

Plusieurs fondateurs de GP et un paquet d’anciens dirigeants nationaux de GP confirment les méfaits de GP et confirment l’attaque des NOBEL (Patrick MOORE ancien fondateur de GP parle de plus d’un million d’enfants mort à cause des actions de GP depuis plus de 4 ans déjà!!
►► Comme tout bon assoiffé de pognon certain n'hésite pas à retourner leur veste .

Ces 113 PRIX NOBEL représentent plus de 90% des Nobels scientifique encore vivant !!
►► Même si les 100% se trouvaient atteint par ce phénomène de meute cela reste une faible minorité face aux nombreux citoyens du monde entiers qui refusent systématiquement les OGM .
Chose effrayante ces 90% ne semble absolument pas mesurer leur erreur et surtout la gravité de celle ci .

Ces personnes reconnues pour leur travaux scientifiques, n’auraient pas de légitimité d’après certains sur ce sujet précis des PGM !!!
Alors comment GP pourrait-elle en avoir plus qu’eux ??
►► Encore une belle dose de bla bla bla qui fait super penser à la sauce imposteur du célèbre Wacke Seppi grand garant Zététique !
de surcroit super prescripteur de POISONS très régulièrement épandus par le biais de son imbuvable intox mensongére.

Ce sont des scientifiques reconnu (Nobelisé) habitués aux études scientifiques et surtout aux analyses statistiques avec tous leurs biais d’interprétation. Vous ne trouverez pas de NOBEL en science pour valider les travaux d’un séralini , idole des anti PGM (faux, il y en a eu un qui a soutenu séralini sur la justesse de ses choix d’analyse statistique (pourtant clairement du foutage de gueule) mais il s’est avéré qu’il n’avait probablement pas lu l’étude avant de s’engager ce qui lui a prodiguer quelque bafouillement de justification après coup ).
►► Mais oui André ...

Maintenant les fans de GP soit cela vous interpelle un minimum, soit vous passer clairement du coté fanatiques et vous devenez des défendeurs d’une secte mais surtout pas d’une ONG sois disant faite pour « faire le bien ».(sinon donner donc votre définition de fanatique)
►► Mais oui André ...

Du fait du comportement minable de GP sur les sujets agricoles que je peux constater(mon domaine de compétence professionnel) comment croire que GP puisse se comporter mieux sur ses autres combats (sujet sans connaissance aussi pointu pour ma part que dans le domaine agricole).
►► Mais oui André ...

Heureusement qu'il a préciser au début "pour faire court" mais comme d'habitude nous avons le droit à son fleuve de débilités profondes;
qui peut réellement encore croire pareil troll ???

bionel dit :le 4 novembre 2016 à 21:42
"Son génome résulte d’un montage génétique complexe : il comprend non pas un simple gène ajouté – comme c’est le cas en général pour un maïs GM –, mais deux fragments chromosomiques provenant d’une graminée sauvage par ailleurs incapable de se croiser naturellement avec du blé tendre. Ce transfert de gène artificiel a été rendu possible grâce à une espèce « porteuse », c’est-à-dire en utilisant une technique équivalente dans son principe à ce qui est réalisé en transgénèse classique. Modification du génome, transgression de la barrière des espèces, introduction non naturelle d’ADN à l’aide d’un vecteur externe ....."

►► C'est bien là du grand n'importe quoi !!!
_____Non c'est un fait ce blé a été créé à l'aide d'un important transfert de gènes étrangers et vous refusez bêtement de l'admettre pour satisfaire vos lubies idéologiques grand marabout de l'agriculture idéologique.

le super troll de service y crois dur, puisque cela donne de l'eau à son moulin,mais si tu était un minimum compétant dans ce domaine, voir un minimum honnête tu ne soutiendrais pas ce truc bidon de chez bidon car le blé Renan est un blé de type lignée !
___Oui la variété Renan malgré tout le travail de génie génétique pour l'obtenir est une variété lignée.Personne vous a dit le contraire grand charlatan de l'agriculture idéologique.
Cette variété comme d'autres variétés lignées de BTH a même été utilisée pour obtenir d'autres variétés.

Tu trouvera la preuve ici :
http://www.semencesdefrance.com/pdf/RENAN-ble-tendre-hiver-FT-bdef.pdf
____Par hasard mais vraiment par hasard, bionel bêtement vous démontrez que vous ne connaissez pas la signification d'une lignée pure vs variété lignée vs PGM.
C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.
►► Et comme tu ne sais vraiment pas de quoi il s'agit voici cette page pour encore compléter ta formation :

http://www.gnis-pedagogie.org/selection-creatrice-type-variete.html
_____C'est le contraire, vous ne savez pas faire les distinguos entre lignées pures, variétés lignées lignées isogèniques, variétés hybrides, variétés GM etc....et ce bon passage du GNIS ne concerne pas les particularités attenantes à la création du blé Renan.C'est bêta non ?
Bref, vous êtes complétement à la ramasse comme toujours !

►tu y remarqueras particulièrement le passage suivant ◄

[Les variétés lignées
Champs de blé
Sélection pendant fixation

Sélection généalogique
Hybridation de 2 parents complémentaires
Autofécondation et sélection simultanées pendant 4 à 5 générations
Autofécondation et essais de rendement pendant 4 ans
Dépôt au CTPS

Sélection après fixation

Sélection généalogique différée, méthode bulk
Hybridation de 2 parents complémentaires
Autofécondation sans sélection pendant 4 à 5 générations
Autofécondation, multiplication et sélection pendant 3 ans
Dépôt au CTPS
Sélection par filiation monograine, SSD (Single Seed Descent)
Hybridation de 2 parents complémentaires
Autofécondation par filiation monograine pendant 4 à 6 générations
Sélection et essais de rendement
Dépôt au CTPS
Sélection après haplodiploïdisation
Hybridation de 2 parents complémentaires
Haplodiploïdisation de la F1
Sélection et essais de rendement
Dépôt au CTPS

Espèces concernées : Blé, orge, pois, riz, colza, soja, melon, lin, lupin, ..]

Mais bon le troll n'y comprend évidement rien !
______Vous avez le droit d'être un comique volontairement enfumé mais là avec le coup de la "lignée Renan" et maintenant ave le GNIS c'est surtout un remarquable comique très ridicule et très volontairement ignare grand charlatan de l'agriculture idéologique.
Votre exemple justement ne concerne pas les particularités attenantes à la création de la variété Renan. Afin de ne plus être ridicule comme d'habitude faites enfin une recherche personnelle sur la création de cette variété grand charlatan très fainéant de l'agriculture idéologique.
Autrement, vos formations sont bien de la daube !
Commencer par faire l'effort d'apprendre rééllement à minima ( lignées pures, variétés lignées, lignées isogèniques, variétés hybrides, variétés lignées génétiquement modifiées, variétés hybrides GM etc....) ensuite revenez plus tard charlatan de l'agriculture idéologique.

►► Alors tout le blabla comme quoi le Renan est un OGM afin d' enjoliver l’éternelle imbuvable intox mensongére de troll est toujours catastrophique en terme de véracitéMAIS ÉVIDEMMENT LE TROLL FONCE DEDANS !!!
______Le travail effectué pour la création de la variété lignée Renan rentre parfaitement dans le cadre réglementaire des OGM charlatan volontairement ignare de l'agriculture idéologique.
Seuls les fanatiques de l'agriculture idéologique ne l'ont pas vu volontairement.
_______________________________

bionel dit :le 4 novembre 2016 à 21:47
Combien de temps le super troll de compétition va il encore nous affirmer que le blé Renan qui est de type lignée est un OGM et que ce ce fait il le clame haut et fort dans son éternelle imbuvable intox mensongére???
_____Tout le temps grand sorcier vaudou de l'agriculture idéologique.
Comme vous insistez.
Le travail effectué pour la création de la variété lignée Rénan rentre parfaitement dans le cadre réglementaire des OGM.
Afin de ne plus être ridicule comme d'habitude faites enfin une recherche personnelle sur la création de cette variété grand charlatan très fainéant de l'agriculture idéologique.

Pour l'instant sans surprise, bionel il y a à vous lire un constat:

C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

BS dit :
le 5 novembre 2016 à 13:00

bionel dit :le 4 novembre 2016 à 21:42
"Son génome résulte d’un montage génétique complexe : il comprend non pas un simple gène ajouté – comme c’est le cas en général pour un maïs GM –, mais deux fragments chromosomiques provenant d’une graminée sauvage par ailleurs incapable de se croiser naturellement avec du blé tendre. Ce transfert de gène artificiel a été rendu possible grâce à une espèce « porteuse », c’est-à-dire en utilisant une technique équivalente dans son principe à ce qui est réalisé en transgénèse classique. Modification du génome, transgression de la barrière des espèces, introduction non naturelle d’ADN à l’aide d’un vecteur externe ....."

►► C'est bien là du grand n'importe quoi !!!
_____Non c'est un fait ce blé a été créé à l'aide d'un important transfert de gènes étrangers et vous refusez bêtement de l'admettre pour satisfaire vos lubies idéologiques grand marabout de l'agriculture idéologique.
►► aucunes lubies ideologique mon grand guignol!
je ne suis surtout pas d'acord avec tes mensonges, à moins que ce ne soit rellement d' énormes lacunes chez notre troll qui s'anonce quasiement expert ...
Alors mon pauvre rigolo ce type de création par voie sexuée n'est absolument pas pas un OGM et tout ton blabla bla ... encore une fois ne tient
vraiment pas debout .
Mon pauvre ignare sache juste que le blé RENAN n'est rien d'autre croisement inter-spécifique c'est à dire qu’après fécondation, multiplication sexuée nous obtenons un hybride interspécifique !!!
Mon pauvre troll sur ce coup la tu m'a encore super bien fait rire avec toutes tes énormes âneries !!!!
Merci de t’être encore bien vautré dans toutes tes nombreuses et splendides âneries qui prouvent à merveilles ton hyper incompétence .

§

le super troll de service y crois dur, puisque cela donne de l'eau à son moulin,mais si tu était un minimum compétant dans ce domaine, voir un minimum honnête tu ne soutiendrais pas ce truc bidon de chez bidon car le blé Renan est un blé de type lignée !
___Oui la variété Renan malgré tout le travail de génie génétique pour l'obtenir est une variété lignée.Personne vous a dit le contraire grand charlatan de l'agriculture idéologique.
Cette variété comme d'autres variétés lignées de BTH a même été utilisée pour obtenir d'autres variétés.
►► Un petit moment de lucidité chez notre troll ;-))
Mais le troll ignore évidement que c'est réellement un hybride interspécifique et pour cause il ne connait absolument rien en obtention variétales !
Ou pire il manie à merveille l'intox mesongére pour endormir le monde entier à sa cause de grand prescripteur de POISONS !!!

§

Tu trouvera la preuve ici :
http://www.semencesdefrance.com/pdf/RENAN-ble-tendre-hiver-FT-bdef.pdf
____Par hasard mais vraiment par hasard, bionel bêtement vous démontrez que vous ne connaissez pas la signification d'une lignée pure vs variété lignée vs PGM.
C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.
►► Mon pauvre troll ma connaissance est bien plus réelle que tu l'imagine ou tu le dit !!!
UNE CHOSE CERTAINE ELLE TE DÉRANGE FORTEMENT DANS TES TRÈS NOMBREUX AMALGAMES MENSONGERS !!!

►► Et comme tu ne sais vraiment pas de quoi il s'agit voici cette page pour encore compléter ta formation :

http://www.gnis-pedagogie.org/selection-creatrice-type-variete.html
_____C'est le contraire, vous ne savez pas faire les distinguos entre lignées pures, variétés lignées lignées isogèniques, variétés hybrides, variétés GM etc....et ce bon passage du GNIS ne concerne pas les particularités attenantes à la création du blé Renan.C'est bêta non ?
Bref, vous êtes complétement à la ramasse comme toujours !

►tu y remarqueras particulièrement le passage suivant ◄

[Les variétés lignées
Champs de blé
Sélection pendant fixation

Sélection généalogique
Hybridation de 2 parents complémentaires
Autofécondation et sélection simultanées pendant 4 à 5 générations
Autofécondation et essais de rendement pendant 4 ans
Dépôt au CTPS

Sélection après fixation

Sélection généalogique différée, méthode bulk
Hybridation de 2 parents complémentaires
Autofécondation sans sélection pendant 4 à 5 générations
Autofécondation, multiplication et sélection pendant 3 ans
Dépôt au CTPS
Sélection par filiation monograine, SSD (Single Seed Descent)
Hybridation de 2 parents complémentaires
Autofécondation par filiation monograine pendant 4 à 6 générations
Sélection et essais de rendement
Dépôt au CTPS
Sélection après haplodiploïdisation
Hybridation de 2 parents complémentaires
Haplodiploïdisation de la F1
Sélection et essais de rendement
Dépôt au CTPS

Espèces concernées : Blé, orge, pois, riz, colza, soja, melon, lin, lupin, ..]

Mais bon le troll n'y comprend évidement rien !
______Vous avez le droit d'être un comique volontairement enfumé mais là avec le coup de la "lignée Renan" et maintenant ave le GNIS c'est surtout un remarquable comique très ridicule et très volontairement ignare grand charlatan de l'agriculture idéologique.
Votre exemple justement ne concerne pas les particularités attenantes à la création de la variété Renan. Afin de ne plus être ridicule comme d'habitude faites enfin une recherche personnelle sur la création de cette variété grand charlatan très fainéant de l'agriculture idéologique.
Autrement, vos formations sont bien de la daube !
Commencer par faire l'effort d'apprendre rééllement à minima ( lignées pures, variétés lignées, lignées isogèniques, variétés hybrides, variétés lignées génétiquement modifiées, variétés hybrides GM etc....) ensuite revenez plus tard charlatan de l'agriculture idéologique.
►► MON PAUVRE ....
Au lieu de faire le guignol pour tenter de noyer le poisson comme tu le fait constamment, commence donc par apprendre ce qu'est exactement
un croisement-interspécifique cela te permettra de comprendre ce qu'est réellement le RENAN et par conséquent de mesurer l'ampleur de tes débilités.

Ha tiens regarde ici aussi:
http://www.tela-botanica.org/actu/IMG/Natural_Hybridization_between_Genera_That_Diverged_from_Each_Other_Approximatively_60_Million_Years_Ago_The_American_Naturalist_2015_.pdf

Tu vas évidement écrire, crier, hurler... c'est un OGM ???

►► Alors tout le blabla comme quoi le Renan est un OGM afin d' enjoliver l’éternelle imbuvable intox mensongére de troll est toujours catastrophique en terme de véracité MAIS ÉVIDEMMENT LE TROLL FONCE DEDANS !!!
______Le travail effectué pour la création de la variété lignée Renan rentre parfaitement dans le cadre réglementaire des OGM charlatan volontairement ignare de l'agriculture idéologique.
Seuls les fanatiques de l'agriculture idéologique ne l'ont pas vu volontairement.

►►Ben non !!! Le travail effectué pour la création de la variété lignée Rénan n'entre absolument pas dans le cadre réglementaire des OGM.

ET POUR CAUSE :
C'est un croisement inter-spécifique et cela se nome un hybride interspécifique et donc strictement rien à voir avec les bidouillages OGM cessez donc vos ragots de bonimenteurs pro OGM qui ne connaissent vraiment rien .
Pour prendre un hybride interspécifique pour un OGM, il ne faut vraiment pas être bien malin !
Contrairement à un OGM il est issu d'une fécondation, c'est très simple mais trop compliquer à comprendre pour le troll qui ce complait à écrire n'importe quoi sur ce sujet .

Le blé RENAN dérange FORTEMENT car c'est une preuve imparable que les OGM SONT COMPLÉTEMENT INUTILES voilà en quoi il gène le troll de surcroit grand prescripteur de POISONS dans l'épandage de son imbuvable intox.

Une amélioration variétale sans le recours aux bidouillages OGM vous rendez vous compte?
Mais quelle horreur pour un troll de surcroit grand prescripteur de POISONS mais aussi super épandeur d' une imbuvable intox mensongère.

_______________________________

bionel dit :le 4 novembre 2016 à 21:47
Combien de temps le super troll de compétition va il encore nous affirmer que le blé Renan qui est de type lignée est un OGM et que ce ce fait il le clame haut et fort dans son éternelle imbuvable intox mensongére???
_____Tout le temps grand sorcier vaudou de l'agriculture idéologique.
Comme vous insistez.
Le travail effectué pour la création de la variété lignée Rénan rentre parfaitement dans le cadre réglementaire des OGM.
Afin de ne plus être ridicule comme d'habitude faites enfin une recherche personnelle sur la création de cette variété grand charlatan très fainéant de l'agriculture idéologique.
►►Ben non !!! Le travail effectué pour la création de la variété lignée Rénan n'entre absolument pas dans le cadre réglementaire des OGM.

ET POUR CAUSE :
C'est un croisement inter-spécifique et cela se nome un hybride interspécifique et donc strictement rien à voir avec les bidouillages OGM cessez donc vos ragots de bonimenteurs pro OGM qui ne connaissent vraiment rien .
Pour prendre un hybride interspécifique pour un OGM, il ne faut vraiment pas être bien malin !
Contrairement à un OGM il est issu d'une fécondation, c'est très simple mais trop compliquer à comprendre pour le troll qui ce complait à écrire n'importe quoi sur ce sujet .

Le blé RENAN dérange FORTEMENT car c'est une preuve imparable que les OGM SONT COMPLÉTEMENT INUTILES voilà en quoi il gène le troll de surcroit grand prescripteur de POISONS dans l'épandage de son imbuvable intox.

Une amélioration variétale sans le recours aux bidouillages OGM vous rendez vous compte?
Mais quelle horreur pour un troll de surcroit grand prescripteur de POISONS mais aussi super épandeur d' une imbuvable intox mensongère.

Comme vous êtes fainéant mais pas que.
Concrètement grand marabou, sorcier et charlatan de l'agriculture idéologique.

Les faits;
Création d'un BTH résistant à plusieurs maladies, la variété lignée Renan.
Cette variété n'est pas une variété hybride.Oui ou non ?

L'INRA utilise un réservoire de gènes d'intérêt identifiés provenant de plantes sauvages et apparentées. Oui ou non ?
Ce BTH afin d'être créé a reçu 2 fragments chromosomiques contenant des gènes d'intérêt étrangers transférés (comme ils peuvent l'être différrement par transgenèse) provenant d'une graminée sauvage l'égilope ventru (Aegilops ventricosa). Oui ou non ?
Cette graminée sauvage dans ces fragments chromosomiques possède entre autres des gènes d'intérêts bien identifiés conférant une résistance à plusieurs maladies (les R noires, jaunes et brunes etc......).Oui ou non ?
Cette graminée sauvage ne peut pas être croisée avec du BTH. Oui ou non ?
Pour cela l'INRA a réalisé une hybridation interspécifique afin d'assurer ce transfert de gènes d'intérêt étrangers. Oui ou non ?
L'INRA a donc utilisé une "espèce pont (voisine du blé dur)" qui ne pose pas de difficulté de croisement(Aegilops ventricosa X "blé dur").Oui ou non ?
Le résultat de cette hybridation interspécifique nous donne des hybrides stériles.Oui ou non ?
Il y a donc un souci avec le génome (nombre de chromosomes).Oui ou non ?
L'INRA va donc remédier à cela en utilisant un produit chimique (la colchicine) perturbateur de la mitose.Oui ou non ?
Ce produit chimique va permettre de doubler le nombre de chromosome.Oui ou non ?
Après tout cela, l'hybride modifié (chimiquement) est croisé avec le BTH de nombreuses fois pour ne garder que les gènes d'intérêt et virer le maximum d' autres gènes inutiles provenant des fragments chromosomiques de l'aegilops ventricosa (faire des rétrocroisements).Oui ou non ?
Les recombinaisons chromosomiques BTH et l'égilope ventru ne sont pas systématiques.Oui ou non ?
La chance a fait que les multiple croisements effectués ont donné naturellement une bonne recombinaison chromosomique.Oui ou non ?
Cela a permis de ne pas utiliser l'irradiation.Oui ou non ?

Recevoir 2 fragments chromosomiques transférant de fait des gènes étrangers d'intérêt (c'est le cas avec la transgenèse) rentre dans le cadre de la définition d'une PGM.Le BTH Renan est une PGM.

Pour l'instant sans surprise, bionel il y a à vous lire un constat:

C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

Les faits;
Création d'un BTH résistant à plusieurs maladies, la variété lignée Renan.
Cette variété n'est pas une variété hybride.Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ...sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

L'INRA utilise un réservoire de gènes d'intérêt identifiés provenant de plantes sauvages et apparentées. Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ...sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

Ce BTH afin d'être créé a reçu 2 fragments chromosomiques contenant des gènes d'intérêt étrangers transférés (comme ils peuvent l'être différrement par transgenèse) provenant d'une graminée sauvage l'égilope ventru (Aegilops ventricosa). Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

Cette graminée sauvage dans ces fragments chromosomiques possède entre autres des gènes d'intérêts bien identifiés conférant une résistance à plusieurs maladies (les R noires, jaunes et brunes etc......).Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

Cette graminée sauvage ne peut pas être croisée avec du BTH. Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

Pour cela l'INRA a réalisé une hybridation interspécifique afin d'assurer ce transfert de gènes d'intérêt étrangers. Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

L'INRA a donc utilisé une "espèce pont (voisine du blé dur)" qui ne pose pas de difficulté de croisement(Aegilops ventricosa X "blé dur").Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

Le résultat de cette hybridation interspécifique nous donne des hybrides stériles.Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

Il y a donc un souci avec le génome (nombre de chromosomes).Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

L'INRA va donc remédier à cela en utilisant un produit chimique (la colchicine) perturbateur de la mitose.Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

Ce produit chimique va permettre de doubler le nombre de chromosome.Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

Après tout cela, l'hybride modifié (chimiquement) est croisé avec le BTH de nombreuses fois pour ne garder que les gènes d'intérêt et virer le maximum d' autres gènes inutiles provenant des fragments chromosomiques de l'aegilops ventricosa (faire des rétrocroisements).Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

Les recombinaisons chromosomiques BTH et l'égilope ventru ne sont pas systématiques.Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

La chance a fait que les multiple croisements effectués ont donné naturellement une bonne recombinaison chromosomique.Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!
Cela a permis de ne pas utiliser l'irradiation.Oui ou non ?
► Question débile ! posée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

Recevoir 2 fragments chromosomiques transférant de fait des gènes étrangers d'intérêt (c'est le cas avec la transgenèse) rentre dans le cadre de la définition d'une PGM.Le BTH Renan est une PGM.
► Affirmation débile ! énoncée par un ... sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

►► Le Renan n'a absolument pas subit le bidouillage d'un OGM tu as beau gesticuler dans tous les sens pour enjoliver ton abominable imbuvable intox, RENAN n'est surtout pas un OGM ou le restera uniquement dans tes fantasmes de grand prescripteur de POISONS.◄◄

Allez pour conclure avec une dose de rigolade , voici une idiote question façon troll ...sauvage à l'image de son éternelle imbuvable intox mensongére !!!

Ce troll n'est pas un troll débile.Oui ou non ? (mdr)

Pour l'instant sans surprise, bionel il y a à vous lire un constat:

C'est évident vous êtes complètement à la ramasse concernant le BTH Renan.
Vous n'avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

Pour l'instant sans surprise, pitoyable troll de service et de surcroit grand prescripteur en POISONS, il y a à vous lire de multiples constats:

► Vous demeurez définitivement acculé face aux vérités, avec notamment toute cette réalité qui met indéniablement en évidence que nul ne veux de vos POISONS .

► Afin de nous confirmer vos qualités de bon pervers narcissique, vous allez encore comme à votre grande habitude, au travers de votre imbuvable intox mensongère tenter de venir nous prouver que des personnes veulent évidement consommer vos POISONS.
(direct mais aussi, voir par clones interposés)

► Heureusement pour vous que le ridicule ne tue pas .

C'est évident vous êtes complètement à la ramasse concernant le BTH Renan.
Vous n'avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

Avis aux troll:
Pour l'instant sans surprise, pitoyable troll de service et de surcroit grand prescripteur de POISONS aux très nombreux pseudos il y a à vous lire de multiples constats:

► Vous demeurez définitivement acculé face aux vérités, avec notamment toute cette réalité qui met indéniablement en évidence que nul ne veux de vos POISONS .

► Afin de nous confirmer vos qualités de bon pervers narcissique, vous allez encore comme à votre grande habitude, au travers de votre imbuvable intox mensongère tenter de venir nous prouver que des personnes veulent évidement consommer vos POISONS.

► Heureusement pour vous que le ridicule ne tue pas .

BPS dit :
le 15 novembre 2016 à 22:43

Vous n'avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
C'est évident vous êtes complètement à la ramasse concernant le BTH Renan.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

Avis aux trolls de plus en plus acculés.
Pour l'instant sans surprise, pitoyable troll de service et de surcroit grand prescripteur de POISONS aux très nombreux pseudos il y a à vous lire de multiples constats:

► Vous demeurez définitivement acculé face aux vérités, avec notamment toute cette réalité qui met indéniablement en évidence que nul ne veux de vos POISONS .

► Afin de nous confirmer vos qualités de bon pervers narcissique, vous allez encore comme à votre grande habitude, au travers de votre imbuvable intox mensongère tenter de venir nous prouver que des personnes veulent évidement consommer vos POISONS.

► Heureusement pour vous que le ridicule ne tue pas .

BPS dit :
le 15 novembre 2016 à 22:43

Vous n'avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
C'est évident vous êtes complètement à la ramasse concernant le BTH Renan.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

Avis aux troll imposteur de plus en plus acculés.

Pour l'instant sans surprise, pitoyable troll de service et de surcroit grand prescripteur de POISONS aux très nombreux pseudos il y a à vous lire de multiples constats:

► Vous demeurez définitivement acculé face aux vérités, avec notamment toute cette réalité qui met indéniablement en évidence que nul ne veux de vos POISONS .

► Afin de nous confirmer vos qualités de bon pervers narcissique, vous allez encore comme à votre grande habitude, au travers de votre imbuvable intox mensongère tenter de venir nous prouver que des personnes veulent évidement consommer vos POISONS.

► Heureusement pour vous que le ridicule ne tue pas .

C'est évident vous êtes complètement à la ramasse concernant le BTH Renan.

Vous n'avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan complétement parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

André, pauvre imposteur de longue date, tu as maintenant visiblement cramé toutes tes neurones, il est vraiment trop tard pour avoir une thérapie efficace pour enrayer ta profonde débilité maintenant .

Nous te connaissons bien maintenant alors nous resterons indulgents face à tes nombreuse crises de démence profonde qui te conduise même jusqu' à l'usurpation de pseudos.

► VISIBLEMENT LE TRIBUNAL MONSANTO A EU TA PEAU ◄

C'est toujours évident bionel le parano.
Vous êtes complètement à la ramasse concernant le BTH Renan.

Vous n'avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan complétement parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

( B)latte,(P)uant,(S)aleté

Toujours fiers de tes âneries ?

Vous n'avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan complétement parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.

C'est toujours évident bionel le parano.
Vous êtes complètement à la ramasse concernant le BTH Renan.

L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

à 22:49,un pauvre troll qui s' échine à vomir son imbuvable intox mensongére...

Selon lui refuser une agriculture polluante c'est être à la ramasse et ne rien connaitre !

Mon pauvre rigolo c'est surtout la preuve que la vérité te dérange, et les lecteurs ne sont pas dupes au point de croire tes âneries.

Nul ne veux d'un agriculture hyper polluante en faire la promo comme le fait sans cesse le TROLL grand prescripteur de POISONS est criminel .

à 22:49,un pauvre troll qui s' échine à vomir son imbuvable intox mensongére...

Selon lui refuser une agriculture polluante c'est être à la ramasse et ne rien connaitre !

Mon pauvre rigolo c'est surtout la preuve que la vérité te dérange, et les lecteurs ne sont pas dupes au point de croire tes âneries.

Nul ne veux d'une agriculture hyper polluante en faire la promo comme le fait sans cesse le TROLL grand prescripteur de POISONS est criminel .

moi zeppe, pauvre imposteur de longue date, j'ai maintenant visiblement cramé toutes mes neurones, il est vraiment trop tard pour avoir une thérapie efficace pour enrayer ma profonde débilité

vous me connaissez bien maintenant alors vous resterez indulgents face à mes nombreuse crises de démence profonde qui me conduise même jusqu'à l'usurpation de pseudos.

► VISIBLEMENT LES MENSONGES DU PSEUDO LE TRIBUNAL MONSANTO A EU MA PEAU ◄

moi, pauvre troll qui s'échine à vomir mon imbuvable intox mensongére...

j'affirme ne rien connaitre à l'agriculture et reconnais être à la ramasse !

Moi pauvre rigolo c'est surtout la preuve que la vérité me dérange, et les lecteurs ne sont pas dupes au point de croire mes âneries.

Nul ne veux de MENSONGÈRE alors que j'en fais sans cesse la promotion, moi le TROLL grand prescripteur de MENSONGES et je reconnais que c'est criminel.

Sérieux les gars faut grandir arrêtez de vous comporter comme des gosses de 5 ans !!!!
vous avez pas une vie a vous ????
Arrêtez de faire du copier coller sérieux 58 fois le même commentaire faut pas exagérer ...
Et arrêtez d'usurper les pseudos des autres ça fait 2 mois que vous êtes la dessus vous êtes sérieusement pitoyable les gars...
Maintenant faut lâcher l'affaire...
Franchement je suis triste pour vous ...
Vous n'avez pas d'amis ou de famille pour discuter ou débattre entre vous ?
Vous savez qu il existe des services spécifiques pour ça comme SOS AMITIÉ ou même en payant une professionnelle vous pourrez probablement trouver une oreille attentive qui voudra bien débattre avec vous...
Mais lâchez l'affaire sérieusement maintenant c'est fini faut vraiment arrêtez les gars il faut aller de l'avant et continuer votre chemin la vie continue les gars ....
à bon entendeurs les gars et bonne continuation à vous...

@ au troll de plus en plus débile et hyper acculé devant la vérité à qui il ne reste plus que pour seul recours que l'usurpation de pseudo pour tenter de sauver son existence ICI .

Ton attitude est la preuve de ta prise de conscience que toute ton imbuvable intox mensongére n'est pour toi grand prescripteur de POISONS qu'un énorme échec face aux dégâts engendrés par cette agriculture dite CONVENTIONNELLE, hyper polluante,destructrice, et super inductrice de dépendances.

Nul ne veux de tes saloperie chimiques de synthèse /OGM ; inutile de perdre ton temps avec tes anuries pour tenter de faire avaler tes couleuvres le public est maintenant avertit et ne croit plus en toutes tes absurdes gesticulations pour faire sournoisement la promo de toutes tes saloperies.

Allez André, amuse toi de nouveau a reformuler, sortir les choses de leur contexte sous usurpation de pseudos ton dernier jouer qui te fait sombrer au plus bas du ridicule.

bionel (LE VRAIS) a dit le 8 décembre 2016 à 21:57

@ au troll de plus en plus débile et hyper acculé devant la vérité à qui il ne reste plus que pour seul recours que l'usurpation de pseudo pour tenter de sauver son existence ICI .

Ton attitude est la preuve de ta prise de conscience que toute ton imbuvable intox mensongére n'est pour toi grand prescripteur de POISONS qu'un énorme échec face aux dégâts engendrés par cette agriculture dite CONVENTIONNELLE, hyper polluante,destructrice, et super inductrice de dépendances.

Nul ne veux de tes saloperie chimiques de synthèse /OGM ; inutile de perdre ton temps avec tes anuries pour tenter de faire avaler tes couleuvres le public est maintenant avertit et ne croit plus en toutes tes absurdes gesticulations pour faire sournoisement la promo de toutes tes saloperies.

Allez André, amuse toi de nouveau a reformuler, sortir les choses de leur contexte sous usurpation de pseudos ton dernier jouer qui te fait sombrer au plus bas du ridicule.

The Loss from Underutilizing GM Technologies
David Zilberman and Scott Kaplan
University of California, Berkeley
Justus Wesseler
Wageningen University
This article introduces a framework based on a real-option approach to assess the economics of delaying the introduction of genetically modified (GM) technologies in agriculture due to concerns about their unintended effects (unexpected environmental side effects). We applied our framework to analyze the consequences of delaying the introduction of Golden Rice, GM corn in much of the world, and GM wheat and rice globally. In the case of Golden Rice, we found that delay of more than 10 years of introduction of the technology may result in several millions of eyesights lost. The damage of the technology must be greater than between $2.7 and $29 billion of discounted net benefits expected to be gained from the technology under various assumptions. The analysis also suggests that restriction of the adoption of GM in corn, rice, and wheat is justified if the net present value of the damage is above $300 billion to $1.22 trillion, depending on assumptions about impacts and interest rate. Finally, the value of information gained in this year must be at least between $27 and $82 billion to justify the one-year delay in the introduction of GMOs. The analysis shows that precaution is very costly.
Key words: genetically modified crops, irreversibility, Golden Rice, adoption, ban, regulation, price, yield effect.
Introduction
While the discovery of DNA and the resulting biotechnology led to a wide array of applications in medicine, the utilization of genetic engineering (GE) in agriculture has been quite limited despite the many benefits it has yielded (Barrows, Sexton, & Zilberman, 2014a). Heavy regulation of GE technology—in particular practical bans and costly approval processes—limited the application of the technology to only a few crops and a few countries. In the process, an inventory of GE innovations in various stages of development, including some that are ready for commercialization, have been accumulated. In this article, we present a methodology to quantify the cost underutilization of the potential of GE in agriculture and provide several case studies to illustrate this method.

Conceptual Framework

Economists have advocated the use of benefit-cost analysis that considers environmental impacts to assess the use of new projects and technologies (Palmer, Oates, & Portney, 1995). Traditional benefit-cost analysis would suggest executing a project if expected discounted benefits exceed expected discounted costs, but when it comes to projects with irreversible, uncertain outcomes, Arrow and Fisher (1974) suggested considering the option of delaying the decision to gain new information. Indeed, many environmental agencies have used the delay option in regulation of new technologies like GE varieties, which have been taken to an extreme with the use of the “precautionary principle” (Cross, 1996)1 for environmental and health regulation. However, the framework presented in Arrow and Fisher (1974) suggests that excessive delay can be very costly, and we develop a simple framework to illustrate this with application to regulation of GM technologies.2

Let us consider a technology that may produce, with a low probability q, an externality that costs Z in the future as well as other net benefits that can be estimated. Z represents the expected discounted externality costs throughout the life of the technology, discounted to time 0. These costs include unforeseen environmental, health, and other costs that are unintended and generated by the technology.3 Because of uncertainty about the impact, the expected discounted externality costs may also include costs that represent risk aversion.4 When a new technology is available for commercial use, its diffusion is gradual. Let Bt be the expected net reversible benefit of a technology t years after its introduction. Thus, the expected net benefit after the first year is denoted B1. The net present value (NPV) of a technology, excluding externality costs, is NPV = . If the potential benefit with full adoption of a technology at year t is BtF and the diffusion rate (percentage of the potential benefit that is actually utilized) is Pt , then the NPV = . Assuming that it takes one period to establish the technology, initial diffusion at P0 = 0.

To decide whether to delay the introduction of the technology, we assume that the externality cost—if it occurs—is greater than the NPV; otherwise, the technology should be introduced regardless. If expected externality costs are smaller than the NPV, namely NPV > qZ, then the technology should be introduced when it is available. If the opposite is true, the technology should be banned.

Now suppose that Z > NPV > qZ and that a one-year delay would allow the decision-maker to know whether the externality costs occur. In this case, the decision-maker has to consider the net gain from taking advantage of new information, which we denote as G. To determine this net gain, note that if it is discovered that the externality will occur, then the delay avoids the costs equal to Z − NPV (the net cost of the externality), as the decision-maker would not introduce the technology; on the other hand, if the externality does not occur, benefits materialize one period later. From today’s point of view, the expected net benefits if the technology is introduced after a delay and it is assured to be safe is q ∙ 0 + (1 − q) ∙ [NPV / (1 + r)] = (1 − q) ∙ [NPV / (1 + r)]. Comparing this with the expected benefits of immediate introduction of NPV − qZ yields the net gains from delay:

G = (1 − q) [NPV / (1 + r)] − [NPV − qZ]. (1)
Thus, it is worthwhile to wait if G > 0. Using Equation 1, this condition can be rewritten as:

Z > δNPV (2)
The term δ = is greater than one. It indicates that delaying adoption is justified if the externalities are at least δ times as big as the NPV, and immediate adoption is justified if the ratio of externality cost to benefits is smaller than δ. This suggests that the less certainty there is that the externality will occur, the greater the externality damage needs to be relative to the technology in order to justify delay. For example, if there is a 0.1 probability that the externality will occur, the odds of it not occurring are 9:1 (there is a 9-times larger chance it will not be realized). Using a 10%-discount rate and a probability of 0.1, we obtain a value of 1.82. In the case of a 0.01 probability of occurrence, δ approaches 10.

Equation 2 guides our analysis of delay. First, we can discuss the likelihood and magnitude of the externality cost (to gauge the odds of the externality not occurring). Then, we provide benchmarks to quantify the net gain from the technology and the cost of delay. Since there are a large number of GM technologies, we will use a few case studies to obtain orders of magnitude. We will consider GM technologies for which approval has been delayed (e.g., Golden Rice), and we infer from studies on the benefits of GM technologies in use (GM in corn, soybean, and cotton) what would have been the benefit had the adoption been expanded or use allowed in other crops.

The Likelihood and Magnitude of the Externality Cost

The environmental and health side effects of GM have been a major cause for opposition, and therefore it has gotten much attention from national regulators and scientific societies. The National Research Council (NRC) report from 2010 suggested that it actually improved water quality, reduced damage from pesticides, and reduced greenhouse gas (GHG) emissions. It recommended that better tracing of the impact of GM on water quality was needed, and found that concerns about human health, gene flow, and other environmental effects from GM applications are containable. It concluded that GM food is as safe as conventional food and did not see any cause for alarm about large, unexpected environmental risks, and determined that GM has significant potential to improve societal well being.

Paarlberg (2009, pp. 26-27) documented that major organizations have found that “[there are] no new risks to human health or the environment from GMOs approved by regulators so far.”5 The European Commission concluded in its 2010 report that:

“The main conclusion to be drawn from the efforts of more than 130 research projects, covering a period of more than 25 years of research, and involving more than 500 independent research groups, is that biotechnology, and in particular GMOs, are not, per se, more risky than conventional plant breeding technologies” (European Commission, 2010, p. 16).
Much of the scientific objection to GMOs is arising from ecologists. However, the leading ecologist of our time, E.O. Wilson (who coined the term “biodiversity”) stated:
“I’ll probably get it in the neck from my conservationist colleagues, but we’ve got to go all out on genetically modified crops. There doesn’t seem to be any other way of creating the next green revolution without GMOs” (Douglas, 2001, p. 2).
This suggests that the environmental costs of GMOs are containable, and the likelihood of a major ecological catastrophe because of them is very small. In terms of our model, the odds of a high externality cost occurring are quite low, and as we show below, the cost has to be immense in order to justify the delay.
The Benefit from GMOs and the Cost of Delay: Lessons from Case Studies

Golden Rice

Golden Rice is a genetically modified rice variety that includes enhanced amounts of beta-carotene, which contains vitamin A. Consuming 60 grams of Golden Rice per day is sufficient to prevent vitamin-A malnutrition. Wesseler and Zilberman (2014) estimated the cost of regulatory delay of approval of Golden Rice in India alone to be US$1.7 billion. This study can provide numbers that allow us to assess the potential of Golden Rice if adopted globally. Table 1 in Wesseler and Zilberman (2014) suggests that the cost of introducing the technology in terms of provision of seeds and dissemination are very small (much less than 10%) of the total benefits in India, and we can assume that the same is true elsewhere; we can ignore these costs for simplicity and use a conservative estimate of the benefit from eyesights saved.

The benefits of Golden Rice stem from its ability to prevent blindness from vitamin-A deficiency. As a conservative estimate, we assume that the net value of a year of eyesight is VE = $500 (Wesseler & Zilberman, 2014).6 The number of new eyesights saved during the tth year after the introduction of Golden Rice is Nt = Pt * 500,000, where Pt is the fraction of the 500,000 new cases of blindness prevented each year. We assume an S-shaped diffusion curve, and for simplicity use a modified version of the model presented in Griliches (1957):

Pt = k / (1 + e−(a+bt) ) for t > 0 and P0 = 0, (3)
where k is the maximum diffusion rate, a is a measure of the strength of initial diffusion, and b is the indicator of the speed of diffusion. Since our unit of measurement is an eyesight-year, the accumulative number of eyesight-years benefitting from the technology T years after its introduction (this is the summation of the eyesights saved since the introduction of the technology) is ANT = ΣTt=0 Nt , assuming that once individuals begin consuming Golden Rice, they continue to do so and blindness is avoided for life. Thus, the benefit from Golden Rice from eyesight t years after the introduction of the technology is VE * ANt . Assuming that the technology lasts T years, the net discounted benefit from the technology if there is zero delay (the subscript is the indicator of the number of years delay and the superscript is the life of the technology) is:

We calculated the number of eyesight-years saved and the expected net benefit from Golden Rice assuming low (20%), medium (50%), and high (80%) final diffusion rates of the technology 10 years after adoption.

We also consider two scenarios: one where the technology will be replaced after 30 years (T = 30) and another where the technology lasts indefinitely (T = ∞). The expected number of eyesights saved and the discounted net benefits under 4% and 10% discount rates are presented in Table 1, assuming that the technology lasts for 30 years.

Table 1. Expected benefits from different levels of Golden Rice adoption.
Total number of eyesights saved (1000’s) Total number of eyesight-years saved (1000’s) Total benefit generated,10% interest rate (millions of $) Total benefit generated, 4% interest rate (millions of $)
k One-year delay Accumulative One-year delay Accumulative One-year delay Accumulative One-year delay Accumulative
0.2 86 2,588 1,167 35,016 277 2,733 312 7,800
0.5 214 6,408 2,858 85,738 657 6,576 756 18,900
0.8 340 10,214 4,536 136,081 1036 10,368 1,196 29,900
As can be seen in Figure 1, assuming 20%, 50%, and 80% global adoption of Golden Rice and that the technology is impactful for 30 years (a conservative assumption suggesting that after 30 years it is replaced instantaneously), the number of eyesights saved is between 2.6 million and 10.2 million, and the number of eyesight-years saved are between 35.0 million and 136.1 million. Assuming a $500 value assigned to a year of gained eyesight, the discounted net benefits based on a 10% interest rate over this 30-year period are between $2.7 billion and $10.4 billion. Under a 4% interest rate, the benefits over this 30-year period are between $7.8 billion and $29.9 billion, respectively. With a 30-year lifespan of the technology and 10% discount rate, the cost of a one-year delay of the technology is between $277 million and $1 billion.

Figure 1. Share of adoption of Golden Rice.

If we assume the technology has an infinite lifespan, it will drastically affect the net benefit of the technology under the more plausible 4% social discount rate. In this case, the range of cumulative net discounted benefits from adoption increases to be between $27.7 and $109.3 billion. The cost of a one-year delay in adoption under the 4% interest rate is between $1.1 and $4.3 billion, respectively. This suggests that the economic cost of delay—assuming a rather low annual cost of eyesight loss of $500—is between $280 million and $4.3 billion, depending on adoption rate and the effective life of the technology.

Major Agricultural Commodities

GM varieties have been introduced on 52% of cotton-grown cropland, 25% of global corn agricultural land, and 70% of the total soybean area (Barrows et al., 2014a). Barrows et al. (2014a) estimated that the adoption of GM increased the supply of corn by 10%, cotton by 20%, and soybean by 30%, and prices without GM would have been 13%, 30%, and 33% higher for corn, cotton, and soybean, respectively. A recent meta-analysis by Klümper and Qaim (2014) suggests that GM technology increases crop yields by an average of 22%, and the impact is greater in developing versus developed countries (approximately double). They find that GM also decreases pesticide use by 37% and increases per-acre farmer profits by 68% on average.

While the impact of these new technologies is substantial and prevented a challenging food situation in the new millennium from getting worse (Barrows et al., 2014b), regulation prevented much more intensive gains. For example, 75% of the corn land is not utilizing GM, and GM is not utilized in rice or wheat. In the case of corn, the analysis by Qaim and Zilberman (2003) as well further analysis in Qaim (2009) suggests that the yield effect of GM traits tends to be higher in developing countries where there is lower utilization of chemicals and greater exposure to pests than in developed countries that have milder climatic conditions, and thus Bt corn may have a higher yield effect in Africa and India (where it is not adopted) than in the United States.7 Furthermore, the development of a new trait that can address the maize-streak virus in corn (Shepherd et al., 2007), which is endemic to Africa and causes 30% or more in crop losses, has been constrained by regulatory and related financial constraints. Moreover, Bt corn can also reduce the damage from aflatoxin in storage (Wu, 2006), which is much more severe in developing countries, and thus increases both quantity and quality of corn available to consumers.

Today between 55% and 60% of corn produced is not GM (James, 2007). If we conservatively assume that adoption of the currently available GM technologies increases yields in the rest of the world by 15-25%,8 then the overall supply effect will be 7.5-15% once adoption is completed, which we assume to take 10 years (this is approximately the amount of time it took for GM cotton to reach near full adoption). To assess the impact of this extra adoption, we assume that the elasticities of supply of all are equal to 0.359 and a range of absolute elasticities of demand from 0.35 to 0.8 for corn and 0.35 to 0.7 for wheat and rice, which is consistent with the meta-analysis of Andreyeva, Long, and Brownell (2010). In Tables 2, 3, 4, and 5, we denote the absolute elasticity of demand as η.

Because of randomness of demand and supply for food, the impacts vary in each of these years, so we calculated the average effect over this period.10 Between 2004 and 2013, the global annual expenditure on corn was between $129 and $263 billion, with an average of $163 billion (in 2013 USD).11 Table 2 suggests that the price of corn will decline 10% to 18% when the adoption of the technology is completed. It also shows that for the low supply increase scenario of 7.5%, the average annual gain from the technology is between $10.2 and $10.5 billion, depending on the elasticity of demand. For the high supply increase scenario (15%), the average annual increase in social welfare, on average, is between $19.1 billion and $20.2 billion annually. Under our scenarios, the increase in social well being is equivalent to gaining between 6% and 12% of the average annual amount spent on corn. This may be a modest gain from an American perspective, but it is substantial from the perspective of poor nations where corn plays a major role in people’s diets and the economy.

Table 2. Average annual price, quantity, and welfare effect of adoption of GM corn.
η = 0.35 η = 80
Price Quantity (millions of tonnes) Change in welfare (billions of $) Price Quantity (millions of tonnes) Change in welfare (billions of $)
Original supply $237.08 821.9 $0 $237.08 821.9 $0
7.5% increase $213.81 852.2 $10.2 $222.63 864.3 $10.5
10% increase $206.91 862.0 $13.3 $218.23 878.3 $13.8
15% increase $194.17 881.4 $19.1 $209.95 905.8 $20.2
While about 50% of the corn produced today is GM, GM traits are not being used in wheat and rice. Both Bt and herbicide tolerance—as well as other traits—can be inserted in wheat and rice, but regulators around the world effectively prevented the utilization of GM traits in these crops (NRC, 2010). We assume that the order of magnitude of the yield effect in other crops applies to both wheat and rice, and thus we simulate scenarios of a 10%, 15%, and 20% increase in supply under full adoption of GM in both crops. Note that we assumed 7.5%, 10%, and 15% yield effect for the 50% of corn output not produced using GM traits. Tables 3 and 4 present the simulated annual impacts of full adoption of GM with wheat and rice under average conditions for the last 10 years, continuing to assume an elasticity of supply of 0.35 and absolute elasticities of demand of 0.35 and 0.7.

Table 3 suggests that the price effect of introducing GM wheat ranges from 13% to 23%. For the low supply increase scenario of 10%, the average annual gain from the technology is between $13.4 and $13.8 billion, depending on the elasticity of demand. For the high supply increase scenario (20%), the average annual increase in social welfare, on average, is between $24.7 billion and $26.1 billion annually.

Table 3. Average annual price, quantity, and welfare effect of adoption of GM wheat.
η = 0.35 η = 0.7
Price Quantity (millions of tonnes) Change in welfare (billions of $) Price Quantity (millions of tonnes) Change in welfare (billions of $)
Original supply $300.48 657.7 $0 $300.48 657.7 $0
10% increase $262.23 689.8 $13.4 $274.40 700.9 $13.8
15% increase $246.10 705.3 $19.3 $263.03 722.0 $20.2
20% increase $231.58 720.5 $24.7 $252.59 742.7 $26.1
Table 4 suggests that the price reduction from introducing GM rice will be between 12% and 23%.12 For the low supply increase scenario of 10%, the average annual gain from the technology is between $26.2 and $27.1 billion, depending on the elasticity of demand. For the high supply increase scenario (20%), the average annual increase in social welfare, on average, is between $48.3 billion and $51.1 billion annually. The overall change in welfare is between $26 and $51 billion dollars annually, which is below the estimated $64 billion annual increase in total welfare from adoption of GM in rice reported by Demont and Stein (2013).

Table 4. Average annual price, quantity, and welfare effect of adoption of GM rice.
η = 0.35 η = 0.7
Price Quantity (millions of tonnes) Change in welfare (billions USD) Price Quantity (millions of tonnes) Change in welfare (billions USD)
Original supply $566.45 682.8 $0 $566.45 682.8 $0
10% increase $494.34 716.1 $26.2 $517.30 727.6 $27.1
15% increase $463.93 732.2 $37.7 $495.85 749.5 $39.4
20% increase $436.56 748.0 $48.3 $476.16 771.0 $51.1
In Table 5, we use the same approach, and assuming that full adoption in the rest of the world will take 10 years from the moment of introduction, the discounted net present value of adoption of GM corn technology under the conservative assumption of a 30-year economic life of the technology with a discount rate of 4% ranges between $136 and $268 billion; with a 10% discount rate, it is between $61 and $121 billion. If we assume an infinite life of the technology, the net present value of the discounted social benefits of the technology is between $214 billion and $423 billion for a 4% discount rate and between $67 billion and $132 billion for a 10% discount rate. Following Equation 2, these results suggest that even if corn may pose some unintended risks, delaying its introduction in developing countries is justified if the expected discounted damage is above $61 to $423 billion (depending on the discounting factor and life of the technology).

Table 5. Discounted net present value (in billions of $) of adoption of GM corn, wheat, and rice.
Elasticity η = 0.35 η = 0.8
Interest rate 4% 10% 4% 10%
Time horizon 30 years Infinite 30 years Infinite 30 years Infinite 30 years Infinite
Corn (7.5%) 136 214 61 67 139 220 63 69
Corn (15%) 254 402 115 126 268 423 121 133
Wheat (10%) 178 282 81 88 184 290 83 91
Wheat (20%) 328 518 148 162 347 548 157 172
Rice (10%) 349 551 158 173 360 568 163 178
Rice (20%) 641 1,013 290 318 679 1,073 307 337
Total (low) 663 1,047 300 328 682 1,078 309 338
Total (high) 1,223 1,933 554 606 1,294 2,045 586 641
For wheat, the discounted net present value of adoption of the technology over 30 years with a discount rate of 4% ranges between $178 and $347 billion, and with a 10% discount rate, between $81 and $157 billion. Under a one-year delay, the estimated welfare loss under a 4% discount rate is between $7.1 and $13.9 billion, and with a 10% discount rate, between $8.1 and $15.7 billion.

For rice, the discounted net present value of adoption of the technology over 30 years with a discount rate of 4% ranges between $349 and $679 billion, and with a 10% discount rate, between $158 and $307 billion. Under a one-year delay, the estimated welfare loss under a 4% discount rate is between $14.0 and $27.2 billion, and with a 10% discount rate, between $15.8 and $30.7 billion.

Conclusions

This article introduces a simple framework to assess the economics of delaying the introduction of GM technologies due to concerns about their unintended effects (externalities). We found that the delay is not justified if the expected discount benefits of adoption of the technologies are at least greater than the expected damages. We applied our framework to analyze the consequences of delaying the introduction of Golden Rice, GM corn in much of the world, and GM wheat and rice globally. In the case of Golden Rice, we found that delay of more than 10 years of introduction of the technology may result in several millions of eyesights lost. The damage of the technology must be greater than between $2.7 and $29 billion of discounted net benefits expected to be gained from the technology under various assumptions.

The result suggests that introduction of GM traits in corn (wherever it is not allowed), wheat, and rice after full adoption can improve annual social welfare by between $50 and $97 billion. The discounted net present value of the aggregate welfare gain from adoption of the GM technologies over a 30-year lifespan is between $300 and $554 billion based on a discount rate of 10% and between $663 billion to $1.22 trillion based on a 4% discount rate. Equation 2 suggests that restriction of the adoption of GM in corn, rice, and wheat is justified if the net present value of the damage is above $300 billion to $1.22 trillion depending on assumptions about impacts and interest rate. The less certain we are about the existence of the damage, the higher is the lower bound justifying adoption. The results also suggest that the cost of a one-year delay in approval of the technology ranges from $27 to $82 billion. The value of information gained in this year must be higher than at least $27 billion to justify the one-year delay.

The scenarios considered above are rather conservative—they ignore the likely possibility that demand may grow. Simulations with a 1% annual demand growth suggest that the aggregate discounted benefits increase between 20-70%, depending on the crop and scenario.13 Furthermore, with the introduction of GM there may be additional innovations that increase the productivity of the technology, which may increase supply further and thus increase the gain from the technology. The analysis here is limited to a few crops; GM traits have large potential in applications for vegetables and fruits and can play a major role allowing adaptation to climate change, which increases their value and the costs of banning them.

Given the estimated benefits of adoption of Golden Rice and other various traits in corn, wheat, and rice, the potential cost of these technologies must be immense (one of our estimates suggests that they must be above $1 trillion) to justify delaying the introduction of these technologies. Various opponents of the technologies and society as a whole need to seriously think about whether the gain from the delays in the introduction and bans on the use of GMOs justify the potential gains from its use.

Mais la vérité, la réalité qui accule de plus en plus le troll est celle ci !!!
- - -

freewiseman.com
L’histoire complète de Monsanto, « La société la plus maléfique au monde »

monsanto-evil-tomato

De toutes les méga-sociétés folles furieuses, Monsanto a largement surpassé ses rivales, remportant le titre glorieux de la « société la plus maléfique sur Terre » !
Non contente de siéger simplement sur son trône de mort au sommet d’une montagne de cadavres, elle continue de mettre au point de nouveaux moyens scientifiquement innovateurs pour nuire à la planète et à ses habitants.

Comme pour les vrais champions du mal, elles ne s’arrêteront pas avant…eh bien, qu’on les arrête ! Mais qu’est Monsanto et comment est-elle devenue si incroyablement maléfique ? Je pense que la meilleure manière de démarrer ce périple est de retourner vers les profonds et glauques égouts de son sinistre passé, alors munissez-vous d’un en-cas et de boissons sans OGM et allons-y.

1901 : La société est fondée par John Francis Queeny, membre des Chevaliers de Malte, avec derrière lui 30 ans d’expérience dans l’industrie pharmaceutique ; il épouse Olga Mendez Monsanto, dont le nom deviendra celui de la société, Monsanto Chemical Works. La société produit au début de la saccharine de synthèse, qui est vendue à Coca-Cola comme édulcorant artificiel.

Le gouvernement savait déjà que la saccharine était un poison et il lui fit un procès pour stopper sa fabrication mais le perdit en cour d’appel, ouvrant ainsi la Boîte de Pandore Monsanto qui commença à empoisonner le monde avec ce soda.

Le gouvernement savait déjà que la saccharine était un poison et il lui fit un procès pour stopper sa fabrication mais le perdit en cour d’appel, ouvrant ainsi la Boîte de Pandore Monsanto qui commença à empoisonner le monde avec ce soda.

toxiclove

Années 20 : Monsanto étend son activité aux produits chimiques industriels et aux médicaments, devenant le plus gros fabricant mondial d’aspirine, l’acide acétylsalicylique (toxique, bien sûr). C’est aussi l’époque où les choses commencent à se précipiter horriblement pour la planète avec l’introduction de leurs polychlorobiphéniles (les PCB).

« Les PCB étaient vus comme une merveille chimique par l’industrie, un liquide visqueux résistant aux fortes températures et à la dégradation et ayant des applications presque illimitées. Les PCB sont aujourd’hui considérés comme l’une des plus graves menaces chimiques pour la planète. Largement utilisés comme lubrifiants, fluides hydrauliques, huiles de coupe, revêtements imperméables et produits d’étanchéité, ce sont des carcinogènes potentiels et on les retrouve impliqués dans des maladies de la reproduction, de la croissance et du système immunitaire. Le centre mondial de fabrication des PCB était l’usine Monsanto aux abords de St Louis dans l’Illinois, qui possède le plus fort taux de morts fœtales et de naissances prématurées de l’état. »(1)

Bien que les PCB aient été finalement interdits après 50 ans de dégâts, ils existent toujours dans le sang et les cellules des animaux et de l’homme à travers le globe. Des documents présentés plus tard au tribunal ont montré que Monsanto était parfaitement conscient des effets meurtriers, mais l’a criminellement caché au public pour conserver le filon des PCB !

Années 30 : Création de sa première semence de maïs hybride et extension de la fabrication de détergents, savons, produits de nettoyage industriels, caoutchouc synthétique et plastiques. Oh oui, tous toxiques bien sûr !

Années 40 : Ils démarrent la recherche d’uranium, qui servira pour la première bombe atomique du Projet Manhattan, qui sera larguée ensuite sur Hiroshima et Nagasaki, tuant des centaines de milliers de japonais, coréens et militaires américains et en empoisonnant des millions d’autres.

La société poursuit sans relâche ses folies meurtrières en créant des pesticides pour l’agriculture qui contiennent la mortelle dioxine, source d’empoisonnement de la nourriture et des réservoirs d’eau. Il fut découvert ensuite que Monsanto avait omis de dévoiler que la dioxine était utilisée dans un large éventail de leurs produits, ils auraient sinon été obligés de reconnaître qu’elle avait créé un enfer écologique sur Terre.

Années 50 : S’alignant de près avec la Compagnie Walt Disney, Monsanto crée plusieurs attractions au Disney’s Tomorrowland (« le pays de demain »), qui exposent la gloire des produits chimiques et des plastiques. Leur « Maison du futur » est entièrement faite de plastique toxique non biodégradable comme ils l’avaient affirmé. Quoi ? Monsanto a menti ? J’en suis scandalisé !

« Après avoir attiré un total de 20 millions de visiteurs entre 1957 et 1967, Disney fit raser la maison, mais découvrit que ce ne serait pas sans mal. Selon le Monsanto Magazine, les boulets de démolition rebondissaient sur la fibre de verre et les matériaux en polyester armé. Chalumeaux, marteau-piqueurs, tronçonneuses et pelleteuses se montrèrent impuissants. On attacha finalement des élingues tractées pour décoller petit à petit des éléments de la maison qui seront évacués ensuite par camion. » (2)

Années 60 : Monsanto, avec son complice criminel, la société Dow Chemical, produit l’Agent Orange dont la dioxine est l’un des composants, qui sert à l’invasion américaine du Vietnam. Résultats ? Plus de 3 millions de personnes contaminées, mort d’un demi-million de civils vietnamiens, un demi-million de bébés vietnamiens qui naissent avec des malformations de naissance et des milliers de vétérans américains qui souffrent ou meurent encore aujourd’hui de ses effets !

Monsanto est de nouveau traîné en justice et des mémos internes révèlent qu’ils connaissaient les effets mortels de la dioxine de l’Agent Orange quand ils l’ont vendu au gouvernement. Bien que ce soit scandaleux, Monsanto est autorisé à présenter sa propre « recherche » qui concluait que la dioxine était inoffensive et ne présentait un quelconque risque de santé. Satisfait, le tribunal se rallie à Monsanto et classe l’affaire. Il apparaît plus tard que Monsanto a présenté des études mensongères et que la vraie recherche concluait que la dioxine tuait très efficacement.

Un autre mémo plus tardif publié dans un tribunal en 2002 admettait « que les preuves validant la persistance de ces composants et leur présence universelle en tant que résidus dansl’environnement sont incontestables…des pressions du public et juridiques pour les éliminer afin d’éviter une contamination mondiale sont inévitables. La question fait boule de neige. Où allons-nous à partir d’ici ? Les alternatives : mettre la clé sous la porte ; s’en débarrasser autant que possible et ne rien faire d’autre ; tenter de continuer l’activité ; avoir des produits alternatifs. » (3)

Monsanto devient partenaire de I.G. Farben, fabricant de l’aspirine Bayer et des produits chimiques d’Hitler qui ont exterminé des millions de gens durant la seconde guerre mondiale. Ensemble, les deux sociétés utilisent leurs compétences communes du génocide pour introduire un autre produit neurotoxique mortel, l’aspartame, dans l’alimentation. Quand des questions font surface concernant la toxicité de la saccharine, Monsanto exploite cette opportunité pour amener un autre de ses poisons mortels à un public peu méfiant.

Années 70 : Un partenaire de Monsanto, G.D.Searle, publie une centaine de fausses études internes qui déclarent que l’aspartame est inoffensif, alors que la propre recherche de la FDA [Food and Drug Administration, Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux] révèle clairement que l’aspartame entraîne des tumeurs et de grands trous dans le cerveau des rats, avant de les tuer. La FDA commande une enquête chez G.D. Searle pour « avoir sciemment dénaturé des études, avoir caché les faits matériels et fait de fausses déclarations » concernant la sécurité de l’aspartame.

Searle, pendant ce temps, désigne stratégiquement un initié haut placé de Washington, Donald Rumsfeld, qui servit comme secrétaire de la défense durant les présidences de Gerald Ford et George W. Bush, pour qu’il devienne PDG. Le but premier de la société est que Rumsfeld utilise son influence politique et sa vaste expérience des affaires pour mettre la FDA dans sa poche.

Quelques mois plus tard, Samuel Skinner reçoit « une offre qu’il ne peut refuser« , se retire de l’enquête et démissionne de son poste d’avocat pour aller travailler comme juriste chez Searle. Cette tactique mafieuse retarde le procès assez longtemps pour que la prescription soit prononcée et que l’enquête soit abandonnée abruptement et commodément.

Années 80 : Au beau milieu des recherches incontestables révélant les effets toxiques de l’aspartame et alors que le Dr Jere Goyan, commissaire à la FDA, était sur le point de signer une pétition pour l’interdire légalement sur le marché, Donald Rumsfeld téléphone à Ronald Reagan le lendemain de son entrée en fonction pour obtenir une faveur. Reagan vire ce Goyan peu coopératif et nomme le Dr Arthur Hayes Hull directeur de la FDA, qui va faire rapidement pencher la balance en faveur de Searle et le NutraSweet est approuvé pour la consommation humaine dans les produits secs. La suite est tristement ironique, car Reagan, connu pour son goût des bonbons et sucreries souffrira ensuite d’Alzheimer durant son second mandat, l’un des nombreux et horribles effets de la consommation d’aspartame.

Le but réel de Searle était cependant de voir l’aspartame approuvé comme édulcorant des sodas car des études exhaustives révélaient qu’à des températures dépassant 30°C, il « se décompose en toxines nommées Diketopiperazines, alcool méthylique et formaldéhyde« , devenant bien plus léthal que sous sa forme en poudre !

L’Association Nationale des Buveurs de Soda proteste violemment au départ, craignant de futures poursuites judiciaires des consommateurs malades chroniques ou tués en buvant le poison. Quand Searle peut démontrer que l’aspartame liquide, bien qu’incroyablement létal, entraîne une addiction beaucoup plus importante que la cocaïne, l’association est convaincue que les profits de la vente de sodas contenant de l’aspartame qui grimpent en flèche compenseraient toute responsabilité dans l’avenir. Avec ça, la cupidité est gagnante et les consommateurs de soda peu méfiants le paient de leur santé.

Coca-Cola est de nouveau le premier sur les rangs (vous vous souvenez de la saccharine?) et commence dès 1983 à empoisonner les buveurs de Coca Light avec l’aspartame. Comme prévu, les ventes s’envolent car les gens deviennent éperdument accro au doux poison en canette et tombent malades. Le reste de l’industrie des sodas, satisfaite de ce qu’elle voit emboîte rapidement le pas, oubliant fort à propos toute ses réticences du début pour l’aspartame comme produit chimique mortel. Il y a de l’argent à gagner, beaucoup d’argent et c’est tout ce qui compte vraiment pour eux de toutes façons !

En 1985, sans s’émouvoir outre mesure des relents de corruption et des multiples accusations de recherche frauduleuse réalisée par Searle, Monsanto achète la société et installe une nouvelle filiale pour l’aspartame qu’il nomme NutraSweet Company. Quand des multitudes de scientifiques et de chercheurs indépendants continuent d’avertir sur les effets toxiques de l’aspartame, Monsanto passe à l’offensive, soudoie l’Institut National du Cancer et fournit ses propres études personnelles frauduleuses pour que l’Institut confirme que le formaldéhyde ne provoque pas de cancer, de façon à garder l’aspartame sur le marché.

Les effets connus de l’ingestion d’aspartame sont : « manie, rage, violence, cécité, douleurs articulaires, fatigue, prise de poids, angine de poitrine, coma, insomnie, torpeur, dépression, acouphènes, faiblesse, spasmes, irritabilité, nausées, surdité, pertes de mémoire, éruptions cutanées, vertiges, maux de tête, AVC, anxiété, palpitations, évanouissement, crampes, diarrhée, panique, inflammation buccale. Les maladies déclenchées comprennent le diabète, la sclérose en plaques, le lupus, l’épilepsie, le Parkinson, les tumeurs, les fausses couches, la stérilité, la fibromyalgie, la mort du nourrisson, l’Alzheimer… » Source : FDA (5)

De plus, 80 % des plaintes faites à la FDA sur les additifs concernent l’aspartame, qui se retrouve aujourd’hui dans plus de 5000 produits dont les sodas light et non-light et les boissons pour sportifs, les gommes à mâcher, les desserts glacés, les cookies, les gâteaux, les vitamines, les boissons lactées, les thés instantanés, les cafés, yogourts, aliments pour bébés et de très nombreux autres ! Lisez les étiquettes de près et n’achetez pas tout ce qui contient de cet horrible tueur !

Avec toutes ces morts et maladies, le comparse de la FDA, Arthur Hull, démissionne en butte à la corruption et il est immédiatement embauché par le cabinet des relations publiques de Searle en tant que consultant scientifique expert. Non, ce n’est pas une plaisanterie ! Monsanto, la FDA et de nombreuses agences de régulation de santé gouvernementales sont les mêmes personnes ! Il semble que la seule condition préalable pour devenir commissaire de la FDA est d’avoir passé du temps soit à Monsanto soit dans l’un des cartels pharmaceutiques du crime organisé.

Années 90 : Monsanto dépense des millions pour mettre en échec la législation nationale et fédérale qui refuse à la société du Mal de continuer à déverser de la dioxine, des pesticides et autres poisons cancérigènes dans les réseaux d’approvisionnement en eau potable. Quoi qu’il en soit, ils vont au tribunal d’innombrables fois pour avoir rendu malades des ouvriers d’usine, les habitants des zones environnantes et entraîné des malformations congénitales chez les bébés.

Avec leurs coffres remplis des milliards de bénéfices, débourser 100 millions de dollars de dommages et intérêts n’est pas cher payé pour faire des affaires et grâce à la FDA, au Congrès et à la Maison Blanche, les affaires restent très bonnes. Si bonnes que Monsanto est poursuivi en justice pour avoir donné du fer radioactif à 829 femmes enceintes lors d’une étude pour voir ce qui se passerait.

En 1994, la FDA criminellement approuve encore une fois la toute dernière monstruosité de Monsanto, l’hormone de croissance bovine synthétique [qu’on injecte aux vaches pour augmenter leur production de lait], produite à partir de bactéries E. Coli génétiquement modifiées, malgré une communauté scientifique manifestement scandalisée par ses dangers. Bien sûr, Monsanto prétend que du lait rempli de pus, bourré d’antibiotiques et d’hormones est non seulement sain, mais en fait bon pour nous !

Encore pire, les exploitations laitières qui refusent d’utiliser ce pus toxique pour leurs vaches et étiquettent leurs produits comme « sans hormone de croissance » font l’objet de poursuites judiciaires par Monsanto, affirmant que c’est une concurrence déloyale par rapport aux rivaux qui l’utilisent. Ce que dit Monsanto en essence, c’est « Ouais, nous savons que l’hormone de croissance rend les gens malades mais ce n’est pas correct d’avertir qu’elle ne se trouve pas dans vos produits« .
L’année suivante, la diabolique compagnie commence à fabriquer des céréales génétiquement modifiées tolérantes à leur herbicide toxique, le Roundup. De l’huile de colza, des graines de soja, du maïs et du coton BT, tous Roundup Ready, commencent à envahir le marché, annoncés comme étant des alternatives plus saines à leur concurrents biologiques sans OGM. La propagande a apparemment fonctionné car aujourd’hui plus de 80 % du colza du marché provient de leur variété d’OGM.

Les quelques produits OGM que vous devez définitivement éviter dans votre alimentation sont le soja, le maïs, le blé et l’huile de colza, bien que plusieurs experts en santé « naturelle » prétendent que cette dernière soit une huile bonne pour la santé. Avec ses OGM, ce n’est pas le cas, mais vous la trouverez polluant de nombreux produits dans les rayons des épiceries.

Comme ces céréales GM ont été créées pour « s’auto-polliniser« , elles n’ont pas besoin de la nature ou des abeilles. C’est comme d’avoir un rapport sexuel avec vous-même pour faire un bébé. Oui, Monsanto veut gâcher aussi ce plaisir. Mais toute plaisanterie à part, il existe un très sombre agenda à ce sujet et c’est d’exterminer mondialement la population d’abeilles.

Monsanto sait que les oiseaux et surtout les abeilles perturbent leur monopole par leur capacité à polliniser les plantes, créant ainsi naturellement des aliments en dehors de l’agenda de domination totale de la compagnie. Quand les abeilles tentent de polliniser une plante ou une fleur GM, elle s’empoisonne et meurt. En fait l’effondrement des colonies d’abeilles est attesté et se produit depuis l’introduction des céréales GM.

Pour contrer les accusations selon lesquelles ils auraient délibérément généré ce génocide en cours des abeilles, Monsanto rachète diaboliquement Beeologics, la plus grande firme de recherches sur les abeilles qui se consacrait à l’étude du phénomène d’effondrement des colonies et dont les recherches fouillées accusaient le monstre comme étant le premier coupable ! Et ensuite leur discours devient, « les abeilles, quelles abeilles ? Tout va pour le mieux ! » De nouveau je n’invente pas, à mon grand regret !

Au milieu des années 90, ils décident de redorer leur société maléfique en se spécialisant dans le contrôle de l’approvisionnement mondial de nourriture par des moyens artificiels biotechnologiques pour empêcher la poule aux œufs d’or, le Roundup, de perdre des parts de marché face à des herbicides compétitifs moins toxiques. Vous voyez, le Roundup est si toxique qu’il extermine les céréales sans OGM, les insectes, les animaux, la santé humaine et l’environnemen tout à la fois. Vraiment très efficace ! [Lire à ce sujet cet article sur les études du Pr Séralini]

Comme les cultures Roundup Ready sont conçues pour être de toxiques pesticides se faisant passer pour des aliments, elles ont été bannies de l’Union Européenne, mais pas en Amérique ! Existe-t-il un quelconque lien entre cela et le fait que les américains, malgré le coût élevé des soins de santé et les difficultés pour y accéder, sont collectivement les gens les plus malades dans le monde ? Bien sûr que non !

Tel était le plan de Monsanto depuis le début, toutes les céréales ne venant pas de chez eux seraient détruites, obligeant les agriculteurs à n’utiliser que ses semences terminator. Et Monsanto s’est assuré que les agriculteurs qui refusaient d’entrer dans le circuit soient expulsés ou poursuivis en justice quand les graines terminator apportées par le vent empoisonnaient les terres cultivées en biologie.

Ce qui a donné à la société un monopole virtuel car les semences terminator et le Roundup travaillent en collaboration et les cultures OGM ne peuvent survivre dans un environnement non-chimique, obligeant les agriculteurs à acheter les deux.

L’étape suivante était de dépenser des milliards pour racheter mondialement autant de compagnies semencières que possible et les transformer en sociétés vendant des semences terminator dans le but d’éliminer les concurrents et de supprimer les aliments biologiques de la face de la terre. Selon Monsanto, toute l’alimentation doit être sous leur total contrôle et génétiquement modifiée, sinon elle n’est pas comestible !

Ils font semblant d’être choqués par les critiques de la communauté scientifique remettant en question le fait que des céréales génétiquement modifiées à base de gènes d’animaux malades, (porcs, vaches, araignées, singes, poissons), et de vaccins et virus soient sains à consommer. La réponse à cette question est manifestement un très grand « jamais de la vie ! »

On pourrait penser que la société est si fière de ses aliments GM qu’elle en sert à ses employés, mais ce n’est pas le cas. En fait, Monsanto a interdit de servir des aliments GM dans les cafétérias de ses propres employés. Réponse peu convaincante de Monsanto « Nous laissons la liberté de choix« . Il faut entendre, « nous ne voulons pas tuer notre personnel ».

C’est tout à fait d’accord par contre de forcer les nations pauvres et les américains à consommer ces monstruosités modifiées comme moyen de mettre fin à la famine, il est sûr que les morts n’ont pas besoin de manger ! Je parie que dans l’esprit de la plupart des gens actuellement, Monsanto s’oriente clairement vers un eugénisme et un génocide, et pas de fournir des aliments qui nourrissent le monde. Comme dans la Belle au Bois Dormant de son coéquipier Disney, la méchante sorcière donne aux gens la pomme GM qui les fait dormir éternellement !

Années 2000 : Monsanto contrôle désormais la plus grande part du marché mondial des OGM. Le gouvernement américain dépense de son côté des millions pour financer l’épandage aérien du Roundup, entraînant une dévastation environnementale massive. Poissons et animaux meurent par milliers les jours suivant les épandages pendant que le taux de maladies respiratoires et de morts par cancer flambe. Mais tout ceci n’étant considéré que comme une coïncidence exceptionnelle, les épandages se poursuivent donc. Si vous pensiez que la FDA et Monsanto sont les mêmes personnes, vous pouvez maintenant ajouter le gouvernement à cette liste déplorable.

Le monstre continue à grossir : Monsanto fusionne avec Pharmacia & Upjohn, puis les sépare de son entreprise de chimie et se requalifie société agricole. Oui, c’est exact, une entreprise de produits chimiques dont les composants ont dévasté l’environnement, tué des millions de gens et la vie sauvage pendant des années veut nous faire croire aujourd’hui qu’elle produit des aliments sains et nutritifs qui ne décimeront plus les gens. C’est extrêmement difficile à vendre, c’est pourquoi ils continuent à grossir par le biais de fusions et de partenariats secrets.

DuPont étant une corporation trop importante pour permettre une fusion, ils forment à la place un partenariat discret où chacun est d’accord pour laisser tomber les actions mutuelles en justice et commencer à partager les technologies d’OGM pour un bénéfice mutuel. Pour dire les choses simplement, ensemble ils seraient trop puissants et trop liés politiquement pour que rien ne les empêche de posséder un monopole virtuel sur l’agriculture ; « contrôlez la nourriture & vous contrôlez les peuples ! »

Tout n’est pas rose quand même, car le monstre est régulièrement condamné à des amendes de 100 millions de dollars pour avoir causé des maladies, des malformations chez les enfants et des morts en déversant illégalement tout leur PCB dans les nappes phréatiques et en mentant continuellement sur la sécurité de ses produits – la routine, quoi, en quelque sorte.

Le monstre s’acharne souvent et s’avère résistant à abattre, car il commence à déposer de futiles plaintes contre les agriculteurs qu’ils accusent de violer les brevets des semences terminator. Virtuellement dans tous les cas, des semences non voulues sont emportées par le vent sur les terres des agriculteurs par les exploitations voisines où sont semées des graines terminator. Non seulement ces terribles graines détruisent les cultures des agriculteurs, mais les procès les mènent à la faillite, pendant que la Cour suprême annule en première instance les règlements et se rallie à chaque fois à Monsanto.

Le monstre commence en même temps à faire déposer des brevets pour des techniques d’élevage de porcs, affirmant que des animaux élevés plus ou moins selon leurs brevets leur en donnerait la possession. Ce dépôt de brevet est si vague qu’il est devenu évident qu’ils voulaient prétendre que tous les porcs élevés dans le monde enfreindraient leur brevet.

Le terrorisme mondial s’étend à l’Inde, avec plus de 100.000 agriculteurs qui sont en faillite à cause de mauvaises récoltes, avec certains qui se suicident en buvant du Roundup pour que leurs familles puissent toucher une assurance-vie. Le monstre répond en tirant parti de la situation, en alertant les médias sur un nouveau projet d’assistance aux petits agriculteurs indiens qui consiste à offrir les choses-mêmes qui ont entraîné au départ des récoltes ratées dans le pays ! Le média Forbes nomme ensuite Monsanto « société de l’année ». Ignoble, mais vrai.

Encore plus inquiétant est que Whole Foods [chaîne de distribution de produits], une corporation qui se qualifie comme biologique, naturelle et écologique, s’avère tout sauf cela. Ils refusent de soutenir la proposition 37, mesure d’étiquetage des OGM en Californie que Monsanto et ses copains OGM ont finalement aidé à mettre en échec.

Pourquoi ? Parce que Whole Foods a « couché » longtemps avec Monsanto, garnissant secrètement ses rayons de cochonneries hors de prix, bourrées de pesticides, d’hormones de croissance bovine, et d’antibiotiques, qu’une publicité mensongère nommait « naturelles et biologiques ». Ils refusent donc bien sûr l’étiquetage obligatoire qui les feraient paraître comme « Whole Frauds » et « Whore Foods » [jeu de mots intraduisible, frauds signifiant mensonges et whore, putains, NdT], ce qu’ils sont en réalité !

Quand cependant plus de 20 compagnies biotechnologiques dont WalMart, Pepsico et ConAgra ont rencontré la FDA dans l’optique de lois d’étiquetage obligatoire, ceci après avoir combattu becs et ongles pour mettre la Proposition 37 en échec, Whole Foods voit une opportunité de sauver la face en devenant la première chaîne d’épicerie à annoncer un étiquetage obligatoire de leurs OGM…en 2018 ! Merci quand même. Putains.

Et si on pense que ses confrères se sont soudainement achetés une conscience, réfléchissez à deux fois. Ils réagissent simplement au tollé public pour la mise en échec de la Proposition 37 en fabricant des lois trompeuses sur l’étiquetage des OGM pour contourner un changement réel, conservant ainsi un statu quo intact.

S’ajoutant au massacre mondial, Monsanto et ses partenaires criminels, Archer Daniels Midland, Sodexo et Tyson Foods écrivent et sponsorisent la Loi sur la Modernisation de la Sécurité Alimentaire : HR 875. Cette « loi » criminelle donne à l’agriculture industrielle un monopole virtuel pour surveiller et contrôler toute la culture alimentaire partout, y compris dans les potagers privés, et délivrer de sévères pénalités et peines de prison pour ceux qui n’utilisent pas de produits chimiques et d’engrais. Le président Obama a décidé que cela semblait raisonnable et a donné son approbation.

Avec cette loi, Monsanto proclame que seuls les aliments GM sont sains et biologiques et que les plantes des potagers répandant potentiellement des maladies, ils doivent donc disparaître pour la sécurité du monde. Si manger les saloperies de pesticides GM est leur vision d’une alimentation saine, j’aimerais penser que le reste du monde est assez intelligent pour s’en passer.

Comme d’autres révélations sont tombées concernant ces réelles intentions du géant maléfique, Monsanto a concocté une loi ridicule, la HR 933, qu’Obama a signé machinalement en la faisant voter aussi. Cette loi déclare que quelle que soit la nocivité des cultures OGM de Monsanto et l’étendue des dévastations qu’elles infligent au pays, les tribunaux fédéraux américains ne peuvent empêcher nulle part la poursuite de leurs cultures quel que soit l’endroit choisi. Oui, Obama a signé une clause qui met Monsanto au-dessus des lois et les rend encore plus puissants que le gouvernement lui-même. On peut se poser la question de savoir qui est vraiment en charge du pays parce que ce n’est certainement pas le gouvernement !

Puis arrive pourtant un point critique quand une corporation devient trop maléfique et qu’elle engendre une réaction ferme ! De nombreux pays continuent de faire des procès à Monsanto pour crimes contre l’humanité et a totalement interdit leurs produits, les invitant à « dégager et rester dehors ! »

Le monde a commencé à prendre conscience que le monstre ne veut pas simplement un contrôle de la production mondiale au nom du profit. Non, il devient clair qu’après plus d’un siècle de mort et de destruction le but premier est de détruire la santé de l’humanité et de l’environnement, transformant le monde en un enfer sur terre mon-satanique !

Une recherche sur le nom lui-même révèle une origine latine, ce qui signifie « mon saint », ce qui peut expliquer pourquoi les critiques en parlent comme de « Mon Satan ». Une version conspirationniste intéressante est que les franc-maçons et autres sociétés ésotériques ont attribué des nombres à chaque lettre de notre système d’alphabet basé sur le latin. Avec ce système numérologique, que donne Monsanto ? Mais voyons, 6-6-6, bien sûr !

Sachez que tout n’est pas perdu. Le mal perd toujours à la fin une fois qu’il est exposé à la lumière de la vérité comme cela se passe maintenant. Le fait que le gouvernement mené par le bout du nez par Monsanto trouve nécessaire de promulguer une législation désespérée pour protéger celui qui le dirige réellement prouve ce point. Chassé de partout ailleurs, les États-Unis sont la dernière place de Monsanto, façon de parler.

Même ici nombreux sont pourtant ceux qui ont commencé à riposter en manifestant et en rejetant les monstruosité OGM, choisissant de faire pousser leur nourriture et d’acheter aux paysans locaux plutôt que dans les chaînes d’épicerie commanditées par Monsanto.

Les gens qui s’éveillent commencent aussi à se rendre compte qu’ils ont été trompés par des arnaqueurs et que les criminels du gouvernement fédéral ont été pervertis par trop de pouvoir, la mainmise et la cupidité, ce qui a engendré la création d’une bête monstrueuse incontrôlable.

Et comme les gens votent contre en choisissant de ne pas acheter les poisons OGM, les branches de Monsatan sont peu à peu, lentement mais sûrement, tranchées, jusqu’à donner le dernier coup d’épée en plein dans son cœur de noirceur. C’est ce qui mettra fin pour de bon à son règne de terreur !

Références:

(1,3) http://bestmeal.info/monsanto/company-history.shtml
(2) http://www.sourcewatch.org/index.php/Monsanto
(4,5) http://www.pfnh.org/article.php?id=65

Article original en anglais: Waking Times

Source:

https://freewiseman.com/2015/04/18/lhistoire-complete-de-monsanto-la-societe-la-plus-malefique-au-monde/

Non, Monsanto ne va pas être jugé pour crimes contre l’humanité.

« Monsanto jugé pour crimes contre la nature l’humanité » indiquait un gros titre de The Ecologist ce dimanche. D’autres sites marginaux (et de nombreux quotidiens nationaux et régionaux français NDT) ont rapporté des nouvelles similaires à propos du soi-disant Tribunal International pour Monsanto prévu pour avoir lieu à La Haye, siège du gouvernement hollandais en Octobre de l’année prochaine. Pour le moment, aucun grand média n’a rapporté cette nouvelle (aux États-Unis NDT), parce que ce ne seront pas de vraies assises.Néanmoins, le groupe organisant cette cour fait de son mieux pour dépeindre l’événement comme étant officiel. Le tribunal, explique le site web du groupe, se conformera aux « Principes Directeurs sur les Entreprises et des Droits Humains adoptés par l’ONU en 2011 » et « évaluera une potentielle responsabilité criminelle sur les bases des statuts de Rome qui ont amené la création de la Cour Pénale Internationale de La Haye en 2002. »

Même si le verbiage semble officiel, ce tribunal n’est dépendant ni de l’ONU ni de la Cour Pénale Internationale, un tribunal international créé sur la base de traités inter-états et non affilié à l’ONU.

Au lieu de cela, le groupe utilise les directives générales des deux, en tentant de rendre respectable un meeting du Who’s who des négationnistes des biotechnologies, qui verra immanquablement leur prévenu condamné par contumace.

La plupart des leaders du tribunal ont une chose en commun : ils ont des intérêts dans des mouvements liés à l’agriculture biologique, et ils diabolisent tous les créateurs d’Organismes Génétiquement Modifiés. Ces cultures créées à l’aide de techniques modernes d’ingénierie génétique sont plus connus sous le nom d’OGM – un terme scientifiquement arbitraire, car l’immense majorité de la nourriture que nous consommons, même les produits bio, ont eu leur génome altéré, que ce soit en plein champ ou en laboratoire à l’aide de techniques allant de la très connue sélection de caractères à la moins renommée hybridation distante, qui « force » artificiellement des organismes de différentes espèces ou genres à produire une descendance.

Les consommateurs qui paient un large surcoût pour des produits bio tendent à le faire car ils sont inquiets des composés mis au point à l’aide de l’ingénierie moléculaire moderne, lesquels sont interdits en cultures « bio ». La plupart de ces consommateurs craignent également les pesticides, souvent mal informés du fait que le « bio » en utilise aussi.

Tandis que la plupart des pesticides de synthèses sont prohibés en « bio », la plupart des « naturels » sont autorisés, et sont tout aussi toxiques que leurs équivalent synthétiques. L’industrie du bio capitalise sur cette mauvaise information des consommateurs pour jouer sur la peur des gens, peur qui est un levier puissant de leur communication.

Les membres du comité de pilotage du tribunal incluent Vandana Shiva, une leader de mouvement anti-biotechnologie agronomiques et Gilles-Éric Séralini, le chercheur français largement discrédité par la communauté scientifique, surtout connu pour sa tristement célèbre étude pleine de biais affirmant que le maïs génétiquement modifié provoquait des tumeurs chez les rats de laboratoire.

Vous vous rappelez certainement de l’image omniprésente de rats de labo difformes ; l’article affirmait alors qu’il existerait un lien de causalité entre le maïs OGM et le glyphosate (l’ingrédient actif du Round-Up) ajouté à l’eau donnée aux rats et l’apparition de tumeurs chez ceux-ci.

Ce que la plupart des gens ne réalisent pas est que la race de rats utilisée dans l’étude est particulièrement sujette au développement de tumeurs, et les rats du groupe contrôle (pourtant eux aussi chargés de tumeurs) ne faisaient pas partie des photos largement diffusées. L’article, que le journal original a retiré depuis, a été republié non pas parce que les relecteurs ont finalement accepté ses conclusions mais pour permettre l’accès aux données sur le long terme.

Néanmoins, il n’y a aucun lien de causalité entre les aliments génétiquement modifiés et le cancer.

Vandana Shiva, qui empoche jusqu’à $40.000 par discours et est connue pour mentir sur le tableau qu’elle dresse des suicides des fermiers indiens en tant que victimes du Grand Méchant Monsanto, est apparue à une conférence de presse tenue à Paris, le 3 décembre, avec ses comparses.

Lors de la conférence, André Leu, président de l’IFOAM (International Federation of Organic Agriculture Movements – Fédération Internationale des Mouvements de l’Agriculture Biologique), la seule organisation à couverture internationale des acteurs de l’industrie du bio, s’est fait le porte-parole des objectifs du tribunal :

Ce qui est très important pour nous et pourquoi nous avons choisi Monsanto, est que Monsanto est réellement l’entreprise qui symbolise le mieux tout le mal qui est fait à la planète.

Symbole ou chasse aux sorcières, les deux concepts pourraient être interchangeables. Ne vous y trompez pas : voilà un groupe de partisans du bio brandissant des torches sans OGM et des fourches artisanales pour aller à la chasse au démon symbolique.

Leu a tonné contre ce qu’il appelle « le produit phare de Monsanto », en dépit du fait que le brevet de l’entreprise sur cet herbicide (qui fonctionne en inhibant la synthèse métabolique de l’acide shikimique, un processus essentiels chez les plantes – et absent chez les animaux) s’est élevé dans le domaine public en 2000 et est maintenant vendu par plusieurs entreprises dans des centaines de produits phytosanitaires. Si Monsanto est la sorcière des anti-OGM, le glyphosate en est le brouet.

« Nous avons des centaines de publications revues par les pairs montrant que c’est probablement le composé agro-chimique le plus dangereux jamais inventé » s’est indigné Leu, propriétaire d’un verger de fruits tropicaux bio. Et effectivement, le glyphosate, largement considéré comme un des herbicides les plus sûr pour les humains dans une utilisation normale est dangereux – pour les plantes.

La synthèse métabolique de l’acide shikimique, que cible le glyphosate, produit des acides aminés spécifiques chez les plantes. Sans la capacité à produire ces acides aminés, les végétaux sont incapables de produire des protéines vitales, et elles meurent. En retour, les cultivateurs obtiennent un outil utile de plus dans leur éventail de possibilité, qui inclut également les variétés génétiquement modifiées.

Expliquant que l’International Agency for Research on Cancer (IARC) a récemment catégorisé l’herbicide, souvent utilisé sur des plantations modifiées pour y être résistantes, comme étant probablement carcinogène, Leu a poursuivi en indiquant qu’il « n’y a pas de niveau sûr de glyphosate ».

Il a juste négligé de préciser que, comme tous les autres produits chimiques (naturels et de synthèse NDT) que nous croisons tous les jours, le glyphosate peut être dangereux à très hautes doses, mais comme l’indique un des principes centraux de la toxicologie « la dose fait le poison » et le glyphosate ne sera pas mauvais pour vous même à des niveaux bien plus hauts que ceux atteints avec les résidus de pesticides sur votre nourriture.

On peut ajouter que le glyphosate est 25 fois moins toxique que la caféine, et qu’il n’a en fait pas été impliqué dans un seul cas de cancer au monde.

Plus tard lors de la conférence de presse, le présentateur a présenté l’activiste anti-biotechnologie et partisane de l’industrie bio Vandana Shiva comme une « héroïne » qui a déclaré sans rire « l’esclavage n’a pas pris fin parce que les propriétaires d’esclaves ont décidé qu’ils devaient arrêter d’en avoir ».

Cette comparaison grossière et indigne avec l’esclavage ne s’est pas arrêtée là. « Je vois ce que Monsanto a fait non pas simplement comme l’esclavage dont nous nous sommes débarrassé mais comme la tentative d’étendre l’esclavage à toute la vie sur Terre » a continué Shiva, condamnant les droits à la propriété intellectuelle de Monsanto sur leurs propres semences.

Même si la militante a répétitivement dénoncé des entreprises comme Monsanto pour posséder des droits de propriété sur des semences brevetées, qu’elle présente comme un « monopoly des graines », son affirmation est manifestement trompeuse. Soit Shiva, qui promeut l’agriculture bio, est hypocrite, soit elle ignore qu’il y a des milliers de variétés de semences brevetées, non mises au point à l’aide de techniques issues de l’ingénierie génétique moléculaire, dont beaucoup peuvent être cultivées et vendues en bio.

L’histoire du Goliath Monsanto poursuivant le fermier David est autre chose que le tribunal mettra sans doute à l’honneur lors du cirq… hum procès. Tandis que l’idée que l’entreprise intente des procès à des fermiers après des hybridations involontaires est très généralisée, le fait est que pas un seul fermier n’a jamais été poursuivi pour avoir semé des graines génétiquement modifiées dans leur champ sans l’avoir fait exprès.

Ronnie Cummins, directeur d’Organic Consumer’s Association, un des groupes anti-biotechnologie les plus fervents des États-Unis, largement subventionné par l’industrie bio elle-même, a brandi son T-shirt « Millions against Monsanto » en coton bio durant la conférence de presse tout en s’adressant directement à Monsanto.

« Vous essayez de nous empoisonner tous, vous le savez, afin de continuer à maximiser vos profits ».

Une critique curieuse, l’idée qu’une entreprise puisse empoisonner sciemment ses propres consommateurs défie le sens du commerce et suggère un niveau d’étouffage d’affaire par un gouvernement que seul un théoricien de la conspiration pourrait mettre au point.

« Les gens mettront Monsanto devant le tribunal de l’opinion publique » a continué Cummins, également fondateur de « Millions against Monsanto », à propos du tribunal, qui coïncidera, sans qu’il y soit affilié avec le World Food Day, la célébration annuelle de la Food & Agriculture Organisation de l’ONU, qui travaille à atteindre la sécurité alimentaire au niveau mondial.

Comme André Leu l’a dit, Monsanto est parfait comme démon, comme sorcière symbolisant les errements de la production alimentaire mondiale, et parfait aussi pour prendre les coups à la place de BASF, Bayer, Dow, DuPont et Syngenta réunis.

Ce que l’observateur lambda ne réalise pas est que le lobby anti-biotechnologie, mené en bonne partie par les membres du tribunal, crée des limitations réglementaires inutilement élevées se concentrant sans aucune logique sur la façon dont les variétés sont produites, et non pas sur leurs qualités et niveaux de sécurité.

Les petites et moyennes entreprises et universités ne peuvent rassembler les fonds prohibitivement élevés nécessaires à la recherche et au développement et les lobbies anti-génie génétique laissent ainsi le champ libre aux plus gros acteurs ; excluant les petites structures du jeu.

Au bout du compte, ce tribunal n’en est pas un : c’est un théâtre ; un groupe de leaders de mouvement anti-ingénierie génétique ayant convenu d’une soi-disant cour se prévalant des règles de l’ONU et de la Cour Pénale Internationale. Ferions-nous autre chose que rire si Gucci faisait un procès à Gap avec un marteau en plastique ? Je suppose que certains attraperaient un bol de popcorn et resteraient pour le spectacle. Le « Tribunal International pour Monsanto » ne méritera pas plus en Octobre prochain.

Ouverture du Tribunal International de Moscou
Aujourd’hui s’est donc ouverte la grande guignolade du Tribunal International contre Monsanto, et ça m’a pourri la journée dès le réveil : à peine ai-je ouvert les yeux et allumé la radio que j’entends déjà sur le journal de France Culture une présentation plus ou moins complaisante de cette farce.
C’est ici, à 5.06 dans le journal de 8h00 :

http://www.franceculture.fr/programmes

Ce n’était pas complètement complaisant, parce que quand à la fin la journaliste précise que les (vrais) avocats de Monsanto ne se sont pas pointés à ce (faux) procès, parce que celui-ci était quand même un procès « à charge », on sent quand même comme une petite pointe d’ironie vis-à-vis du discours fin comme un pachyderme qu’elle venait pourtant de relayer, malgré tous les énormes mensonges concentrés en quelques minutes de mini-reportage. Le premier d’entre eux consistant d'ailleurs à présenter Shiva comme une « chercheuse », alors que celle-ci n’est chercheuse en rien du tout.

Entendre Vandana Shiva au réveil, comme ça, avant même de m’être fortifié d’un bon vieux thé qui réveille, ça me plombe pour la journée, et surtout ça me force à écrire ce billet au lieu de faire ce que j’avais prévu, à savoir de la lecture et de la guitare. Rien que pour ça, ce sont les organisateurs du procès qui devraient être condamnés en justice.

On savait donc depuis longtemps que les anti-OGM ont le même rapport à l’agriculture et à la génétique que celui qui prévalait en URSS dans les années 1940, quand Lyssenko régnait en tyran sur la recherche agricole soviétique. Pour vous en convaincre, regardez par exemple ce débat récent entre Vandana Shiva et le pauvre Etienne Klein, obligé de tenter de discuter le discours de cette cinglée, qui oscille entre le bon vieux conspirationnisme façon Soral et le délire anti-génétique façon Lyssenko, précisément. Dans sa dernière intervention, notamment, Shiva fait une tirade hallucinante sur les biologistes moléculaires qui ne savent pas ce qu’ils font, alors que elle, du haut de cette sa thèse de philo, elle le sait mieux qu’eux et elle le leur explique. En général, dans ce débat, Klein est aussi posé et humble qu’elle est exaltée et égocentrique, je ne sais pas comment il fait pour rester aussi calme face à cette logorrhée délirante qui passe en permanence du coq à l’âne [et les sous titres complètement bidons n’arrangent rien, je ne sais pas si celui qui les a fait parle vraiment anglais]. C’est très difficile à contrer, en fait, ce genre de topos, avec tous les 3 mots une nouvelle énormité invérifiable sur le moment (surtout si on n’est pas spécialiste du sujet qu’elle choisit). Ou bien on répond point par point, et c’est la plongée dans une violente polémique inaudible pour l’auditeur [c’est sans doute ce que j’aurais fait], ou bien on prend de la hauteur et on oppose un discours global rationnel aux anecdotes relativistes de Shiva, sans lui répondre [c’est ce qu’a fait Klein, et il a sans doute eu raison]
Regardez ça, c’est assez fascinant, ça interroge vraiment sur les possibilités d’avoir une discussion rationnelle et argumentée avec quelqu’un comme Shiva :

https://www.dailymotion.com/video/x4wt1cf_le-monde-festival-en-video-la-science-peut-elle-aller-contre-le-progres_news

Pour en savoir plus sur Shiva, vous pouvez vous reporter à cet autre billet sur ce blog : « Vandana Shiva démythifiée »

https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/240814/vandana-shiva-demythifiee

Donc, jusqu’ici, on connaissait déjà bien la science parallèle des anti-OGM et anti pesticides, dont l’écho médiatique est en proportion inverse de son écho dans le monde scientifique. Nous venons d’en avoir récemment une énième illustration avec le nouveau bidonnage du lobby du bio « Génération Futures », sur le thème « Votre bol de céréales du matin est bourré de pesticides et c’est très très dangereux », un cri d’alerte quasi unanimement relayé dans les médias, alors que leur étude ne montre rien du tout d’alarmant en fait.
Voir à ce sujet ce communiqué de l’AFIS :

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2726

ou bien encore ces débunkages sur deux blogs rationalistes, La Théière Cosmique (pour le démontage des chiffres de l’étude) et Chèvre Pensante (pour l’analyse de l’écho médiatique) [au passage, j’aime beaucoup les noms de ces deux blogs : entre thé, chèvre et rationalisme, je m’y sens en bonne compagnie]

https://theierecosmique.com/2016/10/12/muesli-du-matin-pas-bourre-pesticides/

http://chevrepensante.fr/2016/10/11/generations-futures-denonce-100-mueslis-non-bio-respectent-normes-niveau-pesticides/

Bref, ce petit côté Lyssenko, on connaissait bien.

La nouveauté du jour, avec cette parodie de procès, c’est que Shiva rajoute une corde à son arc, et qu'elle endosse désormais sur son costume de Lyssenko un autre costume de la même époque, celui de Vychinski, qui était le procureur désigné par Staline lors des fameux procès de Moscou.

Oh, certes, ma comparaison entre les procès de Moscou et celui de La Haye a de grosses limites, et j’en citerai deux principales :

- Les accusés ne sont pas comparables entre eux. Les accusés des procès de Moscou étaient le plus souvent d’authentiques militants communistes, qui peut-être avaient été brisés par la machine stalinienne, qui peut être avaient capitulé devant Staline auparavant, mais qui avaient consacré leur vie à militer pour une société plus juste. Ce qui n’est évidemment pas le cas de Monsanto et de ses actionnaires, qui eux consacrent leur vie à faire du pognon, point barre (on renverra ici dos à dos la propagande de Monsanto à propos de sa volonté de faire le bien et la propagande des anti-Monsanto à propos de la tendance de celui-ci à toujours faire le mal).

- Les accusateurs lors des procès de Moscou étaient de sales types très dangereux, qui avaient du pouvoir, notamment celui de faire exécuter les victimes des procès. Les accusateurs du procès de la Haye – notons le choix du lieu, afin de se faire passer pour une sorte de TPI, en toute modestie – sont juste des guignols, qui, bien heureusement, n’ont strictement aucun pouvoir.

Par contre, deux éléments m’ont fait penser aux procès de Moscou en entendant parler de cette nouvelle farce écolo :

Les organisateurs ont dans les deux cas un grand sens de la mise en scène avec la volonté de prendre le monde à témoin, et dans les deux cas ça marche très largement. Il faut se souvenir que lors des procès de Moscou, pas grand monde ne s’interrogeait en Occident et n’argumentait contre le caractère absurde des accusations. Même la Ligue des Droits de l’Homme française avait conclu au caractère équitable du procès et à la probable culpabilité des accusés. Les trotskystes étaient alors bien seuls à critiquer la mise en scène stalinienne et la folie des accusations dépourvues de toute logique.

Dans les deux cas aussi, les procureurs lancent des accusations invraisemblables ou absurdes, avec un aplomb effarant, sans avoir peur du ridicule, et d’ailleurs ils ont raison puisque les médias ne les ridiculisent pas plus aujourd’hui qu’hier, et relaient au contraire leur mise en scène sans dénoncer l’absence de preuves de tout ça. En 1936, on expliquait à Moscou que les accusés, qui avaient en réalité passé une large partie de leur vie à la risquer pour la cause du communisme, s’étaient efforcés de saboter par tous les moyens les glorieux plans quinquennaux de Staline et d’affamer la population soviétique, par exemple en mettant des clous dans le beurre, ou d’autres absurdités du même tonneau.

Ce matin, sur France Culture, les organisateurs du procès de la Haye utilisaient les mêmes énormes ficelles, avec un concentré d’accusations aussi énormes qu’infondées pour nourrir leur réquisitoire contre le grand Satan.

Examinons donc une par une les énormités proférées en 1 mn par Shiva and co dans ce petit reportagec:

« On sait maintenant qu’ils n’augmentent pas la production agricole » (à 6.00)

Le « ils » dans cette phrase renvoie à Monsanto en particulier, et en général à l’agriculture industrielle qui utilise de la chimie de synthèse. Cette accusation, parfaitement contraire aux faits, est conforme avec ce que Shiva dit aussi dans son débat avec Etienne Klein. Comme elle veut le beurre, l’argent du beurre et les clous dans le beurre que c'est Monsanto qui les y a mis, elle essaie d’expliquer que ce type d’agriculture non seulement pollue, mais en plus n’est pas efficace en termes de production.

Venu de n’importe qui, ce genre d’assertions serait déjà grotesque, mais alors de la part de quelqu’un qui vient d’Inde, c’est indécent. Etant donnée la hausse de la population qu’a connu ce pays dans les dernières décennies, l’alimentation y a été un enjeu décisif, qui a été globalement relevé - même si il reste beaucoup de boulot pour que tout le monde soit bien nourri, capitalisme oblige - , et il l’a été grâce à la Révolution Verte et à ses techniques que Shiva déteste. Si des gens comme elle avaient été aux commandes à la même époque, et avaient donc refusé ces techniques, ce sont probablement des dizaines de milliers d’Indiens qui seraient morts de sous-nutrition. Mais aucun tribunal fantoche ne la jugera pour ça, et c’est heureux.
Je veux bien qu’on discute des limites du modèle, de son essoufflement, de la salinisation des sols liée à l’irrigation, etc., mais on n’a pas le droit de nier le réel en matière de hausse des rendements, condition indispensable pour nourrir la population.

« Ils ont tué 90% des papillons en Amérique et 75% des abeilles dans le monde. » (à 6.03)

Plus c’est gros plus, plus ça passe, c’est ça ?

A la limite, je dis que 90% c’est encore sous évalué, 102% serait plus exact (on a bien connu un statisticien anti-nucléaire qui avait calculé un risque d’accident grave dans une centrale pour l'ensemble de l'Europe et l’avait estimé à…. 110 % !)

C’est 90/75% des variétés qui ont disparu, ou 90%/75% des effectifs qui ont disparu (par rapport à quelle année ?)
Sur les papillons d’Amérique (elle parle de toute l’Amérique ou des Etats-Unis ?), elle fait peut-être référence au vieux hoax à propos du Papillon Monarque (qui mourrait soit-disant à cause des OGM) , je ne sais pas… comment savoir, de toutes façons ?

En fait, en googlant « 90% butterflies America », on voit que ce chiffre correspond bien à une seule espèce de papillons (pas 90% d’entre eux !), et c'est effectivement notre cher Monarque – que j’ai eu la chance de pouvoir croiser en Californie, il est magnifique ! Voici un rapport récent sur le recul phénoménal et mystérieux de ce papillon, lui même mystérieux et fascinant (on ne comprend pas bien son cycle de migration entre le Mexique et les Etats-Unis, qui s’étale sur plus d’une génération, si je me souviens bien)

https://www.nwf.org/News-and-Magazines/National-Wildlife/Animals/Archives/2015/Battle-for-Butterflies.aspx

Parmi les causes possibles avancées : la transformation des terrains et la destruction de ressources dont se nourrit le papillon, et des événements climatique extrêmes peut-être dus au réchauffement global.

Les scientifiques en sont là.

Mais pas Shiva, qui elle sait mieux : c’est Monsanto qui les a tuer (d’ailleurs ils l’ont écrit avec leur sang sur le mur…)

Quant à la pauvre abeille, c’est sans doute elle qui cumule (après les OGM) le plus de hoax écolos à son sujet. Le dernier en date : 7 espèces d’abeilles endémiques de Hawaï ont été mises sur la liste des espèces en danger, et des millions de gens ont courageusement relayé sur Facebook l’information selon laquelle… toutes les abeilles étaient menacées de disparaître et que bientôt nous n’aurions plus d’avocats ni de fraises. Impossible de savoir de quoi parle Shiva avec ses « 75% », mais voici un article de juillet dernier qui fait le point sur les abeilles américaines, qui, malgré le syndrôme d’effondrement soudain des ruches (qui lui aussi n’est pas encore très bien expliqué), sont très très loin de l’extinction :

http://www.slate.com/articles/health_and_science/science/2016/07/colony_collapse_disorder_is_no_longer_the_existential_threat_to_honeybees.html

« Dans mon pays, l’Inde, les OGM ont ruiné et poussé au suicide 300 000 agriculteurs » (à 6.09)

Faux, archi faux, complètement faux.

La différence entre cette assertion absurde et les précédentes, c’est que celle-là on sait d’où elle vient : c’est Shiva elle-même qui a inventé, ou tout au moins diffusé, ce hoax des paysans indiens qui se suicideraient à cause des OGM.

En vrai, il n’y aucun rapport, aucune corrélation, entre d'un côté les suicides de paysans et de l'autre la production d’OGM en Inde, et les paysans indiens se suicident non seulement moins que la moyenne de la population du pays, mais surtout beaucoup moins que les paysans français....qui eux n’ont pas le droit de cultiver des semences OGM.

Tout cela a déjà été infirmé 100 fois, 1000 fois, mais elle continue comme si de rien n’était, et les médias continuent à relayer ses âneries.

Pour un argumentaire complet sur ce point , voir ici :

https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/050815/sur-les-suicides-de-paysans-en-inde-nouveau

« Ce sont des criminels, c’est un génocide » (à 6.17)

Un « génocide », mais bien sûr.

Voici la définition de génocide, que Shiva et les anti-OGM semblent ne pas connaitre, vu qu'ils passent leur temps à galvauder et à trivialiser cette notion : un génocide, c’est « un crime extrême qui consiste en l'élimination physique intentionnelle, totale ou partielle, d'un groupe national, ethnique ou religieux, en tant que tel, ce qui veut dire que ses membres sont détruits (voire seulement rendus incapables de procréer) pour la raison de leur appartenance au groupe. » (Wikipédia)

Quel rapport avec les pratiques de Monsanto ? Ils tuent massivement et intentionnellement qui, exactement, en vue de les faire disparaître ? Les agriculteurs, pour que Monsanto n’ait plus de clients ?
C'est bon, tu vas arrêter de parler de génocide à tors et à travers ? Parce que c’est de très très mauvais goût et ça te rend encore plus antipathique.

[désolé pour la photo horrible, mais si ils ne comprennent pas avec des mots pourquoi c’est abject de banaliser comme ça le mot de « génocide », l’image sera peut-être plus pédagogique. C’est un procédé qui normalement me répugne, mais là j’en ai marre de leur bonne conscience d’illuminés pour qui tous les moyens sont bons et qui pensent qu'ils peuvent se permettre n'importe quoi]

Enfin, comme si ça ne suffisait pas, le reportage de France Culture se finit par le topo d’un chercheur allemand qui pour sa part établit un lien entre le glyphosate et l’autisme. Ça, c’est le nouveau sport préféré des anti-Monsanto, d’essayer d'établir un lien entre le glyphosate et un peu tout : un coup c’est le cancer, un coup c’est l’autisme, un coup c’est la microcéphalie etc.

Et comme en même temps l’autisme est aussi le terrain de jeu favori des charlatans aux explications bidons (psychanalystes, militants anti-vaccination…), il était forcé que quelqu’un explique un jour que le glyphosate provoque l’autisme (en plus de 100 autres calamités).

Mais bon, là, moi, j’arrête, je fatigue, et j'ai un concert de métal qui m'attend, je suis à la bourre.
Aux journalistes de faire leur boulot et, pour une fois, de vérifier ce que racontent ces dingos avant de diffuser leurs arguments, au lieu de passer leur temps à leur faire la pub qu’ils recherchent avant tout.

@bionel

Vous n'avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan complétement parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.

C'est toujours évident bionel le parano.
Vous êtes complètement à la ramasse concernant le BTH Renan.

L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

Donnez votre avis

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par :
- le blocage du posteur
- l'effacement des commentaires incriminés

Voir nos conditions d'utilisation

Tous les champs sont obligatoires.

Votre nom sera affiché sur le site, visible de tous et donc indexable par les sites de recherche type Google. Veuillez utiliser un pseudonyme si vous ne voulez pas que votre identité soit visible et se retrouve sur d'autres sites.
Elle ne sert qu'à des fins d'administration et ne sera pas publiée sur le site.
Pour lutter contre le spam publicitaire, de nombreux mots sont interdits dans les commentaires. Si ces mots sont présents, votre commentaire sera automatiquement rejeté ou mis en fil d'attente de modération.
De plus, nous n'acceptons que 3 adresses web (URL) au maximum dans les commentaires.

Si votre commentaire est bloqué, il n'apparaîtra pas.
Merci de patienter pour que celui-ci soit mis en ligne.
Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.