Le Luxembourg interdit la pomme de terre OGM « Amflora » !

Ce matin, lors du colloque « La sécurité dans mon assiette » sur la sécurité de la chaîne alimentaire, le Ministre de la Santé luxembourgeois Mars Di Bartolomeo, en présence de Romain Schneider ministre de l’Agriculture, a interdit la culture de la pomme de terre OGM « Amflora » de BASF au Luxembourg.

Le Luxembourg libéré de toute culture OGM

L’interdiction de la pomme de terre OGM au Luxembourg a été annoncée quelques mois à peine après son autorisation par la Commission européenne et ceci devant des hauts représentants de l’autorité en charge de la sécurité alimentaire en Europe (EFSA).
C’est d’ailleurs au même endroit (Centre Culturel de rencontre Abbaye de Neumünster) que le Luxembourg avait déjà interdit le maïs transgénique MON810 en 2009.

Le message politique est courageux et sans appel possible : Le Luxembourg clame haut et fort qu’il n’est pas prêt à se laisser dicter un menu OGM par la Commission européenne. Après l’Autriche, c’est le deuxième Etat membre de l’Union européenne à prendre la décision de protéger les consommateurs et l’agriculture des conséquences négatives d’« Amflora ».

Greenpeace et les organisations partenaires de l’Initiative « Luxembourg sans OGM » (1) félicitent le Ministre de la Santé d’avoir pris ses responsabilités dans l’intérêt du consommateur et encouragent le Gouvernement à continuer de s’opposer résolument à la politique pro-OGM de la Commission européenne.

Une procédure d’évaluation qui doit être profondément réformée en Europe

Le 2 mars 2010, la Commission européenne avait autorisé la culture, l’utilisation dans les matières fourragères et la présence jusqu’à 0,9% dans l’alimentation humaine de la pomme de terre OGM « Amflora » développée par le géant allemand de la chimie BASF. Cette décision avait été prise malgré les évidences scientifiques relatives au risque de résistances aux antibiotiques.

Greenpeace et les organisations de l’initiative « Luxembourg sans OGM » tiennent à rappeler que procédure d’évaluation et d’autorisation des OGM dans l’Union européenne est défaillante et doit être réformée.
Les effets à long terme des OGM sur l’environnement et sur la santé, ainsi que leurs coûts socio-économiques pour toute la filière agricole ne sont actuellement pas pris en compte. « Nous demandons au Gouvernement luxembourgeois de continuer son engagement en faveur réforme de la une procédure d’évaluation et d’autorisation des OGM qui protège directement au niveau européen les consommateurs, l’environnement et l’agriculture des effets négatifs des OGM», déclare Maurice Losch de Greenpeace Luxembourg.

(1) : Les 29 organisations de l’Initative « Luxembourg sans OGM » :
Aide à l’Enfance de l’Inde, Association Solidarité Luxembourg Nicaragua, ASTM, Attac Luxembourg, Bauerenallianz, bioLABEL Lëtzebuerg, BIONA, Caritas Luxembourg, Demeter Bond Lëtzebuerg, Église Catholique à Luxembourg, Ëmweltberodung Lëtzebuerg asbl. (EBL), FCPT – SYPROLUX, FNCTTFEL – Landesverband, Fondation Hëllef fir d’Natur, Frères des Hommes, GREENPEACE Luxembourg, Haus vun der Natur, Initiativ Liewensufank, LCGB, Lëtzebuerger Natur- a Vulleschutzliga, Lëtzebuerger Landesverband fir Beienzuucht, Life asbl., Mouvement Écologique, OGBL, Slow Food Lëtzebuerg, SOS Faim Luxembourg, Stroossekanner Sao Paulo a.s.b.l., TransFair – Minka a.s.b.l., Union Luxembourgeoise des Consommateurs (ULC)

Vos commentaires

Poster un commentaire

174 commentaires pour « Le Luxembourg interdit la pomme de terre OGM « Amflora » ! »

et après certains pro-OGMs vont tenter de nous faire croire qu'il n'y a qu'en France où on est hostile (ou, au minimum méfiants) vis à vis des OGMs...

En même temps, c'est pas comme si le luxembourg était un pays fortement agricole.

ben justement : etant peu agricole et riche, le luxembourg aurait pu dire "je m'en fous, je vais acheter des patates bio d'italie"

1/ Quelles sont "les conséquences négatives d'Amflora" évoquées par Greenpeace?.... mystère.

2/ Que veut dire: "Cette décision avait été prise malgré les évidences scientifiques relatives au risque de résistances aux antibiotiques."... ? Pour moi cela n'a aucun sens.

@ Guillaume2,
Vous croyez sérieusement que les Luxembourgeois vont acheter des patates bio pour en faire du papier glacé et du béton?

@ GFP
"Vous croyez sérieusement que les Luxembourgeois vont acheter des patates bio pour en faire du papier glacé et du béton?"

- Un chercheur de renommé internationale comme toi doit bien être capable de nous fabriquer du papier glacé ou du béton sans avoir recours aux OGM . Ou alors , tu es un piètre chercheur qui ne se casse pas beaucoup la tête et va vers la facilité.

Comme quoi rien n'est figé et rien n'est définitif !

@ Zeppe,
Pourquoi faudrait-il éviter d'avoir recours aux OGM?

Espérons une décision du même ordre pour la France !

@ GFP

Tournons la question autrement : pourquoi faut-il absolument y avoir recours alors que l'agriculture traditionnelle a fait ses preuves depuis des millénaires ?

C'était une question rhétorique bien entendu.

@ Beejeez,

Vous vous rendez compte que votre question pourrait s'appliquer à n'importe quelle technologie? Par exemple, pourquoi avoir recours à l'électricité alors que le feu a fait ses preuves depuis des millénaires ? Pourquoi utiliser la voiture alors que le cheval a fait ses preuves depuis des millénaires? Pourquoi utiliser internet alors que le bon vieux courrier a fait ses preuves depuis des millénaires ? etc etc
Si l'on devait cultiver maintenant ce qu'on cultivait il y a "des millénaires" on irait pas loin.

A cela s'ajoute que des variétés de plantes récentes, GM ou non, peuvent très bien être cultivées selon des méthodes "traditionnelles". En fait votre question n'a pas de sens.

@ GFP

"Pourquoi faudrait-il éviter d’avoir recours aux OGM?"

Pour les milliers de raisons que je t'ai déjà expliqué et dont une, et pas la moindre: 80% le la population mondiale n'en veut pas et il faut la respecter.
Utilise ton petit cerveau à trouver une solution qui fasse l'unanimité.
Et puis le papier glacé , s'il ne peut-être fabriqué autrement qu'avec les OGM, trouvons une solution pour le remplacer ou passons -nous de ton papier glacé de M....

Tu as le devoir de respecter la volonté des 80% de la population qui s'oppose aux OGM. Si tu ne le fait pas, sache que tu n'est pas prêt de les voir s'installer dans des pays évolués.

@zeppe :

"80% le la population mondiale n’en veut pas"

Vous répétez encore cette légende ? Faites attention, vous pourriez finir par y croire (vraiment).

"Etat membre de l’Union européenne à prendre la décision de protéger les consommateurs et l’agriculture des conséquences négatives d’« Amflora »."

Une fois de plus comment expliquer que des états Européens s'empressent d'interdire la culture de PGM, tout en continuant d'accepter l'importation de ces MÊME plantes ?!????!!!?

Si GP veut instiller le doute sur la sécurité de ces plantes :
"Les effets à long terme des OGM sur l’environnement et sur la santé, ainsi que leurs coûts socio-économiques pour toute la filière agricole ne sont actuellement pas pris en compte."
Il faudrait dans le même temps en interdire l'importation !

Seulement Personne, je dit bien AUCUN état à ce jour n'a interdit l'importation d'aucune PGM, preuve s'il en fallait une de plus que le dossier toxicologique est VIDE et bien VIDE de tout soupçon de risque ...

Mais c'est clair, pour GP il bien plus aisé de vendre un risque pour la santé des consommateur, qu'un éventuel risque potentiel de dérive génétique de dissémination in-vérifié jusqu'ici !
On mobilise plus les foules sur :
"Vous allez nourrir !"
que sur :
"Vous êtes menacé de voir une modification hypothétique de la famille des Solanacées, selon des conditions bien particulières que l'on n'est pas foutus de vous décrire pour le moment et pour cause le caractère si "menaçant" n'est une fois de plus pas invasif ...."

Bah ! C'est bien connu sans démagogie point de défense de "LA CAUSE" ....

"Et puis le papier glacé , s’il ne peut-être fabriqué autrement qu’avec les OGM, trouvons une solution pour le remplacer ou passons -nous de ton papier glacé de M…."

Mais Zeppe vous en tant que Photographe ? Vos oeuvres ne sont jamais reproduites sur "papier glacé de M...." ?

L'intérêt d'avoir une amylopectine plus pure dans cette pomme de terre c'est de faire des économies d'eau et de solvants pour obtenir le produit le plus "pur" possible .... C'était une bonne nouvelle pour l'environnement non ?
En plus c'est un produit RENOUVELABLE !

Bon le problème c'est que le dossier Amflora traine depuis si longtemps que l'industrie du papier et du béton a trouvé d'autres procédés à partir de plantes riches en Amylopectine (le maïs d'ailleurs !), mais pas aussi pur qu'Amflora ! Il y a même une variété de PDT qui a les mêmes caractéristiques mais a été obtenue par Mutagenèse ... Et là silence radio des organisations peintes en Vert ! Entonnant non ?

18 associations de consommateurs en France contre les OGM, combien d'associations pour ?
En Inde les chiffres officiels font état de 1000 suicides mensuels de paysans . En cause, l'endettement des paysans lié à l'achat de semences OGM miraculeuses... qui se révèlent catastrophiques. Une légende?

Salutations : problematiques à mettre en relation

>http://www.le-buisson-ardent.over-blog.fr/article-29690963.html

>http://video.google.com/videoplay?docid=-5266884912495233634#

Si un cerveau de la nasa veut bien corréler baisse du prix du l@it et b10carbur@nt avant que suce mes orteilles

@ OGMs
Tu sais très bien que j'ai raison OGMs. 80% de la population mondiale est CONTRE les OGM et j'ajoute que les 20 % qui ne sont pas contre , sont dans leur très écrasante majorité sans opinion. Au final : ceux qui sont POUR et foutent leur merde ne doivent représenter QUE 1 à 1,5% de la population.

@ La coupe est pleine
`
"Une fois de plus comment expliquer que des états Européens s’empressent d’interdire la culture de PGM, tout en continuant d’accepter l’importation de ces MÊME plantes ?!????!!!?"

- Depuis toujours, tu trouve injuste qu'on interdise la culture des OGM lais pas leur importation. Tu as parfaitement raison. Alors au lieu de perdre ton temps bêtement à défendre les OGM , dépense ton énergie et ton temps à mobiliser CONTRE les importations, puisque tu sais très bien et même mieux que moi que , l'autorisation de les cultiver , tu ne l'aura JAMAIS. Tu sais que dans peu de temps , tous les pays Européen qui produisent des OGM vont devoir abandonner ce type de culture contesté par TOUS et, finalement pas du tout rentable et inutile (tous le monde le sait, sauf les naïf ou les crédule=> avec les OGM, seul les semenciers font des affaires).

"Mais Zeppe vous en tant que Photographe ? Vos oeuvres ne sont jamais reproduites sur « papier glacé de M…. » ?

- Le papier glacé existe depuis bien avant qu'on imagine qu'un jour on produirait des OGM.
- Le papier glacé c'est bien mais s'il ne peut-être produit sans avoir recours aux OGM (ce qui est faux) tout autre papier peut faire l'affaire y comprit le papier recyclé.
J'ai déjà dit que TOUS les problèmes que prétendent résoudre les OGM peuvent être résolus et souvent de manière beaucoup plus écologique, par d'autre moyens. Il y a toujours une solution autre que les OGM.

Bravo au Luxembourg !
Un exemple à suivre...

@ AUGGIE
"En Inde les chiffres officiels font état de 1000 suicides mensuels de paysans . En cause, l’endettement des paysans lié à l’achat de semences OGM miraculeuses… qui se révèlent catastrophiques. Une légende?"

La Réponse est à la fin de votre intervention !

Comment les Indiens se suicidaient ils en masse en 2001 avec moins de 2% de leur coton OGM, quand ils ont 92,4 % de leur coton qui est OGM en 2009 pour moins de suicides au total ? (Cf rapport IFPRI)
Ils sont masochistes ces Indiens ?

@ La coupe est pleine

Ton gros problème c'est la concurrence. tu aimerais bien gagner plus de pognon (alors que tu es loin d'être malheureux) et pouvoir planter du MON810 mais çà ne sera jamais possible et en attendant tu souffres des importations d'OGM.
Changes de combat. Celui que tu mènes est parfaitement inutile. Bat toi contre l'ultra-libéralisme et contre les importations d'OGM. Aides GP à déverser du brou de noix sur les arrivages d'OGM tu te rendras utiles. Là , franchement, tu perds ton temps. Les OGM vont disparaître peu à peu. Ils sont déjà en recul en Europe.

Mon pauvre Zeppe, le jour où je solliciterai votre "expertise" agronomique ou écologique ou même économique, c'est que j'aurai autant d'espoir dans la vie qu'un pauvre producteur de riz Indien du Penjab, endetté sur TROIS générations !

Si j'ai envie de me faire traiter de "con", de "connard", de "mafieux", de "malhonnête" ... ou tout autre qualificatif de votre cru, je vous sifflerai. Mais pour ce qui est de MON métier désolé mais je n'ai pas encore besoin de votre vision experte en matière de réalisation de filtres prismatiques de la réalité. (pour un photographe ...)

Croyez-vous que je souhaite éternellement employer des insecticides en pulvérisation ? Me tracasser chaque année pour trouver un nouveau cocktail d'herbicides, pour éviter les résistances, respecter mes couverts d'inter-culture et être en cohésion avec la règlementation ?

Vous n'arrêtez pas de "taper en touche" quand on vous coince ( c'est si facile) sur les questions techniques qui se rapportent au sujet. Prétextant sans arrêt que vous n'êtes pas compétant ... Mais par contre vous êtes atteint d'une amnésie sur ce point lorsque vous voulez me convaincre que les PGM :
- C'est pas rentable
- C'est voué à disparaitre
- C'est juste pour faire du Pognon

Pourquoi, comment ? Mystère !
Lorsque le Zeppe doit justifier ses affirmation gratuite il redevient "le gars qui n'a pas les compétences" ...

Donc petit garçon si tu ne peux en dire plus, il serait peut-être temps de la fermer ! D'arrêter la face B de ton disque que tu nous passe en boucle depuis des mois !

(tu peux même le mettre en miettes, ton disques sans intérêt)

a tout ceux qui veulent du nuclearire faisont les habiter au pied de leurs central dans l'enceinte meme de la centrale et interdiction d'en sortir
a tout ceux qui veulent des OGM interdiction formel et controlé de bouffé autres chose QUE des produit OGM et exposé les eux et leurs rejetons aux pesticides herbicides et autres saloperies qu'ils rependent a tout va surtout au rund up etc etc ...

Pour l'insurrection des consciences !!!
Regardez:
http://www.dailymotion.com/playlist/x1ad0h_khalem-session_solution-locale-desordre-global/1

J'aimerais bien savoir si vous avez des solutions pour nourrir le monde dans 40 ans, ou rien qu'aujourd'hui correctement.

Quand on à une opportunité vous la faites disparaître.

C'est sur qu'ils jouent aux apprentis sorciers, qu'il existe des capitaux monstres derrière, mais ça peut évoluer et tomber dans le domaine public (utopique, on pourrais empêcher les brevets sur le vivant).

Pour nourrir correctement 9 milliards d'habitants il va bien falloir trouver une solution.

Bill, voyages tu, es tu déjà allé en Afrique ?
Il n'y a pas une solution globale mais des solutions locales multiples et une première est l'agriculture vivrière.
Pourquoi les pays africains importent ils ceux qu'ils peuvent produire chez eux ?
Je te laisse chercher et trouver, ce cheminement t'apportera les réponses et tu réaliseras que le monde n'a pas besoin de solution miracle surtout occidentale mercantile pour nourrir 9 milliards de personne et même plus...

@ La coupe est pleine

Un petit lien pour toi d'un expert agronome qui parle de TON metier:

http://www.koreus.com/video/alerte-babylone

Tu sais, il n'y a pas de honte de dire que l'on s'est trompé et que l'on a été trompé depuis plus de 30 ans. L'enseignement agricole et l'état sont autant responsables que le consommateur et les multinationales.
J'étais comme toi il y a à peine 5 ans et puis j'ai ouvert les yeux, je me suis réveillé, j'ai mis en route mon cerveau, j'ai arrêté d'écouter les commerciaux (techniciens pardon) qui vous vendent (prescrivent pardon) tout ce qui est bon pour vous même ce dont vous n'avez pas besoin mais qui vous rend dépendant. Bref, un mea culpa n'a jamais fait de mal à personne et il est toujours temps de changer en mieux.

Sur cela, bonne nuit et écoute ton sol.

@ LCEP

Tu ne m'as jamais coincé LCEP , bien au contraire.
Tu n'as pas à barratiner sous prétexte que tu serais plus compétent pour parler d'agri ou d'environnement. Je t'ai déjà dis que , heureusement , il n'est pas du tout nécessaire d'avoir des connaissances scientifiques poussées , ni d'être agriculteur pour affirmer que TOI, AGRICULTEUR, tu barratine . Cyril vient de te passer un lien ,ou une personne 1000 fois plus compétente que toi, qui n'est qu'un troll (et je vais t'expliquer pourquoi) dit tout le contraire de ce qaue tu pense. Et TOUS les scientifiques et TOUS les agriculteurs (en dehors d'une poignée d'Agri-Manager) disent le contraire de ce que tu défends. Il n'existe AUCUN médias ou l' on peut lire pou voir un témoignage te donnant raison. TOUS confirment ce que je dis, à savoir que les PGM :

- C’est pas rentable
- C’est voué à disparaitre
- C’est juste pour faire du Pognon
et j'ajouterai
- çà détruit l'environnement
- çà contribue à la malbouffe
- çà donne des maladies chronique incurable
- et çà n'enrichis QUE les semenciers.

Pourquoi es-tu un Troll

Un Toll est une personne qui vient, pour rien (aucune chance de convaincre, bien au contraire), sur un site de convaincus, juste pour dire le contraire et en étant le plus de mauvaise foi possible.
Pourquoi? manque d'intelligence ou névrose ?
je t'ai déjà dis aussi qu'ici , il n'a JAMAIS été question de s'informer sur les OGM mais de débattre sur cette question : comment ne pas les subir et empêcher des égoïste qui ne pense qu'au fric en s'en foutant de la planète d'en cultiver.

Bravo au Luxembourg.

Les OGMs, on aime pas beaucoup ça mais c'est peut être aussi parce qu'on ne les connais pas suffisament. On peut lire tout et n'importe quoi sur le sujet, il est donc difficile pour M Toutlemonde d'avoir une opinion. Et dans le doute on peut plutot pencher contre.
Pourtant les croisements de plantes pour cumuler les avantages des unes aux autres se font depuis des centaines d'années (j'ai soit de petites pommes sucrées soit de grosses acides, je croise jusqu'à avoir de grosse pommes sucrées). Certes pas dans des éprouvettes. Aujourd'hui tout va beaucoup plus vite et peut être trop vite et il n'y a pas de réel encadrement car on ne connait pas encore bien le sujet (finalement, pas assez de recul).
Je suis contre le développements des OGMs à tout va dans un uniquement but financié mais je suis plutot pour l'étude des OGMs respectueux de la santé et la nature qui pourrait bien régler des problèmes comme la faim dans le monde. Je pense qu'eux ne seraient pas contre.

La naïveté c'est touchant mais pas pour ce genre d'affaire sérieuse où les pas-conscients des dangers des OGM, ne se posent pas à mon avis les bonnes questions. Allez tous voir le film de Colline Serreau et vous verrez de quoi il s'agit. Pendant des millions d'années nous mangions naturel il a fallu le 20è siècle de la débilité pour nous voir sombrer dans le n'importe quoi. OGM ceux qui veulent en bouffer allez-y et laissons ceux qui veulent vivre avec la nature sans la violée mais en l'aimant, sans la craindre mais en l'observant, sans vouloir la dominer mais en la comprenant, ceux qui veulent vivre en bonne intelligence seront récompensés dans leur assiette comme dans la satisfaction d'avoir compris en plus quelque chose. pour les autres continuez vous êtes pas loin de la faim.

C'est quoi votre petit jeu " pour OGM"-"contre OGM" ?
Quand on sait que les OGM sont développés par des multinationales comme Monsanto ou BASF, qui ne pensent de toute façon qu'à faire du fric, on ne peut qu'être méfiant.
Regardez donc tous le film de Coline Serreau "Solutions locales pour un désordre global". Lorsqu' on a commencé à déposséder les paysans de leurs semences tout le bordel a commencé. Nous allons dans le mur et les OGM ne feront qu'accélérer la course.
J'attends avec impatience des hommes/femmes politiques courageux pour s'opposer à tous ces lobbies malfaisants.

@Cyril

Ha oui, Claude BOURGUIGNON, ou comment revenir à un "équilibre total" du sol qui s'auto-alimente, à la manière d'un sous-bois ....
Le concept est louable et à explorer, c'est ce que je tante de mettre en place avec l'implantation d'une légumineuse dans l'inter-rang de mes maïs.
Il dit de vraies choses que l'on avait oublié, redonner un abri aux carabes, donner du volume racinaire aux lombrics, remonter le PH par l'action des graminées etc ...

Le soucis avec Bourguignon, est sa vision idyllique du passé lui fait dire pas mal de stupidités, "les sols sont morts" (comment alors en moins de 2 ans de couverture continue peuvent restituer cette diversité ?), nos plantes sont "malades" sous traitements permanents .... avant le blé était bien plus haut, les champs peuplés de toute une biodiversité ....
Mais pourquoi tout ça ? Juste pour faire plaisir aux fabricants de chimie ?
Ou plutôt pour multiplier par 5 les rendements en blé, par 8 ceux du maïs etc ... etc ...
Ainsi nos gentils Urbains qui peuplent les rangs de l'armée de GP, n'ont plus à se soucier de l'alimentaire c'est devenue presque gratuit !
Le budget alimentation pur (sans considérer l'hygiène, et le superflu que l'on achète en supermarchés) a dégringolé de la PREMIÈRE place des dépenses en 1950 au SEPTIÈME rang en 1990 !
Tirer les leçons du passé c'est bien mais il faudrait penser à retirer le lunettes prismatiques qui font disparaitre les inconvénients !

Moi pour ma part je suis bien plus "Fan" de la vision de Frédéric THOMAS (fondateur du journal TCS) son équipe est bien plus pragmatique dans son approche "révolutionnaire" de l'agriculture et surtout on ne ressent pas de rencoeur à l'encontre de qui que ce soit, bio, conventionnel, TCS, semis-direct, il n'existe AUCUNE solution miracle, pour eux il n'y a qu'un mot d'ordre : "on est tous gagnants avec un sol vivant"

Sinon tu dits avoir "ouvert les yeux il y a cinq ans ..." tu es donc agriculteur ? Tu cultives quoi ?

"je t’ai déjà dis aussi qu’ici , il n’a JAMAIS été question de s’informer sur les OGM mais de débattre sur cette question : comment ne pas les subir et empêcher des égoïste qui ne pense qu’au fric en s’en foutant de la planète d’en cultiver."

C'est quand même con de débattre d'un truc dont on ne connait rien tu ne crois pas?

"- çà détruit l’environnement"

Un petit lien pour étailler cette belle affirmation?

"- çà contribue à la malbouffe"

Mac do achete de la nouriture produit en france...aurait-on des OGM cultivé en masse?

"- çà donne des maladies chronique incurable"

Pareil, as-tu un lien prouvant cette affirmation?

"a tout ceux qui veulent du nuclearire faisont les habiter au pied de leurs central dans l’enceinte meme de la centrale et interdiction d’en sortir"

Au pied je suis tout a fait pour, le loyer sera dérisoire, malheureusement, les centrales étant des lieux sécurisé, on ne peut pas habiter dedans, question de sécurité élémentaire.

Ah mais au fait c'est déja quasiment le cas, les employés habitant dans le voisinage immédiat (pour des questions pratique et de sureté nucléaire pour certain).

Bravo au Luxembourg, et au courage des élus Luxembourgeois.
Il faut continuer le forcing pour obtenir la même chose des autres pays Européens !

Un point de vue intéressant concernant les OGM a été développé par Al Gore dans son livre "Urgence pour la Terre".
Les OGM, ce n'est pas tant une question de risque pour notre santé (l'avenir nous le dira) ou de capacité à assurer une production alimentaire suffisante pour la planète.
Ils font partie de ces tentatives prétentieuses de l'homme pour dompter la nature au lieu d'interagir intelligemment avec elle: c'est oublier que les modifications génétiques apportées entraîneront des réactions imprévisibles (quoique), comme l'adaptation des nuisibles par exemple, donc un besoin de nouvelles recherches, de nouvelles semences, etc... Une course à l'armement sans fin en définitive... Qui fait évidemment l'affaire des industriels, qu'ils soient cyniques ou aveugles...

Alors oui aux cultures OGM prudentes lorsqu'il s'agit de produire certaines substances (pharmaceutiques par exemple), mais pas pas à leur culture intensive à des fins alimentaires!

@ GFP qui demande "pourquoi pas d'OGM?" Tout simplement parcequ'on n'en connaît pas bien les consecquences à long terme. A titre d'analogie, jusqu'aux annéees '60 l'amiante passait pour le produit miracle et quiconque s'en défiait passait pour un affreux passéiste. On connaît aujourd'hui le resultat...Quand a l'argument:"c'est ça ou la bougie" on l'a déjà entendu... D'autant plus qu'il me semble que l'agriculture intensive européenne a plutôt des problèmes de surproduction (quel besoin de produire plus dans ce cas?). Et puis si BASF ou Monsanto (ou Novartis, ou, ou ou...) étaient philanthropes, ça se saurait... C'est là le point crucial de la question: même si l'OGM était 100% sûr, tout le monde sait bien qu'il sert et servira de plus en plus d'arme de chantage massif sur l'autosuffisance alimentaire (ce qui s'apparente au crime contre l'humanité,non?)
ET ça, GFP, tu le sais bien... Seulement tu espère être du bon côté du manche...
N'est-ce pas? (Tu est bien naîf, je trouve..)

Pour se rendre compte des effets concrets, VERIFIES et réels des OGM et comprendre le type d'engrenages dans lesquels les utilisateurs paysans s'engagent
- captifs pour les semences achetées à un monopole et donc captifs pour les prix aussi...
- phénomène (classique) de résistance à la longue des parasites aux pesticides, qui oblige les paysans à en répandre de + en + au fil des années: pesticides achetés... à ces mêmes firmes qui ont créé ces OGM destinés à résister à LEURS pesticides (et la boucle est bouclée vers leur porte-monnaie...)
- contamination des cultures non OGM sur un périmètre inconnu (quid de la trajectoire des vents et des oiseaux, pas vraiment maitrisée !!)
- irréversibilité des modifications génétiques après contaminations, et caractère aléatoire de ces modifications, pas forcément à l'identique des initiales...
- appauvrissement des espèces de plantes et perte des caractéristiques acquises au fil des millénaires d'évolutions pour les rendre adaptées aux différentes conditions de culture...
-plus grande vulnérabilité des GM donc (on n'a pas pu intégrer toutes les capacités de résistance que la nature avait élaborées au fil des temps...
- ne pas confondre croisement de variétés qui gardent leurs caractéristiques naturelles et modification GENETIQUE au coeur de la plante : les sélections effectuées par les paysans ne touchaient pas les gènes bien évidemment

etc etc pour les conséquences. De plus, ceux qui fabriquent les OGM et ceux qui les vendent sont les mêmes très souvent que ceux qui les analysent et les "expertisent"
Qui a lu le livre de MM ROBIN "le monde selon MONSANTO" ? mais peut-être est-elle une conteuse de légendes elle aussi !!
bravo au Luxembourg

Elisabeth Kubler Ross a écrit qu'il ne servait à rien d'essayer de convaincre ceux qui n'étaient pas disposés à entendre. Laissons, donc, s'égosiller les défenseurs des OGM, du nucléaire et de la chimie de synthèse. Laissons les produire des études scientifiques prouvant que tout cela est bon pour la santé et pour la terre. Souvenons-nous en souriant -jaune - de ces scientifiques qui avaient plébiscité l'amiante pour l'isolation des bâtiments et la clarification des vins, les farines animales pour l'alimentation des ruminants, donné les AMM à tous les pesticides qui ont été retirés du marché depuis, etc. Point n'est besoin de science ni de religion, ces deux obscurantismes qui dispensent l'homme de penser, pour comprendre que l'homme sera en danger de mort aussi longtemps que le profit sera lié à l'alimentation de base. Le poison moderne es bien plus insidieux que celui des contes pour enfants. On ne meurt pas sur le champs de croquer une pomme moderne, on mourra plus tard, d'elle et tout le reste, ce qui fait que la pomme n'était pas (seule) responsable. "Grâce" à cette dilution de la responsabilité, on peut faire tout et n'importe quoi. Il serait, donc, indispensable d'informer le consommateur, sans détour, de la modification génétique de l'aliment qu'il va consommer. Une question : quel est l'objectif final de Monsanto, nourrir le monde ou asservir les agriculteurs ?

Qui donc a encore la naïveté de croire que les OGM ont été créés pour mieux nourrir les peuples souffrant de malnutrition ?

Le seul avantage qu'affichent les producteurs d'OGM, c'est leur rentabilité qui a augmenté de 30 à 40 °/°.

Nourrir les peuples en manque de nourriture ? C'est leur rendre leurs terres pour des cultures vivrières et non pas les exploiter pour nos surconsommations égoïstes de chocolat, café, arachide, huile de palme, la liste est longue... elle est à la mesure de l'égoïsme de nos pays nantis.

Aujourd'hui nous produisons assez pour nourrir l'emsemble des habitants de la planètes. Pas besoin des OGM pour sa. Si des personnes meurt de faim c'est à cause des multinationnales qui préfère faire du fric sur le dos des plus pauvres. Pour eux, les OGM est une manière de dire "regarder des gens meurts de faim, on va vous VENDRE une solution miracle".
Les OGM n'ont jamais eu pour but d'aider les gens.

Ravis que cette saloperie soit interdite au Luxembourg,en espérant que les autres états européen suivront et interdiront tous les OGMs,GM et roundop,dans les champs comme dans les super marcher.
Boycottons BASF et tous ces mafieux complices d'empoisonnement collectif au nom du profit immédiat.

La Wallonie d'abord, le Luxembourg ensuite... les premiers pays fondateurs de l'Europe montrent que on peut vouloir une Europe sans en accepter les diktats !

Non ! non! non ! aux OGM ! Ni dans mon assiette ! ni dans nos champs !
NI POUR NOS ENFANTS !

@ pragmatique

Tous est très bien expliqué par NYCKY, rakhamzered, JM, Diogennes, Cyril... etc, etc et des milliers d'autre intervenant sur ce site.
Tous font remarquer , comme je le fais depuis des mois, que les OGM ne sont qu'une affaire de fric, de rentabilité ( pas du tout prouvée pour les agriculteurs, et même admis par Monsanto elle-même).

"Mac do achete de la nouriture produit en france…aurait-on des OGM cultivé en masse"

- Il n'y a pas QUE Mc Do qui fait de la malbouffe.
- La viande Française qu'achète MacDo vient sûrement d'animaux nourris aux OGM importés.
- Les OGM, on en trouve plein notre alimentation. L'Europe en importe des millier de tonnes par ans. pour en faire quoi , à ton avis ???

voila une bonne chose de faite, bravo au gouvernement Luxembourgoise pour leur décision. Bravo a Greenpeace grâce a eux il n'y aura pas de pomme de terre OGM,
maintenant il faut espéré que la France prenne model sur cette génial décision mais
je pense qu'il va encore falloir ce battre car le gouvernement s'en fou royalement.

luxembourg 1 - 0 OGM : Luxembourg champion du monde !!!

" La viande Française qu’achète MacDo vient sûrement d’animaux nourris aux OGM importés."

Objection votre honneur, allégation sans aucun fondement.

Ensuite, si on est tant que ca bourré aux OGM depuis 10 ans, c'est qu'ils doivent pas être si dangereux que ça.

@

"Ensuite, si on est tant que ca bourré aux OGM depuis 10 ans, c’est qu’ils doivent pas être si dangereux que ça."

1) C'est ce que tu penses
2) il y a une augmentation de l'obésité chez les jeunes ainsi que des maladies chroniques de l'intestin, du diabète etc. On ne va pas attendre des études poussée dans 30 ans pour (comme pour l'amiante) pour avoir la confirmation que les OGM sont en cause,même si çà n'est pas démontré aujourd'hui.
3) Que les OGM soient bons ou mauvais, je n'ai pas envie de rapporter un centime à Monsanto, Basf ou Pioneer lorsque je mange un steak.

Tu as le droit de le faire. si çà te fait ban...plaisir !!!Mais on ne doit pas nous l'imposer, comme on le fait aujourd'hui.

A ceux qui auraient des doutes sur les risques pour l'environnement et la santé humaine liés à la consomation d'OGM, regardez au plus vite "le Monde selon Monsanto" de Marie Monique Robin.
Des sources fiables et des interview de personnes (scientifiques, dirigents monsanto) de differents bords y sont présentés, de quoi se faire son opinion!!

Vous y apprendrez notamment que Monsanto, qui se veut créateur de plantes transgéniques soi disant utiles pour l'agriculture mondiale, est résponsable des ravages produits par la mise sur le marché des hormones de croissance, du roundup, du posilac... bref, rien de très "catholique".
Vous pourrez aussi être mis au courant des nombreuses tentatives de corruptions, des pressions sur le gouvernement menées par Monsanto. De quoi retirer toute confiance en cette entreprise super puissante dont la seule priorité est de tirer profit de la mise sur le marché de ses produits, et ce, par tous les moyens possibles.
Des interviews de scientifiques INDEPENDANTS (pas ceux payés par Monsanto) montrent enfin les risques encourus par le consomateur de produits OGM, et les repercution de cette agriculture sur l'environnement.

Le documentaire est aussi trouvable en bouquin (plus long à lire)

@ contre le pragmatisme mal informé

Et on peut le télécharger pour 2,50€ sur Itunes music store.
A voir absolument.
Tous les scientifiques et chercheurs sérieux du monde approuvent ce travail magnifique.
Les OGM c'est le Sale fric qui pollue la planète. Monsanto c'est une entreprise mafieuse qu'il faut démonter au plus vite.

Il y a quand même une chose sur laquelle il faudra bien se pencher un jour : le fonctionnement très démocratique de l'Union Européenne, où selon la propagande officielle les décisions sont prises par les représentants des citoyens (les députés), alors qu'en réalité c'est le conseil des MINISTRES - non élus - qui décide et que, comme dans le cas des OGM, il peut déléguer ce pouvoir à la Commission ; soit une poignée de non élus qui décident pour 500 millions de personnes ....
Mais quoi, elle pas belle l'Europe transgéniquée ???

Aujourd'hui, jour du soleil vert! Mangez Soleil vert!!

Ouais vous avez tous raison, NON aux OGM ! Vives les Insecticides !

- On veut plus d'insecticides ! Il faut aider Dow elanco, BASF, Bayer, Syngenta et autres pooovres producteurs d'insecticides, leurs business sont ravagés par le méchant Bt de la mafieuse Monsanto. Voyez le succès obtenu par ces firmes contre l'aubergine Bt de la mafia Monsanto ! (et tant pis si ce n'était pas Monsanto qui la produisait cette aubergine)

- Non à Amflora, (mais pas un mot sur son équivalent en Mutagenèse) on veut plus de solvants et gaspiller un peu plus d'eau, d'ailleurs l'amylopectine de synthèse on saura la faire un jour avec des dérivés du pétrole, ce sera bien mieux pour la planète.

- Non aux plantes tolérantes au Glyphosate, c'est tuer la diversité de nos désherbants sélectifs, en plus c'est inégal parce que ça ne rempli plus les poches de ceux qui fabriquent ces tous herbicides sous brevets, le Glyphosate est dans le domaine public depuis trop longtemps, il faut qu'il disparaisse ! (bin oui il n'est pas assez cher)

- Non à la recherche génétique, on en sait bien assez comme ça ! En plus c'est une piste qui ne nous a pas apporté grand chose dans les 60 dernières années, tout juste 0,8 quintal de blé par an !
Revenons aux variétés ancestrales, elles seront toujours adaptées aux changements climatiques, c'est sûr : c'est plus authentique !

@reinedespoms

Vous posez la bonne question en effet. Mais votre explication n'est pas entièrement vraie.
Les décisions en matière d'OGM sont soumises au conseil des ministres de l'agriculture de chaque pays, qui n'ont JAMAIS pu trouver le moindre consensus, même politique !
Le parlement ayant voté des procédures d'examen bien précises en matière d'admission des PGM, il en reviens à la commission de vérifier la conformité de chaque PGM sur le règlement et de vérifier le dossier scientifique.
La commission se fout des mandat électifs, elle prend ses décisions uniquement au regard des FAITS SCIENTIFIQUES apportés et de la conformité du dossier à la loi Européenne.

Ce qui n'est pas le cas des élus. Les députés ou les ministres constatent qui le dossier est correct mais ils veulent se garantir la satisfaction d'un électorat. Plutôt que d'entrer dans un lourd travail pédagogique, les élus ou ministres adoptent une "posture" contre les GMO, puis comme il faut bien prendre une décision ils laissent le "bébé" à la commission. Lorsque la commission à rendu son verdict les ministre n'ont plus qu'à s'insurger contre elle, pour affirmer leur soutient à l'électorat hostile à ces plantes.

Si nos élus avaient un peu plus de couilles (et pas seulement sur ce sujet) ils prendraient le temps de percer l'abcès une bonne fois pour toutes, cette situation deviens totalement ubuesque !

La commission qui n'entend plus se faire trainer dans la boue gratuitement, viens de donner le pouvoir à chaque état membre de décider si oui ou non il autorise la culture des plantes avalisées à Bruxelles.
Mais si cela permet de mettre les ministres devant leurs responsabilités, ç a ne solutionne pas le fond du problème :
- quasiment TOUTES les Plantes Génétiquement Modifiées ont été jugées proprement conformes à la culture ET à l'importation.
- Ce qui crée des situations débiles comme celles de la France ou de l'Allemagne : on ne peut pas cultiver mais on en importe quand même à tours de bras !

Ce genre de mépris de la réalité de la part des élus, alimenté correctement par des organisations comme GreenPeace et les Verts, conduit inévitablement à des frustrations de plus en plus fortes de toutes parts :
- l'électorat écolo-sensibles se sentent floués, et à juste titre puisqu'on leur fait des promesses non-tenues.
- l'électorat agricole aussi puisqu'il se retrouve finalement sous la pression de l'importation de plantes qu'il ne peut cultiver.

De plus cela continue d'entretenir l'idée "conspirationiste" et "anti-science" sur le sujet.

"vous ne savez pas ce que l ogm fait a long terme?" :))
regardez les americains qui sont soumis a la malbouffe depuis bien avant nous..regardez comment ils sont gros et malades et vous vous demandez encore ce que ca fait sur l etre humain?

C'est sur, les américains sont gros a cause des OGM, pas parcequ'ls mangent de la bouffe ultra grasse, ultra sucré et a toute heure de la journée. Non ils mangent tout ce qu'il y a de plus équilibrés mais c'est les méchants OGM qui les font grossir.

Je n'ai qu'une chose à dire: hilarant

Tu peux nous dire "pragmatique" ce que te font gagner les OGM ? Pourquoi t'acharne tu à défendre ce que 80% des gens ne veulent pas ? çà te rapporte de pognon ? A part pour cette raison, quelle autre raison peut-il y avoir?

Je sais: tu vas me dire que je suis lourd à poser cette question à tous les pro-OGM mais pour l'instant, aucun de vous n'a pu me donner une raison respectable. Même Pat , depuis cette question , a disparu de ces forum, sans oublier le Capitaine Poltron , également éliminé. "La coupe est pleine" , elle, est plus résistante car en tant qu'agriculteur elle a du mal à cacher que les OGM l'intéresse pour des questions financières.

J'en profite aussi pour lui dire qu'une agriculture saine sans OGM mais aussi sans pesticides ni insecticides , ni engrais polluants, çà existe. Et il DOIT la pratiquer.

@ rakhamzered

"Tout simplement parcequ’on n’en connaît pas bien les consecquences à long terme."
=> Toujours le même argument.... Vous pourriez l'appliquer à n'importe quoi. Connaissez-vous les "conséquences à long terme" de la consommation de kiwi ou même les "conséquences à long terme" de l'usage de l'ordinateur?

"A titre d’analogie, jusqu’aux annéees ‘60 l’amiante passait pour le produit miracle et quiconque s’en défiait passait pour un affreux passéiste."
=> Là encore, toujours la même analogie à côté de la plaque. La dangerosité de l'amiante est connue depuis le début du XXè siècle.
http://www.inrs.fr/htm/amiante_l_essentiel.html
Les scientifiques ont alerté les pouvoirs publics mais ceci ont préféré écouté les intérêts économiques. Pour les OGM on est dans la situation complètement inverse. Les scientifiques alertent les pouvoirs publics sur les intérêts à développer cette technologie, le fait que la transgenèse ne présente pas plus de risque que les techniques de sélection classiques mais les politiques préfèrent écouter leurs électeurs qui se sont fait bourrer le mou par la propagande verdâtre. Vouloir comparer amiante et OGM est donc une analogie tout à fait mal venue.

"D’autant plus qu’il me semble que l’agriculture intensive européenne a plutôt des problèmes de surproduction (quel besoin de produire plus dans ce cas?)"
=> Avec les OGM actuels il ne s'agit pas de produire plus mais de produire mieux. Les plantes Bt permettent de réduire l'usage des insecticides. Les plantes HT évitent l'usage d'herbicides sélectifs toxiques.

"Et puis si BASF ou Monsanto (ou Novartis, ou, ou ou…) étaient philanthropes, ça se saurait…"
=> Ils ne sont pas plus philanthropes que greenpeace. Ce sont des compagnies et en tant que telles elles cherchent à faire des bénéfices. C'est la même chose dans tous les secteurs.

"C’est là le point crucial de la question: même si l’OGM était 100% sûr, tout le monde sait bien qu’il sert et servira de plus en plus d’arme de chantage massif sur l’autosuffisance alimentaire (ce qui s’apparente au crime contre l’humanité,non?)"
=> C'est une vision pour le moins étrange. Je trouve que c'est plutôt le fait de tout faire pour éviter l'usage de ces plantes qui s'apparente à un crime contre l'humanité. Greenpeace s'oppose à la culture du golden rice alors qu'il permettrait de répondre en parie aux problèmes de carences en vitamine A. De même greenpeace s'oppose à la culture du papayer résistant à un virus qui fait des ravages en Thaïlande alors que la papaye permet de fournir une source de vitamines pour les populations pauvres. Vous devriez réfléchir à ça.

@ Nycky,
"- captifs pour les semences achetées à un monopole et donc captifs pour les prix aussi…"
=> Les agriculteurs ne sont pas obligés d'acheter des OGM, cela ne les expose donc pas à un monopole. Ce sont les même compagnies qui vendent les semences conventionnelles, la situation est donc la même avec et sans OGM. D'ailleurs pour qu'il y ait monople il faudrait qu'il n'y ait qu'une seule compagnie à proposer ces produits, ce n'est pas le cas.
Si vous êtes conte les situations de monoploe vous devriez soutenir le développement des OGM par des compagnies européennes afin de pouvoir concurrencer les compagnies américaines. S'opposer aux OGM en Europe participe à la mise en place d'un monopole américain. Heureusement que les Chinois et les Indiens investissent dans ces technologies, eux ont compris ce qu'il faut faire.

"phénomène (classique) de résistance à la longue des parasites aux pesticides, qui oblige les paysans à en répandre de + en + au fil des années: pesticides achetés… à ces mêmes firmes qui ont créé ces OGM destinés à résister à LEURS pesticides (et la boucle est bouclée vers leur porte-monnaie…)"
=> C'est bien, vous reconnaissez que c'est un phénomène classique. Le phénomène du développement de résistance n'a rien de spécifique aux OGM. Pour ce qui est de la résistance au glyphosate il faut rappeler que depuis 2000 cet herbicide est tombé dans le domaine public.

"contamination des cultures non OGM sur un périmètre inconnu (quid de la trajectoire des vents et des oiseaux, pas vraiment maitrisée !!)"
=> Les distances de dissémination (et non la contamination) est connue pour le maïs, le soja, le colza, le riz et le blé. Il doit y avoir quelques dizaines de publications sur le sujet.

"- irréversibilité des modifications génétiques après contaminations, et caractère aléatoire de ces modifications, pas forcément à l’identique des initiales…"
=> Encore n'importe quoi. La France cultivait environ 20000 ha de MON810 en 2007, 0 ha l'année d'après... ben mince, où est donc cette "contamination irréversible"? Comment les agriculteurs arrivent à changer de variétés cultivées sans avoir de "contaminations" par les variétés précédentes? Comment font les agriculteurs pour cultiver le maïs waxy? Quant à votre affirmation sur les modifications aléatoires qui ne seraient pas identiques à l'initiale cela ne repose sur rien de concret.

"- appauvrissement des espèces de plantes et perte des caractéristiques acquises au fil des millénaires d’évolutions pour les rendre adaptées aux différentes conditions de culture…"
=> Quel lien avec les OGM?

"-plus grande vulnérabilité des GM donc (on n’a pas pu intégrer toutes les capacités de résistance que la nature avait élaborées au fil des temps…"
=> ça m'amuse toujours quand les antis répètent une ânerie qu'ils ont entendu quelque part mais sans la comprendre. Vous n'avez pas l'air d'avoir saisi que la transgenèse ajoute un caractère, elle n'enlève pas ceux déjà en place. La plante transformée ne perd donc rien par rapport à l'originale.

"ne pas confondre croisement de variétés qui gardent leurs caractéristiques naturelles et modification GENETIQUE au coeur de la plante : les sélections effectuées par les paysans ne touchaient pas les gènes bien évidemment"
=> Très drôle. Faire des croisements ne modifie par le patrimoine génétique? Mais alors pourquoi en faire?

"De plus, ceux qui fabriquent les OGM et ceux qui les vendent sont les mêmes très souvent que ceux qui les analysent et les « expertisent »"
=> Encore une ânerie. Les experts des commissions d'évaluatios travaillent la plupart du temps dans des institutions publiques. Leur CV est souvent disponible on-line.

"Qui a lu le livre de MM ROBIN « le monde selon MONSANTO » ? mais peut-être est-elle une conteuse de légendes elle aussi !!"
=> La réponse est dans la question. C'est même une experte en la matière.

@ Zeppe,
"J’en profite aussi pour lui dire qu’une agriculture saine sans OGM mais aussi sans pesticides ni insecticides , ni engrais polluants, çà existe. Et il DOIT la pratiquer."
=> Mince alors... Je ne savais pas que vous étiez aussi contre le bio.

@ GFP

"Les scientifiques ont alerté les pouvoirs publics mais ceci ont préféré écouté les intérêts économiques."

Oui : c'est tout à fait ce qui se passe aujourd'hui avec les OGM. Tu as raison de le dire.

Ben alors Zeppe, vous avez des problèmes de lecture? ou encore des problèmes de compréhension?

@ GFP
je n'ai pas de problème de lecture mais ton argument est stupides et je m'explique :
Tu dis " Les scientifiques ont alerté les pouvoirs publics mais ceci ont préféré écouté les intérêts économiques." c'est exactement ce que font les scientifiques qui ne sont pas corrompus ou qui ne font pas salariés des lobbies de l'agro. et c'est exactement ce que font les politiques pour prendre leurs décisions concernant les OGM.

@ Zeppe,
Si l'on suivait votre "raisonnement" on devrait avoir des millions d'ha d'OGM cultivés en Europe. Or, ce n'est pas le cas. Les politiques ont des réflexes populistes pour s'opposer aux OGM. Aucun argument scientifique ne permet de s'opposer "aux" OGM. A l'un ou l'autre, je ne dis pas, mais en aucun cas à tous les OGM. On ne peut attribuer le moindre début de mal de ventre ou autre pathologie à l'un des OGM actuellement commercialisé. Je sais que ça vous ennuie mais c'est comme ça. Pareil au niveau environnemental, toujours pas de catastrophes annoncées. Qu'est ce qu'ils ont vos "scientifiques" comme argument pour s'opposer "aux" OGM? ... rien, que du vent.

"et c’est exactement ce que font les politiques pour prendre leurs décisions concernant les OGM."

ERREUR : Les politiques n'ont jusqu'ici pris aucune décision réelle sur les OGM, nos politiques se contentaient jusqu'ici de se retrancher derrière la commission Européenne, conscients du fait qu'interdire une plante sans raison valable était difficile à justifier.
C'est plus simple pour un élu de dire : regardez c'est la commission qui nous impose la décision que je n'ose pas prendre !"

Reinedespoms
La commission Europeenne en autorisant la culture D'OGM, cédant aux lobby
pro-Ogm, a ignoré l'avis de la grande majorité des Européens qui estiment que nous devons d'abord établir des faits avant de cultiver des plantes qui pourraient menacer notre santé et notre environnement.

Une nouvelle iniciative permet à 1 million d'Européens de présenter officiellement des propositions de Loi à la commission Européenne.
Nous sommes actuellement plus de 600 000 à avoir signé cet Appel.

Pour ceux et celles qui n'en auraient pas eu connaissance aller sur "Avaaz"
avaaz.org/fr/eu_health_and_biodiversity/?vl
C'est pour ceux et celles qui n'ont pas toutes les info...

La discution est nécessaire mais l'action est indispensable......
Aplus

Je crois que parmi les agriculteurs d'aujourd'hui un grand nombre ont pris conscience des manipulations dans lesquels les Lobby des Semenciers et de la Chimie essaient de les rouler..."Dans la farine OGM"!!!!!

En parcourant les commentaires ci dessus, j'ai le sentiment que les infos nécessaires à la compréhension du sujet sont disponibles pour tous.
Je rajouterai ma pierre à l'édifice en vous proposant la Lettre d'un organisme purement financier qui annonce "les nouvelles orientations de la Politique Agricole de l'Empire du Milieu".

En résumé, 175 Milliards de dollars, seront investi dans les 5 ans, dans leur politique Agricole pour développer la filiaire verte et les engrais Bio à la place des OGM et des engrais azotés qui acidifient les sols.......
Il me semble qu'aprés 30 ans d'une agricuture chimique à tout va, ils ont pu mesurer les effets négatifs, couteux et contre productif de ce système, ce qui rend leur décision particulièrement intéressante.
Si cette info vous intéresse vous pouvez vous rendre sur: l'édito matières premières et devises: "editemps@publications-agora.fr"
A plus

@ LCEP

"ERREUR : Les politiques n’ont jusqu’ici pris aucune décision réelle sur les OGM"

Barroso , c'est un politique que je sache , Non ?
Et puis , comme le dit si bien Poloch, tu DOIS laisser tomber les OGM LCEP. L'avenir c'est la filière verte et bio.
Les OGM c'est une Grosse arnaque qui pollue l'environnement et la tête des humains et que tous les gens évolués qui n'ont pas un esprit moyenâgeux comme toi feront tout pour y mettre fin. Et on gagnera.

Le moyen age ayant eu pour principal caractéristique de diaboliser la science et le refus viscéral de tous changement, ce serait plutot les anti ogm qui ont un esprit moyen ageux.

@ pragmatique

Tu utilises un argument bidon et Hypocrite. Tu sais très bien que les anti_OGM ne sont pas DU TOUT contre la science,. Il ne la diabolisent pas,mais contre une mauvaise utilisation de celle-ci.

A titre d'exemple, je fais depuis plus de vingt ans des dons à l'AFM, pour la recherche génétique (ce qui prouve que je ne suis pas contre la science ni contre la recherche, voir la manipulation génétique).
J'espère ainsi que la science pourra un jour soigner des maladies terribles. Ton argument , c'est comme d'hab , de l'intox et du mensonge. Je suis pour que la science parvienne à soigner des humain, je suis contre l'utilisation de la science pour bouziller l'environnement et favoriser des boites criminelles comme Monsanto, et des égoïstes qui ne pensent qu'à leur pognon comme toi ou GFP ou Pat.

Quant à la peur du changement : habituellement , qui sont les progressistes et qui sont les conservateurs ?

Les progressistes ont toujours été à gauche (c'est là que se situent les Anti-OGM qui se soucient beaucoup plus de la vie collective et de l'environnement que les individualistes de droite).

Les conservateurs (dont font parti les Pro-OGM) ont toujours été de droite. Ils sont individualistes et font passer leur pognon avant l'intérêt général.

Pour conclure : les moyenâgeux , les ringards , les archaïques, ceux qui pensent encore comme il y a 1000 ans (absence de loi, de règles communes... ) sont de votre coté.

Les progressistes qui utilisent la science pour faire évoluer l'homme et non pour favoriser l'individu sont de notre coté.

"Je crois que parmi les agriculteurs d’aujourd’hui un grand nombre ont pris conscience des manipulations dans lesquels les Lobby des Semenciers et de la Chimie essaient de les rouler… »Dans la farine OGM »!!!!!"

Là il faudrait pas pousser trop loin la démagogie !
Cherchez le sondage réalisé par France-Agrimer en 2007, auprès des agriculteurs Français. Vous verrez qu'il existe 72% d'agriculteur Français favorables aux PGM !
Ma profession a très bien intégré la stratégie des "agitateurs verts" dont fait partie GP : Flinguer l'agriculture !

Pourquoi veulent-ils en arriver là ?
Mais pour le but ultime de tous nos gentils escrolos que vous chérissez tant : La décroissance !
Rien n'est plus abominable aux yeux des Gourous de GP que de voir proliférer la néfaste race humaine. Le moyen le plus sûr de contenir ses désirs hégémoniques c'est le limiter sa source alimentaire .... soit l'agriculture, mais aussi l'énergie (non au nucléaire) ....

Avec les beaux relents nationalistes qui bourgeonnent un peu partout en Europe (Wallonie en Belgique, Padanie en Italie, à droite toute en Autriche, Catalogne indépendante) m'est avis que nous allons une fois de plus sombrer dans un épisode des plus sombres.
LE soucis avec GP c'est qu'il surfe sur cette vague idéologique, diaboliser Monsanto pour flatter l'anti-américanisme, diaboliser la science (bah la connaissance c'est néfaste pour nos brebis) (OGM, antennes relais, lignes THT, nanotechnologies ....), flatter le "local" le "terroir" du naturel, du bon, rejeter les autres en somme ...
C'est un jeu bien dangereux auquel joue GP ....

Désolé,"La coupe est pleine", certainement d'amertume, en voyantque les consommateurs d'aujourd'hui ne croient plus, aux bonnes paroles des bonnimenteurs de tous poils qui pour assurer leurs gros bénéfices sont arcbouttés sur un système agricole dépassé, générateurd'un tas de maladies dont la médecine a du mal à enrayer le développement.

Toutefois on peut comprendre que les Agriculteurs qui ont été longtemps manipulés par un système dominé par les lobby de la chimie et des semenciers aient envie de retrouver leur indépendance et les vraies valeurs de leur métier.

Cela peut certainement agacer les gens comme toi qui ont bien profité du système et qui vont voir leurs profils diminuer.
Mais tout système, dont le seul but est le profit avec une grosse dose de manipulation, arrive un jour à ses limites.
Il fallait s'y attendre......

Il existe tout un tas de technique pour cultiver sans nuire à l'environnement,et au lieu de les appliquer,des apprentis sorciers tentent de créer la "patate parfaite".Avec leur argument périmé"on mettre un terme à la faim dans le monde"=>foutage de gu*****.Dans les "pays en voie de développement",60% de la nourriture est perdu à cause de mauvaise conditions de conditionnement.Dans les pays développés,c'est 40% de la nourriture produite qui est jetée,sans même passer par les magasins de grandes distibutions,cette ce n'est pas dû aux mauvais conditionnement,mais à la bétise des entreprises qui produisent notre nourriture(exemple:pour avoir un pain de mie avec des tranches égales,on jette en moyenne 2 tranches.A la fin,on obtient des bennes pleines de tranches,tous ça pour l'esthétique).Rajouter à cela ce que chaque foyer jette sans même ouvrir le produit ou en consomme que la moitié.Avec ça,on a largement de quoi nourrir tous le monde(de plus,si on consommerait moins de viande,il y'aurait plus de place pour la culture destiné aux humains,et non à des animaux malheureux qui n'ont jamais vu le Soleil),mais dans notre cupidité capitaliste,on se permet de jetée de la nourriture.
Que voulez-vous,l'humain est un abruti...

@ la coupe est pleine
Tout d'abord, "un grand nombre" ne signifie pas une majorité et là, en effet, il y a encore beaucoup de travail d'information à faire.
Ensuite FranceAgriMer est un EPA à régime comptable et financier d'EPIC, placé sous tutelle du Ministère de l'Agriculture.(cf:wikipédia) Cet organisme étant fortement dépendant du ministère de l'agriculture, il faudrait pouvoir comparer ces chiffres avec un sondage identique mais réalisé par un organisme plus indépendant. Je suis statisticien et je vous affirme que de vos chiffres, aucune conclusion valable ne peut être tirée.
Les "agitateurs verts", comme vous les nommez, essaye au contraire de redonner vie à l'agriculture qui est déjà bien "flinguée" par le dictat de l'industrie agro-alimentaire. Je vous invite à vous renseigner sur les comparatifs comptables(notamment) entre une agriculture biodynamique et une agriculture intensive.
La décroissance, mon cher monsieur, vous la vivez, l'inflation est là pour vous la rappeler. Or, ce n'est pas un fait à mettre au crédit des ong humanitaires mais à l'avidité aveugle des lobbys financiers et de son utopie de croissance sans fin.
Quant à votre propos diabolisant "anti-humain" sur ces ong, cela ne fait que vous discréditer un peu plus et en devient vulgaire.

Dans la continuité de la soupe haineuse que constitue votre discours, le nationalisme belge montant est, bien que hors sujet, une chose qui me chagrine profondément car je suis belge et francophone. Néanmoins, le nationalisme dont vous faite référence n'est pas wallon mais flamand, si ceci ne prouve pas votre ignorance, cela prouve au moins votre sottise.

GP n'est pas anti-américain ni anti science, vous frôlez la diffamation là.

Le seul point sensé de votre, comment dire... laïus est bel et bien la défense d'une idéologie à contre courant mais jusque là GP ne fait qu'user de son droit de libre expression; ce que GP vous permet de faire ici à votre tour d'ailleurs.

Puisque vous finissez par un avertissement, je vous répondrai sur le même ton : Le nihilisme est un jeu beaucoup plus dangereux, surtout quand l'humanité retrouve la foi et que vous insultez son dieu, sa raison d'être...

P.S. : je suis un démocrate wallon et en tant que tel, décrire la Wallonie comme nationaliste est de l'ordre de l'injure. Je vous laisse le bénéfice du doute car vous avez fait preuve de plus d'ignorance que de méchanceté. Faites néanmoins attention à ce que vous écrivez, d'autres sont peu être plus sensible que moi à ce genre d'amalgames.

@la coupe est plein (à qui le dites vous)
Voici une étude comparative sérieuse et complète sur l'aspect financier entre un type d'agriculture intensive et une autre du type extensive :
http://www3.interscience.wiley.com/journal/119233922/abstract?CRETRY=1&SRETRY=0

Voici un bilan écologique(qui à un coût) d'une ferme passant d'une culture intensive à une culture extensive :
http://www.amapbelair.org/Jassine/La%20Jassine%20avant%20et%20aujourd%27hui.pdf

Finalement voici une base de réflexion à lire et relire que je vous offre généreusement car comme GP, j'aime les êtres humains, même quand ils se trompent :
http://fr.liberpedia.org/Sophisme_comptable

@la coupe est pleine:
La votre n'est pas certainement remplie que d'eau!!
Je supporte totalement GP,et nombre d'ong(Sea Shepherd,WWF,ong humanitaire aussi).Vous dîtes que nous nous opposons à la science;comme la justement dit "ari",vous parlez sans savoir.Je me destine à des études de zoologie,si ce n'est pas de la science,dîtes moi ce que c'est.
Par contre,je m'oppose totalement à certaines expériences scientifique,elles ne sont pas toutes bonnes.Vous dîtes,en gros,que nous refusons la science et que les brebies de GP ne doivent rien savoir,mais pour le coup,c'est vous qui avez une foi aveugle en quelque chose,ici la science.C'est qui la brebie maintenant?Ayez l'esprit critique...

Dîtes-moi si nous n'avons pas raisons de nous opposez a ceci par exemple(page Wikipedia,le reste pourrait choqué,cette page l'est déjà suffisament)http://fr.wikipedia.org/wiki/Vivisection

De plus,vous critiquez les écolos en disant qu'ils sont paranos,mais là aussi,c'est vous qui l'êtes...
Mais vous avez raison,notre but est de conquérir le monde par tout les moyens imaginable,nous disont être des écolos,en faites on s'en fout,on veut juste le pouvoir(mode ironie activé).Ne m'insultez pas....

@ LCEP

Encore des sondages bidon que u vas chercher sur "France-Agrimer"

c'est qui "France-Agrimer" ?
En quoi ce sondage bidon serait-il crédible ?
Toujours aussi nul et dépassé ce LCEP.Tu ne peux pas évoluer un peu au lieu de rester à cette époque rigarde et dépassé ou l'on faisait n'importe quoi ? L'avenir c'est la filiaire verte et pas ces OGM ringards et dépassés.

C'est vraiment terrible de voir à quel point les gens sont naifs et surtout, encore une fois, mal informés!!
"la coupe est pleine" tu dis un peu plus haut que les OGM ont l'avantage d'éviter les pesticides and cie et permettre un gros accroissement de la production!
Les OGM monsanto sont génétiquement modifiés pour résister au Roundup, pesticide puissant et dangereux (c'est prouvé, si tu veux plus de détails demande), déversé sur les champs. C'est là le but principale des OGM monsanto, s'adapter à leur pesticide que la firme veut vendre partout.
Autre chose, quand bien même la création de certain OGM éviterai les pesticides (j'en doute), sais-tu qu'un cahier rassemble toute les espèces de plantes dont l'agriculture est légale. Prenons l'exemple du blé ou du seigle. Le cahier ne mentionne l'existence que d'environ 5 sortes de ces céréales. Or, il en existe des centaines, des très vielles éspèces qui n'ont pas besoin de pesticide pour permettre une production abondante! Le but du cahier est donc de rendre illégale la culture des villes éspèces de plantes pour forcer l'utilisation d'angrais et pesticides, et se faire du fric, encore et toujours.

Encore une chose: accroitre la production avec les OGM. D'abord, on n'en a fondamentalement pas besoin. La moitié des productions agricoles des pays occidentaux sont jetées. D'autre par, les semances OGM sont conçues pour ne pas pouvoir être réutilisées. Les agriculteurs qui les utilisent doivent en racheter tous les ans. Et c'est censé permettre aux petits producteurs des pays du sud d'accroitre les bénéfices de leur production? Dans une region indienne, le taux de suicide à doublé. Pourquoi? parce que les cultures de coton OGM présentaient des maladies meconnnues et n'étaient donc pas exploitables. Les petits producteurs devaient de plus racheter chaque années des semances. Conclusion: endetement: pas de solution: suicides.
Bref, ils y a des tonnes d'exemples et tous les arguments necessaires pour condamner l'utilisation des OGM.

Moi je suis contre les OGM, on sait tous que les OGM ne sont pas bon pour la santé alors pourquoi ne pas les interdire en France?
Au Luxembourg il l'ont fait alors faisons tous pour ne pas avoir des pommes de terres OGM dans nos assiettes.

@ contre le pragmatisme mal informé,

"Les OGM monsanto sont génétiquement modifiés pour résister au Roundup, pesticide puissant et dangereux (c’est prouvé, si tu veux plus de détails demande), déversé sur les champs."
=> Pas de bol, le MON810 n'est pas résistant au roundup.

"Autre chose, quand bien même la création de certain OGM éviterai les pesticides (j’en doute), sais-tu qu’un cahier rassemble toute les espèces de plantes dont l’agriculture est légale."
=> La diminution de l'usage des insecticides sur les plantes Bt ne fait aucun doute. Même les écolos radicaux le reconnaissent.
Quant au "cahier" que vous mentionnez j'imagine qu'il s'agit du catalogue officiel.

"Prenons l’exemple du blé ou du seigle. Le cahier ne mentionne l’existence que d’environ 5 sortes de ces céréales."
=> Il faudrait nous donnez les sources de ce "cahier". Le catalogue officiel européen renferme plus de 1650 variétés de blé tendre (et je ne compte pas le blé dur).
http://ec.europa.eu/food/plant/propagation/catalogues/agri2010/83.html

"Or, il en existe des centaines, des très vielles éspèces qui n’ont pas besoin de pesticide pour permettre une production abondante!"
=> Très drôle.

"Le but du cahier est donc de rendre illégale la culture des villes éspèces de plantes pour forcer l’utilisation d’angrais et pesticides, et se faire du fric, encore et toujours."
=> Ben non, encore perdu. Le catalogue des semences permet de protéger l'agriculteur. ça lui permet d'acheter des semences dont il a la garanti de connaitre les caractéristiques. Rien ne l'empêche de cultiver des variétés anciennes si bon lui semble.

"Encore une chose: accroitre la production avec les OGM. D’abord, on n’en a fondamentalement pas besoin."
=> Pourquoi toujours penser en terme d'accroissement de la production? Le maïs Bt permet de réduire l'usage des insecticides et d'éviter une perte de récolte dans les zones les plus infestées, que ce soit au niveau quantitatif comme au niveau qualitatif (mycotoxines).

"D’autre par, les semances OGM sont conçues pour ne pas pouvoir être réutilisées. Les agriculteurs qui les utilisent doivent en racheter tous les ans."
=> Pas plus que les semences conventionnelles. Le maïs cultivé de nos jours, qu'ils soit GM ou non, est un hybride F1. L'agri n'a aucun intérêt à en resemer les grains récoltés, il aurait disjonction des caractères.

"Dans une region indienne, le taux de suicide à doublé. Pourquoi? parce que les cultures de coton OGM présentaient des maladies meconnnues et n’étaient donc pas exploitables. Les petits producteurs devaient de plus racheter chaque années des semances. Conclusion: endetement: pas de solution: suicides."
=> Toujours les mêmes légendes. C'est fatigant à la fin. Au fait, le CICR a mis sur le marché un coton Bt non-hybride libre de droit.
http://www.indianexpress.com/news/desi-bt-cotton-seeds-here-ready-for-distribution-in-four-states/449057/
pourquoi les agris continuent à cultiver des hybrides à votre avis? Pourquoi a-t-on 90% du coton qui est Bt en Inde si celui-ci était une telle catastrophe? Pourquoi les agris cherchent à s'approvisionner en semences Bt sur le marché noir et non en semences conventionnelles?

Avant de dire que les autres ne sont pas informés il faudrait que vous vous interrogiez sur la fiabilité de vos sources.

Ceci dit personne n'a encore répondu aux deux questions que je posais dans mon commentaire du 16 juin à 14:46.

Puisqu’il y a querelles de compétences, car vous êtes tous des experts, ça se lit très bien !
Je lis encore que les semences OGM résoudraient la malnutrition dans le monde ? La faim pour les milliards d’individus en prévision pour le futur… Un avenir pour l’industrie du papier… J’en passe des vertes et des pas murent…

Retournez donc à vos chères études ; rentrez chez vous, faites votre métier, et SVP laissez l’agriculture aux agriculteurs, elle ne s’en portera que mieux.
J’en suis un voyez-vous ; et si les consommateurs ne veulent pas acheter de produit GM issus de la ferme, ça m’arrange, car moi je n’en veux pas sur mes terres.

@ GFP

je viens de lire votre contre "argumentaire : rien de tel que la mauvaise foi en retour pour vérifier que l'on tape juste, et c'est ce qui ressort de votre "texte"
1- si l'on veut vérifier l'effet des OGM, il faut le faire avec les paysans qui ont CHOISI de les utiliser, ce sont eux qui sont captifs, et bien evidemment pas "les autres qui ne sont pas "obligés de les utiliser" ...
2- la "dissémination" a eu beau faire l'objets de dizaines d'études et +, la réalité de terrain a montré qu'elle pouvait de fait s'étendre des Kms plus loin que "prévu" par les études (effectuées la plupart du temps sur de trop courtes périodes...) et donc contaminer des cultures non GM éloignées
3- pour les modifications génétiques devenant aléatoires, voir la bibliographie et résultats des études scientifiques ( comme vos commentaires?) dans le livre de la "conteuse" MM ROBIN, "le monde selon MONSANTO"
4- l'apauvrissement des espèces / quid du lien avec les OGM? : l'extension invasive des cultures OGM, car ce choix est effectivement fait par des agriculteurs à qui la firme a vendu les rendements exceptionnels et le moindre besoin de traitements pesticides, fait que les variétés locales voient leur espace de culture diminuer (voire disparaitre, comme les variétés de mais locales dans certain pays d'Amérique du Sud)
Et ceux qui n'ont pas fait ce choix OGM peuvent se faire contaminer... et payer des amendes à MONSANTO pour culture illégale (semences non payées à la firme car semées par les ...oiseaux ou le vent!!!)
5- ce n'est pas parceque les experts sont présentés par des organismes officiels qu'ils échappent aux pressions des lobbyistes de la FIRME : quelle naiveté de le croire, cela frise la stupidité: une étiquette ne prouve pas tout!!
Et une position alléchante promise au sein de la firme, des menaces personnelles, des coupes soudaines de budgets de recherche trop gênantes, etc font des expertises qui vont dans le bon sens MONSANTO, voire des expertises indépendantes modifiées par le comité de relecture avant publication...
Quid de votre avis ?

@ pragmatique
« En même temps, c’est pas comme si le luxembourg était un pays fortement agricole. »
Ça veut dire que vous ne savez pas ! Car selon sa superficie et le nombre de ses habitants, vous avez tort.

@ NYCKY,

Si j'ai fait preuve de mauvaise foi comme vous dites il faudrait préciser où. Vous ne répondez à aucun des points que j'ai soulevé. Reprenons les votre:

1- Vous connaissez des paysans "obligés" de cultiver des OGM?

2- C'est moche pour vous mais des études sur le flux génétique chez le maïs ont été faite sur le terrain, dans des conditions réelles. Quel que soit le pays où elles ont été faites les chercheurs sont arrivés aux mêmes conclusions. Au delà de 20-30 mètres on est sous la barre des 0,9%. Si du pollen GM se disséminait, selon vous, sur des distances kilométriques ce n'est pas quantifiables par les méthodes les plus modernes. Je serai curieux de savoir où vous avez entendu ça.

3- et bien donnez donc les études citées par MMR histoire qu'on s'amuse un peu. Ces mensonges sur les "maïs monstrueux" resteront dans les annales.

4- a. Il n'existe aucune culture GM "invasive". Vous avez une idée de la signification de ce terme?
b. Aucun paysan ayant une dissémination accidentelle sur ses champs n'a été condamné. Vous avez sûrement gobé les âneries de MMR sur l'affaire Schmeiser. Ce brave monsieur a été condamné (devant trois juridictions) car il a cultivé sur 400 ha du colza RR pur à plus de 95% en toute connaissance de cause. Ce n'était pas accidentel du tout.

5- Ce paragraphe relève de la diffamation pure et simple. Les experts des instances d'évaluations sont pour la très grande majorité d'entre eux embauchés par des institutions publiques. S'ils subissaient des menaces quelconques ils iraient porter plainte. Ce que vous racontez ne frise peut-être pas la stupidité mais la paranoïa sans aucun doute (au sens clinique du terme).

Bonjour,

A tous ceux qui n'ont pas vu ce reportage....

http://www.blip.tv/file/347281/

Cela fait (faisait) des siècles que la culture traditionnelle(sans engrais chimiques) et propre(sans pesticides) a prouvé qu'elle était inoffensive pour l'homme et l'environnement. Elle n'a en tout cas pas fait l'objet de controverses quant à son impact négatif sur la santé et l'environnement.
Cela fait quelques décennies que la culture intensive(avec engrais chimiques) et agressive(avec pesticides) prouve sa nocivité pour l'homme et l'environnement. Je ne vais pas vous faire un exposé des preuves précitées, elles sont sous vos yeux. Il vous suffit de les ouvrir.
L'avis favorable de la commission européenne, issu du rapport de l'agence européenne des médicaments(un esprit lucide aura cerné que l'objectivité de ce rapport peut déjà être mis en doute à ce stade) repose sur la faible probabilité de transmission du gène antibiotique.
Et c'est sur cette probabilité hypothétique que nous devrions mettre en péril l'équilibre naturel qui nous tiens en vie? Pour au final faire plus de papier glacé à moindre coût ou du béton plus résistant?
Dès lors, pensez-vous que la réaction d'opposition face aux ogm soit un signe de sagesse ou de folie?
Pour ma part, bien qu'il n'y ai pas de raison d'en être fier, je suis content de faire partie de ceux qui n'ont pas perdu la raison.
Pour votre part, ce qui est impardonnable, c'est que vous, les pro-ogm, refusez de voir la vérité en face et de part votre attitude, faites courir un risque démesuré à tout le monde.
Votre complicité est condamnable et je la condamne sévèrement.

GFP, notre paranoïa contraste avec votre confiance sans borne en notre gouvernement, les PDG des FMN tel Monsanto, et les scientifiques payés par elles.
Juste un point
"Rien ne l’empêche de cultiver des variétés anciennes si bon lui semble."
Essayez de cultiver des semances non repertoriées dans le catalogue officiel europée. Si vous vous faites controler, cela reviendrait à trouver des pieds de canabis dans votre jardin. l'association Kokopelli fournit de telle semance et se voit devoir débourser chaque années 20 000 euros d'amendes suite àa des procés lancés contre elle. Ces graines, souvent présentes depuis plusieurs siècles, n'ont rien de dangeureux. La preuve: kokopelli fournit les plus grands restaurants notamment en France, là où se nourrissent nos dirigents.

" Vous connaissez des paysans « obligés » de cultiver des OGM?"
Auriez vous oublié que la culture de plantes GM est irreversible d'une part (les traces d'une telle culture restent dans la terre), mais surtout que la contamination est inévitable, se faisant par le biais du vent, de l'eau, des abeilles... "ont été faite sur le terrain, dans des conditions réelles. Quel que soit le pays où elles ont été faites les chercheurs sont arrivés aux mêmes conclusions. Au delà de 20-30 mètres on est sous la barre des 0,9%...". Vous critiquez mes sources, permettez moi de critiquer les votres!

Et s'il vous plait, prenez le temps de regarder ce documentaire, ce soi disant tissu de mensonge de MM Robin. Je consulte de mon côté l'article sur la culture du coton en Inde. Les sources viennent parfois du site de Monsanto lui même. Cela suffira à contester vos autres arguments. De même, le nouveau film de Colline Serreau me parait digne d'intérêt...

Et simplement, une question bête, observez les prodiges de la nature.
Tout est conçu pour nous apporter les nutriments, oligo éléments and co.
Croyez vous que l'homme est en mesure de se croire plus fort que la nature en jouant à l'apprenti sorcier?
Je n'ai pas dit être contre le progrés technique, mais toucher à l'alimentation est dangereux. Des scientifiques indépendants ont tésté les OGM sur des rats, les effets sur la santé de l'ho ne sont pas négligeables cf: mm ROBIN.

Sachez d'ailleurs que ces scientifiquesn d'abord payés par le gouvernement anglais, après leur découvertes, ont été licenciés.

@GFP

"En conclusion d’une étude, publiée en juin 2007, analysant les risques de pollinisation croisée en fonction des directions de vents dominants, le Pr. Martin Hoyle de l’université britannique d’Exeter souligne que « la force du vent et sa direction sont des facteurs importants, qui ne peuvent être maîtrisés et qui n’ont pas été pris en compte pour établir les règles sur les distances minimum entre champs ». L’étude a utilisé des données collectées auprès de 27 stations météorologiques européennes, pour déterminer le trajet prévisible des pollens. Concernant les essais en champs, M. Hoyle considère que les risques de contamination pouvant grandement varier d’une année sur l’autre, la portée de leurs résultats s’en trouve relativisée. Ainsi, « il pourrait être nécessaire d’accroître la distance minimum entre les cultures GM et conventionnelles [...] La distance minimum recommandée entre les différents champs devrait être calculée à partir de données météo, qu’il sera possible d’obtenir grâce à notre modèle ». Une zone tampon moyenne recommandée pourrait être de 500 mètres [1].
Son de cloche différent du côté de l’Institut d’amélioration et de protection des plantes de Halle, Allemagne : une étude effectuée sur 30 sites, avec des prélèvements tenant compte du vent, conclut que le seuil de 0,9% n’est plus atteint au-delà d’une distance 10 mètres du champ de maïs transgéniques [2]."

Et par grand vent vos ogm s'arrêtent quand même au bout de 30 mètres?
Et si du pollen ogm tombent dans un cours d'eau proche, se jetant dans une rivière à 10 km, se jetant dans un fleuve à 200km, ... Vos ogm s'arrêtent aussi au bout de 30 mètres?

"Destruction de 30 hectares de maïs contaminé aux OGM
L EXPRESS.fr avec AFP, publié le 10/08/2009 12:50
En cause, des semences fournies par la société Pioneer à des agriculteurs de la Sarthe.
Trois parcelles de maïs représentant une trentaine d'hectares ont été détruites dans la Sarthe (à Dangeul, Courgains et Saint-Vincent-des-Prés), fin juillet, après la découverte de traces d'OGM dans des semences fournies par la société Pioneer, a-t-on appris ce lundi auprès de l'entreprise et d'un agriculteur.

"Des traces d'OGM inférieures à 0,1% ont été constatées par la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes dans un lot de semences conventionnelles en provenance de Hongrie", a indiqué à l'AFP Karine Affaton, responsable de communication de l'entreprise basée en Haute-Garonne, filiale du groupe chimique américain Dupont De Nemours. "Grâce à la traçabilité nous avons pu rappeler tous les sacs provenant de ce lot sauf pour trois exploitations de la Sarthe qui avaient déjà ensemencé, a précisé Karine Affaton. Comme il n'y a aucun seuil de tolérance en France, nous avons dû procéder à la destruction des parcelles concernées."
Francis Lecorcier, un des agriculteurs concernés, a été contraint par la préfecture de détruire son champ avant la floraison du maïs. "C'est le principe de précaution qui a été strictement appliqué", a-t-il expliqué. "Nous respectons toutes les règles mais nous ne pouvons pas être à l'abri d'une présence fortuite d'OGM due à la pollinisation dans les pays comme la Hongrie où la culture d'OGM est autorisée", plaide Karine Affaton."

Visiblement, en tenant compte de tout les moyens de transport disponible, il se pourrait que les ogm fassent le tour du monde...
Au fait, sachant que nous n'en sommes heureusement qu'au stade expérimental en plein air, pensez-vous que le fait de devoir raser les cultures environnantes à chaque risque de contamination(par mesure de précaution!) est un modèle économique viable pour l'agriculture?

Au fait GFP a écrit :

Voici la définition :
Une espèce invasive ou espèce envahissante exogène[1] est une espèce vivante exotique[2] qui devient un agent de perturbation nuisible à la biodiversité autochtone des écosystèmes naturels ou semi naturels parmi lesquels elle s’est établie. Les phénomènes d'invasion biologique sont aujourd'hui considérés par l'ONU comme une des grandes causes de régression de la biodiversité, avec la pollution, la fragmentation écologique des écosystèmes et l'ensemble constitué par la chasse, la pêche et la surexploitation de certaines espèces."

« Le qualificatif d'espèce invasive est associé à une espèce, à une sous-espèce ou à une entité d’un niveau taxonomique inférieur qui se trouve à l’extérieur de son aire de répartition ou de son aire de dispersion potentielle (c'est-à-dire hors du domaine géographique qu’elle occupe naturellement ou peut occuper sans interventions humaines par introduction ou démarches particulières) et est applicable à toute partie d’un individu (gamète ou propagule) susceptible de survivre et de se reproduire » (source:wikipedia)

Nous sommes peut être paranoïaques à vos yeux mais ici preuve est faite de votre ignorance aux yeux de tous.

Oups,
je corrige.

Au fait GFP a écrit :
''4- a. Il n’existe aucune culture GM « invasive ». Vous avez une idée de la signification de ce terme?''
Voici la définition :
Une espèce invasive ou espèce envahissante exogène[1] est une espèce vivante exotique[2] qui devient un agent de perturbation nuisible à la biodiversité autochtone des écosystèmes naturels ou semi naturels parmi lesquels elle s’est établie. Les phénomènes d’invasion biologique sont aujourd’hui considérés par l’ONU comme une des grandes causes de régression de la biodiversité, avec la pollution, la fragmentation écologique des écosystèmes et l’ensemble constitué par la chasse, la pêche et la surexploitation de certaines espèces. »

« Le qualificatif d’espèce invasive est associé à une espèce, à une sous-espèce ou à une entité d’un niveau taxonomique inférieur qui se trouve à l’extérieur de son aire de répartition ou de son aire de dispersion potentielle (c’est-à-dire hors du domaine géographique qu’elle occupe naturellement ou peut occuper sans interventions humaines par introduction ou démarches particulières) et est applicable à toute partie d’un individu (gamète ou propagule) susceptible de survivre et de se reproduire » (source:wikipedia)

Nous sommes peut être paranoïaques à vos yeux mais ici preuve est faite de votre ignorance aux yeux de tous.

@ GFP

Décidément aucun moyen de vous faire comprendre une phrase en français:
-je n'ai pas dit que les paysans étaient obligés de cultiver OGM mais tout le contraire, à savoir que les conséquences sont à vérifier auprès de ceux qui ont CHOISI de le faire (le verbe choisir, cela a quel sens pour vous ???)

Pour le reste je cesse de polémiquer avec une personne qui n'accepte de prendre en compte que les témoignages allant dans son sens ...
d'ailleurs c'est vous qui frisez la diffamation en accusant MMR de contre-vérités !
Tant mieux pour vous si vous avez des CERTITUDES sur le sujet, vos connaissances scientifiques sans doute !
Pour ma part, et jusqu'à il y a peu de temps, je n'avais pas de position tranchée sur les OGM, je considérai qu'il était certainement utile de poursuivre les expériences ...
Mais contrairement à vous, j'avais des DOUTES, et me suis donc informée...
Le livre de MMR a été l'un des éléments de cette information, et la découverte des pratiques des firmes telles que MONSANTO, BASF, etc ainsi que de leurs antécédents sans scrupule (le gaz des camps de concentration , cela vous dit quelquechose ?) ont suffi à discréditer les objectifs poursuivis avec leurs OGM...
De là à penser que l'honnêteté intellectuelle était absente de la démarche et que les objectifs de rentabilité poursuivis cachaient la vérité à tout prix, en particulier sur les effets à LONG TERME des OGM, ....
Le problème n'est en fin de compte pas sur les manipulations génétiques elles-mêmes, mais sur l'utilisation douteuse qu'une firme discréditée par des scandales antérieurs (renseignez vous donc ...) veut en faire. Ses démonstrations ne peuvent être que douteuses , et le bon sens populaire (que vous n'allez sans doute pas aimer ) dit "dans le doute abstiens toi", et je rajouterai "ou sois certain de l'indépendance des conclusions d'expertises et de la validité des protocoles utilisés"
Salutations

@ Ari,
"Cela fait (faisait) des siècles que la culture traditionnelle(sans engrais chimiques) et propre(sans pesticides) a prouvé qu’elle était inoffensive pour l’homme et l’environnement."
=> C'est pour ça que l'homme était obligé de déboiser de plus en plus au fur et à mesure que les sols perdaient leur fertilité par manque de fertilisants. Quant à dire que c'était inoffensif pour l'homme j'irai pas jusque là. Vous oubliez un peu vite les grandes famines qui ont décimées les populations. Les Irlandais par exemple auraient été contents d'avoir accès à des fongicides dans la période 1845-1848... ça aurait pu sauver quelques centaines de milliers de vies. Vous oubliez un peu vite que si vous mangez à votre faim aujourd'hui c'est grâce aux progrès faits par l'agriculture.

"L’avis favorable de la commission européenne, issu du rapport de l’agence européenne des médicaments(un esprit lucide aura cerné que l’objectivité de ce rapport peut déjà être mis en doute à ce stade) repose sur la faible probabilité de transmission du gène antibiotique."
=> Deux panels scientifiques de l'EFSA (OGM et BIOHAZ) se sont exprimés sur cette question. L'agence européenne du médicament n'a été consultée que pour donner un avis sur l'importance clinique des antibiotiques concernés. Le rapport est disponible sur le site de l'EFSA.
http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/gmo090611.htm
Vous devriez le lire. Il y a aussi un rapport spécifiquement sur le gène nptII (celui utilisé entre autres pour l'Amflora).

"Et c’est sur cette probabilité hypothétique que nous devrions mettre en péril l’équilibre naturel qui nous tiens en vie?"
=> Faut pas pouuser grand mère... Ce gène est déjà présent dans de nombreuses bactéries présentes dans le sols et dans vos intestins. La probabilité de transfert de bactérie à bactérie est des millions de fois plus importantes.

"Pour au final faire plus de papier glacé à moindre coût ou du béton plus résistant?"
=> Ben oui, réduire les couts, l'eau nécessaire et l'énergie nécessaire à la fabrication d'amylopectine pure. C'est pas mal non?
Qu'est-ce que vous trouverez à dire quand la même patate sans le gène marqueur sera mise sur le marché?

@ contre le pragmatisme mal informé
"Essayez de cultiver des semances non repertoriées dans le catalogue officiel europée"
=> Aucun problème, je peux cultiver ce que je veux dans mon jardin, sauf les plantes illicites. Le catalogue du jardinier amateur renferme des centaines de semences anciennes. Pas besoin de faire appel à kokopelli (qui a été condamné à raison). La DGCCRF a relevé 3426 infractions chez eux, ce n'est pas rien!

"Auriez vous oublié que la culture de plantes GM est irréversible d’une part (les traces d’une telle culture restent dans la terre)"
=> On se demande comment on a fait pour passer de 20000 ha de MON810 en 2007 à 0 l'année d'après. De quelles traces parlez-vous? (même si j'ai mon idée là-dessus).

"mais surtout que la contamination est inévitable, se faisant par le biais du vent, de l’eau, des abeilles…"
=> Le vent aide à disséminer le pollen de maïs, il y a peu de doute là-dessus. Par contre pour l'eau et les abeilles il faudra m'expliquer comment. Le grain de pollen qui tombe dans l'eau sera incapable d'en sortir puis escalader courageusement un pied de maïs pour aller le féconder. Les abeilles ne vont pas sur les organes femelles du maïs (où il n'y a pas de pollen), elle ne participe donc pas à la dissémination.

"Vous critiquez mes sources, permettez moi de critiquer les votres!"
=> Pour critiquer mes sources il faudrait m'en fournir d'autres plus fiables.
Vous pouvez lire cet article qui fait un bref rappel de différentes études sur la pollinisation chez le pollen:
http://www.pgeconomics.co.uk/pdf/Maizepollennov2004final.pdf

Pour la plupart des études citées on est dans le "worst case scenario" où les champs adjacents fleurissent en même temps. Un simple décalage des semis de quelques jours suffit à éviter toute pollinisation croisée.

"Des scientifiques indépendants ont tésté les OGM sur des rats, les effets sur la santé de l’ho ne sont pas négligeables cf: mm ROBIN."
Non pas "les" OGM mais un OGM. Vous parlez de l'affaire Pusztai. Je donnais un lien vers une autre publication pointant toutes les erreurs de ce scientifique dans un de mes commentaires (celui du 9 mai 2010 à 14:50 dans le fil intitulé "Pendant que Greenpeace distribue à Bruxelles son livre « de recettes génétiquement modifiées », l’Autriche décide d’interdire la culture de la pomme de terre Amflora"). Vous devriez essayer de vous trouver cet article qui décrit les problèmes de Puzstai:

Kuiper HA, Noteborn HPJM , and Peijnenburg ACM (1999). Adequacy of methods for testing the safety of genetically modified foods. Lancet 354 :1315-1316.

"Sachez d’ailleurs que ces scientifiques d’abord payés par le gouvernement anglais, après leur découvertes, ont été licenciés."
=> Il n'y en a qu'un qui a été licencié et à raison. Un scientifique qui va s'épandre dans les médias sur des résultats non-publiés puis qui est incapable d'amener la moindre preuve pour étayer ses dires n'a aucune excuse.

@ Ari,
Ce serait plus simple si vous mettiez le lien vers désinf'OGM plutôt que de faire un gros copié-collé. Vous vez lu les études citées par votre article? Vous devriez. Le coup des 500 mètres ce n'est pas pour le maïs mais le colza. Chaque plante ne dissémine pas son pollen de la même façon. L'institut allemand a raison quant à la distance observée. Cela confirme les résultats obtenus dans les autres pays. Je vous renvoie à l'article dont j'ai donné le lien http quelques lignes plus haut. Il cite de nombreuses études là-dessus.

"Et si du pollen ogm tombent dans un cours d’eau proche, se jetant dans une rivière à 10 km, se jetant dans un fleuve à 200km, … Vos ogm s’arrêtent aussi au bout de 30 mètres?"
Je l'ai déjà dit, du pollen qui tombe dans l'eau n'ira pas fécondé la moindre fleur.

Quant à l'article de l'express il ne fait que confirmer ce qui ce sait déjà. Des traces minimes d'OGM seront détectées dans les semences conventionnelles mais cela ne représentera pas plus que les impuretés généralement observés entre les différentes variétés de maïs. Il faut définitivement que l'Europe mette fin à sa politique de tolérance zéro qui est ridicule. On rase des champs contenant moins de 0,1% d'OGM alors que si ce maïs était récolté il pourrait être vendu comme "sans-OGM".

Sinon merci de rappeler la définition d'une espèce invasive. Vous constaterez que rien ne permet de qualifier l'un des OGM actuellement commercialisé comme tel. Le jour où vous verrez un maïs, GM ou non, envahir autre chose qu'un champ, faites moi signe. L'homme cultive des centaines de variétés de maïs sans que l'un ait pris le dessus sur les autres. Pourtant ils disséminent tous leur pollen de la même façon.

@ NICKY,
"je n’ai pas dit que les paysans étaient obligés de cultiver OGM mais tout le contraire, à savoir que les conséquences sont à vérifier auprès de ceux qui ont CHOISI de le faire (le verbe choisir, cela a quel sens pour vous ???)"
=> Vous parliez pourtant d'agris "captifs". Ils sont captifs de quoi? Désolé si je vous ai mal compris mais votre phrase n'était pas claire.

"d’ailleurs c’est vous qui frisez la diffamation en accusant MMR de contre-vérités !"
=> Il n'y a aucun risque de diffamation car contrairement à vous je peux apporter tous les éléments montrant qu'elle raconte des bobards sur:
- les maïs monstrueux
- l'affaire Percy Schmeiser
- le coup des vaches allemandes empoisonnées au maïs Bt
- le golden rice (où elle prétend encore qu'il faudrait en manger des kilos)
- les suicides indiens
- le papillon monarque
- Puzstai
- le mensonge par omission sur les foies marrons dont parle Ian Pryme
- etc etc
Je n'ai plus la liste complète en tête, celle-ci est donc non-exhaustive.

"Pour ma part, et jusqu’à il y a peu de temps, je n’avais pas de position tranchée sur les OGM, je considérai qu’il était certainement utile de poursuivre les expériences …"
=> Je n'ai pas non plus de position tranchée sur "les" OGM et je suis aussi pour la poursuite des expériences. Accumuler des connaissance est toujours bon. Le problème est que celles déjà disponibles sont ignorées par les anti-OGM. Pourtant ce ne sont pas les publications qui manquent. Il y en a des milliers de référencées sur Pubmed.
Pour le reste que vous n'aimiez pas monsanto ou basf ou Dupont ou syngenta ou que sais-je encore ne fait pas un argument contre les OGM. Ces compagnies n'ont pas le monopole de la transgenèse.

pas de bol, mon "commentaire du 21 juin 2010 à 21:32 est en attente de modération".

@ contre le pragmatisme mal informé,

J'ai oublié un point hier soir. Quand vous dites, à propos du lien que je vous donnais sur la mise sur le marché d'un coton non-hybride en Inde par le CIRC:
"Je consulte de mon côté l’article sur la culture du coton en Inde. Les sources viennent parfois du site de Monsanto lui même."
=> De quelles "sources" parlez-vous? C'est un article publié dans un journal indien (Indian Express). Il se contente d'annoncer la mise sur le marché de ces semences. Il n'y a aucune "source" qui proviendrait du "site de monsanto". Au contraire, cet article montre que Mahyco n'a pas le monopole des semences de coton Bt et que d'autres compagnies (Rasi, Ankur et Nuziveedu par ex) en proposent aussi. Ces graines seront vendues à 200 Rs le sac de 2 kg par le CICR contre 750 Rs les 450 g pour les hybrides (soit environ 15 fois moins cher). Les années suivantes les paysans pourront replanter les graines sans payer de royalties.

@GFP
1) En quoi les famines prouvent les fautes de l'agriculture traditionnelle? On peut tout autant incriminer la distribution, la préparation, le stockage ou même les conditions climatiques. Ça ne prouve rien et dans ce cas, on peut effectivement dire qu'elle est inoffensive.
Quant à l'épuisement des terres, c'est bien un problème agricole. Pensez-vous sérieusement que le dopage et la pollution à outrance des sols par l'agriculture intensive soit un progrès durable? Si c'est la cas, j'avoue ne pas savoir quoi vous répondre.
Etes-vous seulement en mesure de pouvoir quantifier tous les impacts négatifs pour l'homme et son environnement des fongicides, des engrais, des pesticides ainsi que la pollution issue de l'agro-industrie?
Quand vous faites la somme de ces impacts négatifs, c'est en millions de victimes qu'il faut compter.

2) Les avis sont partagés sur la question. Une minorité du conseil à rendu un avis défavorable. Mais évidement, on en sait pas plus sur ces avis défavorables.
L'hypothèse d'un danger est peu probable. Et vous trouvez que c'est un rapport scientifique fiable vous?
Il n'est pas question de savoir si oui ou non le consommateur peut attraper des rougeur sur les fesses bon sang!
Êtes-vous conscient du danger probable que cette chimère représente?
On ne fait pas joujou avec la source de vie sur des probabilités et des hypothèses monsieur. C'est criminel!
Quant à savoir si ces généticiens sont capables de faire mieux que la nature, aucune preuve ne permet de le penser et les tests en laboratoire, quand les statistiques ne sont pas faussées, tendent à prouver qu'ils sont loin de l'égaler. Par contre, les preuves du contraire s'accumulent et votre ignorance de celles-ci finit par vous rendre complice. Vous vous faites l'avocat du diable.

3)Votre aveuglement devient agaçant. Vous m'irritez à prêcher pour votre chapelle contre toute morale. Donnons-nous rendez-vous dans 15 ans quand la facture des impacts sanitaires de la culture utopique d'ogm aura quadruplé. Vous me direz si on a réduit les coûts. Enfin est-ce trop vous demander d'insérer dans la facture les coûts autre que financier? Sans doute.
"Qu’est-ce que vous trouverez à dire quand la même patate sans le gène marqueur sera mise sur le marché?"
->Je dirai : "Ouf, il reste un peu de sagesse en l'Homme."

4)J'ai bien lu les études citées merci. Je sais que la pollinisation du colza n'est pas la même que celle du maïs, merci. Chez vous, ce sont les bases qui font défaut, c'est dommage vous semblez pourtant curieux. Le maïs doit principalement sa pollinisation au vent. En comparaison, connaissant le poids du pollen, dire que quelque soit les conditions climatiques, la zone de pollinisation ne dépasse pas 30 mètres, c'est du sophisme. En aucun cas, un argument scientifique recevable.
Le maïs ne pousse pas dans l'eau, c'est certain. Avez-vous une idée de la ténacité de la vie à proliférer? J'en doute.
"Je l’ai déjà dit, du pollen qui tombe dans l’eau n’ira pas fécondé la moindre fleur." J'attends que vous m'en donniez la preuve irréfutable.
(cela dit, le pollen ne tombera que très rarement dans l'eau. Le plus souvent, le pollen restera en surface)
Ne pensez-vous pas que les fabricants d'ogm ne souhaite pas que leur invention se dissipe hors de leur contrôle et qu'une propagation de 0,01% représente ce risque? Quel conclusion pouvez-vous en tirer?

En tant que consommateur, et c'est mon droit, sachez que je refuse que l'on me vende du maïs étiqueté sans ogm même s'il n'en contient que 0,001%!

"Sinon merci de rappeler la définition d’une espèce invasive."
Je vous en prie.
"Vous constaterez que rien ne permet de qualifier l’un des OGM actuellement commercialisé comme tel."
Je constate, selon la définition, que la culture d'ogm est doublement invasive. D'abord, il s'agit d'une espèce artificielle. Ensuite, sa (mono) culture ne vient pas de pousses qui se sont implantées naturellement sur la parcelle mais y a été implantée par l'homme au détriment de ce qui y poussait là avant.
D'ailleurs, la monoculture est par essence invasive.
N'est-il pas prouvé que la culture intensive est elle-même responsable de la chute démographique des pollinisateurs dans les alentours? Votre modèle agricole s'est déjà tiré une balle dans le pied. Faites attention, la prochaine pourrait être dans la tête.

@GFP -> contre le pragmatisme mal informé
(source = www.monsantoindia.com/monsanto/layout/pressreleases/nanaapr2805.asp)
"After Maharashtra Hybrids Seeds Co Ltd (Mahyco) received regulatory approval in March 2002, Mahyco Monsanto Biotech (India) Ltd (MMB) sold 72,000 acres of the three approved Bollgard hybrids in the first year. In 2003, the second year of launch, the acreage under Bollgard cotton increased three-fold to 230,000 acres. In 2004, Rasi Seeds received approval for one hybrid and Bollgard sales rose to 1.3 million acres, a six-fold increase over the previous year. Bollgard was planted in India by approximately 350,000 farmers in 2004."
fin de l'article :
"MMB is a 50:50 marketing JV between Mahyco and Monsanto India Ltd. MMB has co-licensing agreements with nineteen Indian cotton seed companies to bring Bollgard to Indian farmers".
Et ça, c'est pas du monopole Mahyco Monsanto peut être?

@ Ari,
Les événements développés par monsanto ont été vendus sous forme de licence d'exploitation à d'autres compagnies. Il n'empêche que monsanto n'est pas le seul à développer du coton Bt en Inde.
http://www.apaari.org/wp-content/uploads/2009/10/bt-cotton-2nd-edition.pdf
Dans ce document (page 19 du pdf, 10 du rapport) vous trouverez les variétés disponibles en Inde ainsi que leurs origines. Monsanto domine le marché pour la simple raison qu'ils étaient les premiers à s'implanter.
En aout 2009 on recensait 514 variétés/hybrides développés par Mahyco et 105 par d'autres sociétés (33 par "IIT, Kharagpur", 69 par la "Chinese Academy of Sciences", 1 par "UAS, Dharwad" et 2 par Metahelix). Mahyco domine mais ils n'ont pas le monopole. Grâce à la pub gratuite faite par les antis-OGM ce sont les seuls connus.

@GFP
C'est de la crédulité. Les lobbys ça vous dit quelque chose?

@GFP
J'en ai assez de votre mauvaise foi et de votre crédulité. Je vous salue et vous souhaite bonne chance.

réaction typiquement greenpeacienne.

@ Ari,
J'ai loupé votre commentaire de 11:26.

1/ La production agricole telle que vous la rêvez a déjà montré ses limites par le passé. La famine irlandaise aurait pu être évitée avec des fongicides.

"Pensez-vous sérieusement que le dopage et la pollution à outrance des sols par l’agriculture intensive soit un progrès durable?"
=> Pourquoi "à outrance"? De nos jours certains agriculteurs peuvent moduler les apports d'engrais grâce au suivi par GPS des parcelles. La dose d'engrais apportée se fait suivant les besoins. L'agriculture actuelle n'a plus rien à voir avec ce qui se faisait dans les années 60-70. Ces techniques vont encore s'améliorer dans les années à venir. L'amélioration des techniques agricoles se fera grâce aux progrès techniques, pas avec un retour vers des méthodes dépassées qui ont déjà montrée leurs limites.
Je ne dis pas que les méthodes agricoles actuelles ne sont pas perfectibles, bien au contraire.

"Quand vous faites la somme de ces impacts négatifs, c’est en millions de victimes qu’il faut compter."
=> Sur quoi se basent vos calculs?

2/ "Une minorité du conseil à rendu un avis défavorable. Mais évidement, on en sait pas plus sur ces avis défavorables."
=> Si vous aviez lu ce rapport (je l'ai fait) vous auriez trouvé facilement les avis contradictoires (qui n'apportent rien). Je vous ai donné le lien plus haut, au travail maintenant.

"Et vous trouvez que c’est un rapport scientifique fiable vous?"
=> Oui, tout à fait. Si vous ne le trouvez pas fiable il faudrait apporter des éléments pour le démontrer.

"Êtes-vous conscient du danger probable que cette chimère représente?"
=> Ce n'est pas une chimère, c'est un OGM. Et il ne présente pas plus de risques pour la santé ou l'environnement qu'une patate conventionnelle.

"On ne fait pas joujou avec la source de vie sur des probabilités et des hypothèses monsieur. C’est criminel!"
=> C'est pourtant ce que vous faites tous les jours sans vous en rendre compte.

"Quant à savoir si ces généticiens sont capables de faire mieux que la nature, aucune preuve ne permet de le penser et les tests en laboratoire, quand les statistiques ne sont pas faussées, tendent à prouver qu’ils sont loin de l’égaler."
=> Tout dépend de ce que vous entendez par "mieux que la nature". Si vous ne le définissez pas vous en restez à faire de la rhétorique.

"Par contre, les preuves du contraire s’accumulent et votre ignorance de celles-ci finit par vous rendre complice. Vous vous faites l’avocat du diable."
=> Quelles preuves? du contraire de quoi?

3/ "Je dirai : « Ouf, il reste un peu de sagesse en l’Homme. »"
=> Donc ce n'est que le gène marqueur qui vous pose problème?? Et bien il n'y a pas de raison de s'inquiéter pour si peu.

4/ "En comparaison, connaissant le poids du pollen, dire que quelque soit les conditions climatiques, la zone de pollinisation ne dépasse pas 30 mètres, c’est du sophisme."
=> Et vous dites avoir lu les études citées? J'ai du mal à le croire. D'ailleurs je ne dis pas que la zone de pollinisation ne dépasse pas 30 mètres, il ne faut pas me faire dire ce que je ne dis pas. Je dis qu'au delà de ces 30 mètres on sera sous les 0,9%.

"« Je l’ai déjà dit, du pollen qui tombe dans l’eau n’ira pas fécondé la moindre fleur. » J’attends que vous m’en donniez la preuve irréfutable."
=> Je ne peux pas vous prouver quelque chose qui n'existe pas. Par contre si un grain de pollen de maïs tombé dans l'eau a encore la capacité à sortir de l'eau puis reprendre l'air pour fécondée la fleur femelle vous pourriez m'en fournir la preuve.

"En tant que consommateur, et c’est mon droit, sachez que je refuse que l’on me vende du maïs étiqueté sans ogm même s’il n’en contient que 0,001%!"
=> En dessous de 0,01% ce n'est déjà plus détectable, vous êtes trop exigent. Mais ne vous en faites pas si vous êtes assez nombreux il y aura un marché rien que pour vous.

"Je constate, selon la définition, que la culture d’ogm est doublement invasive. D’abord, il s’agit d’une espèce artificielle."
=> "Espèce artificielle"? Si vous estimez qu'un OGM est artificiel il faudra aussi inclure toutes les plantes sélectionnées et cultivées par l'homme: le maïs, le blé, les patates, les tomates etc etc. Aucune n'existe dans la nature à l'état naturel. D'ailleurs le simple fait de les cultiver fait qu'elle sont artificielles, sans notre intervention elles ne pousseraient pas toutes seules.

"Ensuite, sa (mono) culture ne vient pas de pousses qui se sont implantées naturellement sur la parcelle mais y a été implantée par l’homme au détriment de ce qui y poussait là avant."
=> C'est bien, vous venez de comprendre les bases même de l'agriculture. Il n'est jamais trop tard. J'espère que vous avez conscience que c'est valable pour les plantes non-GM.

"D’ailleurs, la monoculture est par essence invasive."
=> ça il faudra le dire aux agriculteurs! Il seront contents d'apprendre qu'en fait ils resèment tous les ans pour rien. Il suffirait de laisser les cultures "envahir" les champs. Non, en fait je retire ce que je disais avant. Visiblement vous n'avez pas encore compris les principes de l'agriculture.

@ GFP

désolé GFP mais tu ne démontre absolument rien . Tout ce que tu raconte est totalement faux.MM Robin n'a jamais eu à s'inquiéter ddes conséquences de son repportage qui est vrai à 100%. Monsanto, géant des OGM n'a jamais eu le courage et les moyen de s'attaquer à MM Robin qui pourtant a beaucoup contribué à faire connaitre les agissements de mafieux et de bandit de cette boite de M...
Si le recul des OGM en Europe avnce peu à peu, je pense que son enquête y est ausi pour quelque chose et Mosanto perd du terrain de jour en jour sans broncher.
Une preuve que tu raconte n'importe quoi : tu nous raconte que ta seule motivation sur ce site c'est de combattre l'obscurantisme et "rétablir la vérité. Excuse bidon et pas crédible reprise maladroitement par "pragmatique et ton pote Poltron(que devient-il?)
Tu sais très bien que ceci est un énorme mensonge. Nous sommes TOUS POUR la science.
Moi-même je fait tous les ans des dons (en dehors de GP) à l'AFM, l'ARC, l'AFA, des asso d'aide à la recherche scientifique pour combattre certaines maladies icurrables aujourd'hui :myopathie, cancer, MICI.
La science nous permet aujourd'hui grâce à la recherche et l'avancé de la médicine de vire mieux et plus longtemps. On soigne , grace à la science des maladies incurrables autrefois. Il faut continuer la recherche . Mais avec la science on fabrique aussi des bombes atomiques, on subit des Tchernobyl et des Sévéso.
Si demain on arrive grâce à la recherche génétique à soigner des maladies rares : tant mieux. Si on fait de la recherche génétique pour manipuler génétiquement des ambrions pour s'assurer qu'ils donnent naissance à des futures petits-blond-aux-yeux-bleus-premiers-de-la-classe : c'est intolérable et il faudrait combattre cette utilisation de la science.
Voilà ce qui se passe avec les OGM. Ce n'est pas la science que nous devons combattre mais son utilisation lorsqu'elle ne sert qu'au profit au détriment des hommes et de l'environnement.

@ pragmatique

"réaction typiquement greenpeacienne."

- habituelle réponse de plouc typiquement pragmaticienne

Vivre plus longtemps ça va commencer à ne plus être vrai pour les générations nées après 1950 , les avancées de le médecine sont de plus en plus rapides mais n'arriverons pas à enrayer les maladies générées par l'industrie et l'agriculture modernes . Notre exposition aux substances nocives et cancérigènes s'accélère , et le principe de précaution ne fait pas bon ménage avec la rentabilité immédiate si chère aux multinationales . Il faut attendre une certitude pour interdire une substance cancérigène , la forte présomption n'est souvent pas suffisante , le délai trop long , et les volontés rares. On a pollué la planète avec la chimie , on continue avec la génétique où le retour en arrière ne sera pas possible . Il y a assez à faire pour essayer de sauver ce monde sans rajouter les OGM ou alors il faudra des hommes GM , Monsanto doit être en train d'y travailler...

Ce que j'aime avec vous Zeppe c'est que même quand on vous met les évidences sous le nez vous refusez de les voir.

il serait peut-être temps aussi de faire baisser le seuil de détection des OGM !

passer à 0,5 % ou mieux 0,1 % doit être (est?) maintenant possible ! mettons avant fin 2012...

grâce à cela, on pourra bloquer les industriels qui profitent de cette tolérance....

faisons-en une action prioritaire.

@ GFP

Quelle réponse facile GFP !! Tu me surprends!!!

Quelle évidence ? La tienne bien sur. Tu sais très bien que TOUS ce que tu dis n'est validé par AUCUN scientifique connu, AUCUN rapport connu, diffusé par AUCUN média connu. Toutes tes "preuves" tu les pioches sur des sites fantaisistes ou carrément pro-ogm. Le documentaire de
MM Robin, je le répète, a été diffusé plusieurs fois sur une grande chaine publique réputée pour être une chaine intellectuelle et sérieuse. Son livre a fait un carton dans le monde entier. A l'inverse , ce que tu dis , on ne peut le lire QUE sur ce site et n'est validé par personne d'autre.

@ GFP

D'ailleurs GFP, faux-cul comme tu es, tu ne fais aucune observation sur mon commentaire qui prouve que nous sommes POUR la science autant que toi et que ce n'est pas pour des raisons de "diabolisation" de la science que nous rejetons les OGM.
Tu n'as rien à faire sur ce site puisque si tu y interviens pour combattre l'obscurantisme et dédiaboliser la science, tu perds ton temps . Ici, tout le monde est POUR la science.

@ Zeppe,
J'avais commencé par un exemple simple (les maïs monstrueux) mais vous n'avez pas fait l'effort de vous renseigner sur ce qu'est Sclerophthora macrospora ou le gène Agamous-like 21. De même vous n'avez jamais lu les comptes rendus des jugements dans l'affaire Percy Schmeiser ni les publications concernant le papillon monarque ou encore pris la peine de vous renseigner sur l'histoire des vaches soit-disant empoisonnées. Une fois que vous aurez fait cette démarche on pourra passer aux autres mensonges propagés par MMR (Puzstai, l'étude autrichienne pourrie à laquelle elle s'est accrochée comme un naufragé à une bouée, le MON863, le golden rice, les mensonges de Ian Pryme... etc etc)

Puisque vous vous défendez encore d'être "pour" la science il faudrait commencer par ne pas ignorer les travaux publiés par les scientifiques ce que vous faites ici dans chacun de vos commentaires. Ce doit être au dessus de vos moyens.

@ GFP

Tous ce que tu raconte est évidemment faux. Pourquoi veut-tu me faire perdre du temps à vérifier ce que disent TES scientifiques alors que tous les scientifiques sérieux, connus ,qui sont invités dans la presse spécialisé et dans des médias sérieux disent le contraire. A titre d'exemple: Albert Jaquard, généticien de renommé internationale est contre les OGM. Voilà un témoignage concret.
Ensuite :
Est ce que OUI ou NON, une personne comme moi qui ne fait pas confiance à TES scientifiques mais qui fait totalement confiance aux autres scientifiques, les vrais, et qui paye pour les aider dans leur recherche scientifique pour combattre les maladies telles que le cancer, les maladies génétiques ou les MICI est pour ou contre la science ?

@ Ari,
Pour ce qui est de la famine irlandaise de nos jours on a à notre disposition des outils plus puissants que les fongicides pour remédier au problème qu'ils ont rencontré à l'époque, c'est le génie génétique. En transférant un gène d'une variété ancestrale dans les variétés modernes on peut se passer des fongicides:
http://www.bbc.co.uk/blogs/today/tomfeilden/2010/06/post.html
Que dira greenpeace pour s'opposer à une telle avancée?

@ GFP

Tous ce que tu racontes est évidemment faux. Pourquoi veut-tu me faire perdre du temps à vérifier ce que disent TES scientifiques alors que tous les scientifiques sérieux, connus ,qui sont invités dans la presse scientifique et dans des médias sérieux disent le contraire. A titre d'exemple: Albert Jaquard, généticien de renommé internationale est contre les OGM. Voilà un témoignage concret.
Ensuite :
Est ce que OUI ou NON, une personne comme moi qui ne fait pas confiance à TES scientifiques mais qui fait totalement confiance aux autres scientifiques, les vrais, et qui paye pour les aider dans leur recherche scientifique pour combattre les maladies telles que le cancer, les maladies génétiques ou les MICI est pour ou contre la science ?

Science sans conscience n'est que ruine de l'âme...

Pour illustrer cette citations de Rabelais, nous avons trouvé l'exemple parfait avec GFP.

Science, science et toujours science... mais conscience aucune...

Alors autant j'arrive a comprendre les arguments socio-économqiue (même si je trouve que ca n'a rien a faire dans un discour purement écologique, mais ca c'est mon avis personnels), autant je trouve les arguments éthiques fallacieux.

L'homme joue avec le patrimoine génétique des plantes et des animaux depuis 8000 ans. Vous croyez vraiment que toutes les plantes cultivées et tous les aniamuix d'élevages ou domestiques pourraient survivre sans nous? Existeraient sans nous? Non, la majorité sont le fruit de longues sélections par les paysans, voir ont été créées par l'Homme.

Un bon exemple: la clémentine! Fruit totalement artificiel, créé par un moine appelé clément par des greffes entre oranges et mandarines.

Au final, oui on bouffe des ogm, on ne mange que ça parceque l'ensemble de l'agriculture est, de fait, génétiquement modifiée. Le fait que l'homme joue à Dieu ne date pas des recherches sur la génétique, mais de l'invention de l'agriculture.

Les OGM moderne ne sont ,de fait, que le prolongement logique d'un mouvement initié il y a 8000 ans.

N'importe quoi pragmatique. Entre un PGM et une greffe, il n'y a vraiment aucun rapport. Pas possible d'être aussi nul. Retourne en classe et apprend bien tes leçons avant de parler.

@ Zeppe,
Si ce que je raconte est faux comment expliquez vous que MMR montre dans son film des maïs présentant les symptômes d'infection par Sclerophthora macrospora tout en prétendant qu'ils s'agit de maïs GM monstrueux? Comment expliquez-vous que pour étayer ce mensonge en lui donnant un caractère scientifique elle demande à Elena Alvarez-Buylla de nous montrer des fleurs d'Arabidopsis "monstrueuses" qui sont en fait le résultat de la surexpression d'AGL21, un homologue d'Agamous, un gène impliqué dans le développement floral (on voit 35S::AGL21 sur l'écran de son ordinateur au-dessus de la photo de ces "fleurs monstrueuses")?
Quant à votre commentaire puérils sur "mes" scientifiques il ne fait que montrer encore une fois que vous ne comprendrez jamais rien à la science. Ce n'est pas parce que vous donnez de l'argent à la recherche contre le cancer que ça fait de vous quelqu'un "pour" ou "contre" la science. Vos problèmes de relation avec l'argent et votre vision binaire du monde peuvent peut-être expliquer cette réaction. Pour vous tout s'achète. Si vous payez vous vous estimez "défendre" la science. Vous ne comprenez décidément rien à rien. La démarche scientifique permet de comprendre le "fonctionnement" du monde qui nous entoure. Ce qui définie la "science", ce sont les connaissances, le savoir accumulé par des chercheurs depuis des générations. Vous ignorez délibérément les connaissances scientifiques. Vous ne pouvez donc pas vous définir comme quelqu'un qui aime la science... même si vous en financer certains travaux. Vous me rappelez certaines personnes qui se définissent comme de grands chrétiens sous prétexte qu'ils mettent de l'argent dans le tronc à l'église (pour soulager leur conscience) mais qui ne suivent jamais les préceptes de leur religion.

@ Faust,
Pas la peine de ressortir pour la nième fois la citation de Rabelais sans en comprendre le sens... Ce qui est marrant avec cette expression c'est que l'on ne pourra jamais l'appliquer à Zeppe. C'est un fanatique qui ne veut ni apprendre (déni de la science) ni réfléchir (aucune conscience).

et si mon petit zeppe, une greffe dans ce type de domaine, c'est de la manipulation génétique, puisqu'elle vise a donner à une plante les caractéristiques d'une autre plante. Or ces caractérisitiques sont transmises par.....par....le code génétique bravo!

Un OGM c'est juste la même chose, mais au lieu d'agir dans le domaine macroscopique si je puis dire, on agit directement sur les gènes. C'est plus rapide et plus précis.

Donc je t'invite toi à retourner sur les bancs de l'école.

(surtout que j'ai étudier en cours les diverses manipulations ayant conduites a la création de la clémentine et ce pour illustrer.....mes cours de génétiques, magnifique non?)

Vas-y GFP, continu de sortir des âneries . Tous pourra remarquer tes mensonges et ton manque de sérieux.

Tu as tout à fait le droit de penser que TES scientifiques ont raison mais que MM Robin , ou le Pr Jacquard (généticien mondialement connu) racontent n'importe quoi. Inutile de discuter dans ce cas. Laissons les gens se faire leur propre opinion.

"Pour vous tout s’achète. Si vous payez vous vous estimez « défendre » la science."

Voilà les célèbres pirouettes de GFP. : faire l'idiot qui ne comprend pas et qui détourne de façon hyper maladroite ce que je dis. Quel menteur ce GFP . Ma parole : il vendrait sa mère comme dirait l'autre !!!

-Il n'est pas question d'argent ou pas dans mes dons. Ce que je dis c'est que je participe à ma façon et avec mes moyen à la recherche et c'est une preuve que je suis POUR la science. Mais comme le dit si bien Faust, et Rabelais. faire n'importe quoi avec la science, et à plus forte raison lorsque le bénéfice qu'on en tire n'est QUE financier , çà peut-être la "ruine de l'âme". Et çà, je ne te laisserai pas faire. Tu comprends ? Jamais. Tu n'auras jamais cette satisfaction de faire ce que tu veux. Change d'ambition, celle là tu ne l'auras pas.

"Mais comme le dit si bien Faust, et Rabelais. faire n’importe quoi avec la science, et à plus forte raison lorsque le bénéfice qu’on en tire n’est QUE financier , çà peut-être la « ruine de l’âme »."
=> Tiens c'est rigolo c'est exactement ce que font MMR et greenpeace... déformer la science pour la faire coller à "leur" réalité.

"Laissons les gens se faire leur propre opinion."
=> Ben oui, aucun problème chacun peut chercher des images sur google en tapant "crazy top of corn". Cette simple recherche les orientera vers des sites universitaires décrivant les symptômes dus à una attaque de Sclerophthora macrospora. Ensuite ils pourront chercher eux-même ce qu'est AGL21 et les gènes de la famille Agamous sur le site du TAIR.
De même chacun peut lire soi-même le compte rendu de la cour suprême dans l'affaire Percy schmeiser et constater que MMR ment comme une arracheuse de dents.
Seuls les fanatiques ne s'intéressent pas à la vérité.

Ce n'est pas parce que vous donnez de l'argent à la recherche contre le cancer que vous êtes un défenseur de la science. Vous en ignorez les fondements même qui sont de prendre connaissance des travaux publiés.

@ GFP

Et çà sert à quoi de"déformer la science pour la faire coller à la réalité de GP ou MM Robin ?. A quoi çà sert à ton avis? Tu ne veut vraiment pas assimiler qu'il peut exister sur terre des gens qui se regroupent en association et quoi n'agissent QUE pour sauver l'environnement.

Entre celui qui veut gagner de l'argent pour se payer une belle maison ou de belles vacances et celui qui cherche à récolter des dons pour avoir les moyen de mener un combat politique pour le bénéfice de l'environnement, je sais qui a intérêt à mentir.
Toi, bien sur pauvre crétin de merde de GFP : tu ne peux pas le savoir , tu es vraiment trop nul.

Ensuite, concernant MM Robin, sur toute la terre, il n'y a QUE GFP, Poltron, LCEP, Pat qui trouvent quelque)chose à dire sur le documentaire de MM Robin. TOS les scientifique connus , primé, nobélisés du monde n'ont émis aucune critique.
Alors vous , les Troll de GP, vous savez mieux que le Pr Jacquard (Généticien mondialement connu) ???? Rien que cela , constitue une preuve de vos mensonges.

"Et çà sert à quoi de »déformer la science pour la faire coller à la réalité de GP ou MM Robin ?. A quoi çà sert à ton avis?"
=> Mais à vendre des peurs pour récolter des dons. ça marche très bien, vous en êtes la preuve vivante.

@Zeppe
Laisse tomber, je vois ta colère qui monte de post en post et tu finis par tomber dans le piège grossier de GFP, tu l'insultes.
Chacun est convaincu et reste sur ses positions, très bien. Nous résoudrons se différent de manière plus tranchante et les GFP devrons assumer leurs choix ainsi que les conséquences de ceux-ci.
Pour ma part, j'assume déjà pleinement les miens. La défense de mes droits, de mon libre arbitre et le respect de mes convictions est animée de la rage de la survie. C'est cette rage qu'Hannibal et sa petite armée ont exprimé en écrasant Rome. La refouler, c'est prendre le risque de sombrer dans la folie au nom de l'ordre établi.
Mon propos n'incite en rien à la haine. Par contre, s'il incite à la rébellion, c'est surement vrai. J'assume pleinement.
Quant à savoir qui marche à la baguette ou à la terreur pour servir de vache à lait, le dernier post de GFP est un lapsus révélateur sur le refoulement de sa condition....
N'oublies pas que des gens désespérés comme lui se font sauter le caisson quand ils découvrent l'ampleur de la trahison. C'est à ceux-là qu'il est utile de donner ton énergie et ton temps.
GFP a clairement choisi son camp, qu'il assume maintenant.
Ignores le. On ne répond aux imbéciles que par le silence.
Courage Zeppe, tu n'es pas seul dans cette bataille.

quelle sont les problème de la pomme de terre

@ adil sokrate,
C'est bien là la question. Greenpeace prétend qu'il y a des "conséquences négatives de l'Amflora" mais est bien incapable de dire lesquelles.. et pour cause, il n'y en a pas.

Réponse à GFP.
Je souhaite apporter de nouveaux éléments de réponse:
Il est important de se méfier OGM pour plusieurs raisons. Premièrement de nombreux biologistes insistent sur les effets inconnus de ces organismes qui pourraient êtres nocifs à la biodiversité. En effet les gènes des plantes OGM auraient la possibilité de se croiser avec les gènes de plantes non OGM ce qui provoqueraient des boulversements au sein de notre ecosystème indispensable à la vie de l'homme.
De plus en favorisant les organismes génétiquement modifiés on ne favoriserait que certaines espèces végétales et donc délaisserait les autres ce qui engendrerait leur disparition au cours du temps(non-ogm). Or si vous aviez acquis un peu de connaissances en biologie vous sauriez que la diversité est plus que nécessaire à la vie et à la survie de notre ecosystème et donc plus généralement à la survie de l'homme même! ( ce n'est pas un militant hostile aux ogm qui l'a démontré mais des chercheurs et biologistes, tout simplement)
Troisièmement, ce que vous omettez de dire c'est qu'actuellement les OGM sont contrôlés majoritairement par MONSANTO; vous savez l'entreprise qui vous souhaite pleins de bonheur sur son site internet et qui peine à se séparer de son passé meurtrier après avoir conçu l'agent orange qui détruisit de nombreuses vies au Vietnam.... et j'en passe); et vous auseriez leur confier le quasi-monopole d'un produit dans l'ensemble nocif!
Enfin MONSANTO ne produit que des semences stériles dont la durée de vie ne dépasse pas l'an, ce qui rend les agriculteurs dépendant de cette "formidable entreprise". (oui j'oubliais de dire qu'une fois le champs cultivé avec des ogm les agriculteurs ne peuvent plus retourner à une agriculture, sur ce même champs, non OGM et que les pesticides herbicides etc ne peuvent êtres fournis que par MONSANTO même! Allez demander cela aux agriculteurs indiens vous en ressortiriez plus instruits.)
On pourrait ajouter encore de nombreux arguments comme celui-ci qui a été démontré par des économistes et des chercheurs et qui explique qu'avec une agriculture OGM on n'attenuerait même pas la faim dans le monde( il est interessant par ailleurs de savoir que chaque année on produit de la nourriture pour 12 milliards et demi d'habitants et on laisse crever le tiers-monde mais ça c'est un autre histoire...) mais ceux exposés au-dessus me paraissent suffisant pour démonter vos pseudos remarques idiotes "Pourquoi faudrait-il éviter d’avoir recours aux OGM?" qui laissent je pense beaucoup d'internautes ébaillis voir moqueur devant votre qualité de reflexion assez médiocre.

@ M.E.E.R.H,
Si c'est pour me ressortir les poncifs habituels effectivment je n'ai pas besoin de vous. Ce que j'aime par dessus tout dans votre commentaire c'est que vous dites que les OGM vont envahir le monde (en se croisant avec des plantes non-GM... on se demande comment) mais en même temps que les OGM sont stériles. Il n'y a pas comme une contradiction quelque part?
Autre chose, si vous aviez pris la peine de parcourir les commentaires dans les fils précédents avant de poster le votre vous auriez peut-être écrit moins de bêtise. Les réponses à l'ensemble des âneries que vous avez écrit ont déjà été apportées sur blog.

# GFP dit : Jeudi 24 juin 2010 à 16:59

@ adil sokrate,
C’est bien là la question. Greenpeace prétend qu’il y a des « conséquences négatives de l’Amflora » mais est bien incapable de dire lesquelles.. et pour cause, il n’y en a pas.

Voilà, c'est l'exemple typique du sophisme de ces pseudo-scientifiques! Ils dogmatises systématiquement pour justifier leurs études incomplètes. Personne ne sait ce que cette patate génétiquement modifiée a comme impact sur la santé et l'environnement, même pas les concepteurs. Si ces généticiens de malheurs devaient faire une étude complète sur les incidences (à court, moyen et long terme), cette entreprise ne serait pas viable. Tous avouent qu'ils ne sont pas en mesure de pondérer les conséquences à long terme et à grande échelle.
Merci GFP, j'avais un doute quant à ton implication dans cette branche d'activité que tu viens de lever.

P.S.: GP base sa méfiance sur les avis scientifiques nombreux qui mettent en exergue le fait que ce gène peut avoir un effet néfaste sur certains antibiotiques. Le risque sanitaire qu'il représente justifie cette méfiance par principe de précaution.

@ Ari,
Vous devriez lire le dossier d'homologation ça vous éviterait de dire des bêtises.

"GP base sa méfiance sur les avis scientifiques nombreux qui mettent en exergue le fait que ce gène peut avoir un effet néfaste sur certains antibiotiques."
=> S'ils sont "nombreux" cela ne devrait pas être difficile pour vous d'en citer au moins un.

@GFP
"Vous devriez lire le dossier d’homologation ça vous éviterait de dire des bêtises."
Waouw! C'est tout ce qui vous reste en stock comme argument?

"=> S’ils sont « nombreux » cela ne devrait pas être difficile pour vous d’en citer au moins un."
En effet, ce ne serait pas difficile. Essayez google...
Je ne suis pas ici pour vous instruire mais pour vous contredire.

@ Ari,
"Waouw! C’est tout ce qui vous reste en stock comme argument?"

=> Vous disiez: "Personne ne sait ce que cette patate génétiquement modifiée a comme impact sur la santé et l’environnement, même pas les concepteurs."
Ce à quoi je répond qu'il faut que vous lisiez l'avis de l'EFSA sur l'Amflora, vous le trouverez ici:
http://www.efsa.europa.eu/en/scdocs/scdoc/324.htm
Les réponses à vos questions s'y trouvent.

"En effet, ce ne serait pas difficile. Essayez google…"
=> Visiblement c'est trop difficile pour vous... dommage je ne saurai pas quels "les avis scientifiques nombreux qui mettent en exergue le fait que ce gène peut avoir un effet néfaste sur certains antibiotiques".

"Je ne suis pas ici pour vous instruire mais pour vous contredire."
=> Celle là elle est aussi amusante. Personnellement je ne cherche pas à vous contredire. Vous pourriez dire des choses justes que je n'aurais rien à y redire. Si vous faites dans la contradiction systématique cette discussion n'aura rien d'intéressant.

Avec tout ça je ne sais toujours pas quelles sont "conséquences négatives de l’Amflora" dont parle greenpeace.

Il n'y a aucune réponse à mes sois-disantes anêries. Aucuns de mes argumentsne sortent de google mais viennent d'un livre intitulé " le monde selon MOnsanto" fruit de plusieurs années de recherche intensive par une journaliste renommée... Mais bon il vous faudra prendre la peine de le lire ce qui me paraît impossible vu votre point de vue radical sur les OGM. Le reste de mes arguments vient lui des mes cours de SVT et de géographie au lycée.

De plus il est impossible d'obtenir 100% de stérilité du point de vue des semences ogm. Je viens donc de réfuter votre argument!( sachant que d'autre part certaines semences ne sont pas stériles au bout d'un an mais ne peuvent pas être réutilisées: monsanto contrôle cela!!!
Par ailleurs vous ne mentionnez pas mes autres arguments que vous ne parvenez à refuter: s'ils sont postés sur ce blog alors repondez moi et citez-les!

Pour terminer voici les conséquences négatives de l'Amflora:

C'est très simple, si l'on commence par utiliser l'amflora pour produire des patates transgéniques on va commencer par diffuser( je dis bien commencer) la production OGM, si bien que dans quelques années on court le danger d'élargir cette production de patate transgénique à d'autres emplois (alimentation, textile...) et donc généralement augmenter la dépendance des agriculteurs qui l'emploieront, BASF ne faisant que vendre les semences et s'assurer un monopole sur ce type de produit.
En outre on se risquerait aussi d'augmenter le danger de créer un monopole autour de ce légume et donc les autres pommes de terre déclineraient : alors naisserait la probabilité de voir ces autres varietés disparaître à jamais... et BASF s'enrichir!( vous me diriez cela créerait des emplois mais bon...^^)

Petite parenthèse:
Pour revenir à la nocivité sur la santé de l'homme des OGM en générale je pense qu'il ne menace pas la santé de l'homme: cela fait au moins dix ans que l'on en mange aux U.S.A et personne n'en ai mort. Là n'est pas le vrai danger.

PS: j'ai fait une grosse faute d'orthographe, je me corrige" Aucun de mes argument ne sort de google".

@ M.E.E.R.H,

"Il n’y a aucune réponse à mes sois-disantes anêries."
=> Avez-vous pris le temps de parcourir les commentaires déjà postés sur ce blog? ... ça m'étonnerait.
Bref, puisque vous avez la flegme de relire ce qui c'est déjà dit ici, reprenons quelques unes de vos remarques:

"En effet les gènes des plantes OGM auraient la possibilité de se croiser avec les gènes de plantes non OGM ce qui provoqueraient des boulversements au sein de notre ecosystème indispensable à la vie de l’homme."
=> Développez SVP. Croisement de quelle plante avec quelle plante?... quels bouleversements?

"De plus en favorisant les organismes génétiquement modifiés on ne favoriserait que certaines espèces végétales et donc délaisserait les autres ce qui engendrerait leur disparition au cours du temps(non-ogm)."
=> De quels espèces parlez-vous? Lesquelles délaisserait-on?

"Enfin MONSANTO ne produit que des semences stériles dont la durée de vie ne dépasse pas l’an, ce qui rend les agriculteurs dépendant de cette « formidable entreprise »."
=> On a déjà dit et répété sur ce blog que les semences produites par monsanto ou d'autres semenciers ne sont pas stériles. Ce sont des semences de type hybrides F1. L'agri pourrait replanter des grains issus de sa récolte mais il n'y aurait aucun intérêt car il y a ségrégation des caractères.

"(oui j’oubliais de dire qu’une fois le champs cultivé avec des ogm les agriculteurs ne peuvent plus retourner à une agriculture, sur ce même champs, non OGM et que les pesticides herbicides etc ne peuvent êtres fournis que par MONSANTO même! Allez demander cela aux agriculteurs indiens vous en ressortiriez plus instruits.)"
=> C'est n'importe quoi, rien n'oblige un agri à acheter des pesticides de monsanto s'ils utilisent des graines de monsanto. Si vous achetez des plantes Bt il n'y a aucun pesticides à acheter qui irait spécifiquement avec ces plantes. Quant aux paysans indiens ils sont très satisfaits du coton Bt, à tel point que cette années plus de 90% du coton cultivé en Inde est Bt.

"Aucuns de mes arguments ne sortent de google mais viennent d’un livre intitulé » le monde selon MOnsanto » fruit de plusieurs années de recherche intensive par une journaliste renommée"
=> J'espère que c'est de l'humour. La journaliste en question n'a réussi qu'à faire un condensé de tous les mythes anti-OGM qui circulent sur la toile. On a déjà exposé ici un certains nombre de ses mensonges. C'est la même journaliste qui a écrit un livre (et film) intitulé "sixième sens" qui est censé démontrer que la transmission de pensée entre Paris et New-York est possible ainsi que les pouvoirs psi des poussins qui possèdent "la force"... et oui, comme Dark Vador dans "star wars".... belle référence!

"De plus il est impossible d’obtenir 100% de stérilité du point de vue des semences ogm. Je viens donc de réfuter votre argument!"
=> Vous n'avez rien réfuté du tout. C'est vous qui disiez que les OGM donnent des semences stériles, pas moi.

"C’est très simple, si l’on commence par utiliser l’amflora pour produire des patates transgéniques on va commencer par diffuser( je dis bien commencer) la production OGM, si bien que dans quelques années on court le danger d’élargir cette production de patate transgénique à d’autres emplois (alimentation, textile…) et donc généralement augmenter la dépendance des agriculteurs qui l’emploieront, BASF ne faisant que vendre les semences et s’assurer un monopole sur ce type de produit."
=> Bon, là vous n'avez franchement rien compris. L'Amflora n'est destinée qu'à la production industrielle d'amylopectine et à l'alimentation animale. Il n'en sera pas plus produit que ce qui est nécessaire à cette industrie. Cette patate n'a pas été mise sur la marché pour d'autres usages. L'autorisation se limite à l'usage industrielle. L'agriculteur n'a aucune dépendance vis à vis de BASF car rien ne l'oblige à utiliser cette patate.

"En outre on se risquerait aussi d’augmenter le danger de créer un monopole autour de ce légume et donc les autres pommes de terre déclineraient : alors naisserait la probabilité de voir ces autres varietés disparaître à jamais… et BASF s’enrichir!( vous me diriez cela créerait des emplois mais bon…^^)"
=> Vous pourriez développer un peu histoire qu'on rigole? Comment une variété qui ne produit que de l'amylopectine pourrait supplanter les variétés conventionnelles destinées à l'alimentation humaine? Tout le monde se ruaient sur des patates qui doivent être infectes à manger? Réfléchissez deux minutes!

Pour l'instant il n'y a rien de convaincant dans vos posts. De grands discours complètement vides. Vous devriez me dire clairement pourquoi les agris ne devraient pas utiliser l'Amflora pour produire de l'amylopectine. Quelles sont les autres alternatives disponibles et pourquoi faudrait-il utiliser celles là plutôt que cette patate GM. Là vous pourriez peut-être amener des arguments convaincants. Pour l'instant vous n'avez rien amené de concret à la discussion.

Je répondrai seulement à 3 ou 4 questionsqui méritent des explications. Pour le reste( excepté le le livre"Le monde selon Monsanto"...)

1)« De plus il est impossible d’obtenir 100% de stérilité du point de vue des semences ogm. Je viens donc de réfuter votre argument! »
=> Vous n’avez rien réfuté du tout. C’est vous qui disiez que les OGM donnent des semences stériles, pas moi.
---> Je disais par là que comme l'on ne peut pas avoir 100% de stérilité au niveau des semences ( certaines sont produites non-stériles et d'autres stériles) et bien le croisement avec d'autres espèces peut avoir lieu(pour les semences censées n'êtres pas stérile l'an passé!

2)« (oui j’oubliais de dire qu’une fois le champs cultivé avec des ogm les agriculteurs ne peuvent plus retourner à une agriculture, sur ce même champs, non OGM et que les pesticides herbicides etc ne peuvent êtres fournis que par MONSANTO même! Allez demander cela aux agriculteurs indiens vous en ressortiriez plus instruits.) »
=> C’est n’importe quoi, rien n’oblige un agri à acheter des pesticides de monsanto s’ils utilisent des graines de monsanto. Si vous achetez des plantes Bt il n’y a aucun pesticides à acheter qui irait spécifiquement avec ces plantes. Quant aux paysans indiens ils sont très satisfaits du coton Bt, à tel point que cette années plus de 90% du coton cultivé en Inde est Bt.
-->Oui seulement voilà en Inde justement Monsanto à fait pression au niveau des parlementaires( il faut savoir que oui la corruption éxiste bel et bien en Inde) pour les contraindre à augmenter les taux de remboursements de crédits afin de pousser les agriculteurs (soit a peu près 700 millions de personnes) à acheter des semences OGM dont les prix sont minimes au départ et augmentent avec le temps( les champs cultivés avec des ogm ne peuvent plus l'être après avec des plantes non-ogm) les fermiers se retrouvent alors dépendants des firmes du genre MONSANTO. Bien sûr les démarcheurs de MONSANTO réussissent à berner les paysans sans éducation avec des résultats manipulés aux USA par des chercheurs de la firme, et certains politiciens corrompus.

Le reste suit

3) Pour Bt:

REPONSE D'une ong

Depuis deux ans, le gouvernement a autorisé en Inde la culture d’un coton transgénique, le Bt, mis au point par Monsanto, une société américaine, déjà planté sur quelque 9 millions d’hectares dans les régions du Sud. Génétiquement modifié pour résister, en principe, aux attaques des insectes, celui-ci est loin de tenir ses promesses. Plus de la moitié des plants sont infestés cette année par les chenilles et les vers, quand ils ne refusent pas carrément de germer. Les paysans qui ont fait le choix des OGM, plus chers, dans l’espoir de réduire leurs achats de pesticides, en sont réduits à en répandre toujours plus. « J’en ai ras le bol de devoir sans cesse pulvériser pour rien, peste cette cultivatrice en montrant les bulbes de coton mangés par les chenilles. Tout l’argent qu’on gagne, on le dépense en produits. Les vendeurs nous disent que c’est de notre faute, parce qu’on n’en met pas assez. Ces salauds n’ont aucune idée des problèmes qu’on a avec les OGM. Si ça continue comme ça, ce ne sont pas les insectes, c’est nous qui allons crever. »

Début novembre, plusieurs milliers de paysans ont manifesté contre les « semences pourries » devant les échoppes des vendeurs de produits agricoles de Warangal, la ville au centre de la grande région cotonnière du plateau du Deccan, en défonçant quelques vitrines. Ils avaient déjà défilé un mois plus tôt pour les mêmes raisons. Les responsables supposés de leurs malheurs se trouvent très loin, dans les bureaux climatisés du siège de Monsanto à New Delhi, dont les responsables, sollicités par L’Express, refusent de s’exprimer. Pour Krishna Reddy, secrétaire général du syndicat agricole All India Kisan Sabha, pas de doute : le gouvernement et les multinationales se sont entendus pour mettre à genoux les petits paysans. « Ce qu’ils veulent, affirme-t-il, c’est nous faire partir et remembrer les terres pour créer de vastes exploitations industrielles."
---> On sait bien sur que les résultats de monsanto sont manipulés...(certains, encore une fois)
Facile ensuite de berner les quelques 700 millions de paysans indiens qui sont endetter : monsanto fait pression au niveau des dirigeants indiens qui augmentent le taux de remboursements des crédits obligeant les paysans à se tourner vers "les packs du bonheurs" à savoir engrais semences et pesticides made in monsanto( décidement je ne l'aime pas^^).
On retrouve alors le cercle vicieu culture ogm donc interdiction de cultiver du non ogm (il faut savoir que les paysans indiens ne possèdent que peu de terre) sur un champs ogm, engrais obligatoirement fournis, euh vendus par monsanto, sachant que les prix augmentent une fois les semenes achetés cela nous donne une jolie dépendance!
Excusez-les s'il n'ont pas pu tous aller à l'école, et que des démarcheurs qui ont fait 5 ans d'études supérieurs arrivent à leur refourguer passez moi l'expression, de la merde!

Je continue il me reste deux choses à dire et j'ai finit.

5) Marie monique Robin:
Je viens de prendre connaissance de ses petits travaux sur la paranormal: j'en ressort quelque peu chagrinait voir déçu^^.

Cependant il serait infondé, injuste et impropre de condamner tous ses travaux seulement parce-que l'un est mauvais, voir absurde!
Voilà mon opinion: l'erreur est humaine, c'est d'ailleurs ce qui permis et permet à l'homme d'évoluer: c'est en faisant des erreurs que l'on apprend.
Einstein est en le plus parfait exemple lorsque il se trompa deux fois dans sa vie: à propos de l'expansion de l'univers et de sa volonté de commencer des travaux sur la recherche atomique en 1939. Il sut le reconnaître...
En outre et pour conclure sur Marie-Monique Robin son ouvrage sur les OGM est reconnu par de nombreux scientifiques en Allemagne. Je reconnais néanmoins qu'il est aussi controversé( par des scientifiques ayant reconnus -certains pas tous- avoir était rénumèré par monsanto), mais qui ne l'a jamais était? Galilé à fait des années et des années de prison pour sa théorie à propos de la planète terre et du soleil...

Et la dernière chose.

5) Lorsque je parlais de la diversité je m'adressais de façon générale. OUI GENERALE. Je me souviens pourtant l'avoir écris précédement...

« En effet les gènes des plantes OGM auraient la possibilité de se croiser avec les gènes de plantes non OGM ce qui provoqueraient des boulversements au sein de notre ecosystème indispensable à la vie de l’homme. »
=> Développez SVP. Croisement de quelle plante avec quelle plante?… quels bouleversements?

Je n'ai pas de noms précis je parle de façon générale.
Sinon il existerait un risque de contamination d'autres plantes non-transgéniques à partir de plantes transgéniques. En effet, lors de la reproduction végétale, le pollen de la plante modifiée pourrait féconder une autre plante sauvage et ainsi transférer des gènes insérés dans la plante transgénques. Ainsi toutes les plantes deviendraient les même, diminuant la biodiversité. Cependant cela reste des hypothèses car les recherches sur cet aspect ont été suspendues( on se demande bien par qui^^), donc ce risque de contamination n'a jamais pu être prouvé. Cependant il serait impenssable de ne pas le négliger.
Pour les noms désolé je ne suis pas biologiste et google ne trouve pas. (il faudrait peut-être passer un petit moment à chercher mais je n'en ai pas le temps)

« De plus en favorisant les organismes génétiquement modifiés on ne favoriserait que certaines espèces végétales et donc délaisserait les autres ce qui engendrerait leur disparition au cours du temps(non-ogm). »
=> De quels espèces parlez-vous? Lesquelles délaisserait-on?
La réponse ne pourrait ne venir que d'un biologiste en personne à propos du nom des espèces, toutefois il suffit de réfléchir disons 20 sec pour deviner la réponse... voilà c'est fait!
Et bien les autres espèces non ogm!!!

Pour le reste vous m'avez convaincu, je ne trouve pas de conséquences négatives de l'Amflora excepté mon dernier post, mais il faudrait considérait mon observation sur le temps et de manière globale, non de manière exclusive sur Basf.
Je vous laisse réfléchir votre argumentation m'a permis d'en connai plus sur les OGM.

Merci ;)

PS: Je déplore quand même vos remarques quelque peu grossières

erreur je n'ai pas terminé une phrase sur mon premier post :

Je répondrai seulement à 3 ou 4 questionsqui méritent des explications. Pour le reste( excepté le le livre »Le monde selon Monsanto »…)
---> Je répondrai seulement à 3 ou 4 questions qui méritent des explications. Pour le reste( excepté le le livre »Le monde selon Monsanto »…) je vous le laisse.

"Je disais par là que comme l’on ne peut pas avoir 100% de stérilité au niveau des semences ( certaines sont produites non-stériles et d’autres stériles) et bien le croisement avec d’autres espèces peut avoir lieu(pour les semences censées n’êtres pas stérile l’an passé!"
=> ça devient comique... alors elles sont stériles ou non ces plantes? Je crois qu'il faudrait d'abord que vous appreniez ce qu'est un hybride F1.

"Oui seulement voilà en Inde justement Monsanto à fait pression au niveau des parlementaires( il faut savoir que oui la corruption éxiste bel et bien en Inde) pour les contraindre à augmenter les taux de remboursements de crédits afin de pousser les agriculteurs (soit a peu près 700 millions de personnes) à acheter des semences OGM dont les prix sont minimes au départ et augmentent avec le temps( les champs cultivés avec des ogm ne peuvent plus l’être après avec des plantes non-ogm) les fermiers se retrouvent alors dépendants des firmes du genre MONSANTO."
=> C'est bien confus tout ça.
1/ En admettant que votre théorie du complot soit vraie (même si elle ne tient pas la route une seconde) il faudrait m'expliquer quel est l'intérêt d'augmenter les taux d'intérêts des crédits. Si les taux augmentent les paysans ne vont pas s'endetter pour acheter des semences plus chères. Au contraire, il faudrait baisser les taux d'intérêts pour les pousser à investir. C'est le B-A-BA de l'économie. Au passage je vous signale que les politiciens n'ont aucun moyen de faire pression sur les petits usuriers. C'est d'ailleurs un problème majeur pour les paysans indiens, ils sont soumis à des taux d'intérêts en dehors de tout contrôle.
2/ Vous ne m'avez toujours pas dit pourquoi un champ cultivé avec des OGM ne pourrait plus l'être ensuite par des plantes conventionnelles. Ils ont fait comment en 2008 les agris français qui ont cultivé 20000 ha de maïs Bt en 2007, à votre avis?

"On retrouve alors le cercle vicieu culture ogm donc interdiction de cultiver du non ogm (il faut savoir que les paysans indiens ne possèdent que peu de terre) sur un champs ogm, engrais obligatoirement fournis, euh vendus par monsanto, sachant que les prix augmentent une fois les semences achetés cela nous donne une jolie dépendance!"
=> En quoi cultiver des OGM "interdirait" par la suite de cultiver du coton conventionnel? Pourquoi le paysan ne pourrait pas acheter ses engrais à un autre fournisseur? (au fait, je ne crois pas que monsanto vende des engrais, à vérifier). Si les prix augmentent une fois les semences achetées, pourquoi s'en faire, cela veut dire qu'elles ont déjà été achetées. Personnes ne les oblige ensuite à acheter chez le même fournisseur.
Vos raisonnements n'ont rien de logique. Au fait, pourquoi certains paysans indiens s'approvisionnent en semences de cotonniers Bt au marché noir? Si ce coton était une telle catastrophe (selon les mensonges de certaines ONG) pourquoi les agris seraient de plus en plus nombreux à l'utiliser? Pourquoi achètent-ils du coton Bt au marché noir et non du coton conventionnel?

A propos de MMR. Ces "travaux" sur le paranormal ne sont qu'une illustration de ses méthodes. Elles ne prend que ce qui l'intéresse pour illustrer sa thèse. Que les données utilisées soient justes ou fausses lui est complètement égal.

"En outre et pour conclure sur Marie-Monique Robin son ouvrage sur les OGM est reconnu par de nombreux scientifiques en Allemagne"
=> Je serais curieux de connaitre les noms de ces scientifiques.

"Sinon il existerait un risque de contamination d’autres plantes non-transgéniques à partir de plantes transgéniques. En effet, lors de la reproduction végétale, le pollen de la plante modifiée pourrait féconder une autre plante sauvage et ainsi transférer des gènes insérés dans la plante transgéniques. "
=> Les cas généraux ne m'intéressent pas. Connaissez vous des patates sauvages ou du maïs sauvage en Europe? Moi non. Un champ de maïs (OGM ou non) peut polleniser un peu le champ de maïs du voisin (le pollen de maïs ne peut féconder très loin). Cela n'a pas beaucoup de conséquences, l'année d'après l'agriculteur rachète de nouvelles semences non-GM. Ces semences sont garanties avec un très haut degré de pureté.

"Ainsi toutes les plantes deviendraient les même, diminuant la biodiversité. "
=> Et comment ils font les agriculteurs pour cultiver plusieurs centaines de variétés différentes depuis des dizaines d'années sans avoir d'uniformisation? Je vous donne un indice, j'ai posté la réponse deux phrases plus haut.

"PS: Je déplore quand même vos remarques quelque peu grossières"
=> Désolé si certains de mes propos vous ont blessé. Quelques fois je trouve certains propos ridicules et je le dis (en général de parle d'"âneries"), il ne faut pas le prendre personnellement, ce sont les propos que j'attaque, pas la personne qui est derrière.

tiens, je remarque un truc amusant:

D'un coté les anti ogm trouvent la "stérilité" des ogm problématique, de l'autre ils disent qu'ils ne sont pas assez stériles et qu'ils risquent de contaminer l'environement.

Ou comment utiliser un argument et son contraire....j'adore.

@GFP (-> Ari),

=> Vous disiez: « Personne ne sait ce que cette patate génétiquement modifiée a comme impact sur la santé et l’environnement, même pas les concepteurs. »
Ce à quoi je répond qu’il faut que vous lisiez l’avis de l’EFSA sur l’Amflora, vous le trouverez ici:
http://www.efsa.europa.eu/en/scdocs/scdoc/324.htm
Les réponses à vos questions s’y trouvent.
-->Et je vous rétorque que le rapport de l'EFSA est la source de la controverse. Pourquoi la France fait-elle appel au Haut Conseil des Biotechnologies si le rapport de l'EFSA est indiscutable?
Ce rapport n'apporte aucune réponse à mes questions car il ne contient que des probabilités, des hypothèses et des incertitudes. Il ne répond en fait qu'à mes craintes et je vous trouve bien trop affirmatif pour être objectif.

« En effet, ce ne serait pas difficile. Essayez google… »
=> Visiblement c’est trop difficile pour vous… dommage je ne saurai pas quels « les avis scientifiques nombreux qui mettent en exergue le fait que ce gène peut avoir un effet néfaste sur certains antibiotiques ».
-->Si vous l'ignorez toujours, je suis navré pour vous. En outre, je vous prie de ne pas employer ce ton agressif et condescendant avec moi.
J'ai fait des recherches et j'ai lu en premier lieu les avis/rapports favorables et vérifiés leurs sources. J'ai aussi lu les avis/rapports contraires et vérifiés leurs sources. Ces dernières informations, bien que noyées dans la propagande pro-ogm, sont disponibles moyennant les efforts nécessaires à un avis critique et objectif. Afin que le débat auquel vous souhaitez participer soit d'un intérêt quelconque, j'en attend de même de votre part.

« Je ne suis pas ici pour vous instruire mais pour vous contredire. »
=> Celle là elle est aussi amusante. Personnellement je ne cherche pas à vous contredire. Vous pourriez dire des choses justes que je n’aurais rien à y redire. Si vous faites dans la contradiction systématique cette discussion n’aura rien d’intéressant.
-->Je vous amuse. C'est donc que cette discussion a un intérêt. Vous vous contredisez. Tiens donc, la confrontation d'avis/argumentaires contraires n'est-elle pas l'essence même d'un débat? C'est justement là l'intérêt.
Je constate en effet que vous n'avez que du dédain pour les avis qui ne vont pas dans votre sens. Ce n'est pas très démocratique et correspond tout à fait à la mentalité des gens que vous soutenez.
En fait, vous n'aimez pas le débat, vous êtes trop agressif pour vous permettre cette noblesse.
Je vous cites : "il ne faut pas le prendre personnellement, ce sont les propos que j’attaque, pas la personne qui est derrière."
Pour vous citer à nouveau, ça c'est une "ânerie". Si vous attaquez les propos de quelqu'un, vous attaquez de facto verbalement ce quelqu'un. Soit, la philosophie est visiblement une science qui vous est complètement étrangère.
Pour ma part, je considère, bien qu'ayant peu d'attrait pour la chose, le pugilat d'un intérêt certain. C'est une contradiction de plus à mettre à votre crédit.
Pour quelqu'un qui considère la contradiction sans intérêt vous semblez bien prompt à contredire GP. Décidément, vous incarnez la contradiction(Pas trop dur à vivre?).
Si vous considérez notre débat sans intérêt, que faites-vous ici alors?
Ah mais oui, c'est la bataille qui vous intéresse, vous voulez attaquer des propos(mais pas ceux qui les tienne, attention. Vous m'amusez à votre tour.)!
Au cas ou, je me permet de vous signaler que GreenPeace signifie "paix verte". Il semble dès lors que décharger votre agressivité ici est, sinon vulgaire, tout à fait déplacé.

Avec tout ça je ne sais toujours pas quelles sont « conséquences négatives de l’Amflora » dont parle greenpeace.
Sans vouloir vous offenser, relisez l'article.

1)« Je disais par là que comme l’on ne peut pas avoir 100% de stérilité au niveau des semences ( certaines sont produites non-stériles et d’autres stériles) et bien le croisement avec d’autres espèces peut avoir lieu(pour les semences censées n’êtres pas stérile l’an passé! »
=> ça devient comique… alors elles sont stériles ou non ces plantes? Je crois qu’il faudrait d’abord que vous appreniez ce qu’est un hybride F1.

Oui il existe bel et bien des plantes stériles et des plantes non stériles!!!!!!!!!
Excusez-moi d'employer ce fait comme argument :)
Si en plus je vous fait rire cela me flatte.

2)=> Les cas généraux ne m’intéressent pas. Connaissez vous des patates sauvages ou du maïs sauvage en Europe? Moi non.

Et bien moi oui! Sur 261 espèces de patates, seulement 98 sont cultivées.
On retrouve en europe mais surtout en Amérique du sud par exemple quasiment toutes les varietés de patates sauvages et cultivées.
Un risque de contamination par croisement de gène est possbile.

3)Un champ de maïs (OGM ou non) peut polleniser un peu le champ de maïs du voisin (le pollen de maïs ne peut féconder très loin). Cela n’a pas beaucoup de conséquences, l’année d’après l’agriculteur rachète de nouvelles semences non-GM. Ces semences sont garanties avec un très haut degré de pureté.

Il est interdit de cultiver un champs autrefois cultivé ogm si l'année d'après on recultive ce champs mais sans ogm.

4)A propos de MMR. Ces « travaux » sur le paranormal ne sont qu’une illustration de ses méthodes. Elles ne prend que ce qui l’intéresse pour illustrer sa thèse. Que les données utilisées soient justes ou fausses lui est complètement égal.

« En outre et pour conclure sur Marie-Monique Robin son ouvrage sur les OGM est reconnu par de nombreux scientifiques en Allemagne »
=> Je serais curieux de connaitre les noms de ces scientifiques.
Elle a reçu le prix des médias allemands, composés de revus scientifiques allemandes.
Dans son livre elle donne tout de même un interview à deux personnages pro-ogm :J. Maryanski et M. Taylor leur laissant la liberté (heureusement) de s'exprimmer sur les OGM.
Elle explique aussi que son livre ne parle pas des OGM en général, mais des ogm de MONSANTO, qui contrôle 90% des semences mondiales.

5) « Ainsi toutes les plantes deviendraient les même, diminuant la biodiversité. »
=> Et comment ils font les agriculteurs pour cultiver plusieurs centaines de variétés différentes depuis des dizaines d’années sans avoir d’uniformisation? Je vous donne un indice, j’ai posté la réponse deux phrases plus haut.

Justement, iL existe des croisements à l'état "naturel" dans lesquelles les varietés évoluent avec le temps. Cependant, les croisements ne se sont
effectués jusqu'à aujourd'hui qu'entre espèces non ogm.

=> En quoi cultiver des OGM « interdirait » par la suite de cultiver du coton conventionnel?
--> il éxiste des directives actuellement qui ne permettent pas cette opération afin de ne pas "souiller" le champs tant que l'on ne connaîtra pas les effets des ogm sur la santé humaine et l'environnement.

Pourquoi le paysan ne pourrait pas acheter ses engrais à un autre fournisseur?

Car seul monsanto possède les engrais et pesticides utiles à leurs ogm. Les engrais sont "brevetés".
(au fait, je ne crois pas que monsanto vende des engrais, à vérifier)
Si engrais et pesticides.
. Si les prix augmentent une fois les semences achetées, pourquoi s’en faire, cela veut dire qu’elles ont déjà été achetées. Personnes ne les oblige ensuite à acheter chez le même fournisseur.

Si c'est l'histoire du champs.
MONSANTO fait signer des documents aux agriculteurs.

Vos raisonnements n’ont rien de logique.
Essayer de mieux me lire, même si j'en conviens que cela est parfois difficile.

Au fait, pourquoi certains paysans indiens s’approvisionnent en semences de cotonniers Bt au marché noir?
On leur vante les miracles des ogm.
Sachant que les 3 quarts de la population indienne vit dans des conditions de vie misérable, il est préférable de chercher les semences les moins chères possibles.

Si ce coton était une telle catastrophe (selon les mensonges de certaines ONG) pourquoi les agris seraient de plus en plus nombreux à l’utiliser? Pourquoi achètent-ils du coton Bt au marché noir et non du coton conventionnel?

Il est possible que certaines ONG mentent. Mais à quoi bon quitter une vie en europe pour aller aider des gens dans la misère si c'est pour ensuite mentir.
Beaucoup (pas tous) de politiciens, et d'hommes de MONSANTO mentent aussi vous savez.

Lorsqu'ils achètent du coton bt au marché noir ce sont des semences? ou du coton exploité? Plus chère ou moins chère que celui de monsanto?

Les agriculteurs ne sont plus de plus en plus à en utiliser. Le taux d'utilisation a atteint en inde pratiquement son sommet. j'essayerais de retrouver les chiffres.

Tenez lisez cela: http://www.lesmotsontunsens.com/inde-coton-bt-ogm-resistance-maladie-7281

1/ En admettant que votre théorie du complot soit vraie (même si elle ne tient pas la route une seconde) il faudrait m’expliquer quel est l’intérêt d’augmenter les taux d’intérêts des crédits. Si les taux augmentent les paysans ne vont pas s’endetter pour acheter des semences plus chères. Au contraire, il faudrait baisser les taux d’intérêts pour les pousser à investir. C’est le B-A-BA de l’économie.

Je n'appelerais pas cela une théorie du complot se serait émettre une analyse réductrice de la situation de l'agriculture des ogm en Inde.
Vous m'avez mal lu. Ou alors je me suis mal exprimé.
Si l'on augmente les taux d'intêrets des crédits ( c'est l'état qui le fait) alors les paysans à la place d'acheter engrais et pesticides comme autrefois durant la révolution verte( car comme les machines sont chères ils devaient s'endetter) vont se tourner vers les ogm, moins chères au départ. Les taux de remboursements de crédits, trop chères incitent les paysans à ne pas s'endetter et à se tourner vers la culture ogm.
Car oui les semences ogm sont moins chères que les engrais et machines vendus par d'autres fournisseurs.
--> Ce soit-disant raisonnement illogique me vient droit d'une étude de cas sur les ogm en Inde durant mes heures passées en cours de géographie.
:p

Au passage je vous signale que les politiciens n’ont aucun moyen de faire pression sur les petits usuriers.

Je n'ai jamais dit cela. Vous déformez mes propos.
J'ai dit que des politiciens achetés par monsanto modifient les taux de remboursement des crédits! Je n'ai jamais dit qu'il faisait pression sur les petits usuriers.

C’est d’ailleurs un problème majeur pour les paysans indiens, ils sont soumis à des taux d’intérêts en dehors de tout contrôle.
--> cela est un autre problème auquelle je n'ai pas fait allusion. Si vous le souhaitez je peux toujours aller chercher des informations la-dessus. :)

5) « Ainsi toutes les plantes deviendraient les même, diminuant la biodiversité. »
=> Et comment ils font les agriculteurs pour cultiver plusieurs centaines de variétés différentes depuis des dizaines d’années sans avoir d’uniformisation? Je vous donne un indice, j’ai posté la réponse deux phrases plus haut.

La situation de monopole ne se crée pas par croisement. Mes propos devaient-êtres flous.
Cette situation de monopole se crée lorsque l'on favorise une, deux, trois espèces et que l'on oublie les autres.
Les croisements n'ont rien à faire la dedans.

@ Ari,
"Et je vous rétorque que le rapport de l’EFSA est la source de la controverse."
=> Laquelle?

"Pourquoi la France fait-elle appel au Haut Conseil des Biotechnologies si le rapport de l’EFSA est indiscutable?"
=> ça c'est une bonne question. La France avait déjà émis des avis positifs par l'intermédiaire de la CGB et de l'Afssa il y a de ça 5 ans environ. Le gouvernement français espère peut-être que les experts du HCB trouveront quelques chose à redire pour justifier le refus de cette patate. Je ne vois pas pourquoi la France s'inquiète dans quelques semaines il sera possible de refuser la culture des OGM sans avoir à déformer la science pour le faire (comme cela a été fait pour le moratoire sur le MON810).

"Ce rapport n’apporte aucune réponse à mes questions car il ne contient que des probabilités, des hypothèses et des incertitudes."
=> Vous aimeriez vivre dans un monde fait de certitudes... que c'est beau.

"J’ai fait des recherches et j’ai lu en premier lieu les avis/rapports favorables et vérifiés leurs sources. J’ai aussi lu les avis/rapports contraires et vérifiés leurs sources."
=> Si vous les avez lu ces "rapports contraires" peut-être pouvez-vous m'indiquez où vous l'avez lu.

"Je vous amuse. C’est donc que cette discussion a un intérêt. Vous vous contredisez. Tiens donc, la confrontation d’avis/argumentaires contraires n’est-elle pas l’essence même d’un débat? C’est justement là l’intérêt."
=> Vous disiez être là "pour me contredire". C'est ridicule. Je ne suis pas là pour vous contredire. Si vous dites des choses justes je serai d'accord avec vous. S'il s'agit de contredire tout ce que vous dites ce n'est plus une discussion, c'est du trolling.

"Ce n’est pas très démocratique et correspond tout à fait à la mentalité des gens que vous soutenez."
=> Je soutiens qui?

"Si vous attaquez les propos de quelqu’un, vous attaquez de facto verbalement ce quelqu’un."
=> Du coup je n'aurais plus le droit de ne rien dire sous prétexte que si je dis que quelqu'un dit une ânerie ce serait attaquer la personne?

"Pour quelqu’un qui considère la contradiction sans intérêt vous semblez bien prompt à contredire GP. "
=> Greenpeace raconte des bobards, je les dénonce.

"Sans vouloir vous offenser, relisez l’article."
=> L'article n'indique nulle part quel serait les "conséquences négatives de l'Amflora".

@ M.E.E.R.H,
"Oui il existe bel et bien des plantes stériles et des plantes non stériles"
=> Vous pouvez en citer quelques unes? Comment une plante stérile pourrait se croiser avec ses congénères et devenir invasive? Je vous remets face à vos déclarations. Dans votre commentaire du 24 juin à 20:21 vous disiez:
1/ "En effet les gènes des plantes OGM auraient la possibilité de se croiser avec les gènes de plantes non OGM ce qui provoqueraient des boulversements au sein de notre ecosystème indispensable à la vie de l’homme."

Puis plus loin
2/ "Enfin MONSANTO ne produit que des semences stériles dont la durée de vie ne dépasse pas l’an, ce qui rend les agriculteurs dépendant de cette « formidable entreprise »."

Comment expliquez vous cette contradiction entre le point 1 et le point 2?

"Et bien moi oui! Sur 261 espèces de patates, seulement 98 sont cultivées."
=> Ma question spécifiait "en Europe".

"On retrouve en europe mais surtout en Amérique du sud par exemple quasiment toutes les varietés de patates sauvages et cultivées."
En Europe je ne connais aucune patate sauvage, elles ont été importées par Parmentier (si ma mémoire ne me fait pas défaut).
Comment se fait-il quil n'y ait pas eu uniformisation des variétés de patates depuis tout ce temps? Les patates non-GM pourrait aussi se croiser avec les patates sauvages.

"Il est interdit de cultiver un champs autrefois cultivé ogm si l’année d’après on recultive ce champs mais sans ogm."
=> Vous pouvez me trouver le texte qui spécifie ça? Pour l'Amflora, oui, c'est le cas mais c'est seulement valable pour la patate. L'agri peut très bien cultiver du maïs (non-GM bien sûr) après avoir cultivé de l'Amflora.

"Elle a reçu le prix des médias allemands, composés de revus scientifiques allemandes."
=> Si ce sont des revues du type "science et vie" cela n'a rien de scientifique.

"Elle explique (MMR) aussi que son livre ne parle pas des OGM en général, mais des ogm de MONSANTO, qui contrôle 90% des semences mondiales."
=> Ce doit être la raison pour laquelle elle parle aussi du golden rice et qu'elle répète les mêmes mensonges sur les soit-disant "kilos" qu'il faudrait manger tous les jours pour obtenir la dose journalière en proVit.A.

"Justement, iL existe des croisements à l’état « naturel » dans lesquelles les varietés évoluent avec le temps. Cependant, les croisements ne se sont effectués jusqu’à aujourd’hui qu’entre espèces non ogm."
=> Parce que vous croyez que le maïs cultivé de nos jours se croise de façon "naturelle"? C'est l'homme qui décide quels sont les croisement à effectuer, c'est comme ça que se fait la sélection variétale! Et ce n'est pas seulement valable pour le maïs mais pour toutes les espèces pour lesquelles l'homme fait de la sélection.

"Car seul monsanto possède les engrais et pesticides utiles à leurs ogm. Les engrais sont « brevetés »."
=> L'agri peut se fournir en engrais où bon lui semble, pareil pour les pesticides. Même quand il cultive dues plantes roundup ready rien n'oblige l'agri à utiliser du roundup, il peut utiliser du glyphosate d'un autre fournisseur si ça lui chante.

"MONSANTO fait signer des documents aux agriculteurs."
=> Et que disent ces documents? Que se passe-t-il si le paysans indiens achète ses graines chez un concurrent?

"On leur vante les miracles des ogm."
=> C'est ce qui les pousserait à acheter au marché noir? Et si ça marche pas ils recommenceraient l'année suivante? Pensez-vous qu'ils soient stupides?

"Sachant que les 3 quarts de la population indienne vit dans des conditions de vie misérable, il est préférable de chercher les semences les moins chères possibles."
=> Donc ils achèteront du coton conventionel.... ha ben non, ils achètent du coton Bt pour 90% d'entre eux... il n'y a pas comme un paradoxe là?

"Lorsqu’ils achètent du coton bt au marché noir ce sont des semences?"
=> Oui, ils achètent des graines pour les planter.

"Plus chère ou moins chère que celui de monsanto?"
=> A votre avis? Pourquoi le paysan irait sur le marché noir si ce serait pour payer plus cher des graines sans avoir la garantie de ce qu'il achète?

"Les agriculteurs ne sont plus de plus en plus à en utiliser. Le taux d’utilisation a atteint en inde pratiquement son sommet. j’essayerais de retrouver les chiffres."
=> C'est sûr qu'avec 90% de taux d'adoption il sera difficile d'aller plus haut. Pourquoi ce succès à votre avis?

"Si l’on augmente les taux d’intêrets des crédits ( c’est l’état qui le fait) alors les paysans à la place d’acheter engrais et pesticides comme autrefois durant la révolution verte( car comme les machines sont chères ils devaient s’endetter) vont se tourner vers les ogm, moins chères au départ."
=> Les semences GM ne sont pas moins chers!
Bon, il faudrait que vous lisiez ceci sur le coton en Inde:
http://www.ifpri.org/publication/bt-cotton-and-farmer-suicides-india

"J’ai dit que des politiciens achetés par monsanto modifient les taux de remboursement des crédits! Je n’ai jamais dit qu’il faisait pression sur les petits usuriers."
=> C'est justement chez ces petits usuriers que la majorité des paysans indiens s'endettent. C'est bien là le problème. Si l'état indien pouvait contrôler ce système ils seraient moins dans la mouise.

"La situation de monopole ne se crée pas par croisement. Mes propos devaient-êtres flous.
Cette situation de monopole se crée lorsque l’on favorise une, deux, trois espèces et que l’on oublie les autres."
=> ça n'a rien avoir avec les OGM.

GFP:

Je vais clore ma participation à ce débat en vous faisant quand même constater un fait qui mérite d'être dénoncé, puisqu'il est le problème de votre intervention et de la mobilité même de ce débat.
Vous dîtes dénoncer Greenpeace qui dirait des âneries. Je vais offrir au yeux des spectateurs ou internautes, la carotte qui motive les vôtres sur un exemple concret. ( ne vous inquietez pas ça ne viendra pas de science et vie...)

Voici:
« Et bien moi oui! Sur 261 espèces de patates, seulement 98 sont cultivées. »
=> Ma question spécifiait « en Europe ». répliquiez-vous à ma réponse.

Sauf que oui votre question spécifiait bien en Europe mais que vous venez de modifier ma réponse dans votre post précédent. Mais où est passé la totalité de ma phrase à savoir :
"Et bien moi oui! Sur 261 espèces de patates, seulement 98 sont cultivées.
On retrouve en europe mais surtout en Amérique du sud par exemple quasiment toutes les varietés de patates sauvages et cultivées.
Un risque de contamination par croisement de gène est possbile." ?????
Je cherche, je cherche...
Ha on l'a retrouvé! heureusement car j'ai cru que Dark Vador l'avait haché menu avec son sabre laser!!!

On peut constater par un raisonnement inductif, c'est à dire qui part d'un fait pour conclure( le B-A-BA des mathématiques et de la Philosophie), que même lorsque nous fournissons un élément de réponse valide ( il est fort possible que je me sois trompé dans ce débat, tout le monde se trompe) vous le déformez, non pas grâce à votre sabre laser mais avec le pouvoir de la force pour le convertir à vos propos et me le retourner. Habile non?
Je dirais perverse et malsain puisqu'il immobilise le débat.
Alors ha quoi bon discuter? Les carottes sont cuites.
Haaaa si j'avais écouté Zeppe....

il faut juste enlever le "Je cherche, je cherche" et c'est parfait :)

@ M.E.E.R.H,

Ben oui, j'ai oublié de copier-coller une de vos phrases. D'ailleurs ce passage est un peu brouilon j'ai aussi oublié d'ajouter le petit "=>" au début de ma réponse. Je reprend le passage en corrigeant ça. La réponse à la phrase manquante se trouvait déjà au-dessus.

« Et bien moi oui! Sur 261 espèces de patates, seulement 98 sont cultivées. »
=> Ma question spécifiait « en Europe ».

« On retrouve en europe mais surtout en Amérique du sud par exemple quasiment toutes les varietés de patates sauvages et cultivées. »
=> En Europe je ne connais aucune patate sauvage, elles ont été importées par Parmentier (si ma mémoire ne me fait pas défaut).

"Un risque de contamination par croisement de gène est possible."
=> Comment se fait-il quil n’y ait pas eu uniformisation des variétés de patates depuis tout ce temps? Les patates non-GM pourrait aussi se croiser avec les patates sauvages.

ça va mieux comme ça?

Vous faite tout un cinéma pour un oublie de copié-collé. En même temps c'est bien pratique ça vous évite de répondre au reste.

@GFP --> Ari,
« Et je vous rétorque que le rapport de l’EFSA est la source de la controverse. »
=> Laquelle?
--> Vous êtes bouché ou amnésique? J'en ai marre de vous répéter 36 fois la même chose. Vous me prenez vraiment pour un idiot à vous faire plus bête que vous ne l'êtes.

« Pourquoi la France fait-elle appel au Haut Conseil des Biotechnologies si le rapport de l’EFSA est indiscutable? »
=> ça c’est une bonne question. La France avait déjà émis des avis positifs par l’intermédiaire de la CGB et de l’Afssa il y a de ça 5 ans environ. Le gouvernement français espère peut-être que les experts du HCB trouveront quelques chose à redire pour justifier le refus de cette patate. Je ne vois pas pourquoi la France s’inquiète dans quelques semaines il sera possible de refuser la culture des OGM sans avoir à déformer la science pour le faire (comme cela a été fait pour le moratoire sur le MON810).
--> Vous mettez en doute l'intégrité des pouvoirs publics quand ça vous arrange.
Et quels sont les preuves de vos allégations? La mauvaise foi(et la contradiction) chez vous, c'est une seconde nature ma parole!

« Ce rapport n’apporte aucune réponse à mes questions car il ne contient que des probabilités, des hypothèses et des incertitudes. »
=> Vous aimeriez vivre dans un monde fait de certitudes… que c’est beau.
--> Ce n'est pas ce que je vous dit. C'est votre interprétation et sachez qu'une fois de plus, vous êtes dans l'erreur. Un rapport scientifique se doit d'être plus précis que cela, surtout quand il émane d'une telle assemblée. Si l'EFSA, avec les prétentions qu'elle affiche, n'est pas capable de faire mieux que ça, il ne vaut même pas la peine de lui demander son avis.

« J’ai fait des recherches et j’ai lu en premier lieu les avis/rapports favorables et vérifiés leurs sources. J’ai aussi lu les avis/rapports contraires et vérifiés leurs sources. »
=> Si vous les avez lu ces « rapports contraires » peut-être pouvez-vous m’indiquez où vous l’avez lu.
Sur internet. Cherchez un peu... On est tellement mieux servi par soi-même.

« Je vous amuse. C’est donc que cette discussion a un intérêt. Vous vous contredisez. Tiens donc, la confrontation d’avis/argumentaires contraires n’est-elle pas l’essence même d’un débat? C’est justement là l’intérêt. »
=> Vous disiez être là « pour me contredire ». C’est ridicule. Je ne suis pas là pour vous contredire. Si vous dites des choses justes je serai d’accord avec vous. S’il s’agit de contredire tout ce que vous dites ce n’est plus une discussion, c’est du trolling.
--> Et ben, ce qu'il ne faut pas entendre... Vous êtes un troll puisqu'aux arguments que l'on vous donne généreusement vous n'y entendez rien et répétez sans cesse la même messe. Dire que contredire quelqu'un dont on pense que son discours est faux est une discussion, certes pas complaisante, mais une discussion tout de même. Si vous trouvez ça ridicule, pourquoi répondez-vous alors?

« Ce n’est pas très démocratique et correspond tout à fait à la mentalité des gens que vous soutenez. »
=> Je soutiens qui?
--> Monsanto, Basf et consorts pardi! Etant donné que vous tenez le même discours absurde qu'eux...

« Si vous attaquez les propos de quelqu’un, vous attaquez de facto verbalement ce quelqu’un. »
=> Du coup je n’aurais plus le droit de ne rien dire sous prétexte que si je dis que quelqu’un dit une ânerie ce serait attaquer la personne?
--> Non, encore une fois vous ne comprenez rien et déformez systématiquement tout propos à votre encontre. Vous voyez, c'est vous le troll. Relisez bien ma phrase.

« Pour quelqu’un qui considère la contradiction sans intérêt vous semblez bien prompt à contredire GP. »
=> Greenpeace raconte des bobards, je les dénonce.
--> Vous non peut-être? Et vous les dénoncez à qui? A greenpeace eux-même? Faut vraiment arrêter les ogm mon pauvre ami. ;-)

« Sans vouloir vous offenser, relisez l’article. »
=> L’article n’indique nulle part quel serait les « conséquences négatives de l’Amflora ».
--> Vous êtes sur? Relisez-le encore. Je suis sur que même vous, avec un peu d'acharnement, finirez par le voir...
Allez, je vous aide. Au 3/4 du texte... "0,9% dans la nourriture humaine"... "risque de résistance aux antibiotiques".
Allez, maintenant c'est facile hein.

"Vous êtes bouché ou amnésique? J’en ai marre de vous répéter 36 fois la même chose. Vous me prenez vraiment pour un idiot à vous faire plus bête que vous ne l’êtes."
=> Je vous demande quelle controverse. Vous ne pouvez pas répondre, c'est dommage.

"Vous mettez en doute l’intégrité des pouvoirs publics quand ça vous arrange."
=> Non, pas du tout. Ne confondez pas instances de d'évaluations et pouvoirs publics.

"Et quels sont les preuves de vos allégations?"
=> De quelles allégations? Les avis de l'ex-CGB et de l'Afssa ou le caractère pseudo-scientifique du moratoire français. Je peux vous amener les preuves des deux.

"La mauvaise foi(et la contradiction) chez vous, c’est une seconde nature ma parole!"
=> Où voyez vous de la mauvaise foi?

"Un rapport scientifique se doit d’être plus précis que cela, surtout quand il émane d’une telle assemblée. Si l’EFSA, avec les prétentions qu’elle affiche, n’est pas capable de faire mieux que ça, il ne vaut même pas la peine de lui demander son avis."
=> Vous voulez plus de précision sans dire lesquelles, c'est un peu léger! ... je vous demande donc.. quelles précisions supplémentaires?

"Sur internet. Cherchez un peu… On est tellement mieux servi par soi-même."
=> OK, donc ces rapports contradictoires n'existent pas, ils suffisait de le dire.

"Dire que contredire quelqu’un dont on pense que son discours est faux est une discussion, certes pas complaisante, mais une discussion tout de même. Si vous trouvez ça ridicule, pourquoi répondez-vous alors?"
=> Vous ne comprenez décidément pas ce que je veux dire. Vous dites "je suis là pour vous contredire". Je vous dis que c'est ridicule car si je dis quelque chose de vrai "vous êtes là pour me contredire". Si vous voulez contredire des choses vraies cela revient à dire des mensonges. Vous comprenez ça ou c'est trop compliqué?

"Monsanto, Basf et consorts pardi! Etant donné que vous tenez le même discours absurde qu’eux…"
=> Je soutiendrais donc ces "gens" là. On croirait lire du Zeppe. Je défend une technologie (la transgenèse) face aux mensonges proférés par greenpeace (et ses sbires).

"Non, encore une fois vous ne comprenez rien et déformez systématiquement tout propos à votre encontre. "
=> Vous disiez: "Si vous attaquez les propos de quelqu’un, vous attaquez de facto verbalement ce quelqu’un." Je vous repose la question à laquelle vous n'avez pas répondu: Dire que quelqu'un dit une ânerie ce serait attaquer la personne? Essayez d'y répondra avant de dire que je ne comprend rien.

"Allez, je vous aide. Au 3/4 du texte… « 0,9% dans la nourriture humaine »… « risque de résistance aux antibiotiques »."
=> Merci, ça aussi je l'ai lu. Les 0,9% n'est pas une "conséquence négative". Quant "au risque de résistance aux antibiotiques" cela ne veut rien dire. Quel est ce risque? résistance de quoi? Allez, au travail, vous qui prétendez avoir lu les rapports de l'EFSA vous devriez pouvoir me quantifier ce risque et me dire s'il est plus grand que le risque de transfert entre les bactéries de vos intestins qui possèdent déjà le gène nptII.

Whaouuu,

Aprés un tel débat, je dois reconnaitre que pour une fois ce troll mérite bien son salaire, surtout en présence du chef des trolls qui s'amuse à compter les points.
Allez pragmatique, tu peux lui accordé sa prime de rendement, une tellle mauvaise foi le mérite bien !...

Tiens, encore un anti qui n'a rien à dire.

Ah ca c'est Lb93, plein de grandes paroles, mais dès qu'on demande des chiffres il n'y a plus personne.

Aaah. La loi des chiffres.
On leur fait dire ce que l'on veut aux chiffres.
Si vous croyez que la nature répondra à votre loi de vos chiffres, je ne donne pas cher de votre peau...
Tenez, pragmatique, vous qui semblez aimer les chiffres, que pensez-vous de la quantification du risque de contamination du gène marqueur de l'Amflora de la part des experts de l'EFSA, c'est à dire "peu probable". Combien mettriez-vous?
5%, 20%, ...
Arrêtez de nous prendre pour des cruches avec vos allures de scientifiques psychorigides et vos arguments de bureaucrates. Personne ne sait réellement pondérer ce risque, pas même les concepteurs puisque la politique du profit maximum n'a jamais pu satisfaire la politique de la recherche la plus poussée. Vous et moi l'ignorons encore plus étant donné la confidentialité des "études" à ce sujet.
La seul différence est que face à l'inconnu, nous restons vigilant et mettons en garde des danger potentiels. Ces craintes étant fondées sur le fiasco des prédécesseurs dont Monsanto est le leader.
Tandis que vous, GFP et pragmatique, de par votre crédulité et votre ignorance, favorisez le risque à la prudence. Ce que vous ne semblez pas comprendre, c'est que la culture OGM en champ fait courir ce risque à tout l'environnement dont nous faisons partie.
Que vous fassiez joujou avec de l'ADN dans vos labos(aux normes stricts) et serviez de cobaye pour vos expérience m'indiffère au plus haut point.
Que vous le fassiez à ciel ouvert sans autre argument qu'une faible probabilité de contamination, c'est pure folie et je m'y opposerai farouchement.

@ Ari,
"que pensez-vous de la quantification du risque de contamination du gène marqueur de l’Amflora de la part des experts de l’EFSA, c’est à dire « peu probable »."
=> Vous n'avez vraiment pas lu beaucoup du rapport. En fait je crois que vous ne l'avez pas lu du tout, sinon vous avanceriez autre chose que des pourcentages et vous ne parleriez pas de "contamination du gène marqueur". Vous parleriez de probabilité d'un transfert à des bactéries du sols ou à celles de la flore intestinale. Tout cela est abordé dans le rapport de l'EFSA. Vous devriez vraiment le lire.

"Vous et moi l’ignorons encore plus étant donné la confidentialité des « études » à ce sujet."
=> Les études sur le transfert du gène gène de résistantes ne sont pas confidentielles. Elles sont publiées dans des journaux à comité de lecture. Si vous n'y avez pas accès vous pouvez envoyer un e-mail au "corresponding author" qui vous enverra le pdf.

"Ce que vous ne semblez pas comprendre, c’est que la culture OGM en champ fait courir ce risque à tout l’environnement dont nous faisons partie."
=> Quel risque?

@ Ari

vous savez pourquoi on parle de probabilité? Parceque cesm odifications se passent au niveau microscopique. Or il y a un nombre si important d'éléments prit en compte, que forcément, à un moment ou à un autre, il va se passer quelque chose. Mais c'est inquantifiable, on parle donc de probabilité.

Mais alors dans ce cas, il va forcément y avoir un effet....et bien non pas forcément, pourquoi cela? Et bien c'est simple, parceque Na (nombre d'avogadro) est grand et que 5 modification sur 6.02*10^23 éléments, et bien on s'en fout.

@ Pragmatique,
On ne parle pas de probabilité parce que ces modifications se passent au niveau microscopique mais parce qu'il faut bien estimer le risque à partir d'événements connus. On connait les probabilités de transfert d'ADN de bactérie à bactérie. Ici on parle d'estimer le transfert d'ADN de plantes à des bactéries. Mlagré toutes les expérimentation faites en champs ou en labo (avec l'utilisation de bactérie rendues compétentes pour acquérir de l'ADN extérieur) ce phénomène n'a jamais été mis en évidence. Vous devriez lire le rapport de l'EFSA sur cette question c'est assez instructif. Le principal frein à tout transfert est l'absence de séquences homologues entre le donneur et le receveur. A cela s'ajoute que le gène ne pourrait s'exprimer une fois dans la bactérie (s'il rentre ce qui est déjà hautement improbable). Il faudrait ensuite qu'il y ait une pression de sélection pour que la bactérie conserve ce gène etc etc... Il y a toute une série d'événement qui ne risquent pas d'arriver. Le risque que des bactéries acquièrent ce gène à partir d'autres bactéries est des centaines de milliers de fois plus important. Or ce gène est déjà présent "dans la nature" (c'est de là qu'il a été isolé.).
http://www.efsa.europa.eu/en/scdocs/scdoc/1108.htm

@ GFP --> Ari,
« que pensez-vous de la quantification du risque de contamination du gène marqueur de l’Amflora de la part des experts de l’EFSA, c’est à dire « peu probable ». »
=> Vous n’avez vraiment pas lu beaucoup du rapport. En fait je crois que vous ne l’avez pas lu du tout, sinon vous avanceriez autre chose que des pourcentages et vous ne parleriez pas de « contamination du gène marqueur ». Vous parleriez de probabilité d’un transfert à des bactéries du sols ou à celles de la flore intestinale. Tout cela est abordé dans le rapport de l’EFSA. Vous devriez vraiment le lire.
--> Non maître troll! Vous croyez beaucoup trop de choses et c'est dangereux de baser ses certitudes sur des croyances. Comme je vous le disais précédemment, vous êtes crédule(pour rester poli).
Je parle bien de contamination(pollution aurait été aussi judicieux) car c'est le terme approprié. C'est la modification artificielle du code génétique en lui-même qui pose problème puisqu'il s'agit de modifier le "code source" unique de l'entité et d'insérer cette inconnue dans l'écosystème. Le mot symbiose vous évoque-t-il quelque chose?
De grace, ne vous ridiculisez pas encore une fois en disant que les croisements génétiques se font naturellement. Tout le monde le sait et le problème n'est pas là car si la nature y arrive et pas vous, remettez-vous en question et pas la nature.
A ce propos, il existe des méthodes de sélections naturelles qui permettent de cultiver des patates à haute teneur en amidon. Pourquoi ne pas continuer sur cette voie étant donné sa fiabilité, sa viabilité et sa totale intégrité dans l'environnement?
Je ne parlais donc pas de la probabilité d'un transfert à des bactéries uniquement mais à l'inconnue que représente de l'impact de l'insertion de ce nouveau code génétique dans l'écosystème.
Bien qu'ayant lu l'intégralité du rapport, contrairement à ce qu'il vous plait de croire(vous ais-je déjà dit que vous étiez crédule?), seules les conclusions de ce rapport comptent car elles favorisent les choix politiques de la commission européenne. Et ce sont ces conclusions, que je cites : "En conclusion, le groupe GMO considère que les informations disponibles sur la pomme de terre EH92-527-1 apportent réponse aux questions en suspens soulevées par les États membres et estime qu’il est peu probable que la pomme de terre EH92-527-1 ait, dans le cadre de ses utilisations prévues, un effet indésirable sur la santé humaine et animale ou sur l’environnement."; et que je trouve bien trop abstraite pour constituer un avis scientifique valable.
Avant de me répondre en brandissant votre bible de l'EFSA, vous devriez vraiment me lire... Au risque de passer pour un troll(ce qui est déjà fait).
Vous noterez au passage(si vous avez lu attentivement ce rapport) que l'EFSA se protège d'un éventuel revers vis à vis de ces conclusions en se basant uniquement sur les informations fournies par le demandeur. Cela concerne également les maigres tests effectués sur des échantillons fournis par le demandeur. Aucune contre-étude/expertise n'est menée par cet organisme, il se content de valider/invalider une demande sur base des ressources du demandeur. Avec un peu d'instance, la porte est ouverte à tous les mépris et/ou malversations.
**Extrait du rapport:
"Une évaluation nutritionnelle et une autre environnementale, incluant un plan de surveillance, ont été entreprises."
La définition de "entreprendre" est de commencer à faire une chose. Comment peut-on rendre un avis avant d'avoir fini une évaluation, surtout lorsqu'il s'agit de points aussi cruciaux? En gros, on verra sur le terrain et c'est nous les cobayes. C'est écrit noir sur blanc dans votre cher rapport monsieur GFP!
Et s'il s'agit d'un abus de langage, venant d'un panel de 40 experts et d'une batterie de juriste, cela n'enlève rien quant à la suspicion qui plane sur leurs compétences et leur sérieux.

« Vous et moi l’ignorons encore plus étant donné la confidentialité des « études » à ce sujet. »
=> Les études sur le transfert du gène gène de résistantes ne sont pas confidentielles. Elles sont publiées dans des journaux à comité de lecture. Si vous n’y avez pas accès vous pouvez envoyer un e-mail au « corresponding author » qui vous enverra le pdf.
Encore un trolling de plus! Vous persistez à croire que mon inquiétude ne porte que sur cet aspect. Si vous avez des études complètes de ces firmes et d'autres labos sur les incidences mesurées des ogm sur la chaîne alimentaire complète et l'écosystème entier partagez-les.
Je suppute que des études existent mais restent secrètes car BASF et consorts semblent tellement prompt à nous réconforter sur leur maitrise du sujet qu'il ne peut en être autrement. A moins qu'ils ne mentent...Ou que ces études ne dévoilent la monstruosité de cette technologie.
Du reste, pensez-vous vraiment qu'il faille devenir biochimiste pour pouvoir évaluer le pour et le contre de cette technologie. Les ogm sont inutiles, pas rentables et dangereux. Une réforme de l'agriculture vers un modèle plus durable et responsable ainsi qu'une réforme de nos modes de consommations répond plus que de nécessaire à nos besoins.
Un exemple? Bien volontiers. Et je vais même vous en donner un plein de beaux chiffres comme vous les aimez :
"Pour 10 511 000 habitants en Belgique et en considérant qu’il faut 50 m² par habitant (pour les légumes et les pommes de terres), il faudrait 50 000 ha, soit 500 km² (1/61 ème environ de la surface totale du pays qui est de 30 528 km² ou 1/35 éme environ de la surface agricole qui est de 17 434 km²).

Avec 4,4 millions de ménages (soit 2,4 personnes par ménage), on pourrait créer 44 000 entreprises maraîchères. Il y en a actuellement seulement 2981 sur 9689 ha dont 3 230 pour les chicons. Il y a donc presque 15 fois trop peu
d’entreprises qui permettraient de nourrir la population (toujours en légumes et pommes de terre).
A raison de 4 maraîchers par entreprise (2 couples par exemple) pour un total de 7000 heures de travail, cela pourrait créer au minimum 176 000 emplois ! Pas des emplois subsidiés, mais de vrais emplois qui peuvent naître d’une étroite collaboration entre producteurs et consommateurs.

A ces nouveaux emplois, il faut encore en ajouter d’autres pour les productions
(céréales, fruits, lait, fromage, œufs, viandes, …) ce qui peut encore générer d’autres activités sur la surface encore disponible.

Tout ceci est valable et transposable à tous les niveaux locaux afin d’accentuer
une autosuffisance alimentaire pour chaque nation.
L’urgence est de supprimer les longs transports et le gaspillage d’énergie !

Sur la planète, 2600 m² de terre sont cultivés en moyenne par habitant.
10 000 m ² pour un européen.
Dans plusieurs pays d’Asie : 700 m² seulement par habitant.
La malnutrition tue 7 millions d’enfant par an.
Les produits « exotiques » occupent les bonnes terres du Sud.
Chaque européen dispose d’un « jardin » de 300 m² dans le tiers-monde.

Source: Agriculture et Alimentation, Daniel Cauchy
"
Les lobbys du génie génétique alimentaire n'ont que faire des paysans, des pauvres et de la nature. C'est un moyen comme un autre d'assouvir leur perverse envie d'être dans la peau du "docteur No". Les solutions sont là, depuis toujours. Elles sont moins couteuses, plus rentables mais nécessite l'auto-gestion individuelle ou communautaire. C'est ça que Monsanto et consorts essaye d'anéantir à tout prix, pas la faim dans le monde.

« Ce que vous ne semblez pas comprendre, c’est que la culture OGM en champ fait courir ce risque à tout l’environnement dont nous faisons partie. »
=> Quel risque?
--> Vous êtes pénible. Etes-vous ici pour prouver que la génétique doit aussi améliorer l'homme parce qu'il est naturellement trop stupide?

@ Ari,
"Vous croyez beaucoup trop de choses et c’est dangereux de baser ses certitudes sur des croyances."
=> Je n'ai aucune certitude. Je me fais mon opinion en me basant sur les connaissances scientifiques, il n'y a aucune "croyances" là-dedans.

"Je parle bien de contamination(pollution aurait été aussi judicieux) car c’est le terme approprié. C’est la modification artificielle du code génétique en lui-même qui pose problème puisqu’il s’agit de modifier le « code source » unique de l’entité et d’insérer cette inconnue dans l’écosystème.
=> Le code génétique n'a pas été modifié. Vous savez ce qu'est le code génétique? J'en doute. Cherchez donc la définition.

Et ce sont ces conclusions, que je cites
=> Vous ne reprenez que les conclusions "du résumé" du rapport!

"Vous noterez au passage (si vous avez lu attentivement ce rapport) que l’EFSA se protège d’un éventuel revers vis à vis de ces conclusions en se basant uniquement sur les informations fournies par le demandeur."
=> Preuve que vous n'avez pas fait l'effort de lire l'avis de l'EFSA. Dans la liste des références scientifiques il est cité 8 publications qui n'ont rien à voir avec le pétitionnaire plus de nombreuses références aux précédents rapports de l'EFSA dont celui sur l'utilisation de gène marqueur que j'ai donné plus haut comportant plus de 200 références scientifiques. Dire que l'EFSA base ses avis exclusivement sur les données du pétitionnaire est un sinistre mensonge.

"A ce propos, il existe des méthodes de sélections naturelles qui permettent de cultiver des patates à haute teneur en amidon. Pourquoi ne pas continuer sur cette voie étant donné sa fiabilité, sa viabilité et sa totale intégrité dans l’environnement?"
=> Des pommes de terre présentant exactement les mêmes caractéristiques que l'Amflora ont été obtenues pas mutagenèse. Il faudrait expliquer en quoi cette patate mutée ne vous poserait pas problème alors que vous disiez que c'est "d'insérer cette inconnue dans l'écosystème" qui semble vous poser problème.

"Aucune contre-étude/expertise n’est menée par cet organisme, il se content de valider/invalider une demande sur base des ressources du demandeur."
=> Ce n'est pas le rôle de l'EFSA de faire des contre-études. Ils réalisent une évaluation sur les données fournies par le pétitionnaire en tenant compte des connaissances scientifiques disponibles dans la littérature scientifique.

"**Extrait du rapport:
« Une évaluation nutritionnelle et une autre environnementale, incluant un plan de surveillance, ont été entreprises. »
La définition de « entreprendre » est de commencer à faire une chose. Comment peut-on rendre un avis avant d’avoir fini une évaluation, surtout lorsqu’il s’agit de points aussi cruciaux?"
=> Là c'est le clou du spectacle. Vous devriez lire le rapport et non vous arrètez à son résumé, cela vous éclairerait peut-être un peu.

"Si vous avez des études complètes de ces firmes et d’autres labos sur les incidences mesurées des ogm sur la chaîne alimentaire complète et l’écosystème entier partagez-les.
=> Il y a des centaines de publications sur Pubmed. Si vous prenez le temps de lire le rapport sur les risques liés à l'utilisation du marqueur de résistance vous aurez déjà des dizaines et des dizaines de publications à lire. Elles ne sont pas toutes en accès libre (un abonnement à la revue est requis mais vous pouvez envoyer un mail à l'auteur qui vous enverra une copie en pdf, ou alors demandez à un étudiant, sa fac doit avoir accès à de nombreux journaux scientifiques).

"Je suppute que des études existent mais restent secrètes car BASF et consorts semblent tellement prompt à nous réconforter sur leur maitrise du sujet qu’il ne peut en être autrement."
=> Les études ne sont pas secrètes.

"Les ogm sont inutiles, pas rentables et dangereux. "
=> Rien que ça! Mais alors pourquoi les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à en cultiver?

« => Je n’ai aucune certitude. Je me fais mon opinion en me basant sur les connaissances scientifiques, il n’y a aucune « croyances » là-dedans. »
--Je dois reconnaitre que dans la forme, vous avez assez juste ; c’est dans le fond que ça cloche.

Vous étayez vos arguments avec les plaidoiries qui vous chantent, si vous voulez ; mais ne prenez comme témoins de vos convictions, les besoins des agriculteurs et leur système de production.
(Un système de production agricole est la définition qui s’approche de la réalité sur la manière de penser et de décider des agriculteurs.)

Là-dessus, vous n’y connaissez rien ; même le paravent de l’écran de mon ordi ne me le cache pas.
Sous entendu que ce n’est plus les paysans qui pensent ni qui décident pour leur métier dans le cas des semences OGM, car ce n’est pas une recherche en faveur de l’agriculture ; pour d’autres dessins peut être mais c’est incohérent dans un système de production.

Dans votre discours du 27/06… J’ai arrêté de compter les agris, paysans et le vocabulaire technique que vous utilisez comme un sot !
On n’a pas besoin de vous pour fabriquer votre nourriture, et si vous souhaitez dîner ailleurs… Et ben quand la planète sera cultivée en Bio, vous consommerez ce qu’il y aura.

Quant aux antis OGM, vous êtes fiers et j’aime beaucoup. Sachez quand même qu’une des alternatives aux OGM en plein champ est d’étendre les surfaces cultivées en Bio, en France.
Pour le moment, on en est à peau de chagrin.

@ Sylvain,

"Dans votre discours du 27/06… J’ai arrêté de compter les agris, paysans et le vocabulaire technique que vous utilisez comme un sot !"
=> C'est bien, vous avez fait la première étape. Maintenant il faudrait argumenter sinon votre réponse n'a aucun intérêt.

@ pragmatique

Je reconnais volontier que les chiffres et moi ça fait deux,
Mais pour moi c'est plutôt un compliment, car:

"Quand l'homme aura tué le dernier gibier, pêché le drenier poisson, et abattu le dernier arbre, il s'appercevra trop tard que l'argent ne se mange pas !..."

@GFP -->Ari,
« Vous croyez beaucoup trop de choses et c’est dangereux de baser ses certitudes sur des croyances. »
=> Je n’ai aucune certitude. Je me fais mon opinion en me basant sur les connaissances scientifiques, il n’y a aucune « croyances » là-dedans.

--> Ah bon?
1) Si l’on devait cultiver maintenant ce qu’on cultivait il y a « des millénaires » on irait pas loin.
= croyance. En fait, c'est un paradoxe. Le fait même d'avoir cultivé d'une certaine manière depuis longtemps prouve que cela est durable.
2) Avec les OGM actuels il ne s’agit pas de produire plus mais de produire mieux. Les plantes Bt permettent de réduire l’usage des insecticides. Les plantes HT évitent l’usage d’herbicides sélectifs toxiques.
= balivernes. L'envahissement de l'amarante dans les champs de maïs transgénique qu'il a fallu arracher à la main, un fiasco. La différence entre les belles promesses du coton Bt et la réalité des études/relevés sur le terrain : http://www.abcburkina.net/ancien/documents/coton_bt.htm
3) Ce sont les même compagnies qui vendent les semences conventionnelles, la situation est donc la même avec et sans OGM. D’ailleurs pour qu’il y ait monopole il faudrait qu’il n’y ait qu’une seule compagnie à proposer ces produits, ce n’est pas le cas.
= réducteur et fallacieux. Selon votre interprétation, un monopole est alors ubiquiste et donc globalement inexistant. Je vous invite à mon tour à lire la définition de monopole(sur wikipédia par exemple).
4) Quant à votre affirmation sur les modifications aléatoires qui ne seraient pas identiques à l’initiale cela ne repose sur rien de concret.
= faux. Des cas de monstruosité ont été relevés sur des plants de maïs mexicains contaminés.
5) ça m’amuse toujours quand les antis répètent une ânerie qu’ils ont entendu quelque part mais sans la comprendre. Vous n’avez pas l’air d’avoir saisi que la transgenèse ajoute un caractère, elle n’enlève pas ceux déjà en place. La plante transformée ne perd donc rien par rapport à l’originale.
= contradictoire. La plante transformée perd une bonne partie de sa production d'amylose de part cette caractéristique supplémentaire. Votre raisonnement est simpliste, ce qui vous pousse à croire des choses erronées ou abstraites.
6) Les politiques ont des réflexes populistes pour s’opposer aux OGM. Aucun argument scientifique ne permet de s’opposer « aux » OGM.
= Faux et négationniste. Les politiques comme vous dites(sans trop savoir de qui on parle) n'écoutent justement pas les craintes populaires(majoritairement opposés) puisque certains ogms sont autorisés au sein de l'union. Les relevés/mesures/constatations font partie de la méthodologie scientifique. Si vous les niez, vous faîtes l'autruche mais cela ne vous autorise pas à dire qu'il n'y en a pas. Vous devez dire que vous n'en connaissez pas. Encore une fois, vous croyez à la non-existence d'une chose avant même d'en avoir vérifié sa probable existence. C'est donc du négationnisme.
7) La diminution de l’usage des insecticides sur les plantes Bt ne fait aucun doute. Même les écolos radicaux le reconnaissent.
= Incomplet et fallacieux. A vous lire, on pourrait croire que le Bt a tenu ses promesses. La diminution de l'usage des pesticides est reconnue car réelle, elle est de 7 à 8% réelle contre 70% annoncés. Vous voiler la face ne vous aide pas être lucide et vous garde dans l'ignorance.
8) Toujours les mêmes légendes. C’est fatigant à la fin.
...
pourquoi les agris continuent à cultiver des hybrides à votre avis? Pourquoi a-t-on 90% du coton qui est Bt en Inde si celui-ci était une telle catastrophe? Pourquoi les agris cherchent à s’approvisionner en semences Bt sur le marché noir et non en semences conventionnelles?
= croyance et ignorance. Ce n'est pas une légende, des relevés du taux de suicide ont été mis en relation avec l'endettement et des témoignages les étayent. Une dépêche toute fraîche de chez Monsanto même : "...Des expérimentations ont été réalisés pour évaluer la résistance à Cry1Ac, la protéine Bt présente dans le coton Bollgard, et la résistance du ver rose de la capsule a bien été confirmée dans quatre districts du Gujarat...".
Le fait que vous vous posiez ces questions est bon. Maintenant écoutez les arguments de ceux qui s'attèlent à y répondre.
...
Avant de dire que les autres ne sont pas informés il faudrait que vous vous interrogiez sur la fiabilité de vos sources.
= Même remarque à votre égard, GP avait alerté l'opinion publique dès l'arrivée du coton Bt sur le marché. A savoir le risque de résistance accrue des "parasites". Eh oui, GP est un mouvement proche de la nature qui connaît la ténacité de la vie et sa faculté à s'adapter mieux que vous, ne vous en déplaise. Alors, quelle voix les indiens auraient-ils du écouter? Celle de la prudence ou celle de la propagande capitaliste dont vous faites le relais?
9) C’est pour ça que l’homme était obligé de déboiser de plus en plus au fur et à mesure que les sols perdaient leur fertilité par manque de fertilisants. Quant à dire que c’était inoffensif pour l’homme j’irai pas jusque là. Vous oubliez un peu vite les grandes famines qui ont décimées les populations. Les Irlandais par exemple auraient été contents d’avoir accès à des fongicides dans la période 1845-1848… ça aurait pu sauver quelques centaines de milliers de vies. Vous oubliez un peu vite que si vous mangez à votre faim aujourd’hui c’est grâce aux progrès faits par l’agriculture.
= Contre vérité. Mon propos était en faveur d'une culture naturelle non forcée. L'expansion de l'agriculture due à l'épuisement des sols est l'exemple typique du serpent qui se mort la queue car la richesse du sol est en grande partie due à l'humus laissé par les arbres et à la diversité des composants qui forment cet humus. La déforestation est l'emballement qui a peut-être provoqué un tel appauvrissement des sols que la famine en est la conséquence. Nous condamnons aujourd'hui les effets pervers des intrants, surtout quand ils sont toxiques. Cette famine est peut-être aussi le résultat d'une agriculture productiviste émergeante. Rien ne dit que si l'agriculture avait pris le pari de la permaculture par exemple, nous n’en serions pas plus content aujourd'hui.
10) Ce gène est déjà présent dans de nombreuses bactéries présentes dans le sols et dans vos intestins. La probabilité de transfert de bactérie à bactérie est des millions de fois plus importantes.
= sophisme. L'uranium, le radium, ... sont aussi présent en grandes quantités sur terre. Pour autant, est-il judicieux de l'extraire et de le répandre partout? A vous entendre, tout ceci est enfantin. Or, dans la pratique, les ogms se prennent gamelles sur gamelles.
11) Ben oui, réduire les couts, l’eau nécessaire et l’énergie nécessaire à la fabrication d’amylopectine pure. C’est pas mal non?
= Pareil, c'est simpliste et crédule de votre part. La technologie des ogms est très coûteuse et ses labos/usines très gourmandes en énergie. Le seul fait que les semences doivent être rachetées chaque année annule l'économie que vous avancez. Vous ne réfléchissez pas plus loin que le bout de votre nez GFP !
J'arrête là car la liste est encore longue et c'est suffisant pour vous démontrer que vous basez votre argumentaire sur des croyances que vous affirmer comme des vérités incontestables.
Le dogmatisme est bien le mal actuel de la science et vous nous en faites une bien belle démonstration.

« Je parle bien de contamination(pollution aurait été aussi judicieux) car c’est le terme approprié. C’est la modification artificielle du code génétique en lui-même qui pose problème puisqu’il s’agit de modifier le « code source » unique de l’entité et d’insérer cette inconnue dans l’écosystème.
=> Le code génétique n’a pas été modifié. Vous savez ce qu’est le code génétique? J’en doute. Cherchez donc la définition.

--> Voici:
Transgénèse : Technique de génie génétique permettant l’ajout d’un ou de plusieurs gènes étrangers (transgène) au génome d’un être vivant, de façon à provoquer une ou des modifications dans les caractéristiques de ce dernier. D’après le Conseil de la science et de la technologie.

Génome : Ensemble des gènes que l’on retrouve dans chaque cellule d’une espèce déterminée. Le génome est transmissible aux descendants. Synonyme de génotype, patrimoine génétique ou patrimoine héréditaire. Le génome humain contient environ 30 000 gènes. D’après la Bibliothèque d‘Echange de Documentation et d’Expériences (BEDE) et HARTL et JONES 2001.

Gène : Séquence de nucléotides (brin d’ADN) qui contient les informations nécessaires à la production d’une protéine. D’après le Conseil de la science et de la technologie.

ADN (ou acide nucléique) : Abréviation pour acide désoxyribonucléique. L’ADN est une molécule contenant l'information génétique présente dans les cellules des êtres vivants. Ces informations sont nécessaires à la survie des cellules et se transmettent à chaque génération. L’ADN est composé de quatre bases azotées (adénine, cytosine, guanine et thymine) et d'un support de phosphate de sucre. L'ensemble est disposé en deux brins reliés, formant une double hélice.

Code génétique : Système de conservation et de mise en mémoire de l'information génétique dans les organismes vivants. L’information est incluse dans l’ADN et sert à fabriquer les protéines. Le code emploie trois bases de nucléotides (codons) situés sur l’ADN; les différentes combinaisons possibles des sortes de nucléotides produisent différents acides aminés. Une fois regroupés, les acides aminés forment les protéines.

Rien d'autre à ajouter si ce n'est que je veux bien parler de "fonctions génétiques" ou de « caractéristiques génétiques » si cela vous évite d'être confus. (étant donné que vous imaginiez que le "code génétique" n'englobe pas les fonctions mais uniquement le "texte")

Et ce sont ces conclusions, que je cites
=> Vous ne reprenez que les conclusions « du résumé » du rapport!
--> oui, car elles résument les conclusions du rapport, qui elles-mêmes synthétisent le contenu de ce rapport. Où est le problème?

« Vous noterez au passage (si vous avez lu attentivement ce rapport) que l’EFSA se protège d’un éventuel revers vis à vis de ces conclusions en se basant uniquement sur les informations fournies par le demandeur. »
=> Preuve que vous n’avez pas fait l’effort de lire l’avis de l’EFSA. Dans la liste des références scientifiques il est cité 8 publications qui n’ont rien à voir avec le pétitionnaire plus de nombreuses références aux précédents rapports de l’EFSA dont celui sur l’utilisation de gène marqueur que j’ai donné plus haut comportant plus de 200 références scientifiques. Dire que l’EFSA base ses avis exclusivement sur les données du pétitionnaire est un sinistre mensonge.
--> Preuve de quoi donc ? Sans aller jusqu'au sinistre mensonge, j'avoue avoir oublié de mentionner que l'EFSA se base aussi sur ses propres ressources ainsi que diverses études de la communauté scientifique concernée. C'est exact et merci de cette précision.

« A ce propos, il existe des méthodes de sélections naturelles qui permettent de cultiver des patates à haute teneur en amidon. Pourquoi ne pas continuer sur cette voie étant donné sa fiabilité, sa viabilité et sa totale intégrité dans l’environnement? »
=> Des pommes de terre présentant exactement les mêmes caractéristiques que l’Amflora ont été obtenues pas mutagenèse. Il faudrait expliquer en quoi cette patate mutée ne vous poserait pas problème alors que vous disiez que c’est « d’insérer cette inconnue dans l’écosystème » qui semble vous poser problème.
-->Ce n'est pas de ça que je parlais mais bref. En quoi cela poser-t-il un problème? Observons comment la nature se comporte. Une espèce s'implante à un endroit et prolifère, prolifère, ... L'uniformisation de la zone à une espèce identique met en péril la survie même de cette espèce. D'autres espèces viennent s'y implanter, dont celles qui aiment se nourrir de celle qui domine cet endroit. L'espèce dominante comporte un brin d'adn qui est sensé appartenir à une autre espèces, la bactérie vecteur. Or, malgré cette information, pas de trace de cette bactérie. En informatique, cela s'appelle un bug!
Par cette méthode, vous insérerez un bug dans l'écosystème et personne ne sait comment la nature réagit à une telle situation car elle est impossible naturellement. La mutagénèse présente donc les mêmes dangers si elle prétend insérer une caractéristique particulière mais aberrante. Oui, la transgénèse existe dans la nature mais les brins d'ADN ne sortent pas d'un chapeau magique! Si la patate en contient, c'est que les bactéries y ont élus domicile. Cette situation ci est différente car compréhensible et logique.

« Aucune contre-étude/expertise n’est menée par cet organisme, il se content de valider/invalider une demande sur base des ressources du demandeur. »
=> Ce n’est pas le rôle de l’EFSA de faire des contre-études. Ils réalisent une évaluation sur les données fournies par le pétitionnaire en tenant compte des connaissances scientifiques disponibles dans la littérature scientifique.
--> C'est bien là le problème. L'EFSA n'est pas objectif, elle ne sert que de relais si pas de tremplin.

« **Extrait du rapport:
« Une évaluation nutritionnelle et une autre environnementale, incluant un plan de surveillance, ont été entreprises. »
La définition de « entreprendre » est de commencer à faire une chose. Comment peut-on rendre un avis avant d’avoir fini une évaluation, surtout lorsqu’il s’agit de points aussi cruciaux? »
=> Là c’est le clou du spectacle. Vous devriez lire le rapport et non vous arrètez à son résumé, cela vous éclairerait peut-être un peu.
--> En effet, c'est le clou du spectacle des guignols de l'EFSA qui propagent des certitudes infondées.

« Si vous avez des études complètes de ces firmes et d’autres labos sur les incidences mesurées des ogms sur la chaîne alimentaire complète et l’écosystème entier partagez-les.
=> Il y a des centaines de publications sur Pubmed. Si vous prenez le temps de lire le rapport sur les risques liés à l’utilisation du marqueur de résistance vous aurez déjà des dizaines et des dizaines de publications à lire. Elles ne sont pas toutes en accès libre (un abonnement à la revue est requis mais vous pouvez envoyer un mail à l’auteur qui vous enverra une copie en pdf, ou alors demandez à un étudiant, sa fac doit avoir accès à de nombreux journaux scientifiques).
--> J'imagine mais je vous demandais de bien vouloir les partager si vous en aviez. Vous ne m'apprenez rien là...

« Je suppute que des études existent mais restent secrètes car BASF et consorts semblent tellement prompt à nous réconforter sur leur maîtrise du sujet qu’il ne peut en être autrement. »
=> Les études ne sont pas secrètes.
--> Tout à fait, c'est exactement ce que Monsanto a répondu à Corinne Lepage. Elles ne sont pas secrètes, elles sont confidentielles!

« Les ogms sont inutiles, pas rentables et dangereux. »
=> Rien que ça! Mais alors pourquoi les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à en cultiver?
--> C'est question a déjà été débattue précédemment. Mais vous n'écoutez pas.
Vous êtes donc un troll.

Un troll, affublé d'âneries qui courent désespérément derrière des carottes.
Mais il a raison, il paraît que les carottes rendent aimable...
Ce sera au moins ça de gagner!

@ Ari,
"croyance. En fait, c’est un paradoxe. Le fait même d’avoir cultivé d’une certaine manière depuis longtemps prouve que cela est durable."
=> Que cultivions-nous "il y a des millénaires"? Quelle était l'espérance de vie? Quelle était la fréquence des famines? Ce n'est pas parce que l'homme faisait de la survie que l'on est obligé de continuer comme il faisait.

"balivernes. L’envahissement de l’amarante dans les champs de maïs transgénique qu’il a fallu arracher à la main, un fiasco. La différence entre les belles promesses du coton Bt et la réalité des études/relevés sur le terrain"
=> Sur l'utilisation des herbicides sur les plantes HT lisez l'article intitulé ""Genetically modified glyphosate-tolerant soybean in the USA: adoption factors, impacts and prospects. A review" que vous trouverez facilement par google en version intégrale. L'apparition d"adventices résistantes au glyphosate n'est pas une spécificité des OGM. Tous les herbicides finisssent par rencontrer ce problème. Il faut mettre en place des régimes d'herbicides adaptés à chaque situation.

Répétez ad nauseam que le coton Bt est un désastre en Inde est un non-sens et n'en fera pas une vérité. Si ce coton était un désastre il n'y aurait pas un taux d'adoption de 90% !! J'ai fourni un lien vers un rapport de l'IFPRI dans mon commentaire du 28 juin à 12:17. Vous ne l'avez pas lu.

"réducteur et fallacieux. Selon votre interprétation, un monopole est alors ubiquiste et donc globalement inexistant. Je vous invite à mon tour à lire la définition de monopole(sur wikipédia par exemple)."
=> Il n'y a pas de monopole sur le marché du coton Bt en Inde. Les Indiens ont le choix entre différentes variétés de coton provenant de différentes compagnies, même si Mahyco domine le marché. On en a déjà parlé, c'est pas la peine d'en remettre une couche. J'ai fourni un lien vers un rapport qui traite de ce sujet dans le commentaire du 22 juin à 13:03 que vous n'avez sûrement pas lu.

"faux. Des cas de monstruosité ont été relevés sur des plants de maïs mexicains contaminés."
=> J'espère que vous faites de l'humour. C'est un des mythes propagés par MMR dans son film de propagande. Le mensonge est très facile à mettre en évidence pour qui connait un peu le sujet. Faites une recherche google avec les termes "crazy top of corn", cherchez des images. Vous verrez que "les maïs monstreux" ne sont en fait que des maïs attaqués par un champignon pathogène. Pour étayer son mensonge MMR utilise l'appui d'une scientifique connue pour ses position anti-OGM. Celle ci montre sur son écran d'ordinateur des fleurs d'Arabidopsis affectées par la surexpression d'un facteur de transcription (AGL21) de la famille d'Agamous (là aussi vous pouvez chercher des images sur google). Pour AGL21 vous pouvez chercher sur le site internet du TAIR.
Vous êtes la preuve vivante que les mensonges de la propagande anti-OGM sont très efficaces!

"contradictoire. La plante transformée perd une bonne partie de sa production d’amylose de part cette caractéristique supplémentaire. Votre raisonnement est simpliste, ce qui vous pousse à croire des choses erronées ou abstraites."
=> Ici la plante transformée acquière une caractéristique qui lui permet de ne pas produire un certain type d'amidon. Il n'y a rien de contradictoire avec ce que je disais plus haut. Vous prétendiez que les OGM sont plus vulnérables car, je cite "on n’a pas pu intégrer toutes les capacités de résistance que la nature avait élaborées au fil des temps". Avec votre réponse vous bottez en touche. Expliquez moi pourquoi il faudrait intégrer des capacités que la plante a déjà (et qui n'ont pas été retirées lors de la transgenèse).

"Faux et négationniste. Les politiques comme vous dites (sans trop savoir de qui on parle) n’écoutent justement pas les craintes populaires(majoritairement opposés) puisque certains ogms sont autorisés au sein de l’union. Les relevés/mesures/constatations font partie de la méthodologie scientifique. Si vous les niez, vous faîtes l’autruche mais cela ne vous autorise pas à dire qu’il n’y en a pas. Vous devez dire que vous n’en connaissez pas. Encore une fois, vous croyez à la non-existence d’une chose avant même d’en avoir vérifié sa probable existence. C’est donc du négationnisme."
=> J'aurais du préciser politiciens français (mais il n'y a pas qu'en France). Une trentaine d'OGM sont autorisés à l'importation en Europe, seulement deux à la culture. Un moratoire a été mis en place en France sur la culture du MON810 pour des raisons politiques. Aucune raison scientifique ne permet d'étayer ce moratoire. Que vous le vouliez ou non il n'y a aucune raison scientifique pour s'opposer "aux" OGM en général. Vous prétendez qu'il en existe, il ne vous sera donc pas difficile de les donner. Quant à utiliser le terme "négationnisme" je vous invite à en lire la définition puis à me présenter vos excuses.

"Incomplet et fallacieux. A vous lire, on pourrait croire que le Bt a tenu ses promesses. La diminution de l’usage des pesticides est reconnue car réelle, elle est de 7 à 8% réelle contre 70% annoncés. Vous voiler la face ne vous aide pas être lucide et vous garde dans l’ignorance."
=> La réduction de l'usage des insecticides n'est pas la même dans tous les pays. Elle est bien plus forte dans les pays développés (Inde notament où l'on a une réduction de l'ordre de 30 à 40%). En Espagne on est passé de 0,86 pulvérisation par an en moyenne sur le maïs conventionnel à 0,32 sur le maïs Bt).

"croyance et ignorance. Ce n’est pas une légende, des relevés du taux de suicide ont été mis en relation avec l’endettement et des témoignages les étayent."
=> Je n'ai pas dit le contraire (comme quoi je peux être d'accord avec vous sur certains points) ce qui est faux est d'associer le taux de suicide à l'utilisation du coton Bt.

"Une dépêche toute fraîche de chez Monsanto même : « …Des expérimentations ont été réalisés pour évaluer la résistance à Cry1Ac, la protéine Bt présente dans le coton Bollgard, et la résistance du ver rose de la capsule a bien été confirmée dans quatre districts du Gujarat… »."
=> ça a déjà été discuté sur ce blog dans les commentaires de l'article consacré à ce sujet. Vous y trouverez toutes les réponses à vos questions.

"Même remarque à votre égard, GP avait alerté l’opinion publique dès l’arrivée du coton Bt sur le marché. A savoir le risque de résistance accrue des « parasites ». Eh oui, GP est un mouvement proche de la nature qui connaît la ténacité de la vie et sa faculté à s’adapter mieux que vous, ne vous en déplaise. Alors, quelle voix les indiens auraient-ils du écouter? Celle de la prudence ou celle de la propagande capitaliste dont vous faites le relais?"
=> N'importe qui peut prédire qu'un jour les insectes développeront des résistances aux plantes Bt, c'est un mécanisme tout à fait naturel.

"Contre vérité. Mon propos était en faveur d’une culture naturelle non forcée."
=> En faveur de la cueillette donc.

"sophisme. L’uranium, le radium, … sont aussi présent en grandes quantités sur terre. Pour autant, est-il judicieux de l’extraire et de le répandre partout? A vous entendre, tout ceci est enfantin."
=> Vous auriez du mettre un double point après le mot "sophisme", ça aurait eu le mérite de prévenir le lecteur. Votre parallèle avec l'uranimum ne montre pas en quoi intégrer un gène de résistance à un antibio dans le génome d'une plante présenterait un risque de transfert plus important vers d'autres bactéries que le même gène déjà présent dans les bactéries du sol. Vous bottez en touche, c'est tout, avec un raisonnement que vous pensez juste mais qui ne l'est pas (un sophisme).

"Pareil, c’est simpliste et crédule de votre part. La technologie des ogms est très coûteuse et ses labos/usines très gourmandes en énergie. Le seul fait que les semences doivent être rachetées chaque année annule l’économie que vous avancez."
=> Parce que vous achetez des semences de patates? Si cette patate n'avait pas été créée les labos existeraient quand même, ils n'ont pas été construits exclusivement dans le but de produire cette pomme de terre.

"C’est la modification artificielle du code génétique en lui-même qui pose problème puisqu’il s’agit de modifier le « code source » unique de l’entité et d’insérer cette inconnue dans l’écosystème."
=> Ce à quoi vous me collez toute une série de définitions pour essayer de cacher votre ignorance du sujet. Ceci dit c'est bien d'avoir fait l'effort de chercher ses définitions, vous en aviez besoin. Au passage je vous informe que cultiver une nouvelle variété, qu'elle soit GM ou non revient à introduire un nouveau génome (une "inconnue" donc) dans l'"écosystème".

"Rien d’autre à ajouter si ce n’est que je veux bien parler de « fonctions génétiques » ou de « caractéristiques génétiques » si cela vous évite d’être confus. (étant donné que vous imaginiez que le « code génétique » n’englobe pas les fonctions mais uniquement le « texte »)"
=> Ce n'est pas moi qui suit confus. Malgré tout je suis déçu, vous avez fait l'effort de rechercher la définition de code génétique et vous n'en avez pas compris le sens. Le "code" génétique" n'englobe pas les "fonctions génétiques" (que vous ne définissez pas). Le code génétique n'est que la manière dont est codée l'information au sein de la molécule d'ADN. Le transgène ne modifie en rien ce code génétique. Les codons sont les mêmes dans tous les organismes, seul leur fréquence varie.

"Preuve de quoi donc ? Sans aller jusqu’au sinistre mensonge, j’avoue avoir oublié de mentionner que l’EFSA se base aussi sur ses propres ressources ainsi que diverses études de la communauté scientifique concernée. "
=> Vous n'avez rien oublié, je vous remts face à vos écrits: vous disiez "l’EFSA se protège d’un éventuel revers vis à vis de ces conclusions en se basant uniquement sur les informations fournies par le demandeur." Vous précisez bien "uniquement" ce qui veut bien dire en français qu'elle ne prend en compte aucune autre information que celles du pétitionnaire, ce qui est un mensonge.

"Ce n’est pas de ça que je parlais mais bref. En quoi cela poser-t-il un problème? Observons comment la nature se comporte. Une espèce s’implante à un endroit et prolifère, prolifère, …"
=> Allez le dire aux agriculteurs, ils seront content d'apprendre qu'ils n'ont pas à replanter de nouvelles graines chaque années car le maïs ou le blé "prolifère, prolifère ..."

"C’est bien là le problème. L’EFSA n’est pas objectif, elle ne sert que de relais si pas de tremplin."
=> Le fait que l'EFSA ne procède pas à ses propres tests ne la rend pas moins objective. Si elle le faisait les anti-OGM diraient qu'elle n'es t pas objectives car elle fait ses propres tests et qu'il faudrait qu'elle demande à un labo indépendant.

"En effet, c’est le clou du spectacle des guignols de l’EFSA qui propagent des certitudes infondées."
=> Là il faudrait en dire plus. De quelles incertitudes infondées parlez vous? Vous disiez en prétendant avoir lu le rapport (mais en fait juste son résumé) que les tests n'existent pas. Ces tests existent. Pour l'instant le guignol de l'histoire, c'est vous.

"J’imagine mais je vous demandais de bien vouloir les partager si vous en aviez. Vous ne m’apprenez rien là…"
=> Je vous ai dit que vous trouveriez plus de 200 référencs scientifiques à la fin du rapport de l'EFSA sur l'utilisation du marqueur de résistance aux antibiotiques. Vous avez la flegme de les chercher vous-même ou c'est trop compliqué pour vous?

"Tout à fait, c’est exactement ce que Monsanto a répondu à Corinne Lepage. Elles ne sont pas secrètes, elles sont confidentielles!"
=> Les études de toxicologie ne sont accessibles qu'aux experts des commissions d'évaluation. L'EFSA a accès à ses données, elles ne sont pas secrètes. Les études sur le transfert du gène marqueur ne sont pas confidentielles, elles sont publiées dans des journaux à comité de lecture.

"C’est question a déjà été débattue précédemment. Mais vous n’écoutez pas."
=> Vous ne m'avez pas expliqué pourquoi il y a de plus en plus d'agriculteurs qui cultivent des plantes qui, selon vous, sont "inutiles, pas rentables et dangereuses". Il y a là un paradoxe que vous devriez expliquer.

@ Ari,
« croyance. En fait, c’est un paradoxe. Le fait même d’avoir cultivé d’une certaine manière depuis longtemps prouve que cela est durable. »
=> Que cultivions-nous « il y a des millénaires »? Quelle était l’espérance de vie? Quelle était la fréquence des famines? Ce n’est pas parce que l’homme faisait de la survie que l’on est obligé de continuer comme il faisait.
--> Que faisons-nous d’autre que survivre pensez-vous ?
« balivernes. L’envahissement de l’amarante dans les champs de maïs transgénique qu’il a fallu arracher à la main, un fiasco. La différence entre les belles promesses du coton Bt et la réalité des études/relevés sur le terrain »
=> Sur l’utilisation des herbicides sur les plantes HT lisez l’article intitulé « »Genetically modified glyphosate-tolerant soybean in the USA: adoption factors, impacts and prospects. A review » que vous trouverez facilement par google en version intégrale. L’apparition d »adventices résistantes au glyphosate n’est pas une spécificité des OGM. Tous les herbicides finisssent par rencontrer ce problème. Il faut mettre en place des régimes d’herbicides adaptés à chaque situation.
--> Dès lors merci d’avoir confirmé que votre propos que je cites à nouveau : « Avec les OGM actuels il ne s’agit pas de produire plus mais de produire mieux. Les plantes Bt permettent de réduire l’usage des insecticides. » est faux.
Répétez ad nauseam que le coton Bt est un désastre en Inde est un non-sens et n’en fera pas une vérité. Si ce coton était un désastre il n’y aurait pas un taux d’adoption de 90% !! J’ai fourni un lien vers un rapport de l’IFPRI dans mon commentaire du 28 juin à 12:17. Vous ne l’avez pas lu.
--> Et répéter que la réalité du désastreux constat indien en la matière est faux est un mensonge.
« réducteur et fallacieux. Selon votre interprétation, un monopole est alors ubiquiste et donc globalement inexistant. Je vous invite à mon tour à lire la définition de monopole(sur wikipédia par exemple). »
=> Il n’y a pas de monopole sur le marché du coton Bt en Inde. Les Indiens ont le choix entre différentes variétés de coton provenant de différentes compagnies, même si Mahyco domine le marché. On en a déjà parlé, c’est pas la peine d’en remettre une couche. J’ai fourni un lien vers un rapport qui traite de ce sujet dans le commentaire du 22 juin à 13:03 que vous n’avez sûrement pas lu.
--> Je vous signale que vous êtes le seul à en remettre systématiquement une couche. D’ailleurs nous ne sommes plus que 2 là ! Quant au monopole, j’emploierai le ton condescendant et paternaliste qu’est le votre : visiblement, vous n’avez pas lu la définition du monopole ou ne l’avez pas comprise. La voici :
« Le monopole (du grec monos signifiant « un » et polein signifiant « vendre ») est, au sens strict, une situation dans laquelle un offreur est seul à vendre un produit ou un service donné à une multitude d’acheteurs.
L’application de cette définition dépend de la définition retenue pour le bien et pour le marché. Si on utilise une définition trop restrictive, le monopole est partout. Par exemple, chaque épicier a le monopole de la vente du sel dans un rayon de 50 mètres autour de sa boutique (cas du monopole local), ou Renault a le monopole des voitures Renault, ce qui n’est pas très utile à l’analyse.
Dans la réalité, il n’existe que deux cas où cette situation mérite une analyse théorique particulière :
1. Si les conditions de production de ce produit ou service sont telles qu’en situation concurrentielle, un seul offreur peut subsister sur ce marché (cas du monopole naturel).
2. Si la fourniture de ce produit ou service à cette même clientèle est interdite, soit par l’État (cas du monopole légal), soit par des mesures coercitives de l’offreur en place.
Par abus de langage, le terme de monopole sert aussi à décrire une situation proche de la définition précédente, dans laquelle une entreprise domine largement un marché où la concurrence existe, mais reste marginale. On réserve alors le terme d’oligopole à une situation où un petit groupe d’offreurs se partagent un marché à parts voisines.
La théorie économique considère que les situations de monopole sont nuisibles aux consommateurs, car dans une telle situation, l’offreur est capable d'imposer seul le prix de vente du produit concerné sans être attentif à sa qualité. Il se retrouve alors dans une situation dite de price-maker (faiseur de prix), tandis qu’une entreprise faisant face à la concurrence subit une situation de price-taker (preneur de prix) et est poussée à innover pour défendre sa position. La plupart des économistes en déduisent que les pouvoirs publics doivent combattre les situations de monopole et réguler les monopoles naturels.
D’après la théorie de la concurrence monopolistique, la situation de monopole (au sens large) est, dans la réalité, la plus fréquente, tandis que celle de la concurrence parfaite reste exceptionnelle. Cette théorie explique en effet que la plupart des entreprises disposent d’un monopole sur le produit qu’elles vendent, qui est le plus souvent distinct des produits, substituables mais différents, proposés par les firmes concurrentes. Grâce à la différenciation de leurs produits, un grand nombre d’entreprises concurrentes peuvent donc acquérir un relatif pouvoir de monopole sur un marché, c'est-à-dire une capacité à s'écarter du prix de marché.
La théorie des marchés contestables proposée par William Baumol soutient que, tant qu’il est possible à un nouvel entrant de s’implanter dans un secteur actuellement en situation de monopole, cette menace contraint l’offreur en place à se comporter comme s’il était en concurrence.
Les économistes de la tradition autrichienne soutiennent que tous les monopoles autres que les monopoles naturels sont nuisibles et doivent être combattus, y compris les monopoles d’Etat. Les interventions des pouvoirs publics censés protéger la concurrence sont en réalité des entraves à la concurrence et nuisent donc aux consommateurs.
Par symétrie au monopole, le monopsone à une situation où un demandeur dispose d’un monopole à l’achat. Lorsque le monopole fait face à un unique acheteur, on parle de monopole bilatéral. »

« faux. Des cas de monstruosité ont été relevés sur des plants de maïs mexicains contaminés. »
=> J’espère que vous faites de l’humour. C’est un des mythes propagés par MMR dans son film de propagande. Le mensonge est très facile à mettre en évidence pour qui connait un peu le sujet. Faites une recherche google avec les termes « crazy top of corn », cherchez des images. Vous verrez que « les maïs monstreux » ne sont en fait que des maïs attaqués par un champignon pathogène. Pour étayer son mensonge MMR utilise l’appui d’une scientifique connue pour ses position anti-OGM. Celle ci montre sur son écran d’ordinateur des fleurs d’Arabidopsis affectées par la surexpression d’un facteur de transcription (AGL21) de la famille d’Agamous (là aussi vous pouvez chercher des images sur google). Pour AGL21 vous pouvez chercher sur le site internet du TAIR.
Vous êtes la preuve vivante que les mensonges de la propagande anti-OGM sont très efficaces!
--> Je suis content d’apprendre que l’anti-propagande est au moins aussi efficace que la propagande. Quant à dire que des cas de monstruosités existent dans la nature donc rien ne permet de croire que cela puisse être imputable à une contamination transgénique c’est aussi idiot que paradoxal. Ce que vous dites n’est pas une preuve de mensonge mais de la diffamation.
« contradictoire. La plante transformée perd une bonne partie de sa production d’amylose de part cette caractéristique supplémentaire. Votre raisonnement est simpliste, ce qui vous pousse à croire des choses erronées ou abstraites. »
=> Ici la plante transformée acquière une caractéristique qui lui permet de ne pas produire un certain type d’amidon. Il n’y a rien de contradictoire avec ce que je disais plus haut. Vous prétendiez que les OGM sont plus vulnérables car, je cite « on n’a pas pu intégrer toutes les capacités de résistance que la nature avait élaborées au fil des temps ». Avec votre réponse vous bottez en touche. Expliquez moi pourquoi il faudrait intégrer des capacités que la plante a déjà (et qui n’ont pas été retirées lors de la transgenèse).
-->Tiens donc ? Je vous cites : « La plante transformée ne perd donc rien par rapport à l’originale » Et sa faculté de production d’amylose alors ? La réduction de cette fonction n’est-elle pas le but de la modification génétique de la patate Amflora ?
Qui botte en touche dites-moi ?
Quant à la phrase que vous citez, elle n’est pas de moi mais de Nicky. Preuve de votre sérieux.

« Faux et négationniste. Les politiques comme vous dites (sans trop savoir de qui on parle) n’écoutent justement pas les craintes populaires(majoritairement opposés) puisque certains ogms sont autorisés au sein de l’union. Les relevés/mesures/constatations font partie de la méthodologie scientifique. Si vous les niez, vous faîtes l’autruche mais cela ne vous autorise pas à dire qu’il n’y en a pas. Vous devez dire que vous n’en connaissez pas. Encore une fois, vous croyez à la non-existence d’une chose avant même d’en avoir vérifié sa probable existence. C’est donc du négationnisme. »
=> J’aurais du préciser politiciens français (mais il n’y a pas qu’en France). Une trentaine d’OGM sont autorisés à l’importation en Europe, seulement deux à la culture. Un moratoire a été mis en place en France sur la culture du MON810 pour des raisons politiques. Aucune raison scientifique ne permet d’étayer ce moratoire. Que vous le vouliez ou non il n’y a aucune raison scientifique pour s’opposer « aux » OGM en général. Vous prétendez qu’il en existe, il ne vous sera donc pas difficile de les donner. Quant à utiliser le terme « négationnisme » je vous invite à en lire la définition puis à me présenter vos excuses.
--> Il ne s’agit pas de ma volonté personnelle mais vous niez les études indépendantes démontrant les risques toxicologiques des ogms. Vous niez également que les décisions politiques se prennent sur base d’avis scientifiques (EFSA, HCB, …).
--> En outre, je maintiens que votre propos est négationniste. Nous ne parlions pas de la shoa que je sache. Je vais vous éclairer sur la définition de ce mot : « Une utilisation plus large du terme « négationnisme » se définit par la négation d'une réalité historique quelconque (économique, sociale, politique, etc.), malgré la présence de faits flagrants. Cet usage est aussi influencé par l'anglicisme « negationism » étant interprété comme étant la révision illégitime de faits historiques. » C’est totalement pertinent concernant votre propos.
« Incomplet et fallacieux. A vous lire, on pourrait croire que le Bt a tenu ses promesses. La diminution de l’usage des pesticides est reconnue car réelle, elle est de 7 à 8% réelle contre 70% annoncés. Vous voiler la face ne vous aide pas être lucide et vous garde dans l’ignorance. »
=> La réduction de l’usage des insecticides n’est pas la même dans tous les pays. Elle est bien plus forte dans les pays développés (Inde notament où l’on a une réduction de l’ordre de 30 à 40%). En Espagne on est passé de 0,86 pulvérisation par an en moyenne sur le maïs conventionnel à 0,32 sur le maïs Bt).
--> Vous dites à tue-tête que je devrais lire ceci et cela mais vous, lisez-vous seulement ce que je vous propose. Selon une étude du Dr. P.V. Satheesh, Directeur de la Société Deccan Développement de l’Andhra Pradesh, le taux de diminution de l’emploi d’insecticides est de 7% effectifs contre 70% annoncés par Monsanto. A ce niveau là, c’est de la publicité mensongère. A plus forte raison si les insectes développent une résistance accrue. En fait, le coton Bt « dope » les parasites. Comme le maïs a « dopé » l’amarante. Quel progrès dites-moi !
« croyance et ignorance. Ce n’est pas une légende, des relevés du taux de suicide ont été mis en relation avec l’endettement et des témoignages les étayent. »
=> Je n’ai pas dit le contraire (comme quoi je peux être d’accord avec vous sur certains points) ce qui est faux est d’associer le taux de suicide à l’utilisation du coton Bt.
--> Ce n’est pas faux, c’est inquiétant car des corollaires (sans être des preuves) sont fait étant donné que ces statistiques collent dans le temps avec l’arrivée du coton Bt (en considérant le décalage entre l’emprunt, l’achat et le surendettement issu des intrants toujours autant nécessaires). Avant de dire qu’il n’y a pas de lien de cause à effet (alors que c’est pourtant à craindre), il faudra d’autres analyses plus poussées. La seule certitude donnée, c’est que la culture du coton Bt n’a rien changé à la condition paysanne indienne qui s’empire.
« Une dépêche toute fraîche de chez Monsanto même : « …Des expérimentations ont été réalisés pour évaluer la résistance à Cry1Ac, la protéine Bt présente dans le coton Bollgard, et la résistance du ver rose de la capsule a bien été confirmée dans quatre districts du Gujarat… ». »
=> ça a déjà été discuté sur ce blog dans les commentaires de l’article consacré à ce sujet. Vous y trouverez toutes les réponses à vos questions.
--> Pfff, vous me faites pitié. Vous appelez ça des réponses. C’est de la propagande de bas étage. Mais continuez, vous êtes identifiés maintenant. Les trolls finissent toujours par s’enterrer tout seul. Vous êtes même prêt à accuser Monsanto sur certains points de sa politique quand ça vous arrange. Evidemment que Monsanto profite de ce fiasco pour vendre le coton Bt 2 ! Ca n’enlève rien à la cascade de casseroles des ogms et son cortège macabre de désastres humains et écologiques.
« Même remarque à votre égard, GP avait alerté l’opinion publique dès l’arrivée du coton Bt sur le marché. A savoir le risque de résistance accrue des « parasites ». Eh oui, GP est un mouvement proche de la nature qui connaît la ténacité de la vie et sa faculté à s’adapter mieux que vous, ne vous en déplaise. Alors, quelle voix les indiens auraient-ils du écouter? Celle de la prudence ou celle de la propagande capitaliste dont vous faites le relais? »
=> N’importe qui peut prédire qu’un jour les insectes développeront des résistances aux plantes Bt, c’est un mécanisme tout à fait naturel.
--> C’est pourtant la prétention des ogms. Il s’agit donc bien d’une chimère. Merci de l’avoir confirmé.
« Contre vérité. Mon propos était en faveur d’une culture naturelle non forcée. »
=> En faveur de la cueillette donc.
--> Oui tout à fait mon cher GFP. La cueillette plutôt que le cancer, l’ultralibéralisme immoral, les monopoles sans avenir. Ouf, vous avez enfin compris quelque chose.
« sophisme. L’uranium, le radium, … sont aussi présent en grandes quantités sur terre. Pour autant, est-il judicieux de l’extraire et de le répandre partout? A vous entendre, tout ceci est enfantin. »
=> Vous auriez du mettre un double point après le mot « sophisme », ça aurait eu le mérite de prévenir le lecteur. Votre parallèle avec l’uranimum ne montre pas en quoi intégrer un gène de résistance à un antibio dans le génome d’une plante présenterait un risque de transfert plus important vers d’autres bactéries que le même gène déjà présent dans les bactéries du sol. Vous bottez en touche, c’est tout, avec un raisonnement que vous pensez juste mais qui ne l’est pas (un sophisme).
--> L’analogie n’est pas la plus judicieuse, je vous le concède. Que diriez-vous de l’insertion de 30% d’une population génétiquement aberrante au sein d’une société saine de ce point de vue ? Cela vous parle-t-il plus. Mon raisonnement n’est que la transcription de la réaction de la nature face à l’invasion de bugs génétiques. Ouvrez les yeux. C’est triste de voir que vous tombez systématiquement à un niveau primaire du « c’est celui qui dit qui est ». Pathétique.
« Pareil, c’est simpliste et crédule de votre part. La technologie des ogms est très coûteuse et ses labos/usines très gourmandes en énergie. Le seul fait que les semences doivent être rachetées chaque année annule l’économie que vous avancez. »
=> Parce que vous achetez des semences de patates? Si cette patate n’avait pas été créée les labos existeraient quand même, ils n’ont pas été construits exclusivement dans le but de produire cette pomme de terre.
--> Vous croyez quoi, que Basf va les distribuer gratuitement ses patates ? Pourquoi ne pourrais-je pas acheter des graines de patate ? Ca n’existe pas d’après vous ? A production égale, on compare quand vous voulez les coûts d’une production ogm et les coûts d’une production permaculture.
« C’est la modification artificielle du code génétique en lui-même qui pose problème puisqu’il s’agit de modifier le « code source » unique de l’entité et d’insérer cette inconnue dans l’écosystème. »
=> Ce à quoi vous me collez toute une série de définitions pour essayer de cacher votre ignorance du sujet. Ceci dit c’est bien d’avoir fait l’effort de chercher ses définitions, vous en aviez besoin. Au passage je vous informe que cultiver une nouvelle variété, qu’elle soit GM ou non revient à introduire un nouveau génome (une « inconnue » donc) dans l’ »écosystème ».
--> Eh oui, contrairement à vous, je fait des efforts. Il est vital pour la biodiversité, qui est elle-même un facteur crucial de viabilité, que les espèces de la même famille se croisent. La nature le fait en permanence. Ce que vous refusez de comprendre, c’est que vous ne lui arrivez pas à la cheville et que vous le fait dans le but inverse ;c'est-à-dire l’uniformisation et la domination d’une seule espèce. Si vous ne comprenez pas cela, vous êtes condamné à faire joujou dans vos labos.
« Rien d’autre à ajouter si ce n’est que je veux bien parler de « fonctions génétiques » ou de « caractéristiques génétiques » si cela vous évite d’être confus. (étant donné que vous imaginiez que le « code génétique » n’englobe pas les fonctions mais uniquement le « texte ») »
=> Ce n’est pas moi qui suit confus. Malgré tout je suis déçu, vous avez fait l’effort de rechercher la définition de code génétique et vous n’en avez pas compris le sens. Le « code » génétique » n’englobe pas les « fonctions génétiques » (que vous ne définissez pas). Le code génétique n’est que la manière dont est codée l’information au sein de la molécule d’ADN. Le transgène ne modifie en rien ce code génétique. Les codons sont les mêmes dans tous les organismes, seul leur fréquence varie.
--> Ca vous plait hein de jouer sur les mots et d’étaler vulgairement vos termes rigoureux ? Si vous êtes à la hauteur de vos prétentions vous devriez être capable de comprendre les propos d’un profane même s’il commet des erreurs de sémantique. Vous êtes beaucoup trop pédant et psychorigide pour ça.
« Preuve de quoi donc ? Sans aller jusqu’au sinistre mensonge, j’avoue avoir oublié de mentionner que l’EFSA se base aussi sur ses propres ressources ainsi que diverses études de la communauté scientifique concernée. »
=> Vous n’avez rien oublié, je vous remts face à vos écrits: vous disiez « l’EFSA se protège d’un éventuel revers vis à vis de ces conclusions en se basant uniquement sur les informations fournies par le demandeur. » Vous précisez bien « uniquement » ce qui veut bien dire en français qu’elle ne prend en compte aucune autre information que celles du pétitionnaire, ce qui est un mensonge.
--> Pour qui vous prenez-vous ? Je vous trouve bien grossier de vous méprendre de la sorte sur mes intentions ! Je précisais bien « uniquement » car je pense que l’avis de l’EFSA basé sur ces précédents travaux ainsi que ceux du domaine scientifique concerné n’abouti pas à un avis scientifique concluant et satisfaisant. Votre mauvaise foi tourne à l’infamie monsieur GFP ! Relisez-moi avant de me juger de la sorte. Vous m’en aviez fait la remarque et je vous ai répondu en corrigeant mon oubli. Puisque vous êtes prompt à demander des excuses, voyons si vous êtes aussi prompt à en présenter !
« Ce n’est pas de ça que je parlais mais bref. En quoi cela poser-t-il un problème? Observons comment la nature se comporte. Une espèce s’implante à un endroit et prolifère, prolifère, … »
=> Allez le dire aux agriculteurs, ils seront content d’apprendre qu’ils n’ont pas à replanter de nouvelles graines chaque années car le maïs ou le blé « prolifère, prolifère … »
--> J’en connais qui en sont très content. Ils en vivent très bien même. Malheureusement, la permaculture n’a pas bénéficié de la même propagande publicitaire ni des subventions alléchantes de l’agriculture industrielle. S’ils replantent, c’est uniquement parce que les pollinisateurs n’existent plus dans la zone cultivée ; le biotope qui permet de les accueillir non plus d’ailleurs. C’est sur qu’à coup d’insecticides…
D’ailleurs, cela fait des années que nous invitons des agriculteurs à venir observer notre travail et ses résultats. Petit à petit car nous n’avons pas l’envie d’imposer cette pratique. Nous estimons juste de la proposer plutôt. C’est toute la différence entre vous et moi.
« C’est bien là le problème. L’EFSA n’est pas objectif, elle ne sert que de relais si pas de tremplin. »
=> Le fait que l’EFSA ne procède pas à ses propres tests ne la rend pas moins objective. Si elle le faisait les anti-OGM diraient qu’elle n’es t pas objectives car elle fait ses propres tests et qu’il faudrait qu’elle demande à un labo indépendant.
--> Vous leur prêtez des intentions qu’ils n’ont pas. C’est d’ailleurs stupide de dire ça puisque c’est exactement ce qu’ils réclament. Vous êtes haineux comme bonhomme.
« En effet, c’est le clou du spectacle des guignols de l’EFSA qui propagent des certitudes infondées. »
=> Là il faudrait en dire plus. De quelles incertitudes infondées parlez vous? Vous disiez en prétendant avoir lu le rapport (mais en fait juste son résumé) que les tests n’existent pas. Ces tests existent. Pour l’instant le guignol de l’histoire, c’est vous.
--> Vous travaillez pour l’EFSA vous non ? Si ce n’est pas le cas, envoyez leur un cv. Ils ont peut-être une place pour vous à la com… Cela dit vous devriez un peu évoluer et sortir du « c’est celui qui dit qui est ». C’est un peu trop « bebête » pour ce genre de boîte prestigieuse.
« J’imagine mais je vous demandais de bien vouloir les partager si vous en aviez. Vous ne m’apprenez rien là… »
=> Je vous ai dit que vous trouveriez plus de 200 référencs scientifiques à la fin du rapport de l’EFSA sur l’utilisation du marqueur de résistance aux antibiotiques. Vous avez la flegme de les chercher vous-même ou c’est trop compliqué pour vous?
--> Vous êtes agressif et en boucle ma parole ? La question est pourtant simple.
Si vous avez des études complètes de ces firmes et d’autres labos sur les incidences mesurées des ogms sur la chaîne alimentaire complète et l’écosystème entier, partagez-les. Ne soyez pas agressif et désagréable, je n’y peux rien si vous ne comprenez pas ce que je vous écris. Or, concernant l’Amflora, aucune de vos références ne propose d’études sur la chaîne alimentaire complète et l’écosystème entier. Si vous avez cela sous le bras, je serais intéressé de les lire.
« Tout à fait, c’est exactement ce que Monsanto a répondu à Corinne Lepage. Elles ne sont pas secrètes, elles sont confidentielles! »
=> Les études de toxicologie ne sont accessibles qu’aux experts des commissions d’évaluation. L’EFSA a accès à ses données, elles ne sont pas secrètes. Les études sur le transfert du gène marqueur ne sont pas confidentielles, elles sont publiées dans des journaux à comité de lecture.
--> Et en matière de santé public qu’est-ce qui prime l’étude toxicologique ou la prouesse technique ?
« C’est question a déjà été débattue précédemment. Mais vous n’écoutez pas. »
=> Vous ne m’avez pas expliqué pourquoi il y a de plus en plus d’agriculteurs qui cultivent des plantes qui, selon vous, sont « inutiles, pas rentables et dangereuses ». Il y a là un paradoxe que vous devriez expliquer.
--> Il y a un paradoxe en effet, une injustice pour être plus exact. Vous en êtes un de plus de paradoxe. Vous avez reçu des avis, des informations et des arguments sur cette question mais vous persistez à faire l’autruche. Vous ressassez constamment les mêmes boniments, les mêmes propos, les mêmes mensonges.
Vous êtes un troll, c’était tout ce que je voulais démontrer et vous m’avez bien aidé.

C'est celui qui dit qui est! Voilà toute la consistance de votre discours.
J'abdique, je ne fait pas le poids face au roi des trolls et je perds mon temps.
J'ai une cueillette prolifique qui m'attend ...

"Que faisons-nous d’autre que survivre pensez-vous ?"
=> Rien ne vous empêche de vivre votre vie telle que vous l'entendez, de chasse et de cueillette. Vous comprendrez ce que le terme "survie" implique. Perso je préfère passer moins de temps que mes ancêtres à trimer dans les champs pour récolter ma maigre pitance.

"Dès lors merci d’avoir confirmé que votre propos que je cites à nouveau : « Avec les OGM actuels il ne s’agit pas de produire plus mais de produire mieux. Les plantes Bt permettent de réduire l’usage des insecticides. » est faux."
=> Vous me répondez ça après avoir parlé d'herbicides... comprenne qui pourra. En Espagne les traitement insecticides sur le maïs ont été divisé par deux. Vous pouvez le nier mais ce sont des faits.

"Et répéter que la réalité du désastreux constat indien en la matière est faux est un mensonge."
=> Depuis l'introduction du coton Bt les rendements en Inde sont passés de 300 à plus de 500 kg/ha. L'utilisation d'insecticide a baissé de plus de 30%. Il y a plusieurs études scientifiques là-dessus que vous trouverez dans le rapport de l'IFPRI (que vous n'avez pas lu). Vous pouvez le nier mais ce sont des faits. C'est d'ailleurs aussi ce qui explique que le taux d'adoption atteint les 90%. Tout ce que vous avez à répondre à ça c'est l'avis d'une organisation d'activistes décroissants (Deccan Développement).

"Par abus de langage, le terme de monopole sert aussi à décrire une situation proche de la définition précédente, dans laquelle une entreprise domine largement un marché où la concurrence existe, mais reste marginale."
=> C'est bien ce que je disais, on ne peut pas parer de monopole, merci de confirmer mes dires..

"Quant à dire que des cas de monstruosités existent dans la nature donc rien ne permet de croire que cela puisse être imputable à une contamination transgénique c’est aussi idiot que paradoxal. Ce que vous dites n’est pas une preuve de mensonge mais de la diffamation."
=> Ce n'est en rien de la diffamation, je vous ai donné tout les éléments qui montrent que c'est un mensonge. Vous pouvez nier la réalité si ça vous chante. Je suis prêt à parier que vous n'avez jamais entendu parlé de Sclerophthora macrospora ni du gène Agamous... et après vous dites que je me fais mon opinion sur des croyances... rigolo va.

"La plante transformée ne perd donc rien par rapport à l’originale » Et sa faculté de production d’amylose alors ? La réduction de cette fonction n’est-elle pas le but de la modification génétique de la patate Amflora ?
Qui botte en touche dites-moi ?"
=> Vous pouvez persévérer dans la voie du mensonge, cela ne me dérange pas. Chacun peut constater ici qui raconte la vérité. Dans l'Amflora on ajoute un caratère qui permet de réduire la production d'amylose. VOUS prétendiez que les OGM sont plus vulnérables car, je cite « on n’a pas pu intégrer toutes les capacités de résistance que la nature avait élaborées au fil des temps ». C'est une ânerie sans nom. Qu'est ce que la production d'amylose a à voir avec "les capacités de résistance"? VOUS bottez en touche en essayant d'amener un argument qui n'a rien à voir avec vos propres dires et qui ne contredit en rien ce que je disais.

"Il ne s’agit pas de ma volonté personnelle mais vous niez les études indépendantes démontrant les risques toxicologiques des ogms. Vous niez également que les décisions politiques se prennent sur base d’avis scientifiques (EFSA, HCB, …)."
=> Je ne nie aucune étude. Je les ai toutes lu. Il n'y a aucune étude qui montre des risques toxicologiques liés à la consommation des OGM actuellement sur le marché. Les décisions politiques ne suivent pas les avis de l'EFSA ou du HCB sinon le MON810 serait déjà autorisé à la culture en France. Pareil pour l'Amflora pour laquelle l'Afssa et l'ex-CGB n'avait émis aucune objection.

"Selon une étude du Dr. P.V. Satheesh, Directeur de la Société Deccan Développement de l’Andhra Pradesh, le taux de diminution de l’emploi d’insecticides est de 7% effectifs contre 70% annoncés par Monsanto."
=> "Deccan Développement" est une association d'altermondialistes prônant la décroissance. Ils ont fermement opposés aux OGM.

"Ce n’est pas faux, c’est inquiétant car des corollaires (sans être des preuves) sont fait étant donné que ces statistiques collent dans le temps avec l’arrivée du coton Bt (en considérant le décalage entre l’emprunt, l’achat et le surendettement issu des intrants toujours autant nécessaires)."
=> Ben tiens! Comment expliquez vous qu'en 2000 on avait environ 16000 suicides par an chez les paysans indiens et que l'on avait aussi dans les 16000 suicides par an en 2006 alors que la tendance était à la hausse depuis des années? En 2000 on avait 0 ha de coton Bt et en 2006 il couvrait déjà 60% des surfaces cultivées. C'est amusant comme dès qu'on se penche sur les chiffres le monde imaginaire des anti-OGM s'écroule. Pour les antis OGM les indiens sont vraiment trop bêtes, ils achètent du coton qui les pousse au suicide!

"Avant de dire qu’il n’y a pas de lien de cause à effet (alors que c’est pourtant à craindre), il faudra d’autres analyses plus poussées. La seule certitude donnée, c’est que la culture du coton Bt n’a rien changé à la condition paysanne indienne qui s’empire."
=> Ces analyses ont été faites, vous vous obstinez à les ignorer car elle ne correspondent pas à ce que vous voulez entendre. Vous êtes dans le déni.

"Evidemment que Monsanto profite de ce fiasco pour vendre le coton Bt 2 ! Ca n’enlève rien à la cascade de casseroles des ogms et son cortège macabre de désastres humains et écologiques."
=> Casseroles dont on attend toujours un début de preuves.

"Oui tout à fait mon cher GFP. La cueillette plutôt que le cancer, l’ultralibéralisme immoral, les monopoles sans avenir. Ouf, vous avez enfin compris
quelque chose."
=> Je préfère mourir d'un cancer à 75 ans que de faim à 35. Chacun sa société idéale.

"L’analogie n’est pas la plus judicieuse, je vous le concède. Que diriez-vous de l’insertion de 30% d’une population génétiquement aberrante au sein d’une société saine de ce point de vue ? Cela vous parle-t-il plus."
=> L'Amflora n'est pas moins "saine" qu'une patate conventionnelle.

"Mon raisonnement n’est que la transcription de la réaction de la nature face à l’invasion de bugs génétiques. Ouvrez les yeux. C’est triste de voir que vous tombez systématiquement à un niveau primaire du « c’est celui qui dit qui est ». Pathétique."
=> L'"invasion de bugs génétiques".... Y'en a un qu'a abusé des films de science fiction quand il était jeune.

"Vous croyez quoi, que Basf va les distribuer gratuitement ses patates ? Pourquoi ne pourrais-je pas acheter des graines de patate ? Ca n’existe pas d’après vous ? A production égale, on compare quand vous voulez les coûts d’une production ogm et les coûts d’une production permaculture."
=> N'oubliez pas d'intégrer dans vos calculs le cout de la purification de l'amylopectine.

"Ca vous plait hein de jouer sur les mots et d’étaler vulgairement vos termes rigoureux ?"
=> Je ne joue pas sur les mots. Les termes que vous utilisez ont une signification. Si vous ne la comprenez pas je n'en suis pas responsable.

"Si vous êtes à la hauteur de vos prétentions vous devriez être capable de comprendre les propos d’un profane même s’il commet des erreurs de sémantique. Vous êtes beaucoup trop pédant et psychorigide pour ça."
=> Je n'ai aucune excuse envers un prétentieux qui parle de choses qu'il ne comprend pas et qui s'imagine pouvoir donner des leçons.

"Pour qui vous prenez-vous ? Je vous trouve bien grossier de vous méprendre de la sorte sur mes intentions !"
=> Je n'ai aucune leçon à recevoir de quelqu'un qui accumule les mensonges et les sophismes à deux balles dans chacune de ses réponses et qui me traite de troll et de négationiste dans chacun de ses posts. Chacun a le respect qu'il mérite. Vous avez tout mon mépris.

"Je précisais bien « uniquement » car je pense que l’avis de l’EFSA basé sur ces précédents travaux ainsi que ceux du domaine scientifique concerné n’abouti pas à un avis scientifique concluant et satisfaisant."
=> Je vous trouve bien présomptueux pour juger de la pertinence des avis de l'EFSA... surtout venant de quelqu'un qui n'a rien compris au code génétique et qui n'a jamais pris la peine de lire la moindre publication scientifique sur le sujet.

"Votre mauvaise foi tourne à l’infamie monsieur GFP ! Relisez-moi avant de me juger de la sorte. Vous m’en aviez fait la remarque et je vous ai répondu en corrigeant mon oubli. Puisque vous êtes prompt à demander des excuses, voyons si vous êtes aussi prompt à en présenter !"
=> Je ne vous présenterais aucune excuse. Votre mauvaise est telle qu'elle devrait vous étouffer. Il ne s'agissait pas d'un oubli, bien au contraire. Chacun peut le constater en relisant vos écrits. Vous aviez bien précisé dans votre phrase "uniquement". Ce n'est en rien un oubli, c'est un acte délibéré.

"S’ils replantent, c’est uniquement parce que les pollinisateurs n’existent plus dans la zone cultivée ; le biotope qui permet de les accueillir non plus d’ailleurs. C’est sur qu’à coup d’insecticides…"
=> Trop fort. Ils replantent parce que les graines ont été récoltées. Par ailleurs pour le maïs resemer des graines d'hybrides ne donne rien d'intéressant. Vous en connaissez qui plantent du blé qu'une seule fois et le laisse "proliférer" tout seul?

"D’ailleurs, cela fait des années que nous invitons des agriculteurs à venir observer notre travail et ses résultats. Petit à petit car nous n’avons pas l’envie d’imposer cette pratique. Nous estimons juste de la proposer plutôt. C’est toute la différence entre vous et moi."
=> Des années déjà... et vous n'avez pas rencontré le succès escompté! ... A votre place je me remettrais en cause.

"Vous leur prêtez des intentions qu’ils n’ont pas. C’est d’ailleurs stupide de dire ça puisque c’est exactement ce qu’ils réclament. Vous êtes haineux comme bonhomme."
=> A force de lire les âneries des anti-OGM je connais leur mode de fonctionnement par cœur. Ils traitent les scientifiques de l'EFSA de vendus. Qu'est-ce que ce serait si en plus ils réalisaient eux-mêmes des expériences complémentaires!!

"Vous travaillez pour l’EFSA vous non ? Si ce n’est pas le cas, envoyez leur un cv. Ils ont peut-être une place pour vous à la com… Cela dit vous devriez un peu évoluer et sortir du « c’est celui qui dit qui est ». C’est un peu trop « bebête » pour ce genre de boîte prestigieuse."
=> L'EFSA n'est pas une boite, c'est une agence de contrôle. Ils n'ont pas à faire du chiffre.

"Si vous avez des études complètes de ces firmes et d’autres labos sur les incidences mesurées des ogms sur la chaîne alimentaire complète et l’écosystème entier, partagez-les."
=> Il n'y a aucune étude sur "la chaine alimentaire complète" ni sur "l'écosystème entier". Il y a toute une série d'étude sur les aspect toxicologiques et les différents paramètres qui compose l'écosystème. Par exemple, rien que sur le maïs Bt vous en trouverez toute une floppée sur les paramètres agronomiques, la coexistence, les méthodes de détection, la santé, la composition des plantes GM, l'impact sur l'usage d'insecticides, l'impact sur les insectes non cibles, l'impact sur les microorganismes et les nématodes, le mode d'action des protéines Cry, leur persistance, la dispersion du pollen et des graines ainsi que le développement de résistances. Un peu de lecture pour vous:
http://www.springerlink.com/content/r6052757667ng364/MediaObjects/11248_2009_9297_MOESM1_ESM.doc
Et encore, cette liste est loin d'être exhaustive. Mais comme vous n'en lirez aucune ce n'est pas la peine de vous en fournir plus.

"Ne soyez pas agressif et désagréable, je n’y peux rien si vous ne comprenez pas ce que je vous écris. Or, concernant l’Amflora, aucune de vos références ne propose d’études sur la chaîne alimentaire complète et l’écosystème entier. Si vous avez cela sous le bras, je serais intéressé de les lire."
=> Je vous ai déjà donné un lien vers un rapport de l'EFSA qui cite plus de 200 études scientifiques sur les conséquences éventuelles de l'utilisation du gène de résistance utilisé pour l'Amflora. Vous pouvez continuer à les ignorer mais cela ne vous honore pas. Surtout venant de quelqu'un qui traite les autres de trolls et de négationniste mais qui refuse de prendre pied dans la réalité.

"Il y a un paradoxe en effet, une injustice pour être plus exact. Vous en êtes un de plus de paradoxe. Vous avez reçu des avis, des informations et des arguments sur cette question mais vous persistez à faire l’autruche. Vous ressassez constamment les mêmes boniments, les mêmes propos, les mêmes mensonges.
Vous êtes un troll, c’était tout ce que je voulais démontrer et vous m’avez bien aidé."
=> Dans l'histoire je sais qui fait le troll et ce n'est pas moi. Pour vous dire quelque chose suffit à vous convaincre que "allez, c'est bon j'ai balancé mon argument, la personne en face est convaincue". Aucun des arguments que vous avez avancé est convaincant. J'attends toujours une explication rationnelle sur le succès du coton Bt en Inde. Je pourrai attendre longtemps. Vous ne pouvez pas répondre à cette question et pour cause, ce serait tout votre système de pensée qui s'écroulerait.

"C’est celui qui dit qui est! Voilà toute la consistance de votre discours.
J’abdique, je ne fait pas le poids face au roi des trolls et je perds mon temps.
J’ai une cueillette prolifique qui m’attend …"
=> Allez bon vent et bon débarras!

GFP ne serait-il pas un des cobayes de Pusztai : "... les rats des groupes expérimentaux présentaient des cerveaux, des foies et des testicules moins développés que ceux du groupe contrôle, ainsi que des tissus atrophiés, notamment dans le pancréas et l’intestin...". Je ne sais pas ce qu'il en est de son intestin mais son cerveau est moins développé que les autres, c'est sur...

L’affaire Pusztai : l’exemple des OGM

« En tant que scientifique qui travaille activement dans ce domaine, je considère qu’il n’est pas juste de prendre les citoyens britanniques pour des cobayes. » Diffusés le 10 août 1998 dans le magazine World in action de la BBC, ces quelques mots relatifs aux OGM ont bouleversé la carrière d’Arpad Pusztai, un biochimiste de renommée internationale qui travailla pendant trente ans (de 1968 à 1998) au Rowett Research Institute d’Aberdeen (Écosse).

1. L’étude sur les pommes de terres transgéniques.

L’affaire commence en 1995, lorsque l’Institut Rowett pour lequel travaille Pusztai depuis de nombreuses années, reçoit un financement de 2 millions d’euros du ministère écossais de l’Agriculture afin d’évaluer l’impact des OGM sur la santé humaine. La place de directeur du programme de recherche est offerte à Pusztai, qui sera en charge de superviser une équipe de trente chercheurs. A l’époque, aucune étude scientifique n’avait encore été publiée sur le sujet.

En accord avec le ministère, l’Institut Rowett décide de travailler sur des pommes de terre transgéniques, en leur insérant le gène qui fabrique la lectine du perce-neige (GNA). « Les études préliminaires avaient montré que les pommes de terre repoussaient effectivement les attaques des pucerons, explique Arpad Pusztai. Par ailleurs, nous savions qu’à l’état naturel la GNA n’était pas dangereuse pour des rats, même quand ils en absorbaient une dose huit cents fois supérieure à celle produite par les OGM. Il nous restait donc à évaluer les effets éventuels des pommes de terre transgéniques sur les rats. » A l’époque le chercheur était favorable aux manipulations génétiques. [1]

L’analyse de la composition chimique de la pomme de terre transgénique révèle bon nombre d’informations. Tout d’abord, les chercheurs découvrent qu’elle n’est pas similaire à celle des pommes de terres conventionnelles. De plus ils se rendent compte que les pommes de terres transgéniques ne sont pas similaires entre elles non plus, parce que d’une lignée à l’autre, la quantité de lectine exprimée pouvait varier de 20%. Ces premières conclusions remettent partiellement en cause la précision et la stabilité des manipulations génétiques. Le scientifique émet une série d’hypothèse :

- Cette imprécision viendrait de l’utilisation des canons à gènes qui introduisent le gène sélectionné de façon aléatoire au sein du génome de la plante modifiée, ce qui expliquerait en retour la variabilité de l’expression de la protéine, en l’occurrence la lectine.

- Cette imprecision viendrait de l’implication du « promoteur 35s », issue du gène du virus de la mosaïque du chou-fleur, destiné à promouvoir l’expression de la protéine.

En tout état de cause, le principe d’équivalence en substance subit une sévère entorse.

Dans un deuxième temps, l’équipe de chercheurs poursuit son étude auprès de rats nourris avec la pomme de terre transgénique.
Le protocole prévoit de suivre quatre groupes de rats depuis le sevrage jusqu’à cent dix jours : « Rapporté à l’homme, précise Arpad Pusztai, cela revient à suivre un enfant depuis l’âge d’un an à neuf ou dix ans, c’est-à-dire dans la période où son organisme est en pleine croissance. »

L’analyse des tissus de leurs cobayes apporte de précieux enseignements. En effet comme l’explique le Pr Pusztai : « les rats des groupes expérimentaux présentaient des cerveaux, des foies et des testicules moins développés que ceux du groupe contrôle, ainsi que des tissus atrophiés, notamment dans le pancréas et l’intestin. Par ailleurs, nous avons constaté une prolifération des cellules dans l’estomac et cela est inquiétant, parce que cela peut faciliter le développement de cancers causés par des produits chimiques. Enfin, le système immunitaire de l’estomac était en surchauffe, ce qui indiquait que les organismes des rats traitaient ces pommes de terre comme des corps étrangers. Nous étions convaincus que c’était le processus de manipulation génétique qui était à l’origine de ces dysfonctionnements et pas le gène de la lectine dont nous avions testé l’innocuité à l’état naturel. Apparemment, contrairement à ce qu’affirmait la FDA, la technique d’insertion n’était pas une technologie neutre, puisqu’elle produisait, à elle seule, des effets inexpliqués. » [2]

2. La polémique sur « les aliments Frankenstein ».

Le Pr Pusztai entend faire part de ses conclusions à ses supérieurs de l’Institut Rowett dont le directeur P. James, qui est l’un des douze sages du « Comité consultatif sur les processus et les aliments nouveaux » chargé d’évaluer au Royaume-Uni la sécurité des OGM avant leur mise sur le marché. Avec l’accord de sa direction, Arpad Pusztai décide d’en informer l’opinion publique par le biais d’une interview lors de l’émission World in Action de Granada Television, qui est une chaîne de télévision britannique commerciale du groupe ITV et diffusée le 10 août 1998. Cette interview fera basculer sa carrière.

Le 12 août 1998, A. Pusztai est convoqué par le Pr. James qui lui annonce la suspension de son contrat à l’Institut Rowett jusqu’à sa mise à la retraite. L’équipe de recherche est par ailleurs dissoute et ses documents confisqués. De plus, A. Pusztai est frappé d’un « gag order », une interdiction de communiquer avec la presse sous peine de poursuite, ce qui lui interdit de répondre à toute les attaques publiques dont il est la cible. Le Pr James accusera Pusztai d’avoir nourri les rats, non pas avec des pommes de terre contenant la lectine du perce-neige, mais avec une lectine appelé « con A » connue pour sa toxicité.

Un comité scientifique de soutient se met en place pour soutenir le Professeur Pusztai, qui après relecture de son étude confirmera la véracité de ses conclusions. En réponse, de nombreux scientifiques favorables aux biotechnologies, dont certains de la Royal Society, entament une nouvelle campagne de dénigrement des travaux de A. Pusztai. Dans un article paru le 1 Novembre 1999, Le Guardian révèle au public que la Royal Society a constitué une « cellule de dénigrement », dont le but est de « modeler l’opinion publique et scientifique sur une ligne pro-OGM et de contrer les scientifiques opposés ainsi que les groupes environnementaux » [3]. Un membre de la Royal Society, P. Lachmann, tentera de faire pression sur le directeur d’une revue scientifique pour empêcher la parution de la recherche du Pr. Pusztai et du Pr. Ewen.

Le Pr Ewen commente à propos de l’attitude de la Royal Society qu’elle a « soutenu dès le début le développement des OGM, et nombreux sont ses membres, comme le professeur Lachmann, qui travaillent comme consultants pour les firmes de biotechnologies. » [4]

Enfin le Pr. Ewen déclare que selon lui « la décision d’arrêter leur travail a été prise au plus haut niveau », par Tony Blair en personne qui aurait appelé à deux reprises le directeur de l’Institut Rowett, car les « Américains trouvaient que notre étude portait préjudice à leur industrie de la biotechnologie, et tout particulièrement à Monsanto… » De fait, cette information a été confirmée par un ancien administrateur de l’Institut Rowett, le professeur Robert Orskov, qui a rapporté en 2003 au Daily Mail que « Monsanto avait téléphoné à Bill Clinton, puis Clinton à Blair, et Blair à James … » [5]

Biographie : http://en.wikipedia.org/wiki/%C3%81rp%C3%A1d_Pusztai

[1] Le monde selon Monsanto, Marie-Monique Robin, coédition La découverte/Arte ed., 2008, p215-216

[2] Interview du Pr Pusztai par MM. Robin, Le Monde selon Monsanto, coédition La découverte/Arte editions, 2008, p217

[3] Laurie FLYNN et Michael Sean GILLARD, « Pro-GM food scientist “threatened editor” », The Guardian, 1er novembre 1999.

[4] D’après le Guardian, le professeur Lachmann était consultant pour des sociétés comme Geron Biomed, Adprotech et SmithKline Beecham

[5] Andrew ROWELL, « The sinister sacking of the world’s leading GM expert – and the trail that leads to Tony Blair and the White House », The Daily Mail, 7 juillet 2003

@ Ari,

Au lieu de nous ressortir les âneries de Pusztai 11 ans après qu'il les aient été publiés (incroyable ce que les légendes peuvent avoir la vie longue!!) dites moi simplement quel est le contrôle que Pusztai a utilisé dans son expérience. Quand vous aurez compris que l'expérience elle-même est mal conçue vous y verrez un peu plus clair. Un peu de lecture pour vous, paragraphe 3.2:
http://arjournals.annualreviews.org/doi/pdf/10.1146/annurev.arplant.58.032806.103840
Les références sont clairement indiquées.

Et bien sûr, j'oubliais de citer le rapport de la Royal Society, dont votre texte ne rapporte aucun des arguments avancés, bien entendu , juste des accusation non-fondées de conflits d'intérêts. Accuser le contradicteur d'être à la solde de l'ennemi évite de s'intéresser à ses arguments n'est-ce pas?
http://royalsociety.org/Review-of-data-on-possible-toxicity-of-GM-potatoes/

Les gens curieux s'amuseront à comparer les arguments de la Royal Society avec la publication originale de Pusztai:
http://biomarket1.com/alimentazione/Pusztai.pdf

Malheureusement pour les anti-OGM, Pusztai s'est planté en beauté!!

en tout cas,c'est bien que le Luxembourg est été libéré de la pomme de terre au OGM

Donnez votre avis

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par :
- le blocage du posteur
- l'effacement des commentaires incriminés

Voir nos conditions d'utilisation

Tous les champs sont obligatoires.

Votre nom sera affiché sur le site, visible de tous et donc indexable par les sites de recherche type Google. Veuillez utiliser un pseudonyme si vous ne voulez pas que votre identité soit visible et se retrouve sur d'autres sites.
Elle ne sert qu'à des fins d'administration et ne sera pas publiée sur le site.
Pour lutter contre le spam publicitaire, de nombreux mots sont interdits dans les commentaires. Si ces mots sont présents, votre commentaire sera automatiquement rejeté ou mis en fil d'attente de modération.
De plus, nous n'acceptons que 3 adresses web (URL) au maximum dans les commentaires.

Si votre commentaire est bloqué, il n'apparaîtra pas.
Merci de patienter pour que celui-ci soit mis en ligne.
Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.