Tribunal Monsanto : un procès symbolique mais juste et légitime

Du 14 au 16 octobre 2016 des agriculteurs, des scientifiques et des activistes du monde entier se sont rassemblés au Tribunal Monsanto à La Hague, aux Pays-Bas. Leur objectif ? Dénoncer la multinationale de l’agroalimentaire pour crimes contre l’humanité, crimes contre l’environnement et écocide.

© Greenpeace
© Greenpeace

Bien que symbolique, ce procès a néanmoins été instruit par des experts de la justice internationale. En l’état actuel, le droit international ne permet pas de poursuivre une entreprise pour des crimes contre l’environnement. Avec un tel procès, les juges seront à même d’émettre des recommandations à la Cour pénale internationale avec l’espoir de faire évoluer le droit international, notamment en intégrant l’écocide aux crimes contre l’humanité.

« Ce procès n’est pas juridiquement contraignant, mais il n’en est pas moins juste et légitime, analyse Arnaud Apoteker, membre du Comité d’organisation du tribunal. Les témoins ont présenté de vrais cas à de vrais juges. Les éléments apportés lors de ce procès pourront être utilisés lors de poursuites judiciaires locales. »

Monsanto avait été invitée à participer à l’événement et à défendre sa position. L’entreprise a décliné l’invitation mais a publié une lettre ouverte le jour de l’ouverture du procès. Le Comité lui a répondu à son tour : « Aujourd’hui, Monsanto provisionne des sommes faramineuses pour faire face à des sanctions au civil. Ces condamnations sont peu connues, les sanctions financières représentent une goutte d’eau par rapport aux moyens provisionnés par la firme. Nous souhaitons, à travers ce tribunal, faire connaître la réalité des faits et il est dommage que Monsanto ne vienne pas apporter des éléments de contradiction malgré notre appel. »

MT macro 1

L’un des trente témoins présents, Feliciano Ucam Poot, un paysan Maya du Mexique, a présenté des éléments visant à démontrer le lien entre le glyphosate (et d’autres produits chimiques) et certaines maladies de l’enfant. Il raconte : « Avant l’introduction du glyphosate et d’autres produits chimiques, nous ne souffrions pas de ces maladies […] Beaucoup de personnes souffrent comme nous, et ce Tribunal permettra de faire connaître notre histoire à travers le monde ». Les juges étudieront ces allégations, en examineront les preuves et rendront leurs conclusions publiques en décembre.

En parallèle du Tribunal se tenait également une Assemblée des Peuples, où des citoyens du monde entier ont discuté des alternatives possibles à l’agriculture industrielle. Comme l’ont rappelé de nombreux témoins, l’un des plus grands défis auxquels ils doivent faire face est de se faire entendre. Cette Assemblée a ainsi offert aux communautés un espace essentiel pour s’exprimer et trouver des solutions à leurs problèmes communs.

MT macro 2

Les récits et les inquiétudes rapportés par des personnes comme Feliciano font écho à des millions de voix à travers le monde, des apiculteurs du Mexique aux petits producteurs français en passant par des paysans en Inde.

Ces problèmes ne concernent pas que les paysans et les écologistes – ils nous concernent tous. Nous pouvons faire des choix : en tant que citoyens et consommateurs, nous pouvons tous prendre des décisions qui seront déterminantes pour notre avenir.

Pour aller plus loin :

Lire la vision de Greenpeace sur l’agroécologie dans son rapport sur les sept principes clés.

Rapport : l’Europe accro aux pesticides – Comment l’agriculture industrielle porte atteinte à notre environnement

Pour essaimer l’agriculture écologique, Greenpeace a lancé il y a quelques jours le site Farmers2Farmers. Cette plateforme est dédiée aux agriculteurs et met en lien des agriculteurs européens désireux de partager leurs expériences, leurs connaissances et leur envie d’une agriculture respectueuse de la Terre et des êtres humains. N’hésitez pas à découvrir cette initiative et à la partager avec des agriculteurs !

Vos commentaires

Poster un commentaire

237 commentaires pour « Tribunal Monsanto : un procès symbolique mais juste et légitime »

Une bonne avancée !

Aille aille aille, le troll cette réalité te pique fortement les yeux, pas grave on va faire une quette pour t'offrir des mouchoirs ;-))

« Nous demandons la création d’un secrétariat d’Etat à la condition animale »

LE MONDE | 18.10.2016 à 06h36 • Mis à jour le 18.10.2016 à 16h30 |
Par Collectif
image: http://s1.lemde.fr/image/2016/10/18/534x0/5015797_6_09c7_2016-09-19-a01d471-2668-e70avd_a78c042b5025da6a6e5a8a1cf1762758.jpg

« Prendre en compte les intérêts des animaux, avec qui nous partageons ce monde, est devenu une question sociétale, politique et démocratique et ne peut que favoriser la construction d’une société plus humaine dans l’intérêt des hommes, des animaux, de la planète ». (Photo : un abattoir mobile en Suède).
Par un collectif de personnalités

Aux origines, les animaux ont été des compagnons et des partenaires, puis, en Occident, sous l’impulsion de la religion, ils sont devenus des êtres inférieurs. Avec le développement de l’industrie, ils ont été transformés en annexes de machines et en matière première exploitable pour servir l’économie humaine.

La place de l’animal dans nos sociétés s’est ainsi construite sur des fondements culturels anciens. Une construction qui nous conditionne encore de nos jours, mais qu’une évolution scientifique a bouleversée.

Lire aussi : Octroyer de nouveaux droits aux animaux

Ces dernières années, notre façon de considérer les animaux a, en effet, subi une profonde révolution. Nous savons que les capacités mentales des animaux varient selon les espèces et les individus et qu’elles ne dépendent pas de la taille de leur cerveau. Les animaux jugés pendant longtemps sans raison ont montré depuis qu’ils possèdent des compétences sophistiquées.

Moutons, cochons, éléphants… ils ont une vie sociale, une mémoire à long terme, reconnaissent leurs congénères individuellement, communiquent entre eux. Les poissons, comme les oiseaux, utilisent des outils, coopèrent, anticipent.

Répertoire commun à l’homme et à l’animal

Alors que des centaines de millions d’années d’évolution nous séparent du poulpe, son cerveau d’escargot lui permet pourtant d’avoir une excellente mémoire, un raisonnement logique, des capacités de déduction, d’innovation, de jeu, d’apprentissage.

La recherche a constaté que l’intelligence est née plusieurs fois sur la planète, et qu’il n’existe pas, dans le cerveau, une catégorie de cellules spécifiquement humaines. Des neuroscientifiques internationaux affirment que tous les mammifères, oiseaux et autres créatures, y compris le poulpe, possèdent une conscience, ce qui veut dire qu’ils sont sensibles au plaisir et à la souffrance.

Lire encore : La viande heureuse

Grâce à de nombreux travaux, on sait aujourd’hui que la douleur et la souffrance existent chez les animaux, des poissons aux mammifères. L’intelligence, la conscience, l’empathie, la vie émotionnelle, le rire, la souffrance et même une forme de culture, ces attributs qui définissaient l’homme et lui seul, appartiennent désormais à un répertoire commun à l’homme et à l’animal qu’il n’est plus possible de contester.

Les animaux ne sont donc pas des machines ni des êtres pauvres en mondes à disposition des humains, ils sont des individus sensibles, inventifs, expressifs. Ils ne devraient donc plus être vus comme un ensemble de matériaux constitutifs d’une biodiversité, mais une communauté d’individus capables de ressentir, d’agir et de réagir singulièrement.

Instituer d’autres rapports

Chaque jour, de nouveaux travaux scientifiques montrent que les animaux sont sensibles et dotés de compétences. Ces nouveaux éclairages mettent en lumière un décalage flagrant entre des faits incontestables, le respect qui leur est dû, et les décisions politiques et économiques qui bafouent leur bien-être.

Bien qu’ils soient donc devenus ces êtres sensibles au regard de la science et de la loi, les animaux restent pourtant soumis à une évaluation marchande et sont encore considérés comme des biens. Leur sort reste à la merci des souffrances utiles, des dérogations et des normes admissibles. En somme, la législation se soucie des animaux à condition que leur protection ne dérange pas. La satisfaction des enjeux culturels et économiques continue de primer sur les intérêts des animaux.

Lire également : Des caméras dans les abattoirs, pour lutter contre les maltraitances animales

Si leur sensibilité n’est désormais plus contestable et si la souffrance constitue le point de départ de toute position éthique, à quoi tout cela doit-il nous engager ? Que devient notre légitimité à les exploiter et à les faire souffrir ? Comment doit-on aujourd’hui les considérer ? Comme des biens ou des personnes non humaines telle que la science les définit ? Le temps est venu de penser et d’instituer d’autres rapports avec eux. Quels sont les changements précis à opérer ? Comment devrions-nous nous vivre demain avec les animaux ?

Pour répondre à ces questions et être à l’initiative de réelles modifications dans nos rapports avec les animaux, nous demandons la création d’un secrétariat d’Etat à la condition animale conduit par des experts multidisciplinaires et légitimes, spécialistes de la question animale.

Construire une société plus humaine

Pour que les évolutions scientifiques en faveur des animaux domestiques et sauvages soient prises en compte dans les décisions politiques, éducatives, juridiques, économiques et sociales ; que des budgets dignes de ce nom soient consacrés au développement des méthodes alternatives à l’expérimentation animale ; que de nouvelles économies alternatives à l’exploitation animale soient encouragées et soutenues, favorisant ainsi la création d’emplois et de nouvelles entreprises.

Que la place de l’animal dans l’éducation soit repensée ; que soit favorisé un enseignement du droit animalier dans les universités ; que les policiers et magistrats soient formés au bien-être animal ; que les contrôles pour lutter contre la maltraitance soient renforcés et que les actes de cruauté soient punissables ; que des médiateurs pour les animaux soient envisagés pour veiller à l’application des lois et du droit.

Prendre en compte les intérêts des animaux, avec qui nous partageons ce monde, est devenu une question sociétale, politique et démocratique et ne peut que favoriser la construction d’une société plus humaine dans l’intérêt des hommes, des animaux, de la planète.

-------------
Les signataires

Françoise Armangaud (philosophe)

Eric Baratay (professeur d’histoire contemporaine)

Denis-Richard Blackbourn (docteur en ethnozoologie)

Gilles Bœuf (professeur à l’université Pierre-et-Marie-Curie, conseiller scientifique auprès du président du Muséum national d’histoire naturelle

Georges Chapouthier (directeur de recherche émérite au CNRS)

Valérie Chansigaud (historienne des sciences et de l’environnement)

Yves Christen (éthologue, docteur en science)

Philippe Cury (directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement)

Boris Cyrulnik (neurologue, psychiatre et éthologue)

Fabienne Delfour (éthologue, spécialiste des cétacés)

Vinciane Despret (éthologue et philosophe)

Ludovic Dickel (professeur des universités en biologie des comportements)

Elisabeth de Fontenay (philosophe)

Muriel Falaise (maître de conférences en droit privé)

Pierre Jouventin (éthologue)

Christelle Jozet-Alvez (maître de conférences en biologie du comportement)

Emmanuelle Grundman (biologiste, journaliste et spécialiste des grands singes)

Thomas Lepeltier (historien et philosophe des sciences)

Karine-Lou Matignon (auteure, journaliste)

Baptise Morizot (maître de conférences en philosophie)

Eric Navet (ethnologue)

Jean-Marc Neumann (juriste et enseignant en droit de l’animal)

Matthieu Ricard (moine bouddhiste)

Sous le billet précédent, un commentateur s'est demandé pourquoi Greenpeace a été absent du « tribunal de la haye » et de « l assemblée des peuples ».

On peut trouver bien des explications. Le monde de l'activisme est impitoyable. C'est un écosystème régi par la lutte pour la vie... entendez la lutte pour les financements. Greenpeace – comme d'autres centrales activistes telles que les Amis de la Terre – n'avait aucun intérêt à s'associer à une opération dans laquelle elle n'était pas en première ligne et de laquelle elle n'allait tirer aucun profit.

Il est du reste intéressant de suivre l'historique de cet événement grand-guignolesque planétaire : il y a eu quelques soutiens de la onzième heure... des pique-assiette qui se sont invités sans vergogne au festin (ce qui semblait être un festin) une fois assurés que les plats allaient être servis.

On reconnaîtra à Greenpeace d'avoir résisté à la tentation.

Mais il n'empêche : une fois le rideau provisoirement retombé sur la pantalonnade, ce serait pécher contre ses propres intérêts (stratégiques et financiers) que de ne pas essayer de ramasser quelques miettes.

Avec un cynisme consommé !

« Bien que symbolique, ce procès a néanmoins été instruit par des experts de la justice internationale » ? On est mort de rire !

"On est mort de rire !"

► En effet André, devant tes grands délires on est tous mort de rire !

Ton imbuvable intox mensongère nul n'en veux et tu persistes encore à te claquer la tête dans le mur tu es vraiment trop fort en idioties mon pauvre...

Sous le billet précédent, un commentateur s'est demandé pourquoi Greenpeace a été absent du « tribunal de la haye » et de « l assemblée des peuples ».

On peut trouver bien des explications. Le monde de l'activisme est impitoyable. C'est un écosystème régi par la lutte pour la vie... entendez la lutte pour les financements. Greenpeace – comme d'autres centrales activistes telles que les Amis de la Terre – n'avait aucun intérêt à s'associer à une opération dans laquelle elle n'était pas en première ligne et de laquelle elle n'allait tirer aucun profit.

Il est du reste intéressant de suivre l'historique de cet événement grand-guignolesque planétaire : il y a eu quelques soutiens de la onzième heure... des pique-assiette qui se sont invités sans vergogne au festin (ce qui semblait être un festin) une fois assurés que les plats allaient être servis.

On reconnaîtra à Greenpeace d'avoir résisté à la tentation.

Mais il n'empêche : une fois le rideau provisoirement retombé sur la pantalonnade, ce serait pécher contre ses propres intérêts (stratégiques et financiers) que de ne pas essayer de ramasser quelques miettes.

Avec un cynisme consommé !

« Bien que symbolique, ce procès a néanmoins été instruit par des experts de la justice internationale » ? On est mort de rire !

@Seppi

Vous signalez un très bon billet de h16 sur votre blog concernant ce tribunal fantoche.Excellent !
https://www.contrepoints.org/2016/10/17/269166-monsanto-leternel-coupable

Ce procès, bien que symbolique aura un énorme impact sur la conscience humaine.
Il va permette d'accélérer le combat contre ces multinationales et doper l'action des activistes de tous les pays .
Une bonne chose!

zeppe dit :
le 19 octobre 2016 à 19:27

Ce procès, bien que symbolique aura un énorme impact sur la conscience humaine.
Il va permette d'accélérer le combat contre ces multinationales et doper l'action des activistes de tous les pays .
Une bonne chose!

Salut zeppe,
En effet la prise de conscience s'intensifie et aussi symbolique soit t'il ce procès va encore d'avantage booster
le combat contre ces POISONS.
Cette situation agace aussi très particulièrement l'imposteur qui du coup redouble ses grandes âneries et s'offre à nouveau un petit passage de mains pour s' auto congratuler !

André pauvre imposteur nul ne veux de ton imbuvable intox mensongére, il faut vraiment avoir une sacrée tare pour imaginer,croire un seul instant que des personnes choisirons de s'alimenter avec des produits aux fifrelins de BIOCIDES.

Ta toxique mayonnaise ne peux en aucun cas prendre !!!

Alimentation : le succès du bio
Les derniers chiffrent montrent que le bio attire, en France. 65% des Français en consomment au moins une fois par mois.
http://www.francetvinfo.fr/economie/commerce/alimentation-le-succes-du-bio_1880269.html

zeppe dit:Les derniers chiffrent montrent que le bio attire, en France. 65% des Français en consomment au moins une fois par mois.
C'est vrai!
ce qui est vrai aussi , c'est que la part de marché de l'alimentaire bio a progressé de 300% entre 200 et 2015 puisqu'elle est passée de 1% de part de marché de l'alimentaire en France à 3% de part de marché en 2015! (1%=> 3% cela fait bien 300% d'augmentation!!!)
1à 3% en 15 ans de communications mensongères pour effrayer les consommateurs...
Quel exploit!

@yann
bravo tu a pris des cours d'orthographe
arrête de nous gonfler avec tes parts de marché.Le bio est une production écoulée localement
les gros céréaliers vendent sur les marchés internationaux,est sont plus souvent rivés aux cours du blé que dans leurs champs
le marchand de pomme bien rondes, biens rouges,bien pesticidées Blue Wale vends sa production a 95% a l'exportation alors tes parts de marché.............

Permets moi rachelcarson de ne pas être tout à fait d'accord avec toi.
Les produits bio ont une charte précise , celle de leur fabrication dans le respect de l'environnement et ne se résument pas à un panier de légumes. Il existe aujourd'hui des vêtements en coton bio, des produits cosmétiques, dentifrices, champoings, savons...etc qui sont bio et sont distribuer aussi par la grande distribution.
Bien sûr qu'il est primordial d'acheter local, mais certains produits ne peuvent pas être locaux (comme le coton par ex ) car notre climat ne permet pas sa culture.
Il faut donc se réjouir que le respect de l'environnement est une priorité qui prend de l'importance dans tous les domaines, et pas seulement au niveau de notre panier de légumes.
L'important c'est l'évolution des mentalités.

Acrostweet sur la nature écocidaire de Monsanto : http://acrostweet.blogspot.fr/2016/10/monsanto.html?view=mosaic

le 21 octobre 2016 à 12:43, le troll nous fait de savants calculs mais quelle jolie supercherie pour enjoliver la très habituelle imbuvable intox mensongére quotidienne.

Pour ta gouverne mon pauvre troll ce qui effraye réellement le consommateur c'est de voir les énormes volumes de PESTICIDES POISONS CHIMIQUES DE SYNTHÈSE hyper destructeurs de l’environnement hyper toxique pour notre santé en permanence épandue sur les cultures .

Voilà la réalité qui te pique les yeux comme le ferait un gaz moutarde .

Pa tu encore quelque calcul de pourcentage car c'est tellement fort que nous avons encore bien rient de tes âneries.

Va vite chez Bouglione is ont vraiment besoin de toi ...

le troll nous fait de savants calculs mais quelle jolie supercherie pour enjoliver la très habituelle imbuvable intox mensongére quotidienne.

Pour ta gouverne mon pauvre troll ce qui effraye réellement le consommateur c'est de voir les énormes volumes de PESTICIDES POISONS CHIMIQUES DE SYNTHÈSE hyper destructeurs de l’environnement hyper toxique pour notre santé en permanence épandue sur les cultures .

Voilà la réalité qui te pique les yeux comme le ferait un gaz moutarde .

Pa tu encore quelque calcul de pourcentage car c'est tellement fort que nous avons encore bien rient de tes âneries.

Va vite chez Bouglione is ont vraiment besoin de toi ...

______Heureusement les consommateurs ne sont pas tous fanatisés (volontairement enfumés et ignares volontaires) comme vous bionel.
Certains consommateurs ont un minimum d'esprit critique et vont essayer de se renseigner sur la dangerosité ou pas représentée par la nécéssité d'utiliser des produits de protection des plantes cultivées afin de préserver le potentiel, la qualité de la récolte et donc le revenu du producteur (AB et AC) afin que celui-ci puisse assurer la pérénité de son exploitation.
Certains consommateurs vont aussi essayer de se renseigner sur les traces détectées des produits phytos afin de comprendre si celles-ci représentent un véritable danger ou pas.
Ensuite, certains vont très vite comprendre que vous les enfumez allègrement sans aucun scrupule avec vos propos arbitraires ridicules volontairement anxiogènes donc totalement infondés.

bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

Mon pauvre troll tu as beau tenter une ultime fois de faire le gentil pour endormir le monde à ta cause, les pesticides, biocides, engrais chimiques de synthèse sont des POISONS comment nourrir le monde en l’empoisonnant ???

LA QUESTION EST SIMPLE LA REPONSE AUSSI !!!

Il n'est pas possible de nourrir le monde avec des POISONS .
Nul ne souhaite consommer des POISONS .

Il n'y a aucune nécessité ni obligation d'avoir recours aux POISONS pour préserver le potentiel, la qualité de la récolte et donc le revenu du producteur et bien au contraire .

Nous pouvons réellement produire, préserver le potentiel, la qualité de la récolte et donc le revenu du producteur sans l'usage des POISONS qui détruise le potentiel, la qualité,et le revenu du producteur.
- détruise le potentiel => parce qu'il tuent, parce qu'ils anéantissent les équilibres indispensables à la vie.
- la qualité => avec les POISONS une grosse production mais de très mauvaise qualité.
- le revenu du producteur => la marge est hyper grevée par le cout astronomique des POISONS
le revenu du producteur est donc mauvais, preuve en est ils sont très régulièrement dans la rue pour ce motif.

Ensuite, les lecteurs vont très vite comprendre que vous les enfumez allègrement sans aucun scrupule avec vos propos mensongers, ridicules volontairement rassurant donc totalement infondés.

Quel mensonge de clamer haut et fort que les POISONS sont indispensable pour ce nourrir !!!

Allez pauvre troll ton imbuvable intox mensongère est de plus en plus indigeste et les lecteurs
sont largement blasés par la lecture de toutes tes prescriptions de POISONS quotidienne .

"En 2016, nombre de producteurs de fruits et légumes et viticulteurs bio ont été contraints de recourir à des traitements phytosanitaires non homologués bio pour sauver leurs récoltes."
"http://www.arboriculture-fruitiere.com/content/perdre-ou-ne-pas-perdre-son-label-bio

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

En 2016, nombre de producteurs de fruits et légumes et viticulteurs bio ont saccagés 6 années de leurs précieux travail pour avoir utiliser des POISONS sur leur cultures .

C'est vraiment balo pour eux et ça fait le fond de commerce d'un pervers promoteur de POISONS sur les cultures.

Faire la promotion de POISONS est criminel notre troll l'ignore évidement !!!

Salut bionel

Ne te laisse pas embobiner par ce que raconte ce sale troll de BPS !
Je ne comprends pas pourquoi tu persistes à toujours entretenir la conversation avec lui ?
À ce sujet, sur l'autre fil, "la litote " avait raison : cesse de lui " donner à manger"
DIre que BPS fait de " l'imbuvable into" est plus qu'une évidence et on a pas besoin d'en discuter pendant des siècles car de toute façon il ne trompe personne. Voilà, c'est dit ! Maintenant laisse le répondre ce qu'il veut et ne lui répond pas !
Son lien qui parle des viticulteurs bio qui "ont été contraint..." c'est 100% du pipeau car le site qui en parle est un site de lobbyiste hyper pro pesticides et engrais chimiques dont TOUTES les pages font la promotion de leur business de mafieux.
Ses autres pages nous vantent des " fertilisations" toxiques ou des nouvelles techniques de....BASF.. bref ce que raconte ce site, on s'en tape ! Ne réponds plus à ces imbéciles trolls car en polluant ces forums ils finissent pas décourager les autres de venir s'exprimer....et c'est ce qu'ils cherchent.
Lorsqu'on voit un interminable dialogue bionel/BPS/bionel/BPS/bionel/BPS....etc, vous passez TOUS les 2 pour des Charlots .
Laisse le dire ce qu'il veut , on s'en fout ! On s'en fout de ce que pense BPS/Yann ou aatea!
On s'en fout de ce que pense " Sevaistre " ou Seppi ou " arboriculture fruitière.com"

L'agriculture bio est en en pleine expansion, de plus en plus de gens consomment MOINS de viandes ( donc MOINS d'importation d'OGM ), et c'est le début ! C'est ce qui nous intéresse.
Pour le reste, comme le disait La litote , cesse de leur donner à manger car on s'en tape de ce qu'ils pensent et on a même pas à perdre notre temps à prouver qu'ils font de l'intox car c'est l'évidence de TOUTES les évidences , et donc, je le répète, on a pas À PERDRE NOTRE TEMPS A LE PROUVER : on s'en fout, point barre !
Bonne journée .

En 2016, nombre de producteurs de fruits et légumes et viticulteurs bio ont saccagés 6 années de leurs précieux travail pour avoir utiliser des POISONS sur leur cultures .
_____Utilisé comme il doit l'être un prosuits de protection des plantes cultivées n'est pas dangereux.Les limites évidentes de l'AB ont cette année été flagrantes et certains producteurs ont utilisé des produits phyto de synthèse plus efficaces et moins toxiques que les produits cupriques.Cela afin de sauver la récolte, d'avoir un revenu et permettre à leur exploitation d'être viable et durable.

Je vous laisse imaginer une agriculture française 100% en mode AB.

C'est vraiment balo pour eux et ça fait le fond de commerce d'un pervers promoteur de POISONS sur les cultures.
_____Écrire n'importe quoi n'est pas digne de quelqu'un qui prétend être un pro.
Vos slogans d'idéologues dépités et aigris sont de plus en plus ridicules charlatan de l'agriculture idéologique.

Faire la promotion de POISONS est criminel notre troll l'ignore évidement !!!
____Les produits de protection des plantes cultivées ne sont pas dangereux quand ils sont utilisés dans le cadre de leur homologation grand gourou de l'agriculture idéologique.

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

______________________________________
zeppe dit :le 23 octobre 2016 à 09:46
Salut bionel

Ne te laisse pas embobiner par ce que raconte ce sale troll de BPS !
_____zeppe n'aime pas qu'un intervenant vienne dénoncer les mensonges et contrevérités étalées en permanence par les fans de Greenpeace.
Je ne comprends pas pourquoi tu persistes à toujours entretenir la conversation avec lui ?
______bionel a oublié que le commissaire politique de ce blog c'est zeppe.

À ce sujet, sur l'autre fil, "la litote " avait raison : cesse de lui " donner à manger"
DIre que BPS fait de " l'imbuvable into" est plus qu'une évidence et on a pas besoin d'en discuter pendant des siècles car de toute façon il ne trompe personne. Voilà, c'est dit ! Maintenant laisse le répondre ce qu'il veut et ne lui répond pas !
_____Comme c'est évident, alors dites et expliquez quelle intox ?
Oui je sais vous en êtes bien totalement incapable et cela explique le but de votre intervention qui est de fuire à l'aide de n'importe quels prétextes farfelus.

Son lien qui parle des viticulteurs bio qui "ont été contraint..." c'est 100% du pipeau car le site qui en parle est un site de lobbyiste hyper pro pesticides et engrais chimiques dont TOUTES les pages font la promotion de leur business de mafieux.
______C'est un site Pro.
Tout le monde peut vérifier le fait que vos propos mensongers sont gratuits et arbitraires donc infondés . Tout le monde (si pas déjà compris) va découvrir votre façon fallacieuse de fonctionner (mensonges et contrevérité).N'hésitez pas à le faire.
Ses autres pages nous vantent des " fertilisations" toxiques ou des nouvelles techniques de....BASF.. bref ce que raconte ce site, on s'en tape ! Ne réponds plus à ces imbéciles trolls car en polluant ces forums ils finissent pas décourager les autres de venir s'exprimer....et c'est ce qu'ils cherchent.
Lorsqu'on voit un interminable dialogue bionel/BPS/bionel/BPS/bionel/BPS....etc, vous passez TOUS les 2 pour des Charlots .
_____De la part d'un rigolo ignare volontaire fan de l'agriculture idéologique ce n'est pas gentil pour le charlatan bionel.
Laisse le dire ce qu'il veut , on s'en fout ! On s'en fout de ce que pense BPS/Yann ou aatea!
On s'en fout de ce que pense " Sevaistre " ou Seppi ou " arboriculture fruitière.com"
______Menteur, vous êtes aussi incapable d'assumer.Pourquoi alors intervenez vous sur ce fil ?

L'agriculture bio est en en pleine expansion, de plus en plus de gens consomment MOINS de viandes ( donc MOINS d'importation d'OGM ), et c'est le début ! C'est ce qui nous intéresse.
Pour le reste, comme le disait La litote , cesse de leur donner à manger car on s'en tape de ce qu'ils pensent et on a même pas à perdre notre temps à prouver qu'ils font de l'intox car c'est l'évidence de TOUTES les évidences , et donc, je le répète, on a pas À PERDRE NOTRE TEMPS A LE PROUVER : on s'en fout, point barre !
Bonne journée .
_____Allez soyons optimistes, ne vous dégonflez pas comme d'habitude.Quelle intox ?

Le lecteur qui sera parvenu jusqu'ici (mais ce n'est que le 20e commentaire...) aura droit ci-dessous à une longue analyse des propos incohérents de M. Bionel (on ne s'éternisera pas sur les invectives, crachats, horions et autres insultes que le modérateur de ce site considère comme parfaitement adaptés à l'image de marque et la communication de Greenpeace).

Les propos de M. Bionel n'ont guère d'intérêt, si ce n'est qu'il reflètent une posture idéologique sur l'agriculture qui – talibanisme, outrances et vociférations exceptées – est partagée par Greenpeace (sachant toutefois que, pour Greenpeace, cette idéologie n'est que le support d'un fond de commerce).

Le lecteur découvrira donc que le plus fervent cerbère de ce site vient – enfin – d'admettre une réalité fort dérangeante de – pour reprendre la sémantique de camouflage de Greenpeace – l'« agriculture écologique » : c'est une illusion, sauf à prendre d'énormes risques agricoles et alimentaires. Ou c'est une production et un marché de niche, dans laquelle elle a sa place.

Cher lecteur, si la démonstration illustrée par la hargne de M. Bionel vous paraît longue, voici le résumé :

En 2016, nombre de producteurs de fruits et légumes et viticulteurs bio ont été contraints de recourir à des traitements phytosanitaires non homologués bio pour sauver leurs récoltes – qui font partie de notre approvisionnement alimentaire –, leurs revenus et leur existence en tant qu'exploitants agricoles.

On peut ajouter que des dérogations ont été accordées à des éleveurs en bio pour s'approvisionner en maïs fourrage produit par des exploitations conventionnelles.

Quand il n'y a plus de foin bio, foin de l'idéologie … Il faut bien nourrir les bêtes !

.

Il a fait fort, très fort, très très fort le troll Bionel – qu'on croirait stipendié par Greenpeace pour empoisonner la section des commentaires et éviter que les lecteurs ne se posent des questions sur la légitimité des positions de Greenpeace sur un sujet pour lequel, ils sont manifestement à côté de la plaque.

M. Yann écrivait le 21 octobre 2016 à 09:55 :

« Ce qui est vrai aussi, c'est que la part de marché de l'alimentaire bio a progressé de 300% entre 2000 et 2015 puisqu'elle est passée de 1% de part de marché de l'alimentaire en France à 3% de part de marché en 2015 ! (1% => 3%, cela fait bien 300% d'augmentation!!!)

1 à 3% en 15 ans de communications mensongères pour effrayer les consommateurs... Quel exploit !

Ce à quoi, l'autoproclamé Bionel a répondu le 21 octobre 2016 à 20:57 :

« le 21 octobre 2016 à 12:43, le troll nous fait de savants calculs mais quelle jolie supercherie pour enjoliver la très habituelle imbuvable intox mensongére quotidienne. »

Ha ! Ha ! Ha ! Le 21 octobre 2016 à 12:43, c'était un commentaire de M./Mme Rachelcarson (alias...?). Que M. Bionel considère maintenant M./Mme Rachelcarson comme un troll est inédit... Mais peut-être que sa vue était brouillée après le repas du soir.

Remarquez, M. Bionel a raison sur un point : passer de 1 % à 3 %, ça fait 200 % d'augmentation. Mais ça reste : « 1 à 3% en 15 ans de communications mensongères pour effrayer les consommateurs... Quel exploit ! »

.

Il a fait fort, très fort, très très fort le troll Bionel, quand il a écrit le 22 octobre 2016 à 17:52 en réponse à M./Mme BPS, parmi les invectives et autres insultes :

« Il n'y a aucune nécessité ni obligation d'avoir recours aux POISONS pour préserver le potentiel, la qualité de la récolte et donc le revenu du producteur et bien au contraire .

Nous pouvons réellement produire, préserver le potentiel, la qualité de la récolte et donc le revenu du producteur sans l'usage des POISONS qui détruise le potentiel, la qualité,et le revenu du producteur. »

L'autosuggestion – la méthode Coué – exige la répétition...

.

Mais M./Mme BPS insiste le 22 octobre 2016 à 19:34, citant :

http://www.arboriculture-fruitiere.com/content/perdre-ou-ne-pas-perdre-son-label-bio

« En 2016, nombre de producteurs de fruits et légumes et viticulteurs bio ont été contraints de recourir à des traitements phytosanitaires non homologués bio pour sauver leurs récoltes. »

.

Il a fait fort, très fort, très très fort le troll Bionel, quand il a rétorqué le 22 octobre 2016 à 21:14 :

« En 2016, nombre de producteurs de fruits et légumes et viticulteurs bio ont saccagés 6 années de leurs précieux travail pour avoir utiliser des POISONS sur leur cultures . »

M. Bionel vient enfin d'admettre une évidence.

Pourquoi « nombre de producteurs de fruits et légumes et viticulteurs bio... » ? Pensez-vous qu'ils l'ont fait de bon cœur ? Pour, comme l'écrit M. Bionel faire « le fond de commerce d'un pervers promoteur de POISONS sur les cultures » ?

Et bien non ! Ils l'ont fait – reprenons les termes de la litanie de M. Bionel – « pour préserver le potentiel, la qualité de la récolte et donc le revenu.

C'est bien l'aveu que son « Nous pouvons réellement produire... » est un grossier enfumage.

.

M./Mme BPS aurait aussi pu citer, de l'article de Médiafel, la déclaration suivante du collectif Sauvons les fruits et légumes de France, après un paragraphe sur le déplafonnant du seuil maximum de 6 kg/ha/an calculé en moyenne sur cinq ans – ah oui ! Ce gentil et anodin cuivre, si apprécié par les vers de terre et les moutons :

« Ne vaut-il pas mieux accroitre les possibilités de dérogation et de déplafonnement en toute transparence que de maintenir des principes intenables dans la réalité et qui ne peuvent qu'accroitre les acrobaties techniques pour conserver la certification bio ? »

Lisez cela dans le contexte d'un autre gimmick de M. Bionel :

« Faire la promotion de POISONS est criminel notre troll l'ignore évidement !!! »

Bien dit ! Faire la promotion de l'excès de cuivre est criminel...

Salut zeppe,

Le troll ne m'embobine pas, bien au contraire, ces énormes âneries démontrent qu’il ne connait strictement rien en AB et c'est ce que je met en évidence.

Cette mise à nue l'agace et le dérange fortement et comme je refuse de parler AB avec un troll anti BIO la seule et unique réplique qu'il possède alors c'est de me dire que je ne connais rien en agriculture AB/AC la dessus il me fait particulièrement bien rire le pauvre.

Je suis initialement de formation AC et je me suis rapidement rendu compte des dégâts de toutes sortes provoqués par l'utilisation des PESTICIDES.
Je me suis donc vite tourné vers l' AB et je me suis moi même "convertit/certifier AB" en reprenant des études en AB.

BIEN CONTRAIREMENT AUX PRÊCHES DÉLIRANTS DU TROLL JE CONNAIS DONC AB/AC !

Mais je refuse TOUJOURS et systématiquement de rentrer dans son jeu pour parler AB je me contente simplement de mette en évidence son faux discours sur l'AB en pointant du doigt son éternelle imbuvable intox mensongère avec laquelle il tente d' endormir le monde à sa cause .

Ce troll ne pense pas; en tant que grand lobbyiste il vomit quotidiennement son imbuvable intox mensongére qui est elle même est plus fort POISON que les pesticides qu'il vante en permanence.

Au sujet de l'article http://www.arboriculture-fruitiere.com/content/perdre-ou-ne-pas-perdre-son-label-bio dont il est hyper fier de faire référence actuellement mais comme d'habitude, ce n'est qu'un de ces costards taillés sur mesures pour faire la même promo que ce troll lobbyiste alors il va l'user jusqu' à la corde son minable costard aux couleurs de l'imbuvable intox.

En attendant les exploitants dont il est question dans son nouveau costard sur mesures, ils ont fait l'erreur de sacrifier 6 années de précieux labeur et ces pauvres lobbyistes sautent la dessus pour couvrir d' éloges leurs POISONS.

@Zeppe
pour ton post du 21/10 a 13h46 je suis tout a fait d'accord avec toi
,mais je me contentait de répondre a Bourrin-yann qui ne parlait que d'alimentaire
pour ma part je ne m'approvisionne (savon shampoing dentifrice....etc)qu'en coopé BIO j'ai désertè les GS depuis un bon bout de temps
@les trolls
arrêtez de nous GONFLER avec votre agriculture "CONVENTIONNELLE" cache sexe indispensable pour masquer une autre réalité: la culture INTENSIVE
de quelle convention parlez vous? qui en a passé une et avec qui ?FNSEA/BAYER-MONSANTO???
est ce qu'il existe une certification AC a l'instar d'écocert pour l'AB genre pesticidocert avec label noir,tête de mort et une mention contient des résidus de pesticides ou animal nourri avec du soja génétiquement modifié????????????

Salut rachelcarson,
Bourrin-yann, c'est vraiment tout à fait ça . Oui, il n'y a pas plus bourrin que lui. Il suffit de voir sa façon de s'exprimer et là, vraiment tu as trouvé pile poil ce qui correspondait le mieux à son profil.
Sinon, oui je comprends que face à un bourrin tu t'es retrouvé à ne parler que d'alimentaire, mais, comme je le disais, il est aussi important de noter que c'est dans tous les domaines et pas seulement l'alimentation que la conscience du respect de l'environnent est en train de gagner du terrain, et c'est tant mieux .

Le lecteur qui sera parvenu jusqu'ici (mais ce n'est que le 20e commentaire...) aura droit ci-dessous à une longue analyse des propos incohérents de M. Bionel (on ne s'éternisera pas sur les invectives, crachats, horions et autres insultes que le modérateur de ce site considère comme parfaitement adaptés à l'image de marque et la communication de Greenpeace).
► Dit le troll acculé devant la réalité !

Les propos de M. Bionel n'ont guère d'intérêt, si ce n'est qu'il reflètent une posture idéologique sur l'agriculture qui – talibanisme, outrances et vociférations exceptées – est partagée par Greenpeace (sachant toutefois que, pour Greenpeace, cette idéologie n'est que le support d'un fond de commerce).
► La verité engendre de grosses perturbations de vocabulaire chez notre troll semble t'il ...

Le lecteur découvrira donc que le plus fervent cerbère de ce site vient – enfin – d'admettre une réalité fort dérangeante de – pour reprendre la sémantique de camouflage de Greenpeace – l'« agriculture écologique » : c'est une illusion, sauf à prendre d'énormes risques agricoles et alimentaires. Ou c'est une production et un marché de niche, dans laquelle elle a sa place.
► Quand le troll prend ses désirs pour des réalités ...

Cher lecteur, si la démonstration illustrée par la hargne de M. Bionel vous paraît longue, voici le résumé :
► En guise de résumé, le troll nous sert surtout une grosse déformation afin de servir son imbuvable intox mensongére.

En 2016, nombre de producteurs de fruits et légumes et viticulteurs bio ont été contraints de recourir à des traitements phytosanitaires non homologués bio pour sauver leurs récoltes – qui font partie de notre approvisionnement alimentaire –, leurs revenus et leur existence en tant qu'exploitants agricoles.
► ça démarre très fort avec et par une bonne dose d'intox chose coutumière chez le troll prescripteur de POISONS pour enjoliver son éternelle imbuvable intox mensongère.

On peut ajouter que des dérogations ont été accordées à des éleveurs en bio pour s'approvisionner en maïs fourrage produit par des exploitations conventionnelles.
Quand il n'y a plus de foin bio, foin de l'idéologie … Il faut bien nourrir les bêtes !
► Où et quand ???

.

Il a fait fort, très fort, très très fort le troll Bionel – qu'on croirait stipendié par Greenpeace pour empoisonner la section des commentaires et éviter que les lecteurs ne se posent des questions sur la légitimité des positions de Greenpeace sur un sujet pour lequel, ils sont manifestement à côté de la plaque.
► Dit le troll super lobbyiste de surcroit grand prescripteur de POISONS .

M. Yann écrivait le 21 octobre 2016 à 09:55 :

« Ce qui est vrai aussi, c'est que la part de marché de l'alimentaire bio a progressé de 300% entre 2000 et 2015 puisqu'elle est passée de 1% de part de marché de l'alimentaire en France à 3% de part de marché en 2015 ! (1% => 3%, cela fait bien 300% d'augmentation!!!)

1 à 3% en 15 ans de communications mensongères pour effrayer les consommateurs... Quel exploit !

Ce à quoi, l'autoproclamé Bionel a répondu le 21 octobre 2016 à 20:57 :

« le 21 octobre 2016 à 12:43, le troll nous fait de savants calculs mais quelle jolie supercherie pour enjoliver la très habituelle imbuvable intox mensongére quotidienne. »

Ha ! Ha ! Ha ! Le 21 octobre 2016 à 12:43, c'était un commentaire de M./Mme Rachelcarson (alias...?). Que M. Bionel considère maintenant M./Mme Rachelcarson comme un troll est inédit... Mais peut-être que sa vue était brouillée après le repas du soir.

► Désolé une erreur sur l'horaire c'est en effet du commentaire du 21 octobre 2016 à 09:55 qu'il s'agit.
La vue plus brouillée peut être plus par la fatigue que le repas, d'autant plus que je ne bois pas d'alcool ...

Remarquez, M. Bionel a raison sur un point : passer de 1 % à 3 %, ça fait 200 % d'augmentation. Mais ça reste : « 1 à 3% en 15 ans de communications mensongères pour effrayer les consommateurs... Quel exploit ! »
►Au passage merci au troll de reconnaitre que passer de 1 % à 3 %, ça fait 200 % d'augmentation.

.

Il a fait fort, très fort, très très fort le troll Bionel, quand il a écrit le 22 octobre 2016 à 17:52 en réponse à M./Mme BPS, parmi les invectives et autres insultes :

« Il n'y a aucune nécessité ni obligation d'avoir recours aux POISONS pour préserver le potentiel, la qualité de la récolte et donc le revenu du producteur et bien au contraire .

Nous pouvons réellement produire, préserver le potentiel, la qualité de la récolte et donc le revenu du producteur sans l'usage des POISONS qui détruise le potentiel, la qualité,et le revenu du producteur. »

L'autosuggestion – la méthode Coué – exige la répétition...

►Ha le Zététique imposteur m'aime pas la méthode Coué n'est ce pas André?
.

Mais M./Mme BPS insiste le 22 octobre 2016 à 19:34, citant :

http://www.arboriculture-fruitiere.com/content/perdre-ou-ne-pas-perdre-son-label-bio

« En 2016, nombre de producteurs de fruits et légumes et viticulteurs bio ont été contraints de recourir à des traitements phytosanitaires non homologués bio pour sauver leurs récoltes. »

► Pour le coup, il nous ressort surtout son dernier costard taillé sur mesures ...

.

Il a fait fort, très fort, très très fort le troll Bionel, quand il a rétorqué le 22 octobre 2016 à 21:14 :

« En 2016, nombre de producteurs de fruits et légumes et viticulteurs bio ont saccagés 6 années de leurs précieux travail pour avoir utiliser des POISONS sur leur cultures . »

M. Bionel vient enfin d'admettre une évidence.

► Le troll semble très fier devant cette évidence :
« En 2016, nombre de producteurs de fruits et légumes et viticulteurs bio ont saccagés 6 années de leurs précieux travail pour avoir utiliser des POISONS sur leur cultures . »
Le recours aux POISONS leurs anéantit six années de travail et ceci sans aucune garantie pour leurs récolte 2016 et le troll est super heureux.

Pourquoi « nombre de producteurs de fruits et légumes et viticulteurs bio... » ? Pensez-vous qu'ils l'ont fait de bon cœur ? Pour, comme l'écrit M. Bionel faire « le fond de commerce d'un pervers promoteur de POISONS sur les cultures » ?
► De bon cœur ou pas, ils ont fait un très mauvais choix, le choix de détruire 6 années de travail !!!

Et bien non ! Ils l'ont fait – reprenons les termes de la litanie de M. Bionel – « pour préserver le potentiel, la qualité de la récolte et donc le revenu.
► HE LE TROLL CESSE DONC DE DÉFORMER MES PROPOS!!!

" pour préserver le potentiel, la qualité de la récolte et donc le revenu." dans mon explication, j'ai simplement repris ce prétexte mis en avant
afin de justifier l'inutile recours aux POISONS qui de plus leur fait perdre 6 années de travail.

C'est bien l'aveu que son « Nous pouvons réellement produire... » est un grossier enfumage.
► Ben non et surtout pas mon pauvre troll la réalité qui te pique particulièrement les yeux est bien que nous pouvons réellement produire sans aucun recours aux POISONS qui est aussi la véritable réponse aux grandes attentes des lecteurs/consommateurs qui refusent les POISONS et leurs DANGERS.
.

M./Mme BPS aurait aussi pu citer, de l'article de Médiafel, la déclaration suivante du collectif Sauvons les fruits et légumes de France, après un paragraphe sur le déplafonnant du seuil maximum de 6 kg/ha/an calculé en moyenne sur cinq ans – ah oui ! Ce gentil et anodin cuivre, si apprécié par les vers de terre et les moutons :
► EN EFFET PUISQUE LE TROLL AIME TANT LE CUIVRE ...heureusement pour lui le Cu existe et est utilisable en AB mais il n'a strictement toujours rien compris au VRAIS problème du cuivre.
Preuve que sa compétence en BIO est nulle !!!

« Ne vaut-il pas mieux accroitre les possibilités de dérogation et de déplafonnement en toute transparence que de maintenir des principes intenables dans la réalité et qui ne peuvent qu'accroitre les acrobaties techniques pour conserver la certification bio ? »
► La dose de fallacieux blabla de prescripteurs de POISONS en pleine alerte ...

LES LECTEURS / LES CONSOMMATEURS REFUSENT SYSTÉMATIQUEMENT LES POISONS DANS LEUR CHAINE ALIMENTAIRE MAIS LES LOBBYISTES TENTENT PAR TOUT LES MOYENS DE LEURS FOURGUER .

Lisez cela dans le contexte d'un autre gimmick de M. Bionel :

« Faire la promotion de POISONS est criminel notre troll l'ignore évidement !!! »

Bien dit ! Faire la promotion de l'excès de cuivre est criminel...
► Mon grand GUIGNOL tu me fait encore super rire; hormis toi qui en parle sans cesse as tu vraiment vu quelqu'un
(je te cite) Faire la promotion de l'excès de cuivre ??? Franchement dans quel monde vit tu???

La petite séance de passage de mains entre clones prescripteurs de POISONS est une fois de plus particulièrement attractive .

Le très célèbre imposteur du royaume Zététique c'est ainsi encore bien défoulé, ce passage de mains reste encore un sacré moment de plaisir.

A chaque fois c'est vraiment comme une grande première de chez Bouglione .

André avec tes somptueux numéros le cirque te mérite vraiment ...

Les messages anxiogènes nuisent à la santé des plus pauvres

20 Oct 2016
Certains bien-nourris jouent à se faire peur, en particulier à propos des résidus de pesticides. Ils achètent du bio pour se rassurer. Grand bien leur fasse. Mais les messages anxiogènes poussent les pauvres à réduire leur consommation de fruits et légumes, pour réduire un risque hypothétique et non avéré, et ainsi à mettre en danger leur santé.

Une étude scientifique (in English) parue dans Nutrition Today aux USA, mais largement transposable à la France, met en évidence cette réalité. L’article a été repris sur le site de l’Alliance for Food and Farming (AFF) (voir ici, in English), associant aux USA agriculteurs bios et conventionnels (AFF que nous avons déjà évoqué sur ForumPhyto. Voir ici)
Sous le titre « Comment des campagnes de presse basées sur la peur à propos de la présence de résidus de pesticides dans les fruits et les légumes sont contreproductives chez les consommateurs à faible revenu ? », Albert Amgar en indique les principales conclusions sur son blog.

Dans « Messages anxiogènes sur les résidus de pesticides et santé des plus pauvres – glané sur la toile 99 » montre toute la portée de cette étude, met en évidence les risques alimentaires réels (essentiellement intoxications et déséquilibres alimentaires) et fantasmés (les résidus) et les met en perspective historique (voir ici).
« Dans ce monde d’abondance – et de laissés-pour-compte – les peurs alimentaires, ataviques chez cet omnivore qu’est l’Homme, sont instrumentalisées à des fins socio-politiques par le lobby anti-pesticides, en particulier le lobby de l’agriculture biologique. Le danger, selon eux, ce sont les résidus de pesticides, alors même que plus de la moitié des produits n’en contiennent pas et que les dépassements de limites maximales – qui sont très loin d’être des seuils de risque – concernent moins de 3 % des produits. »

Conclusion de Seppi : « A l’indigence éthique – car les allégations sur les dangers des résidus de pesticides sont manifestement infondées, quand elles ne reposent pas sur des mensonges éhontés, style 97 % de Cash Investigation – s’ajoute une irresponsabilité sociale.
C’est une irresponsabilité qui ne se limite pas aux lobbies mais touche aussi les pouvoirs politiques dont les investissements dans le bio et sa promotion s’adressent in fine à une clientèle (également électorale…) aisée. »

200% 300% HOULALALALA
(Là, il y a matière a d’énorme débat.LOL)
Passer de 1% de part de marché de l’alimentation totale France à 3% cela équivaux effectivement à : 1+ 200% d’augmentation=3%
Ou
1 x (multiplié par) 300% d’augmentation = 3%
Je reconnais qu’il est plus judicieux de parler d’une augmentation de 200% que d’une multiplication des parts de marché par 300%.
Je reprends le 300% que j’ai pu voir dans une com.bio qui montre bien le « savoir-faire » pénible des communicants extrémistes de la filière bio.
L’important, c’est que les parts de marchés du bio ne faisait toujours en 2015 que 3% de part de marché de l’alimentation en France malgré tout le cinéma mensonger mis en place par les Roy du bizness bio.

QUELQUES CHIFFRES ENCOURAGEANTS :
Bio : 21 nouvelles fermes par jour en 2016
D'ici la fin de l'année, l'Agence Bio estime que les terres consacrées au mode de production bio dépasseront la barre des 1,5 million d'hectares, soit plus de 5,8% de la Surface agricole utile (SAU). (Crédits : Reuters)
Alors que l'agriculture française traditionnelle EST EN PLEINE CRISE, le nombre de conversions d'exploitations à l'agriculture biologique CONTINUE D'AUGMENTER. Durant les six premiers mois de l'année 2016, plus de 21 nouvelles fermes bio se sont installées chaque jour en France, a indiqué mercredi 21 septembre l'Agence Bio. Au 30 juin 2016, le nombre de producteurs français engagés en bio s'élevait ainsi à près de 31.880, contre 28.725 fin 2015, soit une hausse de 10% - contre une augmentation de "seulement" 8,5% au cours de 2015.

D'autres chiffres ici : http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/agroalimentaire-biens-de-consommation-luxe/bio-21-nouvelles-fermes-par-jour-en-2016-600961.html
D'ici la fin de l'année, l'Agence Bio estime que les terres consacrées au mode de production bio dépasseront la barre des 1,5 million d'hectares, soit plus de 5,8% de la Surface agricole utile (SAU). Au vu des tendances des principaux circuits de distribution, la croissance du marché bio en France devrait être de plus d'un milliard à 6,9 milliards d'euros en 2016, selon l'Agence Bio.

yann dit :le 24 octobre 2016 à 12:11
200% 300% HOULALALALA
(Là, il y a matière a d’énorme débat.LOL)
Passer de 1% de part de marché de l’alimentation totale France à 3% cela équivaux effectivement à : 1+ 200% d’augmentation=3%
Ou
1 x (multiplié par) 300% d’augmentation = 3%
Je reconnais qu’il est plus judicieux de parler d’une augmentation de 200% que d’une multiplication des parts de marché par 300%.
Je reprends le 300% que j’ai pu voir dans une com.bio qui montre bien le « savoir-faire » pénible des communicants extrémistes de la filière bio.
L’important, c’est que les parts de marchés du bio ne faisait toujours en 2015 que 3% de part de marché de l’alimentation
=> +1

rachelcarson dit :le 23 octobre 2016 à 19:14
@les trolls
arrêtez de nous GONFLER avec votre agriculture "CONVENTIONNELLE" cache sexe indispensable pour masquer une autre réalité: la culture INTENSIVE
Agriculture « cache sexe » !!!!!????
Qui représente au moins 96% de ce qui est consommé en France.
Ben oui mon pauvre rachelmachin, avec tout la com. Mensongère, les délires anxiogènes, les marabouts à la rabi et autre vandana iluminée, le bio arrive peut être en 2016 ans à dépasser les 3% de part de marché de l’alimentaire en France. (ce n’était pas le cas en 2015 ou il était encore qu’a 3%)
Donc bio 3,..% c’est ENORME
97% c’est tout petit (un cache sexe quoi !)
Trop fort comme raisonnement et tellement évident !
En plus d’être un pro de l’insulte, rachelmachin , tu fais preuve d’une perspicacité d’analyse des situations époustouflante de réalisme et d’objectivité.
Tu vas prendre la première place des fans (atique) de GP .

70 000 000 de français 4trolls vous chiez pas la honte ????????

un clone du troll prescripteur de POISONS nous sort le 24 octobre 2016 à 11:47 de nouveau
les vieux costards taillés sur mesures hyper défraichis tant il les à régulièrement portés à notre connaissances .

Tes torchons pour vanter les mérites des POISONS afin d'enjoliver l' éternelle imbuvable intox mensongère sont complétement usés mon pauvre troll .

Nul ne veux de POISONS dans la production de sa nourriture c'est vraiment simple à comprendre.

Pas besoin de tes torchons de surcroit Anglais pour tenir ici ton éternel langage de promotion des POISONS.

OGM: les Nobel accusent Greenpeace d'être dogmatique et "anti-scientifique"
Plus de 100 prix Nobel ont publiquement dénoncé les campagnes de Greenpeace contre les organismes génétiquement modifiés (OGM). Ils défendent en particulier le riz doré, qui pourrait permettre de sauver des centaines de milliers de personnes.

Cette fois, ils ont tapé du poing sur la table. Les campagnes de Greenpeace contre les Organismes génétiquement modifiés (OGM) vont trop loin. Particulièrement celles contre le riz doré. Et ce n'est rien moins que 110 prix Nobel qui l'affirment. Les lauréats, principalement en chimie, physique et médecine -mais aussi en économie, littérature et paix- ont décidé de dénoncer les agissements de l'ONG environnementale dans une lettre ouverte.

Et si une telle "alliance de cerveaux" est déjà un événement exceptionnel, leur colère à peine voilée et la violence de leurs accusations l'est encore davantage. "Nous appelons Greenpeace à cesser sa campagne contre les OGM et le riz doré (...) Combien de pauvres gens dans le monde doivent mourir avant que nous considérions cela comme un crime contre l'humanité?", écrivent-ils. Mais qu'est-ce que le riz doré exactement? Et pourquoi des scientifiques de haut vol sortent-ils ainsi de leurs gongs? De quel crime l'ONG s'est-elle rendu coupable?

La carence en vitamine A: un fléau meurtrier
Le riz doré a été inventé en 1999 en Suisse par deux biologistes -Ingo Potrykus et Peter Beyer- pour répondre à un défi humanitaire colossal: le manque de vitamine A. Cette carence touche 250 millions de personnes dans le monde, particulièrement en Asie du Sud-Est. Dans ces régions, les populations se nourrissent principalement de riz, qui n'est pas assez riche en bêta-carotène -la substance qui produit la vitamine A.

Les conséquences sont dramatiques. "Les manifestations cliniques sont essentiellement observées chez la femme enceinte ou allaitante, et surtout chez l'enfant et le nourrisson", détaille Marcel Kuntz, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale, interrogé par L'Express. Résultat? Entre 250 000 et 500 000 enfants perdent la vue chaque année à cause de cette carence. La moitié meurt 12 mois plus tard, note l'ONU.

"L'OMS fait un travail important de distribution de pilules de bêta-carotène que le corps convertit en vitamine A" mais cela ne suffit pas, ajoute l'expert engagé. D'où l'idée d'intégrer directement la vitamine A dans l'aliment de base des populations -le riz- en concevant une nouvelle variété d'OGM.

Le riz doré: solution pour sauver un million d'enfants par an?
En 2000 le magazine américain Time, en fait la solution susceptible de "sauver un million d'enfants par an". Tout semble aller pour le mieux. Pourtant, le riz doré pose un gros problème aux anti-OGM: il contrecarre leurs critiques traditionnelles. "Greenpeace a bien compris que le succès de ce riz est susceptible de détruire sa vision manichéenne des OGM", souligne Marcel Kuntz.

L'ONG concède que le riz doré relève d'une bonne intention, "mais lance de première campagne contre, critiquant sa teneur trop faible en bêta-carotène" -ce qui est alors vrai-, explique Pierre Barret, chercheur en génétique, diversité et écophysiologie des Céréales à l'INRA, interrogé par L'Express. Mais le prototype est amélioré "dans les années 2005-2006", ajoute-t-il. Greenpeace change alors son fusil d'épaule. Cette fois, les militants affirment que le bêta-carotène et la vitamine A peuvent être dangereux. Et aujourd'hui, Greepeace blâme le manque d'efficacité du riz doré.
Interrogé par L'Express, Suzanne Dalle, la Chargée de campagne Agriculture de Greenpeace, explique que des recherches supplémentaires sont nécessaires. "Il n'est pas encore prouvé que la dernière version du riz doré permet de pallier la carence en vitamine A", indique-t-elle, en partie à raison. Pire, le riz doré est selon elle "un cheval de Troie destiné à faire croire que les OGM sont la solution à la faim dans le monde".

"Le vrai problème est le retard pris par ce riz, reconnaît Marcel Kuntz. Et Greenpeace exploite ce retard", qu'elle a contribué à créer en détruisant des champs et en ralentissant la recherche, estime-t-il. "Il existe des blocages de régulation, d'éventuels blocages culturels -la blancheur du riz est souvent un critère de qualité-, et les blocages plus globaux des ONG qui ne veulent pas d'OGM soit pour des raisons idéologiques, politiques, ou les deux", confirme Pierre Barret.

Les anti-OGM: dogmatiques et "anti-scientifiques"?
Dans une vaste enquête intitulée "Le danger des OGM n'est pas là où vous croyez", Slate illustre fort bien les arguments fallacieux utilisés par Greenpeace depuis bientôt 20 ans contre le riz doré et plus largement contre les OGM. L'article détaille comment l'ONG est devenue dogmatique, tronquant des études scientifiques pour les faire mentir, défendant ici ce qu'elle attaque ailleurs, confondant corrélation et causalité.
Sollicité par L'Express, l'un des signataires de la lettre ouverte, le Prix Nobel Jean-Marie Lehn, affirme lui que Greenpeace mésestime les bénéfices des OGM et du riz doré "aussi bien pour les pays en développement que pour les pays développés". Et le spécialiste de la chimie supramoléculaire d'enfoncer le clou: l'opposition de l'ONG est tout simplement "anti-scientifique".

"Il est plus facile de faire peur aux gens"
Même Patrick Moore, cofondateur et ex-dirigeant de Greenpeace, a appelé l'ONG à réviser sa position. "Devant l'efficacité du riz doré, et lorsque 6000 vies d'enfants sont en jeu chaque jour, ce n'est plus tenable", écrit-il en 2013. 400 militants venaient alors de détruire un champ d'essai aux Philippines.

"Greenpeace [qui privilégie la solution des compléments alimentaires, NDLR] ignore que les personnes souffrant de cette carence sont trop pauvres pour les acheter, ou même pour avoir un jardin", ajoute-t-il, atterré par les agissements de ses anciens collègues.

LIRE AUSSI >> Et si on parlait sérieusement des OGM?

Faut-il balayer pour autant toutes les critiques contre les OGM? Evidemment non. Cette technologie doit être questionnée et contrôlée de près. "Chacun a le droit de critiquer. Mais il serait bon que les faits -positifs et négatifs- prennent finalement le dessus dans ce débat, conclut Marcel Kuntz, qui regrette que "Greenpeace soit devenu une machine politique sans éthique" qui rejette les OGM en bloc.
Reste à savoir si les prix Nobel réussiront à faire changer d'avis les militants anti-OGM, ainsi que l'opinion, encore largement sceptique. "Je n'en suis vraiment pas sûr, se désole le Nobel Jean-Marie Lehn. Il est bien plus facile d'effrayer les gens que de leur faire accepter une approche scientifique et rationnelle".

BURKINA FASO BURKINA FASO BURKINA FASO BURKINA FASO BURKINA FASO

EN VOILÀ UNE SUPER EXCELLENTE NOUVELLE :

OGM : le Burkina Faso va se passer du coton de Monsanto
Pour le géant américain Monsanto, le continent africain est une terre promise. Le Burkina Faso fait une marche arrière spectaculaire, il abandonne le coton transgénique et revient aux semences traditionnelles.
Elles peuvent chanter ces ramasseuses de coton, un sac rempli de coton posé sur la tête. La récolte vient à peine de commencer au Burkina Faso et déjà elle s'annonce fructueuse, bien meilleure que l'an passé. Cette récolte c'est la première depuis que le Burkina Faso, un des pays les plus pauvres du monde, a décidé de chasser le géant Monsanto de ses champs de coton. Fini les OGM, le pays tout entier revient au coton traditionnel.

Fibre du coton trop courte

En 2009 pourtant, plein d'espoir, le Burkina Faso fait le pari de Monsanto. Sur ordre des grandes sociétés cotonnières, tous les cultivateurs du sud du pays se mettent comme un seul homme à planter ces graines de coton transgénique mises au point dans les laboratoires américains de Monsanto. Mais sept ans plus tard, les producteurs burkinabés ne s'y retrouvent pas. En cause, la qualité du coton OGM dont la fibre est trop courte.
http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/ogm-le-burkina-faso-va-se-passer-du-coton-de-monsanto_1889731.html

Le Burkina-Faso n'a pas abandonné les OGM, il les a mis en suspens, le temps qu'on obtienne, par une méthode de croisement tout ce qu'il y a de plus conventionnel, un coton possèdant à la fois le caractère OGM Bt et une bonne qualité textile. C'est tout. Voir par ex.:
"http://allianceforscience.cornell.edu/blog/burkina-faso-puts-gm-cotton-hold"

Et il faut savoir en effet que dans le processus d'obtention d'un OGM, il y a deux étapes. En simplifiant:
- On part d'une variété V1 se prêtant bien à la bio-ingénieurie mais aux qualités par ailleurs a priori quelconques,
- Etape 1: Mise au point d'une variété génétiquement modifiée V1OGM possédant un caractère jugé intéressant, par ex. le Bt, mais aux qualités par ailleurs toujours aussi quelconques.
- Etape 2: Croisement de V1OGM avec une variété V2 possédant de bonnes qualités, par ex. bonnes qualités textiles, et ce dans le contexte ciblé, par ex. la culture du coton au Burkina-Faso, de façon à produire une variété V12OGM, possédant à la fois le cartactère OGM et de bonnes qualités.
Monsanto et ses experts locaux se sont visiblement plantés à l'étape 2. C'est pas la fin du monde. Ils repartent maintenant de V1OGM et poursuivent les études de croisement pour faire mieux.

Au passage, on peut noter qu'OGM ne veut pas nécessairement dire variété unique et déficit de biodiversité: le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés. Mon810, par ex., ce n'est pas une variété unique, mais des dizaines de variétés.

La décision du Burkina Faso d'abandonner les semences Monsanto est une bonne décision.
D'autres pays suivront , et pas seulement pour le coton.
En Europe les ogm sont en recul également.
Récemment, le club des transgéniculteurs européens vient de perdre un membre : la Roumanie n’a cultivé officiellement aucun pied de maïs génétiquement modifié en 2016 (contre 2,5 ha en 2015 et 771 ha en 2014). Cette situation d’abandon progressif des cultures de maïs MON810 se retrouve dans les autres pays de l’Union européenne... sauf en Espagne...mais plus pour longtemps.

Merci pour ces prophéties. Se réaliseront-elles? L'avenir le dira.

Mais on peut déjà dire que vous vous plantez en ce qui concerne le présent: Le Burkina Faso n'abandonne pas les OGM:
Selon le président de l’Association Interprofessionnelle du Coton au Burkina (A.I.C.B), Karim Traoré, « il ne s’agit pas d’un abandon. Nous avons décidé de réduire les superficies du coton OGM le temps que la recherche améliore la qualité des semences et la longueur de la fibre ».
Voir
http://googolfarmer.info/2015/07/02/coton-ogm-le-burkina-faso-recule-t-il-pour-mieux-sauter/

Un autre lien à l'appui de ce que j'explique ci-dessus: "pas un rejet du coton OGM, encore moins du partenariat avec MONSANTO, mais plutôt un repli tactique".
Voir:
"http://www.sofitex.bf/actu/presse_et_coton.php"
càd le site de la SOFITEX, la société qui pilote la culture du coton au Burkina.

Effectivement trafic à tout a fait raison, le Burkina n'abandonne pas du tout les PGM.
Est ce que lorsque l'on est anti PGM cela oblige à laisser tomber toutes objectivité?
Est ce que lorsque l'on est anti PGM, on est obligé de ralentir son activité cérébral et réduire son champ de vision a une source d'information type GP bien connu pour son discours anti PGM qui lui vau même une accusation de crime contre l'humanité de la part de 113 Prix Nobels pour c'est mensonge sur ces sujets entre autre?

Le Pb du coton burkinabé n'a strictement rien a voir avec le fait que les cotons étaient PGM, mais seulement avec les variétés qui avait été utiliser en version BT (PGM résistant aux pyrales).
C'est pour cela qu'avec les semenciers (Monsanto entre autre) de la filière le Burkina travail à l'élaboration de coton BT a partir de variétés qui correspondent a leurs besoins de qualité (longueur et couleur de la fibre).
Le trait BT peu être (plus ou moins facilement suivant les cas) transféré sur n'importe quelle variétés. L'objectif est de créer des variétés correspondant aux besoins de marché du Burkina pour continuer a profiter de tous les avantages de cette technologie. ( de 9 traitements insecticide en moyenne par ans en coton classique au Burkina, ils passent à 2 traitements en moyenne seulement (au burkina avec des pulvé a dos sous 40 degré les agri apprécies les PGM ) Comme partout ou sont utilisés ces techniques , ce sont des rdt moyen qui montent avec des marges nette également améliorées. (sinon pourquoi des agri (18 million) continueraient -ils de ressemer des PGM tous les ans après avoir essayé une première foi!)

"En Europe les ogm sont en recul également"
Il faut venir de la lune pour sortir se genre de scoop!
Comment pourrait ce développer les PGM en Europe avec toutes ces réglementations dictés par les lobbys extrémistes vert et validé par nos démago de politique (qui osent même reconnaitre comme sarko ou NKM que leur décisions de ne pas soutenir les PGM était un accord avec les vert mais surtout pas basé sur des raisons sanitaires ou scientifiques).

180 million d'ha (plus que toutes la surface cultivé en Europe) et 18 millions de producteurs, parler de "début de la fin " des PGM est risible de bêtise.
La chine investi depuis 4 a 5 ans 3 milliard par an dans les biotech et vient même d'investir 43 milliard dans le rachat de syngenta (une des pointure de cette technologie).

@ bourrin-yanalphabéte
toujours aussi mauvais en aurtaugraffe
tu pense que quelqu'un va croire ton ENORME mensonge "un accord entre sarko et les verts"
pour le reste n'essaye pas de rattraper aux branches"variétés qui avaient été utilisées en version BT" l'arbre est pourri

" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

► lorsque que le troll annonce une verité cela mérite d’être vraiment souligné !!!

Alors un grand MERCI au troll de confirmer par cette verité " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" que le risque de contamination environnemental et de dissémination est bien une réalité !!!

Depuis toujours il nie cette verité le voilà enfin capable de la reconnaitre un vrais progrès !!!

BIS pour troll mal comprenant.

" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

► lorsque que le troll annonce une verité cela mérite d’être vraiment souligné !!!

Alors un grand MERCI au troll de confirmer par cette verité " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" que le risque de contamination environnemental et de dissémination est bien une réalité !!!

Depuis toujours il nie cette verité le voilà enfin capable de la reconnaitre un vrais progrès !!!

Juste perturbant pour l'éternelle imbuvable intox mensongère du troll

http://www.greenmedinfo.com/article/glyphosate-causes-dysbiosis-which-favors-production-botulinum-neurotoxin-rumen&usg=ALkJrhhJOaE2XC91nNTNZc3qpg6u1izkqw

aller en attente de sa rafale de bois vert pour venir démonter encore cette verité .

bionel, vous devriez suivre une formation sur les OGM, pour savoir de quoi on parle...
Et une autre sur l'agriculture, les croisements en général, tout ça.
Et une autre sur la génétique.
Et puis une dernière sur la logique. Ou plutôt faudrait que vous commenciez par là.

En attendant sachez que oui, les gènes, ça passe à la descendance. Pas systématiquement. Mais régulièrement: approx. à 50%. Chez les allogames, en tout cas.

"bionel, vous devriez suivre une formation sur les OGM, pour savoir de quoi on parle...
Et une autre sur l'agriculture, les croisements en général, tout ça.
Et une autre sur la génétique.
Et puis une dernière sur la logique. Ou plutôt faudrait que vous commenciez par là.

En attendant sachez que oui, les gènes, ça passe à la descendance. Pas systématiquement. Mais régulièrement: approx. à 50%. Chez les allogames, en tout cas."

- - -

Pauvre troll figure toi que par ma formation je sais parfaitement de quoi je parle et cela ne date pas d'hier, ce n'est pas un troll en plein enfumage ici, qui m’apprendra quoi que ce soit !
Hélas pour toi ma formation,mes compétences me permettent de décrypté aisément tes nombreuses énormes ÂNERIES mensongères.
Par contre je suis hyper heureux de ta piqure de rappelle ci dessus, qui enfonce bien le clou et démontre parfaitement que j'ai raison ."oui, les gènes, ça passe à la descendance"
car c'est pour cela que le risque de pollution environnemental par les OGM est énorme.
Je sais aussi combien cette vérité te pique fortement les yeux !!!

DE NOUVEAU pour troll mal comprenant qui écrit ceci:
" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

► lorsque que le troll annonce une verité cela mérite d’être vraiment souligné !!!

Alors un grand MERCI au troll de confirmer par cette verité " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" que le risque énorme de contamination environnemental par dissémination est bien une réalité !!!
L' ENVIRONNEMENT N' A VRAIMENT PAS A SUBIR TOUTES CES SALOPERIES !!!

Depuis toujours le troll nie en bloc et en permanence cette verité le voilà enfin capable de la reconnaitre un vrais progrès !!!

MON PAUVRE TROLL JE TE RAPPELLE :
toutes mes connaissances OGM,croisements,génétique...m’ont toujours permis d'annoncer avec certitude cette vérité => une grave pollution environnementale OGM par croisement !
ce qu'en troll lobbyiste hyper prescripteur de ces saloperies tu réfutes systématiquement en bloc et en permanence; mais là quelle surprise, dans ton élan tu écrit enfin soudainement cette GRANDE vérité alors MERCI.

Encore et toujours MERCI le troll, d' enfin nous apporter la preuve que depuis très longtemps lorsque j’écris, heu lorsque nous écrivons car je ne suis pas le seul et nous sommes même très nombreux ;que les OGM dans l’environnement sont une réelle menace de grave pollutions par leur GRAND risque de dissémination nous avions raison.

Ainsi pour mémoire; hier le 25 octobre 2016 à 23:24 notre troll nous fournit la preuve formelle de cette vérité que je cite de nouveau :
" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

C'est clair net imparable par cette verité le troll reconnais formellement que les OGM sont un DANGER pour l' environnement . MERCI MERCI MERCI ....

Pour troll mal-comprenant:
____________________

"bionel, vous devriez suivre une formation sur les OGM, pour savoir de quoi on parle...
Et une autre sur l'agriculture, les croisements en général, tout ça.
Et une autre sur la génétique.
Et puis une dernière sur la logique. Ou plutôt faudrait que vous commenciez par là.

En attendant sachez que oui, les gènes, ça passe à la descendance. Pas systématiquement. Mais régulièrement: approx. à 50%. Chez les allogames, en tout cas."

- - -

Pauvre troll figure toi que par ma formation je sais parfaitement de quoi je parle et cela ne date pas d'hier, ce n'est pas un troll en plein enfumage ici, qui m’apprendra quoi que ce soit !
Hélas pour toi ma formation,mes compétences me permettent de décrypté aisément tes nombreuses énormes ÂNERIES mensongères.
Par contre je suis hyper heureux de ta piqure de rappelle ci dessus, qui enfonce bien le clou et démontre parfaitement que j'ai raison ."oui, les gènes, ça passe à la descendance"
car c'est pour cela que le risque de pollution environnemental par les OGM est énorme.
Je sais aussi combien cette vérité te pique fortement les yeux !!!

DE NOUVEAU pour troll mal comprenant qui écrit ceci:
" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

► lorsque que le troll annonce une verité cela mérite d’être vraiment souligné !!!

Alors un grand MERCI au troll de confirmer par cette verité " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" que le risque énorme de contamination environnemental par dissémination est bien une réalité !!!
L' ENVIRONNEMENT N' A VRAIMENT PAS A SUBIR TOUTES CES SALOPERIES !!!

Depuis toujours le troll nie en bloc et en permanence cette verité le voilà enfin capable de la reconnaitre un vrais progrès !!!

MON PAUVRE TROLL JE TE RAPPELLE :
toutes mes connaissances OGM,croisements,génétique...m’ont toujours permis d'annoncer avec certitude cette vérité => une grave pollution environnementale OGM par croisement !
ce qu'en troll lobbyiste hyper prescripteur de ces saloperies tu réfutes systématiquement en bloc et en permanence; mais là quelle surprise, dans ton élan tu écrit enfin soudainement cette GRANDE vérité alors MERCI.

Encore et toujours MERCI le troll, d' enfin nous apporter la preuve que depuis très longtemps lorsque j’écris, heu lorsque nous écrivons car je ne suis pas le seul et nous sommes même très nombreux ;que les OGM dans l’environnement sont une réelle menace de grave pollutions par leur GRAND risque de dissémination nous avions raison.

Ainsi pour mémoire; hier le 25 octobre 2016 à 23:24 notre troll nous fournit la preuve formelle de cette vérité que je cite de nouveau :
" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

C'est clair net imparable par cette verité le troll reconnais formellement que les OGM sont un DANGER pour l' environnement . MERCI MERCI MERCI ....

Bravo le Burkina Faso . On souhaite que cela donnera des idées aux autres.

yann dit :le 26 octobre 2016 à 16:00
Effectivement trafic à tout a fait raison, le Burkina n'abandonne pas du tout les PGM.
Est ce que lorsque l'on est anti PGM cela oblige à laisser tomber toutes objectivité?
Est ce que lorsque l'on est anti PGM, on est obligé de ralentir son activité cérébral et réduire son champ de vision a une source d'information type GP bien connu pour son discours anti PGM qui lui vau même une accusation de crime contre l'humanité de la part de 113 Prix Nobels pour c'est mensonge sur ces sujets entre autre?

Le Pb du coton burkinabé n'a strictement rien a voir avec le fait que les cotons étaient PGM, mais seulement avec les variétés qui avait été utiliser en version BT (PGM résistant aux pyrales).
C'est pour cela qu'avec les semenciers (Monsanto entre autre) de la filière le Burkina travail à l'élaboration de coton BT a partir de variétés qui correspondent a leurs besoins de qualité (longueur et couleur de la fibre).
Le trait BT peu être (plus ou moins facilement suivant les cas) transféré sur n'importe quelle variétés. L'objectif est de créer des variétés correspondant aux besoins de marché du Burkina pour continuer a profiter de tous les avantages de cette technologie. ( de 9 traitements insecticide en moyenne par ans en coton classique au Burkina, ils passent à 2 traitements en moyenne seulement (au burkina avec des pulvé a dos sous 40 degré les agri apprécies les PGM ) Comme partout ou sont utilisés ces techniques , ce sont des rdt moyen qui montent avec des marges nette également améliorées. (sinon pourquoi des agri (18 million) continueraient -ils de ressemer des PGM tous les ans après avoir essayé une première foi!)

"En Europe les ogm sont en recul également"
Il faut venir de la lune pour sortir se genre de scoop!
Comment pourrait ce développer les PGM en Europe avec toutes ces réglementations dictés par les lobbys extrémistes vert et validé par nos démago de politique (qui osent même reconnaitre comme sarko ou NKM que leur décisions de ne pas soutenir les PGM était un accord avec les vert mais surtout pas basé sur des raisons sanitaires ou scientifiques).

180 million d'ha (plus que toutes la surface cultivé en Europe) et 18 millions de producteurs, parler de "début de la fin " des PGM est risible de bêtise.
La chine investi depuis 4 a 5 ans 3 milliard par an dans les biotech et vient même d'investir 43 milliard dans le rachat de syngenta (une des pointure de cette technologie).

trafic dit :le 27 octobre 2016 à 02:19
bionel, vous devriez suivre une formation sur les OGM, pour savoir de quoi on parle...
Et une autre sur l'agriculture, les croisements en général, tout ça.
Et une autre sur la génétique.
Et puis une dernière sur la logique. Ou plutôt faudrait que vous commenciez par là.

En attendant sachez que oui, les gènes, ça passe à la descendance. Pas systématiquement. Mais régulièrement: approx. à 50%. Chez les allogames, en tout cas.

rachelcarson dit : le 26 octobre 2016 à 18:44

"tu pense que quelqu'un va croire ton ENORME mensonge "un accord entre sarko et les verts"
pour le reste n'essaye pas de rattraper aux branches"variétés qui avaient été utilisées en version BT" l'arbre est pourri."
___
Mais mon pauvre rachel machin, tout le monde n’a pas que GP comme source d’information, ni ta capacité cérébrale atrophier (surement causé par tes addictions qui te rendes aussi « intelligent » dans tes intervention de malhonnête vulgaire et ignare en général).

Il faut t’ouvrir un peu au monde extérieur et à l’information.
_
Oui, Sarko a reconnu qu’ils avait passé un « marché » avec les vert (confirmé sans honte par NKM) : Sarko leur a laisser et validé le discours anti PGM et les vert lui on foutu la paix pendant tout son mandat sur le nucléaire.
Ce n’est plus un secret depuis longtemps pour beaucoup mais je ne suis pas surpris non plus que toi tu ne sois pas encore au courant !LOL
__
Tu vas avoir du mal à changer l’histoire mon pauvre raclemachin !
__
Pour les variétés de coton au Burkina, il suffit de :
-lire les liens ci-dessous (déjà donné par trafic):
http://googolfarmer.info/2015/07/02/coton-ogm-le-burkina-faso-recule-t-il-pour-mieux-sauter/
http://www.sofitex.bf/actu/presse_et_coton.php

Ou faire comme moi, discuter avec des agri burkinabé (ou d’ancien collègue burkinabé pour ma part car j’ai bossé deux ans là-bas) et ils te confirmeront que lorsque les variétés adaptés à leurs marchés sortiront en BT, il ne feront que cela.(et ils travaillent avec les semenciers pour les mettre aux point)
Pour la fin des PGM ce n’est pas prêt d’arriver : 180 million d’ha en 2015 (une paille non !) ! Cela représente des milliards d’ha cultivé depuis 20 ans et des milliards d’animaux et des millions d’humains qui en ont consommés sans aucun PB (et avec des tonnes de pesticides en moins d’utilisés)
La chine qui vient d’investir plus d’une cinquantaine de milliard sur les PGM ses 5 dernières années, le fait surement pour tout arrêté demain, juste pour faire plaisir à raclemachin !!!!LOL.

PS a raclecarton : continu de corriger mon orthographe cela confirme que tu n’a pas d’autres intérêts dans tes interventions (et tu pourras continuer tant que les correcteurs automatiques ne seront pas plus performant, car je ne perdrai pas plus de temps en relecture).

Bonjour

bionel dit :
le 27 octobre 2016 à 00:10

Juste perturbant pour l'éternelle imbuvable intox mensongère du troll

http://www.greenmedinfo.com/article/glyphosate-causes-dysbiosis-which-favors-production-botulinum-neurotoxin-rumen&usg=ALkJrhhJOaE2XC91nNTNZc3qpg6u1izkqw

aller en attente de sa rafale de bois vert pour venir démonter encore cette verité .

bionel vous avez toujours aboiement ad hominem comme les fanatiques personnes ivrognes incompétentes.
Bovins dans le monde n'ont jamais les problèmes avec nourriture les GMP .Ce travail n'est pas sérieux vs réalité.Tous les bovins dans le monde avec nourriture les GMP sont en disparition avec la conclusion ce travail ? C'est plaisanterie pour fanatiques cela.
Monika Krüger est comme français Séralini le criigen une activist personne avant la science.
Junk science est son travail.

Les bonnes lectures.
http://gmopundit.blogspot.fr/
http://www.reuters.com/article/health-cancer-iarc-idUSL1N1CV1C1

Cordialement

Zea

les bovins ne parlent pas!les bovins GM type ZEA essayent mais il y a encore beaucoup de boulot pour que les humains arrivent a les comprendre

@rachelcarson

► ZUT alors dans ma formation agricole auraient ils oubliés de m'enseigner la langue bovine ???

rachelcarson, merci car ceci me permet de mieux cerner les gros problèmes de langage chez zea
puisqu' à vrais dire j’ignorai totalement qu'elle parle le langage BOVIN, en fin de compte cela me confirme aussi qu'elle vie vraiment sur une autre planète cette ridicule ZEA .

► Le troll hyper mal pris devant la verité nous avons le droit au véritable feu d'artifice de passages de mains ainsi la meute est en effervescence, l'ensemble des clones au taquet l'imbuvable intox mensongére coule et tente de tous détruire sur son passage à l'image de la lave
d'un volcan en éruption .

► "car je ne perdrai pas plus de temps en relecture"
écrit ce troll afin de dissimuler sa grande nullité !!!

► on l'excusera car il ne peux pas être bon partout !

Il a enfin finit par nous avouer cette vérité :

" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

C'est clair net imparable par cette verité le troll reconnais formellement que les OGM sont un DANGER pour l' environnement . MERCI MERCI MERCI ...

le 27 octobre 2016 à 10:04

► Le troll à de nouveau rater le train du 27 octobre 2016 à 09:28, ou alors c'est réellement sa profonde débilité qui lui bouche la vue à ce point là?

► Allez je suis sympas je lui fait sa piquouse de rappel immédiatement .

Ainsi pour mémoire; le 25 octobre 2016 à 23:24 notre troll nous fournit la preuve formelle de cette vérité que je cite ici de nouveau :

" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

C'est clair net imparable par cette verité le troll reconnais formellement que les OGM sont un DANGER pour l' environnement . MERCI MERCI MERCI ....

@bionel

Pauvre troll figure toi que par ma formation je sais parfaitement de quoi je parle et cela ne date pas d'hier, ce n'est pas un troll en plein enfumage ici, qui m’apprendra quoi que ce soit !
_____Jamais rien lu de concret et rationnel chez vous pouvant faire penser 1 seule seconde que vous avez eu une formation digne de ce nom et que vous savez de quoi vous parlez. Votre "formation" c'est de la daube pour les fanatiques volontairement enfumés et ignares dans votre genre.Surtout rien d'autre !
Hélas pour toi ma formation,mes compétences me permettent de décrypté aisément tes nombreuses énormes ÂNERIES mensongères.
_____Vos vociférations arbitraires d'incompétent ne sont pas suffisantes.Tout le monde attend avec impatience un réel décryptage enfin concret grand charlatan de l'agriculture idéologique.
Par contre je suis hyper heureux de ta piqure de rappelle ci dessus, qui enfonce bien le clou et démontre parfaitement que j'ai raison ."oui, les gènes, ça passe à la descendance"
_____Quel est donc ce clou grand vaudou de l'agriculture idéologique ?
car c'est pour cela que le risque de pollution environnemental par les OGM est énorme.
Je sais aussi combien cette vérité te pique fortement les yeux !!!
____C'est donc très grave, "risque de pollution environnementale énorme" nous écrit le vaudou de l'agriculture idéologique.Alors inventeur de canulars nous attendons tous un exemple enfin concret de pollution environnementale provoquée par une plante cultivée et en l'occurrence GM ainsi que ses concrètes conséquences avérées dans l'environnement.

Alors un grand MERCI au troll de confirmer par cette verité " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" que le risque énorme de contamination environnemental par dissémination est bien une réalité !!!
L' ENVIRONNEMENT N' A VRAIMENT PAS A SUBIR TOUTES CES SALOPERIES !!!
____Comme à juste titre vous le conseille trafic. Vous allez commencer quand une réelle formation afin d'éviter d'écrire vos fatras d'âneries destinés aux volontairement enfumés et ignares comme vous ?
toutes mes connaissances OGM,croisements,génétique...m’ont toujours permis d'annoncer avec certitude cette vérité => une grave pollution environnementale OGM par croisement !
____Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.
Quelle vérité annoncée grand charlatan de l'agriculture idéologique ?

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

A propos de l'abandon du coton OGM au Burkina Faso.
D’après un rapport de deux professeurs américains, Brian Dowd-Uribe et Matthew Schnurr, rendu public par le journal African Affairs de l’université d’Oxford, la principale raison de ce revirement est la qualité inférieure des fibres obtenues avec le coton GM par rapport aux cultures non OGM.

Y aura-t-il un effet domino ?
Au moment où de nombreux pays africains sont en pleine discussion sur le développement ou non des cultures OGM, leur abandon par le Burkina Faso, qui en était l’un des plus fervents défenseurs, remet sérieusement en cause ces technologies. Pour Brian Dowd-Uribe et Matthew Schnurr, la confiance de l’opinion publique risque d’être altérée un peu partout sur le continent, ce qui pourrait avoir « des implications significatives pour le futur des cultures OGM en Afrique ». Quant au débat sur la souveraineté alimentaire des pays africains, il est une fois de plus ouvert, et relayé par les acteurs de la société civile, qui saluent avec enthousiasme « une nouvelle de grande portée ».

BPS dit :
le 27 octobre 2016 à 22:57

@bionel

Pauvre troll figure toi que par ma formation je sais parfaitement de quoi je parle et cela ne date pas d'hier, ce n'est pas un troll en plein enfumage ici, qui m’apprendra quoi que ce soit !
_____Jamais rien lu de concret et rationnel chez vous pouvant faire penser 1 seule seconde que vous avez eu une formation digne de ce nom et que vous savez de quoi vous parlez. Votre "formation" c'est de la daube pour les fanatiques volontairement enfumés et ignares dans votre genre.Surtout rien d'autre !
►► Écrit par un type quine me connais absolument pas c'est du sérieux quand même ...
pauvre troll tu fait vraiment pitié avec tes affirmation qui n'ont aucun sens !

ICI je rappel la verité cité par le troll:
" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

- petite explication pour troll mal comprenant.

"par croisement "=>
ce terme implique que nous sommes dans le cas d' une multiplication sexuée, les grains de pollens alors véhiculés par
l' activité humaine,les animaux, les insectes, le vent ,l'eau vont ainsi se déplacer vers les stigmates (extrémité supérieure du pistil)
sur des distances plus ou moins importantes. Les grains de pollen en contact des stigmates la fécondation,est donc réalisée.
l'homme peut controler les croisements mais ils peuvent aussi être spontanés dans l’environnement .
Dans une multiplication sexuée les caractères sont transmis à la descendance .

DONC TRANSMISSION POSSIBLE DE CARACTÈRES OGM VERS LES PLANTES ENDÉMIQUES

Ainsi les caractère OGM peuvent être transmis dans l’environnement , c'est précisément ce que le troll nous confirme enfin , car depuis des lustres il réfute cette vérité .

Par sa probante déclaration " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" notre super troll reconnait enfin l’existence du risque de contamination environnemental par conséquent de pollution par les OGM .
Phénomène réel mais que le troll nie en permanence depuis toujours dans son imbuvable intox mensongére mais il finit enfin par lâcher la verité en écrivant ceci: " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" .

Alors un grand merci au troll d’enfin dire LA vérité .

Hélas pour toi ma formation,mes compétences me permettent de décrypté aisément tes nombreuses énormes ÂNERIES mensongères.
_____Vos vociférations arbitraires d'incompétent ne sont pas suffisantes.Tout le monde attend avec impatience un réel décryptage enfin concret grand charlatan de l'agriculture idéologique.
►► c'est simple voir ci dessus!

Par contre je suis hyper heureux de ta piqure de rappelle ci dessus, qui enfonce bien le clou et démontre parfaitement que j'ai raison ."oui, les gènes, ça passe à la descendance"
_____Quel est donc ce clou grand vaudou de l'agriculture idéologique ?
►► troll incompétent ne peux évidement pas comprendre ...

car c'est pour cela que le risque de pollution environnemental par les OGM est énorme.
Je sais aussi combien cette vérité te pique fortement les yeux !!!
____C'est donc très grave, "risque de pollution environnementale énorme" nous écrit le vaudou de l'agriculture idéologique.Alors inventeur de canulars nous attendons tous un exemple enfin concret de pollution environnementale provoquée par une plante cultivée et en l'occurrence GM ainsi que ses concrètes conséquences avérées dans l'environnement.
►► pour l'inventeur d'imbuvable intox mensongére la vérité est évidement un canular .

Alors un grand MERCI au troll de confirmer par cette verité " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" que le risque énorme de contamination environnemental par dissémination est bien une réalité !!!
L' ENVIRONNEMENT N' A VRAIMENT PAS A SUBIR TOUTES CES SALOPERIES !!!
____Comme à juste titre vous le conseille trafic. Vous allez commencer quand une réelle formation afin d'éviter d'écrire vos fatras d'âneries destinés aux volontairement enfumés et ignares comme vous ?
►► L' ENVIRONNEMENT N' A VRAIMENT PAS A SUBIR TOUTES CES SALOPERIES !!!
AILLE AILLE AILLE comment la vérité pique les yeux du troll !!!

toutes mes connaissances OGM,croisements,génétique...m’ont toujours permis d'annoncer avec certitude cette vérité => une grave pollution environnementale OGM par croisement !
____Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.
►► Mon pauvre !!!
Non seulement je connais ce sujet, mais en plus je peux aussi parler des autres modes de multiplications végétale sans aucun problème pour moi !
Au passage en plus dans ma carrière, j'ai eu l’occasion de travailler avec un Docteur en physiologie végétal ci cela peux t'aider un petit peu à mesurer tes énormes âneries qui me font toujours bien rire et croit moi qu' il vaut mieux avoir un minimum de bagages dans les mains .
Par contre pauvre troll tes âneries sont de plus en plus pitoyables, tu touches vraiment le fond mon pauvre.

Quelle vérité annoncée grand charlatan de l'agriculture idéologique ?
►► c'est écrit ouvre tes yeux, porte des lunettes ...

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

- AMEN
►► En conclusion, les interminables litanies pour enjoliver l’éternel imbuvable intox mensongére.

Mentir pour prescrire des POISONS tout en douceur; c'est quand même fort la vie de lobbyistes !!!

Il faut remercier la Belgique pour son courage dans cette bataille du CETA.
En effet, la Belgique "réaffirme que le Ceta n'affectera pas la législation de l'UE concernant l'autorisation, la mise sur le marché, la croissance et l’étiquetage des OGM", en particulier "la possibilité des Etats membres de restreindre ou d'interdire la culture d'OGM sur leur territoire".

@bionel

Pauvre troll figure toi que par ma formation je sais parfaitement de quoi je parle et cela ne date pas d'hier, ce n'est pas un troll en plein enfumage ici, qui m’apprendra quoi que ce soit !
_____Jamais rien lu de concret et rationnel chez vous pouvant faire penser 1 seule seconde que vous avez eu une formation digne de ce nom et que vous savez de quoi vous parlez. Votre "formation" c'est de la daube pour les fanatiques volontairement enfumés et ignares dans votre genre.Surtout rien d'autre !
►► Écrit par un type quine me connais absolument pas c'est du sérieux quand même ...
pauvre troll tu fait vraiment pitié avec tes affirmation qui n'ont aucun sens !
====Il suffit de lire vos interventions contenant uniquement des slogans idéologiques.Jamais autre chose grand sorcier vaudou de l'AI.

ICI je rappel la verité cité par le troll:
" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

- petite explication pour troll mal comprenant.

"par croisement "=>
ce terme implique que nous sommes dans le cas d' une multiplication sexuée, les grains de pollens alors véhiculés par
l' activité humaine,les animaux, les insectes, le vent ,l'eau vont ainsi se déplacer vers les stigmates (extrémité supérieure du pistil)
sur des distances plus ou moins importantes. Les grains de pollen en contact des stigmates la fécondation,est donc réalisée.
l'homme peut controler les croisements mais ils peuvent aussi être spontanés dans l’environnement .
Dans une multiplication sexuée les caractères sont transmis à la descendance .

DONC TRANSMISSION POSSIBLE DE CARACTÈRES OGM VERS LES PLANTES ENDÉMIQUES
====Très bien "transmission possible".Alors maintenant nous attendons tous avec impatience un exemple concret avéré (factuel) délétère grave, catastrophique mettant en évidence une plante cultivée (GM ou pas) vs plante endémique.

Ainsi les caractère OGM peuvent être transmis dans l’environnement , c'est précisément ce que le troll nous confirme enfin , car depuis des lustres il réfute cette vérité .
===En quoi le caractère d'un transgène donnant un avantage particulier à une plante cultivée et cela uniquement dans un champ, est il utile hors d'un champ ?
Pourquoi une plante cultivée non GM ne vous pose jamais de problème malgré la "transmission possible"?

Par sa probante déclaration " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" notre super troll reconnait enfin l’existence du risque de contamination environnemental par conséquent de pollution par les OGM .
Phénomène réel mais que le troll nie en permanence depuis toujours dans son imbuvable intox mensongére mais il finit enfin par lâcher la verité en écrivant ceci: " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" .

Alors un grand merci au troll d’enfin dire LA vérité .

Hélas pour toi ma formation,mes compétences me permettent de décrypté aisément tes nombreuses énormes ÂNERIES mensongères.
_____Vos vociférations arbitraires d'incompétent ne sont pas suffisantes.Tout le monde attend avec impatience un réel décryptage enfin concret grand charlatan de l'agriculture idéologique.
►► c'est simple voir ci dessus!
===Non ce n'est pas simple.
"transmission possible".Alors maintenant nous attendons tous avec impatience un exemple concret avéré (du factuel !) délétère grave et catastrophique mettant en évidence une plante cultivée (GM ou pas) vs plante endémique.
En quoi le caractère d'un transgène donnant un avantage particulier à une plante cultivée et cela uniquement dans un champ, est il utile hors d'un champ ?
Pourquoi une plante cultivée non GM ne vous pose jamais de problème malgré la "transmission possible"?

Par contre je suis hyper heureux de ta piqure de rappelle ci dessus, qui enfonce bien le clou et démontre parfaitement que j'ai raison ."oui, les gènes, ça passe à la descendance"
_____Quel est donc ce clou grand vaudou de l'agriculture idéologique ?
►► troll incompétent ne peux évidement pas comprendre ...
===C'est juste alors pour meubler votre "clou" ?

car c'est pour cela que le risque de pollution environnemental par les OGM est énorme.
Je sais aussi combien cette vérité te pique fortement les yeux !!!
____C'est donc très grave, "risque de pollution environnementale énorme" nous écrit le vaudou de l'agriculture idéologique.Alors inventeur de canulars nous attendons tous un exemple enfin concret de pollution environnementale provoquée par une plante cultivée et en l'occurrence GM ainsi que ses concrètes conséquences avérées dans l'environnement.
►► pour l'inventeur d'imbuvable intox mensongére la vérité est évidement un canular .
=== Rien de factuel, que des allégations gratuites pour satisfaire vos lubies idéologiques ?
Alors inventeur de canulars nous attendons tous un exemple enfin concret de pollution environnementale catastrophique provoquée par une plante cultivée et en l'occurrence GM ainsi que ses concrètes conséquences avérées dans l'environnement.

Alors un grand MERCI au troll de confirmer par cette verité " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" que le risque énorme de contamination environnemental par dissémination est bien une réalité !!!
L' ENVIRONNEMENT N' A VRAIMENT PAS A SUBIR TOUTES CES SALOPERIES !!!
____Comme à juste titre vous le conseille trafic. Vous allez commencer quand une réelle formation afin d'éviter d'écrire vos fatras d'âneries destinés aux volontairement enfumés et ignares comme vous ?
►► L' ENVIRONNEMENT N' A VRAIMENT PAS A SUBIR TOUTES CES SALOPERIES !!!
AILLE AILLE AILLE comment la vérité pique les yeux du troll !!!
===C'est d'ailleurs pour cela qu'il y a cette vérité qui fait que l'environnement subit la saloperie suivante; L'AB utilise des produits cupriques contenant du cuivre non biodégradable et a donc un profil environnemental catastrophique.

toutes mes connaissances OGM,croisements,génétique...m’ont toujours permis d'annoncer avec certitude cette vérité => une grave pollution environnementale OGM par croisement !
____Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.
►► Mon pauvre !!!
Non seulement je connais ce sujet, mais en plus je peux aussi parler des autres modes de multiplications végétale sans aucun problème pour moi !
Au passage en plus dans ma carrière, j'ai eu l’occasion de travailler avec un Docteur en physiologie végétal ci cela peux t'aider un petit peu à mesurer tes énormes âneries qui me font toujours bien rire et croit moi qu' il vaut mieux avoir un minimum de bagages dans les mains .
Par contre pauvre troll tes âneries sont de plus en plus pitoyables, tu touches vraiment le fond mon pauvre.
===Impressionnant ! Bref, peu importe avec qui vous avez passé du temps à ne rien apprendre.
C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.

Quelle vérité annoncée grand charlatan de l'agriculture idéologique ?
►► c'est écrit ouvre tes yeux, porte des lunettes ...
====Rien lu de factuel de votre part pouvant faire que vos propos sont une vérité concernant une catastrophe environnementale vs uniquement les PGM.

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

http://www.futura-sciences.com/planete/actualites/botanique-impact-plantes-invasives-ecosystemes-50478/

BPS dit :
le 29 octobre 2016 à 14:31

@bionel

Pauvre troll figure toi que par ma formation je sais parfaitement de quoi je parle et cela ne date pas d'hier, ce n'est pas un troll en plein enfumage ici, qui m’apprendra quoi que ce soit !
_____Jamais rien lu de concret et rationnel chez vous pouvant faire penser 1 seule seconde que vous avez eu une formation digne de ce nom et que vous savez de quoi vous parlez. Votre "formation" c'est de la daube pour les fanatiques volontairement enfumés et ignares dans votre genre.Surtout rien d'autre !
►► Écrit par un type quine me connais absolument pas c'est du sérieux quand même ...
pauvre troll tu fait vraiment pitié avec tes affirmation qui n'ont aucun sens !
====Il suffit de lire vos interventions contenant uniquement des slogans idéologiques.Jamais autre chose grand sorcier vaudou de l'AI.
►► ben non grand lobbyiste de surcroit super prescripteur en POISONS cela ne suffit évidement pas.

ICI je rappel la verité cité par le troll:
" le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés"

- petite explication pour troll mal comprenant.

"par croisement "=>
ce terme implique que nous sommes dans le cas d' une multiplication sexuée, les grains de pollens alors véhiculés par
l' activité humaine,les animaux, les insectes, le vent ,l'eau vont ainsi se déplacer vers les stigmates (extrémité supérieure du pistil)
sur des distances plus ou moins importantes. Les grains de pollen en contact des stigmates la fécondation,est donc réalisée.
l'homme peut controler les croisements mais ils peuvent aussi être spontanés dans l’environnement .
Dans une multiplication sexuée les caractères sont transmis à la descendance .

DONC TRANSMISSION POSSIBLE DE CARACTÈRES OGM VERS LES PLANTES ENDÉMIQUES
====Très bien "transmission possible".Alors maintenant nous attendons tous avec impatience un exemple concret avéré (factuel) délétère grave, catastrophique mettant en évidence une plante cultivée (GM ou pas) vs plante endémique.

Ainsi les caractère OGM peuvent être transmis dans l’environnement , c'est précisément ce que le troll nous confirme enfin , car depuis des lustres il réfute cette vérité .
===En quoi le caractère d'un transgène donnant un avantage particulier à une plante cultivée et cela uniquement dans un champ, est il utile hors d'un champ ?
Pourquoi une plante cultivée non GM ne vous pose jamais de problème malgré la "transmission possible"?
►► afin de combler un minimum l' incompétence du troll :
http://www.tela-botanica.org/papyrus.php?menu=291&id_projet=11&act=documents&id_repertoire=130
ou encore:
http://www.cen-centrevaldeloire.org/la-nature-en-region-centre-valdeloire/les-especes-invasives/53-plantes-invasives

TON INCOMPÉTENCE NE TE PERMET ÉVIDEMENT PAS DE COMPRENDRE CE GROS PROBLÈME QUI SERA FORTEMENT AGRAVE AVEC LES OGM.
perso je rencontre beaucoup trop ce problème avec des plantes horticoles qui se retrouvent dans le milieux naturel comme par exemple :
prunus laurocerasus rotundifolia qui depuis quelques temps envahis de plus en plus les bois et bien d'autre espèces horticoles encore chose absolument encore inexistante il a 30-40 ans .
Demain se sera évidement, inévitablement l’envahissement par les OGM à coté de ces espèces horticoles avec des DANGERS pire encore.
Mais ceci dans le meilleur des cas le troll l'ignore complétement, dans le pire des cas il cache volontairement la vérité .
Pauvre troll, vraiment désolé mais les espèces envahissantes existent déjà, et demain les OGM sortirons OBLIGATOIREMENT du champs engendrant de graves et irrémédiables pollutions environnementales .

Par sa probante déclaration " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" notre super troll reconnait enfin l’existence du risque de contamination environnemental par conséquent de pollution par les OGM .
Phénomène réel mais que le troll nie en permanence depuis toujours dans son imbuvable intox mensongére mais il finit enfin par lâcher la verité en écrivant ceci: " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" .

Alors un grand merci au troll d’enfin dire LA vérité .

Hélas pour toi ma formation,mes compétences me permettent de décrypté aisément tes nombreuses énormes ÂNERIES mensongères.
_____Vos vociférations arbitraires d'incompétent ne sont pas suffisantes.Tout le monde attend avec impatience un réel décryptage enfin concret grand charlatan de l'agriculture idéologique.

Pour combler quelques grosses lacunes du troll...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27esp%C3%A8ces_invasives_class%C3%A9es_parmi_les_plus_nuisibles_au_XXIe_si%C3%A8cle

Le lupin, ce truc tout simple à la portée de tous :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lupinus_polyphyllus
et hélas bien d'autre encore ...

►► c'est simple voir ci dessus!
===Non ce n'est pas simple.
►► certes pas à la portée d'un troll de surcroit mal-comprenant.

"transmission possible".Alors maintenant nous attendons tous avec impatience un exemple concret avéré (du factuel !) délétère grave et catastrophique mettant en évidence une plante cultivée (GM ou pas) vs plante endémique.

►► Pour combler quelques grosses lacunes du troll...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27esp%C3%A8ces_invasives_class%C3%A9es_parmi_les_plus_nuisibles_au_XXIe_si%C3%A8cle

Le lupin, ce truc tout simple à la portée de tous :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lupinus_polyphyllus
et hélas bien d'autre encore ...

En quoi le caractère d'un transgène donnant un avantage particulier à une plante cultivée et cela uniquement dans un champ, est il utile hors d'un champ ?
►► Non seulement il est complétement inutile voir très nuisible et représente un énorme DANGERS de pollution environnemental totalement irrémédiable.

Pourquoi une plante cultivée non GM ne vous pose jamais de problème malgré la "transmission possible"?
►► question qui démontre parfaitement l'incompétence totale du troll puisqu' il en existe déjà et même sur plusieurs espèces horticoles .
Les OGM suivrons inexorablement le même cheminement et la en présence de ces saloperies dans la nature ce sera écologiquement catastrophique.
Va donc suivre une formation mon pauvre troll ton incompétence notoire démontre que tu n'est qu' un grand lobbyiste épandeur d'imbuvable intox mensongère car ignorer une telle chose est totalement inconcevable.

Par contre je suis hyper heureux de ta piqure de rappelle ci dessus, qui enfonce bien le clou et démontre parfaitement que j'ai raison ."oui, les gènes, ça passe à la descendance"
_____Quel est donc ce clou grand vaudou de l'agriculture idéologique ?
►► troll incompétent ne peux évidement pas comprendre ...
===C'est juste alors pour meubler votre "clou" ?
►► a force de chercher ce clou fait super attention de ne pas te le planter dans l’œil ...

car c'est pour cela que le risque de pollution environnemental par les OGM est énorme.
Je sais aussi combien cette vérité te pique fortement les yeux !!!
____C'est donc très grave, "risque de pollution environnementale énorme" nous écrit le vaudou de l'agriculture idéologique.Alors inventeur de canulars nous attendons tous un exemple enfin concret de pollution environnementale provoquée par une plante cultivée et en l'occurrence GM ainsi que ses concrètes conséquences avérées dans l'environnement.
►► Comme je le cite plus haut la pollution environnementale provoquée par une plante cultivée, existe déjà mais la grande incompétence de notre troll ignare l'oblige à écrire n'importe quoi pour nourrir son imbuvable intox mensongère.
Aujourd'hui avec des espèces horticoles, c'est déjà très problématique, alors demain avec l'invasion des OGM (Organismes Grandement Merdiques) ce sera catastrophique .

►► pour l'inventeur d'imbuvable intox mensongére la vérité est évidement un canular .
=== Rien de factuel, que des allégations gratuites pour satisfaire vos lubies idéologiques ?
Alors inventeur de canulars nous attendons tous un exemple enfin concret de pollution environnementale catastrophique provoquée par une plante cultivée et en l'occurrence GM ainsi que ses concrètes conséquences avérées dans l'environnement.
►► Comme je le cite plus haut la pollution environnementale provoquée par une plante cultivée, existe déjà mais la grande incompétence de notre troll ignare l'oblige à écrire n'importe quoi pour nourrir son imbuvable intox mensongère.
Aujourd'hui avec des espèces horticoles, c'est déjà très problématique, alors demain avec l'invasion des OGM (Organismes Grandement Merdiques) ce sera catastrophique .◄◄
►► Pour ce qui concerne les concrètes conséquences avérées dans l'environnement elles sont hélas déjà nombreuses mais reste minimes par rapport aux conséquences catastrophique à venir avec les
OGM (Organismes Grandement Merdiques) qui envahirons systématiquement l'environnement.

Alors un grand MERCI au troll de confirmer par cette verité " le caractère OGM peut être transmis, par croisement, à des tas de variétés" que le risque énorme de contamination environnemental par dissémination est bien une réalité !!!
L' ENVIRONNEMENT N' A VRAIMENT PAS A SUBIR TOUTES CES SALOPERIES !!!
____Comme à juste titre vous le conseille trafic. Vous allez commencer quand une réelle formation afin d'éviter d'écrire vos fatras d'âneries destinés aux volontairement enfumés et ignares comme vous ?
►► L' ENVIRONNEMENT N' A VRAIMENT PAS A SUBIR TOUTES CES SALOPERIES !!!
AILLE AILLE AILLE comment la vérité pique les yeux du troll !!!
===C'est d'ailleurs pour cela qu'il y a cette vérité qui fait que l'environnement subit la saloperie suivante; L'AB utilise des produits cupriques contenant du cuivre non biodégradable et a donc un profil environnemental catastrophique.
►► hahaha le troll s'amuse toujours avec ce Cu dont il n'a toujours strictement rien compris.

toutes mes connaissances OGM,croisements,génétique...m’ont toujours permis d'annoncer avec certitude cette vérité => une grave pollution environnementale OGM par croisement !
____Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.
►► Mon pauvre !!!
Non seulement je connais ce sujet, mais en plus je peux aussi parler des autres modes de multiplications végétale sans aucun problème pour moi !
Au passage en plus dans ma carrière, j'ai eu l’occasion de travailler avec un Docteur en physiologie végétal ci cela peux t'aider un petit peu à mesurer tes énormes âneries qui me font toujours bien rire et croit moi qu' il vaut mieux avoir un minimum de bagages dans les mains .
Par contre pauvre troll tes âneries sont de plus en plus pitoyables, tu touches vraiment le fond mon pauvre.
===Impressionnant ! Bref, peu importe avec qui vous avez passé du temps à ne rien apprendre.
C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.
►► Mon pauvre troll en écrivant ceci c'est comme si tu écris que je ne connais pas une partie de mon métier et ceci sans même me connaitre visiblement tu demeure un sacré clown .
►► alors mon pauvre petit amas de cellules issue de mitoses incomplètes tu veux parler de :
lignée pure; retro-croisement, autofécondation; clone, variétés, cultivar, hybride; F, Mendel...
haploïde; diploïde, hétérozygote; homozygote; génome;

Veux tu aussi parler de multiplication in vito, ou toute autre sorte de multiplication végétative mon pauvre troll ?

BEN oui tu vois pauvre troll ça fait juste aussi partie de mes compétences ( dont je refuse systématiquement de parler avec le troll) à coté de l'AC et l'AB mon pauvre rigolo TOUT comme le sol, les parasites les maladies mais aussi les POISONS, insecticides,fongicides,désherbants...OGM (Organismes Grandement Merdiques)

TU ME FAIT JUSTE BIEN RIRE MON PAUVRE LOBBYISTE DE SURCROIT GRAND PRESCRIPTEUR DE POISONS.

Quelle vérité annoncée grand charlatan de l'agriculture idéologique ?
►► c'est écrit ouvre tes yeux, porte des lunettes ...
====Rien lu de factuel de votre part pouvant faire que vos propos sont une vérité concernant une catastrophe environnementale vs uniquement les PGM.
►► C'est entièrement normal et le contraire m’étonnerait beaucoup car cet anti imbuvable intox mensongére.

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

►► D' un fleuve de débilitées rassemblées ne s’écoulera jamais une vérité .

@bionel

Ainsi les caractère OGM peuvent être transmis dans l’environnement , c'est précisément ce que le troll nous confirme enfin , car depuis des lustres il réfute cette vérité .
===En quoi le caractère d'un transgène donnant un avantage particulier à une plante cultivée et cela uniquement dans un champ, est il utile hors d'un champ ?
Pourquoi une plante cultivée non GM ne vous pose jamais de problème malgré la "transmission possible"?
►► afin de combler un minimum l' incompétence du troll :
http://www.tela-botanica.org/papyrus.php?menu=291&id_projet=11&act=documents&id_repertoire=130
ou encore:
http://www.cen-centrevaldeloire.org/la-nature-en-region-centre-valdeloire/les-especes-invasives/53-plantes-invasives

****Avec ces liens, des hors sujets échappatoires concernant les plantes invasives vous ne répondez pas à mes interrogations grand filou du charlatanisme de l'Agriculteur idéologique.Pour être sincère, je ne suis pas surpris car vous en être bien incapable.

Pour le fun, une autre tentative.
Pour vous faire plaisir, pouvez vous citer une plante de Grandes Cultures invasive avérée.

Il s'agit des plantes cultivées GM et non GM de Grandes Cultures destinées à nourrir les animaux et nous les humains ainsi que les plantes cultivées destinées à l'industrie (céréales, protéagineux, oléagineux, vignes, du cotonnier non ornemental et les autres plantes industrielles).Vous savez bionel les PGM RR, Bt et celles résistantes à certains facteurs pénalisants biotiques et abiotiques que Greenpeace refuse toujours bêtement par idéologie.

En quoi le caractère d'un transgène (le gène d'intérêt) donnant un avantage sélectif particulier à une plante cultivée (uniquement si celle-ci est cultivée) et cela uniquement dans un champ (le seul endroit possible pour cultiver ces plantes issues de la création variétale), est il utile hors d'un champ (utilité du caractère sélectif du gène d'intérêt) ?
Pourquoi une plante cultivée non GM (qui possède des gènes (plein) d'intérêt aussi.Beurk !) ne vous pose jamais de problème malgré la "transmission possible" (le flux pollinique si il y a (colza) existe aussi pour la plante cultivée non améliorée avec l'outil transgenèse. il n'est donc pas spécifique à un outil d'amélioration des plantes cultivées) ?

Alors maintenant nous attendons tous avec impatience un exemple concret avéré (du factuel !) délétère grave et catastrophique mettant en évidence une plante cultivée (GM ou pas) de Grandes Cultures vs plante endémique.

En quoi le caractère d'un transgène donnant un avantage particulier à une plante cultivée et cela uniquement dans un champ, est il utile hors d'un champ ?
►► Non seulement il est complétement inutile voir très nuisible et représente un énorme DANGERS de pollution environnemental totalement irrémédiable.

****Il est très utile car il permet à une plante cultivée sélectionnée et améliorée par l'homme depuis que celui-ci pratique l'agriculture d'avoir la possibilité de donner à celle-ci la capacité ou (et) tolérer les attaques de certains bio-agresseurs, des ravageurs.Ce qui permet de se passer de l'utilisation en plein de certains produits phyto (le souhait de Greenpeace).
D'ailleurs, tout cela serait un plus indéniable pour les producteurs en mode AB ne voulant plus êtres pitoyablement empêtrés dans le dogme affligeant de l'agriculture idéologique que bêtement vous prônez avec Greenpeace ici.
Tout le monde attend enfin du factuel dans le contenu de vos réponses, pas vos habituels slogans incantations gratuites anxiogènes arbitraires et du HS échappatoire (plantes invasives) pour enfumés et ignare volontaires comme vous.
Nuisible le gène d'intérêt ? et pourquoi donc grand charlatan de l'agriculture idéologique ?
Quel est donc selon vous cet énorme danger de pollution environnementale totalement irrémédiable vs plantes cultivées de Grandes Cultures améliorées avec un outil (la transgenèse) ?
Pour l'instant sans surprise il y a à vous lire un constat:
C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

http://www.natura-sciences.com/agriculture/risques-des-ogm.html

https://www.grain.org/article/entries/708-la-lutte-contre-la-contamination-par-les-ogm-dans-le-monde

http://www.journaldunet.com/economie/agroalimentaire/contamination-ogm.shtml

"Fortuits ou frauduleux, près de 400 cas de contaminations de plantes ou animaux par des organismes génétiquement modifiés ont été recensés dans le monde depuis 1997. "

mais le troll grand prescripteur de POISONS va continuer d’affirmer de façon la plus mensongére possible tout le contraire !!!

http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/controle-labsence-contamination-ogm-dans-semences

Pour enrichir son imbuvable intox mensongère, le troll va il aussi prétendre que la DGCCRF n'est pas sérieuse dans ses analyses ?

http://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/documents/pdf/MON_810_Bilan_consultation_cle4524ae.pdf

mais le troll grand prescripteur de POISONS va continuer d’affirmer de façon la plus mensongére possible tout le contraire !!!

Pour enrichir son imbuvable intox mensongère, le troll va il aussi prétendre que la le ministère de l'agriculture n'est pas sérieux dans le rapport de cette consultation publique ?

http://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/documents/pdf/MON_810_Motifs_arrete_cle49c6f7.pdf

petit extrait:

[Motifs de l’arrêté interdisant la commercialisation
, l’utilisation et la culture des
variétés de semences de maïs génétiquement modifié
(Zea mays L. lignée MON 810)
Le présent arrêté vise à interdire la commercialisa
tion, l’utilisation et la culture des variétés
de semences issues de la lignée de maïs génétiqueme
nt modifié MON 810, pour faire face
aux risques environnementaux liés à la mise en cult
ure de ces variétés. ]

Mais suivant l' éternel imbuvable intox mensongère du troll grand prescripteur de POISONS les risques environnementaux sont inexistants !!!

http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ogm-les-pires-craintes-se-81541

PETIT EXTRAIT:

[Il apparaît que ces colzas prolifèrent en pleine nature (en-dehors des zones cultivées) et, par croisement, se transmettent et cumulent leurs modifications génétiques, en créant dans la nature de nouveaux OGM. ]

Mais pour enjoliver son éternel imbuvable intox mensongére le troll grand prescripteur de POISONS va toujours continuer d’y affirmer de façon la plus mensongére possible
tout le contraire !

INFORMATION:

... = POISONS = OGM = PESTICIDES = POISONS = ...

Mais le lobbyiste de surcroit grand prescripteur de POISONS au travers de ses grandes manœuvres hyper manipulatrices tente toujours d’affirmer le contraire l

Pour vous faire plaisir.
Pouvez vous enfin citer une plante cultivée de Grandes Cultures invasive responsable "d'une catastrophe totalement irrémédiable" depuis que l'homme pratique l'agriculture ?
Pour le fun:
Nous sommes maintenant fin 2016, en évitant si vous pouvez le fatras de hoax pour alimenter les croyance des militants anti-OGM.
Quelles sont selon vos propos les catastrophes totalement irrémédiables factuelles dans les pays cités dans vos liens ?
Autrement, toujours pas de problème de contamination (pollution disent les volontairement enfumés et ignares) avec les semences et plantes cultivées conventionnelles de Grandes Cultures ?
Avez vous réfléchi au comment faire pour inventer une catastrophe avec celles-ci afin d'alimenter à nouveau vos lubies idéologiques ?
Les traits d'intérêt confèrent un avantage aux plantes présentes uniquement dans un lieu dédié à leur exploitation; un champ.En dehors du champ qui lui aussi a été créé par l'homme une PGM est comme toutes les autres plantes cultivées conventionnelles de Grandes Cultures; sans aucun intérêt !

Concernant l'interdiction du Mon810 en France.
Cette interdiction est uniquement politique afin de faire plaisir aux lubies idéologiques des anti-OGM.Les autorités d'évaluation n'ont jamais eu de raison rationnelle scientifique et agronomique pour pouvoir justifier une interdiction du MON 810.Aucune !
Vous avez oublié qu'avant cette interdiction arbitraire politicienne scientifiquement infondée certains agriculteurs français cultivaient du maïs GM.
Grand charlatan de l'Agriculture idéologique avez vous eu connaissance et je vous cite; d'une "pollution environnemental totalement irrémédiable" pendant et après cette période en France ?
Avez vous eu aussi connaissance de graves problèmes concernant les plantes endémiques pendant et après cette période en France ?

Donc constat:
Vos articles volontairement anxiogènes militants et politiques (motifs bidons d'interdiction du Mon 810 en France) ne font pas état de ça:
Vous avez écrit ceci: "DONC TRANSMISSION POSSIBLE DE CARACTÈRES OGM VERS LES PLANTES ENDÉMIQUES".
Dites nous enfin lesquels et lesquelles car nous attendons tous avec impatience un exemple, concret avéré (du factuel !) mettant en évidence la responsabilité d'une plante cultivée (GM ou pas) de Grandes Cultures ayant transmis un méchant gène d'intérêt à une plante endémique et ayant de fait causé selon vos dires "une pollution environnemental totalement irrémédiable".

Pouvez vous aussi enfin répondre à ceci charlatan jardinier de l'agriculture idéologique.
En quoi un gène d'intérêt est il utile si la plante cultivée (GM ou pas) le possédant est hors du lieu créé par l'homme (un champ) qui fait qu'elle existe uniquement pour cela (être cultivée dans un champ) ?
Toujours selon vos dires : "un gène d'intérêt est complétement inutile voir très nuisible et représente un énorme DANGERS de pollution environnemental totalement irrémédiable".
Vous ne dites toujours pas pourquoi.Manque d'imagination idéologique ?
Pourquoi une plante cultivée obtenue avec des outils de sélection et d"amélioration autres que la transgenèse (possédant des gènes (plein) d'intérêt aussi.Beurk !) ne vous pose elle, jamais de problème idéologique malgré la "transmission possible" donc "pollution environnementale" (le flux pollinique si il y a (colza) existe aussi pour des plantes cultivées non améliorées avec l'outil transgenèse. Celui-ci n'est donc pas une spécificité lié à un outil d'amélioration des plantes cultivées) ?

Pour l'instant sans surprise il y a à vous lire un constat:
C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.

bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

Mais qu’il est …….…bête !
Voilà une bonne démonstration des capacités des « agrobio » du pays merveilleux de GP qui exhibent fièrement leurs compétences :
____
bionel dit : le 30 octobre 2016 à 11:49
http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/controle-labsence-contamination-ogm-dans-semences
Pour enrichir son imbuvable intox mensongère, le troll va il aussi prétendre que la DGCCRF n'est pas sérieuse dans ses analyses ?
____
Pour rappel, Le Bionul veut prouver avec ce document que l’on peut avoir des croisements génétiques entre une plante PGM et une autre non PGM qui nous donnerait l’apocalypse. (C’est du moins ce que BPS lui demande depuis…)

Là, on peut supposer que bionul pense avoir la preuve qu’il y a eu des « graines hybrides » issu d’un croisement entre une plante PGM et une autre non PGM. (grain de pollen PGM fécondant une pauvre plant Non PGM) et/ou cela serait une preuve de début de la fin…

Lisez vous-même ce document et vous découvrirez que :

-Si bionul, la DGCCRF est très sérieuse dans ses analyses et pour preuves, elle est capable de détecter une contamination dans des lots de semences avec une précision de < 0.1% soit moins d’une graine sur mille (c’est écrit dans ton doc : « Les teneurs de ces contaminations sont inférieures à 0,1 %, mais la France n’admet pas de seuil de tolérance pour de telles contaminations qualifiées de « présence fortuite ». »(Note: qualifié de présence fortuite mais lots systématiquement détruit quand même)

-Dans les 4 lots de semences de maïs et un lot de semence de colza soit 5 lots de semences en tout sur 86 , ont été détecté des semences de variétés PGM puisqu’elle sont même clairement identifié. Des SEMENCES et non des hybrides mutants issu de croisement au Hazard entre un PGM et un non PGM.
Ce sont des semences PGM qui dans les usines de conditionnement de semences sont arrivé par « contamination croisé » dans des sacs de semences non PGM. (et ce n’est effectivement pas bien/normal puisque les Pb de contamination croisées, sont bien connu et devraient être maitrisé par principe).
Moins de 0.1% ce n’est pas bien, mais quand on sait que sur une variété de blé en ligné, on a déjà naturellement 0.3% de mutants naturels (et c’est les lois de la nature qui en sont responsables), ce n’est vraiment pas grand-chose et surtout pas un PB puisque un champ de blé, même bio, est considéré « pure » au niveau variétale même avec ce 0.3% de mutant naturel.
Pour le coup on découvre que les contrôles sont « Pointus » (détection a moins de 0.1%=moins d’une graine sur mille), qu’il n’y a pas beaucoup de cas (5 lots) et comme l’on sait qu’il n’y a pas de pb avec les trois pour mille (0.3%) de mutants naturels présent dans toutes variétés dites « pure » sans aucune conséquences problématiques, il ne peut encore moins y en avoir avec moins de 0.1% de graine de PGM connu et super étudier en plus(par rapport aux mutant naturel : pour bionul)
Comme d’habitude on comprend bien la source de tes convictions bionul, mais comme d’habitude elles sont basées sur des croyances ou comme là, sur des incapacités à comprendre et assimilé des informations beaucoup trop nombreuses sur le net pour toi de toutes évidences.
Tu es régulièrement capable de nous sortir des arguments/références (ce qui reste rare dans l’absolu) que tu n’as clairement pas compris puisque allant carrément contre tes élucubrations !
__
Il ne faut pas confondre accès aux connaissances (grâce au net) et accès aux compétences.

Tu en es la preuve bionul. Malheureusement tu es loin d’être le seul

Ce sont des semences PGM qui dans les usines de conditionnement de semences sont arrivé par « contamination croisé » dans des sacs de semences non PGM. (et ce n’est effectivement pas bien/normal puisque les Pb de contamination croisées, sont bien connu et devraient être maitrisé par principe).

► Je connais les contaminations croisées mais aucune précisions ne te permet d’affirmer que ce sont des contaminations croisées, il est certain que de te retrancher derrière celle ci
arrange bien ton imbuvable intox mensongère.

De plus n'oublions pas la meilleure façon de ne jamais rencontrer de contamination croisées
ce qui est aussi une grave pollution OGM non OGM est bien de renoncer définitivement aux saloperies Organismes Généralement Merdiques de toutes sortes .

Nul ne veux de ces saloperies POISONS pourquoi le lobbyiste de surcroit grand marchand de POISONS persiste t'il à vouloir les fourguer ????

http://www.stopogmpacifique.org/2016/07/29/scandale-du-ma%C3%AFs-ogm-mut%C3%A9/

@bionel
comme d'habitude le bourrin utilise les infos disponibles sur le net pour monter sa mayonnaise OGMopesticidaire.
Rien de transcendant dans le document de la DGCCRF:www.economie.gouv.fr>DGCCRF>consommation>produits alimentaires du 26/11/2015.
84 lots analysés (j'ai faillit écrire analisés)
Origine???
quantité???
Méthode de prélèvement???
Lieu de prélèvement???
Protocole d'analyse???
Lieu de l'analyse???
Rien de scientifique dans tout ça juste un communiqué de presse lénifiant genre"dormez brave gens nous maitrisons la situation".Mais pour l'analphabète très gros avantage il peut nous faire le coup du vraquier;pas de problème juste quelques graines restées au fond du bateau (ou du camion).
@yann
Bien sur gros nul que toutes les espèces mutent personne n'en doute mais soit la mutation permet a l'espèce d'évoluer soit les mutants disparaissent tandis que tes chimères sont reproduites a l'infini en laboratoire sans aucun recul de l'impact sur le vivant
1 milliard d'année d'un coté 30 ans de l'autre.
tu devrais essayer de racler les cartons ça te changerais de racler la merde

INFORMATION IMPORTANTE POUR TROLL GRAND PRESCRIPTEUR DE POISONS...

http://www.infogm.org/5739-ogm-riz-rendu-tolerant-a-des-herbicides-modifie-les-adventices

Mais déjà nous avons le gout de son imbuvable intox mensongére pour tenter de démonter cette vérité !

Toujours plus fort le bionul .
Tu confirmes tes limites le bionul en disant :
« Je connais les contaminations croisées mais aucune précisions ne te permet d’affirmer que ce sont des contaminations croisées, il est certain que de te retrancher derrière celle-ci
arrange bien ton imbuvable intox mensongère. »

Comment expliquer alors qu’ils puissent clairement identifier les semences PGM en les nommant si ce ne sont pas de vrais semences de variétés PGM mais des mutants.
_
Plus simplement, si tu arrivais à comprendre ce que tu lis tu pourrais constater simplement LE TITRE du deuxième paragraphe ou il est écrit : Vérifier l’absence de contamination des lots de semences par des semences OGM.

Contamination par des semences PGM, DES SEMENENCES PGM le bionul .
C’est écrit dans un titre et tu oses (c’est à cela que l’on te reconnait) me dire que rien me permet d’affirmer….
Tu es une vrai bête de concours le bionul. Jolie démonstration de ton vrai niveau de compréhension !LOL
Les control que tu mets en avant son des vérifications d’absence de semence PGM dans les semences non PGM . C’est écrit mon pauvre bionul , mais tu n’es pas capable de le comprendre comme d’habitudes et tu l’affiches ! LOL !Les semences PGM et non PGM sont conditionnées dans les même usines d’où les contrôles pour vérifier les contamination croisés.
Je remets avec un très grand plaisir ton lien le bionul pour que tous ceux qui voudrait mieux te connaitre, puissent par eux même constater que ton : « aucune précisions ne te permet d’affirmer que ce sont des contaminations croisées » est une superbe affirmation de tes compétences.
Tes blocages idéologiques ne te permettent même pas de comprendre un titre de document que tu utilises comme argument (argument chez toi déjà rare…pas de bol)!!!LOL.
Vraiment trop fort le bionul et encore plus mérité par GP sur ce coup là. BRAVO

Racle machin .Tes interventions se suffisent à elle seules, change rien, continu à te montrer tel que tu es (GP doit être fier de toi!hahahaha).

oups
j'ai oublié de remettre le lien pour le doc de bionul qui d'après lui n'a rien à voir avec des contamination croisées dans les usines de semences!!!
_
http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/controle-labsence-contamination-ogm-dans-semences

@ hi-ane
toinonpluchangrien

yann dit :
le 2 novembre 2016 à 10:57

oups
j'ai oublié de remettre le lien pour le doc de bionul qui d'après lui n'a rien à voir avec des contamination croisées dans les usines de semences!!!
_
http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/controle-labsence-contamination-ogm-dans-semences

► Justement je le chercher , car au travers de tes âneries je pensais que tu tromper de lien, mais non tu as vraiment le bon alors je confirme :
► Je connais les contaminations croisées mais aucune précisions ne te permet d’affirmer que ce sont des contaminations croisées, il est certain que de te retrancher derrière celle ci
arrange bien ton imbuvable intox mensongère.

► De plus n'oublions pas la meilleure façon de ne jamais rencontrer de contamination croisées
ce qui est aussi une grave pollution OGM non OGM est bien de renoncer définitivement aux saloperies Organismes Généralement Merdiques de toutes sortes .
Nul ne veux de ces saloperies POISONS pourquoi le lobbyiste de surcroit grand marchand de POISONS persiste t'il à vouloir les fourguer ????

► En rappel pour un troll mal-comprenant, dans le fameux paragraphe que tu cites c'est précisément écrit ceci :

[2.Vérifier l’absence de contamination des lots de semences par des semences OGM

En cas de contamination d’un lot de semences par une variété OGM non autorisée, ce lot est détruit. Dans le cas où ce lot a déjà été semé en tout ou partie, les cultures concernées font l’objet d’une procédure d’arrachage.]

► Mon pauvre troll si tu comprends bien ce qui est écrit,
STRICTEMENT RIEN NE CONFIRME COMME TU LE PRÉTEND SI BIEN
que nous sommes devant une contamination croisée comme tu l'entend précisément !!!
Hé oui rigolo la contamination peux tout à fait provenir d'un croisement (hybridation) en cours de

Tiens pour t'instruire un minimum:

apprend donc la page 4 de ce doc !!!!

https://www.mapaq.gouv.qc.ca/SiteCollectionDocuments/Regions/Monteregie-Ouest/Journee_grandes_cultures_2014/9h05_a_PresentationContamination_MForte.pdf

►Tu remarqueras aussi en conclusions du doc ceci:

[3. CONCLUSION
•Sources de contamination multiples
le long de la chaîne]

MON PAUVRE, REMARQUE QUE JE N' INVENTE STRICTEMENT RIEN C' EST ÉCRIT !!!

Petit troll de surcroit mal- comprenant tu resteras toujours un super comique de service !
Allez fait nous bien rire encore ...

Il est où votre problème quand vous prenez les mesures de bon sens Pro afin de limiter le flux de gènes comme d'ailleurs celles indiquées dans votre lien.
"Distance d’isolation et aménagement"
"3. Les premiers rangs de maïs forment la meilleure barrière (10-20m). Les taux de contamination étaient généralement inférieurs à 0.9% dans le reste du champ."
Et dans le pire de vos délires fanatisées et afin de satisfaire vos lubies idéologiques.
Il suffit de prendre les mêmes dispositions d'isolement entre parcelles que celles pratiquées par les agriculteurs multiplicateurs de semences de maïs certifiées (200m) et il n'y a plus de raison de délirer en s'affolant pour rien grand sorcier de l'agriculture idéologique.

Pour l'instant sans surprise, bionel il y a à vous lire un constat:

C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

Super bionul tu persiste et tu signes comme d’habitude.
Avec un grand plaisir je remet le lien pour ceux qui auraient le courage de vérifier « ce que tu es ! »

www.economie.gouv.fr/dgccrf/controle-labsence-contamination-ogm-dans-semences
_
Dès l’introduction, il est marqué :
« L’enquête annuelle de la DGCCRF vise à vérifier l’absence de dissémination d’OGM dans l’environnement au niveau des lots de semences mis en marché. »
==>Il parle OGM donc de semence identifier (pas des semences mutantes, car là il vérifierait dans ce cas là ce qu’on appelle la pureté variétal)
1ere phrase du 1er paragraphe :
« Tout lot de semences génétiquement modifié ou contaminé par des semences génétiquement modifiées doit comporter l’indication « Ce produit contient des organismes génétiquement modifiés ».
==>Contaminer par des SEMENCES génétiquement modifiées……ils parlent encore de semence non ??
S’ils recherchaient des mutants, ils parleraient de recherche d’impureté dans les semences pas de semence GM.
Titre du deuxième paragraphe :
2.Vérifier l’absence de contamination des lots de semences par des semences OGM.
==>C’est carrément écrit dans le titre le bionul et tu n’es toujours pas sure……… !
1re phrase du 3eme paragraphe :
"Cette vérification a pour but de s’assurer que, conformément à l’article L. 212-1 du Code de la consommation, des autocontrôles sont bien mis en œuvre par les entreprises responsables de la première mise sur le marché de lots de semences pour s’assurer de l’absence de contamination de ces lots par DES SEMENCES OGM."
==>C’est encore marqué « des semences OGM » .
Toujours dans le 3eme paragraphe :
« Ces deux prélèvements proviennent de lots de semences mis sur le marché par une société qui conditionne également des lots de semences OGM destinés à l’Espagne : »

==>Ils parlent toujours de semences OGM

« - un lot de semences de maïs conventionnel contaminé par la variété OGM TC 1507 ; »

==>Là il identifie carrément les variétés OGM (et ils les citent. (peux-tu comprendre le bionul , que ce ne peut donc pas être des mutants dû à des croisement non controlé…)

« - un lot de semences de maïs OGM de la variété MON 810 (produit aux États-Unis et conditionné en France pour mise en culture en Espagne où cette variété OGM est autorisée) contaminé par deux variétés OGM non autorisées à la mise en culture dans l’UE (MON 88017 et DAS 59122).
Les lots ou parties de lots contaminés ont été entièrement détruits sur demande de l’administration.

==>Là ils citent encore une variété OGM pas un mutant de croisement

Ton document, le bionul parle bien de contaminations croisées dans les usines de conditionnement de semences.
Ce que tu nous confirmes bionul, c’est l’origine de tous tes délire : Ton niveau de compréhension clairement mis en évidence sur ce coup-là qui frise le ridicule !!!

Tu n’es même pas capable de comprendre un doc que tu prends en références et tu veux donner des « leçons » aux autres.
Tu as raison, tu n’as plus que le dénigrement et les insultes pour convaincre mon pauvre bionul!
GP te mérite vraiment !

Bonjour

rachelcarson faites vous essais pour imiter et remplacer les fanatiques délires avec le style âneries Stanislas ?
bionel ridicule vous faites la masochiste personne.

Ce sont bonnes nouvelles.
http://www.telegraph.co.uk/news/2016/10/26/british-farmers-could-grow-gm-crops-after-brexit-reveals-ministe/
http://www.thedailystar.net/frontpage/vitamin-rice-now-reality-1305439

Cordialement

Zea

yann dit :
le 3 novembre 2016 à 09:00

Super bionul tu persiste et tu signes comme d’habitude.
Avec un grand plaisir je remet le lien pour ceux qui auraient le courage de vérifier « ce que tu es ! »

www.economie.gouv.fr/dgccrf/controle-labsence-contamination-ogm-dans-semences
_
Dès l’introduction, il est marqué :
« L’enquête annuelle de la DGCCRF vise à vérifier l’absence de dissémination d’OGM dans l’environnement au niveau des lots de semences mis en marché. »
►► Et alors ???
des graines issues de croisements avec des OGM en cour de culture (pollution génétique) peuvent très bien être pressent et ce ne sont pas des mutants comme tu le dit si bien pour noyer le poisson .

==>Il parle OGM donc de semence identifier (pas des semences mutantes, car là il vérifierait dans ce cas là ce qu’on appelle la pureté variétal)
►► Mon pauvre rigolo tu mélange vraiment tout !!!
un croisement (multiplication sexuée) ne donne pas de la semence mutante est tu aussi réellement ignare que ça???
tu raconte vraiment n'importe quoi mon pauvre !!!!
La pureté variétal ce n'est pas comme cela qu' elle ce vérifie, là encore tu affiches de sacrées lacunes
mon pauvre troll !!!

1ere phrase du 1er paragraphe :
« Tout lot de semences génétiquement modifié ou contaminé par des semences génétiquement modifiées doit comporter l’indication « Ce produit contient des organismes génétiquement modifiés ».
==>Contaminer par des SEMENCES génétiquement modifiées……ils parlent encore de semence non ??
►► Ben évidement guignol puisqu'ils contrôle de la semence !!!
Faire le mariol ne rend toujours pas plus crédibles tes énormes âneries...

S’ils recherchaient des mutants, ils parleraient de recherche d’impureté dans les semences pas de semence GM.
Titre du deuxième paragraphe :
►► aprend donc ce qu'est un mutant !!!
dans le cadre de croisements (multiplication sexuée) avec des OGM SUITE A UNE POLLUTION GENETIQUE , comment
obtient tu des mutants mon pauvre rigolo ???

2.Vérifier l’absence de contamination des lots de semences par des semences OGM.
==>C’est carrément écrit dans le titre le bionul et tu n’es toujours pas sure……… !
1re phrase du 3eme paragraphe :
"Cette vérification a pour but de s’assurer que, conformément à l’article L. 212-1 du Code de la consommation, des autocontrôles sont bien mis en œuvre par les entreprises responsables de la première mise sur le marché de lots de semences pour s’assurer de l’absence de contamination de ces lots par DES SEMENCES OGM."
►► Ces dites semences OGM ne sont pas obligatoirement issues de contaminations croisées; elles peuvent avoir pour origine un croisement (une multiplication sexuée) avec des OGM SUITE A UNE POLLUTION GENETIQUE en cour de culture au champs.
Mais ceci dérange fortement le troll dans son imbuvable intox mensongére .

==>C’est encore marqué « des semences OGM » .
Toujours dans le 3eme paragraphe :
« Ces deux prélèvements proviennent de lots de semences mis sur le marché par une société qui conditionne également des lots de semences OGM destinés à l’Espagne : »
►► Ceci n'exclue pas la possible contamination aux champs par croisements (une multiplication sexuée) avec des OGM SUITE A UNE POLLUTION GENETIQUE en cour de culture .

==>Ils parlent toujours de semences OGM
►► Hé alors ?

« - un lot de semences de maïs conventionnel contaminé par la variété OGM TC 1507 ; »
►► un allogame qui de toute évidence rend possible la contamination aux champs par croisements (une multiplication sexuée) avec des OGM SUITE A UNE POLLUTION GENETIQUE en cour de culture donc EVIDEMEMENTpossible présence de semence OGM dans le lot de semences

==>Là il identifie carrément les variétés OGM (et ils les citent. (peux-tu comprendre le bionul , que ce ne peut donc pas être des mutants dû à des croisement non controlé…)
►► En effet, ce ne peux pas être des mutants dus à des croisements et pour cause ...
Mon pauvre, as tu enfin finis avec tout ces amalgames qui reflètent vraiment ton immense incompétence ?

- un lot de semences de maïs OGM de la variété MON 810 (produit aux États-Unis et conditionné en France pour mise en culture en Espagne où cette variété OGM est autorisée) contaminé par deux variétés OGM non autorisées à la mise en culture dans l’UE (MON 88017 et DAS 59122).
Les lots ou parties de lots contaminés ont été entièrement détruits sur demande de l’administration.
►► C'est bien mon gars mais tu nous expliquera le rapport avec la choucroute ;-))
POUR TA GOUVERNE, ici ont parle de vérifier l’absence de dissémination d’OGM dans l’environnement au niveau des lots de semences mis en marché vraiment rien à voir avec ton blabla !

==>Là ils citent encore une variété OGM pas un mutant de croisement
►►pauvre guignol où as tu vu un mutant issu de croisement ???
UN CROISEMENT DONNE UN HYBRIDE ET NON UN MUTANT !!!
un mutant est issus de mutagenèse, tes énormes lacunes sont imparables pour démontré ton hyper incompétence mon pauvre troll .

Ton document, le bionul parle bien de contaminations croisées dans les usines de conditionnement de semences.
►► Strictement rien ne confirme tes propos !!!
le risque de contamination par croisement (multiplication sexuée) suite à une pollution génétique qui n'est en aucun cas une mutation (mutants) peut être à l'origine d'une contamination des lots de semences par des graines OGM.

Ce que tu nous confirmes bionul, c’est l’origine de tous tes délire : Ton niveau de compréhension clairement mis en évidence sur ce coup-là qui frise le ridicule !!!
►► Mon pauvre troll par ton insistance dans tes énormes âneries tu nous démontres à merveille ton hyper incompétence.

Tu n’es même pas capable de comprendre un doc que tu prends en références et tu veux donner des « leçons » aux autres.
►► JE COMPREND PARFAITEMENT LE DOC !!!
A contrario avec tes splendides y'âneries, tu nous à fournis un superbe étalage de ton incompétence je ne m’attendais pas à mieux !!!
BRAVO, continue donc de nous faire bien rire encore avec tes énormes y'âneries ...tu as de l'avenir .

Tu as raison, tu n’as plus que le dénigrement et les insultes pour convaincre mon pauvre bionul!
GP te mérite vraiment !

►► conclusion d' un troll hyper acculé devant la réalité .

le 3 novembre 2016 à 09:44

Nouveau paragraphe en langage bovin...

probable résistance OGM ?

BPS dit :
le 2 novembre 2016 à 22:51

Il est où votre problème quand vous prenez les mesures de bon sens Pro afin de limiter le flux de gènes comme d'ailleurs celles indiquées dans votre lien.
"Distance d’isolation et aménagement"
"3. Les premiers rangs de maïs forment la meilleure barrière (10-20m). Les taux de contamination étaient généralement inférieurs à 0.9% dans le reste du champ."
Et dans le pire de vos délires fanatisées et afin de satisfaire vos lubies idéologiques.
Il suffit de prendre les mêmes dispositions d'isolement entre parcelles que celles pratiquées par les agriculteurs multiplicateurs de semences de maïs certifiées (200m) et il n'y a plus de raison de délirer en s'affolant pour rien grand sorcier de l'agriculture idéologique.

►► Juste pour instruire au minimum le troll super infatué de ses énormes âneries...

Hé le troll tu verras que ce n'est pas aussi simple et aussi facilement réglé que tu l'annonces !!!

https://tel.archives-ouvertes.fr/pastel-00555879/document

C'est autre chose que l'éternel imbuvable intox de troll !

Super bionul tu persiste et tu signes comme d’habitude.
Rappel: le bionul de service persiste a utiliser un doc prouvant selon lui que des pollutions génétique par des PGM(croisement entre PGM et non PGM) se retrouveraient dans des semence non PGM selon lui.
Problème il utilise un doc qui parle simplement des contrôles dans les usine de semences ou sont ensachées des semences non PGM et PGM et donc de contaminations croisées sur les chaines d'ensachages
J'invite vivement ceux qui serait intéressé à vérifier par eux même le document. (en lisant simplement et rapidement les titres de paragraphe, on se fait déjà une idée du blabla délirant et extrémiste de bêtise d'un bionul
Avec un grand plaisir je remet le lien pour ceux qui auraient le courage de vérifier par eux même et ainsi bien comprendre le réel intérêt des remarques de personnes du type d'un bionul ou autre zeppe.
www.economie.gouv.fr/dgccrf/controle-labsence-contamination-ogm-dans-semences

Super analyse pour ceux encore capable de réfléchir tous seul sans gourou (et capable de la comprendre…hein le bionul !!)
http://ecologie-illusion.fr/OGM-controverse-science-ou-religion.htm

En résumé cette analyse explique très bien que:

En Asie, en Afrique, dans les Amériques, les agriculteurs plébiscitent les OGM ; les surfaces cultivées en OGM croissent de façon spectaculaire. Mais un fameux petit village gaulois résiste, s'oppose, seul contre tous ou presque.(rappel: 2015 180 million d"ha de PGM ;plus que la surface totale de cultures en Europe quiu est de 172 million d'ha).

Pourquoi les OGM sont-ils acceptés ici, rejetés là ? Pour des raisons scientifiques ? Évidemment non, les raisons scientifiques ne s'arrêtent pas à la frontière, la relativité générale ne s'arrête pas à la frontière. Mais les religions si ; c'est dans cette direction qu'il faut chercher : une nouvelle religion est née, la religion de Sainte Nature.

Comme toute autre, cette nouvelle religion a son catéchisme, ses diables, ses saints, ses interdits alimentaires, son inquisition. Les faucheurs volontaires sont ses moines-soldats faucille au poing, Monsanto est son diable.( et 113 PRIX NOBEL qui ont osés accusés GP de crime contre l'humanité pour ses faux discours et mensonges sur les PGM sont donc des démons qui défende le diable....)

Il y avait les aliments halal, ou cachère ; il y a maintenant, aussi, les aliments "bio – sans OGM". Les rayons spécialisés, "bio – sans OGM", "halal", "cachère", sont souvent côte à côte ; c'est la traduction en pratique du ressenti inconscient qu'il s'agit de spécificités différentes, mais de même nature, de nature religieuse.(et les sans gluten ; les végé ou végan ; ....)

On a brûlé les écrits hérétiques autrefois – et les hérétiques aussi pour plus de sûreté ; aujourd'hui les Vandales Volontaires, les moines-soldats de la nouvelle inquisition fauchent les OGM. La vieille inquisition craignait la dissémination des idées ; La nouvelle inquisition craint la dissémination des gènes.

Ce qui reste évident aujourd hui, c'est que ce n'est pas la vérité qui compte (encore moins les vérités scientifique) mais la communication la plus forte.

l'accès aux connaissances grâce à internet pour tous le monde, ne veut surtout pas dire accès aux compétences pour tous le monde.

@zea
MEEEUUUUHHH!!!!!!!!!

rachelcarson dit : le 4 novembre 2016 à 17:31
@zea
MEEEUUUUHHH!!!!!!!!!
_____
rachelcarson dit : le 2 novembre 2016 à 17:24

@ hi-ane
toinonpluchangrien
______
rachelcarson dit : le 31 octobre 2016 à 18:19

@yann
Bien sur gros nul que toutes les espèces mutent personne n'en doute mais soit la mutation permet a l'espèce d'évoluer soit les mutants disparaissent tandis que tes chimères sont reproduites a l'infini en laboratoire sans aucun recul de l'impact sur le vivant
1 milliard d'année d'un coté 30 ans de l'autre.
Tu devrais essayer de racler les cartons ça te changerais de racler la merde
______
BRAVO! Ce sont tes trois dernières interventions (sur trois jours) ! Ton apport est primordial pour remonter le niveau de GP aux niveaux des sujets agricoles!!!!!!! LOL !!!!!

Tu es très jeune, non???

Quand tu essais de "discuter" comme par exemple:
___
rachelcarson dit : le 31 octobre 2016 à 18:19

@yann
Bien sur gros nul que toutes les espèces mutent personne n'en doute mais soit la mutation permet a l'espèce d'évoluer soit les mutants disparaissent tandis que tes chimères sont reproduites a l'infini en laboratoire sans aucun recul de l'impact sur le vivant
1 milliard d'année d'un coté 30 ans de l'autre.
tu devrais essayer de racler les cartons ça te changerais de racler la merde
____

Voilà le résultat quand tu arrives à aligner trois mots de français!! Tu as un PB mon pauvre pour dire autant de bêtises!
Et tu argumente tes âneries avec des insultes et conseils de haute volés !!!
Aller, une petite chance….Relis toi Raclemachin .

On parle bien de mutants ! Donc un mutant est systématiquement « une nouveauté génétique » qui n’existait pas avant la mutation (suite à un croisement sexué ou non) .Vue le nombre gigantesque de possibilités de mutations existantes (je croix même que l’on peut dire infini), il doit être très peu probable (quasi impossible) qu’un nouveau mutant, soit exactement le même qu’un autre mutant ayant déjà existé !! (tu suis toujours le raclemachin).
Donc si tous les mutants sont par « définition » des « nouveauté » n’ayant jamais existé , comment fais-tu , Raclemachin, pour prendre comme principal argument ci-dessus « 1 milliard d’année d’expériences ».
Tu ne peux pas avoir 1 milliard d’année d’expériences, ni avec un mutant naturel, ni avec un mutant artificiel !
Un exemple avec un malheureux jardinier allemand qui en produisant ses graines de courgette, a MORTELLEMENT subit les aléas des mutations naturelles :(traducteur disponible sur tous ordi)
http://ludgerwess.com/confirmed-trace-amounts-of-pesticide-can-kill-a-human/

1 milliard d’année d’expériences !!! Encore une perle a ton actif !!!

Pour arranger l’expression de ton niveau de compétence tu rajoutes :

« tandis que tes chimères sont reproduites a l'infini en laboratoire sans aucun recul de l'impact sur le vivant »

Tu vis sûr qu’elle planète pour oser encore dire que les PGM ne sont pas évaluer au niveau sécurité !
Il y a 20 ans au début de leurs mise en culture, c’était déjà faux mais cela pouvait passer, mais aujourd hui ?? Avec le « bordelle » fait par les antis et suivi démagogiquement par nos politiques !
Dire que des mutants naturels (donc nouveaux (pour raclemachin)…) qui arrivent forcement sans prévenir (on ne peut prévoir les mutations naturelles) sont plus sur que des PGM fabriquer volontairement et soumis à des contrôles draconiens est clairement la preuve d’un blocage phycologique handicapant.
Rien que pour un niveau de sécurité des PGM : Ils sont contrôlés pour qu’ils ne puissent représenter aucuns risques d’allergies quel qu'elles soient.
Le résultat c’est que les PGM sont donc plus sûr pour ce sujet que toutes les autres variétés que l’on cultive. Forcément puisque l’on ne teste pas « le risque allergie »pour les autres semences.
On sait par exemple qu’aucunes variétés cultivées aujourd hui en Fraise ou Arachides ne pourraient passer les tests « risques allergènes »et seraient donc interdites à la culture si on leurs appliquaient les règles de sécurité PGM.

raclemachin même si tu considères que ce n’est pas suffisant pour les PGM, que tu puissent affirmer en nous insultant que des mutants naturels soit plus sûr que des mutants provoqués hyper contrôlés (les PGM)montre aux yeux de tous les « libres et capables » de penser tout seul l’intérêt des fanatiques de GP.

Même GP ne te mérite pas . LOL

bionel dit :le 3 novembre 2016 à 23:14
BPS dit :
le 2 novembre 2016 à 22:51

Il est où votre problème quand vous prenez les mesures de bon sens Pro afin de limiter le flux de gènes comme d'ailleurs celles indiquées dans votre lien.
"Distance d’isolation et aménagement"
"3. Les premiers rangs de maïs forment la meilleure barrière (10-20m). Les taux de contamination étaient généralement inférieurs à 0.9% dans le reste du champ."
Et dans le pire de vos délires fanatisées et afin de satisfaire vos lubies idéologiques.
Il suffit de prendre les mêmes dispositions d'isolement entre parcelles que celles pratiquées par les agriculteurs multiplicateurs de semences de maïs certifiées (200m) et il n'y a plus de raison de délirer en s'affolant pour rien grand sorcier de l'agriculture idéologique.

►► Juste pour instruire au minimum le troll super infatué de ses énormes âneries...

Hé le troll tu verras que ce n'est pas aussi simple et aussi facilement réglé que tu l'annonces !!!

https://tel.archives-ouvertes.fr/pastel-00555879/document

C'est autre chose que l'éternel imbuvable intox de troll !
______Ce lien est très intéressant et il confirme justement qu'il faut procéder comme le font les multiplicateurs de semence pour satisfaire au seuil de 0,9% et satisfaire vos lubies idéologiques.J'ai beacoup aimé l'anecdote mexicaine.

Aussi et c'est l'important grand sorcier charlatan de l'agriculture idéologique.
Concrètement nous sommes fin 2016.
Des animaux et des humains sont ils malades, morts à cause d'un gentil maïs non GM ayant éventuellement reçu l'événement GM disséminé par un méchant maïs GM (beurk!) ?
Avez vous eu connaissance d'une catastrophe environnementale ?

Pour l'instant sans surprise, bionel il y a à vous lire un constat:

C'est évident.Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

[On parle bien de mutants ! Donc un mutant est systématiquement « une nouveauté génétique » qui n’existait pas avant la mutation (suite à un croisement sexué ou non) .Vue le nombre gigantesque de possibilités de mutations existantes (je croix même que l’on peut dire infini), il doit être très peu probable (quasi impossible) qu’un nouveau mutant, soit exactement le même qu’un autre mutant ayant déjà existé !! (tu suis toujours le raclemachin).]

►► Est t'il possible que ce pauvre ignare cesse d’écrire ses amalgames et d'étaler toutes ses énormes âneries; fruits de son immense incompétence?

=> Un croisement sexué aboutit à l'obtention d'un hybride mon pauvre rigolo !!!

=> Cesse donc de parler de de mutants suite à un croisement sexué c'est complètement faux !!!

=> Écrire, affirmer ceci comme tu le fait démontre parfaitement ton hyper incompétence, ou pire encore une mauvaise foi extraordinaire .

=> Le pire c'est de retrouver des prix Nobel capables de cautionner une pareille imbuvable intox mensongére de troll lobbyistes de surcroit grand prescripteurs de POISONS !

=> Comment des prix Nobel ne parviennent t'ils pas à comprendre que ce sont ces grands prescripteurs de POISONS qui sont
réellement à l'origine d' un crime contre l'humanité ?

=> En réalité ce sont bien les POISONS qui tuent et non ceux qui luttent en permanence contre l'usage de ces POISONS .

=> Impensable de trouver des prix Nobel ce transformer ainsi en prescripteurs de POISONS .

bionel dit : le 5 novembre 2016 à 22:12
Un croisement sexué aboutit à l'obtention d'un hybride mon pauvre rigolo !!!
=> Cesse donc de parler de de mutants suite à un croisement sexué c'est complètement faux !!!

Hahahahaha ! tu t’étales le pauvre bionul !Là tu nous refais encore une fois les règles scientifiques !
Tu es vraiment trop « fort » le bionul.
« Un croisement sexué aboutit à l'obtention d'un hybride mon pauvre rigolo !!! »
Whaouuuu ! et donc il n’y aurait pas de mutant possible avec se type de production de semences???
C’est une nouvelle !LOL. Moi qui croyait que les mutations pouvaient arriver n'importe quand avec n'importe quel mode de multiplications, de reproductions voir même pour une simple mitose ou méiose .
Avec bionul on révolutionne les connaissances scientifiques en deux temps trois mouvement!
(on comprend pourquoi tu peux te permettre de juger des PRIX NOBELS. LOL)
Même un blé en ligné pure (qui s’auto féconde/autogamie) donne 0.3% de mutants le bionul !!
C’est même la raison qui fait que lorsque les agri sème de la semence fermière, ils renouvellent avec de la semence certifié tous les 2 ou trois ans max sinon ,il y a trop de dégénérescences.

On va arrêter là les discours techniques « génétique » puisque tu nous a habitué à ta mauvaise foi à toutes épreuves qui rend toutes discussion avec toi impossible. (On continuera de corriger tes inepties quand même rassure toi pour les autres lecteurs)

Avec ta belle démonstration concernant ton niveau de compréhension vis-à-vis des contaminations croisées, tu es vraiment risible comme critique de PBS, aatea, seppi ou qui que cela soit qui possède un minimum de connaissance en biologie végétale.

Bionul quand tu dis : le 5 novembre 2016 à 22:12
=> Comment des prix Nobel ne parviennent t'ils pas à comprendre que ce sont ces grands prescripteurs de POISONS qui sont
réellement à l'origine d' un crime contre l'humanité ?
=> En réalité ce sont bien les POISONS qui tuent et non ceux qui luttent en permanence contre l'usage de ces POISONS .
=> Impensable de trouver des prix Nobel ce transformer ainsi en prescripteurs de POISONS

Si c’est « pensable » et même logique et normal mon pauvre bionul, mais pas pour toi de toutes évidence qui est « bloqué » par tes fausse certitudes(on parle de plus d’un million d’enfants mort quand même qui auraient pu etre évité sans GP).

Là mon pauvre bionul, tu montres clairement ton niveau de blocage cérébral qui t’empêches de trouver une logique dans tous ces faits !

Tu montres bien ce qu’est la différence entre un fans et un fanatique.

GP te mérite vraiment

"Moi qui croyait que les mutations pouvaient arriver n'importe quand avec n'importe quel mode de multiplications, de reproductions voir même pour une simple mitose ou méiose "

► Figure toi je suis parfaitemnt au courant, puisque c'est la base de l'obtention de notre troll mutant: Equus asinus x Equus caballus = le Y' âne

Un pauvre petit amas de cellules issu d'une mitose/méiose incomplète élément de l'ensemble des clones Pro OGM de surcroit grand prescripteurs de POISONS .

Bonjour

Ce sont les bonnes lectures.
http://www.ingentaconnect.com/content/iafp/jfp/2016/00000079/00000011/art00018
https://www.newscientist.com/article/2111377-trials-planned-for-gm-superwheat-that-boosts-harvest-by-20/#.WBy4lumZfYY.twitter
https://www.geneticliteracyproject.org/2016/11/02/gmos-food-pesticides-101-no-chemical-flood-yields-rising/

Cordialement

Zea

Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale. Je suis issu d'un croisement zea/aatea/seppi/trafic et j'ai muté en BPS, et vous voyez bien que je suis tout à fait normal .

bionel dit : le 5 novembre 2016 à 22:12
Un croisement sexué aboutit à l'obtention d'un hybride mon pauvre rigolo !!!
=> Cesse donc de parler de de mutants suite à un croisement sexué c'est complètement faux !!!

je lui fait remarquer qu il nous "refait" les lois de la biologie et bionul répond :

bionel dit :le 8 novembre 2016 à 07:43
« Figure toi je suis parfaitement au courant, puisque c'est la base de l'obtention de notre troll mutant: Equus asinus x Equus caballus = le Y' âne
Un pauvre petit amas de cellules issu d'une mitose/méiose incomplète élément de l'ensemble des clones Pro OGM de surcroit grand prescripteurs de POISONS . »

Toujours aussi « bionul » dans les réponses mais pour la première foi bionul reconnait ses mensonges inventés suivant ses besoins !!
Une première, même si l’ironie n’est pas réputé signifier un « mea culpa », le fait de ne pas surenchérir en argumentation "débile" comme d’habitude est une vrai surprise de la part d’un Bionul (et ce changement est toute à son « honneur »….(on va rester prudent quand même ) !

BPS, vous, oublier aussi yann !
yann faire parti aussi du croisement zea/aatea/seppi/trafic pour permettre à vous mutation en BPS.

Zea dit : le 8 novembre 2016 à 16:59 ==> ? ? ? 16:59 ? ? ? 16:59 ? ? ?

Ho la !!! Quand le troll se trahit lui même quelle crédibilité lui reste t'il ?

BPS dit :
le 8 novembre 2016 à 13:19

Vous avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale. Je suis issu d'un croisement zea/aatea/seppi/trafic et j'ai muté en BPS, et vous voyez bien que je suis tout à fait normal .

► Possible mutation en BPS oui ; mais je vois bien un mutant tout à fait anormal car être un grand prescripteur de POISONS n' est en réalité qu' une lourde tare.
Il ne fait aucun doute qu'un trait est resté coincé quelque part ...

@ mutant Zea

Tes énormes âneries dans le but de discrédité le BIO alors que l' on retrouve très régulièrement ces situations là!!!

=> Motif du rappel : Présence de la bactérie E.coli O26
http://www.rappelsproduits.fr/retour-securite/rappel-produit-CORA-THIRIET-Steaks-Haches-Surgeles-15-MG-Societe-ELIVIA,3055.html

=> Motif du rappel : Détection d’Ochratoxine
http://www.rappelsproduits.fr/retour-securite/rappel-produit-Mmm-AUCHAN-Petits-Pains-Precuits-aux-Graines-EAN-3596710435845-x8-560g-Societe-SINNACK-Gmbh,3067.html

=>Motif du rappel : Présence de Listeria
http://www.rappelsproduits.fr/retour-securite/rappel-produit-ONNO-Langue-de-Porc-en-Gelee-Achetee-au-rayon-traditionnel-le-03-novembre-2016-INTERMARCHE-Societe-ONNO,3083.html

=> Motif du rappel : Présence de la bactérie E.Coli O26:H11
http://www.rappelsproduits.fr/retour-securite/rappel-produit-AUCHAN-Super-Moelleux-Oignons-EAN-3596710358496-10X100GCommercialises-entre-le-18-09-15-et-le-10-09-16-Societe-ELIVIA,3056.html

Cela demontre parfaitement et comme toujours, ton immence mauvaise foi afin d'enrichir
l'éternelle imbuvable intox mensongére de trolls grands prescripteurs de POISONS

Vraiment pas facile la vie de troll de surcroit grand prescripteur de POISONS ...

Bonjour

Il y a coward français fanatique fait l'usurpation l'identité.Ne peut pas faire autre chose possible cette personne démunie l'argumentation.

Ne pas oublier.
http://gmopundit.blogspot.fr/2011/07/greenpeace-destroy-gm-wheat-trial-in.html
Ce sont les bonnes lectures.
http://european-seed.com/much-plant-breeding-innovation-politically-intended/?utm_content=bufferb9a37&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer
https://www.thenews.com.pk/print/162673-Use-of-biotechnology-can-resolve-Pakistans-food-insecurity

Cordialement

Zea

Ne pas oublier, ce sont bonnes lectures.

(Organic Slant) A new study from North Carolina State University and Clemson University finds the toxin in a widely used genetically modified (GM) crop is having little impact on the crop pest corn earworm (Helicoverpa zea) — which is consistent with predictions made almost 20 years ago that were largely ignored. The study may be a signal to pay closer attention to warning signs about the development of resistance in agricultural pests to GM crops.

https://organicslant.com/monsanto-supported-gmo-corn-study-on-bt-resistance-backfires/

Bonjour

Il y a coward français fanatique fait l'usurpation l'identité.Ne peut pas faire autre chose possible cette personne démunie l'argumentation.

► Lecteurs je vous partage et laisse le soin d’apprécier cette nouvelle et superbe séquence en langage bovin ...

il semble bien que notre troll "petit grain de maïs" soit bel et bien égaré au beau milieu de la prairie ;-))

Meuuuuhhhhhhhhhhhh ...

Bonjour

Ne pas oublier, ce sont bonnes lectures.

(Organic Slant) A new study from North Carolina State University and Clemson University finds the toxin in a widely used genetically modified (GM) crop is having little impact on the crop pest corn earworm (Helicoverpa zea) — which is consistent with predictions made almost 20 years ago that were largely ignored. The study may be a signal to pay closer attention to warning signs about the development of resistance in agricultural pests to GM crops.

https://organicslant.com/monsanto-supported-gmo-corn-study-on-bt-resistance-backfires/

Cordialement

Zea

Pour l'instant sans surprise, bionel il y a à vous lire toujours le même constat:

C'est évident.
Vous n'avez aucune connaissance sur le pourquoi il y a présence dans une parcelle d'une population d'un ravageur résistant.Ainsi que sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, vous êtes nul comme tous les bons fanatiques, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale et sur le pourquoi il y a présence d'une population d'adventices résistantes, de ravageurs et bio-agresseurs résistants .
bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

[Pour l'instant sans surprise, bionel il y a à vous lire toujours le même constat:

C'est évident.
Vous n'avez aucune connaissance sur le pourquoi il y a présence dans une parcelle d'une population d'un ravageur résistant.Ainsi que sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, vous êtes nul comme tous les bons fanatiques, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale et sur le pourquoi il y a présence d'une population d'adventices résistantes, de ravageurs et bio-agresseurs résistants .
bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.]
-----------------
► A M E N

► Rappel:
Les consommateurs refusent systématiquement et de plus en plus ses POISONS .
Les consommateurs recherchent de plus en plus une agriculture durable et vraiment hyper respectueuse de l’environnement .
Seule l'agriculture BIOLOGIQUE est capable d' offrir LA solution .

► Donc notre pauvre troll de surcroit grands prescripteur de POISONS visiblement actuellement complétement acculé, hyper paumé devant la démonstration de ces vérités, aussi face à l'incontournable évidence de toute cette grande réalité et dans ce contexte qui lui pique les yeux au plus haut point mais qui surtout le dérange également très fortement dans son éternelle imbuvable intox mensongére;
ne possède plus que pour seul recours de jouer maintenant à l' enfant de cœur qui récite régulièrement son catéchisme ou il s'imagine
probablement à l'école du dimanche comme il l'expose parfaitement dans cette liturgie ci dessus encore .
Vraiment pas facile la vie d' un troll de surcroit grand prescripteur de POISONS...

► Mon pauvre grand prescripteur de POISONS, toutes tes prières empoisonnées n' endoctrinerons jamais les lecteurs et encore moins les consommateurs dans le refus systématique de tes POISONS!!!
Peux tu enfin le comprendre au lieu de continuer à te fracasser hyper bêtement la tête dans le mur pour toujours épandre ton éternelle imbuvable intox mensongére de grand prescripteur de POISONS ???

Zea dit : le 9 novembre 2016 à 18:21 ==> ? ? ? 18:21 ? ? ? 18:21 ? ? ?

Ho la !!! Quand le troll se trahit lui même quelle crédibilité lui reste t'il ?

Ne pas oublier, ce sont bonnes lectures.

(Organic Slant) A new study from North Carolina State University and Clemson University finds the toxin in a widely used genetically modified (GM) crop is having little impact on the crop pest corn earworm (Helicoverpa zea) — which is consistent with predictions made almost 20 years ago that were largely ignored. The study may be a signal to pay closer attention to warning signs about the development of resistance in agricultural pests to GM crops.

https://organicslant.com/monsanto-supported-gmo-corn-study-on-bt-resistance-backfires/

Cordialement

Zea

+1

Pour l'instant sans surprise, bionel il y a à vous lire un constat:
Si bien sûr parmi les fanatiques de ce blog c'est vous.
Maintenant la seule chose que vous êtes capable de faire est de poster par dépit et surtout par manque évident de courage des messages bidonnés en vous cachant pitoyablement derrière le pseudo des intervenants qui ne partagent pas vos lubies idéologiques.Cette façon de faire de non civilisé (emprunter le speudo des autres) est bien l'une des fallacieuses facettes comportementales des fanatiques volontairement enfumés et ignares de ce blog.

C'est évident.
Vous n'avez aucune connaissance sur les PGM, l'hybridation, la sélection de lignées, les croisements, la génétique végétale.Bref, aucune connaissance sur tout ce qui concerne la création variétale.bionel l'agriculture uniquement idéologique que vous prônez bêtement en tant que bon fanatique volontairement enfumé et ignare volontaire ne peut pas nourrir le monde bien longtemps.
bionel vos jamais justifiées permanentes vociférations et allégations arbitraires en style charlatan parano sont destinées à tenter d'essayer de cacher votre évidente incompétence dans tous les domaines agricoles tous modes confondus (AB et AC).Surtout rien d'autre.
Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

_____________________

La réalité des faits concernant la mortalité des abeilles.
http://www.jacheres-apicoles.fr/gallery_files/cp_bilan_mortalites_abeilles_nov._2016.pdf

Pathétiquement votre lamentable et récurrente démarche fanatisée consistant à présenter l'AB comme étant uniquement un mode d'agriculture idéologique a pour conséquence que vous faites énormément de mal à l'image de celle-ci quant à sa réalité.Et cela sans vous en rendre compte.
L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

.......................

La réalité des faits concernant les ogm.
https://organicslant.com/monsanto-supported-gmo-corn-study-on-bt-resistance-backfires/

Au planqué volontairement ignare mais pas que qui utilise mon speudo.

Le planqué ignare qui utilise mon pseudo a écrit bêtement ceci:
"La réalité des faits concernant les ogm.
https://organicslant.com/monsanto-supported-gmo-corn-study-on-bt-resistance-backfires/"

Cette réalité n'est pas une spécificité liée aux PGM.Les phénomènes de résistance sont connus depuis très longtemps et cela bien avant l'introduction des PGM.
Essayez vous de tenter d'être encore plus ignare que bionel ?

L'agriculture (AB et AC) n'est pour vous qu'un prétexte afin de satisfaire vos lamentables lubies idéologiques.Surtout rien d'autre.

Many thanks to Zea for this page most interesting

https://organicslant.com/monsanto-supported-gmo-corn-study-on-bt-resistance-backfires/

11 novembre 2016 à 08:35

► Superbe débilité matinale; pitoyable troll tu es hyper grillé ce ne sont pas tes inutiles gesticulations qui t' apporterons la crédibilité que tu recherches, bien au contraire !!!

November 11, 2016 at 08:35

► Great debility morning; pathetic troll you're hyper grilled this is not your useless posturing that bring credibility that you seek, quite the opposite !!!

G as Green
F as for
P as planet

This is a vers good Link : https://organicslant.com/monsanto-supported-gmo-corn-study-on-bt-resistance-backfires/

Green For Planet dit :le 12 novembre 2016 à 08:03
G as Green
F as for
P as planet

This is a very good Link : https://organicslant.com/monsanto-supported-gmo-corn-study-on-bt-resistance-backfires/

+1

Au planqué volontairement ignare mais pas que qui utilise mon pseudo, ceci est de la bonne lecture.
https://organicslant.com/monsanto-supported-gmo-corn-study-on-bt-resistance-backfires/

► Le mensonge:
G as Green
F as for
P as planet

► La vérité:
G as Green
F as Fluorescent
P as Protein

Au travers de son imbuvable intox mensongère, il est vraiment aisé de constater pourquoi le troll Green Fluorescent Protéin ne possède qu'un QI de méduse.

Green For Planet (GFP)
Realy dear bionel, you must absolutly read this link.
This is a very good Link : https://organicslant.com/monsanto-supported-gmo-corn-study-on-bt-resistance-backfires/

Hello,Green For Planet
You have done well to insist!
In fact this link is very good.
It confirms perfectly that we do not need their POISONS.

Hello,Green For Planet
You have done well to insist!
In fact this link is very good.
It confirms perfectly that we do not need their POISONS

Green For Planet (GFP) dit :

"It confirms perfectly that we do not need their POISONS"

-> Dear bionel, we do agree. We do not need their POISONS .

Bonjour

C'est bonne lecture pour explications les resistances (ravageurs- bio-agresseurs) sont phénomènes bien connus pas surprenants.
http://www.irac-online.org/about/resistance/
La personne peureuse dégonflée se cacher avec les pseudos autres le sien ne pas être inquiété par la resistance.C'est phénomène normal.

cordialement

Zea

Bonjour

C'est bonne lecture pour explications les resistances (ravageurs- bio-agresseurs) sont phénomènes bien connus pas surprenants.
https://organicslant.com/monsanto-supported-gmo-corn-study-on-bt-resistance-backfires/
La personne peureuse dégonflée se cacher avec les pseudos autres le sien ne pas être inquiété par la resistance.C'est phénomène normal chez Monsanto.

cordialement

Zea

Hello Zea ,

You say that "C'est bonne lecture pour explications les resistances (ravageurs- bio-agresseurs) sont phénomènes bien connus pas surprenants.
https://organicslant.com/monsanto-supported-gmo-corn-study-on-bt-resistance-backfires/
La personne peureuse dégonflée se cacher avec les pseudos autres le sien ne pas être inquiété par la resistance. C'est phénomène normal chez Monsanto."
Yes Zea, Yes !
We really agree.

Friendships

GFP (Green For Planet)

Pour l'instant sans surprise, pitoyable troll de service et de surcroit grand prescripteur de POISONS aux très nombreux pseudos il y a à vous lire de multiples constats:

► Vous demeurez définitivement acculé face aux vérités, avec notamment toute cette réalité qui met indéniablement en évidence que nul ne veux de vos POISONS .

► Afin de nous confirmer vos qualités de bon pervers narcissique, vous allez encore comme à votre grande habitude, au travers de votre imbuvable intox mensongère tenter de venir nous prouver que des personnes veulent évidement consommer vos POISONS.

► Heureusement pour vous que le ridicule ne tue pas .

n'ayant plus aucun argument, les adeptes des marchands de peurs n'ont plus que l'usurpation de pseudo?
tellement ridicule...

Une interview intéressante.
https://www.youtube.com/watch?v=lWuDP0j_cHw

Avis aux troll:
Pour l'instant sans surprise, pitoyable troll de service et de surcroit grand prescripteur de POISONS aux très nombreux pseudos il y a à vous lire de multiples constats:

► Vous demeurez définitivement acculé face aux vérités, avec notamment toute cette réalité qui met indéniablement en évidence que nul ne veux de vos POISONS .

► Afin de nous confirmer vos qualités de bon pervers narcissique, vous allez encore comme à votre grande habitude, au travers de votre imbuvable intox mensongère tenter de venir nous prouver que des personnes veulent évidement consommer vos POISONS.

► Heureusement pour vous que le ridicule ne tue pas .

Bonjour

@La personne fanatique peureuse utiliser les pseudos les autres personnes.
Resistance Cry n'est pas anormal.
Monsanto connait très bien les phénomènes de resistance avant GMP sont cultivées.Heureusement cela.
C'est la bonne lecture pour vous et commencer apprendre sur resistance phenomena.
http://www.irac-online.org/about/resistance/
Autre bonne lecture.
http://gmopundit.blogspot.fr/
Ne pas oublier blog seppi.

Cordialement

Zea

BPS dit :le 16 novembre 2016 à 10:13
Bonjour

@La personne fanatique peureuse utiliser les pseudos les autres personnes.
Resistance Cry n'est pas anormal.
Monsanto connait très bien les phénomènes de resistance avant GMP sont cultivées.Heureusement cela.
C'est la bonne lecture pour vous et commencer apprendre sur resistance phenomena.
http://www.irac-online.org/about/resistance/
Autre bonne lecture.
http://gmopundit.blogspot.fr/
Ne pas oublier blog seppi.

Cordialement

Zea

=> + 10

Un reportage intéressant.
https://www.franceculture.fr/emissions/le-magazine-de-la-redaction/la-revolte-argentine-contre-monsanto

Cordialement

yann

BPS dit :le 15 novembre 2016 à 22:48
Une interview intéressante.
https://www.youtube.com/watch?v=lWuDP0j_cHw
effectivement interview interressante,
au faite zeppe vous vous amusez bien?
l'usurpation d'identité vous amusez?
d'un autre coté, c'est moins grave que de souhaitez pas mort, pas vrai?

André, toutes tes absurdités sont de plus en plus risibles mon pauvre imposteur; de plus elles justifies que nous sommes vraiment devant un hyper débile .

Alors seppi ton imbuvable intox mensongére de grand prescripteur de POISONS ne te rendra jamais crédible.

Les pommes françaises sont bien empoisonnées aux pesticides, la justice donne raison à Greenpeace

L'association Nationale Pomme Poire (ANPP), qui défend de nombreux arboriculteurs normands voulait interdire à Greenpeace d'utiliser le titre "pommes empoisonnées" aux pesticides dans son rapport sur la contamination des vergers français aux produits phyto-sanitaires.

Ceci est , très bonne lecture .

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/les-pommes-francaises-sont-bien-empoisonnees-aux-pesticides-la-justice-donne-raison-greenpeace-849439.html

Cordialement

GFP

alors zeppe, vous vous amusez toujours?
au faites, vous êtes toujours aussi content de la mort de capitaine poltron?
vous souhaitez toujours ma mort, pas vrai zeppe?
mais que peut on attendre un adepte des marchands de peurs?

109 nobeles acusan a Greenpeace de “crimen contra la humanidad” por los transgénicos
Los laureados arremeten contra la organización ecologista por su rechazo a "los organismos modificados genéticamente en general y el arroz dorado en particular”

tiens si j'imitais zeppe
donc moi zeppe j'usurpe les pseudo des personnes qui luttent contre les marchands de peurs ayant un discours absurdes sur les ogm

zeppe

Test pour Greenpece bloquer mes messages.

Bonjour

C'est article sur charlatan madame Vandana Shiva.
http://www.desmoinesregister.com/story/opinion/readers/2016/11/14/genetically-modified-crops-benefit-farmers/93659298/

Cordialement

Zea

Ceci est une décisions de justice :

Les pommes françaises sont bien empoisonnées aux pesticides, la justice donne raison à Greenpeace

L'association Nationale Pomme Poire (ANPP), qui défend de nombreux arboriculteurs normands voulait interdire à Greenpeace d'utiliser le titre "pommes empoisonnées" aux pesticides dans son rapport sur la contamination des vergers français aux produits phyto-sanitaires.

Ceci est , très bonne lecture .

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/les-pommes-francaises-sont-bien-empoisonnees-aux-pesticides-la-justice-donne-raison-greenpeace-849439.html

Ceci n'est qu'un point de vu :

"109 nobeles acusan a Greenpeace de “crimen contra la humanidad” por los transgénicos
Los laureados arremeten contra la organización ecologista por su rechazo a "los organismos modificados genéticamente en general y el arroz dorado en particular”

Cordialement

Zea

bionel dit :le 16 novembre 2016 à 15:27
zeppe, toutes tes absurdités sont de plus en plus risibles mon pauvre imposteur; de plus elles justifies que nous sommes vraiment devant un hyper débile .

Alors zeppe ton imbuvable intox mensongère de grand prescripteur de mensonges justifier par le lobby mortifères ne te rendra jamais crédible.
zeppe

Tribunal Monsanto : l'obsession compulsive des activistes pour le contrôle des messages
Comme bon nombre de ceux qui suivent le Risk-monger sur les réseaux sociaux le savent, j'ai été un peu malmené (à la fois physiquement et personnellement) quand j'étais à La Haye pour assister à l'Assemblée des Peuples du Tribunal Monsanto le 14 octobre. Ce que j'ai appris, de manière tout à fait amusante, est non seulement à quel point la clique anti-science et anti-agri-tech en est venue à me mépriser, mais aussi, comment les faits peuvent affecter quelqu'un dans son comportement et l'obliger à agir de manière inappropriée. Je m'inquiète au sujet du trouble obsessionnel compulsif de ces militants qui les amène à contrôler un message et à le protéger contre toute discussion, tout débat et tout dialogue.

Lorsque vous voulez passionnément influer sur le processus de décision, lorsque vous exercez des pressions intenses pour créer une perception, toute menace et toute voix opposée – il ne faut pas s'en étonner – doivent être contrôlées, gérées ou, mieux encore, réduites au silence. Le lobby de l'industrie de l'alimentation bio a investi 500.000 € (principalement de l'Organic Consumers Association de Ronnie Cummins aux États-Unis) afin d'organiser un simulacre de tribunal pour ensuite justifier la qualification de Monsanto comme une société reconnue coupable de crimes contre l'humanité. Pourtant, un demi-million d'euros pourraient être utilisés pour bien d'autres choses, y compris l'ensemencement de 26.000 hectares de terres agricoles en Afrique, mais là n'est pas la question. Ce sont des fanatiques décidés à attaquer l'agriculture conventionnelle, la concurrente des produits biologique, et ils ne peuvent admettre que quelqu'un puisse les contrecarrer – même l'idée d'un tel événement leur est intolérable.

Cela constituait donc une raison suffisante d'agir pour le Risk-monger, lui qui a estimé que, dans sa hâte de contrôler le message, le lobby de l'alimentation biologique avait tout simplement oublié d'inviter les agriculteurs à prendre la parole sur les raisons pour lesquelles ils utilisent des technologies agricoles. Comme il veut encourager un débat ouvert et le dialogue, le Risk-monger a décidé d'organiser son propre événement intitulé La Voix des Agriculteurs, en invitant quatre agriculteurs à parler dans un lieu juste à côté de l'Assemblée des Peuples, et juste avant l'ouverture de celle-ci. On peut voir une série de vidéos de cet événement sur The Risk-monger TV.

Une histoire de deux courriels

En route pour La Haye, j'ai reçu un courriel de l'équipe d'organisation de l'Assemblée des Peuples du Tribunal Monsanto, m'informant que mon inscription avait été annulée. À l'évidence, je ne faisais pas partie du « peuple », du moins pas de celui qu'ils voulaient entendre. Il est tout à fait remarquable de voir combien ils avaient été directs, en admettant que dans le débat qu'ils voulaient avoir sur les alternatives à l'agriculture, ils ne voulaient pas entendre mon point de vue. En d'autres termes, leur « débat » allait être contrôlé ; leur « assemblée », gérée ; et leurs « conclusions », prédéterminées. Telle est ma définition d'« obsessionnel » (...et le contraire d'engagement intellectuel).
Ils avaient d'une certaine manière besoin de faire croire que j'étais une mauvaise personne venant à La Haye pour commettre des méfaits. Après avoir lu dans mes articles, ils m'ont accusé dans ce courriel de planifier des actions « pour perturber le programme ». Je n'ai pu faire un lien qu'avec un article : mon billet sur Facebook dans lequel j'avais mis un lien vers une question que j'avais posée à André Leu précédemment, cette année, au Parlement Européen. André Leu, le gourou confiant de l'industrie de l'agriculture biologique (IFOAM), aurait-il pu avoir peur que je lui pose une question ?

Toute cette histoire semblait totalement absurde et, une semaine plus tard, j'en reste encore stupéfait. Comment se fait-il que la nuit avant leur événement mondial, avec un budget sans précédent de 500.000 €, avec tant de médias, de cinéastes et de gourous descendant sur La Haye... ils ont eu des sueurs froides à propos d'un participant... un blogueur ? Juste avant l'événement, ils ont dû perdre leur temps à lire son blog !... Je suppose que je devrais être flatté (tout en étant effrayé !).

La veille, j'étais en train d'échanger des courriels avec un groupe de participants au Tribunal Monsanto d'une ONG qui voulaient venir à mon événement, La Voix des Agriculteurs, pour entendre les « arguments des autres agriculteurs ». Plutôt que d'être obsédé par leur but ou leur objectif, je leur ai offert le micro pour expliquer aux participants comment ils géraient, eux, leurs cultures. J'étais disposé à entendre leurs points de vue. Je les ai également informés qu'il y avait encore quelques places disponibles (avec un petit-déjeuner bio gratuit) et qu'ils pouvaient inviter d'autres participants du Tribunal Monsanto de leurs connaissances à se joindre à nous. Mon objectif a été de donner une voix aux agriculteurs. Je n'ai manifestement pas essayé de contrôler leur message, mais plutôt d'amener les agriculteurs dans le débat (puisqu'un succès du lobby du bio aura un effet sur eux).
Il était frustrant pour moi de voir que, parmi les 300 personnes participant à l'Assemblée des Peuples avec l'objectif de changer l'agriculture, seule une poignée étaient intéressées par mon invitation à écouter les agriculteurs conventionnels et leurs explications sur ce qu'ils font. Savent-elles tout sur la façon dont les agriculteurs indiens cultivent le cotonnier Bt (il n'y avait aucun agriculteur indien pour parler à leur événement) ? Ne voulaient-ils pas entendre parler des avantages de l'agriculture sans labour pour la gestion des sols ? Ou voulaient-ils seulement entendre des gens avec lesquels ils étaient d'accord ?

Ces deux courriels racontent une histoire révélatrice. Très souvent, je constate que les activistes ne veulent pas participer à un débat ouvert et à un dialogue – ils veulent, au contraire, gérer une campagne. Si leur campagne réussit, ils obtiennent davantage de financements ; si elle échoue, ils risquent de disparaître ou de perdre leur raison d'être (qu'est-il arrivé aux ONG s'opposant au saumon d'élevage, ou aux activistes combattant les antennes-relais ?). Les organisateurs du Tribunal Monsanto n'étaient pas intéressés par le dialogue ; ils ne se souciaient que de leur succès (et donc avoir un blogueur solitaire dans leur salle était, pour l'obsessionnel compulsif, une « menace » pour leur événement minutieusement contrôlé).

Nous le voyons si souvent à Bruxelles – les ONG environnementales comme le PAN ou le CEO organisent des événements au Parlement Européen (avec de l'argent public), puis « vendent » toutes les places au sein de leurs réseaux avant même d'annoncer l'événement. Ils ont tué le dialogue et la discussion dans l'UE, et excluent désormais l'industrie de toute participation.

Ce qui était étrange, c'était de voir comment les organisateurs du Tribunal Monsanto se lamentaient, le dernier jour, du fait qu'aucun défenseur des OGM n'ait participé à l'événement. Mais on peut se demander : mis à part un pro-OGM, à l'identité en l'occurrence évidente, qui avait essayé, combien d'acteurs de l'industrie voudraient participer, voire oser légitimer, à un événement avec une session intitulée : « Pourquoi empoisonnent-ils nos enfants » d'André Leu, un discours de Vandana Shiva : « Le cartel du poison, Bill Gates et les nouvelles tentatives de contrôler nos semences et notre nourriture », ou une session au titre poétiquement nuancée sur : « Démanteler le pouvoir des entreprises et construire la souveraineté des peuples ». Seul le noyau dur le plus compulsivement obsessionnel pouvait penser que les acteurs pro-agri-tech allaient participer à ces « forums de dialogue » et les légitimer... Mais oui, j'avais acheté un billet dans l'espoir que je pourrais apprendre quelque chose !
Moi Coupable

OK, je dois admettre que, après La Voix des Agriculteurs, notre événement en marge du Tribunal Monsanto, j'étais parvenu à me faufiler dans l'Assemblée des Peuples avec plusieurs agriculteurs et avec les remarquables militants de March Against Myths on Modification NL. Pour ma défense, j'avais promis à toutes les personnes qui avaient aimablement fait un don en réponse à mon appel pour un financement participatif de mon événement que j'allais obtenir un selfie avec le Dr Vandana Shiva. J'espérais donc honorer ma promesse !
Après à peine deux minutes de présence dans la salle, la sécurité du Tribunal Monsanto s'est précipitée pour « éradiquer la menace ». J'ai été physiquement traîné hors de l'Assemblée des Peuples, ce qui a produit une chose curieuse : cela a alerté les médias, qui s'ennuyaient à écouter les éléments de langage ciselés pour la conférence de presse et ressassés par les gourous ; ils ont compris qu'il se passait quelque chose d'intéressant à l'extérieur. L'agitation a mené à plus d'une heure d'entretiens avec les médias et à un meilleur équilibrage de la couverture par la presse.

Quand un journaliste a demandé aux organisateurs pourquoi ils avaient été si rudes avec moi, ils ont répondu que le Risk-monger agissait de façon irrationnelle et qu'il avait été vu tapant sur les fenêtres la nuit précédente... OK, je dois l'admettre, je l'ai fait, mais simplement pour faire un peu de théâtre. Ces gens n'ont aucun sens de l'humour !

Compulsive Europe Obsessatory

L'absurdité grimpe maintenant à un niveau que le Risk-monger n'a jamais connu auparavant... jamais !

Pendant que le Tribunal Monsanto siégeait, Tom van den Hove, de March Against Myths on Modification NL, a été invité à débattre avec Nina Holland, du Corporate Europe Observatory (CEO), dans un talk-show spécial sur les OGM et Monsanto de la radio nationale néerlandaise. Tom est un biologiste avec une passion pour la promotion de la culture scientifique. Nina est une lobbyiste de longue date basée à Bruxelles pour une organisation œuvrant à ostraciser la science de l'industrie et à promouvoir l'activisme anti-commerce des ONG. Le groupe de bénévoles de March Against Myths NL de Tom a compilé une recherche sur les questions et les interrogations que suscitent les témoins du Tribunal.

La conversation a dérivé sur la question de savoir si Tom était un suppôt de Monsanto. Nina n'avait aucune preuve à l'appui, mais sa formation au CEO lui a appris qu'elle ne devait jamais dire quelque chose de positif. Alors, elle a accusé Tom de quelque chose de bien pire : il était en cheville avec de très mauvaises gens comme le Risk-monger. Aïe ! Elle s'est ensuite lancée dans une tirade obsessionnelle compulsive à la radio néerlandaise sur tous les méfaits que j'avais (prétendument) commis, les débitant comme si elle lisait une sorte de script (cela a donné près de deux minutes de vitriol !).

Le lendemain, alors que j'étais de retour à Bruxelles et que je prenais plaisir à donner des cours (et, apparemment, corrompre la jeunesse), Nina Holland n'a pas pu, semble-t-il, surmonter sa hargne et cesser ses diatribes contre le Risk-monger. Dans les commentaires sur un article sur le Tribunal Monsanto, Nina a mis le turbo de l'obsession compulsive (12 lignes de commentaires – numéro 26, en néerlandais) pour dire quelle horrible individu j'étais.

Dans l'interview à la radio, Nina a affirmé qu'elle me connaissait très bien... Je n'ai jamais eu le plaisir de rencontrer Mme Holland, mais maintenant, je suis curieux ! Peut-être devrais-je lui payer un déjeuner avec tous mes shill-bucks, mes honoraires de suppôt de l'industrie, pour que je puisse la reprendre sur toutes les erreurs qu'elle a faites à mon sujet !
Dans un autre article de journal en néerlandais, la position de Tom a été bien reflétée. Mais dans les commentaires sous l'article, quelqu'un a fini par trouver quelque chose pour attaquer Tom. Il avait passé un certain temps à travailler pour le Smithsonian aux États-Unis. Et nous savons tous que le Smithsonian a une attitude positive envers la technologie GM et a reçu une fois un don de Monsanto ! « T'es eu, Tom ! T'es un vendu ! »

Il faut vraiment se demander ce que sont ces campagnes de diffamation. Les activistes anti-agri-tech ont eu recours à un argument, et un seul : l'argumentum ad hominem. Lorsque vous n'avez pas de faits, attaquez la personne (les scientifiques, les décideurs, les médias – il semble que Monsanto a payé tout ce monde...). Cela vaut bien plus encore pour ceux qui sont dans la chambre de résonance militante. Mais ici il s'agit d'un cas où l'événement Tribunal Monsanto s'est déroulé sans qu'il y ait eu des gens de l'industrie pour attaquer (sauf le lobby de l'industrie des produits biologiques). Comme le réflexe obsessionnel compulsif est d'utiliser l'approche qui consiste à salir les personnes, les organisateurs du Tribunal Monsanto et Nina Holland, du CEO, devaient attaquer quelqu'un... n'importe qui ! Donc, moi, avec ma tentative ratée d'assister à leur événement, et Tom, avec ses contacts avec les médias, nous étions un gibier de choix. Je trouve cela absurde !

Corporate Europe Observatory reçoit près d'un million d'euros par an de fondations anti-industries pour, en principe, enquêter sur le lobbying de l'industrie (ils utilisent essentiellement les fonds pour capter des journalistes « indépendants »). Qu'ils dépensent autant de leur temps et de l'argent de leurs bailleurs de fonds pour assouvir l'obsession que je suscite (et, par association, Tom) chez eux est en fait assez drôle... et ridicule. J'aimerais que mes enfants me donnent autant d'attention, mais sur un autre registre ! Je suis heureux de leur avoir procuré une distraction, et d'avoir détourné une partie du temps et des fonds qu'ils utilisent d'ordinaire pour importuner d'autres à propos de questions beaucoup plus importantes (comme les accords commerciaux).

Le serment d'Hypocrite : Les Dix Contradictions du Tribunal Monsanto

Ainsi, nous avons maintenant une situation qui est contre-intuitive (oserais-je suggérer : « hypocrite »). Voici dix contradictions du Tribunal Monsanto avec lesquelles seul un hypocrite obsessionnel compulsif peut vivre :

La plus grande organisation de lobbying dans le débat agroalimentaire est maintenant le lobby de l'industrie du bio;

La plupart des activistes impliqués dans le lobbying pour l'industrie du bio (comme le CEO) condamnent l'industrie du lobbying ;

Les gens formés à la résistance pacifique réduisent maintenant au silence le dialogue et malmènent les dissidents ;

Les ONG contrôlent les messages lors d'événements dans lesquels elles accusent une entreprise de contrôler les messages ;

Ceux qui mènent une « révolution » dans l'agriculture ne sont pas à l'écoute des agriculteurs (même pas des agriculteurs biologiques) ;

Les éco-guerriers comme Ronnie Cummins trouvent que des groupes comme Greenpeace sont beaucoup trop ringards pour qu'ils méritent d'être invités ;

Les écologistes, beaucoup trop sophistiqués pour les religions traditionnelles, se prosternent maintenant devant des éco-gourous comme Vandana Shiva ;

Ceux qui se plaignent que Monsanto contrôle les médias ont fait venir leurs propres médias à La Haye ;

Les groupes qui prêchent l'amour et l'harmonie se retrouvent unis dans une haine féroce commune ;

Et, voici le joker : leur agressivité obsessionnelle a fait du Risk-monger une victime !

Bien sûr, cette hypocrisie flagrante est parfaitement acceptable pour les activistes obsessionnels compulsifs comme les organisateurs du Tribunal Monsanto. Ils peuvent vivre parfaitement bien au milieu de ces contradictions.

Après ma visite au Tribunal Monsanto à La Haye, rien ne me surprend plus. Nous sommes, après tout, dans l'Âge du Stupide !

vous allez bien zeppe?
il me semble que vous confondez les pseudos.
c'est trop compliqué pour vous l'usurpation d'identité?

vous allez bien zeppe?
il me semble que vous confondez les pseudos.
c'est trop compliqué pour vous l'usurpation d'identité?

Excusez moi seppi, mais comme je n'ai rien dans le cigare, je me permets de copier vos interminables textes .

vous allez bien zeppe?
il me semble que vous confondez les pseudos.
c'est trop compliqué pour vous l'usurpation d'identité?

Excusez moi seppi, mais comme je n'ai rien dans le cigare, je me permets de copier vos interminables textes .

Cordialement

yann

juste de pire en pire...
André, toutes tes absurdités sont de plus en plus risibles mon pauvre imposteur; de plus elles justifies que nous sommes vraiment devant un hyper débile .

Alors seppi ton imbuvable intox mensongére de grand prescripteur de POISONS ne te rendra jamais crédible.

Avis aux trolls:
Pour l'instant sans surprise, pitoyable troll de service et de surcroit grand prescripteur de POISONS aux très nombreux pseudos il y a à vous lire de multiples constats:

► Vous demeurez définitivement acculé face aux vérités, avec notamment toute cette réalité qui met indéniablement en évidence que nul ne veux de vos POISONS .

► Afin de nous confirmer vos qualités de bon pervers narcissique, vous allez encore comme à votre grande habitude, au travers de votre imbuvable intox mensongère tenter de venir nous prouver que des personnes veulent évidement consommer vos POISONS.

► Heureusement pour vous que le ridicule ne tue pas .

Avis aux trolls:
Pour l'instant sans surprise, moi pitoyable troll de service et de surcroit grand prescripteur de MENSONGES aux très nombreux pseudos il y a à vous lire de multiples constats:

► je demeure définitivement acculé face aux vérités, avec notamment toute cette réalité qui met indéniablement en évidence que nul ne veux de mes MENSONGES.

► Afin de nous confirmer mes qualités de bon pervers narcissique, je vais encore comme à ma grande habitude, au travers de mon imbuvable intox mensongère tenter de venir nous prouver que des personnes veulent évidement consommer mes MENSONGES

► Heureusement pour vous que le ridicule ne tue pas .

bionel arrête d'utiliser mes pseudos je n'arrive plus à troller

Incroyable et de pire en pire...

André, toutes tes absurdités sont de plus en plus risibles mon pauvre imposteur; de plus elles justifies que nous sommes vraiment devant un hyper débile .

Alors seppi ton imbuvable intox mensongére de grand prescripteur de POISONS ne te rendra jamais crédible.

Vite les soins sont hyper urgents pour notre troll imposteur de surcroit grand prescripteur de POISONS et auteur d' imbuvables intox mensongères ses grands délires sont graves pour lui comme pour l'humanité.

Je peux au moins me vanter d'avoir réussi à casser ou à ralentir sérieusement ces interminables et inutiles polémiques ! Mission réussie !

Cordialement

seppi

Usurpation d'identité !

Que fait la modération ?

que fait la modération?
rien, il semble qu'il n'y ait plus personne à la modération chez greenpeace...

il semble aussi que plus personne ne lit ce qu'écrit greenpeace sur les ogm ce sujet n'est plus vendeur...

@ SEPPI YANN BPS ou AATEA
c'est surtout vos discours qu'on en a assez d'entendre et en+ on a d'autres choses a faire
ON AIGUISE NOS FAUX

@ niels RAI

Si vous êtes intéressé, je suis un bon fournisseur en France.
http://www.lepicvert.be/index.php?option=com_content&view=article&id=9&Itemid=14&lang=fr

Riz doré : la conversion d’un ancien de Greenpeace
La scène est plutôt insolite. Le 17 juin dernier, Patrick Moore, l’un des 13 cofondateurs de Greenpeace, aujourd’hui âgé de 67 ans, a manifesté à Paris devant le bureau de l’association écologiste. En cause : les campagnes de Greenpeace contre le riz doré, un riz transgénique enrichi en bétacarotène, qui pourrait prochainement être disponible aux agriculteurs de plusieurs pays asiatiques.
Conçu par une équipe de scientifiques dirigés par le Pr Ingo Potrykus, le riz doré est destiné aux populations qui présentent un déficit en vitamine A. « La carence en vitamine A est responsable chaque année de 2 millions de morts et de 500000 cas de cécité irréversible », explique Patrick Moore. Depuis environ un an, le Canadien, qui s’était fait connaître dans les années 1970-80 par son investissement dans la lutte contre les chasseurs de baleines et de bébés phoques, s’est lancé dans une nouvelle campagne intitulée « Allow Golden Rice Now – Autorisons le riz doré maintenant ». « Des gars bien nourris de Greenpeace, à Hambourg ou au Canada, empêchent des enfants des pays pauvres à accéder à un riz alors qu’une ration quotidienne de 40 grammes par jour suffit pour protéger ces enfants contre la cécité », s’indigne Patrick Moore, qui a lâché Greenpeace après quinze années de loyaux services. Les raisons de cette rupture sont relatées dans son livre Confessions d’un ancien de Greenpeace – la naissance d’un environnementaliste raisonnable, paru en 2013.
La mutation de Greenpeace

« J’ai quitté Greenpeace en raison d’un changement radical de la philosophie de l’association », a expliqué Patrick Moore à A&E. « À l’origine, notre combat s’articulait autour de deux concepts humanistes : préserver l’environnement et la paix dans le monde. C’est ce qui a donné le nom de Greenpeace. Or, quand je l’ai quitté, en 1986, Greenpeace s’était transformée en une organisation radicale qui considère les hommes comme les ennemis de la Terre » , analyse-t-il.

Et la charge de Patrick Moore contre Greenpeace ne s’arrête pas là : le Canadien reproche également à l’association de sélectionner ses campagnes en fonction des gains qu’elles peuvent lui rapporter. « Greenpeace récolte des subventions, principalement en Allemagne, sur la base de combats qu’elle ne gagnera jamais : la lutte contre les OGM ou contre l’énergie nucléaire. Par la nature même de ces campagnes, celles-ci représentent une manne financière intarissable, dont l’objectif est de faire vivre l’organisation écologiste », explique-t-il.
Certes, Patrick Moore sait que sa campagne en faveur du riz doré ne changera certainement pas les pratiques de la multinationale aux 26 bureaux internationaux et aux plus de 2000 employés. Mais il espère au minimum obtenir de Greenpeace une exception en ce qui concerne le riz doré. « Je ne demande pas à Greenpeace d’accepter les OGM en général, mais de laisser tomber sa tolérance zéro et de faire pour le riz doré une exception humanitaire », a-t- il précisé lors d’un colloque organisé par la Société des Agriculteurs de France, le 18 juin dernier.
Contrairement à Greenpeace, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a, lui, déjà franchi le pas. Au détour d’une interview sur RTL en février 2014, il a clairement apporté son soutien au riz doré. « Le riz doré, dans lequel on augmente la teneur en vitamine A, est absolument nécessaire pour lutter contre la cécité », a-t-il affirmé. Un avis que conteste le militant anti-OGM Marc Dufumier. « Mieux vaut ajouter des tomates ou des carottes dans son assiette pour avoir de la vitamine », a-t-il déclaré au Nouvel Observateur. Des propos qui évoquent ceux de l’empereur chinois Jin Huidi (3ème siècle E.C.), à qui on rapportait que son peuple n’avait plus de riz à manger, et qui aurait répondu : « Pourquoi ne mangent-ils donc pas de viande ? »...

Les agriculteurs américains reviennent du « tout-OGM »
Il y a comme un vent de fronde au royaume des OGM. Plombés par la baisse des prix céréaliers, certains agriculteurs américains se demandent s'ils ont toujours intérêt à cultiver des organismes génétiquement modifiés, qui leur coûtent jusqu'à deux fois plus cher à planter que des semences classiques. Loin des préoccupations européennes sur la santé publique et la biodiversité, le débat sur les OGM qui est en train de naître aux Etats-Unis tient donc à un tout autre aspect : le retour sur investissement.
La période n'est effectivement pas propice aux dépenses inutiles : depuis quelques années, le monde consomme moins de maïs, de soja et de blé qu'il n'en produit. Conséquence : le prix du maïs a fondu de moitié depuis son pic de 2012, passant brutalement de 8 à 4 dollars le boisseau. C'est aussi le cas du soja, dont les prix ont chuté de 46 % sur trois ans. Il y a peu de raisons de penser que les prix remontent en flèche au cours des cinq prochaines années, prévient le ministère de l'Agriculture. Les revenus des agriculteurs s'en ressentent : ils ont chuté de 42 % en trois ans (2013-2016), selon le ministère.

Le coût des semences OGM a pris le chemin inverse. Il ne cesse d'augmenter chaque année. A titre d'exemple, les agriculteurs dépensent quatre fois plus pour l'achat de leurs semences de maïs qu'ils ne le faisaient il y a vingt ans, quand Monsanto a commercialisé ses premiers OGM. Le prix auquel les agriculteurs facturent leur maïs n'a pas augmenté pour autant. « Le retour sur investissement n'est pas au rendez-vous », estime Joe Logan, un fermier de l'Ohio cité récemment par le « Wall Street Journal ». Il compte abandonner les OGM l'an prochain pour se remettre à planter des semences classiques.

Les OGM font d'autant plus débat qu'ils ne tiennent pas forcément leurs promesses, en tout cas dans les pays développés. Les deux plus gros producteurs, Monsanto et Dupont, avaient fait miroiter un accroissement des rendements et des économies substantielles grâce à un moindre recours aux pesticides. Mais les données mondiales publiées par les Nations unies et différents centres de recherche montrent que l'Amérique n'a guère tiré d'avantages par rapport à l'Europe - où la culture des OGM reste largement interdite.

Le « New York Times » a ainsi pris la peine de comparer les rendements des cultures américaines et européennes. Il en ressort que les Etats-Unis n'affichent pas de meilleurs rendements agricoles que l'Europe. « Nous n'avons pas la preuve que les OGM introduits aux Etats-Unis ont augmenté les rendements agricoles, au-delà de ce qui a pu être constaté pour les cultures conventionnelles », abonde l'Académie nationale des sciences dans un récent rapport. Le rendement des cultures de maïs, par exemple, a progressé de seulement 20 % sur vingt ans, selon le ministère de l'Agriculture - alors même que le prix des semences OGM de maïs a bondi de 400 % sur la même période.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0211497633829-les-agriculteurs-americains-reviennent-du-tout-ogm-2044625.php?z5w0MH3SK0Q3d4hq.99

"...depuis quelques années, le monde consomme moins de maïs, de soja et de blé qu'il n'en produit. Conséquence : le prix du maïs a fondu de moitié depuis son pic de 2012..."

- Vous avez bien lu . Le monde consomme moins de maïs, de soja ou de blé qu'il n'en produit, et on persiste à penser que pour soigner 500.000 personnes qui souffrent de carences pour malnutrition, il faudrait produire du riz doré ! Quelle incohérence , n'est ce pas ?

Cordialement

aatea

tiens comme je viens de d’usurper une identité
je vais arrêter de mentir donc
Riz doré : la conversion d’un ancien de Greenpeace
La scène est plutôt insolite. Le 17 juin dernier, Patrick Moore, l’un des 13 cofondateurs de Greenpeace, aujourd’hui âgé de 67 ans, a manifesté à Paris devant le bureau de l’association écologiste. En cause : les campagnes de Greenpeace contre le riz doré, un riz transgénique enrichi en bétacarotène, qui pourrait prochainement être disponible aux agriculteurs de plusieurs pays asiatiques.
Conçu par une équipe de scientifiques dirigés par le Pr Ingo Potrykus, le riz doré est destiné aux populations qui présentent un déficit en vitamine A. « La carence en vitamine A est responsable chaque année de 2 millions de morts et de 500000 cas de cécité irréversible », explique Patrick Moore. Depuis environ un an, le Canadien, qui s’était fait connaître dans les années 1970-80 par son investissement dans la lutte contre les chasseurs de baleines et de bébés phoques, s’est lancé dans une nouvelle campagne intitulée « Allow Golden Rice Now – Autorisons le riz doré maintenant ». « Des gars bien nourris de Greenpeace, à Hambourg ou au Canada, empêchent des enfants des pays pauvres à accéder à un riz alors qu’une ration quotidienne de 40 grammes par jour suffit pour protéger ces enfants contre la cécité », s’indigne Patrick Moore, qui a lâché Greenpeace après quinze années de loyaux services. Les raisons de cette rupture sont relatées dans son livre Confessions d’un ancien de Greenpeace – la naissance d’un environnementaliste raisonnable, paru en 2013.
La mutation de Greenpeace

« J’ai quitté Greenpeace en raison d’un changement radical de la philosophie de l’association », a expliqué Patrick Moore à A&E. « À l’origine, notre combat s’articulait autour de deux concepts humanistes : préserver l’environnement et la paix dans le monde. C’est ce qui a donné le nom de Greenpeace. Or, quand je l’ai quitté, en 1986, Greenpeace s’était transformée en une organisation radicale qui considère les hommes comme les ennemis de la Terre » , analyse-t-il.

Et la charge de Patrick Moore contre Greenpeace ne s’arrête pas là : le Canadien reproche également à l’association de sélectionner ses campagnes en fonction des gains qu’elles peuvent lui rapporter. « Greenpeace récolte des subventions, principalement en Allemagne, sur la base de combats qu’elle ne gagnera jamais : la lutte contre les OGM ou contre l’énergie nucléaire. Par la nature même de ces campagnes, celles-ci représentent une manne financière intarissable, dont l’objectif est de faire vivre l’organisation écologiste », explique-t-il.
Certes, Patrick Moore sait que sa campagne en faveur du riz doré ne changera certainement pas les pratiques de la multinationale aux 26 bureaux internationaux et aux plus de 2000 employés. Mais il espère au minimum obtenir de Greenpeace une exception en ce qui concerne le riz doré. « Je ne demande pas à Greenpeace d’accepter les OGM en général, mais de laisser tomber sa tolérance zéro et de faire pour le riz doré une exception humanitaire », a-t- il précisé lors d’un colloque organisé par la Société des Agriculteurs de France, le 18 juin dernier.
Contrairement à Greenpeace, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a, lui, déjà franchi le pas. Au détour d’une interview sur RTL en février 2014, il a clairement apporté son soutien au riz doré. « Le riz doré, dans lequel on augmente la teneur en vitamine A, est absolument nécessaire pour lutter contre la cécité », a-t-il affirmé. Un avis que conteste le militant anti-OGM Marc Dufumier. « Mieux vaut ajouter des tomates ou des carottes dans son assiette pour avoir de la vitamine », a-t-il déclaré au Nouvel Observateur. Des propos qui évoquent ceux de l’empereur chinois Jin Huidi (3ème siècle E.C.), à qui on rapportait que son peuple n’avait plus de riz à manger, et qui aurait répondu : « Pourquoi ne mangent-ils donc pas de viande ? »...

proverbe chinois
cul qui gratte le soir doigt qui pue le matin

Voyons André ton imbuvable intox mensongère coule à flot, tu es dopé aux gibbérellines ?

vous voyez, mon imbuvable intox mensongère coule à flot, j'avoue être dopé aux gibbérellines

Riz doré : la conversion d’un ancien de Greenpeace
La scène est plutôt insolite. Le 17 juin dernier, Patrick Moore, l’un des 13 cofondateurs de Greenpeace, aujourd’hui âgé de 67 ans, a manifesté à Paris devant le bureau de l’association écologiste. En cause : les campagnes de Greenpeace contre le riz doré, un riz transgénique enrichi en bétacarotène, qui pourrait prochainement être disponible aux agriculteurs de plusieurs pays asiatiques.
Conçu par une équipe de scientifiques dirigés par le Pr Ingo Potrykus, le riz doré est destiné aux populations qui présentent un déficit en vitamine A. « La carence en vitamine A est responsable chaque année de 2 millions de morts et de 500000 cas de cécité irréversible », explique Patrick Moore. Depuis environ un an, le Canadien, qui s’était fait connaître dans les années 1970-80 par son investissement dans la lutte contre les chasseurs de baleines et de bébés phoques, s’est lancé dans une nouvelle campagne intitulée « Allow Golden Rice Now – Autorisons le riz doré maintenant ». « Des gars bien nourris de Greenpeace, à Hambourg ou au Canada, empêchent des enfants des pays pauvres à accéder à un riz alors qu’une ration quotidienne de 40 grammes par jour suffit pour protéger ces enfants contre la cécité », s’indigne Patrick Moore, qui a lâché Greenpeace après quinze années de loyaux services. Les raisons de cette rupture sont relatées dans son livre Confessions d’un ancien de Greenpeace – la naissance d’un environnementaliste raisonnable, paru en 2013.
La mutation de Greenpeace

« J’ai quitté Greenpeace en raison d’un changement radical de la philosophie de l’association », a expliqué Patrick Moore à A&E. « À l’origine, notre combat s’articulait autour de deux concepts humanistes : préserver l’environnement et la paix dans le monde. C’est ce qui a donné le nom de Greenpeace. Or, quand je l’ai quitté, en 1986, Greenpeace s’était transformée en une organisation radicale qui considère les hommes comme les ennemis de la Terre » , analyse-t-il.

Et la charge de Patrick Moore contre Greenpeace ne s’arrête pas là : le Canadien reproche également à l’association de sélectionner ses campagnes en fonction des gains qu’elles peuvent lui rapporter. « Greenpeace récolte des subventions, principalement en Allemagne, sur la base de combats qu’elle ne gagnera jamais : la lutte contre les OGM ou contre l’énergie nucléaire. Par la nature même de ces campagnes, celles-ci représentent une manne financière intarissable, dont l’objectif est de faire vivre l’organisation écologiste », explique-t-il.
Certes, Patrick Moore sait que sa campagne en faveur du riz doré ne changera certainement pas les pratiques de la multinationale aux 26 bureaux internationaux et aux plus de 2000 employés. Mais il espère au minimum obtenir de Greenpeace une exception en ce qui concerne le riz doré. « Je ne demande pas à Greenpeace d’accepter les OGM en général, mais de laisser tomber sa tolérance zéro et de faire pour le riz doré une exception humanitaire », a-t- il précisé lors d’un colloque organisé par la Société des Agriculteurs de France, le 18 juin dernier.
Contrairement à Greenpeace, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a, lui, déjà franchi le pas. Au détour d’une interview sur RTL en février 2014, il a clairement apporté son soutien au riz doré. « Le riz doré, dans lequel on augmente la teneur en vitamine A, est absolument nécessaire pour lutter contre la cécité », a-t-il affirmé. Un avis que conteste le militant anti-OGM Marc Dufumier. « Mieux vaut ajouter des tomates ou des carottes dans son assiette pour avoir de la vitamine », a-t-il déclaré au Nouvel Observateur. Des propos qui évoquent ceux de l’empereur chinois Jin Huidi (3ème siècle E.C.), à qui on rapportait que son peuple n’avait plus de riz à manger, et qui aurait répondu : « Pourquoi ne mangent-ils donc pas de viande ? »...

aatea a raison, je suis révolté contre le comportement de Greenpeace.
Depuis cet événement...
http://mobile.agoravox.tv/tribune-libre/article/le-lobbyiste-patrick-moore-pro-49429
J'ai changé, croyez-moi.

comme zeppe a de nouveau usurpé une identité, je vais répéter le message qu'il ne peut entendre
Riz doré : la conversion d’un ancien de Greenpeace
La scène est plutôt insolite. Le 17 juin dernier, Patrick Moore, l’un des 13 cofondateurs de Greenpeace, aujourd’hui âgé de 67 ans, a manifesté à Paris devant le bureau de l’association écologiste. En cause : les campagnes de Greenpeace contre le riz doré, un riz transgénique enrichi en bétacarotène, qui pourrait prochainement être disponible aux agriculteurs de plusieurs pays asiatiques.
Conçu par une équipe de scientifiques dirigés par le Pr Ingo Potrykus, le riz doré est destiné aux populations qui présentent un déficit en vitamine A. « La carence en vitamine A est responsable chaque année de 2 millions de morts et de 500000 cas de cécité irréversible », explique Patrick Moore. Depuis environ un an, le Canadien, qui s’était fait connaître dans les années 1970-80 par son investissement dans la lutte contre les chasseurs de baleines et de bébés phoques, s’est lancé dans une nouvelle campagne intitulée « Allow Golden Rice Now – Autorisons le riz doré maintenant ». « Des gars bien nourris de Greenpeace, à Hambourg ou au Canada, empêchent des enfants des pays pauvres à accéder à un riz alors qu’une ration quotidienne de 40 grammes par jour suffit pour protéger ces enfants contre la cécité », s’indigne Patrick Moore, qui a lâché Greenpeace après quinze années de loyaux services. Les raisons de cette rupture sont relatées dans son livre Confessions d’un ancien de Greenpeace – la naissance d’un environnementaliste raisonnable, paru en 2013.
La mutation de Greenpeace

« J’ai quitté Greenpeace en raison d’un changement radical de la philosophie de l’association », a expliqué Patrick Moore à A&E. « À l’origine, notre combat s’articulait autour de deux concepts humanistes : préserver l’environnement et la paix dans le monde. C’est ce qui a donné le nom de Greenpeace. Or, quand je l’ai quitté, en 1986, Greenpeace s’était transformée en une organisation radicale qui considère les hommes comme les ennemis de la Terre » , analyse-t-il.

Et la charge de Patrick Moore contre Greenpeace ne s’arrête pas là : le Canadien reproche également à l’association de sélectionner ses campagnes en fonction des gains qu’elles peuvent lui rapporter. « Greenpeace récolte des subventions, principalement en Allemagne, sur la base de combats qu’elle ne gagnera jamais : la lutte contre les OGM ou contre l’énergie nucléaire. Par la nature même de ces campagnes, celles-ci représentent une manne financière intarissable, dont l’objectif est de faire vivre l’organisation écologiste », explique-t-il.
Certes, Patrick Moore sait que sa campagne en faveur du riz doré ne changera certainement pas les pratiques de la multinationale aux 26 bureaux internationaux et aux plus de 2000 employés. Mais il espère au minimum obtenir de Greenpeace une exception en ce qui concerne le riz doré. « Je ne demande pas à Greenpeace d’accepter les OGM en général, mais de laisser tomber sa tolérance zéro et de faire pour le riz doré une exception humanitaire », a-t- il précisé lors d’un colloque organisé par la Société des Agriculteurs de France, le 18 juin dernier.
Contrairement à Greenpeace, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a, lui, déjà franchi le pas. Au détour d’une interview sur RTL en février 2014, il a clairement apporté son soutien au riz doré. « Le riz doré, dans lequel on augmente la teneur en vitamine A, est absolument nécessaire pour lutter contre la cécité », a-t-il affirmé. Un avis que conteste le militant anti-OGM Marc Dufumier. « Mieux vaut ajouter des tomates ou des carottes dans son assiette pour avoir de la vitamine », a-t-il déclaré au Nouvel Observateur. Des propos qui évoquent ceux de l’empereur chinois Jin Huidi (3ème siècle E.C.), à qui on rapportait que son peuple n’avait plus de riz à manger, et qui aurait répondu : « Pourquoi ne mangent-ils donc pas de viande ? »...

bionel dit :
le 22 novembre 2016 à 22:09

vous voyez, mon imbuvable intox mensongère coule à flot, j'avoue être dopé aux gibbérellines

► pauvre troll à qui il ne reste plus que le recours à l'usurpation d'identité pour faire diversion
et tenter de se maintenir tellement in s'est grillé avec son imbuvable intox mensongére.

Allez guignol, amuse nous encore beaucoup, tu nous présentes ainsi, vraiment tes basses limites mon pauvre prescripteur de POISONS.

Bonjour

Ce sont les bonnes lectures.
http://www.isaaa.org/gmapprovaldatabase/
http://www.abca.com.au/news/
http://www.marklynas.org/

Cordialement

Zea

moi, pauvre troll à qui il ne reste plus que le recours à l'usurpation d'identité pour faire diversion
et tenter de se maintenir tellement je me suis grillé avec mon imbuvable intox mensongère.

Allez, moi guignol, je vous amuse encore beaucoup, je vous présente ainsi, vraiment mes basses limites moi pauvre prescripteur de MENSONGES

c'est bien écrit zeppe, l'usurpateur d’identité?

Bonjour

Ce sont les bonnes lectures.

Monsanto voit ses bénéfices s’effondrer au moment du rachat par Bayer.
L'exercice 2015-2016, clos fin août, a décidément été noir pour Monsanto. Non content de passer dans le giron de Bayer après avoir lui-même échoué à racheter Syngenta, le spécialiste des semences OGM a dévoilé mercredi un bénéfice net 2015-2016 en recul de 43,3 %, à 1,34 milliard de dollars, pour un chiffre d'affaires de 13,5 milliards, lui-même en recul de 10 %.
L'environnement économique a été très défavorable à Monsanto au cours de cette période. Du fait de la force du dollar, notamment par rapport aux devises d'Amérique latine, les revenus engrangés à l'étranger ont fondu comme neige au soleil pour le géant américain, dont les comptes sont publiés en dollars. Par ailleurs la faiblesse des prix des produits agricoles pèse sur les revenus des agriculteurs, qui sont ses clients. Pour continuer à écouler leur marchandise, Monsanto et les autres groupes agrochimiques ont donc dû consentir des baisses de prix.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0211362259815-monsanto-voit-ses-benefices-seffondrer-au-moment-du-rachat-par-bayer-2032856.php?HxQrFzohDOgbTSWV.99

Cordialement

Zea

tiens il semble que pauvre troll zea parle Français !
allez continue de faire l’âne car tu n'est vraiment pas crédible avec tes débilites.
tu touche complément le fond tu patauges dans la vase mon pauvre André.

tiens il semble que pauvre troll de zeppe ayant usurpé une nouvelle identité parle Français !
allez continue de faire l’âne car tu n'est vraiment pas crédible avec tes débilites.
tu touche complément le fond tu patauges dans la vase mon pauvre Zeppe usurpateur d'identité

La scène est plutôt insolite. Le 17 juin dernier, Patrick Moore, l’un des 13 cofondateurs de Greenpeace, aujourd’hui âgé de 67 ans, a manifesté à Paris devant le bureau de l’association écologiste. En cause : les campagnes de Greenpeace contre le riz doré, un riz transgénique enrichi en bétacarotène, qui pourrait prochainement être disponible aux agriculteurs de plusieurs pays asiatiques.
Conçu par une équipe de scientifiques dirigés par le Pr Ingo Potrykus, le riz doré est destiné aux populations qui présentent un déficit en vitamine A. « La carence en vitamine A est responsable chaque année de 2 millions de morts et de 500000 cas de cécité irréversible », explique Patrick Moore. Depuis environ un an, le Canadien, qui s’était fait connaître dans les années 1970-80 par son investissement dans la lutte contre les chasseurs de baleines et de bébés phoques, s’est lancé dans une nouvelle campagne intitulée « Allow Golden Rice Now – Autorisons le riz doré maintenant ». « Des gars bien nourris de Greenpeace, à Hambourg ou au Canada, empêchent des enfants des pays pauvres à accéder à un riz alors qu’une ration quotidienne de 40 grammes par jour suffit pour protéger ces enfants contre la cécité », s’indigne Patrick Moore, qui a lâché Greenpeace après quinze années de loyaux services. Les raisons de cette rupture sont relatées dans son livre Confessions d’un ancien de Greenpeace – la naissance d’un environnementaliste raisonnable, paru en 2013.
La mutation de Greenpeace

« J’ai quitté Greenpeace en raison d’un changement radical de la philosophie de l’association », a expliqué Patrick Moore à A&E. « À l’origine, notre combat s’articulait autour de deux concepts humanistes : préserver l’environnement et la paix dans le monde. C’est ce qui a donné le nom de Greenpeace. Or, quand je l’ai quitté, en 1986, Greenpeace s’était transformée en une organisation radicale qui considère les hommes comme les ennemis de la Terre » , analyse-t-il.

Et la charge de Patrick Moore contre Greenpeace ne s’arrête pas là : le Canadien reproche également à l’association de sélectionner ses campagnes en fonction des gains qu’elles peuvent lui rapporter. « Greenpeace récolte des subventions, principalement en Allemagne, sur la base de combats qu’elle ne gagnera jamais : la lutte contre les OGM ou contre l’énergie nucléaire. Par la nature même de ces campagnes, celles-ci représentent une manne financière intarissable, dont l’objectif est de faire vivre l’organisation écologiste », explique-t-il.
Certes, Patrick Moore sait que sa campagne en faveur du riz doré ne changera certainement pas les pratiques de la multinationale aux 26 bureaux internationaux et aux plus de 2000 employés. Mais il espère au minimum obtenir de Greenpeace une exception en ce qui concerne le riz doré. « Je ne demande pas à Greenpeace d’accepter les OGM en général, mais de laisser tomber sa tolérance zéro et de faire pour le riz doré une exception humanitaire », a-t- il précisé lors d’un colloque organisé par la Société des Agriculteurs de France, le 18 juin dernier.
Contrairement à Greenpeace, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a, lui, déjà franchi le pas. Au détour d’une interview sur RTL en février 2014, il a clairement apporté son soutien au riz doré. « Le riz doré, dans lequel on augmente la teneur en vitamine A, est absolument nécessaire pour lutter contre la cécité », a-t-il affirmé. Un avis que conteste le militant anti-OGM Marc Dufumier. « Mieux vaut ajouter des tomates ou des carottes dans son assiette pour avoir de la vitamine », a-t-il déclaré au Nouvel Observateur. Des propos qui évoquent ceux de l’empereur chinois Jin Huidi (3ème siècle E.C.), à qui on rapportait que son peuple n’avait plus de riz à manger, et qui aurait répondu : « Pourquoi ne mangent-ils donc pas de viande ? »...

le 25 novembre 2016 à 08:22; notre pauvre troll grand prescripteur de POISONS toujours aussi fier de son imbuvable intox mensongére.

Oui,c'est vraiment triste un fondateur de GP qui retourne sa veste et crache dans la soupe, l’appât du gain fait vraiment perdre la tête.

Bonjour bionel,

Oui, j'ai retourné ma veste, et ça n'a pas été très facile.
Je me souviens de ce triste épisode :
http://mobile.agoravox.tv/tribune-libre/article/le-lobbyiste-patrick-moore-pro-49429
Qu'est ce que j'ai pu avoir l'air stupide !

moi pauvre troll grand prescripteur de mensonge toujours aussi fier de Mon imbuvable intox mensongère.

Oui,c'est vraiment triste que moi l'un des plus grand MENTEUR qui retourne ma veste et crache dans la soupe, l’appât du gain fait m'a vraiment fait perdre la tête.

comme moi zeppe j'ai de nouveau usurpé une identité, je me condamne à rectifier mes mensonges et à écrire ce qui a réellement été dit :
La scène est plutôt insolite. Le 17 juin dernier, Patrick Moore, l’un des 13 cofondateurs de Greenpeace, aujourd’hui âgé de 67 ans, a manifesté à Paris devant le bureau de l’association écologiste. En cause : les campagnes de Greenpeace contre le riz doré, un riz transgénique enrichi en bétacarotène, qui pourrait prochainement être disponible aux agriculteurs de plusieurs pays asiatiques.
Conçu par une équipe de scientifiques dirigés par le Pr Ingo Potrykus, le riz doré est destiné aux populations qui présentent un déficit en vitamine A. « La carence en vitamine A est responsable chaque année de 2 millions de morts et de 500000 cas de cécité irréversible », explique Patrick Moore. Depuis environ un an, le Canadien, qui s’était fait connaître dans les années 1970-80 par son investissement dans la lutte contre les chasseurs de baleines et de bébés phoques, s’est lancé dans une nouvelle campagne intitulée « Allow Golden Rice Now – Autorisons le riz doré maintenant ». « Des gars bien nourris de Greenpeace, à Hambourg ou au Canada, empêchent des enfants des pays pauvres à accéder à un riz alors qu’une ration quotidienne de 40 grammes par jour suffit pour protéger ces enfants contre la cécité », s’indigne Patrick Moore, qui a lâché Greenpeace après quinze années de loyaux services. Les raisons de cette rupture sont relatées dans son livre Confessions d’un ancien de Greenpeace – la naissance d’un environnementaliste raisonnable, paru en 2013.
La mutation de Greenpeace

« J’ai quitté Greenpeace en raison d’un changement radical de la philosophie de l’association », a expliqué Patrick Moore à A&E. « À l’origine, notre combat s’articulait autour de deux concepts humanistes : préserver l’environnement et la paix dans le monde. C’est ce qui a donné le nom de Greenpeace. Or, quand je l’ai quitté, en 1986, Greenpeace s’était transformée en une organisation radicale qui considère les hommes comme les ennemis de la Terre » , analyse-t-il.

Et la charge de Patrick Moore contre Greenpeace ne s’arrête pas là : le Canadien reproche également à l’association de sélectionner ses campagnes en fonction des gains qu’elles peuvent lui rapporter. « Greenpeace récolte des subventions, principalement en Allemagne, sur la base de combats qu’elle ne gagnera jamais : la lutte contre les OGM ou contre l’énergie nucléaire. Par la nature même de ces campagnes, celles-ci représentent une manne financière intarissable, dont l’objectif est de faire vivre l’organisation écologiste », explique-t-il.
Certes, Patrick Moore sait que sa campagne en faveur du riz doré ne changera certainement pas les pratiques de la multinationale aux 26 bureaux internationaux et aux plus de 2000 employés. Mais il espère au minimum obtenir de Greenpeace une exception en ce qui concerne le riz doré. « Je ne demande pas à Greenpeace d’accepter les OGM en général, mais de laisser tomber sa tolérance zéro et de faire pour le riz doré une exception humanitaire », a-t- il précisé lors d’un colloque organisé par la Société des Agriculteurs de France, le 18 juin dernier.
Contrairement à Greenpeace, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a, lui, déjà franchi le pas. Au détour d’une interview sur RTL en février 2014, il a clairement apporté son soutien au riz doré. « Le riz doré, dans lequel on augmente la teneur en vitamine A, est absolument nécessaire pour lutter contre la cécité », a-t-il affirmé. Un avis que conteste le militant anti-OGM Marc Dufumier. « Mieux vaut ajouter des tomates ou des carottes dans son assiette pour avoir de la vitamine », a-t-il déclaré au Nouvel Observateur. Des propos qui évoquent ceux de l’empereur chinois Jin Huidi (3ème siècle E.C.), à qui on rapportait que son peuple n’avait plus de riz à manger, et qui aurait répondu : « Pourquoi ne mangent-ils donc pas de viande ? »...

Bonjour

C'est très bon article monsieur Kuntz.
http://www.slate.com/articles/health_and_science/science/2016/11/europe_s_cautious_regulations_are_not_based_on_science.html

Ne pas oublier la bonne lecture le français blog Seppi.

Cordialement

Zea

Bonjour Patrick, mon ami,
En effet, tu avais pas mal merdé sur cet interview :

http://mobile.agoravox.tv/tribune-libre/article/le-lobbyiste-patrick-moore-pro-49429

Heureusement, tu t'es pas mal rattrapé depuis.

Cordialement

Ton petit Marcel

tiens une nouvelle usurpation d'identité, que seul les antisciences anti ogm peuvent faire, comme ils n'ont plus d'argument ...
La scène est plutôt insolite. Le 17 juin dernier, Patrick Moore, l’un des 13 cofondateurs de Greenpeace, aujourd’hui âgé de 67 ans, a manifesté à Paris devant le bureau de l’association écologiste. En cause : les campagnes de Greenpeace contre le riz doré, un riz transgénique enrichi en bétacarotène, qui pourrait prochainement être disponible aux agriculteurs de plusieurs pays asiatiques.
Conçu par une équipe de scientifiques dirigés par le Pr Ingo Potrykus, le riz doré est destiné aux populations qui présentent un déficit en vitamine A. « La carence en vitamine A est responsable chaque année de 2 millions de morts et de 500000 cas de cécité irréversible », explique Patrick Moore. Depuis environ un an, le Canadien, qui s’était fait connaître dans les années 1970-80 par son investissement dans la lutte contre les chasseurs de baleines et de bébés phoques, s’est lancé dans une nouvelle campagne intitulée « Allow Golden Rice Now – Autorisons le riz doré maintenant ». « Des gars bien nourris de Greenpeace, à Hambourg ou au Canada, empêchent des enfants des pays pauvres à accéder à un riz alors qu’une ration quotidienne de 40 grammes par jour suffit pour protéger ces enfants contre la cécité », s’indigne Patrick Moore, qui a lâché Greenpeace après quinze années de loyaux services. Les raisons de cette rupture sont relatées dans son livre Confessions d’un ancien de Greenpeace – la naissance d’un environnementaliste raisonnable, paru en 2013.
La mutation de Greenpeace

« J’ai quitté Greenpeace en raison d’un changement radical de la philosophie de l’association », a expliqué Patrick Moore à A&E. « À l’origine, notre combat s’articulait autour de deux concepts humanistes : préserver l’environnement et la paix dans le monde. C’est ce qui a donné le nom de Greenpeace. Or, quand je l’ai quitté, en 1986, Greenpeace s’était transformée en une organisation radicale qui considère les hommes comme les ennemis de la Terre » , analyse-t-il.

Et la charge de Patrick Moore contre Greenpeace ne s’arrête pas là : le Canadien reproche également à l’association de sélectionner ses campagnes en fonction des gains qu’elles peuvent lui rapporter. « Greenpeace récolte des subventions, principalement en Allemagne, sur la base de combats qu’elle ne gagnera jamais : la lutte contre les OGM ou contre l’énergie nucléaire. Par la nature même de ces campagnes, celles-ci représentent une manne financière intarissable, dont l’objectif est de faire vivre l’organisation écologiste », explique-t-il.
Certes, Patrick Moore sait que sa campagne en faveur du riz doré ne changera certainement pas les pratiques de la multinationale aux 26 bureaux internationaux et aux plus de 2000 employés. Mais il espère au minimum obtenir de Greenpeace une exception en ce qui concerne le riz doré. « Je ne demande pas à Greenpeace d’accepter les OGM en général, mais de laisser tomber sa tolérance zéro et de faire pour le riz doré une exception humanitaire », a-t- il précisé lors d’un colloque organisé par la Société des Agriculteurs de France, le 18 juin dernier.
Contrairement à Greenpeace, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a, lui, déjà franchi le pas. Au détour d’une interview sur RTL en février 2014, il a clairement apporté son soutien au riz doré. « Le riz doré, dans lequel on augmente la teneur en vitamine A, est absolument nécessaire pour lutter contre la cécité », a-t-il affirmé. Un avis que conteste le militant anti-OGM Marc Dufumier. « Mieux vaut ajouter des tomates ou des carottes dans son assiette pour avoir de la vitamine », a-t-il déclaré au Nouvel Observateur. Des propos qui évoquent ceux de l’empereur chinois Jin Huidi (3ème siècle E.C.), à qui on rapportait que son peuple n’avait plus de riz à manger, et qui aurait répondu : « Pourquoi ne mangent-ils donc pas de viande ? »..

et comme dit ZEA, un très bon article de Kuntz
http://www.slate.com/articles/health_and_science/science/2016/11/europe_s_cautious_regulations_are_not_based_on_science.html
à voir aussi le blog de seppi

@bbufb
dbttf upj qpw dpo

André, pauvre imposteur de longue date, tu as maintenant visiblement cramé toutes tes neurones, il est vraiment trop tard pour avoir une thérapie efficace pour enrayer ta profonde débilité maintenant .

Nous te connaissons bien maintenant alors nous resterons indulgents face à tes nombreuse crises de démence profonde qui te conduise même jusqu' à l'usurpation de pseudos.

► VISIBLEMENT LE TRIBUNAL MONSANTO A EU TA PEAU ◄

moi, bionel pauvre imposteur de longue date,j'ai maintenant visiblement cramé tous mes neurones, il est vraiment trop tard pour avoir une thérapie efficace pour enrayer ma profonde débilité.

Vous me connaissez bien maintenant et je vous demande de rester indulgents face à mes nombreuse crises de démence profonde qui me conduise même jusqu'à l'usurpation de pseudos.

► VISIBLEMENT LA DÉSINFORMATION DES MARCHANDS DE PEUR VIA LE TRIBUNAL MONSANTO A EU MA PEAU ◄

La scène est plutôt insolite. Le 17 juin dernier, Patrick Moore, l’un des 13 cofondateurs de Greenpeace, aujourd’hui âgé de 67 ans, a manifesté à Paris devant le bureau de l’association écologiste. En cause : les campagnes de Greenpeace contre le riz doré, un riz transgénique enrichi en bétacarotène, qui pourrait prochainement être disponible aux agriculteurs de plusieurs pays asiatiques.
Conçu par une équipe de scientifiques dirigés par le Pr Ingo Potrykus, le riz doré est destiné aux populations qui présentent un déficit en vitamine A. « La carence en vitamine A est responsable chaque année de 2 millions de morts et de 500000 cas de cécité irréversible », explique Patrick Moore. Depuis environ un an, le Canadien, qui s’était fait connaître dans les années 1970-80 par son investissement dans la lutte contre les chasseurs de baleines et de bébés phoques, s’est lancé dans une nouvelle campagne intitulée « Allow Golden Rice Now – Autorisons le riz doré maintenant ». « Des gars bien nourris de Greenpeace, à Hambourg ou au Canada, empêchent des enfants des pays pauvres à accéder à un riz alors qu’une ration quotidienne de 40 grammes par jour suffit pour protéger ces enfants contre la cécité », s’indigne Patrick Moore, qui a lâché Greenpeace après quinze années de loyaux services. Les raisons de cette rupture sont relatées dans son livre Confessions d’un ancien de Greenpeace – la naissance d’un environnementaliste raisonnable, paru en 2013.
La mutation de Greenpeace

« J’ai quitté Greenpeace en raison d’un changement radical de la philosophie de l’association », a expliqué Patrick Moore à A&E. « À l’origine, notre combat s’articulait autour de deux concepts humanistes : préserver l’environnement et la paix dans le monde. C’est ce qui a donné le nom de Greenpeace. Or, quand je l’ai quitté, en 1986, Greenpeace s’était transformée en une organisation radicale qui considère les hommes comme les ennemis de la Terre » , analyse-t-il.

Et la charge de Patrick Moore contre Greenpeace ne s’arrête pas là : le Canadien reproche également à l’association de sélectionner ses campagnes en fonction des gains qu’elles peuvent lui rapporter. « Greenpeace récolte des subventions, principalement en Allemagne, sur la base de combats qu’elle ne gagnera jamais : la lutte contre les OGM ou contre l’énergie nucléaire. Par la nature même de ces campagnes, celles-ci représentent une manne financière intarissable, dont l’objectif est de faire vivre l’organisation écologiste », explique-t-il.
Certes, Patrick Moore sait que sa campagne en faveur du riz doré ne changera certainement pas les pratiques de la multinationale aux 26 bureaux internationaux et aux plus de 2000 employés. Mais il espère au minimum obtenir de Greenpeace une exception en ce qui concerne le riz doré. « Je ne demande pas à Greenpeace d’accepter les OGM en général, mais de laisser tomber sa tolérance zéro et de faire pour le riz doré une exception humanitaire », a-t- il précisé lors d’un colloque organisé par la Société des Agriculteurs de France, le 18 juin dernier.
Contrairement à Greenpeace, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a, lui, déjà franchi le pas. Au détour d’une interview sur RTL en février 2014, il a clairement apporté son soutien au riz doré. « Le riz doré, dans lequel on augmente la teneur en vitamine A, est absolument nécessaire pour lutter contre la cécité », a-t-il affirmé. Un avis que conteste le militant anti-OGM Marc Dufumier. « Mieux vaut ajouter des tomates ou des carottes dans son assiette pour avoir de la vitamine », a-t-il déclaré au Nouvel Observateur. Des propos qui évoquent ceux de l’empereur chinois Jin Huidi (3ème siècle E.C.), à qui on rapportait que son peuple n’avait plus de riz à manger, et qui aurait répondu : « Pourquoi ne mangent-ils donc pas de viande ? »..

le vrai visage et la vrai compétence de GP:
Sur ce site on peu:
-insulté les autres sans problème.
-faire preuve d'homophobie.
-proclamer que l'on est content des attentats.
-souhaiter la mort der ceux qui ne sont pas d'accord avec vous.
-usurper l'identité de ses détracteur (et comme c'est pour aller dans le sens de gp il ne vont surtout pas intervenir alors qu'ils ont les adresses IP a disposition).

Qu'elle tristesse de voir ce qu'est devenu cette ONG qui ne pense maintenant qu' a faire du fric sur le dos des pauvres boboidiot facile a manipuler avec leurs deux de QI.

le 1 décembre 2016 à 11:29

► troll qui pleurniche = troll acculé devant la verité !!!

@ yann
on peu(t) aussi faire plein de fote de franssé

Horgan O'metallix dit :le 2 décembre 2016 à 07:02
@ yann
on peu(t) aussi faire plein de fote de franssé
=> je reconnais continuer à utiliser une multitude de pseudo pour désinformer, dénigre mentir menacer toutes personnes qui critique mes gourous.
comme je suis un adepte je ne peux et ne veut entendre raison, seul mes croyances importe

Overly Cautious and Unscientific
From GMOs to pesticides, Europe’s precautionary warnings aren’t based on science.

This story originally appeared on Slate.fr and has been translated, adapted, and republished here with permission.

Like many of my fellow researchers, for some years, I have observed the diminishing importance given to scientific facts, opening wide the information market to scaremongering. As an expert in plant biotechnology, I have become—involuntarily—well-trained in uncovering false science and claims distorted by ideology. Since the first cargo of genetically modified soybeans was delivered to the European continent in 1996, European scientists have continuously come under fire from an inseparable triad: activists at war with the industrial society, the media fond of fearmongering, and the dark side of the internet. Well-funded activist groups have now extended their war against GMOs to the U.S. As in Europe, they initiated their campaign with their “right to know” slogan, while their real goal is to destroy a technology.
The European experience shows us that after GMOs, the same scare tactics are used against other technologies (nanotechnologies, electromagnetic radiation, etc.). As a consequence, it becomes almost impossible for an ordinary citizen to distinguish truth from lies. (And I consider myself to be “an ordinary citizen” for the many scientific fields in which I am not an expert.)

To help understand what is happening, I suggest the following classification of false sciences. At the bottom of the scale, we have (classical) pseudoscience, such as astrology, paranormal, unscientific medicines, etc. supported by an ancient community of believers. Generally, they do not attempt to undermine the foundation of science.

A second category is what the French historian Alexander Moatti termed altersciences, mainly represented by individuals who have received scientific training and who use their knowledge to promote alternative theories or rebuild their own discipline. Even when alone against the rest of the scientific world, an “alterscientist” will claim he or she is right and seek recognition elsewhere, usually in the media. Moatti showed that this phenomenon has existed for centuries. Now, via the internet, an “alterscientist” can become an international hero. There are many recent examples of this in the activism against vaccines or chemicals.

A third category is what I call “parallel science,” which is often used to serve a political project. Parallel science is what the tobacco industry used. Similarly, when the results of science are seen as a threat by the “advocates” of a political project, they may be tempted to create or invent their own “science” to create the evidence that suits them.
Parallel science is aided by fake research centers (claiming to be independent), colloquia with predetermined conclusions, “scientific” journals devoted to the cause—today, it is very easy to create a pseudoscientific journal on the internet—and occasionally heterodox publications passing through the sieve of true scientific journals (and which will be given wide publicity). All combine to create, for the nonspecialist, the appearance of science. False science, but real ballyhoo!
It would be wrong to believe that these phenomena only exist outside official institutions. The International Agency for Research on Cancer, a specialized agency of the World Health Organization, has exhibited questionable behavior. For example, IARC publishes a classification of substances, food, and occupational exposures into five categories ranging from “carcinogenic for humans” to “probably not carcinogenic for humans.” Red meat is classified as “probably carcinogenic,” which is absurd if one does not take into account the amount eaten on a regular basis: Indeed an excess can be deleterious, but reasonable consumption of meat is beneficial to health.

On the IARC website, one can actually read (highlighted in bold) that this classification “does not measure the likelihood that cancer will occur (technically called ‘risk’) as a result of exposure to the agent.” Strangely, the expert working group at IARC did not attach this warning to its classification of the herbicide glyphosate as “probably carcinogenic.” Glyphosate is in the same boat as red meat—its carcinogenicity depends entirely on the dose. At the levels used, the carcinogenicity of glyphosate has been refuted by the European Food Safety Authority, but rather than trying to explain the difference between what a substance can do and what it actually does—which could have been a way out of polemics for IARC—some of its officials preferred to formulate accusations against the EFSA. (There are details about the exchange of letters on the EFSA website.)

Today, many other scientific organizations (including another WHO organization) have contradicted IARC’s position on glyphosate. Moreover, suspicions of (ideological) bias have surfaced against an editor of the report and other IARC officials. That IARC advised its experts not to disclose documents that were requested under U.S. freedom of information laws is doing little to build trust in its work.
Nevertheless, glyphosate use has been banned in some countries; it is still under the threat of a ban in the European Union. The latter has made non-science-based “precautions” a kind of new religion. If a corporation was insisting on such false claims to be made without scientific evidence, there would be outrage. But because the political power of this precautionary approach is stronger, the unscientific process is accepted.

As can be seen, we are far from a “knowledge-based society,” a concept coined by some international organizations (such as the Organization of American States) and ... the European Union! The debate on the best way to protect science from ideological (or corporate) interference and how to share scientific knowledge deserves to be open. In the IARC/glyphosate case, Utah Rep. Jason Chaffetz, chairman of the U.S. House of Representatives Committee on Oversight and Government Reform, has asked a good question—namely whether taxpayers’ money has been wasted on IARC. Why do I feel I already know the answer?

" it is very easy to create a pseudoscientific journal on the internet"

► OUI !!! et notre super troll imposteur de surcroit grand prescripteur de POISONS nous le prouve quotidiennement au travers de son imbuvable intox mensongére .

C'est simple, facile et rapide pour s'en rendre compte,il suffit de se pencher un minimum sur la lecture des blogs d'imposteurs , de la littérature mensongére de WS et compagnie...

D'ailleurs ils simplifient bien la chose en faisant régulièrement la promo de leur blogs jusqu' ici ;-))

Lisez, relisez, analyser leurs nombreux mensonges de leurs blogs, vous avez ainsi les preuves en mains de leurs imbuvable intox mensongére de grands prescripteurs de POISONS.

OUI !!! moi, super troll imposteur de surcroit grand prescripteur de MENSONGES je le prouve quotidiennement au travers de mon imbuvable intox mensongère .

C'est simple, facile et rapide pour s'en rendre compte,il suffit de se pencher un minimum sur mes lectures des blogs MENSONGES, de la littérature mensongère ...

D'ailleurs je simplifie bien la chose en faisant régulièrement la promo de mes blogs MENSONGES
Lisez, relisez, analyser mes nombreux mensonges des blogs, vous avez ainsi les preuves en mains de mes imbuvable intox mensongère de grands prescripteurs de MENSONGES

bis
La scène est plutôt insolite. Le 17 juin dernier, Patrick Moore, l’un des 13 cofondateurs de Greenpeace, aujourd’hui âgé de 67 ans, a manifesté à Paris devant le bureau de l’association écologiste. En cause : les campagnes de Greenpeace contre le riz doré, un riz transgénique enrichi en bétacarotène, qui pourrait prochainement être disponible aux agriculteurs de plusieurs pays asiatiques.
Conçu par une équipe de scientifiques dirigés par le Pr Ingo Potrykus, le riz doré est destiné aux populations qui présentent un déficit en vitamine A. « La carence en vitamine A est responsable chaque année de 2 millions de morts et de 500000 cas de cécité irréversible », explique Patrick Moore. Depuis environ un an, le Canadien, qui s’était fait connaître dans les années 1970-80 par son investissement dans la lutte contre les chasseurs de baleines et de bébés phoques, s’est lancé dans une nouvelle campagne intitulée « Allow Golden Rice Now – Autorisons le riz doré maintenant ». « Des gars bien nourris de Greenpeace, à Hambourg ou au Canada, empêchent des enfants des pays pauvres à accéder à un riz alors qu’une ration quotidienne de 40 grammes par jour suffit pour protéger ces enfants contre la cécité », s’indigne Patrick Moore, qui a lâché Greenpeace après quinze années de loyaux services. Les raisons de cette rupture sont relatées dans son livre Confessions d’un ancien de Greenpeace – la naissance d’un environnementaliste raisonnable, paru en 2013.
La mutation de Greenpeace

« J’ai quitté Greenpeace en raison d’un changement radical de la philosophie de l’association », a expliqué Patrick Moore à A&E. « À l’origine, notre combat s’articulait autour de deux concepts humanistes : préserver l’environnement et la paix dans le monde. C’est ce qui a donné le nom de Greenpeace. Or, quand je l’ai quitté, en 1986, Greenpeace s’était transformée en une organisation radicale qui considère les hommes comme les ennemis de la Terre » , analyse-t-il.

Et la charge de Patrick Moore contre Greenpeace ne s’arrête pas là : le Canadien reproche également à l’association de sélectionner ses campagnes en fonction des gains qu’elles peuvent lui rapporter. « Greenpeace récolte des subventions, principalement en Allemagne, sur la base de combats qu’elle ne gagnera jamais : la lutte contre les OGM ou contre l’énergie nucléaire. Par la nature même de ces campagnes, celles-ci représentent une manne financière intarissable, dont l’objectif est de faire vivre l’organisation écologiste », explique-t-il.
Certes, Patrick Moore sait que sa campagne en faveur du riz doré ne changera certainement pas les pratiques de la multinationale aux 26 bureaux internationaux et aux plus de 2000 employés. Mais il espère au minimum obtenir de Greenpeace une exception en ce qui concerne le riz doré. « Je ne demande pas à Greenpeace d’accepter les OGM en général, mais de laisser tomber sa tolérance zéro et de faire pour le riz doré une exception humanitaire », a-t- il précisé lors d’un colloque organisé par la Société des Agriculteurs de France, le 18 juin dernier.
Contrairement à Greenpeace, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a, lui, déjà franchi le pas. Au détour d’une interview sur RTL en février 2014, il a clairement apporté son soutien au riz doré. « Le riz doré, dans lequel on augmente la teneur en vitamine A, est absolument nécessaire pour lutter contre la cécité », a-t-il affirmé. Un avis que conteste le militant anti-OGM Marc Dufumier. « Mieux vaut ajouter des tomates ou des carottes dans son assiette pour avoir de la vitamine », a-t-il déclaré au Nouvel Observateur. Des propos qui évoquent ceux de l’empereur chinois Jin Huidi (3ème siècle E.C.), à qui on rapportait que son peuple n’avait plus de riz à manger, et qui aurait répondu : « Pourquoi ne mangent-ils donc pas de viande ? »..

Mon pauvre troll tu es maintenant réduit au recours systématique à l'usurpation de pseudos pour exister !!!

Ta vie de troll n'est pas un luxe car en plus de ta grande débilité profonde à laquelle tu nous a habitué depuis longue date, maintenant la sénilité fait vraiment de gros ravages sur toi !

Moi pauvre troll jesuis maintenant réduit au recours systématique à l'usurpation de pseudos pour exister !!!

ma vie de troll n'est pas un luxe car en plus de ma grande débilité profonde à laquelle je vous ai habitué depuis longue date, maintenant la sénilité fait vraiment de gros ravages sur moi !

Bonjour

https://www.geneticliteracyproject.org/2016/12/01/myth-busting-on-pesticides-despite-demonization-organic-farmers-widely-use-them/
http://www.umdrightnow.umd.edu/news/plant-scientists-identify-gene-combat-crippling-wheat-disease

bionel et autres fanatiques usurpateurs les identités vous avez toujours aboiements ad hominem des personnes ivrognes incompétentes.

Cordialement

Zea

meuhhhhhhhhhh
meuhhhhhhhhhh
meuhhhhhhhhhh

à 10:07 un troll s'est exprimé ;-)

Bonjour

Greenpeace avoir toujours la sélectivité idéologique.Jamais les protestations sur utilisation les poisons de bionel idéologique agriculture.C'est encore une nouvelle preuve Greenpeace n'est pas sérieuse NGO.
http://morungexpress.com/organic-food-really-safe/
Ne pas oublier la bonne lecture blog français Seppi.

Cordialement

Zea

"Ne pas oublier la bonne lecture blog français Seppi."
► l'éternelle promo par l’imbuvable intox mensongére d' ANDRE grand prescripteur des POISONS de l 'agriculture destructrice et hyper polluante.

Nul n'est dupe et ne peux croire en cette magouille de troll acculé face à la vérité .

"Ne pas oublier la bonne lecture blog français Seppi."
Je reconnais mon éternelle et l’imbuvable intox mensongère , moi grand prescripteur des MENSONGES sur l 'agriculture moi qui ne comprend rien à ce qu'écrit SEPPI
Nul n'est dupe et ne peux croire en ma magouille de troll acculé face à la vérité .

et c'est pour cela que je recommande la lecture du site de seppi

Sérieux les gars faut grandir arrêtez de vous comporter comme des gosses de 5 ans !!!!
vous avez pas une vie a vous ????
Arrêtez de faire du copier coller sérieux 58 fois le même commentaire faut pas exagérer ...
Et arrêtez d'usurper les pseudos des autres ça fait 2 mois que vous êtes la dessus vous êtes sérieusement pitoyable les gars...
Maintenant faut lâcher l'affaire...
Franchement je suis triste pour vous ...
Vous n'avez pas d'amis ou de famille pour discuter ou débattre entre vous ?
Vous savez qu il existe des services spécifiques pour ça comme SOS AMITIÉ ou même en payant une professionnelle vous pourrez probablement trouver une oreille attentive qui voudra bien débattre avec vous...
Mais lâchez l'affaire sérieusement maintenant c'est fini faut vraiment arrêtez les gars il faut aller de l'avant et continuer votre chemin la vie continue les gars ....
à bon entendeurs les gars et bonne continuation à vous...

Bonjour

Les bonnes lectures.
http://www.agbioforum.org/v18n3/v18n3a09-zilberman.htm
Très bon blog français.
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/

Cordialement

Zea

marcel-kuntz???

Idem => IMPOSTEURS; toute cette clique André... Stéphane ...

Avec toujours la même imbuvable intox mensongère de grands prescripteurs de POISONS qui implique une forme d'agriculture hyper polluante, hyper destructrice et qui rend dépendante à outrance.

Pour un mono neurone au QI d'huitre; ce n'est pas surprenant d'en faire la promo ICI !

@ au troll de plus en plus débile et hyper acculé devant la vérité à qui il ne reste plus que pour seul recours que l'usurpation de pseudo pour tenter de sauver son existence ICI .

Ton attitude est la preuve de ta prise de conscience que toute ton imbuvable intox mensongére n'est pour toi grand prescripteur de POISONS qu'un énorme échec face aux dégâts engendrés par cette agriculture dite CONVENTIONNELLE, hyper polluante,destructrice, et super inductrice de dépendances.

Nul ne veux de tes saloperie chimiques de synthèse /OGM ; inutile de perdre ton temps avec tes anuries pour tenter de faire avaler tes couleuvres le public est maintenant avertit et ne croit plus en toutes tes absurdes gesticulations pour faire sournoisement la promo de toutes tes saloperies.

Allez André, amuse toi de nouveau a reformuler, sortir les choses de leur contexte sous usurpation de pseudos ton dernier jouer qui te fait sombrer au plus bas du ridicule.

bionel (LE VRAIS) a dit le 8 décembre 2016 à 22:04

@ au troll de plus en plus débile et hyper acculé devant la vérité à qui il ne reste plus que pour seul recours que l'usurpation de pseudo pour tenter de sauver son existence ICI .

Ton attitude est la preuve de ta prise de conscience que toute ton imbuvable intox mensongére n'est pour toi grand prescripteur de POISONS qu'un énorme échec face aux dégâts engendrés par cette agriculture dite CONVENTIONNELLE, hyper polluante,destructrice, et super inductrice de dépendances.

Nul ne veux de tes saloperie chimiques de synthèse /OGM ; inutile de perdre ton temps avec tes anuries pour tenter de faire avaler tes couleuvres le public est maintenant avertit et ne croit plus en toutes tes absurdes gesticulations pour faire sournoisement la promo de toutes tes saloperies.

Allez André, amuse toi de nouveau a reformuler, sortir les choses de leur contexte sous usurpation de pseudos ton dernier jouer qui te fait sombrer au plus bas du ridicule.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/ogm-les-nobel-accusent-greenpeace-d-etre-dogmatique-et-anti-scientifique_1808116.html

OGM: les Nobel accusent Greenpeace d'être dogmatique et "anti-scientifique"
Plus de 100 prix Nobel ont publiquement dénoncé les campagnes de Greenpeace contre les organismes génétiquement modifiés (OGM). Ils défendent en particulier le riz doré, qui pourrait permettre de sauver des centaines de milliers de personnes.

Cette fois, ils ont tapé du poing sur la table. Les campagnes de Greenpeace contre les Organismes génétiquement modifiés (OGM) vont trop loin. Particulièrement celles contre le riz doré. Et ce n'est rien moins que 110 prix Nobel qui l'affirment. Les lauréats, principalement en chimie, physique et médecine -mais aussi en économie, littérature et paix- ont décidé de dénoncer les agissements de l'ONG environnementale dans une lettre ouverte.

Et si une telle "alliance de cerveaux" est déjà un événement exceptionnel, leur colère à peine voilée et la violence de leurs accusations l'est encore davantage. "Nous appelons Greenpeace à cesser sa campagne contre les OGM et le riz doré (...) Combien de pauvres gens dans le monde doivent mourir avant que nous considérions cela comme un crime contre l'humanité?", écrivent-ils. Mais qu'est-ce que le riz doré exactement? Et pourquoi des scientifiques de haut vol sortent-ils ainsi de leurs gongs? De quel crime l'ONG s'est-elle rendu coupable?
La carence en vitamine A: un fléau meurtrier
Le riz doré a été inventé en 1999 en Suisse par deux biologistes -Ingo Potrykus et Peter Beyer- pour répondre à un défi humanitaire colossal: le manque de vitamine A. Cette carence touche 250 millions de personnes dans le monde, particulièrement en Asie du Sud-Est. Dans ces régions, les populations se nourrissent principalement de riz, qui n'est pas assez riche en bêta-carotène -la substance qui produit la vitamine A.

Les conséquences sont dramatiques. "Les manifestations cliniques sont essentiellement observées chez la femme enceinte ou allaitante, et surtout chez l'enfant et le nourrisson", détaille Marcel Kuntz, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale, interrogé par L'Express. Résultat? Entre 250 000 et 500 000 enfants perdent la vue chaque année à cause de cette carence. La moitié meurt 12 mois plus tard, note l'ONU.

"L'OMS fait un travail important de distribution de pilules de bêta-carotène que le corps convertit en vitamine A" mais cela ne suffit pas, ajoute l'expert engagé. D'où l'idée d'intégrer directement la vitamine A dans l'aliment de base des populations -le riz- en concevant une nouvelle variété d'OGM.

Le riz doré: solution pour sauver un million d'enfants par an?
En 2000 le magazine américain Time, en fait la solution susceptible de "sauver un million d'enfants par an". Tout semble aller pour le mieux. Pourtant, le riz doré pose un gros problème aux anti-OGM: il contrecarre leurs critiques traditionnelles. "Greenpeace a bien compris que le succès de ce riz est susceptible de détruire sa vision manichéenne des OGM", souligne Marcel Kuntz.

L'ONG concède que le riz doré relève d'une bonne intention, "mais lance de première campagne contre, critiquant sa teneur trop faible en bêta-carotène" -ce qui est alors vrai-, explique Pierre Barret, chercheur en génétique, diversité et écophysiologie des Céréales à l'INRA, interrogé par L'Express. Mais le prototype est amélioré "dans les années 2005-2006", ajoute-t-il. Greenpeace change alors son fusil d'épaule. Cette fois, les militants affirment que le bêta-carotène et la vitamine A peuvent être dangereux. Et aujourd'hui, Greepeace blâme le manque d'efficacité du riz doré.

A gauche, du riz ordinaire, à droite, du riz doré, plus riche en bêta-Carotène. Le riz doré a été créé par uninstitut public suisse, il est donc "libre de droit".Photo d'illustration prise à Manille, le 14 août 2013.A gauche, du riz ordinaire, à droite, du riz doré, plus riche en bêta-Carotène. Le riz doré a été créé par uninstitut public suisse, il est donc "libre de droit".Photo d'illustration prise à Manille, le 14 août 2013.REUTERS/Erik de Castro
Interrogé par L'Express, Suzanne Dalle, la Chargée de campagne Agriculture de Greenpeace, explique que des recherches supplémentaires sont nécessaires. "Il n'est pas encore prouvé que la dernière version du riz doré permet de pallier la carence en vitamine A", indique-t-elle, en partie à raison. Pire, le riz doré est selon elle "un cheval de Troie destiné à faire croire que les OGM sont la solution à la faim dans le monde".

"Le vrai problème est le retard pris par ce riz, reconnaît Marcel Kuntz. Et Greenpeace exploite ce retard", qu'elle a contribué à créer en détruisant des champs et en ralentissant la recherche, estime-t-il. "Il existe des blocages de régulation, d'éventuels blocages culturels -la blancheur du riz est souvent un critère de qualité-, et les blocages plus globaux des ONG qui ne veulent pas d'OGM soit pour des raisons idéologiques, politiques, ou les deux", confirme Pierre Barret.

Les anti-OGM: dogmatiques et "anti-scientifiques"?
Dans une vaste enquête intitulée "Le danger des OGM n'est pas là où vous croyez", Slate illustre fort bien les arguments fallacieux utilisés par Greenpeace depuis bientôt 20 ans contre le riz doré et plus largement contre les OGM. L'article détaille comment l'ONG est devenue dogmatique, tronquant des études scientifiques pour les faire mentir, défendant ici ce qu'elle attaque ailleurs, confondant corrélation et causalité.

Sollicité par L'Express, l'un des signataires de la lettre ouverte, le Prix Nobel Jean-Marie Lehn, affirme lui que Greenpeace mésestime les bénéfices des OGM et du riz doré "aussi bien pour les pays en développement que pour les pays développés". Et le spécialiste de la chimie supramoléculaire d'enfoncer le clou: l'opposition de l'ONG est tout simplement "anti-scientifique".

"Il est plus facile de faire peur aux gens"
Même Patrick Moore, cofondateur et ex-dirigeant de Greenpeace, a appelé l'ONG à réviser sa position. "Devant l'efficacité du riz doré, et lorsque 6000 vies d'enfants sont en jeu chaque jour, ce n'est plus tenable", écrit-il en 2013. 400 militants venaient alors de détruire un champ d'essai aux Philippines.

"Greenpeace [qui privilégie la solution des compléments alimentaires, NDLR] ignore que les personnes souffrant de cette carence sont trop pauvres pour les acheter, ou même pour avoir un jardin", ajoute-t-il, atterré par les agissements de ses anciens collègues.

LIRE AUSSI >> Et si on parlait sérieusement des OGM?

Faut-il balayer pour autant toutes les critiques contre les OGM? Evidemment non. Cette technologie doit être questionnée et contrôlée de près. "Chacun a le droit de critiquer. Mais il serait bon que les faits -positifs et négatifs- prennent finalement le dessus dans ce débat, conclut Marcel Kuntz, qui regrette que "Greenpeace soit devenu une machine politique sans éthique" qui rejette les OGM en bloc.

Reste à savoir si les prix Nobel réussiront à faire changer d'avis les militants anti-OGM, ainsi que l'opinion, encore largement sceptique. "Je n'en suis vraiment pas sûr, se désole le Nobel Jean-Marie Lehn. Il est bien plus facile d'effrayer les gens que de leur faire accepter une approche scientifique et rationnelle".

Mais la vérité, la réalité qui accule de plus en plus le troll est celle ci !!!
- - -

freewiseman.com
L’histoire complète de Monsanto, « La société la plus maléfique au monde »

monsanto-evil-tomato

De toutes les méga-sociétés folles furieuses, Monsanto a largement surpassé ses rivales, remportant le titre glorieux de la « société la plus maléfique sur Terre » !
Non contente de siéger simplement sur son trône de mort au sommet d’une montagne de cadavres, elle continue de mettre au point de nouveaux moyens scientifiquement innovateurs pour nuire à la planète et à ses habitants.

Comme pour les vrais champions du mal, elles ne s’arrêteront pas avant…eh bien, qu’on les arrête ! Mais qu’est Monsanto et comment est-elle devenue si incroyablement maléfique ? Je pense que la meilleure manière de démarrer ce périple est de retourner vers les profonds et glauques égouts de son sinistre passé, alors munissez-vous d’un en-cas et de boissons sans OGM et allons-y.

1901 : La société est fondée par John Francis Queeny, membre des Chevaliers de Malte, avec derrière lui 30 ans d’expérience dans l’industrie pharmaceutique ; il épouse Olga Mendez Monsanto, dont le nom deviendra celui de la société, Monsanto Chemical Works. La société produit au début de la saccharine de synthèse, qui est vendue à Coca-Cola comme édulcorant artificiel.

Le gouvernement savait déjà que la saccharine était un poison et il lui fit un procès pour stopper sa fabrication mais le perdit en cour d’appel, ouvrant ainsi la Boîte de Pandore Monsanto qui commença à empoisonner le monde avec ce soda.

Le gouvernement savait déjà que la saccharine était un poison et il lui fit un procès pour stopper sa fabrication mais le perdit en cour d’appel, ouvrant ainsi la Boîte de Pandore Monsanto qui commença à empoisonner le monde avec ce soda.

toxiclove

Années 20 : Monsanto étend son activité aux produits chimiques industriels et aux médicaments, devenant le plus gros fabricant mondial d’aspirine, l’acide acétylsalicylique (toxique, bien sûr). C’est aussi l’époque où les choses commencent à se précipiter horriblement pour la planète avec l’introduction de leurs polychlorobiphéniles (les PCB).

« Les PCB étaient vus comme une merveille chimique par l’industrie, un liquide visqueux résistant aux fortes températures et à la dégradation et ayant des applications presque illimitées. Les PCB sont aujourd’hui considérés comme l’une des plus graves menaces chimiques pour la planète. Largement utilisés comme lubrifiants, fluides hydrauliques, huiles de coupe, revêtements imperméables et produits d’étanchéité, ce sont des carcinogènes potentiels et on les retrouve impliqués dans des maladies de la reproduction, de la croissance et du système immunitaire. Le centre mondial de fabrication des PCB était l’usine Monsanto aux abords de St Louis dans l’Illinois, qui possède le plus fort taux de morts fœtales et de naissances prématurées de l’état. »(1)

Bien que les PCB aient été finalement interdits après 50 ans de dégâts, ils existent toujours dans le sang et les cellules des animaux et de l’homme à travers le globe. Des documents présentés plus tard au tribunal ont montré que Monsanto était parfaitement conscient des effets meurtriers, mais l’a criminellement caché au public pour conserver le filon des PCB !

Années 30 : Création de sa première semence de maïs hybride et extension de la fabrication de détergents, savons, produits de nettoyage industriels, caoutchouc synthétique et plastiques. Oh oui, tous toxiques bien sûr !

Années 40 : Ils démarrent la recherche d’uranium, qui servira pour la première bombe atomique du Projet Manhattan, qui sera larguée ensuite sur Hiroshima et Nagasaki, tuant des centaines de milliers de japonais, coréens et militaires américains et en empoisonnant des millions d’autres.

La société poursuit sans relâche ses folies meurtrières en créant des pesticides pour l’agriculture qui contiennent la mortelle dioxine, source d’empoisonnement de la nourriture et des réservoirs d’eau. Il fut découvert ensuite que Monsanto avait omis de dévoiler que la dioxine était utilisée dans un large éventail de leurs produits, ils auraient sinon été obligés de reconnaître qu’elle avait créé un enfer écologique sur Terre.

Années 50 : S’alignant de près avec la Compagnie Walt Disney, Monsanto crée plusieurs attractions au Disney’s Tomorrowland (« le pays de demain »), qui exposent la gloire des produits chimiques et des plastiques. Leur « Maison du futur » est entièrement faite de plastique toxique non biodégradable comme ils l’avaient affirmé. Quoi ? Monsanto a menti ? J’en suis scandalisé !

« Après avoir attiré un total de 20 millions de visiteurs entre 1957 et 1967, Disney fit raser la maison, mais découvrit que ce ne serait pas sans mal. Selon le Monsanto Magazine, les boulets de démolition rebondissaient sur la fibre de verre et les matériaux en polyester armé. Chalumeaux, marteau-piqueurs, tronçonneuses et pelleteuses se montrèrent impuissants. On attacha finalement des élingues tractées pour décoller petit à petit des éléments de la maison qui seront évacués ensuite par camion. » (2)

Années 60 : Monsanto, avec son complice criminel, la société Dow Chemical, produit l’Agent Orange dont la dioxine est l’un des composants, qui sert à l’invasion américaine du Vietnam. Résultats ? Plus de 3 millions de personnes contaminées, mort d’un demi-million de civils vietnamiens, un demi-million de bébés vietnamiens qui naissent avec des malformations de naissance et des milliers de vétérans américains qui souffrent ou meurent encore aujourd’hui de ses effets !

Monsanto est de nouveau traîné en justice et des mémos internes révèlent qu’ils connaissaient les effets mortels de la dioxine de l’Agent Orange quand ils l’ont vendu au gouvernement. Bien que ce soit scandaleux, Monsanto est autorisé à présenter sa propre « recherche » qui concluait que la dioxine était inoffensive et ne présentait un quelconque risque de santé. Satisfait, le tribunal se rallie à Monsanto et classe l’affaire. Il apparaît plus tard que Monsanto a présenté des études mensongères et que la vraie recherche concluait que la dioxine tuait très efficacement.

Un autre mémo plus tardif publié dans un tribunal en 2002 admettait « que les preuves validant la persistance de ces composants et leur présence universelle en tant que résidus dansl’environnement sont incontestables…des pressions du public et juridiques pour les éliminer afin d’éviter une contamination mondiale sont inévitables. La question fait boule de neige. Où allons-nous à partir d’ici ? Les alternatives : mettre la clé sous la porte ; s’en débarrasser autant que possible et ne rien faire d’autre ; tenter de continuer l’activité ; avoir des produits alternatifs. » (3)

Monsanto devient partenaire de I.G. Farben, fabricant de l’aspirine Bayer et des produits chimiques d’Hitler qui ont exterminé des millions de gens durant la seconde guerre mondiale. Ensemble, les deux sociétés utilisent leurs compétences communes du génocide pour introduire un autre produit neurotoxique mortel, l’aspartame, dans l’alimentation. Quand des questions font surface concernant la toxicité de la saccharine, Monsanto exploite cette opportunité pour amener un autre de ses poisons mortels à un public peu méfiant.

Années 70 : Un partenaire de Monsanto, G.D.Searle, publie une centaine de fausses études internes qui déclarent que l’aspartame est inoffensif, alors que la propre recherche de la FDA [Food and Drug Administration, Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux] révèle clairement que l’aspartame entraîne des tumeurs et de grands trous dans le cerveau des rats, avant de les tuer. La FDA commande une enquête chez G.D. Searle pour « avoir sciemment dénaturé des études, avoir caché les faits matériels et fait de fausses déclarations » concernant la sécurité de l’aspartame.

Searle, pendant ce temps, désigne stratégiquement un initié haut placé de Washington, Donald Rumsfeld, qui servit comme secrétaire de la défense durant les présidences de Gerald Ford et George W. Bush, pour qu’il devienne PDG. Le but premier de la société est que Rumsfeld utilise son influence politique et sa vaste expérience des affaires pour mettre la FDA dans sa poche.

Quelques mois plus tard, Samuel Skinner reçoit « une offre qu’il ne peut refuser« , se retire de l’enquête et démissionne de son poste d’avocat pour aller travailler comme juriste chez Searle. Cette tactique mafieuse retarde le procès assez longtemps pour que la prescription soit prononcée et que l’enquête soit abandonnée abruptement et commodément.

Années 80 : Au beau milieu des recherches incontestables révélant les effets toxiques de l’aspartame et alors que le Dr Jere Goyan, commissaire à la FDA, était sur le point de signer une pétition pour l’interdire légalement sur le marché, Donald Rumsfeld téléphone à Ronald Reagan le lendemain de son entrée en fonction pour obtenir une faveur. Reagan vire ce Goyan peu coopératif et nomme le Dr Arthur Hayes Hull directeur de la FDA, qui va faire rapidement pencher la balance en faveur de Searle et le NutraSweet est approuvé pour la consommation humaine dans les produits secs. La suite est tristement ironique, car Reagan, connu pour son goût des bonbons et sucreries souffrira ensuite d’Alzheimer durant son second mandat, l’un des nombreux et horribles effets de la consommation d’aspartame.

Le but réel de Searle était cependant de voir l’aspartame approuvé comme édulcorant des sodas car des études exhaustives révélaient qu’à des températures dépassant 30°C, il « se décompose en toxines nommées Diketopiperazines, alcool méthylique et formaldéhyde« , devenant bien plus léthal que sous sa forme en poudre !

L’Association Nationale des Buveurs de Soda proteste violemment au départ, craignant de futures poursuites judiciaires des consommateurs malades chroniques ou tués en buvant le poison. Quand Searle peut démontrer que l’aspartame liquide, bien qu’incroyablement létal, entraîne une addiction beaucoup plus importante que la cocaïne, l’association est convaincue que les profits de la vente de sodas contenant de l’aspartame qui grimpent en flèche compenseraient toute responsabilité dans l’avenir. Avec ça, la cupidité est gagnante et les consommateurs de soda peu méfiants le paient de leur santé.

Coca-Cola est de nouveau le premier sur les rangs (vous vous souvenez de la saccharine?) et commence dès 1983 à empoisonner les buveurs de Coca Light avec l’aspartame. Comme prévu, les ventes s’envolent car les gens deviennent éperdument accro au doux poison en canette et tombent malades. Le reste de l’industrie des sodas, satisfaite de ce qu’elle voit emboîte rapidement le pas, oubliant fort à propos toute ses réticences du début pour l’aspartame comme produit chimique mortel. Il y a de l’argent à gagner, beaucoup d’argent et c’est tout ce qui compte vraiment pour eux de toutes façons !

En 1985, sans s’émouvoir outre mesure des relents de corruption et des multiples accusations de recherche frauduleuse réalisée par Searle, Monsanto achète la société et installe une nouvelle filiale pour l’aspartame qu’il nomme NutraSweet Company. Quand des multitudes de scientifiques et de chercheurs indépendants continuent d’avertir sur les effets toxiques de l’aspartame, Monsanto passe à l’offensive, soudoie l’Institut National du Cancer et fournit ses propres études personnelles frauduleuses pour que l’Institut confirme que le formaldéhyde ne provoque pas de cancer, de façon à garder l’aspartame sur le marché.

Les effets connus de l’ingestion d’aspartame sont : « manie, rage, violence, cécité, douleurs articulaires, fatigue, prise de poids, angine de poitrine, coma, insomnie, torpeur, dépression, acouphènes, faiblesse, spasmes, irritabilité, nausées, surdité, pertes de mémoire, éruptions cutanées, vertiges, maux de tête, AVC, anxiété, palpitations, évanouissement, crampes, diarrhée, panique, inflammation buccale. Les maladies déclenchées comprennent le diabète, la sclérose en plaques, le lupus, l’épilepsie, le Parkinson, les tumeurs, les fausses couches, la stérilité, la fibromyalgie, la mort du nourrisson, l’Alzheimer… » Source : FDA (5)

De plus, 80 % des plaintes faites à la FDA sur les additifs concernent l’aspartame, qui se retrouve aujourd’hui dans plus de 5000 produits dont les sodas light et non-light et les boissons pour sportifs, les gommes à mâcher, les desserts glacés, les cookies, les gâteaux, les vitamines, les boissons lactées, les thés instantanés, les cafés, yogourts, aliments pour bébés et de très nombreux autres ! Lisez les étiquettes de près et n’achetez pas tout ce qui contient de cet horrible tueur !

Avec toutes ces morts et maladies, le comparse de la FDA, Arthur Hull, démissionne en butte à la corruption et il est immédiatement embauché par le cabinet des relations publiques de Searle en tant que consultant scientifique expert. Non, ce n’est pas une plaisanterie ! Monsanto, la FDA et de nombreuses agences de régulation de santé gouvernementales sont les mêmes personnes ! Il semble que la seule condition préalable pour devenir commissaire de la FDA est d’avoir passé du temps soit à Monsanto soit dans l’un des cartels pharmaceutiques du crime organisé.

Années 90 : Monsanto dépense des millions pour mettre en échec la législation nationale et fédérale qui refuse à la société du Mal de continuer à déverser de la dioxine, des pesticides et autres poisons cancérigènes dans les réseaux d’approvisionnement en eau potable. Quoi qu’il en soit, ils vont au tribunal d’innombrables fois pour avoir rendu malades des ouvriers d’usine, les habitants des zones environnantes et entraîné des malformations congénitales chez les bébés.

Avec leurs coffres remplis des milliards de bénéfices, débourser 100 millions de dollars de dommages et intérêts n’est pas cher payé pour faire des affaires et grâce à la FDA, au Congrès et à la Maison Blanche, les affaires restent très bonnes. Si bonnes que Monsanto est poursuivi en justice pour avoir donné du fer radioactif à 829 femmes enceintes lors d’une étude pour voir ce qui se passerait.

En 1994, la FDA criminellement approuve encore une fois la toute dernière monstruosité de Monsanto, l’hormone de croissance bovine synthétique [qu’on injecte aux vaches pour augmenter leur production de lait], produite à partir de bactéries E. Coli génétiquement modifiées, malgré une communauté scientifique manifestement scandalisée par ses dangers. Bien sûr, Monsanto prétend que du lait rempli de pus, bourré d’antibiotiques et d’hormones est non seulement sain, mais en fait bon pour nous !

Encore pire, les exploitations laitières qui refusent d’utiliser ce pus toxique pour leurs vaches et étiquettent leurs produits comme « sans hormone de croissance » font l’objet de poursuites judiciaires par Monsanto, affirmant que c’est une concurrence déloyale par rapport aux rivaux qui l’utilisent. Ce que dit Monsanto en essence, c’est « Ouais, nous savons que l’hormone de croissance rend les gens malades mais ce n’est pas correct d’avertir qu’elle ne se trouve pas dans vos produits« .
L’année suivante, la diabolique compagnie commence à fabriquer des céréales génétiquement modifiées tolérantes à leur herbicide toxique, le Roundup. De l’huile de colza, des graines de soja, du maïs et du coton BT, tous Roundup Ready, commencent à envahir le marché, annoncés comme étant des alternatives plus saines à leur concurrents biologiques sans OGM. La propagande a apparemment fonctionné car aujourd’hui plus de 80 % du colza du marché provient de leur variété d’OGM.

Les quelques produits OGM que vous devez définitivement éviter dans votre alimentation sont le soja, le maïs, le blé et l’huile de colza, bien que plusieurs experts en santé « naturelle » prétendent que cette dernière soit une huile bonne pour la santé. Avec ses OGM, ce n’est pas le cas, mais vous la trouverez polluant de nombreux produits dans les rayons des épiceries.

Comme ces céréales GM ont été créées pour « s’auto-polliniser« , elles n’ont pas besoin de la nature ou des abeilles. C’est comme d’avoir un rapport sexuel avec vous-même pour faire un bébé. Oui, Monsanto veut gâcher aussi ce plaisir. Mais toute plaisanterie à part, il existe un très sombre agenda à ce sujet et c’est d’exterminer mondialement la population d’abeilles.

Monsanto sait que les oiseaux et surtout les abeilles perturbent leur monopole par leur capacité à polliniser les plantes, créant ainsi naturellement des aliments en dehors de l’agenda de domination totale de la compagnie. Quand les abeilles tentent de polliniser une plante ou une fleur GM, elle s’empoisonne et meurt. En fait l’effondrement des colonies d’abeilles est attesté et se produit depuis l’introduction des céréales GM.

Pour contrer les accusations selon lesquelles ils auraient délibérément généré ce génocide en cours des abeilles, Monsanto rachète diaboliquement Beeologics, la plus grande firme de recherches sur les abeilles qui se consacrait à l’étude du phénomène d’effondrement des colonies et dont les recherches fouillées accusaient le monstre comme étant le premier coupable ! Et ensuite leur discours devient, « les abeilles, quelles abeilles ? Tout va pour le mieux ! » De nouveau je n’invente pas, à mon grand regret !

Au milieu des années 90, ils décident de redorer leur société maléfique en se spécialisant dans le contrôle de l’approvisionnement mondial de nourriture par des moyens artificiels biotechnologiques pour empêcher la poule aux œufs d’or, le Roundup, de perdre des parts de marché face à des herbicides compétitifs moins toxiques. Vous voyez, le Roundup est si toxique qu’il extermine les céréales sans OGM, les insectes, les animaux, la santé humaine et l’environnemen tout à la fois. Vraiment très efficace ! [Lire à ce sujet cet article sur les études du Pr Séralini]

Comme les cultures Roundup Ready sont conçues pour être de toxiques pesticides se faisant passer pour des aliments, elles ont été bannies de l’Union Européenne, mais pas en Amérique ! Existe-t-il un quelconque lien entre cela et le fait que les américains, malgré le coût élevé des soins de santé et les difficultés pour y accéder, sont collectivement les gens les plus malades dans le monde ? Bien sûr que non !

Tel était le plan de Monsanto depuis le début, toutes les céréales ne venant pas de chez eux seraient détruites, obligeant les agriculteurs à n’utiliser que ses semences terminator. Et Monsanto s’est assuré que les agriculteurs qui refusaient d’entrer dans le circuit soient expulsés ou poursuivis en justice quand les graines terminator apportées par le vent empoisonnaient les terres cultivées en biologie.

Ce qui a donné à la société un monopole virtuel car les semences terminator et le Roundup travaillent en collaboration et les cultures OGM ne peuvent survivre dans un environnement non-chimique, obligeant les agriculteurs à acheter les deux.

L’étape suivante était de dépenser des milliards pour racheter mondialement autant de compagnies semencières que possible et les transformer en sociétés vendant des semences terminator dans le but d’éliminer les concurrents et de supprimer les aliments biologiques de la face de la terre. Selon Monsanto, toute l’alimentation doit être sous leur total contrôle et génétiquement modifiée, sinon elle n’est pas comestible !

Ils font semblant d’être choqués par les critiques de la communauté scientifique remettant en question le fait que des céréales génétiquement modifiées à base de gènes d’animaux malades, (porcs, vaches, araignées, singes, poissons), et de vaccins et virus soient sains à consommer. La réponse à cette question est manifestement un très grand « jamais de la vie ! »

On pourrait penser que la société est si fière de ses aliments GM qu’elle en sert à ses employés, mais ce n’est pas le cas. En fait, Monsanto a interdit de servir des aliments GM dans les cafétérias de ses propres employés. Réponse peu convaincante de Monsanto « Nous laissons la liberté de choix« . Il faut entendre, « nous ne voulons pas tuer notre personnel ».

C’est tout à fait d’accord par contre de forcer les nations pauvres et les américains à consommer ces monstruosités modifiées comme moyen de mettre fin à la famine, il est sûr que les morts n’ont pas besoin de manger ! Je parie que dans l’esprit de la plupart des gens actuellement, Monsanto s’oriente clairement vers un eugénisme et un génocide, et pas de fournir des aliments qui nourrissent le monde. Comme dans la Belle au Bois Dormant de son coéquipier Disney, la méchante sorcière donne aux gens la pomme GM qui les fait dormir éternellement !

Années 2000 : Monsanto contrôle désormais la plus grande part du marché mondial des OGM. Le gouvernement américain dépense de son côté des millions pour financer l’épandage aérien du Roundup, entraînant une dévastation environnementale massive. Poissons et animaux meurent par milliers les jours suivant les épandages pendant que le taux de maladies respiratoires et de morts par cancer flambe. Mais tout ceci n’étant considéré que comme une coïncidence exceptionnelle, les épandages se poursuivent donc. Si vous pensiez que la FDA et Monsanto sont les mêmes personnes, vous pouvez maintenant ajouter le gouvernement à cette liste déplorable.

Le monstre continue à grossir : Monsanto fusionne avec Pharmacia & Upjohn, puis les sépare de son entreprise de chimie et se requalifie société agricole. Oui, c’est exact, une entreprise de produits chimiques dont les composants ont dévasté l’environnement, tué des millions de gens et la vie sauvage pendant des années veut nous faire croire aujourd’hui qu’elle produit des aliments sains et nutritifs qui ne décimeront plus les gens. C’est extrêmement difficile à vendre, c’est pourquoi ils continuent à grossir par le biais de fusions et de partenariats secrets.

DuPont étant une corporation trop importante pour permettre une fusion, ils forment à la place un partenariat discret où chacun est d’accord pour laisser tomber les actions mutuelles en justice et commencer à partager les technologies d’OGM pour un bénéfice mutuel. Pour dire les choses simplement, ensemble ils seraient trop puissants et trop liés politiquement pour que rien ne les empêche de posséder un monopole virtuel sur l’agriculture ; « contrôlez la nourriture & vous contrôlez les peuples ! »

Tout n’est pas rose quand même, car le monstre est régulièrement condamné à des amendes de 100 millions de dollars pour avoir causé des maladies, des malformations chez les enfants et des morts en déversant illégalement tout leur PCB dans les nappes phréatiques et en mentant continuellement sur la sécurité de ses produits – la routine, quoi, en quelque sorte.

Le monstre s’acharne souvent et s’avère résistant à abattre, car il commence à déposer de futiles plaintes contre les agriculteurs qu’ils accusent de violer les brevets des semences terminator. Virtuellement dans tous les cas, des semences non voulues sont emportées par le vent sur les terres des agriculteurs par les exploitations voisines où sont semées des graines terminator. Non seulement ces terribles graines détruisent les cultures des agriculteurs, mais les procès les mènent à la faillite, pendant que la Cour suprême annule en première instance les règlements et se rallie à chaque fois à Monsanto.

Le monstre commence en même temps à faire déposer des brevets pour des techniques d’élevage de porcs, affirmant que des animaux élevés plus ou moins selon leurs brevets leur en donnerait la possession. Ce dépôt de brevet est si vague qu’il est devenu évident qu’ils voulaient prétendre que tous les porcs élevés dans le monde enfreindraient leur brevet.

Le terrorisme mondial s’étend à l’Inde, avec plus de 100.000 agriculteurs qui sont en faillite à cause de mauvaises récoltes, avec certains qui se suicident en buvant du Roundup pour que leurs familles puissent toucher une assurance-vie. Le monstre répond en tirant parti de la situation, en alertant les médias sur un nouveau projet d’assistance aux petits agriculteurs indiens qui consiste à offrir les choses-mêmes qui ont entraîné au départ des récoltes ratées dans le pays ! Le média Forbes nomme ensuite Monsanto « société de l’année ». Ignoble, mais vrai.

Encore plus inquiétant est que Whole Foods [chaîne de distribution de produits], une corporation qui se qualifie comme biologique, naturelle et écologique, s’avère tout sauf cela. Ils refusent de soutenir la proposition 37, mesure d’étiquetage des OGM en Californie que Monsanto et ses copains OGM ont finalement aidé à mettre en échec.

Pourquoi ? Parce que Whole Foods a « couché » longtemps avec Monsanto, garnissant secrètement ses rayons de cochonneries hors de prix, bourrées de pesticides, d’hormones de croissance bovine, et d’antibiotiques, qu’une publicité mensongère nommait « naturelles et biologiques ». Ils refusent donc bien sûr l’étiquetage obligatoire qui les feraient paraître comme « Whole Frauds » et « Whore Foods » [jeu de mots intraduisible, frauds signifiant mensonges et whore, putains, NdT], ce qu’ils sont en réalité !

Quand cependant plus de 20 compagnies biotechnologiques dont WalMart, Pepsico et ConAgra ont rencontré la FDA dans l’optique de lois d’étiquetage obligatoire, ceci après avoir combattu becs et ongles pour mettre la Proposition 37 en échec, Whole Foods voit une opportunité de sauver la face en devenant la première chaîne d’épicerie à annoncer un étiquetage obligatoire de leurs OGM…en 2018 ! Merci quand même. Putains.

Et si on pense que ses confrères se sont soudainement achetés une conscience, réfléchissez à deux fois. Ils réagissent simplement au tollé public pour la mise en échec de la Proposition 37 en fabricant des lois trompeuses sur l’étiquetage des OGM pour contourner un changement réel, conservant ainsi un statu quo intact.

S’ajoutant au massacre mondial, Monsanto et ses partenaires criminels, Archer Daniels Midland, Sodexo et Tyson Foods écrivent et sponsorisent la Loi sur la Modernisation de la Sécurité Alimentaire : HR 875. Cette « loi » criminelle donne à l’agriculture industrielle un monopole virtuel pour surveiller et contrôler toute la culture alimentaire partout, y compris dans les potagers privés, et délivrer de sévères pénalités et peines de prison pour ceux qui n’utilisent pas de produits chimiques et d’engrais. Le président Obama a décidé que cela semblait raisonnable et a donné son approbation.

Avec cette loi, Monsanto proclame que seuls les aliments GM sont sains et biologiques et que les plantes des potagers répandant potentiellement des maladies, ils doivent donc disparaître pour la sécurité du monde. Si manger les saloperies de pesticides GM est leur vision d’une alimentation saine, j’aimerais penser que le reste du monde est assez intelligent pour s’en passer.

Comme d’autres révélations sont tombées concernant ces réelles intentions du géant maléfique, Monsanto a concocté une loi ridicule, la HR 933, qu’Obama a signé machinalement en la faisant voter aussi. Cette loi déclare que quelle que soit la nocivité des cultures OGM de Monsanto et l’étendue des dévastations qu’elles infligent au pays, les tribunaux fédéraux américains ne peuvent empêcher nulle part la poursuite de leurs cultures quel que soit l’endroit choisi. Oui, Obama a signé une clause qui met Monsanto au-dessus des lois et les rend encore plus puissants que le gouvernement lui-même. On peut se poser la question de savoir qui est vraiment en charge du pays parce que ce n’est certainement pas le gouvernement !

Puis arrive pourtant un point critique quand une corporation devient trop maléfique et qu’elle engendre une réaction ferme ! De nombreux pays continuent de faire des procès à Monsanto pour crimes contre l’humanité et a totalement interdit leurs produits, les invitant à « dégager et rester dehors ! »

Le monde a commencé à prendre conscience que le monstre ne veut pas simplement un contrôle de la production mondiale au nom du profit. Non, il devient clair qu’après plus d’un siècle de mort et de destruction le but premier est de détruire la santé de l’humanité et de l’environnement, transformant le monde en un enfer sur terre mon-satanique !

Une recherche sur le nom lui-même révèle une origine latine, ce qui signifie « mon saint », ce qui peut expliquer pourquoi les critiques en parlent comme de « Mon Satan ». Une version conspirationniste intéressante est que les franc-maçons et autres sociétés ésotériques ont attribué des nombres à chaque lettre de notre système d’alphabet basé sur le latin. Avec ce système numérologique, que donne Monsanto ? Mais voyons, 6-6-6, bien sûr !

Sachez que tout n’est pas perdu. Le mal perd toujours à la fin une fois qu’il est exposé à la lumière de la vérité comme cela se passe maintenant. Le fait que le gouvernement mené par le bout du nez par Monsanto trouve nécessaire de promulguer une législation désespérée pour protéger celui qui le dirige réellement prouve ce point. Chassé de partout ailleurs, les États-Unis sont la dernière place de Monsanto, façon de parler.

Même ici nombreux sont pourtant ceux qui ont commencé à riposter en manifestant et en rejetant les monstruosité OGM, choisissant de faire pousser leur nourriture et d’acheter aux paysans locaux plutôt que dans les chaînes d’épicerie commanditées par Monsanto.

Les gens qui s’éveillent commencent aussi à se rendre compte qu’ils ont été trompés par des arnaqueurs et que les criminels du gouvernement fédéral ont été pervertis par trop de pouvoir, la mainmise et la cupidité, ce qui a engendré la création d’une bête monstrueuse incontrôlable.

Et comme les gens votent contre en choisissant de ne pas acheter les poisons OGM, les branches de Monsatan sont peu à peu, lentement mais sûrement, tranchées, jusqu’à donner le dernier coup d’épée en plein dans son cœur de noirceur. C’est ce qui mettra fin pour de bon à son règne de terreur !

Références:

(1,3) http://bestmeal.info/monsanto/company-history.shtml
(2) http://www.sourcewatch.org/index.php/Monsanto
(4,5) http://www.pfnh.org/article.php?id=65

Article original en anglais: Waking Times

Source:

https://freewiseman.com/2015/04/18/lhistoire-complete-de-monsanto-la-societe-la-plus-malefique-au-monde/

@ bionel
merci pour ce post ..........on attend avec impatience la réaction des trolls.....on va bien rigoler

@ rachelcarson

Bonsoir,
C'est pour moi un bon feed-back qui reprend pas mal d' horreurs, qu'il faut absolument partager pour faire connaitre la vérité/réalité le plus possible.

Au sujet des trolls, je ne m’attend vraiment pas à grand chose de rare !

Ce qui choque c'est de voir des Prix Nobel faire l'impasse sur toutes ces vérités/réalités et apparemment cautionner ces délinquants aux comportements toujours plus infâmes.

Indian farmer: Anti-GMO mustard activists don’t speak for me
For the last 20 years, I have farmed mustard in … Rajasthan. Every year I procure hybrid seeds and use five sprays of pesticide – but my yield remains below the national average.

. . . .

We farmers are unable to find solutions for stagnant or declining productivity…. At the same time, costs have been escalating and the price of produce has been declining. Tools for increasing productivity aren’t available, contributing to making farming increasingly unsustainable.

Recently, I interacted with farmers from USA, Canada and other countries…. Their yield is almost double ours….

So why is it harder for us? The answer could lie in genetic modification.

Indigenously developed GM Mustard is a promising technology…. It has been vigorously tested and has the potential to enhance productivity and profitability enormously.

. . . .

However, activists have hindered efforts to introduce other GM crops. … Basically, a motivated motley group of unscientific people are trying to decide on behalf of crores of Indian farmers…. They don’t speak for me.

. . . .

People opposing GM mustard are not connected with agriculture and have vested interests in keeping agricultural productivity poor in India.

(Pawan Payal is National Coordinator of Rashtriya Kisan Progressive Association (RKPA) based in Jhunjhunu, Rajasthan….)

Non, Monsanto ne va pas être jugé pour crimes contre l’humanité.
« Monsanto jugé pour crimes contre la nature l’humanité » indiquait un gros titre de The Ecologist ce dimanche. D’autres sites marginaux (et de nombreux quotidiens nationaux et régionaux français NDT) ont rapporté des nouvelles similaires à propos du soi-disant Tribunal International pour Monsanto prévu pour avoir lieu à La Haye, siège du gouvernement hollandais en Octobre de l’année prochaine. Pour le moment, aucun grand média n’a rapporté cette nouvelle (aux États-Unis NDT), parce que ce ne seront pas de vraies assises.
Néanmoins, le groupe organisant cette cour fait de son mieux pour dépeindre l’événement comme étant officiel. Le tribunal, explique le site web du groupe, se conformera aux « Principes Directeurs sur les Entreprises et des Droits Humains adoptés par l’ONU en 2011 » et « évaluera une potentielle responsabilité criminelle sur les bases des statuts de Rome qui ont amené la création de la Cour Pénale Internationale de La Haye en 2002. »

Même si le verbiage semble officiel, ce tribunal n’est dépendant ni de l’ONU ni de la Cour Pénale Internationale, un tribunal international créé sur la base de traités inter-états et non affilié à l’ONU.

Au lieu de cela, le groupe utilise les directives générales des deux, en tentant de rendre respectable un meeting du Who’s who des négationnistes des biotechnologies, qui verra immanquablement leur prévenu condamné par contumace.

La plupart des leaders du tribunal ont une chose en commun : ils ont des intérêts dans des mouvements liés à l’agriculture biologique, et ils diabolisent tous les créateurs d’Organismes Génétiquement Modifiés. Ces cultures créées à l’aide de techniques modernes d’ingénierie génétique sont plus connus sous le nom d’OGM – un terme scientifiquement arbitraire, car l’immense majorité de la nourriture que nous consommons, même les produits bio, ont eu leur génome altéré, que ce soit en plein champ ou en laboratoire à l’aide de techniques allant de la très connue sélection de caractères à la moins renommée hybridation distante, qui « force » artificiellement des organismes de différentes espèces ou genres à produire une descendance.

Les consommateurs qui paient un large surcoût pour des produits bio tendent à le faire car ils sont inquiets des composés mis au point à l’aide de l’ingénierie moléculaire moderne, lesquels sont interdits en cultures « bio ». La plupart de ces consommateurs craignent également les pesticides, souvent mal informés du fait que le « bio » en utilise aussi.

Tandis que la plupart des pesticides de synthèses sont prohibés en « bio », la plupart des « naturels » sont autorisés, et sont tout aussi toxiques que leurs équivalent synthétiques. L’industrie du bio capitalise sur cette mauvaise information des consommateurs pour jouer sur la peur des gens, peur qui est un levier puissant de leur communication.

Les membres du comité de pilotage du tribunal incluent Vandana Shiva, une leader de mouvement anti-biotechnologie agronomiques et Gilles-Éric Séralini, le chercheur français largement discrédité par la communauté scientifique, surtout connu pour sa tristement célèbre étude pleine de biais affirmant que le maïs génétiquement modifié provoquait des tumeurs chez les rats de laboratoire.

Vous vous rappelez certainement de l’image omniprésente de rats de labo difformes ; l’article affirmait alors qu’il existerait un lien de causalité entre le maïs OGM et le glyphosate (l’ingrédient actif du Round-Up) ajouté à l’eau donnée aux rats et l’apparition de tumeurs chez ceux-ci.

Ce que la plupart des gens ne réalisent pas est que la race de rats utilisée dans l’étude est particulièrement sujette au développement de tumeurs, et les rats du groupe contrôle (pourtant eux aussi chargés de tumeurs) ne faisaient pas partie des photos largement diffusées. L’article, que le journal original a retiré depuis, a été republié non pas parce que les relecteurs ont finalement accepté ses conclusions mais pour permettre l’accès aux données sur le long terme.

Néanmoins, il n’y a aucun lien de causalité entre les aliments génétiquement modifiés et le cancer.

Vandana Shiva, qui empoche jusqu’à $40.000 par discours et est connue pour mentir sur le tableau qu’elle dresse des suicides des fermiers indiens en tant que victimes du Grand Méchant Monsanto, est apparue à une conférence de presse tenue à Paris, le 3 décembre, avec ses comparses.

Lors de la conférence, André Leu, président de l’IFOAM (International Federation of Organic Agriculture Movements – Fédération Internationale des Mouvements de l’Agriculture Biologique), la seule organisation à couverture internationale des acteurs de l’industrie du bio, s’est fait le porte-parole des objectifs du tribunal :

Ce qui est très important pour nous et pourquoi nous avons choisi Monsanto, est que Monsanto est réellement l’entreprise qui symbolise le mieux tout le mal qui est fait à la planète.

Symbole ou chasse aux sorcières, les deux concepts pourraient être interchangeables. Ne vous y trompez pas : voilà un groupe de partisans du bio brandissant des torches sans OGM et des fourches artisanales pour aller à la chasse au démon symbolique.

Leu a tonné contre ce qu’il appelle « le produit phare de Monsanto », en dépit du fait que le brevet de l’entreprise sur cet herbicide (qui fonctionne en inhibant la synthèse métabolique de l’acide shikimique, un processus essentiels chez les plantes – et absent chez les animaux) s’est élevé dans le domaine public en 2000 et est maintenant vendu par plusieurs entreprises dans des centaines de produits phytosanitaires. Si Monsanto est la sorcière des anti-OGM, le glyphosate en est le brouet.

« Nous avons des centaines de publications revues par les pairs montrant que c’est probablement le composé agro-chimique le plus dangereux jamais inventé » s’est indigné Leu, propriétaire d’un verger de fruits tropicaux bio. Et effectivement, le glyphosate, largement considéré comme un des herbicides les plus sûr pour les humains dans une utilisation normale est dangereux – pour les plantes.

La synthèse métabolique de l’acide shikimique, que cible le glyphosate, produit des acides aminés spécifiques chez les plantes. Sans la capacité à produire ces acides aminés, les végétaux sont incapables de produire des protéines vitales, et elles meurent. En retour, les cultivateurs obtiennent un outil utile de plus dans leur éventail de possibilité, qui inclut également les variétés génétiquement modifiées.

Expliquant que l’International Agency for Research on Cancer (IARC) a récemment catégorisé l’herbicide, souvent utilisé sur des plantations modifiées pour y être résistantes, comme étant probablement carcinogène, Leu a poursuivi en indiquant qu’il « n’y a pas de niveau sûr de glyphosate ».

Il a juste négligé de préciser que, comme tous les autres produits chimiques (naturels et de synthèse NDT) que nous croisons tous les jours, le glyphosate peut être dangereux à très hautes doses, mais comme l’indique un des principes centraux de la toxicologie « la dose fait le poison » et le glyphosate ne sera pas mauvais pour vous même à des niveaux bien plus hauts que ceux atteints avec les résidus de pesticides sur votre nourriture.

On peut ajouter que le glyphosate est 25 fois moins toxique que la caféine, et qu’il n’a en fait pas été impliqué dans un seul cas de cancer au monde.

Plus tard lors de la conférence de presse, le présentateur a présenté l’activiste anti-biotechnologie et partisane de l’industrie bio Vandana Shiva comme une « héroïne » qui a déclaré sans rire « l’esclavage n’a pas pris fin parce que les propriétaires d’esclaves ont décidé qu’ils devaient arrêter d’en avoir ».

Cette comparaison grossière et indigne avec l’esclavage ne s’est pas arrêtée là. « Je vois ce que Monsanto a fait non pas simplement comme l’esclavage dont nous nous sommes débarrassé mais comme la tentative d’étendre l’esclavage à toute la vie sur Terre » a continué Shiva, condamnant les droits à la propriété intellectuelle de Monsanto sur leurs propres semences.

Même si la militante a répétitivement dénoncé des entreprises comme Monsanto pour posséder des droits de propriété sur des semences brevetées, qu’elle présente comme un « monopoly des graines », son affirmation est manifestement trompeuse. Soit Shiva, qui promeut l’agriculture bio, est hypocrite, soit elle ignore qu’il y a des milliers de variétés de semences brevetées, non mises au point à l’aide de techniques issues de l’ingénierie génétique moléculaire, dont beaucoup peuvent être cultivées et vendues en bio.

L’histoire du Goliath Monsanto poursuivant le fermier David est autre chose que le tribunal mettra sans doute à l’honneur lors du cirq… hum procès. Tandis que l’idée que l’entreprise intente des procès à des fermiers après des hybridations involontaires est très généralisée, le fait est que pas un seul fermier n’a jamais été poursuivi pour avoir semé des graines génétiquement modifiées dans leur champ sans l’avoir fait exprès.

Ronnie Cummins, directeur d’Organic Consumer’s Association, un des groupes anti-biotechnologie les plus fervents des États-Unis, largement subventionné par l’industrie bio elle-même, a brandi son T-shirt « Millions against Monsanto » en coton bio durant la conférence de presse tout en s’adressant directement à Monsanto.

« Vous essayez de nous empoisonner tous, vous le savez, afin de continuer à maximiser vos profits ».

Une critique curieuse, l’idée qu’une entreprise puisse empoisonner sciemment ses propres consommateurs défie le sens du commerce et suggère un niveau d’étouffage d’affaire par un gouvernement que seul un théoricien de la conspiration pourrait mettre au point.

« Les gens mettront Monsanto devant le tribunal de l’opinion publique » a continué Cummins, également fondateur de « Millions against Monsanto », à propos du tribunal, qui coïncidera, sans qu’il y soit affilié avec le World Food Day, la célébration annuelle de la Food & Agriculture Organisation de l’ONU, qui travaille à atteindre la sécurité alimentaire au niveau mondial.

Comme André Leu l’a dit, Monsanto est parfait comme démon, comme sorcière symbolisant les errements de la production alimentaire mondiale, et parfait aussi pour prendre les coups à la place de BASF, Bayer, Dow, DuPont et Syngenta réunis.

Ce que l’observateur lambda ne réalise pas est que le lobby anti-biotechnologie, mené en bonne partie par les membres du tribunal, crée des limitations réglementaires inutilement élevées se concentrant sans aucune logique sur la façon dont les variétés sont produites, et non pas sur leurs qualités et niveaux de sécurité.

Les petites et moyennes entreprises et universités ne peuvent rassembler les fonds prohibitivement élevés nécessaires à la recherche et au développement et les lobbies anti-génie génétique laissent ainsi le champ libre aux plus gros acteurs ; excluant les petites structures du jeu.

Au bout du compte, ce tribunal n’en est pas un : c’est un théâtre ; un groupe de leaders de mouvement anti-ingénierie génétique ayant convenu d’une soi-disant cour se prévalant des règles de l’ONU et de la Cour Pénale Internationale. Ferions-nous autre chose que rire si Gucci faisait un procès à Gap avec un marteau en plastique ? Je suppose que certains attraperaient un bol de popcorn et resteraient pour le spectacle. Le « Tribunal International pour Monsanto » ne méritera pas plus en Octobre prochain.

Ouverture du Tribunal International de Moscou
Aujourd’hui s’est donc ouverte la grande guignolade du Tribunal International contre Monsanto, et ça m’a pourri la journée dès le réveil : à peine ai-je ouvert les yeux et allumé la radio que j’entends déjà sur le journal de France Culture une présentation plus ou moins complaisante de cette farce.
C’est ici, à 5.06 dans le journal de 8h00 :

http://www.franceculture.fr/programmes

Ce n’était pas complètement complaisant, parce que quand à la fin la journaliste précise que les (vrais) avocats de Monsanto ne se sont pas pointés à ce (faux) procès, parce que celui-ci était quand même un procès « à charge », on sent quand même comme une petite pointe d’ironie vis-à-vis du discours fin comme un pachyderme qu’elle venait pourtant de relayer, malgré tous les énormes mensonges concentrés en quelques minutes de mini-reportage. Le premier d’entre eux consistant d'ailleurs à présenter Shiva comme une « chercheuse », alors que celle-ci n’est chercheuse en rien du tout.

Entendre Vandana Shiva au réveil, comme ça, avant même de m’être fortifié d’un bon vieux thé qui réveille, ça me plombe pour la journée, et surtout ça me force à écrire ce billet au lieu de faire ce que j’avais prévu, à savoir de la lecture et de la guitare. Rien que pour ça, ce sont les organisateurs du procès qui devraient être condamnés en justice.

On savait donc depuis longtemps que les anti-OGM ont le même rapport à l’agriculture et à la génétique que celui qui prévalait en URSS dans les années 1940, quand Lyssenko régnait en tyran sur la recherche agricole soviétique. Pour vous en convaincre, regardez par exemple ce débat récent entre Vandana Shiva et le pauvre Etienne Klein, obligé de tenter de discuter le discours de cette cinglée, qui oscille entre le bon vieux conspirationnisme façon Soral et le délire anti-génétique façon Lyssenko, précisément. Dans sa dernière intervention, notamment, Shiva fait une tirade hallucinante sur les biologistes moléculaires qui ne savent pas ce qu’ils font, alors que elle, du haut de cette sa thèse de philo, elle le sait mieux qu’eux et elle le leur explique. En général, dans ce débat, Klein est aussi posé et humble qu’elle est exaltée et égocentrique, je ne sais pas comment il fait pour rester aussi calme face à cette logorrhée délirante qui passe en permanence du coq à l’âne [et les sous titres complètement bidons n’arrangent rien, je ne sais pas si celui qui les a fait parle vraiment anglais]. C’est très difficile à contrer, en fait, ce genre de topos, avec tous les 3 mots une nouvelle énormité invérifiable sur le moment (surtout si on n’est pas spécialiste du sujet qu’elle choisit). Ou bien on répond point par point, et c’est la plongée dans une violente polémique inaudible pour l’auditeur [c’est sans doute ce que j’aurais fait], ou bien on prend de la hauteur et on oppose un discours global rationnel aux anecdotes relativistes de Shiva, sans lui répondre [c’est ce qu’a fait Klein, et il a sans doute eu raison]
Regardez ça, c’est assez fascinant, ça interroge vraiment sur les possibilités d’avoir une discussion rationnelle et argumentée avec quelqu’un comme Shiva :

https://www.dailymotion.com/video/x4wt1cf_le-monde-festival-en-video-la-science-peut-elle-aller-contre-le-progres_news

Pour en savoir plus sur Shiva, vous pouvez vous reporter à cet autre billet sur ce blog : « Vandana Shiva démythifiée »

https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/240814/vandana-shiva-demythifiee

Donc, jusqu’ici, on connaissait déjà bien la science parallèle des anti-OGM et anti pesticides, dont l’écho médiatique est en proportion inverse de son écho dans le monde scientifique. Nous venons d’en avoir récemment une énième illustration avec le nouveau bidonnage du lobby du bio « Génération Futures », sur le thème « Votre bol de céréales du matin est bourré de pesticides et c’est très très dangereux », un cri d’alerte quasi unanimement relayé dans les médias, alors que leur étude ne montre rien du tout d’alarmant en fait.
Voir à ce sujet ce communiqué de l’AFIS :

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2726

ou bien encore ces débunkages sur deux blogs rationalistes, La Théière Cosmique (pour le démontage des chiffres de l’étude) et Chèvre Pensante (pour l’analyse de l’écho médiatique) [au passage, j’aime beaucoup les noms de ces deux blogs : entre thé, chèvre et rationalisme, je m’y sens en bonne compagnie]

https://theierecosmique.com/2016/10/12/muesli-du-matin-pas-bourre-pesticides/

http://chevrepensante.fr/2016/10/11/generations-futures-denonce-100-mueslis-non-bio-respectent-normes-niveau-pesticides/

Bref, ce petit côté Lyssenko, on connaissait bien.

La nouveauté du jour, avec cette parodie de procès, c’est que Shiva rajoute une corde à son arc, et qu'elle endosse désormais sur son costume de Lyssenko un autre costume de la même époque, celui de Vychinski, qui était le procureur désigné par Staline lors des fameux procès de Moscou.

Oh, certes, ma comparaison entre les procès de Moscou et celui de La Haye a de grosses limites, et j’en citerai deux principales :

- Les accusés ne sont pas comparables entre eux. Les accusés des procès de Moscou étaient le plus souvent d’authentiques militants communistes, qui peut-être avaient été brisés par la machine stalinienne, qui peut être avaient capitulé devant Staline auparavant, mais qui avaient consacré leur vie à militer pour une société plus juste. Ce qui n’est évidemment pas le cas de Monsanto et de ses actionnaires, qui eux consacrent leur vie à faire du pognon, point barre (on renverra ici dos à dos la propagande de Monsanto à propos de sa volonté de faire le bien et la propagande des anti-Monsanto à propos de la tendance de celui-ci à toujours faire le mal).

- Les accusateurs lors des procès de Moscou étaient de sales types très dangereux, qui avaient du pouvoir, notamment celui de faire exécuter les victimes des procès. Les accusateurs du procès de la Haye – notons le choix du lieu, afin de se faire passer pour une sorte de TPI, en toute modestie – sont juste des guignols, qui, bien heureusement, n’ont strictement aucun pouvoir.

Par contre, deux éléments m’ont fait penser aux procès de Moscou en entendant parler de cette nouvelle farce écolo :

Les organisateurs ont dans les deux cas un grand sens de la mise en scène avec la volonté de prendre le monde à témoin, et dans les deux cas ça marche très largement. Il faut se souvenir que lors des procès de Moscou, pas grand monde ne s’interrogeait en Occident et n’argumentait contre le caractère absurde des accusations. Même la Ligue des Droits de l’Homme française avait conclu au caractère équitable du procès et à la probable culpabilité des accusés. Les trotskystes étaient alors bien seuls à critiquer la mise en scène stalinienne et la folie des accusations dépourvues de toute logique.

Dans les deux cas aussi, les procureurs lancent des accusations invraisemblables ou absurdes, avec un aplomb effarant, sans avoir peur du ridicule, et d’ailleurs ils ont raison puisque les médias ne les ridiculisent pas plus aujourd’hui qu’hier, et relaient au contraire leur mise en scène sans dénoncer l’absence de preuves de tout ça. En 1936, on expliquait à Moscou que les accusés, qui avaient en réalité passé une large partie de leur vie à la risquer pour la cause du communisme, s’étaient efforcés de saboter par tous les moyens les glorieux plans quinquennaux de Staline et d’affamer la population soviétique, par exemple en mettant des clous dans le beurre, ou d’autres absurdités du même tonneau.

Ce matin, sur France Culture, les organisateurs du procès de la Haye utilisaient les mêmes énormes ficelles, avec un concentré d’accusations aussi énormes qu’infondées pour nourrir leur réquisitoire contre le grand Satan.

Examinons donc une par une les énormités proférées en 1 mn par Shiva and co dans ce petit reportagec:

« On sait maintenant qu’ils n’augmentent pas la production agricole » (à 6.00)

Le « ils » dans cette phrase renvoie à Monsanto en particulier, et en général à l’agriculture industrielle qui utilise de la chimie de synthèse. Cette accusation, parfaitement contraire aux faits, est conforme avec ce que Shiva dit aussi dans son débat avec Etienne Klein. Comme elle veut le beurre, l’argent du beurre et les clous dans le beurre que c'est Monsanto qui les y a mis, elle essaie d’expliquer que ce type d’agriculture non seulement pollue, mais en plus n’est pas efficace en termes de production.

Venu de n’importe qui, ce genre d’assertions serait déjà grotesque, mais alors de la part de quelqu’un qui vient d’Inde, c’est indécent. Etant donnée la hausse de la population qu’a connu ce pays dans les dernières décennies, l’alimentation y a été un enjeu décisif, qui a été globalement relevé - même si il reste beaucoup de boulot pour que tout le monde soit bien nourri, capitalisme oblige - , et il l’a été grâce à la Révolution Verte et à ses techniques que Shiva déteste. Si des gens comme elle avaient été aux commandes à la même époque, et avaient donc refusé ces techniques, ce sont probablement des dizaines de milliers d’Indiens qui seraient morts de sous-nutrition. Mais aucun tribunal fantoche ne la jugera pour ça, et c’est heureux.
Je veux bien qu’on discute des limites du modèle, de son essoufflement, de la salinisation des sols liée à l’irrigation, etc., mais on n’a pas le droit de nier le réel en matière de hausse des rendements, condition indispensable pour nourrir la population.

« Ils ont tué 90% des papillons en Amérique et 75% des abeilles dans le monde. » (à 6.03)

Plus c’est gros plus, plus ça passe, c’est ça ?

A la limite, je dis que 90% c’est encore sous évalué, 102% serait plus exact (on a bien connu un statisticien anti-nucléaire qui avait calculé un risque d’accident grave dans une centrale pour l'ensemble de l'Europe et l’avait estimé à…. 110 % !)

C’est 90/75% des variétés qui ont disparu, ou 90%/75% des effectifs qui ont disparu (par rapport à quelle année ?)
Sur les papillons d’Amérique (elle parle de toute l’Amérique ou des Etats-Unis ?), elle fait peut-être référence au vieux hoax à propos du Papillon Monarque (qui mourrait soit-disant à cause des OGM) , je ne sais pas… comment savoir, de toutes façons ?

En fait, en googlant « 90% butterflies America », on voit que ce chiffre correspond bien à une seule espèce de papillons (pas 90% d’entre eux !), et c'est effectivement notre cher Monarque – que j’ai eu la chance de pouvoir croiser en Californie, il est magnifique ! Voici un rapport récent sur le recul phénoménal et mystérieux de ce papillon, lui même mystérieux et fascinant (on ne comprend pas bien son cycle de migration entre le Mexique et les Etats-Unis, qui s’étale sur plus d’une génération, si je me souviens bien)

https://www.nwf.org/News-and-Magazines/National-Wildlife/Animals/Archives/2015/Battle-for-Butterflies.aspx

Parmi les causes possibles avancées : la transformation des terrains et la destruction de ressources dont se nourrit le papillon, et des événements climatique extrêmes peut-être dus au réchauffement global.

Les scientifiques en sont là.

Mais pas Shiva, qui elle sait mieux : c’est Monsanto qui les a tuer (d’ailleurs ils l’ont écrit avec leur sang sur le mur…)

Quant à la pauvre abeille, c’est sans doute elle qui cumule (après les OGM) le plus de hoax écolos à son sujet. Le dernier en date : 7 espèces d’abeilles endémiques de Hawaï ont été mises sur la liste des espèces en danger, et des millions de gens ont courageusement relayé sur Facebook l’information selon laquelle… toutes les abeilles étaient menacées de disparaître et que bientôt nous n’aurions plus d’avocats ni de fraises. Impossible de savoir de quoi parle Shiva avec ses « 75% », mais voici un article de juillet dernier qui fait le point sur les abeilles américaines, qui, malgré le syndrôme d’effondrement soudain des ruches (qui lui aussi n’est pas encore très bien expliqué), sont très très loin de l’extinction :

http://www.slate.com/articles/health_and_science/science/2016/07/colony_collapse_disorder_is_no_longer_the_existential_threat_to_honeybees.html

« Dans mon pays, l’Inde, les OGM ont ruiné et poussé au suicide 300 000 agriculteurs » (à 6.09)

Faux, archi faux, complètement faux.

La différence entre cette assertion absurde et les précédentes, c’est que celle-là on sait d’où elle vient : c’est Shiva elle-même qui a inventé, ou tout au moins diffusé, ce hoax des paysans indiens qui se suicideraient à cause des OGM.

En vrai, il n’y aucun rapport, aucune corrélation, entre d'un côté les suicides de paysans et de l'autre la production d’OGM en Inde, et les paysans indiens se suicident non seulement moins que la moyenne de la population du pays, mais surtout beaucoup moins que les paysans français....qui eux n’ont pas le droit de cultiver des semences OGM.

Tout cela a déjà été infirmé 100 fois, 1000 fois, mais elle continue comme si de rien n’était, et les médias continuent à relayer ses âneries.

Pour un argumentaire complet sur ce point , voir ici :

https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/050815/sur-les-suicides-de-paysans-en-inde-nouveau

« Ce sont des criminels, c’est un génocide » (à 6.17)

Un « génocide », mais bien sûr.

Voici la définition de génocide, que Shiva et les anti-OGM semblent ne pas connaitre, vu qu'ils passent leur temps à galvauder et à trivialiser cette notion : un génocide, c’est « un crime extrême qui consiste en l'élimination physique intentionnelle, totale ou partielle, d'un groupe national, ethnique ou religieux, en tant que tel, ce qui veut dire que ses membres sont détruits (voire seulement rendus incapables de procréer) pour la raison de leur appartenance au groupe. » (Wikipédia)

Quel rapport avec les pratiques de Monsanto ? Ils tuent massivement et intentionnellement qui, exactement, en vue de les faire disparaître ? Les agriculteurs, pour que Monsanto n’ait plus de clients ?
C'est bon, tu vas arrêter de parler de génocide à tors et à travers ? Parce que c’est de très très mauvais goût et ça te rend encore plus antipathique.

[désolé pour la photo horrible, mais si ils ne comprennent pas avec des mots pourquoi c’est abject de banaliser comme ça le mot de « génocide », l’image sera peut-être plus pédagogique. C’est un procédé qui normalement me répugne, mais là j’en ai marre de leur bonne conscience d’illuminés pour qui tous les moyens sont bons et qui pensent qu'ils peuvent se permettre n'importe quoi]

Enfin, comme si ça ne suffisait pas, le reportage de France Culture se finit par le topo d’un chercheur allemand qui pour sa part établit un lien entre le glyphosate et l’autisme. Ça, c’est le nouveau sport préféré des anti-Monsanto, d’essayer d'établir un lien entre le glyphosate et un peu tout : un coup c’est le cancer, un coup c’est l’autisme, un coup c’est la microcéphalie etc.

Et comme en même temps l’autisme est aussi le terrain de jeu favori des charlatans aux explications bidons (psychanalystes, militants anti-vaccination…), il était forcé que quelqu’un explique un jour que le glyphosate provoque l’autisme (en plus de 100 autres calamités).

Mais bon, là, moi, j’arrête, je fatigue, et j'ai un concert de métal qui m'attend, je suis à la bourre.
Aux journalistes de faire leur boulot et, pour une fois, de vérifier ce que racontent ces dingos avant de diffuser leurs arguments, au lieu de passer leur temps à leur faire la pub qu’ils recherchent avant tout.

Voici la définition de génocide, que Shiva et les anti-OGM semblent ne pas connaitre, vu qu'ils passent leur temps à galvauder et à trivialiser cette notion : un génocide, c’est « un crime extrême qui consiste en l'élimination physique intentionnelle, totale ou partielle, d'un groupe national, ethnique ou religieux, en tant que tel, ce qui veut dire que ses membres sont détruits (voire seulement rendus incapables de procréer) pour la raison de leur appartenance au groupe. » (Wikipédia)

► OUI C'EST TOUT A FAIT DE CELA QU'IL S'AGIT !!!
Mais le troll hyper mal-comprenant chronique ne comprend évidement pas la définition .

"Quel rapport avec les pratiques de Monsanto ? Ils tuent massivement et intentionnellement qui, exactement, en vue de les faire disparaître ? Les agriculteurs, pour que Monsanto n’ait plus de clients ?"

► ILS TUENT LES SOLS !!!
IL TUENT LA BIODIVERSITÉ !!!
ILS POLLUENT LA PLANÈTE ENTIÈRE !!!
ILS TUENT L' HUMANITÉ !!!

Le troll assoiffé de pognon ne le comprend évidemment pas !

pauvre troll as tu ENFIN compris pourquoi c'est réellement un génocide ???

évidement parler d'un sujet que tu ne maitrise pas n'aide en rien !!!

Ouverture du Tribunal International de Moscou
Aujourd’hui s’est donc ouverte la grande guignolade du Tribunal International contre Monsanto, et ça m’a pourri la journée dès le réveil : à peine ai-je ouvert les yeux et allumé la radio que j’entends déjà sur le journal de France Culture une présentation plus ou moins complaisante de cette farce.
C’est ici, à 5.06 dans le journal de 8h00 :

http://www.franceculture.fr/programmes

Ce n’était pas complètement complaisant, parce que quand à la fin la journaliste précise que les (vrais) avocats de Monsanto ne se sont pas pointés à ce (faux) procès, parce que celui-ci était quand même un procès « à charge », on sent quand même comme une petite pointe d’ironie vis-à-vis du discours fin comme un pachyderme qu’elle venait pourtant de relayer, malgré tous les énormes mensonges concentrés en quelques minutes de mini-reportage. Le premier d’entre eux consistant d'ailleurs à présenter Shiva comme une « chercheuse », alors que celle-ci n’est chercheuse en rien du tout.

Entendre Vandana Shiva au réveil, comme ça, avant même de m’être fortifié d’un bon vieux thé qui réveille, ça me plombe pour la journée, et surtout ça me force à écrire ce billet au lieu de faire ce que j’avais prévu, à savoir de la lecture et de la guitare. Rien que pour ça, ce sont les organisateurs du procès qui devraient être condamnés en justice.

On savait donc depuis longtemps que les anti-OGM ont le même rapport à l’agriculture et à la génétique que celui qui prévalait en URSS dans les années 1940, quand Lyssenko régnait en tyran sur la recherche agricole soviétique. Pour vous en convaincre, regardez par exemple ce débat récent entre Vandana Shiva et le pauvre Etienne Klein, obligé de tenter de discuter le discours de cette cinglée, qui oscille entre le bon vieux conspirationnisme façon Soral et le délire anti-génétique façon Lyssenko, précisément. Dans sa dernière intervention, notamment, Shiva fait une tirade hallucinante sur les biologistes moléculaires qui ne savent pas ce qu’ils font, alors que elle, du haut de cette sa thèse de philo, elle le sait mieux qu’eux et elle le leur explique. En général, dans ce débat, Klein est aussi posé et humble qu’elle est exaltée et égocentrique, je ne sais pas comment il fait pour rester aussi calme face à cette logorrhée délirante qui passe en permanence du coq à l’âne [et les sous titres complètement bidons n’arrangent rien, je ne sais pas si celui qui les a fait parle vraiment anglais]. C’est très difficile à contrer, en fait, ce genre de topos, avec tous les 3 mots une nouvelle énormité invérifiable sur le moment (surtout si on n’est pas spécialiste du sujet qu’elle choisit). Ou bien on répond point par point, et c’est la plongée dans une violente polémique inaudible pour l’auditeur [c’est sans doute ce que j’aurais fait], ou bien on prend de la hauteur et on oppose un discours global rationnel aux anecdotes relativistes de Shiva, sans lui répondre [c’est ce qu’a fait Klein, et il a sans doute eu raison]
Regardez ça, c’est assez fascinant, ça interroge vraiment sur les possibilités d’avoir une discussion rationnelle et argumentée avec quelqu’un comme Shiva :

https://www.dailymotion.com/video/x4wt1cf_le-monde-festival-en-video-la-science-peut-elle-aller-contre-le-progres_news

Pour en savoir plus sur Shiva, vous pouvez vous reporter à cet autre billet sur ce blog : « Vandana Shiva démythifiée »

https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/240814/vandana-shiva-demythifiee

Donc, jusqu’ici, on connaissait déjà bien la science parallèle des anti-OGM et anti pesticides, dont l’écho médiatique est en proportion inverse de son écho dans le monde scientifique. Nous venons d’en avoir récemment une énième illustration avec le nouveau bidonnage du lobby du bio « Génération Futures », sur le thème « Votre bol de céréales du matin est bourré de pesticides et c’est très très dangereux », un cri d’alerte quasi unanimement relayé dans les médias, alors que leur étude ne montre rien du tout d’alarmant en fait.
Voir à ce sujet ce communiqué de l’AFIS :

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2726

ou bien encore ces débunkages sur deux blogs rationalistes, La Théière Cosmique (pour le démontage des chiffres de l’étude) et Chèvre Pensante (pour l’analyse de l’écho médiatique) [au passage, j’aime beaucoup les noms de ces deux blogs : entre thé, chèvre et rationalisme, je m’y sens en bonne compagnie]

https://theierecosmique.com/2016/10/12/muesli-du-matin-pas-bourre-pesticides/

http://chevrepensante.fr/2016/10/11/generations-futures-denonce-100-mueslis-non-bio-respectent-normes-niveau-pesticides/

Bref, ce petit côté Lyssenko, on connaissait bien.

La nouveauté du jour, avec cette parodie de procès, c’est que Shiva rajoute une corde à son arc, et qu'elle endosse désormais sur son costume de Lyssenko un autre costume de la même époque, celui de Vychinski, qui était le procureur désigné par Staline lors des fameux procès de Moscou.

Oh, certes, ma comparaison entre les procès de Moscou et celui de La Haye a de grosses limites, et j’en citerai deux principales :

- Les accusés ne sont pas comparables entre eux. Les accusés des procès de Moscou étaient le plus souvent d’authentiques militants communistes, qui peut-être avaient été brisés par la machine stalinienne, qui peut être avaient capitulé devant Staline auparavant, mais qui avaient consacré leur vie à militer pour une société plus juste. Ce qui n’est évidemment pas le cas de Monsanto et de ses actionnaires, qui eux consacrent leur vie à faire du pognon, point barre (on renverra ici dos à dos la propagande de Monsanto à propos de sa volonté de faire le bien et la propagande des anti-Monsanto à propos de la tendance de celui-ci à toujours faire le mal).

- Les accusateurs lors des procès de Moscou étaient de sales types très dangereux, qui avaient du pouvoir, notamment celui de faire exécuter les victimes des procès. Les accusateurs du procès de la Haye – notons le choix du lieu, afin de se faire passer pour une sorte de TPI, en toute modestie – sont juste des guignols, qui, bien heureusement, n’ont strictement aucun pouvoir.

Par contre, deux éléments m’ont fait penser aux procès de Moscou en entendant parler de cette nouvelle farce écolo :

Les organisateurs ont dans les deux cas un grand sens de la mise en scène avec la volonté de prendre le monde à témoin, et dans les deux cas ça marche très largement. Il faut se souvenir que lors des procès de Moscou, pas grand monde ne s’interrogeait en Occident et n’argumentait contre le caractère absurde des accusations. Même la Ligue des Droits de l’Homme française avait conclu au caractère équitable du procès et à la probable culpabilité des accusés. Les trotskystes étaient alors bien seuls à critiquer la mise en scène stalinienne et la folie des accusations dépourvues de toute logique.

Dans les deux cas aussi, les procureurs lancent des accusations invraisemblables ou absurdes, avec un aplomb effarant, sans avoir peur du ridicule, et d’ailleurs ils ont raison puisque les médias ne les ridiculisent pas plus aujourd’hui qu’hier, et relaient au contraire leur mise en scène sans dénoncer l’absence de preuves de tout ça. En 1936, on expliquait à Moscou que les accusés, qui avaient en réalité passé une large partie de leur vie à la risquer pour la cause du communisme, s’étaient efforcés de saboter par tous les moyens les glorieux plans quinquennaux de Staline et d’affamer la population soviétique, par exemple en mettant des clous dans le beurre, ou d’autres absurdités du même tonneau.

Ce matin, sur France Culture, les organisateurs du procès de la Haye utilisaient les mêmes énormes ficelles, avec un concentré d’accusations aussi énormes qu’infondées pour nourrir leur réquisitoire contre le grand Satan.

Examinons donc une par une les énormités proférées en 1 mn par Shiva and co dans ce petit reportagec:

« On sait maintenant qu’ils n’augmentent pas la production agricole » (à 6.00)

Le « ils » dans cette phrase renvoie à Monsanto en particulier, et en général à l’agriculture industrielle qui utilise de la chimie de synthèse. Cette accusation, parfaitement contraire aux faits, est conforme avec ce que Shiva dit aussi dans son débat avec Etienne Klein. Comme elle veut le beurre, l’argent du beurre et les clous dans le beurre que c'est Monsanto qui les y a mis, elle essaie d’expliquer que ce type d’agriculture non seulement pollue, mais en plus n’est pas efficace en termes de production.

Venu de n’importe qui, ce genre d’assertions serait déjà grotesque, mais alors de la part de quelqu’un qui vient d’Inde, c’est indécent. Etant donnée la hausse de la population qu’a connu ce pays dans les dernières décennies, l’alimentation y a été un enjeu décisif, qui a été globalement relevé - même si il reste beaucoup de boulot pour que tout le monde soit bien nourri, capitalisme oblige - , et il l’a été grâce à la Révolution Verte et à ses techniques que Shiva déteste. Si des gens comme elle avaient été aux commandes à la même époque, et avaient donc refusé ces techniques, ce sont probablement des dizaines de milliers d’Indiens qui seraient morts de sous-nutrition. Mais aucun tribunal fantoche ne la jugera pour ça, et c’est heureux.
Je veux bien qu’on discute des limites du modèle, de son essoufflement, de la salinisation des sols liée à l’irrigation, etc., mais on n’a pas le droit de nier le réel en matière de hausse des rendements, condition indispensable pour nourrir la population.

« Ils ont tué 90% des papillons en Amérique et 75% des abeilles dans le monde. » (à 6.03)

Plus c’est gros plus, plus ça passe, c’est ça ?

A la limite, je dis que 90% c’est encore sous évalué, 102% serait plus exact (on a bien connu un statisticien anti-nucléaire qui avait calculé un risque d’accident grave dans une centrale pour l'ensemble de l'Europe et l’avait estimé à…. 110 % !)

C’est 90/75% des variétés qui ont disparu, ou 90%/75% des effectifs qui ont disparu (par rapport à quelle année ?)
Sur les papillons d’Amérique (elle parle de toute l’Amérique ou des Etats-Unis ?), elle fait peut-être référence au vieux hoax à propos du Papillon Monarque (qui mourrait soit-disant à cause des OGM) , je ne sais pas… comment savoir, de toutes façons ?

En fait, en googlant « 90% butterflies America », on voit que ce chiffre correspond bien à une seule espèce de papillons (pas 90% d’entre eux !), et c'est effectivement notre cher Monarque – que j’ai eu la chance de pouvoir croiser en Californie, il est magnifique ! Voici un rapport récent sur le recul phénoménal et mystérieux de ce papillon, lui même mystérieux et fascinant (on ne comprend pas bien son cycle de migration entre le Mexique et les Etats-Unis, qui s’étale sur plus d’une génération, si je me souviens bien)

https://www.nwf.org/News-and-Magazines/National-Wildlife/Animals/Archives/2015/Battle-for-Butterflies.aspx

Parmi les causes possibles avancées : la transformation des terrains et la destruction de ressources dont se nourrit le papillon, et des événements climatique extrêmes peut-être dus au réchauffement global.

Les scientifiques en sont là.

Mais pas Shiva, qui elle sait mieux : c’est Monsanto qui les a tuer (d’ailleurs ils l’ont écrit avec leur sang sur le mur…)

Quant à la pauvre abeille, c’est sans doute elle qui cumule (après les OGM) le plus de hoax écolos à son sujet. Le dernier en date : 7 espèces d’abeilles endémiques de Hawaï ont été mises sur la liste des espèces en danger, et des millions de gens ont courageusement relayé sur Facebook l’information selon laquelle… toutes les abeilles étaient menacées de disparaître et que bientôt nous n’aurions plus d’avocats ni de fraises. Impossible de savoir de quoi parle Shiva avec ses « 75% », mais voici un article de juillet dernier qui fait le point sur les abeilles américaines, qui, malgré le syndrôme d’effondrement soudain des ruches (qui lui aussi n’est pas encore très bien expliqué), sont très très loin de l’extinction :

http://www.slate.com/articles/health_and_science/science/2016/07/colony_collapse_disorder_is_no_longer_the_existential_threat_to_honeybees.html

« Dans mon pays, l’Inde, les OGM ont ruiné et poussé au suicide 300 000 agriculteurs » (à 6.09)

Faux, archi faux, complètement faux.

La différence entre cette assertion absurde et les précédentes, c’est que celle-là on sait d’où elle vient : c’est Shiva elle-même qui a inventé, ou tout au moins diffusé, ce hoax des paysans indiens qui se suicideraient à cause des OGM.

En vrai, il n’y aucun rapport, aucune corrélation, entre d'un côté les suicides de paysans et de l'autre la production d’OGM en Inde, et les paysans indiens se suicident non seulement moins que la moyenne de la population du pays, mais surtout beaucoup moins que les paysans français....qui eux n’ont pas le droit de cultiver des semences OGM.

Tout cela a déjà été infirmé 100 fois, 1000 fois, mais elle continue comme si de rien n’était, et les médias continuent à relayer ses âneries.

Pour un argumentaire complet sur ce point , voir ici :

https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/050815/sur-les-suicides-de-paysans-en-inde-nouveau

« Ce sont des criminels, c’est un génocide » (à 6.17)

Un « génocide », mais bien sûr.

Voici la définition de génocide, que Shiva et les anti-OGM semblent ne pas connaitre, vu qu'ils passent leur temps à galvauder et à trivialiser cette notion : un génocide, c’est « un crime extrême qui consiste en l'élimination physique intentionnelle, totale ou partielle, d'un groupe national, ethnique ou religieux, en tant que tel, ce qui veut dire que ses membres sont détruits (voire seulement rendus incapables de procréer) pour la raison de leur appartenance au groupe. » (Wikipédia)

Quel rapport avec les pratiques de Monsanto ? Ils tuent massivement et intentionnellement qui, exactement, en vue de les faire disparaître ? Les agriculteurs, pour que Monsanto n’ait plus de clients ?
C'est bon, tu vas arrêter de parler de génocide à tors et à travers ? Parce que c’est de très très mauvais goût et ça te rend encore plus antipathique.

[désolé pour la photo horrible, mais si ils ne comprennent pas avec des mots pourquoi c’est abject de banaliser comme ça le mot de « génocide », l’image sera peut-être plus pédagogique. C’est un procédé qui normalement me répugne, mais là j’en ai marre de leur bonne conscience d’illuminés pour qui tous les moyens sont bons et qui pensent qu'ils peuvent se permettre n'importe quoi]

Enfin, comme si ça ne suffisait pas, le reportage de France Culture se finit par le topo d’un chercheur allemand qui pour sa part établit un lien entre le glyphosate et l’autisme. Ça, c’est le nouveau sport préféré des anti-Monsanto, d’essayer d'établir un lien entre le glyphosate et un peu tout : un coup c’est le cancer, un coup c’est l’autisme, un coup c’est la microcéphalie etc.

Et comme en même temps l’autisme est aussi le terrain de jeu favori des charlatans aux explications bidons (psychanalystes, militants anti-vaccination…), il était forcé que quelqu’un explique un jour que le glyphosate provoque l’autisme (en plus de 100 autres calamités).

Mais bon, là, moi, j’arrête, je fatigue, et j'ai un concert de métal qui m'attend, je suis à la bourre.
Aux journalistes de faire leur boulot et, pour une fois, de vérifier ce que racontent ces dingos avant de diffuser leurs arguments, au lieu de passer leur temps à leur faire la pub qu’ils recherchent avant tout.
yann kindo

Sous le pseudo du troll aatea nous retrouvons, caché mais bien aux commandes le troll yann ; un élément de l'ensemble des clones prescripteurs de POISONS qui comme d'autre empreinte très régulièrement ce pseudo pour venir ici faire couler leur interminable et surtout imbuvable intox mensongére .
Ce troll complément ignare en agriculture notamment en AB mais qui écrit souvent ses âneries pour
enrichir l' imbuvable intox mensongére .

"et j'ai un concert de métal qui m'attend"
Vraiment et réellement amateur de merdes jusqu'au bout, même au point de confondre bruit et musique... à ce stade là plus vraiment plus rien à espéré et tout s'explique!

Bonjour,
Je suis le trou d.. c.. qui a ouvert un blog sur Mediapart, journal de gauche bien connu de tous.
En réalité, je ne sui qu'un vulgaire troll de m... et si j'ai choisi un journal de gauche pour héberger mon blog , c'est tout simplement pour essayer d'être crédible. C'est pour des raisons stratégiques identiques que je termine depuis des années mes commentaires par une phrase cool qui fait très bobo de gauche - alors que je suis un libéral notoire - du genre " Mais bon, là, moi, j’arrête, je fatigue, et j'ai un concert de métal qui m'attend, je suis à la bourre." , car, pour vous dire la vérité, la musique ne m'intéresse pas du tout. Seul le business, le pognon, les actions, les obligations, les investissements, les placements, m'intéresse et le font vivre.
Yann Kindo

Sous le pseudo du troll zeppe nous retrouvons, caché mais bien aux commandes le troll bionel ; un élément de l'ensemble des clones prescripteurs de MENSONGES qui comme d'autre empreinte très régulièrement ce pseudo pour venir ici faire couler leur interminable et surtout imbuvable intox mensongére .
Ce troll complément ignare en agriculture notamment en AB mais qui écrit souvent ses âneries pour
enrichir l' imbuvable intox mensongére .

MOI ZEPPE GRAND DESINFORMATEUR? JE RECONNAIS ÊTRE UN POURVOYEUR D'INSULTES DÉSINFORMATION
"Quel rapport avec les pratiques des marchands de peurs? Ils mentent massivement et intentionnellement qui, exactement, en vue de les désinformer ? Les agriculteurs, pour que les marchands de peurs n’ait plus de clients ?"

►PAR LEURS MENSONGES
ILS TUENT LES HOMMES !!!
IL TUENT LA BIODIVERSITÉ !!!
ILS POLLUENT LA PLANÈTE ENTIÈRE !!!
ILS TUENT L' HUMANITÉ !!!

Le troll assoiffé de MENSONGES ne le comprend évidemment pas !

MOI ZEPPE GRAND DESINFORMATEUR? JE RECONNAIS ÊTRE UN POURVOYEUR D'INSULTES DÉSINFORMATION
je me réjouie de la mort de mes contradicteur je méprise toutes personnes n'ayant pas le même avis que moi
je suis ignoble j'utilise toutes les techniques possible (désinformation, insulte menace) pour faire taire toutes personnes qui défend la science

moi zeppe, n'ayant plus d'argument, j'ai décidé d'utiliser l'usurpation d'identité pour insulter décrédibiliser toutes personnes n'ayant pas le même avis que moi.
CAR JE SUIS UN GROS C..

Yann Kindo peut tu cesser de faire le charlot ?
Aux travers de toutes tes âneries non seulement tu n'es absolument pas crédible mais de plus tu justifies pleinement ta profonde débilité .

Écrire sur un journal de gauche ne te rend pas plus crédible, seul le contenu compte !!!

Sous couvert de défendre la science tu parles d' agriculture notamment AB mais en réalité tes commentaires démontrent couramment que tu n'y connait strictement rien .

NUL NE PEUX CROIRE TOUTES TES PETITES HISTOIRES ;-))

Zeppe peut tu cesser de faire le charlot ?
Aux travers de toutes tes âneries non seulement tu n'es absolument pas crédible mais de plus tu justifies pleinement ta profonde débilité .

Écrire sur un blog de marchands de peursne te rend pas plus crédible, seul le contenu compte !!!

Sous couvert de défendre la santé tu parles d' agriculture notamment AB mais en réalité tes commentaires démontrent couramment que tu n'y connait strictement rien .

NUL NE PEUX CROIRE TOUTES TES PETITES HISTOIRES ;-))

désolé bioenel mais je crois que tu n'as pas vu
moi zeppe, n'ayant plus d'argument, j'ai décidé d'utiliser l'usurpation d'identité pour insulter décrédibiliser toutes personnes n'ayant pas le même avis que moi.
CAR JE SUIS UN GROS C..

Hi, hi, hi ! Moi qui ne m'intéresse qu'au business, au pognon, aux actions, aux obligations, aux profits, aux investissements, aux placements qui me font vivre, vous vous doutez bien que pour être crédible et pour masquer mes ambitions, je n'allais pas faire héberger mon blog sur "Le Figaro" ou sur "Valeurs Actuelles" !
Médiapart, journal de gauche ça camoufle mieux mes véritables intentions...
Et pour être encore plus crédible je vous fais gober que je m'intéresse à la musique métal . C'est très futée comme idée n'est ce pas ?

bis
moi zeppe, n'ayant plus d'argument, j'ai décidé d'utiliser l'usurpation d'identité pour insulter décrédibiliser toutes personnes n'ayant pas le même avis que moi.
CAR JE SUIS UN GROS C..

rebis
moi zeppe, n'ayant plus d'argument, j'ai décidé d'utiliser l'usurpation d'identité pour insulter décrédibiliser toutes personnes n'ayant pas le même avis que moi.
CAR JE SUIS UN GROS C..

3ème
moi zeppe, n'ayant plus d'argument, j'ai décidé d'utiliser l'usurpation d'identité pour insulter décrédibiliser toutes personnes n'ayant pas le même avis que moi.
CAR JE SUIS UN GROS C..

4ème
moi zeppe, n'ayant plus d'argument, j'ai décidé d'utiliser l'usurpation d'identité pour insulter décrédibiliser toutes personnes n'ayant pas le même avis que moi.
CAR JE SUIS UN GROS C..

OGM: les Nobel accusent Greenpeace d'être dogmatique et "anti-scientifique"

Bonjour

Groupes environnementaux sont spécialistes les biais avec les conclusions.
http://fafdl.org/blog/2016/12/13/deconstructing-how-environmental-groups-mislead-on-organics/
Ne pas oublier les bonnes lectures blogs français Seppi et monsieur Kuntz.

Cordialement

Zea

Zea dit :
le 14 décembre 2016 à 10:23

Bonjour

Groupes environnementaux sont spécialistes les biais avec les conclusions.
http://fafdl.org/blog/2016/12/13/deconstructing-how-environmental-groups-mislead-on-organics/
Ne pas oublier les bonnes lectures blogs français Seppi et monsieur Kuntz.

Cordialement

===================

bionel vous souhaite bon courage dans l' épreuve de cure d'intox mensongères au travers de la lecture des blogs français Seppi et monsieur Kuntz.

Bonjour

bionel vous êtes personne aigri toujours avec les aboiements arbitraires et toujours avec incapacité faire la justification.Vos fanatiques commentaires sont photographies votre très grande incompetence les domaines l'agriculture.

C'est intéressante vidéo.
http://gmopundit.blogspot.fr/2016/12/precision-agriculture-visualizing.html?view=flipcard

Terry Daynard canadien agriculteur explique pourquoi les raisons choisir GMP ou pas choisir.
https://www.geneticliteracyproject.org/2016/12/12/farmer-choose-grow-genetically-engineered-crops/
Ne pas oublier lecture très bons blogs français Seppi et monsieur Kuntz.

Cordialement

Zea

deux info interressantee
- Au Kenya les étudiants veulent bloquer universités pour demander la suppression du moratoire sur OGM
http://www.nation.co.ke/news/University-students-threaten-to-strike-over-GMO-ban/1056-3486400-sdyfw1/
- en Inde un état veut interdire la commercalisation de cotonnier ogm par monsanto et veut les remplacer par des cotonnier ogm venu par des organismes public
http://timesofindia.indiatimes.com/city/mumbai/monsanto-kicked-out-for-giving-farmers-raw-deal/articleshow/55991161.cms?from=mdr

Grand moment de preuve de l'imbuvable intox mensongére de troll !!!

Pour celles et ceux que cela intéresse voici donc un moment plein de vérités :

http://www.dailymotion.com/video/x8re4z_andre-pochon-l-agriculture-durable_webcam

Que les clones de l'ensemble de trolls ouvrent bien grand leurs oreilles et positionnent toutes leurs neurones sur pleins régimes.

Pour une agriculture durable les prescripteurs de POISONS grands marchants de mort n'ont plus leur place dans l'avenir de l'agriculture.

Donnez votre avis

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par :
- le blocage du posteur
- l'effacement des commentaires incriminés

Voir nos conditions d'utilisation

Tous les champs sont obligatoires.

Votre nom sera affiché sur le site, visible de tous et donc indexable par les sites de recherche type Google. Veuillez utiliser un pseudonyme si vous ne voulez pas que votre identité soit visible et se retrouve sur d'autres sites.
Elle ne sert qu'à des fins d'administration et ne sera pas publiée sur le site.
Pour lutter contre le spam publicitaire, de nombreux mots sont interdits dans les commentaires. Si ces mots sont présents, votre commentaire sera automatiquement rejeté ou mis en fil d'attente de modération.
De plus, nous n'acceptons que 3 adresses web (URL) au maximum dans les commentaires.

Si votre commentaire est bloqué, il n'apparaîtra pas.
Merci de patienter pour que celui-ci soit mis en ligne.
Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.