Agriculture - OGM | le 6 février 2012

Le retour de la menace OGM

Le temps des semailles approche, et toujours rien de concret de la part du gouvernement concernant le renouvellement de l’interdiction du maïs OGM Mon 810…

Vers une clause de sauvegarde bien tardive et fragile
En novembre dernier, suite logique d’une décision rendue par la Cour européenne de Justice, le Conseil d’État français a annulé le moratoire sur la culture du Mon 810 activé en février 2008. Depuis près de trois mois, il est donc permis de semer ce maïs transgénique dans les champs français.

Et la menace est bien réelle, le mois de mars ouvrant la saison des semailles de maïs. Sans nouvelle interdiction, la poignée d’agriculteurs militants pro-OGM soutenus par l’Association générale des producteurs de maïs (AGPM) a déjà annoncé la couleur : ils comptent semer dès que possible du Mon 810 et mettre ainsi la France devant une situation de fait accompli en imposant une contamination de l’environnement. Claude Ménara, qui fait office de porte-parole, l’a proclamé dans les médias : « Nous n’allons pas rester les bras croisés et nous sèmerons des OGM ».

Depuis près de trois mois, le gouvernement affirme qu’il décrètera une nouvelle clause de sauvegarde fin février. Pour quelle raison attendre ainsi la dernière minute ? La ministre de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet l’avoue tout net : tout simplement pour que « la Commission européenne n’ait pas le temps de la remettre en cause », reconnaissant d’emblée la fragilité de l’interdiction qu’elle compte prendre et qui pourrait bien être levée par les autorités européennes avant la fin de la saison des semailles de maïs…

Alors que la menace d’un retour des OGM dans nos champs se précise, l’inaction du gouvernement en la matière est incompréhensible. Depuis février 2008, pourquoi n’a-t-il pas commandité des recherches scientifiques qui auraient pu venir confirmer les doutes sur l’innocuité des OGM et ainsi fonder solidement la clause de sauvegarde française ? Pourquoi n’a-t-il pas étudié d’autres leviers juridiques susceptibles d’empêcher la culture de maïs transgénique en France ? Autant de questions sans réponse, qui laissent penser que le gouvernement pourrait en réalité préparer discrètement le retour des OGM dans nos champs, et serait surtout soucieux d’empêcher la culture du maïs Mon 810 jusqu’aux échéances électorales, et non de façon définitive…

La contamination bientôt légalisée ?
Autre élément venant accréditer un tel soupçon : le projet d’arrêté notifié par le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire à la Commission européenne fin janvier, qui vise à définir les conditions de la coexistence entre cultures OGM et cultures conventionnelles.

Dans ce texte, Bruno Le Maire propose les règles de coexistence les plus laxistes d’Europe, prévoyant par exemple une distance de 50 m seulement ou une bordure de 9 m entre des parcelles OGM et des cultures conventionnelles. Dans ce texte, pas une ligne concernant la protection spécifique de l’apiculture, pas une seule mention de l’agriculture biologique (en savoir plus : http://www.infogm.org/spip.php?article5009).

Le gouvernement semble oublier l’essentiel : les Français ne veulent pas des OGM ! Greenpeace demande le retrait immédiat du texte de Bruno Le Maire. C’est bien le « sans OGM » qu’une réglementation sur la coexistence doit garantir et protéger !

173 avis pour “Le retour de la menace OGM”

  1. aatea dit :

    La ministre de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet l’avoue tout net : tout simplement pour que « la Commission européenne n’ait pas le temps de la remettre en cause », reconnaissant d’emblée la fragilité de l’interdiction qu’elle compte prendre et qui pourrait bien être levée par les autorités européennes avant la fin de la saison des semailles de maïs…

    => et oui, depuis l’apparition des plantes gm, il n’y a jamais, jamais eu la moindre étude un peu sérieuse pouvant justifier l’interdiction de la culture de plante gm ….

    il y a maintenant des justifications de plus en plus nombreuses pour la culture de certaines plantes gm.
    http://www.internutrition.ch/in-news/point/index_f.html

    Huile de soja plus saine : Offre croissante de plantes OGM utiles pour les consommateurs

    Par rapport à l’huile de soja conventionnelle, « Vistive Gold » contient 60% de moins d’acides gras saturés mauvais pour la santé
    Une mise sur le marché à grande échelle est prévue pour 2013/14.

  2. Wackes Seppi dit :

    « La ministre de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet l’avoue tout net : tout simplement pour que “la Commission européenne n’ait pas le temps de la remettre en cause”, reconnaissant d’emblée la fragilité de l’interdiction qu’elle compte prendre et qui pourrait bien être levée par les autorités européennes avant la fin de la saison des semailles de maïs… »

    Ça, ce n’est qu’un écran de fumée, un de plus : les parties intéressées ne manqueront pas de saisir le Conseil d’État en référé.

    Mais, avec un peu de « chance », sa décision interviendra suffisamment tard pour que les producteurs intéressés par la protection biologique contre la pyrale que confère le caractère Bt soient forcés d’y renoncer. Mme Kosciusko-Morizet reconnaît donc d’emblée qu’elle se livre à une manoeuvre, en droit un abus de pouvoir et un détournement de procédure.

    Et, en attendant, l’annonce de Mme Kosciusko-Morizet fonctionne, vis-à-vis des agriculteurs, comme un chantage.

    « Depuis février 2008, pourquoi n’a-t-il [le gouvernement] pas commandité des recherches scientifiques qui auraient pu venir confirmer les doutes sur l’innocuité des OGM et ainsi fonder solidement la clause de sauvegarde française ? »

    Parce que ces recherches auraient été infructueuses. Ce n’est pas une preuve absolue, mais le caractère Bt, dans le maïs ou d’autres espèces cultivées, est maintenant utilisé sur des dizaines de milliers d’hectares dans le monde (et en Europe).

    « Pourquoi n’a-t-il pas étudié d’autres leviers juridiques susceptibles d’empêcher la culture de maïs transgénique en France ? »

    Lesquels ?

    « Autant de questions sans réponse, qui laissent penser que le gouvernement pourrait en réalité préparer discrètement le retour des OGM dans nos champs, et serait surtout soucieux d’empêcher la culture du maïs Mon 810 jusqu’aux échéances électorales, et non de façon définitive… »

    Tout à fait d’accord avec la deuxième proposition. Ça fait un bail que l’horizon gouvernemental est limité à l’échéance électorale. Quant à la première, on peut en douter.

    « Dans ce texte, Bruno Le Maire propose les règles de coexistence les plus laxistes d’Europe… »

    C’est faux ! C’est 25 m aux Pays-Bas pour le maïs.

  3. Cyril dit :

    Nous, le peuple ne voulons pas d’OGM
    Nous, le peuple n’avons pas besoin d’OGM
    Le peuple est souverain et ce n’est pas quelques personnes cupides, égoïstes, oligarques et démons du diable qui vont en décider autrement.

    Maïsiculteurs et Semenciers proOGM, nous vous surveillons.
    Nous ne laisserons pas UN SEUL OGM passé.
    Aucune loi à votre solde obtenue par la corruption de vos lobbies ne nous arrêtera, aucune peine de prison de nous arrêtera.
    Peuple rejoint dans les champs les anonymes engagés contre Goliath !
    Sur le terrain aussi , Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Redoutez-nous.

  4. poltox dit :

    n’est-ce pas ce qui fait la différence entre les hommes politiques (voire hommes d’Etat) et petits politiciens à courte vue? De plus ils n’ont aucune culture (ou formation) scientifique, ce qui les expose aux lobbies mercantiles. Rien de bien nouveau ni réjouissant hélas…

  5. John Doe dit :

    Êtes-vous au courant de ceci ? “OGM : Wikileaks révèle les détails d’une offensive US visant l’Europe” http://contreinfo.info/article.php3?id_article=3160
    Impossible de savoir si cette info est véridique évidemment, mais ça me semble très possible… Ça montre bien que la volonté du peuple passe toujours au second plan !

  6. aatea dit :

    poltox dit : Lundi 6 février 2012 à 18:05
    n’est-ce pas ce qui fait la différence entre les hommes politiques (voire hommes d’Etat) et petits politiciens à courte vue? De plus ils n’ont aucune culture (ou formation) scientifique, ce qui les expose aux lobbies mercantiles. Rien de bien nouveau ni réjouissant hélas…

    => ils se soumettent aux marchands de peurs en esperant avoir leurs voies pour les prochaines élections?

    oui, je suis d’accord, ils n’ont jamais trouvé le moindre arguments scientifique mais comme ce sont des petits politiciens à courte vue (comme vous le souligner), ils vont probablement continuer à mentir aux peuple français.

    il n’y a jamais eu la moindre preuve de la nocivité des plantes gm

    il me semble qu’il y a eu la preuve de la nocivité des plantes bio cette été (environ 50 morts).

  7. Cyril dit :

    Cet été ce ne sont pas les plantes bio qui ont tué mais bien les résultat de l’agro industrie car la bactérie est bien issu de l’élevage industriel à l’origine !
    Il faut arrêter de détourner les infos et de mentir, on voit comme toujours que la manipulation des pro ogm ne cesse pas !
    Mentir, détourner, faire peur, contester tout, manger les petits, devenir le plus gros et le pire, ne laisser aucune place aux autres tels sont les devises des multinationales des biotechnologies ! S’approprier le vivant pour faire du pognon quelque soient les conséquences , après moi le déluge !

  8. GFP dit :

    “a ministre de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet l’avoue tout net : tout simplement pour que « la Commission européenne n’ait pas le temps de la remettre en cause », reconnaissant d’emblée la fragilité de l’interdiction qu’elle compte prendre et qui pourrait bien être levée par les autorités européennes avant la fin de la saison des semailles de maïs…”
    => Enfin un peu de lucidité chez Greenpeace! Effectivement, la future “clause de sauvegarde” sera tout aussi vide que la précédente, et pour cause, il n’y a pas le moindre élément permettant de montrer un risque sanitaire ou environnemental à la culture de ce maïs. En fait c’est même le contraire.

    “Depuis février 2008, pourquoi n’a-t-il pas commandité des recherches scientifiques qui auraient pu venir confirmer les doutes sur l’innocuité des OGM et ainsi fonder solidement la clause de sauvegarde française ?”
    => J’admire la vision greenpeacienne de ce qu’est une démarche scientifique. Greenpeace fait des recherches pour “confirmer des doutes”… cela laisse rêveur… En science on teste des hypothèses, on ne fait pas un travail en connaissant d’avance la conclusion, sauf si on est un “scientifique militant”. Ensuite, pourquoi ne pas faire d’études sur le MON810 ? Parce que les études sur ce maïs il en existe déjà des dizaines et qu’en faire d’autres serait foutre de l’argent (du contribuable) par les fenêtres. Toutes les études arrivent aux mêmes conclusions, à savoir que ce maïs ne pose pas le moindre problème sanitaire et environnemental. Notre voisin d’outre-Rhin a dépensé 100 millions d’euros dans plus de 300 projets dont 120 sur l’évaluation des risques des PGM. Greenpeace n’a pas suivi l’actualité ? Voilà une bonne occasion de se rattraper.
    “Scientists presented a clear conclusion during International Green Week in Berlin: genetically modified Bt maize is as safe as conventional maize. In fact, they say it is better for protecting species diversity in fields and that cultivation of Bt maize could help prevent soil erosion and conserve soil fertility.”
    http://www.gmo-safety.eu/news/1388.igw-genetically-modified-biosafety-research.html
    Mince alors… non seulement ils n’ont pas réussi à mettre en évidence d’effets néfastes mais ils ont même trouvé des avantages à la culture de cet OGM. C’est pas bien, il faut les envoyer au bûcher.

    “Pourquoi n’a-t-il pas étudié d’autres leviers juridiques susceptibles d’empêcher la culture de maïs transgénique en France ?”
    => L’empêcher pour quoi ? Pour satisfaire l’électorat bobo ? Parler de “menace”, c’est bien joli, mais laquelle ? Plus de 15 ans de culture et toujours pas la moindre problème ! Vous en connaissez beaucoup des technologies qui peuvent se targuer du même bilan ?

    “Autant de questions sans réponse, qui laissent penser que le gouvernement pourrait en réalité préparer discrètement le retour des OGM dans nos champs, et serait surtout soucieux d’empêcher la culture du maïs Mon 810 jusqu’aux échéances électorales, et non de façon définitive… ”
    => En voilà une position bien dogmatique… Et pourquoi faudrait-il “empêcher” la culture de TOUTES les PGM à priori ? Doit-on refuser la culture de plantes assimilant mieux l’azote ? Capables de résister au stress hydrique ? De résister à des maladies ? Des ravageurs ? … sous prétexte que ces caractères ont été obtenus par transgénèse ?

    “Le gouvernement semble oublier l’essentiel : les Français ne veulent pas des OGM ! ”
    => Ben non, pas “les” mais “des” Français ne veulent pas d’OGM. D’autres en veulent. Ne peut-on pas trouver un compromis pour faire cohabiter tout le monde ? Greenpeace est non seulement dogmatique dans son refus d’une technologie mais aussi totalitaire dans sa façon d’imposer son refus idéologique à l’ensemble de la population.

    “C’est bien le « sans OGM » qu’une réglementation sur la coexistence doit garantir et protéger !”
    => Greenpeace a gardé le plus drôle pour la fin. Le mot “coexistence” implique de facto la possibilité de coexister. Donc si greenpeace veut d’une façon ou d’une autre (surtout d’une façon mensongère) favoriser son “sans-OGM” il faut qu’il y ait du “avec OGM”. Le consommateur décidera au final ce qu’il veut mettre dans son assiette.

  9. Wackes Seppi dit :

    M./Mme Poltox a écrit (lundi 6 février 2012 à 18:05)

    « n’est-ce pas ce qui fait la différence entre les hommes politiques (voire hommes d’Etat) et petits politiciens à courte vue? De plus ils n’ont aucune culture (ou formation) scientifique, ce qui les expose aux lobbies mercantiles. Rien de bien nouveau ni réjouissant hélas… »

    « Ils » se réfère évidemment à l’équipe en place. Au sein de celle-ci, il y en a effectivement beaucoup qui n’ont pas de culture scientifique, et quelques-uns qui n’ont pas de culture du tout… Mais c’est un autre débat.

    Mme Kosciusko-Morizet est polytechnicienne et a fait l’ENGREF. Elle a tout le bagage nécessaire pour comprendre l’ineptie à laquelle elle se livre. Et, de toute façon, elle et ses collègues ont des conseillers.

    Culture scientifique ou pas, chaque membre du gouvernement ou presque est exposé « aux lobbies mercantiles »… et aux autres aussi, parmi lesquelles des associations qui fonctionnent comme des groupes de pressions. Tenez… FNE qui fait plancher les candidats.

    Il se trouve que Mme Kosciusko-Morizet a reçu bon nombre de ces associations qui s’opposent aux OGM, et au MON810 en particulier, mais a refusé d’entendre les Jeunes Agriculteurs. Cela en dit long sur son aveuglement et son absence de sens politique dans cette affaire.
    .
    .
    M./Mme John Doe a écrit (lundi 6 février 2012 à 18:26) :

    « Êtes-vous au courant de ceci ?… »

    Regardez bien l’article : c’est une réédition d’un article de l’année dernière… Quand on n’a pas grand chose à se mettre sous la dent, pour maintenir ses ouailles en haleine, on propose du réchauffé.

    De plus, cela relève de la conspirationite. Les auteurs ont fait semblant de ne pas savoir à quoi servent les ambassades et le personnel diplomatique.
    .
    .
    M./Mme Aatea a écrit (lundi 6 février 2012 à 18:46) :

    « ils se soumettent aux marchands de peurs en esperant avoir leurs voies pour les prochaines élections? »

    Les voies du Seigneur sont impénétrables… Les voix des électeurs sont hautement désirables.
    .
    .
    M. Cyril a écrit (lundi 6 février 2012 à 19:44) :

    « Cet été ce ne sont pas les plantes bio qui ont tué mais bien les résultat de l’agro industrie car la bactérie est bien issu de l’élevage industriel à l’origine ! »

    Réfléchissez ! Les graines à l’origine des graines germées venaient d’Égypte. Vous avez vu de l’élevage industriel en Égypte ?

    Pour autant que je sache, la souche en cause n’a jamais été trouvée sur des animaux.
    .
    .
    M./Mme GFP a écrit (lundi 6 février 2012 à 20:51) :

    « …il n’y a pas le moindre élément permettant de montrer un risque sanitaire ou environnemental à la culture de ce maïs… »

    Le gouvernement français serait bien en peine d’invoquer un risque sanitaire… puisque les maïs MON810 sont autorisés à l’importation et à l’utilisation.

    « J’admire la vision greenpeacienne de ce qu’est une démarche scientifique. Greenpeace fait des recherches pour “confirmer des doutes”… cela laisse rêveur… »

    Effectivement. Et cela me rappelle que Greenpeace a aussi commandité des « études », notamment d’une certain Gilles-Éric Séralini. Mais, peut-être, s’agissant de questions environnementales, il était plus difficile de trouver un prestataire de services.

  10. aatea dit :

    http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2012/02/ogm-r%C3%A9v%C3%A9lation-sur-le-clash-au-haut-comit%C3%A9-pour-les-biotechnologies.html#tp

    extrait
    L’explication donnée ci-dessous par Jeanne Grosclaude, représentante de la CFDT dans ce comité pointe finalement plus la manière dont ses débats ont été conduits et l’incapacité à formuler de manière claire les désaccords qui s’y sont exprimés en identifiant les porteurs de ces opinions.
    ———————————————————
    A mots pas très couverts, elle accuse le pouvoir politique d’avoir piloté les débats afin de les faire coller à une décision pré-existante.
    ———————————————————

    ou l’explication des manipulations de notre cher gouvernement

    Depuis l’apparition des plantes gm, il n’y a jamais, jamais eu la moindre étude un peu sérieuse pouvant justifier l’interdiction de la culture de plante gm ….

  11. aatea dit :

    Wackes Seppi dit : Lundi 6 février 2012 à 21:58

    Les voies du Seigneur sont impénétrables… Les voix des électeurs sont hautement désirables.

    => c’est vrai et notre gouvernement préfére les voix aux voies du Seigneur

  12. raloul dit :

    Bonjour!

    Je constate que les sujets d’actualités ogm de Greenpeace rassemble à nouveau les disciples de la secte pro-ogm, tous prompts à beugler leur même “vérité” injustement mésestimée…

    Alors, tout d’abord il me semble utile de préciser que Monsanto n’a pas l’air très motivé à vendre ses monts et merveilles en France:
    http://www.reuters.com/article/2012/01/24/us-gmo-france-monsanto-idUSTRE80N1NI20120124

    Ensuite, pour ce qui est des “doutes” fondés scientifiquement quant à l’innocuité du mon810, voici quelques articles qui peuvent donner à réfléchir:
    …gmwatch.org/latest-listing/1-news-items/13513-how-much-insecticide-do-bt-plants-produce
    …gmwatch.org/latest-listing/1-news-items/13600-gm-maizes-threaten-eu-water

    Une étude qui avait fait l’actualité sur le site de Greenpeace il n’y a pas si longtemps:
    …gmwatch.org/latest-listing/1-news-items/13047-bt-toxin-found-in-blood-of-pregnant-women-and-fetuses
    Pour les “aveuglés volontaires” pro-ogm qui préfèreraient se fier à l’avis de “scientifiques militants” pro-ogm comme M. Kuntz:
    …gmwatch.org/latest-listing/1-news-items/13450-scientists-rebut-of-critique-of-bt-toxin-in-human-blood-supply
    Bien sûr, une ribambelle d’autres experts remettent en cause et dénigrent vigoureusement toute recherche, même publiée, qui irait à l’encontre de leurs dogmes.
    Enfin, un petit regard sur la rigueur toute scientifiquement sélective de certains scientifiques concernant les ogm:
    …gmwatch.org/latest-listing/1-news-items/13645-questions-over-reporting-of-gm-feed-studies

    Voilà pour les questions scientifiques (ce site regorge par ailleurs d’autres articles intéressants); pour ce qui est des politiques, j’ai l’impression que ceux-ci sont contraints à des contorsions à la limite de l’honnêteté intellectuelle; au final, ils se voient imposer des produits aux conséquences incertaines, quel que soit l’avis de la population qu’ils sont censés représenter. Etrange fonctionnement des “démocraties” (pour rappel: régimes politiques dans lesquels le peuple est souverain) modernes.
    Les ogm sont devenus un sujet politique, car l’impact philosophique et éthique d’une telle technologie dépasse largement le cadre des questions de routine qui ont trait à l’agriculture et à l’alimentation. Nous ne sommes pas sortis de l’auberge, l’erreur serait de croire que le dévelloppement des ogm est inéluctable, qu’il est une fatalité.
    Non, ce doit être le fruit d’une vraie décision politique, pour autant que des personnages politiques dignes de ce nom existent encore…

  13. francois dit :

    “Alors que la menace d’un retour des OGM dans nos champs se précise, l’inaction du gouvernement en la matière est incompréhensible.”
    Mais alors j espere bien (je veux, mon neveu !) que Greenpeace ne restera pas dans l inaction. Il faut re-activer les “detectives des champs”, il faut renouer viiiiite les contacts avec ceux du terrain (Faucheurs, Conf, collectifs anti-OGM, …), il faut repartir ouvrir les yeux dans les campagnes, effectuer des tests pour savoir si telle ou telle parcelle est du mais MON-810.
    Tout cela discretement mais efficacement, et maintenant !
    Ensuite, quand les champs OGM auront ete trouves, il faudra reflechir a quoi faire et comment faire: seul ou avec d autres assoc, de jour bien visible ou autrement, avec ou sans la presse, etc, etc …
    Pour reprendre la phrase citee: “l’inaction … en la matiere serait incomprehensible.”

  14. aatea dit :

    citation
    La ministre de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet l’avoue tout net : tout simplement pour que « la Commission européenne n’ait pas le temps de la remettre en cause », reconnaissant d’emblée la fragilité de l’interdiction qu’elle compte prendre et qui pourrait bien être levée par les autorités européennes avant la fin de la saison des semailles de maïs…

    => et oui, depuis l’apparition des plantes gm, il n’y a jamais, jamais eu la moindre étude un peu sérieuse pouvant justifier l’interdiction de la culture de plante gm ….

    et aussi 8% d’augmentation des cultures des plantes gm en 2011 …

  15. aatea dit :

    —————————————————————————-
    KENYA : TESTS de MAÏS GM PLUS TOLERANTS à la SECHERESSE (projet WEMA)
    —————————————————————————-
    http://www.new-ag.info/en/news/newsitem.php?a=2441

  16. aatea dit :

    —————————————————————————-
    AUSTRALIE : ESSAIS d’ORGE GM PLUS TOLERANTS à la SALINITE
    —————————————————————————-
    http://sl.farmonline.com.au/news/nationalrural/grains-and-cropping/barley/gm-barley-trial-success/2430826.aspx

  17. GFP dit :

    @ raloul,
    “Alors, tout d’abord il me semble utile de préciser que Monsanto n’a pas l’air très motivé à vendre ses monts et merveilles en France:”
    => Si Monsanto ne veut pas vendre de MON810 d’autres semenciers s’en chargeront.

    “Ensuite, pour ce qui est des “doutes” fondés scientifiquement quant à l’innocuité du mon810, voici quelques articles qui peuvent donner à réfléchir:
    …gmwatch.org/latest-listing/1-news-items/13513-how-much-insecticide-do-bt-plants-produce”
    => Des labos financés par des organisation anti-OGM et utilisant des protocoles de quantifications différents dans chaque labo n’arrivent pas aux même résultats… Quel surprise ! Le contraire aurait ét étonnant ! lol… Vous y voyez un problème vis-à-vis de l’innocuité du MON810? Ben non, pas de chance pour vous, quelque soit la dose que ce maïs contient il ne présente pas de différence au niveau de son innocuité.

    “gmwatch.org/latest-listing/1-news-items/13600-gm-maizes-threaten-eu-water”
    => Mince… ne me dites pas que vous pensez que le MON810 résiste au glyphosate !

    “Pour les “aveuglés volontaires” pro-ogm qui préfèreraient se fier à l’avis de “scientifiques militants” pro-ogm comme M. Kuntz:
    …gmwatch.org/latest-listing/1-news-items/13450-scientists-rebut-of-critique-of-bt-toxin-in-human-blood-supply”
    => Merci pour ce morceaux d’antholgie, j’ai bien rigolé. Malheureusement pour vous je n’ai pas lu dans les lignes de “SC” la moindre critique des arguments de MK. Par exemple, …
    “Therefore, it is very feasible that these molecules are able to bind to the gut wall, and then to serum proteins, and [that they] bioaccumulate there, since they are pretty resistant to degradation in vivo.”
    => Le problème pour “SC” c’est qu’aucune donnée ne vient étayer ses affirmations. Rien ne permet de dire que la toxine Cry1Ab s’attache aux cellules intestinales ni qu’elles s’accumuleraient. Au contraire, les expériences dans l’animal montrent le contraire. Demandez à MMR, elle doit le savoir maintenant.

    “In their paper the authors give a calibration curve from 0.1-10 ng/ml. Let’s give them the benefit of the doubt that they actually did it. Therefore, the values between NOT DETECTABLE to 1.5 ng/ml (MEAN : 0.19±0.30 ng/ml, a calculated value) and from NOT DETECTABLE to 0.14 ng/ml (MEAN: 0.04±0.04ng/ml, a calculated value) shoud be easily readable from the calibration curve with reasonable safety.”
    => Ha ? Et en quoi ce goulbi-boulga devrait rendre le kit d’Agdia adapté aux échantillons utilisés ? Rien. Nulle part on ne peut apprécier la valeur de la gamme étalon car elle n’est pas présentée dans la papier de Aris et al. Et pour cause, on pourrait se rendre compte qu’elle n’a aucune valeur. Par ailleurs des valeurs qui tombent aux limites d’une gamme étalon n’ont aucun valeur. Toute l’étape de validation de la méthode de quantification est absente de ce papier. Cela ne vous surprend pas ? Visiblement “SC” n’a jamais fait le moindre dosage de protéines de sa vie mais cela arrange raloul car ce qu’il écrit est ce qu’il veut entendre, même si ça n’a aucun sens.

    “FALSE POSITIVES DO NOT COME BY IN 69-93% FREQUENCY!”
    => “SC” s’imagine qu’en écrivant en majuscule ses propos auront plus de poids. Ben non. On peut tout à fait avoir un tel pourcentage de faux-positifs si la méthode de quantification est biaisée dès le départ. Aris et al. viennent de lui montrer que c’est le cas.

    “The criticism of asking for proper review process according to the standards of a scientific journal is quite surprising, since this paper had gone through peer review and was published in a scientific journal, after answering editorial questions, as it is indicated by the dates: “received 29 June 2010, received in revised form26 January 2011, Accepted 13 February 2011.”"
    => Et alors ? Le fait qu’un papier ait été reviewé n’apporte pas de garantie de qualité. “SC” par son blabla fait abstraction à la critique de MK et évite ainsi de répondre. Bref, au final cette pseudo critique est tout ce qu’il y a de plus vide, mais elle a au moins le mérite d’être rigolote.

    “Bien sûr, une ribambelle d’autres experts remettent en cause et dénigrent vigoureusement toute recherche, même publiée, qui irait à l’encontre de leurs dogmes.”
    => Il ne s’agit pas de dogme mais de science ou de démarche scientifique. Si une étude est douteuse je ne vois pas de problème à émettre des critiques. Que les anti-OGM émettent des critiques sur les quelques centaines de travaux qui montrent que les OGM actuellement sur le marché ne présentent pas plus de risques que les lignées isogéniques dont ils sont issus et on en reparlera.

    “pour ce qui est des politiques, j’ai l’impression que ceux-ci sont contraints à des contorsions à la limite de l’honnêteté intellectuelle; au final, ils se voient imposer des produits aux conséquences incertaines, quel que soit l’avis de la population qu’ils sont censés représenter.”
    => Vous avez au moins raison sur un point, c’est sur les limites de l’honnêteté intellectuelle de nos politiques. Pour le reste vous n’avez pas l’air de saisir que la situation actuelle est au refus des OGM par les même politiques, et non l’inverse, refus qui va à l’encontre des avis des commissions d’experts qu’ils ont eux-même créées et des instances judiciaires, le Conseil d’État en l’occurrence, chargées de faire respecter le droit. Quant à la population, je vous rappelle que nous sommes censés être dans une démocratie représentative et non participative. Et fort heureusement car le public n’est pas toujours à même d’avoir les connaissances nécessaires pour prendre des décisions avec un avis éclairé. Aujourd’hui nos politiques s’assoient sur l’avis de leurs experts mais aussi sur le droit pour se laisser aller au populisme. Nous sommes mal barrés.

    “Les ogm sont devenus un sujet politique, car l’impact philosophique et éthique d’une telle technologie dépasse largement le cadre des questions de routine qui ont trait à l’agriculture et à l’alimentation. Nous ne sommes pas sortis de l’auberge, l’erreur serait de croire que le dévelloppement des ogm est inéluctable, qu’il est une fatalité.
    Non, ce doit être le fruit d’une vraie décision politique, pour autant que des personnages politiques dignes de ce nom existent encore…”
    => Des politiques dignes de ce nom reconnaitraient que l’on ne peut toujours pas attribuer le moindre problème sanitaire ou environnemental aux PGM actuellement sur le marché et que ce doit être à ce marché de décider de ce que les consommateurs veulent mettre dans leurs assiette. Au lieu de ça on a des politiques qui n’ont aucun courage et se plient à des considérations électorales et populistes.

    @ françois,
    “Il faut re-activer les “detectives des champs””
    => Vous voulez dire les “milices volontaires pour la sécurité verdâtre” ?
    http://blog-s.greenpeace.fr/uploads/2010/07/GP02557-e1280498493484.jpg
    Ils ont déjà l’uniforme et le masque. Ces groupuscules me rappellent les milices d’un autre temps qui chassaient ceux qui n’avaient pas les “bons gènes”. L’Histoire n’est qu’un éternel recommencement.

  18. aatea dit :

    bonne nouvelle pour vous, la recherche européenne se délocalise
    ———————————————————————-
    DESENGAGEMENT PARTIEL du MARCHE EUROPEEN
    de DEUX INDUSTRIELS MAJEURS des BIOTECHS VERTES
    ————————————————————————-
    BASF annonce ne plus développer de PGM spécifiquement pour l’Europe et délocalise une partie de ses implantations aux Etats-Unis. Monsanto annonce ne pas vouloir vendre de semences MON810 en France en 2012 (malgré l’annulation récente de l’interdiction du gouvernement)

    => dans combien d’annès nos pays vont importer les semences gm?
    semences que nos instituts publics auraient pu produire, mais comme vous ne voulez pas de gènes “impures” …

  19. ari dit :

    Alors que GFP et consort font leur boulot de propagande négationniste, la réalité montre que depuis les années 90, la production mondiale n’a pas dépassé les 10%. Étonnant pour une technologie si propre, si prometteuse et dont l’innocuité ne semble faire aucun doute chez ses partisans…
    Ces chiffres sont, corollairement à ceux du nucléaire, révélateurs des doutes, des échecs, des risques et du manque de bénéfices rapportés aux coûts.
    Connaissant l’impossibilité d’éviter une contamination de l’environnement, la question même du brevet devient caduque. C’est ce que l’on appelle se tirer une balle dans le pieds.
    Les risques encourus pour l’environnement et la santé sont eux inconnus, ça ne signifie pas qu’ils soient nuls.
    Pour ma part, je n’ai pas émis le souhait d’être un sujet d’expérimentation biotechnologique et je souhaite que l’on respecte mon choix.
    Non aux OGM!

  20. ari dit :

    Par ailleurs, de nombreux pays d’Afrique (parmi les exceptions figurent l’Afrique du Sud, l’Égypte et le Burkina Faso, pays producteurs d’OGM130) ont eux-mêmes vivement dénoncé dans un communiqué en juin 1998 l’utilisation qui était faite, par la firme Monsanto, de leur image et de la pauvreté afin de contribuer à promouvoir les OGM dans les pays industrialisés. Ils dénonçaient alors notamment que « les images de pauvreté et de faim dans nos pays soient utilisés par des multinationales afin de promouvoir une technologie qui n’est ni saine, ni respectueuse de l’environnement et ne nous bénéficie en rien ». Ces groupes industriels soumis à la pression des marchés seraient suspectés de faire passer la rentabilité économique avant l’intérêt des populations.
    ->Ahahah, Les ogms vont sauver le monde. En 2010, le nombre de victimes de la famine a atteins 1 milliard, soit 1 personne sur 7! Alors que les partisans des ogms attendent toujours les preuves du risque environnemental et sanitaire (qu’on leur a mis sous le nez), nous attendons toujours les preuves des promesses qui entourent les ogms.

    En 2012, les apiculteurs français utilisent quant à eux l’argument économique pour s’opposer aux OGMs : ils protestent contre la contamination du miel, qui déboucherait sur un classement d’« impropre à la consommation » par la législation européenne. Ils obtiennent en janvier 2012 la prolongation de l’interdiction de la culture du maïs MON810 de Monsanto.
    ->Et ces gens sont assez stupides pour croire qu’ils pourront dominer le monde en privatisant le vivant par la tricherie de la modification génétique. La menace que font peser les ogms sur l’environnement et la santé devrait nous inviter à les considérer comme une arme biologique (faut-il rappeler que Monsanto & Co sont avant tout des chimistes qui ont mis leur compétences au service de la mort pendant la dernière grande guerre). Au même titre que le boucher qui se reconverti dans la chirurgie plastique (prothèses mammaires) ne donne qu’une boucherie, le macabre chimiste qui se reconverti en semencier ne fait que semer la mort.
    Près de 90% des ogms cultivés soit produisent eux-mêmes leur pesticide en continu (tuant tout auxiliaire des cultures au passage, y compris les pollinisateurs), soit y sont résistant (+herbicide). La désertification, résultat de la mort des sols ne cesse de croitre et les ogms y apportent leur funeste contribution. Or, appauvrir les sols conduit à des famines et affamer un peuple est un crime de guerre.
    Les firmes de biotech finiront par anéantir la majorité du vivant sur terre si nous les laissons faire.
    Non aux OGM!

  21. aatea dit :

    ari dit : Mercredi 8 février 2012 à 9:43
    Alors que GFP et consort font leur boulot de propagande négationniste,…

    => vous utilisez l’argumentaire des antis, l’insulte et la diffamation …
    comme vous n’avez aucun arguement crédible pour jusitfier cette interdiction, enfin vous êtes comme notre cher gouvernement

    depuis l’apparition des plantes gm, il n’y a jamais, jamais eu la moindre étude un peu sérieuse pouvant justifier l’interdiction de la culture de plante gm ….

  22. aatea dit :

    ari dit : Mercredi 8 février 2012 à 10:09
    Par ailleurs, de nombreux pays d’Afrique (parmi les exceptions figurent l’Afrique du Sud, l’Égypte et le Burkina Faso, pays producteurs d’OGM130) ont eux-mêmes vivement dénoncé dans un communiqué en juin 1998 l’utilisation qui était faite, par la firme Monsanto, de leur image et de la pauvreté afin de contribuer à promouvoir les OGM dans les pays industrialisés.

    => en 1998 !!!!
    depuis, il a le Kenya
    http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2594p094.xml0/afrique-burkina-soudan-tchadentree-progressive-des-ogm-en-afrique.html

    Adapter la législation

    L’Afrique du Sud est le pays le plus mature sur le continent. Il a commencé la production d’OGM en 1997, pour une superficie cultivée estimée à 2,1 millions d’hectares en 2009. L’Égypte, qui produit du maïs sur 100 ha, et le Burkina sont les deux seuls autres pays en phase d’exploitation. Mais d’autres s’ouvrent. Les législations du Zimbabwe, du Kenya et de Maurice permettent l’introduction de cette culture. Douze autres pays pourraient également entamer des essais sur les cultures transgéniques : Soudan, Madagascar, Ghana, Togo, Nigeria, Mozambique, Zambie, Malawi, Ouganda, Tanzanie, Namibie et Côte d’Ivoire.

  23. aatea dit :

    ari dit : Mercredi 8 février 2012 à 9:43
    ….
    , la question même du brevet devient caduque. C’est ce que l’on appelle se tirer une balle dans le pieds.

    => vous n’imaginez pas comme vous avez raison, (pour une fois), les premiers brevets sur les plantes gm sont dans le domaine public …

    vos marchands de peurs ne vous en ont pas parlé?

  24. Faust dit :

    aatea, Wackes Seppi, GFP… Vous venez prendre votre dose ?! Ca faisait longtemps, ça n’a pas été trop dur ? Pas trop en manque ?

  25. aatea dit :

    certaines firmes n’ont pas peur des vandales?
    http://www.boursier.com/actions/actualites/news/vilmorin-reprendra-ses-essais-de-recherche-ogm-en-europe-au-printemps-2013-469836.html?sitemap

    Concrètement, “à compter de 2013, nous envisageons de reprendre des essais de recherche en Europe, sans forcément exclure la France. (…) Nous avons la conviction au niveau de Vilmorin de l’utilité de ces technologies pour l’agriculture européenne.

  26. GFP dit :

    @ ari,
    “Alors que GFP et consort font leur boulot de propagande négationniste, (…)”
    => Si jamais je “nierais” quelque chose n’hésitez pas à me dire quoi, cela permettrait d’en discuter.

    “(…) la réalité montre que depuis les années 90, la production mondiale n’a pas dépassé les 10%. ”
    => Vous voulez dire que depuis 1996 les surfaces cultivées en OGM ont atteint 160 millions d’ha (1,25 milliards d’ha cumulés) et que cela en fait la technologie la plus rapidement adoptée depuis que l’agriculture existe. Ceci dit, si les anti-OGM pensent que cette technologie n’est pas valable on se demande bien pourquoi ils mettent tellement d’énergie à s’y opposer. Ils devraient au contraire laisser les agriculteurs choisirent ce qu’ils veulent cultiver. Si les anti-OGM ont raison les OGM devraient disparaitre d’eux-même. Ha ben mince, les surfaces ne font qu’augmenter. Il doit bien y avoir un truc qui les rend intéressant pour les agriculteurs.

    “Étonnant pour une technologie si propre, si prometteuse et dont l’innocuité ne semble faire aucun doute chez ses partisans…”
    => Rectification, l’innocuité est un fait puisqu’aucun problème sanitaire (ou environnemental) ne peut être attribuée à un OGM.

    “Connaissant l’impossibilité d’éviter une contamination de l’environnement, la question même du brevet devient caduque. C’est ce que l’on appelle se tirer une balle dans le pieds.”
    => De quoi parlez-vous ? En France en 2007 on avait dans les 20000 ha de maïs Bt. L’année suivante, zéro. Comme quoi, il suffit d’arrêter d’en cultiver pour qu’ils disparaissent du paysage.

    “Les risques encourus pour l’environnement et la santé sont eux inconnus, ça ne signifie pas qu’ils soient nuls.”
    => Le risque se définissant comme la probabilité de subir un dommage en étant exposé à un danger on peut affirmer sans se tromper que le risque actuel est nul. En effet, aucun dommage signifie risque zéro.

    “Pour ma part, je n’ai pas émis le souhait d’être un sujet d’expérimentation biotechnologique et je souhaite que l’on respecte mon choix.”
    => Dans ce cas achetez du “sans-OGM”. Il existe un étiquetage spécifique à votre religion.

    “Par ailleurs, de nombreux pays d’Afrique (parmi les exceptions figurent l’Afrique du Sud, l’Égypte et le Burkina Faso, pays producteurs d’OGM130) ont eux-mêmes vivement dénoncé dans un communiqué en juin 1998 l’utilisation qui était faite, par la firme Monsanto, de leur image et de la pauvreté afin de contribuer à promouvoir les OGM dans les pays industrialisés. ”
    => Amusant ce communiqué, mais je n’en ai trouvé que la trace sur d’obscurs sites webs mais rien sur le site de la FAO. Cela sent encore la manipulation anti-OGM à cent mètres.

    “Ces groupes industriels soumis à la pression des marchés seraient suspectés de faire passer la rentabilité économique avant l’intérêt des populations.”
    => Oui, c’est pas normal, IBM ne fournit pas un ordinateur gratuitement à tout le monde.

    “En 2012, les apiculteurs français utilisent quant à eux l’argument économique pour s’opposer aux OGMs : ils protestent contre la contamination du miel, qui déboucherait sur un classement d’« impropre à la consommation » par la législation européenne. ”
    => Ha tiens, première nouvelle, vous avez une législation européenne qui dit que la présence de pollen provenant d’OGM (tous?) rendrait le miel impropre à la consommation ? Vous pouvez nous la fournir, ça m’intéresse. Il faut immédiatement stopper les importations de miel dans ce cas.

    “Ils obtiennent en janvier 2012 la prolongation de l’interdiction de la culture du maïs MON810 de Monsanto.”
    => Et non, il n’y a à ce jour aucun texte interdisant la culture de MON810 en France.

    “Et ces gens sont assez stupides pour croire qu’ils pourront dominer le monde en privatisant le vivant par la tricherie de la modification génétique. ”
    => La modification génétique n’est pas nécessaire pour “privatiser le vivant”. Aux USA, toutes les variétés cultivées sont protégées par des brevets, OGM ou non.

    “La menace que font peser les ogms sur l’environnement et la santé devrait nous inviter à les considérer comme une arme biologique (faut-il rappeler que Monsanto & Co sont avant tout des chimistes qui ont mis leur compétences au service de la mort pendant la dernière grande guerre).”
    => Houlàààà, oui, une énorme menace ! Combien de maux d’estomacs des suites de la consommations d’OGM ? zéro. Mal de tête ? zéro Allergie ? zéro. Je tremble de peur. Impact sur l’environnement ? Positif. Bon, c’est quoi cette menace alors ?
    Autre chose, c’est quoi le rôle de monsanto pendant “la dernière grande guerre” ? Quel rapport avec la transgénèse ?

    “Au même titre que le boucher qui se reconverti dans la chirurgie plastique (prothèses mammaires) ne donne qu’une boucherie, le macabre chimiste qui se reconverti en semencier ne fait que semer la mort.”
    => Je ne connais aucun boucher devenu chirurgien. Et encore une fois je ne vois pas le rapport avec le sujet qui nous intéresse.

    “Près de 90% des ogms cultivés soit produisent eux-mêmes leur pesticide en continu (tuant tout auxiliaire des cultures au passage, y compris les pollinisateurs), soit y sont résistant (+herbicide).”
    => Les pollinisateurs victimes des PGM? Vous avez des sources pour étayer ce délire ? Quant à la résistance aux herbicides elle existe depuis l’invention des herbicides soit bien avant le développement de la transgénèse.

    “La désertification, résultat de la mort des sols ne cesse de croitre et les ogms y apportent leur funeste contribution.”
    => Bien au contraire, les OGM RR permettent de réduire le labour et participent à la conservation des sols du fait de l’érosion réduite.

    @ Faust,
    “Vous venez prendre votre dose ?! Ca faisait longtemps, ça n’a pas été trop dur ? Pas trop en manque ?”
    => Je commençais à me demander si greenpeace avait décider de faire comme la branche américaine. Ben non, la peur, pardon, “la menace” … lol… est bien trop rémunératrice pour que greenpeace France abandonne ce filon.

  27. carmen qui passe par là dit :

    aaaaaaaaaaah :)

    je vois que nos amis illuminés pro ogm sont en pleine forme en ce début 2012 !

    alors ? toujours persuadés que TOUS les gens qui sont contre les ogm sont embrigadés lobotomisés par Greenpeace ? toujours persuadés que nous sommes membres d’une secte, avec gourous, dogmes, messes hebdomadaires etc ?

    ah ça fait plaisir dans ce monde de chaos, de voir que certaines choses ne changent pas et ne changeront jamais !!!

    vous avez un sentiment de flou ? le monde vous effraie ? Rapprochez vous des pro-ogm, leurs certitudes sont inébranlables et leurs idées reçues éternelles !!!!

    carmen, bien cordialement

  28. 01010101 dit :

    __ce n’est pas gagné 1 bataille remport ne signifie pas qe la guerre est finit, 1 guerre sexe trmine 1 otre dmarre (après la lybie la syrie)

    __”ma” fenêtre et “mes” volets ctaient fait zones d’affichage, 1 affiche disait ;

    _OGM pas dans mon açiette_,

    1 otre :

    _RENOUVELABLE OUI NUCLÉR NON_

    et 1si de suite 1 60n en pa100 par

    _PAPIER POUR TOUS_ etc

    __et b 1 sam’di mat1 de pr1time 2011 le président du conseil s1dikle (pdt cs) (profSSion avok aSSurances autos) a6t de 3-4 membres du noyox redu de la copro-coprofage (), a-v o bout de ses petits bras musclés, dans ses petites m1 manchues, 1 long rozo sec jone d’0 mo1 2m50, 25/30 millimètres de diamètre, apparu par miracle dans la cour 2-3 semn avant, plant à l’1 des pots plantes de l’immeible, à côt de la porte gante arri-r boutic sinoiz lourd1gue acier (l frotte dans son kdre BRUIT strSSant), et la dans la douce lumi-r pr1tanni-r le petiot bonhomme maSSif trapue avec des lunettes “pdt cs avok” supposé dfendre “sa” tanni-r o luxe entreprend d’arracher de crev mes affiches revendiktives soutenu par ses supportr dont l’épouz de martinic du noble blanc du châtox de ma cour (des k-SSeurs de parties communes)

  29. zeppe dit :

    @ GFP

    ” Si Monsanto ne veut pas vendre de MON810 d’autres semenciers s’en chargeront.”

    - les autres semencier ne s’en chargeront pas. Il n’y auras jamais d’OGM en France. Personne n’en veut.
    BASF a laissé tomber la commercialisation d’Amphora en Europe car elle a très bien compris qu’il n’y a pas d’avenir pour les OGM dans des pays instruits et civilisés comme l’Europe.

  30. 01010101 dit :

    __ce commentr sur le mang a ét f-a-c par le “modrateur” du blog “le monde écolo” ox journaleux “1dpendants”

    -1212 / 22.10-
    __commentr f-a-c le re voilà avec 1 petit +
    __mme “audrey garric” ne me censurée pas nous avons djà bi1 a-c des _ACTA_PIPA_SOPA_

    -01212/16.18-
http://ecologie.blog.lemonde.fr/2012/02/01/insectes-algues-et-viande-artificielle-vont-ils-nourrir-la-planete/#more-1427

    __OUI o renouvelable avec égalit de revenu pour tous avec ou 100 papier avec ou 100 “travail”

    __OUI knibalisme légale
    01-équqer à ce fait de sociét utilisé en k extrm _21m siècle l’est_
    -se nourrir des prsonnes à + de 5000 €/mois des sarkozy, hollande

    __no soucis de 3 AAA plus de guerre en _A_fgh_A_nist_A_n plus de 5 AAAAA fr_A_nSS AgostA ArévA l’1 dans l’otre AA g r o é s v t AA

    __LE PETIT + LE VOILA

    __”daSSox” va vendre, est en tr1, ou a vendu 130 rafales à l’1de, ce mat1 1212 vrs 8h à franSS-1tr 1 commrcial du clèbre aSSaSS1 vantait le crime parlait de “nos” avions bricolages/complex bricolés pillant la netpla à grande échl, et, vrs 17.00 mm jour 1212, 1 animateur de fm “rire et chanson” voix mâle et virile ac100tué d’annonc le crime eu, ce mot, “dzolé”

    __130 rafales donneront à mang des prunox à j1 à uranium appovrit à des populations affamées révol’t en attendant notre tour djà le peuple grec ne baigne pas dans l’huile la mizr ctend de + en + de povres fouillent dans les poubl pour se nourrir, engs100 encore + 1satiables qpidit des milliardiz planétr suicidr dont de la “sarkozygouillette” et ses “bolloré” et en partiqlier 1di’n et son larbinat politic

    __q’en pense en 7 campagne l’aspirant pr1cipale en chef o rôle de pdt répu de par ici, “hollando/ali-bn” et ses boutons de goche
    - 1 pdt répu gr des qotas de morts de froids sdf, de f1, de maladies des labos chelous, d’accidents de la proute, qantit de remis ox fron1/3 de bavures de la poliSS etc etc et, dem1, des qotas de malades et de morts d’accidents du nuc, candidat socialox pro-fili-r mox d’areva cea et cie de la galaxie nuc, le monde à l’envrs !!
    -le nuc est reflet du kpitalisme !! c’est le kpitalisme !! et qoi d’en diz le pegrou de candidats ils lui sont liés

    __prolong le nuc va coût bi1 + chr qe son arrêt prolonge …. ne va pas nourrir la netpla o contrr il salit tout

    __tout se ti1 ogm – agosta – areva – acta – afghanistan ; r du poison

  31. zeppe dit :

    Pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, n’oubliez pas de signer http://www.ogm-abeille.org qui compte aujourd’hui 93392 Signatures pendant que l’autre pétition pro-OGM (marre de faucheurs) démarrée en même temps en recueilles …. moins de 1200 .

  32. zeppe dit :

    “Claude Ménara, qui fait office de porte-parole, l’a proclamé dans les médias : « Nous n’allons pas rester les bras croisés et nous sèmerons des OGM ».

    - Claude Ménara est un idiot qui ne sait pas compter. Les OGM ne sont pas rentables en Europe. Il existe une grosse différence de rentabilité des OGM cultivés aux USA, au Brésil ou au Burkina Faso et ceux qui seraient en Europe. Cette grosse différence il faut en tenir compte dans le calcul de rentabilité. En effet nous avons une particularité que ces autres pays producteurs et cultivateurs n’ont pas et que nous avons : nous avons de puissants groupes de faucheurs et , les assurance Européennes ne prennent pas en charge le risque de fauche.
    Faites votre calcul, agriculteurs archi minoritaires qui seraient tenté par las OGM. Un champs d’OGM fauché et pas remboursé, çà n’est vraiment pas rentable.

    Avec ou sans autorisation, c’est le peuple qui décide et non ,la commission ou le ministre de l’agriculture.
    Réfléchissez bien messieurs les agriculteurs archi minoritaires qui seraient tenté par les OGM. En France, En Europe, les OGM çà n’est pas rentable et c’est très très risqué…..

  33. zeppe dit :

    “Autant de questions sans réponse, qui laissent penser que le gouvernement pourrait en réalité préparer discrètement le retour des OGM dans nos champs,”

    - Ce gouvernement , toujours à genoux devant les lobbies n’en a plus pour longtemps !

  34. zeppe dit :

    SELON L’ISAAA, AUCUN NOUVEAU PAYS N’A CULTIVÉ DE PGM EN 2011

    http://www.infogm.org/spip.php?article5021

  35. aatea dit :

    depuis 1996 les surfaces cultivées en OGM ont atteint 160 millions d’ha (1,25 milliards d’ha cumulés) et que cela en fait la technologie la plus rapidement adoptée depuis que l’agriculture existe

  36. Cyril dit :

    Claude Ménara habite prés de chez moi, s’il plante un seul OGM, je vais aller lui couper la tête et la mettre au bout de ma fourche comme en 1789. Claude, je te surveille alors pas de bêtise ! Je vais tester tes plants et ceux de tes copains sans exception, en plus j’ai récupéré dernièrement une superbe liste de Monsanto de leurs clients pro OGM, trop top ! Merci au loup qui est entré dans la bergerie ;-)

  37. zeppe dit :

    http://www.ogm-abeille.org a atteint sa vitesse de croisière 93392 Signatures vers 12h 106.387 Signatures ce soir vers 22h15

  38. Beejeez dit :

    Les français ne veulent pas d’OGM, ni sur leur sol, ni dans leur assiette !!

  39. aatea dit :

    La ministre de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet l’avoue tout net : tout simplement pour que « la Commission européenne n’ait pas le temps de la remettre en cause », reconnaissant d’emblée la fragilité de l’interdiction qu’elle compte prendre et qui pourrait bien être levée par les autorités européennes avant la fin de la saison des semailles de maïs…

    => Depuis l’apparition des plantes gm, il n’y a jamais, jamais eu la moindre étude un peu sérieuse pouvant justifier l’interdiction de la culture de plante gm ….

    8% d’augmentation des cultures de plante gm dans le monde en 2011 …

  40. aatea dit :

    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/ogm-progression-de-8-des-surfaces-dans-le-monde-en-2011-isaaa-53536.html

    Le taux de croissance des cultures biotechnologiques dans les pays en voie de développement en 2011 a été de 11 %

  41. aatea dit :

    vu sur le forum terre-net
    http://www.terre-net.fr/forum-agricole/La-rotation-des-OGMs/tnpostst/257203
    Je fais la rotation des OGMs.

    Mon maïs sera RR. Il y aura du bt et du non bt. Du bt anti chrysomèle et du bt anti pyrale. Du maïs qui sera doublement ou triplement bt mais, en majorité, pas de tout bt du fait que, si 25% est bt, il y a surpression sur la totalité du secteur.

    Mon soja sera Liberty Link – la rotation des herbicides. Il y aussi la possibilité a utiliser les herbicides conventionnelles.

    Pour ceux qui veulent feuilleter un catalogue j’attache ceci. Sur le marché il y a nettement plus que le MON810.

    http://www.nxtbook.com/nxtbooks/trilix/stineseed_2012/#/18

    Il y en a qui disent qu’on ne peut plus avoir du conventionnelle mais chez un seul fournisseur – dans ce catalogue – il y a le conventionnelle, du RR et Liberty. En plus il y a plusieurs sortes de bt.

    vous voulez aussi lui faire peur?

  42. zeppe dit :

    @ beejeez

    “Les français ne veulent pas d’OGM, ni sur leur sol, ni dans leur assiette !!”

    - Il n’y a pas que la France qui ne veut pas d’OGM. TOUTE l’Europe n’en veut pas !

    Les pays Européens cultivant des OGM sont de moins en moins nombreux et , BASF vient de renoncer à commercialiser sa patate OGM en Europe car elle a compris que les Européens y étaient très majoritairement hostiles .

    BASF ACTE LE REJET DES OGM PAR LES EUROPÉENS : http://www.infogm.org/spip.php?article5008

    EN ALLEMAGNE, ROUMANIE ET SUÈDE, DISPARITION QUASI TOTALE DES OGM TRANSGÉNIQUES CULTIVÉS : http://www.infogm.org/spip.php?article4910

  43. aatea dit :

    zeppe dit : Vendredi 10 février 2012 à 11:58
    @ beejeez

    “Les français ne veulent pas d’OGM, ni sur leur sol, ni dans leur assiette !!”

    => importation d’aliment pour notre bétail par cargo entier, je crois que les éleveurs veulent des ogm …

  44. Hervé dit :

    greenpeace dit “Alors que la menace d’un retour des OGM dans nos champs se précise, l’inaction du gouvernement en la matière est incompréhensible. Depuis février 2008, pourquoi n’a-t-il pas commandité des recherches scientifiques qui auraient pu venir confirmer les doutes sur l’innocuité des OGM et ainsi fonder solidement la clause de sauvegarde française ?” une formulation partisane qui dessert l’objectivité de greenpeace.

    @ AATEA qui dit “Alors que la menace d’un retour des OGM dans nos champs se précise, l’inaction du gouvernement en la matière est incompréhensible. Depuis février 2008, pourquoi n’a-t-il pas commandité des recherches scientifiques qui auraient pu venir confirmer les doutes sur l’innocuité des OGM et ainsi fonder solidement la clause de sauvegarde française ?”
    Justement vu ce matin lire ceci : http://www.tela-botanica.org/actu/article4881.html
    D’autre part Monsanto le leader en matière d’OGM à toujours refusé les études sur le principe plus que discutable que les OGM sont fait de la même matière que la plante “de base”.

  45. aatea dit :

    Hervé dit : Vendredi 10 février 2012 à 16:51


    Justement vu ce matin lire ceci : http://www.tela-botanica.org/actu/article4881.html

    => c’est vrai c’est le propre des antis, modifier les conculsions d’une étude pour justifier votre “haine” les gènes impures.

    D’autre part Monsanto le leader en matière d’OGM à toujours refusé les études sur le principe plus que discutable que les OGM sont fait de la même matière que la plante “de base”.

    => qui décide les comités scientifiques ou les industrielles?
    comme les milliers d’études de laboratoires publiques qui ont tous démontrer l’innocuité des plantes gm, ces études vous ne pouvez pas les voir, elles ne sont pas en accord avec vos dogmes?

  46. Albert dit :

    Sans trop se fatiguer, si on se limitait à l’essentiel , au moins pour le MON810 ?(ce qui fait plus peur c’es MON (Monsanto) Mais le maïs MON810 est une lignée de maïs BT. La signification de BT? C’est le “Bacillus thuringiensis” (abrégé en Bt).
    On le retrouve dans pratiquement tous les sols, l’eau, l’air et le feuillage des végétaux. Il a été isolé en 1901 à partir de vers à soie qu’il peut infecter et tuer.
    Il se distingue par sa capacité à synthétiser et excréter des cristaux mortellement toxiques pour certains insectes. Ces cristaux ne sont pas minéraux, mais formés de l’association de plusieurs protéines qui agissent en détruisant la larve d’insecte atteint par ces toxines ce qui aboutit à la mort de l’insecte.
    Les vertus entomologiques de Bacillus thuringiensis ont été à l’origine d’un intérêt agricole, sylvicole et commercial dès les années 1930.
    Les premières applications de Bacillus thuringiensis dans l’environnement datent de 1933.
    Il a été utilisé dès les années 1950 dans les forêts, les champs et les vignobles.
    Jusqu’au milieu des années 1970, sa principale application était la lutte contre les lépidoptères défoliateurs dans les forêts et certains papillons parasites des grandes cultures, de maïs notamment.
    Aujourd’hui la bactérie BT est l’insecticide le plus utilisé au monde en agriculture BIO….Aye aye, là il y un problème!….Ce produit il est autorisé en agriculture bio, sous forme d’une poudre. L’industrie des biotechnologies a produit des plantes transgéniques dite “BT”, c’est-à-dire modifiées par ajout d’un ou plusieurs des gènes codant la toxine insecticide Bacillus thuringiensis.Le principal avantage: on évite la dispersion des cristaux en poudre dans le sol (Les agriculteurs, bio ou non bio, souvent exagèrent un peu en quantité, probablement les produits , Monsanto o non, ne sont pas assez chers..)
    J’ai l’impression que s’énerver contre MON810 c’est un peu tard….
    Entre-temps attention aux produits agricoles BIO ; – )

  47. Stanislas dit :

    Nuwa 10/02/2012 Dossier interactif : les OGM

    http://www.rtbf.be/radio/player/lapremiere/podcasts?c=lp-nuwa&e=992

  48. écoloverdatre dit :

    je suis certain que l’on va nous dire que cette étude chinoise n’a pas respecté le protocole n° 1845-B36203-C4 du 31 février 2023

  49. aatea dit :

    mais si, mais si elle a probablement respecté tous les protocoles les conclusions sont très probablement correcte, mais comme d’habitude il y a une “interpretation” des antis qui fait dire a une étude l’inverse de ce qui est écrit sur la conclusion.

  50. Zeppe dit :

    @ Albert

    - Visiblement tu défends le Mon 810.
    Tu pourrais me dire ce que ce maïs t’apporte personnellement ?
    Es-ce que tu es agriculteur, scientifique, vendeur de Mon810 …bref qui a intérêt à dire que le Mon810 c’est super ?
    Vas-tu , contrairement aux autres pro-OGM, avoir l’honnêteté de me répondre?
    J’ajoute que ce Mon 810, n’intéresse PERSONNE en Europe. Les agriculteurs eux-mêmes y sont très farouchement hostile.
    En France, à l’époque ou ce maïs était autorisé, les OGM ne couvraient que 22000 ha sur….plus de 3 millions 500.000 ha de surface agricole. Tu vois bien que les OGM n’intéressent donc pas du tout les agriculteurs ? Alors pourquoi vanter un produit dont personne ne veut ?

  51. aatea dit :

    bis
    La ministre de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet l’avoue tout net : tout simplement pour que « la Commission européenne n’ait pas le temps de la remettre en cause », reconnaissant d’emblée la fragilité de l’interdiction qu’elle compte prendre et qui pourrait bien être levée par les autorités européennes avant la fin de la saison des semailles de maïs…

    => Depuis l’apparition des plantes gm, il n’y a jamais, jamais eu la moindre étude un peu sérieuse pouvant justifier l’interdiction de la culture de plante gm ….

    8% d’augmentation des cultures de plante gm dans le monde en 2011 …

  52. louis dit :

    Non aux OGM !!!!
    Aux usa, ils sont autorisés et c’est le desastre: Les mauvaises herbes finissent par résister au round up. de plus les agriculteurs doivent racheter les semences chaques années a monsanto.
    NON AUX OGM !!!

  53. aatea dit :

    félicitation louis, vous avez appris à répéter les leçons de vos gouroux

    simple question si c’est un désastre, pourquoi les agriculteurs ne reviennent pas à leurs pratiques?

    ils ne gagnent pas mieux leurs vies en utilisant des hybrides, comme les agriculteurs français?

    les phénomènes de résistances (qui sont normal, et qui se rencontre lors de toutes utlisations de pesticides) ne semble pas si grave.
    sinon, vous ce croyez pas que les agriculteurs aurraient changer de pesticides?

    pourquoi tellement de écolo-bobos veulent absolument expliquer leurs métiers aux agriculteurs?

  54. zeppe dit :

    @ louis

    Tu as raison. Les OGM c’est un vrai massacre écologique, économique et sociale.
    Si çà marche dans certains pays c’est aussi parce que le terre qui y sont cultivés n’appartiennent pas à de agriculteurs mais à des groupes financiers et des actionnaires qui s’en foutent ou ne sont pas au courant des ces dégâts.
    Les agriculteurs qui bossent sur ces terres n’en sont pas les propriétaires. ils ne sont que salariés et ne décident donc pas eux-même .
    En France, la plupart des agriculteurs sont propriétaires de leurs terre, c’est aussi pour cette raison que les OGM n’y ont eu qu’un “succès relatif, à l’époque où ils étaient autorisés. Les multiples fauchages en ont aussi découragés d’autres. Les OGM n’ont pas d’avenir chez nous et il n’y en aura pas .

  55. bionel dit :

    Des OGM pour quoi faire? ? ?

    Pour rendre les Paysans dépendants ?
    Pour pomper d’avantage de fric aux Paysans ?
    Pour avoir encore plus la main mise sur la semence ?
    Pour obtenir des adventices résistantes ?
    pour obtenir des parasites résistants ?
    Pour anéantir la biodiversité?
    Pour dérégler d’avantage les écosystèmes ?
    Pour obtenir la certitude du risque de dissémination dans l’environnement ?
    Pour obtenir la certitude des risques pour la santé d’ ici quelques années ?
    Pour continuer à produire de l’ intensif qui est la source de tous les maux ?
    Pour remplacer les pesticides par une autre M_ _ _ E ?
    Pour ne plus avoir de miel ?
    pour grossir les colossaux profits de certains ?

    POUR TOUTES CES RAISONS ET BIEN D’AUTRES ENCORE…………. NON AUX OGM !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  56. cynik dit :

    Bonjour à tous.

    Ça faisait un bailque j’avais pas posté de commentaire.
    Pour tout dire, je ne les lis plus, j’ai remarqué que c’était meilleur pour la tranquilité de mon esprit – ça m’évite de me prendre la tête avec GFP ou aatea, par exemple.

    La lecture des articles de GP sont suffisants pour me faire hérisser le poil, je ne vais donc pas plus loin.

    Cependant, par solidarité avec les apiculteurs, je mets en ligne un lien pour signer une pétition contre l’introduction de ce maïs – me réveillant généralement tard, je m’étonne de ne pas l’avoir déjà trouvée ici – mais comme j’ai pas tout lu…

    fini de tourner autour du pot :

    http://www.ogm-abeille.org/#petition

    Voilà, à la prochaine et prenez soin de vous.

  57. aatea dit :

    bionel dit : Dimanche 12 février 2012 à 21:33
    Des OGM pour quoi faire? ? ?

    => curieuse question, pourquoi ne demandez vous pas aux agriculteurs qui les utilisent?

    Ils doivent avoir trouver un avantage, sinon pourquoi ils les plébiscitent?

    8% d’augmentation des cultures de plante gm dans le monde en 2011 …

  58. aatea dit :

    http://www.romandie.com/news/n/_Pas_de_problemes_de_sante_pour_les_animaux_nourris_aux_plantes_OGM_131220111412.asp

    Pas de problèmes de santé pour les animaux nourris aux plantes OGM

  59. Faust dit :

    Pour ceux qui voudraient nous faire croire que les multinationales comme Monsanto et les agriculteurs, c’est une belle et longue histoire d’amour :

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/12/12/paul-francois-un-paysan-charentais-affronte-monsanto-devant-la-justice-francaise_1617372_3244.html

    Pour un agriculteur qui ose rompre l’omerta vis à vis des pesticides, combien se taisent mais sont touchés ?

  60. aatea dit :

    Faust dit : Lundi 13 février 2012 à 13:33
    …Pour un agriculteur qui ose rompre l’omerta vis à vis des pesticides, combien se taisent mais sont touchés ?

    => rapport avec les plantes gm?
    Ah, si il y a le grand Satan

  61. aatea dit :

    et donc, ce jugement condamne ceci?

    http://www.prnewswire.fr/cgi/release?id=49643
    L’autorisation des haricots transgéniques brésiliens a des répercussions sociales, affirme ANBio

    Le premier OGM entièrement élaboré au Brésil

    La semence des haricots génétiquement modifiés (OGM) fut élaborée par la Brazilian Agricultural Research Corporation (Embrapa), un établissement de recherche publique lié au gouvernement fédéral

    => mais comme pour vous tous les plantes gm viennent du grand Satan, un institut public qui produit des plantes gm cela ne peut pas exister…

  62. Faust dit :

    Monsanto a été jugé responsable, une première, dans l’affaire dont j’avais mis le lien plus haut :

    http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Monsanto-juge-responsable-de-l-intoxication-d-un-agriculteur-francais_39382-2044214_actu.Htm

  63. aatea dit :

    Faust dit : Lundi 13 février 2012 à 16:00
    Monsanto a été jugé responsable, une première, dans l’affaire dont j’avais mis le lien plus haut :

    http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Monsanto-juge-responsable-de-l-intoxication-d-un-agriculteur-francais_39382-2044214_actu.Htm

    => et toujours aucun rapport avec les plantes gm, mais comme vous parlez du grand Satan !!!

  64. aatea dit :

    votre compassion est a géomètrie variable?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lindane

    “Une revue des cas les plus graves décrit 15 cas ayant provoqué le décès dont deux ont été attribués à une mauvaise utilisation du lindane dont un correspondant à un suicide par ingestion. La cause directe du décès pour les autres cas a été attribués à une origine autres que l’intoxication au lindane. En outre, il y a eu 46 hospitalisations et le pronostic vital a été mis en jeu sept fois dont cinq dans la même famille. Six cas d’anomalie congénitale ont aussi été décrits dont cinq pour des nourrissons “éventuellement” exposés au lindane in utero et un attribué à une exposition paternelle (mais aucun effet caractéristique n’ été noté”

    mais comme c’est
    le fabricant américain, Morton Grove Pharmaceuticals

    ces morts ne sont pas digne de votre intérêt?

  65. zeppe dit :

    Monsanto coupable une millième fois : tant mieux. Il va falloir que cette boite de merde casque et beaucoup .
    Les GFP, aatea, Albert et compagnie, devraient se dépêcher de vendre leurs actions. Monsanto ,vient une fois de plus confirmer son image de boite de bandit. Il va falloir très prochainement que la justice lui fasse payer très cher la destruction de l’environnement et de la biodiversité avec ses OGM de merde, son RoundUp hyper polluant et les TONNES d’engrais chimiques hyper polluants que nécessitent la monoculture du Mon810 et autre saloperie de soja BT de merde .

  66. 01010101 dit :

    __oui ça si je veux fr le tour du N/1croyable de m’naSS qi pèse sur moi, il va falloir qe je me lève de bonne heure, je vais gagner du time compt qe les bl no m’naSS

  67. Faust dit :

    Rassures-toi, aatea, je ne porte pas plus les autres groupes industriels du secteur dans mon coeur que Monsanto…

  68. aatea dit :

    Faust dit : Mardi 14 février 2012 à 9:33
    Rassures-toi, aatea, je ne porte pas plus les autres groupes industriels du secteur dans mon coeur que Monsanto…

    => mais vous (les antis) ne parlaient que du grand Satan…

    une réaction sur
    http://www.prnewswire.fr/cgi/release?id=49643
    L’autorisation des haricots transgéniques brésiliens a des répercussions sociales, affirme ANBio

    Le premier OGM entièrement élaboré au Brésil

    La semence des haricots génétiquement modifiés (OGM) fut élaborée par la Brazilian Agricultural Research Corporation (Embrapa), un établissement de recherche publique lié au gouvernement fédéral

    pour, contre, cela ne correspond pas à votre idéologie?

  69. zeppe dit :

    158150 Signatures pour http://www.ogm-abeille.org/
    1195 Signatures pour Marre des faucheurs:

    Ces 2 pétitions commencés le même jour sont très parlantes.
    Très peu de personnes en ont marre des faucheurs. Celles qui en ont marre ne sont pas agriculteurs pour la plupart d’entre eux mais des lobbyistes.

    Le rapport est impressionnant (et ce n’est qu’un début car http://www.ogm-abeille.org/ commence seulement à atteindre sa vitesse de croisière ).
    Pour UNE personne qui en a marre des faucheurs, il y en a plus de 150 qui se mobilisent contre les OGM et pour la protection de la biodiversité.

  70. raloul dit :

    Bonjour!

    M. Albert:
    “Aujourd’hui la bactérie BT est l’insecticide le plus utilisé au monde en agriculture BIO….Aye aye, là il y un problème!….Ce produit il est autorisé en agriculture bio, sous forme d’une poudre. ”

    Je pense qu’il faut faire une distinction entre le bt utilisé en agriculture bio et tel qu’il apparaît dans les plantes gm pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le bt tel qu’utilisé en agriculture bio se dégrade très vite:
    http://guidenaturabio.com/nature_bio_jardin_84.html
    Ce n’est pas comparable à des plantes qui en produisent en permanence partout dans la plante. De plus, les quantités de bt dans ces deux situations sont sans comparaison. Enfin, le transgène introduit dans la plante gm n’a pas que la fabrication de bt comme conséquences. Ces conséquences sont à l’heure actuelle tout simplement méconnues, voire inconnues.

    M. GFP:
    GFP “pas de chance pour vous, quelque soit la dose que ce maïs contient il ne présente pas de différence au niveau de son innocuité.”

    Donc vous ne comprenez rien à la toxicologie, même élémentaire. Un petit article séléctionné pour vous et vos mensonges à répétition:
    …gmwatch.org/latest-listing/1-news-items/13142-bt-toxin-found-in-human-blood-is-not-harmless
    Quant à ce que vous nommez “chance”, vous laissez entendre que je me réjouirais de la toxicité du mais en question. Vous seriez pas un peu manipulateur?….

    GFP “aucune donnée ne vient étayer ses affirmations. Rien ne permet de dire que la toxine Cry1Ab s’attache aux cellules intestinales ni qu’elles s’accumuleraient. Au contraire, les expériences dans l’animal montrent le contraire.”

    A part les données de l’étude… dont vous niez la validité, une fois de plus. Rien dans ce que vous avancez ne permet non plus de dire que SC se trompe. Lui a le mérite d’avancer une hypothèse. Par ailleurs, c’est intéressant de lire l’avis d’Aris Aziz sur certaines critiques formulées contre son étude (par exemple “We must not continue indefinitely to transpose toxicology tests done on pigs [4] and cows [5] on humans, because of the following reasons:”):
    …sciencedirect.com/science/article/pii/S0890623811003911

    GFP “Nulle part on ne peut apprécier la valeur de la gamme étalon car elle n’est pas présentée dans la papier de Aris et al. Et pour cause, on pourrait se rendre compte qu’elle n’a aucune valeur. Par ailleurs des valeurs qui tombent aux limites d’une gamme étalon n’ont aucun valeur. Toute l’étape de validation de la méthode de quantification est absente de ce papier. Visiblement “SC” n’a jamais fait le moindre dosage de protéines de sa vie mais cela arrange raloul car ce qu’il écrit est ce qu’il veut entendre, même si ça n’a aucun sens.”

    Vous mentez grossièrement, et tombez dans le dénigrement pur et simple. La méthodologie de l’étude est décrite précisément (pour la calibration lisez le point 2.3.1 de l’étude, et lisez ce qui concerne la méthode Motojyuku). Les tests (Agdia) sont tout à fait standards dans ce domaine, et adaptés au sujet de l’étude.
    Ce que je “veux entendre”, c’est des scientifiques intègres, pas des lobbyistes sans scrupules de votre trempe.
    Je trouve par exemple intéressant de constater que plusieurs scientifiques (Kuntz, Jacobsen, de Weck, etc…) se sont empressés de remettre en cause ces résultats, tous en formulant les mêmes critiques, en se citant réciproquemment, et en dénigrant de façon parfois peu courtoise l’étude en question. Une démarche vraiment curieuse et scientifique serait de chercher à reproduire cette étude, à en améliorer la méthodologie s’ils y voient des failles, et à constater s’ils parviennent à des résultats similaires ou non, au lieu de bêtemment critiquer parce que cette étude remet en cause le dogme de l’innocuité des ogm.

    GFP “Il ne s’agit pas de dogme mais de science ou de démarche scientifique. Si une étude est douteuse je ne vois pas de problème à émettre des critiques. Que les anti-OGM émettent des critiques sur les quelques centaines de travaux qui montrent que les OGM actuellement sur le marché ne présentent pas plus de risques que les lignées isogéniques dont ils sont issus et on en reparlera.”

    Je vous avais mis ce lien, par exemple; “on en reparlera”? Ah ben non, à ça vous n’avez rien à répondre…
    …gmwatch.org/latest-listing/1-news-items/13645-questions-over-reporting-of-gm-feed-studies

    GFP “Vous avez au moins raison sur un point, c’est sur les limites de l’honnêteté intellectuelle de nos politiques. Pour le reste vous n’avez pas l’air de saisir que la situation actuelle est au refus des OGM par les même politiques, et non l’inverse, refus qui va à l’encontre des avis des commissions d’experts qu’ils ont eux-même créées et des instances judiciaires, le Conseil d’État en l’occurrence, chargées de faire respecter le droit. Quant à la population, je vous rappelle que nous sommes censés être dans une démocratie représentative et non participative. Et fort heureusement car le public n’est pas toujours à même d’avoir les connaissances nécessaires pour prendre des décisions avec un avis éclairé. Aujourd’hui nos politiques s’assoient sur l’avis de leurs experts mais aussi sur le droit pour se laisser aller au populisme. Nous sommes mal barrés.”

    Qui est ce “nous”?
    Ce que je saisis de la situation actuelle, c’est que les politiques se voient imposer une décision (d’autoriser le mon810) par des technocrates, lesquels se basent sur une expertise partisanne, et tout ceci au mépris de l’avis d’une majorité de la population. Il me semble que le terme “démocratie représentative” signifie que les élus “représentent” l’avis du peuple. Personnellement je ne crois pas que “le public n’est pas toujours à même d’avoir les connaissances nécessaires pour prendre des décisions avec un avis éclairé”. Les gens n’ont pas besoin de connaître les mystères de la télomérase ou de la rétrotranscriptase pour se forger une opinion sur l’utilité, les risques, l’opportunité ou l’intérêt d’avoir recours à des ogm, dans l’agriculture ou dans la recherche médicale par exemple. Prendre les gens pour des abrutis n’est pas une bonne technique de lobbying, si jamais…

    GFP “Des politiques dignes de ce nom reconnaitraient que l’on ne peut toujours pas attribuer le moindre problème sanitaire ou environnemental aux PGM actuellement sur le marché et que ce doit être à ce marché de décider de ce que les consommateurs veulent mettre dans leurs assiette. Au lieu de ça on a des politiques qui n’ont aucun courage et se plient à des considérations électorales et populistes.”

    Encore un mensonge. Plusieurs problèmes environnementaux et sanitaires ont été décrits et étudiés (résistances des parasites, croisements possibles entre gm et non gm, impacts sur la biodiversité, sur la faune et la flore, sur les microorganismes, sur la qualité des sols, inconnues sur les conséquences à long terme de l’emploi d’ogm, inconnues liées à la transgenèse elle-même, conséquences sur l’emploi de produits toxiques, coexistence avec le non-gm, etc… sans parler des problèmes dans les domaines économiques et sociaux).
    Par ailleurs, parler de “laisser le marché décider”, lorsque l’on constate à quel point l’agriculture est un domaine subventionné, fait doucement sourire.
    Je pense également que les consommateurs doivent pouvoir choisir ce qu’ils veulent mettre dans leurs assiettes, et que le marché doit s’adapter à cette demande, et non la logique inverse que vous proposez (le marché – sous-entendu des producteurs – décide de ce qui est bon ou non pour les consommateurs). La nourriture n’est pas une marchandise comme les autres.

  71. Faust dit :

    @ aatea

    Tu noies le poisson et tu tentes, une nouvelle fois, de donner des anti-OGMs l’image de fanatiques en croisade contre Monsanto. Or ce n’est pas le cas. Monsanto, Syngeta, BASF… je les mets au même niveau.

    Pour ton allusion au Lindane, tu sais comme moi qu’il est interdit en France. Aussi, je ne vois pas ce que ça vient faire par rapport à la condamnation de Monsanto en France…

    Quant aux répercutions de cet haricot OGM créé au Brésil, si ce sont les mêmes que pour l’exploitation intensives de la canne à sucre…

  72. GFP dit :

    @ raloul,
    Merci, grâce à vous je viens de passer encore un grand moment de “science citoyenne”.

    “Je pense qu’il faut faire une distinction entre le bt utilisé en agriculture bio et tel qu’il apparaît dans les plantes gm pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le bt tel qu’utilisé en agriculture bio se dégrade très vite”
    => Ben non, la vitesse de dégradation de la Cry1Ab utilisée en bio et celle exprimée dans les plantes Bt est variable selon le contexte. Par exemple dans le sol, le Bt des plantes transgénique se dégrade plus vite que la forme cristalline utilisée en bio. Vous ne pouvez donc pas généraliser en disant “que le Bt tel qu’utilisé en bio se dégrade plus vite”. Sur les plantes il se dégrade vite du fait des UV notamment, c’est même une des limites de ces traitements car il faut les renouveler très souvent.

    “Ce n’est pas comparable à des plantes qui en produisent en permanence partout dans la plante.”
    => Les quantités produites ne sont pas un critère permettant de dire que la toxine Cry1Ab du bio et celle du maïs Bt seraient différentes. Les parties actives de ces toxines sont strictement identiques, que cela vous plaise ou non.

    “De plus, les quantités de bt dans ces deux situations sont sans comparaison.”
    => Vraiment ? Vous avez des chiffres à fournir là-dessus ?

    “Enfin, le transgène introduit dans la plante gm n’a pas que la fabrication de bt comme conséquences. Ces conséquences sont à l’heure actuelle tout simplement méconnues, voire inconnues.”
    => Celle-là elle est très drôle. Vous affirmez qu’il y a des “conséquences” et en même temps que ces “conséquences” sont inconnues. Bref, vous ne savez rien mais vous l’affirmez quand même.

    “Donc vous ne comprenez rien à la toxicologie, même élémentaire. Un petit article séléctionné pour vous et vos mensonges à répétition”
    => J’ai eu beau cherché dans votre formidable source un début d’exemple de la toxicité de la Cry1Ab du maïs Bt pour les mammifères et je n’ai pas trouvé une seule ligne dessus. Vous pouvez préciser ? Ceci dit je trouve toujours aussi amusant de vous voir me traiter de menteur alors que vous n’avez toujours pas été foutu de montrer où j’aurais menti.

    “Quant à ce que vous nommez “chance”, vous laissez entendre que je me réjouirais de la toxicité du mais en question. Vous seriez pas un peu manipulateur?…”
    => Quand on voit comment les anti-OGM se jettent sur tout étude (ou pseudo-étude) qui apporterait de l’eau à leur moulin (au point de souvent, voire systématiquement, en déformer les conclusions) oui, il est clair que si un jour un OGM montrait une toxicité quelconque cela vous réjouirait.

    “A part les données de l’étude… dont vous niez la validité, une fois de plus. ”
    => L’étude de Aris et al. ne peut pas être valable. Je vous ai expliqué pourquoi. La succession d’erreurs méthodologique y est bien trop importante. Si vous ne comprenez pas ces explications je ne peux rien pour vous.

    “Rien dans ce que vous avancez ne permet non plus de dire que SC se trompe.”
    => Ce n’est pas seulement qu’il se trompe c’est surtout qu’il raconte n’importe quoi pour essayer de défendre l’indéfendable. Rien dans la littérature ne permet d’émettre l’hypothèse d’une accumulation de la Cry1Ab dans les intestins. Si tel était le cas on aurait des niveaux de Cry1Ab extrêmement élevés dans les intestins des animaux d’élevage. Et ce n’est pas le cas.

    “Par ailleurs, c’est intéressant de lire l’avis d’Aris Aziz sur certaines critiques formulées contre son étude (par exemple “We must not continue indefinitely to transpose toxicology tests done on pigs [4] and cows [5] on humans, because of the following reasons:”):”
    => Encore très drôle. Merci, vous me confirmez qu’Aris ne comprend pas non plus les articles qu’il cite. En effet, es références 4 et 5 ne sont pas des études toxicologiques.

    “Vous mentez grossièrement, et tombez dans le dénigrement pur et simple. La méthodologie de l’étude est décrite précisément (pour la calibration lisez le point 2.3.1 de l’étude, et lisez ce qui concerne la méthode Motojyuku).”
    => Je vous le dis poliment, vous êtes un charlot. Je vous parle de la gamme étalon utilisée pour la quantif de protéine et vous, vous me répondez en faisant référence à la quantif d’herbicides et de leurs résidus. C’est tellement balèze qu’on dirait du Vélot, c’est peu dire. Aris et al. affirment avoir fait, une courbe étalon (dans du tampon seul) qui s’étend de 0,1 ng/µL à 10 ng/µL et prétendent après ça mesurer des concentrations inférieures à ce qui est couvert par leur gamme étalon. C’est, au mieux, de l’amateurisme. Là encore si vous ne comprenez pas cette erreur méthodologique je ne peux rien pour vous. Le problème est que des bévues de cet acabit ils les collectionnent.

    “Les tests (Agdia) sont tout à fait standards dans ce domaine, et adaptés au sujet de l’étude.”
    => Et charlot II le retour ! Les tests d’Agdia ont été mis au point pour quantifier la Cry1Ab dans des tissus végétaux (graines ou feuilles) et non des tissus animaux (ou humains). A croire que vous tendez exprès le bâton pour vous faire taper.
    https://orders.agdia.com/Documents/m172.pdf
    Vous venez juste de montrer que vous n’avez RIEN compris aux critiques formulées. Si vous utilisez une méthode de quantification inadaptée à vos échantillons et sans la valider auparavant vos quantifications ne valent strictement rien. Et utiliser un test ELISA sur des échantillons sanguins sans même avoir conscience (ou pire, vraisemblablement en ignorant délibérément) que le sang contient des molécules qui vont interférer non seulement avec la spécificité antigène-anticorps mais aussi avec l’activité peroxydase de l’enzyme utilisée pour la détection est là encore faire preuve du plus parfait amateurisme (pour rester poli). Encore plus fort, le kit d’Agdia utilisé n’est pas pas prévu pour faire de la quantif mais de la détection, donc du qualitatif. Aris et al. ont faux sur toute la ligne.

    “Ce que je “veux entendre”, c’est des scientifiques intègres, pas des lobbyistes sans scrupules de votre trempe.”
    => Mais non, vous ne voulez entendre que ce qui colle à vos aprioris, quitte à faire quelques entorses avec la réalité. Vous le montrez à chacun de vos posts.

    “Je trouve par exemple intéressant de constater que plusieurs scientifiques (Kuntz, Jacobsen, de Weck, etc…) se sont empressés de remettre en cause ces résultats, tous en formulant les mêmes critiques, en se citant réciproquemment, et en dénigrant de façon parfois peu courtoise l’étude en question.”
    => Critiques tout à faits justifiées et auxquelles Aris n’a jamais répondu. Au contraire, dans le texte que vous citez il botte en touche en répondant à côté de la plaque.

    “Une démarche vraiment curieuse et scientifique serait de chercher à reproduire cette étude, à en améliorer la méthodologie s’ils y voient des failles, et à constater s’ils parviennent à des résultats similaires ou non, au lieu de bêtemment critiquer parce que cette étude remet en cause le dogme de l’innocuité des ogm.”
    => Un labo ne se lance pas à refaire le travail bâclé fait par d’autres si ce n’est pas leur sujet d’étude principal. Il faut des fonds pour cela et dans le cas présent ce serait de la perte de temps et d’argent. Et ces critiques n’ont rien de “bête”, elles sont construites et justifiées. D’ailleurs la FSANZ a elle aussi relevé les mêmes erreurs méthodologiques chez Aris et al.. Mais vous préférez l’ignorer. Ça fait beaucoup de monde qui pointent les mêmes erreurs.
    http://www.foodstandards.gov.au/consumerinformation/gmfoods/fsanzresponsetostudy5185.cfm
    Autre chose, contrairement à ce que vous dites, l’”étude” d’Aris et al. ne remet pas en cause l’innocuité des OGM, même dans le cas où l’on considérait leurs résultats comme valides.

    “Qui est ce “nous”?”
    => A votre avis, de quelle démocratie représentative je parlais, celle du Swaziland?

    “Ce que je saisis de la situation actuelle, c’est que les politiques se voient imposer une décision (d’autoriser le mon810) par des technocrates, lesquels se basent sur une expertise partisanne, et tout ceci au mépris de l’avis d’une majorité de la population.”
    => De quelle “expertise partisane” parlez-vous ? Le MON810 a été évalué par l’ensemble des instances sanitaires des pays dans lesquels il est cultivé et/ou importé. Toutes les agences ont conclu que ce maïs ne présente pas plus de risques que son équivalent conventionnel. Dois-je en conclure que toutes les agences sont “partisanes” ? Les politiques se voient “imposer” des décision par les lois qu’ils ont eux-même mis en place. Et pour une fois la loi est bien faite car elle évite à ces mêmes politiques de sombrer dans l’abus de pouvoir en interdisant un produit qu’il n’y a aucune raison rationnelle d’interdire. Encore que… par sa déclaration NKM reconnait se livrer à l’abus de pouvoir.

    “Il me semble que le terme “démocratie représentative” signifie que les élus “représentent” l’avis du peuple. ”
    => Pas “l’avis du peuple” mais le peuple lui-même. Aucun élu ne peut représenter “l’avis du peuple”, au mieux il peut représenter l’opinion majoritaire.

    “Les gens n’ont pas besoin de connaître les mystères de la télomérase ou de la rétrotranscriptase pour se forger une opinion sur l’utilité, les risques, l’opportunité ou l’intérêt d’avoir recours à des ogm, dans l’agriculture ou dans la recherche médicale par exemple.”
    => Connaître les fonctions de la télomérase et de la rétrotranscriptase ne sont pas utiles dans ces cas là, effectivement. Par contre avoir de bonnes notions de génétiques, de toxicologie, d’agronomie et d’économie peut servir. Dans le cas contraire je ne demanderais pas au citoyen lambda, qui ne connaitrait aucun de ces sujets, de m’éclairer sur ces questions. Et j’attends des représentants du peuple qu’ils fassent de même parce que ce n’est pas la concierge de l’immeuble qui leur fournira un avis éclairé.

    “Prendre les gens pour des abrutis n’est pas une bonne technique de lobbying, si jamais… ”
    => Si Madame Gertrude n’a pas les connaissances en génétique, toxicologie, en agronomie (etc etc) pour éclairer les décisions de nos politiques sur les OGM cela ne signifie pas que je la prends pour une demeurée pour autant. Madame Gertrude peut tout à fait être qualifiée dans son domaine de compétence (la chirurgie cardiaque par exemple).

    “Encore un mensonge.”
    => Et non. Voyons donc où j’aurais menti selon vous. On reprend un par un…

    “résistances des parasites,”
    => Ce n’est pas un problème environnemental ni même une spécificité de la transgénèse.

    ” croisements possibles entre gm et non gm,”
    => Là non plus, ce n’est un problème environnemental.

    “impacts sur la biodiversité,”
    => Ha, lesquels ?

    “sur la faune et la flore,”
    =>En dehors de la faune cible (les ravageurs), aucun problème à signaler.

    “sur les microorganismes,”
    => Pareil, lesquels ?

    ” sur la qualité des sols,”
    => Vous avez un exemple d’un OGM qui affecterait la qualité des sols SVP ?

    “inconnues sur les conséquences à long terme de l’emploi d’ogm,”
    => Tout comme les inconnues liées à la culture de choux ou de patates.

    ” inconnues liées à la transgenèse elle-même,”
    => Encore une fois, les “inconnues” ne sont pas un problème sanitaire (ni environnemental).

    “conséquences sur l’emploi de produits toxiques,”
    => Est-ce un exemple d’un problème sanitaire ou environnemental d’un OGM ? Ha ben non.

    “coexistence avec le non-gm,”
    => Ce n’est pas non plus un problème sanitaire ou environnemental.

    ” etc… sans parler des problèmes dans les domaines économiques et sociaux).”
    => Bref, je constate que vous ne faites que confirmer mes propos puisque vous n’avez pas été fichu de citer le moindre problème sanitaire ou environnemental que l’on pourrait attribuer à un OGM.

    “Je pense également que les consommateurs doivent pouvoir choisir ce qu’ils veulent mettre dans leurs assiettes, (…)”
    => On est au moins d’accord là dessus.

    “(…) et que le marché doit s’adapter à cette demande, et non la logique inverse que vous proposez (le marché – sous-entendu des producteurs – décide de ce qui est bon ou non pour les consommateurs).”
    => Très fort… vous venez de contredire ce que vous disiez au début de votre phrase. Le marché ne se restreint pas aux “producteurs” mais représente l’ensemble des acteurs, aussi bien le fournisseur que le consommateur. Ce que vous rejetez est pourtant ce que les anti-OGM veulent mettre en place, à savoir décider pour les consommateurs ce qui est bon pour eux au lieu de les laisser choisir. Le producteur, lui, produit ce que les gens achètent. Il suit la loi de l’offre et de la demande. D’ailleurs si vous êtes tellement sûr que le consommateur ne veut pas d’OGM, et bien laissez les agriculteurs en cultiver. Si vous avez raison ils seront incapables d’écouler leur production et la culture de PGm s’arrètera d’elle-même. Ha mince, les surfaces en PGM ne font que croitre d’années en années… c’est que finalement le consommateur en veut bien.

    “La nourriture n’est pas une marchandise comme les autres.”
    => Je ne vois pas pourquoi, dans nos contrées elle répond aussi à la loi de l’offre et de la demande.

    @ Faust,
    “Quant aux répercutions de cet haricot OGM créé au Brésil, si ce sont les mêmes que pour l’exploitation intensives de la canne à sucre…”
    => Je ne vois pas le rapport. Aatea vous parle d’un haricot qui résiste à un virus et qui a été développé par un organisme public et vous demande ce que vous en pensez. De toute façon la question ne se pose même pas. Cet haricot a le malheur d’être GM donc vous êtes contre. Il faut que l’anti-OGM garde sa logique binaire jusqu’au bout.

  73. trafic dit :

    “Ce n’est pas comparable à des plantes qui en (du Cry1ab) produisent en permanence…” de raloul.

    Est-ce que les cellules synthétisent les protéines en permanence? Il me semble qu’on doit pouvoir dire qu’une protéine donnée ne peut être synthétisée en permanence que s’il existe par ailleurs un mécanisme d’élimination de cette protéine. Sinon il doit y avoir un mécanisme de régulation, au moins par simple application des lois de l’équilibre thermodynamique, quelque chose qui mette en pratique le principe de modération de Le Chatelier.

    Dans le cas des Cry produites dans les OGM, dans la mesure où ces protéines n’interviennent pas par ailleurs dans le métabolisme, la production a lieu au début de la vie de la cellule et s’arrête quand la concentration atteint un certain seuil, et puis basta! Non?

    J’ai trouvé la référence suivante à l’appui de mes cogitations: http://www.iupac.org/publications/pac/57/1/0045/pdf

  74. Zeppe dit :

    @ raloul

    je ne pense pas que çà soit la bonne solution de discuter science, Cry1ab, d’équilibre thermodynamique avec des lobbyistes payés pour désinformer et qui auront de toute façon TOUJOURS réponse à tout.
    Ce quil faut se demander c’est que viennent-ils faire ici ? Espèrent ils qu’un jour, un type qui était anti-OGM, en lisant GFP ou aatea, se dise “finalement, ces gens ont raison, j’abandonne mon combat et je vais acheter des OGM” ;
    Ils espèrent quoi au juste ces idiots ?
    Il te viendrait à l’idée , à toi, d’aller sur l’espace de discussion de Monsanto ou Bayer et de leur expliquer à longueur d’année que les OGM détruisent la biodiversité ? Tu perdrais ton temps . faire ce qu’il font c’est de la pure bêtise et nous n’avons pas à rentrer dans leur jeu en discutant science avec eux.

    La loi est claire et formelle : sur un produit bio, il est précisé “issu de l’agriculture biologique, respectueuse de l’environnement”. Sur un produit issu de l’agri BT ou intensif , si un fabricant s’amuse à mettre la mention “respecte l’environnement”, il ferme son entreprise et se retrouve en taule.
    Donc la preuve c’est la loi. Le bio respecte l’environnement tandis que les OGM le détruisent à mort et menacent la biodiversité. On a pas à revenir là dessus et discuter bêtement science avec un lobbyiste comme GFP . La loi est très claire la dessus. GFP et trafic font de l’intox. Ne leur répondez plus !

  75. raloul dit :

    Bonjour!

    @ GFP,
    Merci, grâce à vous je viens de passer encore un grand moment de “science anti-citoyenne”.

    Je n’ai plus de temps à perdre à contredire les désinformateurs qui sévissent sur ce site. Les plus curieux liront les articles cités et se feront leur propre opinion.

  76. aatea dit :

    Faust dit : Mercredi 15 février 2012 à 12:04
    @ aatea

    Tu noies le poisson et tu tentes, une nouvelle fois, de donner des anti-OGMs l’image de fanatiques en croisade contre Monsanto.

    => vous n’êtes pas des fanatiques en croisade contre le grand Satan?
    vous avez des méthodes qui ressemble à du fanatisme
    -refus de discuter
    - dogmatisme
    - intimidation de toutes personnes qui veulent cultiver des plantes gm (et réduire l’utilisation de pesticides)
    -intimidation de vos détracteurs
    - diaboliser toutes personnes qui n’est pas en accord avec vous
    - refus de voir la réalité (agriculteurs qui exigent la posibilité d’avoir le choix, progression de la culture de plantes gm, …)
    - le refus de voir les manipulations de vos gouroux
    ….

  77. GFP dit :

    @ trafic,
    Il est fort possible que la Cry1Ab soit synthétisée et dégradée en permanence, le niveau d’accumulation (la concentration finale) dépendant alors de l’environnement du gène et de la protéine (localisation de la protéine, tissu où le gène est exprimé, niveau de stress de la plante, …). La Cry1Ab ne possédant vraisemblablement pas un mécanisme de régulation qui lui soit propre chez la plante il est probable que sa demi-vie réponde à la fameuse “N-end rule pathway”.

    @ raloul,
    “Merci, grâce à vous je viens de passer encore un grand moment de “science anti-citoyenne”.
    => “Anti-citoyenne” ? Revoyez la définition de citoyen. Contrairement à vous je ne tiens pas à laisser les citoyens se faire manipuler par des marchands de peurs.

    “Je n’ai plus de temps à perdre à contredire les désinformateurs qui sévissent sur ce site.”
    => C’est bien gentil de me traiter encore une fois de désinformateur mais jusqu’à présent c’est moi qui ai montré que vous étiez totalement à côté de la plaque, chose que chacun pourra facilement vérifier en lisant les précédents commentaires.

    “Les plus curieux liront les articles cités et se feront leur propre opinion.”
    => Et si ces “curieux” répondent aux questions auxquelles vous êtes incapable de répondre il comprendront alors le niveau de désinformation que peuvent atteindre les sites qui vous servent de référence et la facilité avec laquelle vous vous faites manipuler.

  78. raloul dit :

    Bonjour!

    M. Zeppe,

    Oui effectivement vous avez raison c’est une pure perte de temps, totalement inutile, que de répondre aux fanatiques pro-ogm qui pourrissent cet espace de dialogue et propagent leur intox sans vergogne. C’est hallucinant et j’en reviens pas à quel point à chaque fois toute critique est rejetée sans aucune nuance, en bloc et de façon hystérique, en utilisant n’importe quel argument possible et imaginable.
    C’est vrai que je me suis aussi demandé ce qu’espèrent ces idiots… A part démontrer leur degré d’intox et convaincre les rares véritables sceptiques quant aux nuisances des ogm que certains sont prêts à tout pour imposer une nouvelle technologie contre vents et marées.
    Au moins grâce à eux je suis convaincu de l’utilité de sites comme Greenpeace, Gmwatch, inf’ogm, stopogm, etc…

  79. aatea dit :

    raloul dit : Jeudi 16 février 2012 à 12:43


    aux fanatiques pro-ogm qui pourrissent cet espace de dialogue et propagent leur intox sans vergogne.

    => lorsqu’on est pas en accord avec vos marchands de peurs, nous pourrissons votre “espace” de dialogue?
    lorsque GFP démontre tous les “approximations” (pour être charitable), il est un fanatique?

    lorsque la recherche public réussit à “produire” une plante gm (pas en France, vous avez détruit toute volonté de produire des plantes gm pour les agriculteurs), c’est pour vous une hérésie!

  80. aatea dit :

    . Par exemple, son action anti-OGM d’action a contribué à renflouer et à renforcer Greenpeace-France qui avait été dans de graves difficultés financières et a ressenti une baisse relative de ses membres par rapport aux autres pays d’Europe du Nord.

    http://www.ejbiotechnology.info/content/vol6/issue1/full/4/index.html

    (mais, non, il n’y a aucun intérêt pour greenpeace la lutte contre les plantes gm, si peut-être financier?)

  81. Faust dit :

    aatea… Le problème, c’est que ce que tu dis peut parfaitement s’appliquer à ceux que je qualifierai d’antis “anti-OGMs”.

    Un exemple :

    Vous (les pro-OGMs, ou plutôt les anti “anti-OGMs”) n’êtes pas des fanatiques en croisade contre le grand Satan Greenpeace ?
    vous avez des méthodes qui ressemble à du fanatisme :
    - acharnement aveugle
    - foi aveugle dans une certaine idée du progrès scientifique
    - théorie du complot écolo
    - discréditer toutes personnes qui soulèvent des interrogations vis à vis des plantes gm
    - justification de l’usage de la force pour faire taire les anti-OGMs
    - diaboliser toute personne qui n’est pas en accord avec vous
    - refus de voir la réalité (les multiples scandales sanitaires, y compris dans le secteur de l’agriculture, , progression de la culture de plantes gm, …)
    - le refus de voir les manipulations et le lobbying de vos “World Companies”

    Allez, et en bonus, un article sur notre entreprise préférée : http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/02/16/monsanto-un-demi-siecle-de-scandales-sanitaires_1643081_3244.html#ens_id=1610322

  82. aatea dit :

    Faust dit : Jeudi 16 février 2012 à 16:43
    - acharnement aveugle
    => lorsqu’il y a des preuves de manipulations des antis, il y a une répétition des faites montrant les manipulations
    - foi aveugle dans une certaine idée du progrès scientifique
    => non, lorsqu’il y a un intérêt sur un progrès il est soutenu, sinon pourquoi défendre quelque chose qui n’est pas défendable
    - théorie du complot écolo
    => surtout critique vis à vis manipulation de nos chers élites, les associations bof

    - discréditer toutes personnes qui soulèvent des interrogations vis à vis des plantes gm
    => non, lorsqu’il y a des preuves de manipulations des antis, il y a une répétition des faites montrant les manipulations
    - justification de l’usage de la force pour faire taire les anti-OGMs
    => pardon?
    les antis ont subit quoi?
    il me semble que les agriculteurs ont vu leurs récoltes détruit, les labos publics les essais détruit, les chercheurs ont réçu des menaces …
    pour un mouvement qui se veut pacifique …
    - diaboliser toute personne qui n’est pas en accord avec vous
    =>lorsqu’il y a des preuves de manipulations des antis, il y a une répétition des faites montrant les manipulations

    - refus de voir la réalité (les multiples scandales sanitaires, y compris dans le secteur de l’agriculture, , progression de la culture de plantes gm, …)
    => et pourquoi il y a une progression des cultures des plantes gm dans le monde?
    pas une petite idée?
    - le refus de voir les manipulations et le lobbying de vos “World Companies”
    => de type Carrefour?
    ce qui finance le criigen?
    L’association qui n’a jamais, jamais vu le moindre intérêt des plantes gm, contrairement aux agriculteurs qui ont le choix?

  83. zeppe dit :

    Bravo Faust pour ce lien !
    Aller , je le remets : http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/02/16/monsanto-un-demi-siecle-de-scandales-sanitaires_1643081_3244.html#ens_id=1610322

  84. aatea dit :

    a au faites Faust, je ne suis pas dupes sur les multinationales, particuliérement les grosses.

    quelle est la taille de Carrefour et de Monsanto?
    et oui, je me méfis des grosses multinationales, donc surtout de Carrefour

  85. aatea dit :

    un discours légèrement orienté?

    Le CRIIGEN qui nous souhaite sur sa page d’accueil une “merveilleuse année 2010 sans OGM” et qui arrive à écrire deux lignes plus bas qu’ils ne sont pas antiOGM !

  86. aatea dit :

    Les publications de l’équipe du Pr. Séralini démontrent un manquement à
    l’éthique scientifique

    http://www.ogms.be/IMG/pdf/Critiques-publications-Criigen.pdf

    cela aussi ne vous pose pas de problème?

  87. Zeppe dit :

    @ raloul

    - oui, je pense que de discuter science avec des lobbyistes dont certains comme GFP ont suffisamment de connaissance pour faire gober n’importe quoi est parfaitement inutile. Si on ne veut pas leur donner l’occasion de polluer ce forum, cessons immédiatement d’aborder des débats scientifiques avec eux. Je ne suis pas scientifique, je n’ai pas à sortir des arguments scientifiquess. Si GFP/aatea ne sont pas d’accord avec Séralini, Vélot ou Jacquard, et bien qu’ils aient des roubignoles et qu’ils aillent en débattre avec eux.
    Ils n’ont pas à nous mettre dans la position de porte parole de Séralini, Vélot ou Jacquard puisque nous ne somme pas des scientifiques. Vouloir discuter science comme le fait GFP, avec des forumeurs qui ne sont pas des scientifiques et en dénigrant les vrais scientifiques qui seraient capable de les démonter, c’est une forme de lâcheté et d’escroquerie digne d’un défenseur de Monsanto.

    A ce propos, le lien que nous a fourni faust sur “Monsanto, un demi-siècle de scandales sanitaires” prouve une chose :
    Monsanto n’est pas du tout “Satan” comme le prétend ce crétin de croyant obscurantiste d’aatea. Non, Monsanto çà n’est pas SATAN, mais alors , quelle bande d’escrocs et de bandits ces gens de Monsanto! Oui, Monsanto n’est pas Satan mais une boite d’escros et de bandits capables de tuer pour le business. Rien à voir avec Satan . Ce sont des bandits !

  88. aatea dit :

    Zeppe dit : Vendredi 17 février 2012 à 8:44

    Monsanto n’est pas du tout “Satan” comme le prétend ce crétin de croyant obscurantiste d’aatea. Non, Monsanto çà n’est pas SATAN, mais alors , quelle bande d’escrocs et de bandits ces gens de Monsanto! Oui, Monsanto n’est pas Satan mais une boite d’escros et de bandits capables de tuer pour le business. Rien à voir avec Satan . Ce sont des bandits !

    => en parlant de Satan, que pensez vous du document que j’ai trouvé?

    Par exemple, son action anti-OGM d’action a contribué à renflouer et à renforcer Greenpeace-France qui avait été dans de graves difficultés financières et a ressenti une baisse relative de ses membres par rapport aux autres pays d’Europe du Nord.

    http://www.ejbiotechnology.info/content/vol6/issue1/full/4/index.html

    il n’y a pas un intérêt financier pour Greenpeace de diaboliser les plantes gm?

  89. Faust dit :

    Tes allégations sont grotesques, aatea…

    Tu remarqueras que, depuis un ou deux ans, Greenpeace en général et Greenpeace France en particulier sont surtout concentrés sur les campagnes climat/énergie/nucléaire. Un peu sur les forêts et les océans, et beaucoup moins sur les OGMs. Aussi, tu es encore à coté de la plaque.

    Quant à cette obsession de Carrefour, grande méchante multinationale qui sous-disant financerait le Criigen, elle est grotesque.
    Quels montants ? des preuves ? Et des preuves autres que la ligne qui disait tantôt sur le site du Criigen que Carrefour figurait sur la liste de leur client, car si Carrefour leur a payé une étude et rien d’autre, je n’appelle pas ça du financement (mais c’est suffisant pour faire un amalgame, hein ?!)

    Combien même, Carrefour n’est ni pire ni meilleure que des enseignes comme Leclerc, Auchan, Intermarché… Ils sont là pour faire du fric et ont bien compris que le green-washing, ça paye… Ni plus ni moins.

    Cependant, en matière de casseroles, tu auras beau faire preuve de tous les sophismes, digressions et manipulations, tu n’enlèveras jamais le fait que Monsanto est un champion dans le domaine, et que peu de multinationales dans le monde rivalisent avec elle…

  90. aatea dit :

    c’est dans ce rapport
    http://www.ejbiotechnology.info/content/vol6/issue1/full/4/index.html

    et j’oubliais
    Depuis l’apparition des plantes gm, il n’y a jamais, jamais eu la moindre étude un peu sérieuse pouvant justifier l’interdiction de la culture de plante gm ….

  91. aatea dit :

    Faust dit : Vendredi 17 février 2012 à 9:38

    Combien même, Carrefour n’est ni pire ni meilleure que des enseignes comme Leclerc, Auchan, Intermarché… Ils sont là pour faire du fric et ont bien compris que le green-washing, ça paye… Ni plus ni moins.

    => qui finance le Criigen?
    ce n’est pas une société qui fait de l’argent avec des produits “sans ogm”?
    Tiens comme c’est curieux, Carrefour a ou n’a pas un intérêt pour développer la peur des ogm

    c’est curieux, vous ne trouvez pas?

  92. aatea dit :

    Faust dit : Vendredi 17 février 2012 à 9:38

    Cependant, en matière de casseroles, tu auras beau faire preuve de tous les sophismes, digressions et manipulations, tu n’enlèveras jamais le fait que Monsanto est un champion dans le domaine, et que peu de multinationales dans le monde rivalisent avec elle…

    => vous allez pas me croire, mais je n’ai rien, mais rien à faire de Monsanto (mais pouvez vous le comprendre?).
    enfin, si j’aimerai qu’il y ait des concurrents sérieux pour lutter contre eux, concurrents européens que les vandales se sont échinés à détruire.

    les vandales et monsanto, même combat?

  93. Chris dit :

    la fin de la psrahe indiquait en deux ou trois semaines L’instruction, c’est comme la liberte, ca ne se donne pas, ca se prend

  94. aatea dit :

    Faust dit : Vendredi 17 février 2012 à 9:38
    Tes allégations sont grotesques, aatea…

    Tu remarqueras que, depuis un ou deux ans, Greenpeace en général et Greenpeace France en particulier sont surtout concentrés sur les campagnes climat/énergie/nucléaire. Un peu sur les forêts et les océans, et beaucoup moins sur les OGMs. Aussi, tu es encore à coté de la plaque.

    => date du rapport Vol. 6 No. 1, Issue of April 15, 2003
    il y avait ou il n’y avait pas un intérêt financier pour greenpeace de développer la peur des ogm?

    ogm qui n’ont jamais tué personne contrairement au bio …

  95. aatea dit :

    pour votre lien sur le monde avez-vous lu le commentaire d’Alex

    Quand je constate que Le Monde cite encore du Séralini (la bonne blague) ou les pseudo-études de Carrasco je m’inquiète sérieusement sur les capacités de compréhension du b.a.-ba des concepts scientifiques de base chez les journalistes du Monde. Citer de tels “scientifiques”, si on peut les qualifier ainsi, est faire preuve d’une belle naïveté, pour rester poli, surtout quand on sait que leurs “travaux” ont été démontés par la communauté scientifique.

    mais ces manipulations, vous ne voulez pas les voir, c’est contraire à votre idéologie.

  96. zeppe dit :

    @ aatea

    “en parlant de Satan, que pensez vous du document que j’ai trouvé?”

    - Pour la 1000ème fois aatea, je m’en fout de tes documents. Je ne les lis pas et je n’ai pas de temps à perdre avec un faux-cul qui prétend être pro-OGM uniquement (et je te cite) pour “énerver” les anti-OGM.
    je n’ai pas à perdre mon temps avec quelqu’un qui n’a pas le courage de nous dire franchement sa véritable motivation.
    Pour débattre il faut avoir l’honnêteté de dire qui ont est, pas obligatoirement l’identité, mais son métier, ses compétences, et sa motivation.
    Je peux te dire franchement et en toute honnêteté pourquoi je suis contre les OGM . Je n’ai RIEN à cacher.
    On discutera ensemble le jour où tu auras l’honnêteté de me dire pourquoi tu es pour, au point de chercher à convaincre sur le forum d’une association écologiste anti-OGM.
    Un type qui n’est tout simplement pas “opposé’ aux OGM ne viendrait pas à longueur d’année défendre et promouvoir les OGM sur un site écolo. Si tu le fais c’est que tu as quelque chose à perdre avec les anti-OGM . Ai la franchise de nous dire quoi ? Qu’est ce que tu perds aatea ?

  97. aatea dit :

    zeppe dit : Vendredi 17 février 2012 à 12:13
    un faux-cul
    un seul insulte, pas en forme Zeppe

  98. aatea dit :

    http://www.ogm.ch/actu:coexitence

    le terme « pollution génétique » (souvent utilisé par les anti-OGM) l’atteste : ce que l’on traque c’est de l’ADN impur… Or il n’y a pas d’ADN (ou de gène) ‘propre’ et d’ADN (ou de gène) ‘sale’.
    L’ADN est toujours formé d’un enchainement de 4 nucléotides et est chimiquement identique dans tous les organismes .

    La position de J. Grosclaude est que le CEES a renoncé à imaginer et proposer les compromis que la société peut construire et accepter.
    J. Grosclaude revient aussi sur ce qu’elle a enduré au CEES face à ceux qui refusent la science et de la technologie et dénonce la volonté des autorités politiques d’instrumentaliser « à façon » les avis du HCB.

    => vous ne voyez pas non plus de manipulations?

  99. zeppe dit :

    @ aatea

    “un seul insulte, pas en forme Zeppe”

    - çà te permet, une fois de plus de ne pas répondre à ce que je dis. Oui tu es malhonnête (c’est pas un gros mot) car tu prétends être pro-OGM uniquement (et je te cite) pour “énerver” les anti-OGM.
    je n’ai pas à perdre mon temps avec quelqu’un qui n’a pas le courage de nous dire franchement sa véritable motivation.
    Pour débattre il faut avoir l’honnêteté de dire qui ont est, pas obligatoirement l’identité, mais son métier, ses compétences, et sa motivation.
    Je peux te dire franchement et en toute honnêteté pourquoi je suis contre les OGM . Je n’ai RIEN à cacher.
    On discutera ensemble le jour où tu auras l’honnêteté de me dire pourquoi tu es pour, au point de chercher à convaincre sur le forum d’une association écologiste anti-OGM.
    Un type qui n’est tout simplement pas “opposé’ aux OGM ne viendrait pas à longueur d’année défendre et promouvoir les OGM sur un site écolo. Si tu le fais c’est que tu as quelque chose à perdre avec les anti-OGM . Ai la franchise de nous dire quoi ? Qu’est ce que tu perds aatea ?

    Voilà aatea. le même texte sans gros mot. Qu’as-tu à y dire sur ce texte ? RIEN car tu n’as pas de moyen de te défendre. Tu sais que j’ai raison. Tu sais que tu n’es pas franc .

    Cette fois tu n’as pas d’excuse. Pas un seul gros mot. Alors réponds si tu en as le courage.

  100. aatea dit :

    zeppe dit : Vendredi 17 février 2012 à 13:55
    @ aatea

    “un seul insulte, pas en forme Zeppe”

    - çà te permet, une fois de plus de ne pas répondre à ce que je dis.
    => tiens, en parlant de non réponse, vous avez bien réfléchi à la question
    Je pense que madame Robin a eu une petite distraction, elle a oublié de me répondre, mais je pense qu’elle doit être totalement débordée, cependant, je suis persuadé qu’elle doit pouvoir me consacrer quelques minutes.
    vous avez écrit
    « De plus, des prélèvements réalisés par l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan confirment que la toxine BT, loin d’être détruite par le système digestif des vaches, a été décelée dans le sang, le foie,la rate et les intestins des animaux. »
    OUI ou NON?

    Est-ce que l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan a écrit dans sa publication?
    « It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. »
    http://www.weihenstephan.de/fml/physio/sonstig/Lutz-et-al-2005.pdf
    OUI ou NON?

    pouvez-vous m’expliquer cette “incohérence”?

  101. Faust dit :

    aatea, j’aimerai avoir les preuves du financement du Criigen par Carrefour, ainsi que les montants (étant au travail, je n’ai pas envie de chercher dans un texte en anglais, compact et à la navigation peu ergonomique).

    aatea dit :” vous allez pas me croire, mais je n’ai rien, mais rien à faire de Monsanto (mais pouvez vous le comprendre?)”

    => ravi de l’apprendre. Idem pour ma part de Séralini et de MM Robin, qui ne sont ni mes maîtres à penser, ni mes gourous.

    aatea :”date du rapport Vol. 6 No. 1, Issue of April 15, 2003
    il y avait ou il n’y avait pas un intérêt financier pour greenpeace de développer la peur des ogm?”

    => quel est l’intérêt, dans ce cas, de citer un rapport vieux de près de 10 ans ? et qui plus est un rapport orienté ? Je n’en vois pas le moindre…

  102. zeppe dit :

    @ aatea
    Une fois de plus te débines. Je n’ai pas de temps à perdre avec toi .

  103. aatea dit :

    Faust dit : Vendredi 17 février 2012 à 14:54
    aatea, j’aimerai avoir les preuves du financement du Criigen par Carrefour

    =>http://www.ecolopedia.fr/?p=424
    Le CRIIGEN est opaque en ce qui concerne ses financements
    ….
    Dans une précédente version de leur site, le CRIIGEN avait mentionné une liste de leurs clients : Greenpeace, groupe Carrefour, groupe Auchan, …

    quel est l’intérêt, dans ce cas, de citer un rapport vieux de près de 10 ans ? et qui plus est un rapport orienté ? Je n’en vois pas le moindre…

    =>l’intérêt financier qu’avait greenpeace pour diffamer, ce n’est pas important?

  104. aatea dit :

    zeppe dit : Vendredi 17 février 2012 à 14:55
    @ aatea
    Une fois de plus te débines. Je n’ai pas de temps à perdre avec toi .

    toujours pas de réponse à
    Je pense que madame Robin a eu une petite distraction, elle a oublié de me répondre, mais je pense qu’elle doit être totalement débordée, cependant, je suis persuadé qu’elle doit pouvoir me consacrer quelques minutes.
    vous avez écrit
    « De plus, des prélèvements réalisés par l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan confirment que la toxine BT, loin d’être détruite par le système digestif des vaches, a été décelée dans le sang, le foie,la rate et les intestins des animaux. »
    OUI ou NON?

    Est-ce que l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan a écrit dans sa publication?
    « It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. »
    http://www.weihenstephan.de/fml/physio/sonstig/Lutz-et-al-2005.pdf
    OUI ou NON?

    pouvez-vous m’expliquer cette “incohérence”?

  105. aatea dit :

    je pesne que vous avez oublier l’un des informations les plus importante

    Depuis l’apparition des plantes gm, il n’y a jamais, jamais eu la moindre étude un peu sérieuse pouvant justifier l’interdiction de la culture de plante gm ….

  106. aatea dit :

    Faust dit : Vendredi 17 février 2012 à 14:54
    Idem pour ma part de Séralini et de MM Robin, qui ne sont ni mes maîtres à penser, ni mes gourous.

    => mais vous ne remettez jamais en cause certaines associations ni politques qui sont en accord avec vos dogmes.

    même lorsqu’il y a ceci
    —-://ec.europa.eu/research/biosociety/index_en.htm

    Commission européenne DG Recherche : Ce site permet de trouver des informations concernant le développement des programmes de recherche sur les biotechnologies.

    —-://ec.europa.eu/research/biosociety/library/brochures_reports_en.htm

    Cette publication résume les résultats de 50 projets de recherche sélectionnés sur les organismes génétiquement modifiés (OGM), co-financés par la Commission européenne dans le cadre des programmes-cadres de recherche et d’innovation, et menée en la période 2001 – 2010, y compris un résumé de la dernière enquête Eurobaromètre 2010 sur les sciences du vivant et la biotechnologie.

    ni la publication que j’ai cité

    http://www.ejbiotechnology.info/content/vol6/issue1/full/4/index.html

    Par exemple, son action anti-OGM d’action a contribué à renflouer et à renforcer Greenpeace-France qui avait été dans de graves difficultés financières et a ressenti une baisse relative de ses membres par rapport aux autres pays d’Europe du Nord.

  107. Faust dit :

    aatea :”http://www.ecolopedia.fr/?p=424
    Le CRIIGEN est opaque en ce qui concerne ses financements
    Dans une précédente version de leur site, le CRIIGEN avait mentionné une liste de leurs clients : Greenpeace, groupe Carrefour, groupe Auchan, …”

    => Ca n’est pas suffisant pour conclure que Carrefour finance le Criigen. S’ils leur ont commandé une étude, ils ne les financent pas. Il faudrait des éléments plus probants, plus clairs.
    Par contre, je suis d’accord qu’il n’est pas normal que le financement du Criigen ne soit pas transparent. Je suis perso pour la transparence totale au niveau du financement des associations, fondations, ONGs, partis politiques, mouvements religieux…
    Mais bon, nous vivons dans une société où la transparence n’est qu’un voeu pieux. Rien que vis à vis des transactions financières… Là, en comparaison, même le plus épais fog londonien est plus transparent…

    aatea :”l’intérêt financier qu’avait greenpeace pour diffamer, ce n’est pas important?”

    => conclusion sans le moindre fondement et complètement partisane. Les plus fortes actions médiatiques en France ont toujours été contre le nucléaire (et le climat). Ensuite, viens la surpêche puis les OGMs… Vouloir faire le la lutte contre les OGMs un moyen d’enrichissement pour Greenpeace est grotesque…

  108. aatea dit :

    Faust dit : Vendredi 17 février 2012 à 16:25

    Ca n’est pas suffisant pour conclure que Carrefour finance le Criigen. S’ils leur ont commandé une étude, ils ne les financent pas. Il faudrait des éléments plus probants, plus clairs.

    => s’il n’y a pas transparence, il n’est pas possible de prouver que Carrefour finance Criigen, maintenant …

    Faust dit :Vouloir faire le la lutte contre les OGMs un moyen d’enrichissement pour Greenpeace est grotesque…

    => ce n’est pas ce qui est dit sur le rapport …

    pas de réaction sur l’ensemble des autres documents?
    surtout que si vous êtes “critique” avec Séralini et Robin, vous n’avez pratiquement plus de “caution” scientifique.

  109. aatea dit :

    Faust dit : Vendredi 17 février 2012 à 16:25
    Ca n’est pas suffisant pour conclure que Carrefour finance le Criigen. S’ils leur ont commandé une étude, ils ne les financent pas.

    => un peu de mauvaise foi de votre part, il me semble.

  110. zeppe dit :

    “un peu de mauvaise foi de votre part, il me semble.”

    Et c’est aatea qui dit que les autres sont de mauvaise foi, alors que lui se dit pro-OGM uniquement pour (et je le cite) énerver les anti-OGM. Ce même aatea qui n’est pas capable de nous dire quels sont ses compétences, sont métier pour s’autoriser à savoir mieux que Séralini, Vélot ou Jacquard et pour quel motif il est pro-OGM au point de les défendre toute l’année sur le forum d’une association écologiste carrément anti-OGM !

  111. aatea dit :

    toujours pas de réponse Zeppe?

  112. zeppe dit :

    Je m’en fout de ton argument aatea. Je peux y répondre très facilement et sans aucun problème. Il te suffit de répondre à mes questions et ensuite on entame le débat. Il est hors de question que j’aborde un quelconque sujet avec un type qui n’a pas la franchise de me dire pourquoi il est pro–OGM au point de venir les défendre à longueur d’année sur le forum d’une association écologique carrément anti-OGM et quelles sont ses compétences. Tu as peur de quoi au juste, toi qui parle de peur sans arrêt ? Un peu de courage aatea. Tu en manques cruellement !
    La réponse à ta question, je l’ai. Je peux te la fournir quand tu veux. Mais dis moi en premier à qui j’ai à faire et quelle est ta motivation. Je te le répète : j’ai une réponse pour ta question mais je ne débat pas avec un type qui n’a pas la franchise de me dire quelles sont ses compétences et pourquoi il se bat pour promouvoir les OGM.
    Aller aatea, un peu de franchise et je t’assure que la réponse à ta question, je l’ai et je te la donne immédiatement avec preuves à l’appui.

  113. aatea dit :

    zeppe dit : Vendredi 17 février 2012 à 21:43
    Je m’en fout de ton argument aatea.

    => ce n’est pas un argument, c’est une question, tu veux que je la répéte?

    il y a autre chose que je peux répéter

    http://www.ejbiotechnology.info/content/vol6/issue1/full/4/index.html

    Par exemple, son action anti-OGM d’action a contribué à renflouer et à renforcer Greenpeace-France qui avait été dans de graves difficultés financières et a ressenti une baisse relative de ses membres par rapport aux autres pays d’Europe du Nord.

  114. aatea dit :

    zeppe dit : Vendredi 17 février 2012 à 21:43

    La réponse à ta question, je l’ai. Je peux te la fournir quand tu veux

    => c’est curieux, mais j’ai un gros doute sur ta capacité à répondre à cette question.

    Tu peux encore à lui?

  115. GFP dit :

    @ Faust,
    “Ca n’est pas suffisant pour conclure que Carrefour finance le Criigen. S’ils leur ont commandé une étude, ils ne les financent pas. Il faudrait des éléments plus probants, plus clairs.”
    => Vous n’avez jamais lu la partie “Acknowledgments” de leurs “études” ? Que ce comité qui se présente comme “indépendant” touche des fonds de groupes vendant des produits “sans-OGM” ou des grigris homéopathiques “dépolluants”, cela ne vous interpelle pas un petit peu ? Pourquoi sont-ils aussi peu transparents sur le plan financier à votre avis ? Pensez-vous que cela les gêneraient de divulguer que cette association (indépendante bien sûr) touche des fonds (et beaucoup, des centaines de milliers d’euros) d’une organisation qui organise des colloques où les thèmes abordés sont pour le moins loufoques (“aromathérapie quantique”, etc etc ). On peut aussi se demander pourquoi le criigen se fait financer par une association qui invite un porte parole d’une secte (la secte Ivi) à ses colloques, des adeptes de naturothérapies, etc etc ? Bizarre non ?
    http://fondatiolv.cluster010.ovh.net/spip.php?article10

  116. Zeppe dit :

    Tu as peur de quoi aatea ??
    Tu ne serais pas un petit trouillard par hasard ??
    Toi qui aime à parler de peur, tu es mort de trouiile.
    Aller, puisque tu es mort de trouille et que tu n’a rien dans la culotte et que tu ne me diras jamais qui tu es, quelles compétences tu as pour prétendre savoir mieux que Séralini, Vélot ou Jacquard, et surtout, tu es mort de trouille à l’idée d’avoir à me dire la vérité sur ta motivation à défendre les OGM à longueur d’année sur le forum d’une association écologique carrément anti-OGM, je te laisse le dernier mot. Tu me fais perdre mon temps et ta réponse va encore être une réponse de lâche mort de trouille qui va une fois de plus se débiner la queue basse.

    J’aurai une de ces honte à ta place!!!!
    Ne pas savoir si la protéine Cry1Ab est digéré ou non, ne pas savoir analyser l’authenticité du document que tu présente çà n’est pas honteux.En revanche, être toute l’année coincée par quelqu’un qui te cloue le bec avec des questions que tu fuis part lâcheté, çà c’est vraiment honteux.

    Tu devrais avoir honte d’être aussi médiocre, minable et si peu courageux aatea !

    Tu devrais avoir honte d’exister !

    Allez, salut aatea

    Je perds mon temps avec des médiocres comme toi.

  117. bionel dit :

    peu présent en ce moment sur le forum, je viens de lire les post de ces derniers jours,visiblement Zeppe tu as vraiment raison aatéa est très médiocre.

    Et le lecteur qui débarque sur le forum dois même se demander si ce type est normal, car la lecture de ses
    commentaires démontre un énorme problème chez lui; à tel point qu’ il passe bien pour un débile.

    Bien entendu aatea ne manquera pas de dire une fois de plus ==>invectives, insultes…….
    mais son cas ne peut hélas pas nous conduire à d’autre conclusions.

  118. bionel dit :

    @GFP

    ont ils fait un colloque sur les propriétés vibratoires de la méduse?

  119. aatea dit :

    Zeppe dit : Samedi 18 février 2012 à 7:54
    un petit trouillard
    mort de trouiile.
    mort de trouille
    n’a rien dans la culotte
    tu es mort de trouille
    une réponse de lâche
    mort de trouille
    une fois de plus se débiner la queue basse.
    tu fuis part lâcheté
    aussi médiocre
    minable
    peu courageux aatea !
    honte d’exister !
    Allez, salut aatea
    des médiocres comme toi.

    => 14 insultes, tu retrouves tes arguments favories grand inquisiteur!

    autre question, tu penses encore à lui?

  120. aatea dit :

    Pour mémoire

    http://www.ejbiotechnology.info/content/vol6/issue1/full/4/index.html

    Par exemple, son action anti-OGM d’action a contribué à renflouer et à renforcer Greenpeace-France qui avait été dans de graves difficultés financières et a ressenti une baisse relative de ses membres par rapport aux autres pays d’Europe du Nord.

    => l’action de Greenpeace France contre les plantes gm n’a pas conduit à améliorer leur trésoreries?

  121. aatea dit :

    Depuis l’apparition des plantes gm, il n’y a jamais, jamais eu la moindre étude un peu sérieuse pouvant justifier l’interdiction de la culture de plante gm ….

  122. aatea dit :

    http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/68841.htm
    La CHINE ANNONCE son NOUVEAU PROGRAMME pour les BIOTECHNOLOGIES

    Environ 250.000 personnes travaillent aujourd’hui dans le domaine des biotechnologies en Chine.
    => il y a combien de chercheurs en France?

  123. Faust dit :

    aatea :”Par exemple, son action anti-OGM d’action a contribué à renflouer et à renforcer Greenpeace-France qui avait été dans de graves difficultés financières et a ressenti une baisse relative de ses membres par rapport aux autres pays d’Europe du Nord.
    => l’action de Greenpeace France contre les plantes gm n’a pas conduit à améliorer leur trésoreries?”

    Non. Ca, c’est la conclusion que tu tires de l’étude partiale dont tu as posté le lien.

    Le problème, c’est que la personne qui a écrit cette étude que tu cites affirme cela sans autre preuve. Qu’est-ce qui lui prouve que c’est l’action de Greenpeace contre les OGMs qui explique la hausse de ses adhésions ? Pourquoi cela ne viendrait pas de la campagne nucléaire, qui accessoirement est et a toujours été la campagne la plus médiatisée en France ? Ou de la mise en place de campagne d’adhésions, en allant directement vers le gens (dans la rue, par exemple), comme cela a été fait à cette époque ?

    L’étude que tu cites et partielle et partiale, et donc n’a pas beaucoup d’intérêt. Mais rassures-toi, tout le monde a compris ce que tu essayes de faire croire : que Greenpeace combat les OGMs pour faire du fric. Qu’importe les preuves, seules compte les affirmations tant qu’elles ont l’air d’être crédibles… Et après, tu viens nous faire la leçon… pfff…

  124. Wackes Seppi dit :

    M./Mme GFP a écrit (samedi 18 février 2012 à 0:02)

    « On peut aussi se demander pourquoi le criigen se fait financer par une association qui invite un porte parole d’une secte (la secte Ivi) à ses colloques, des adeptes de naturothérapies, etc etc ? Bizarre non ? »

    Le financement du CRIIGEN est totalement opaque. Interrogée à ce sujet par la Commission Le Déaut en 2005, Mme Corinne Lepage, alors présidente du CRIIGEN (elle l’est toujours en pratique, ayant été remplacée par un prête-nom), s’est montrée particulièrement irritée.

    Voici ce qu’en a retenu la Commission (notez qu’en 2005, Carrefour ne vendait pas encore de produits « nourris sans OGM ») :

    « Inversement, les soutiens accordés par des groupes agro-alimentaires ou par certaines célèbres enseignes de la grande distribution à des associations écologistes ont semblé surprenants, voire troublants, à une majorité de membres de la mission. Ainsi, Mme Corinne Lepage, ancienne ministre de l’environnement et présidente du Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (CRII-GEN), a indiqué à la mission, lors de la table ronde du 9 février 2005 relative aux enjeux juridiques, que CRII-GEN était financé grâce aux « contributions reçues lors de conférences en province et aux dons de quelques grandes entreprises comme Carrefour ». Or, les enseignes de grande distribution commercialisent actuellement des aliments produits à partir d’OGM – ne serait-ce que du fait de l’utilisation très répandue de la lécithine de soja et de l’utilisation fréquente d’OGM pour nourrir les animaux dont la viande est vendue. Interrogé par le président de la mission, par lettre du 4 mars 2005, sur les financements d’associations auxquels il procède, le groupe Carrefour n’a pas davantage répondu que ses principaux concurrents156.

    « De même, la Confédération espagnole de fabricants d’aliments pour bétail, rencontrée par la mission, a reconnu que certaines des entreprises membres de la confédération accordaient des financements à l’association écologiste Greenpeace, tout en produisant eux-mêmes des aliments génétiquement modifiés pour l’élevage. Votre Rapporteur s’interroge sur la réelle motivation de tels financements. Ne risquent-ils pas de créer des distorsions dans la vigilance exercée par ces associations écologistes vis-à-vis de l’ensemble des acteurs économiques concernés ? »

    http://www.assemblee-nationale.fr/12/rap-info/i2254-t1.asp

    Mme Lepage, si prompte à les dénoncer chez les autres, n’a évidemment aucun conflit d’intérêts. Le CRIIGEN, « comité apolitique et non-militant… » a longtemps été présidé par elle, cheffe de parti. Son siège social – dont Mme Lepage a osé prétendre devant la Commission Le Déaut qu’il n’y en avait pas – se trouve au 40, rue de Monceau 75008 Paris ; c’est pur hasard si c’est aussi l’adresse du cabinet Huglo Lepage Associés Conseil, « spécialiste de l’environnement ».

  125. zeppe dit :

    @ bionel

    “,visiblement Zeppe tu as vraiment raison aatéa est très médiocre.”

    - Oui il est médiocre et c’est un petit peureux retranché (c’est pas un gros mot) . Il préfère fuir en avant en parlant de mes insultes ( je ne savais pas que “tu es mort de trouille”, “une réponse de lâche” étaient des insultes ) plutôt que de répondre à mes questions qui l’embarrassent beaucoup et qui lui font honte !

  126. aatea dit :

    Faust dit : Dimanche 19 février 2012 à 15:13
    aatea :”Par exemple, son action anti-OGM d’action a contribué à renflouer et à renforcer Greenpeace-France qui avait été dans de graves difficultés financières et a ressenti une baisse relative de ses membres par rapport aux autres pays d’Europe du Nord.
    => l’action de Greenpeace France contre les plantes gm n’a pas conduit à améliorer leur trésoreries?”

    Non. Ca, c’est la conclusion que tu tires de l’étude partiale dont tu as posté le lien.

    => ce ne sont pas mes conclusions, j’ai recopié ce passage de l’étude …

    Mais rassures-toi, tout le monde a compris ce que tu essayes de faire croire : que Greenpeace combat les OGMs pour faire du fric

    => ce n’est pas ce qui est dit …

  127. aatea dit :

    http://www.contrepoints.org/2012/02/20/69910-principe-de-precaution-en-politique-economique
    Principe de précaution en politique économique

    La précaution est de nos jours érigée en principe, et utilisée pour empêcher certaines innovations, comme les OGM, même après des études très poussées n’ayant pas pu démontrer un danger quelconque …

  128. aatea dit :

    zeppe dit : Dimanche 19 février 2012 à 18:23
    @ bionel
    aatéa est très médiocre.”

    - Oui il est médiocre
    un petit peureux retranché
    Il préfère fuir en avant
    “tu es mort de trouille”,
    une réponse de lâche”
    qui lui font honte !

    alors Zeppe, tu n’es pas en forme, seulement 6 insultes

    tu penses encore à lui?

  129. zeppe dit :

    @ aatea

    Dis-moi aatea, comment qualifierais-tu une personne qui se permettrait de dénigrer de grands scientifiques comme Séralini, Vélot, Jacquart, ainsi de que de grands journalistes d’investigations comme MM Robin ou Isabelle Saporta tout en refusant de dire quelle sont ses compétences et pourquoi cette acharnement à les dénigrer ? Tu qualifierai cette personne comment ? Peut-tu me trouver un mot dans le dictionnaire pur qualifier ce genre de comportement sans que çà soit une insulte ?
    Allez aatea, dis moi avec quel mot correct on peut qualifier ce type de personne qui sait mieux que des personnages publics reconnus pour leur compétences alors que lui, il refuse de nous dire quels sont les siennes ?

    J’attends ta réponse aatea. Je te jure que si tu me trouves le mot juste et qu’en plus çà n’est pas une injure, je te promet de ne plus utiliser que celui-là pour te qualifier. Ainsi, tu ne pourras plus dire que je t’insulte. Trouves moi ce mot aatea !

  130. zeppe dit :

    202694 Signatures anti-OGM pour http://www.ogm-abeille.org/
    Je me suis dit samedi qu’avec un peu de chance on atteindrait les 200.000 avant lundi soir et bien je constates que çà va encore plus vite.
    Combien de signature pour marre des OGM , autre pétition en ligne démarrée en même temps que http://www.ogm-abeille.org/ ? Ah ? il n’en sont encore qu’à 1215 ?
    Finalement, on confirme ce que je dis depuis toujours, à savoir que le nombre de personne en ayant marre des faucheurs sont insignifiant !
    VIVENT les faucheurs ! Vous n’avez pratiquement pas d’ennemi !

  131. 01010101 dit :

    __vous l’a-v djà dit mais il est bon de remettre et de remettre encore sur le métier l’ouvrage, le ballet balayeur des pro ceci cela ogm nuc 1tensif nano “énrj” foSSile etc et pour finir la clé de proute armée mm combat combines des corrompus de la secte électoraliste

  132. aatea dit :

    zeppe dit : Lundi 20 février 2012 à 19:41
    @ aatea

    Dis-moi aatea, comment qualifierais-tu une personne qui se permettrait de dénigrer de grands scientifiques comme Séralini, Vélot, Jacquart, ainsi de que de grands journalistes d’investigations comme MM Robin ou Isabelle Saporta tout en refusant de dire quelle sont ses compétences et pourquoi cette acharnement à les dénigrer ? Tu qualifierai cette personne comment ? Peut-tu me trouver un mot dans le dictionnaire pur qualifier ce genre de comportement sans que çà soit une insulte ?
    Allez aatea, dis moi avec quel mot correct on peut qualifier ce type de personne qui sait mieux que des personnages publics reconnus pour leur compétences alors que lui, il refuse de nous dire quels sont les siennes ?

    => des grands scientiques???
    des grands journalistes????

    Pardon?

    alors que les multiples “incohérences” de ces “grands personnages” sont effrayant !!!!

    ah pardon, ce sont vos gouroux ….

  133. Zeppe dit :

    @ aatea`

    “alors que les multiples “incohérences” de ces “grands personnages” sont effrayant !!!!”

    - Encore une façon de te débiner aatea, mais je t’aurais comme je t’ai eu le jour où tu m’as sortis,dans tes derniers retranchements, que tu étais pro-OGM uniquement pour ( je te cite) énerver les anti-OGM.

    C’est ce que tu penses de ces scientifiques et journalistes, et tu as le droit de le penser. D’autres pensent de contraire et ils en ont le droit aussi.Pour l’heure, et pour tout le monde ce sont de grands scientifique et de grandes journalistes d’investigation reconnu comme tel par tous et maintes fois récompensés pour leur travail.
    Donc je répète ma question , et ne réponds pas à coté.

    Ma question est comment qualifierais-tu une personne qui se permettrait de dénigrer tout en refusant de dire quelle sont ses compétences et pourquoi cette acharnement à les dénigrer ?

    Réponds à ces 2 lignes aatea et laisse à chacun le droit de penser que se sont de bons ou mauvais scientifiques ou journalistes. ma question n’est pas est ce qu’il s sont bon ou mauvais mais comment appelles-tu quelqu’un qui dénigre et critique AUTRUI (voilà , comme çà tu pourras plus te débiner) en prétendant savoir mieux mais en refusant de nous dire quelles sont ses compétences et pour quelles raison il passe autant de temps à dénigrer AUTRUI ?

  134. Stanislas dit :

    OGM : Paris demande à l’UE de suspendre l’autorisation du MON810

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/02/20/ogm-paris-demande-a-l-ue-de-suspendre-l-autorisation-du-mon810_1646073_3244.html

    “La demande française “s’appuie sur les dernières études scientifiques”, et notamment sur un avis de l’Agence européenne de sécurité alimentaire (AESA), publié le 8 décembre 2011, qui “montrent que la culture de ce maïs présente des risques importants pour l’environnement”.

  135. aatea dit :

    Zeppe dit : Mardi 21 février 2012 à 7:47

    Ma question est comment qualifierais-tu une personne qui se permettrait de dénigrer tout en refusant de dire quelle sont ses compétences et pourquoi cette acharnement à les dénigrer ?

    =>des grands scientiques???
    des grands journalistes????

    Pardon?

    alors que les multiples “incohérences” de ces “grands personnages” sont effrayant !!!!

    ah pardon, ce sont vos gouroux ….

  136. aatea dit :

    pour le grand Zeppe, qui semble avoir oublié une incohérence de sa grande journaliste.

    Je pense que madame Robin a eu une petite distraction, elle a oublié de me répondre, mais je pense qu’elle doit être totalement débordée, cependant, je suis persuadé qu’elle doit pouvoir me consacrer quelques minutes.
    vous avez écrit
    « De plus, des prélèvements réalisés par l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan confirment que la toxine BT, loin d’être détruite par le système digestif des vaches, a été décelée dans le sang, le foie,la rate et les intestins des animaux. »
    OUI ou NON?

    Est-ce que l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan a écrit dans sa publication?
    « It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. »
    http://www.weihenstephan.de/fml/physio/sonstig/Lutz-et-al-2005.pdf
    OUI ou NON?

    pouvez-vous m’expliquer cette “incohérence”?

  137. zeppe dit :

    aatea est en train un nouvelle fois de fuir la queue basse.
    J’avais bien dis que je te coincerai. C’est ce que j’ai fais et j’en suis fier.
    Tu n’as pas le courage de me dire comment on qualifie un type qui critique (et peu importe qui il critique ) et qui sait mieux que d’autres tout en refusant de nous informer sur ses compétences.
    Alors comme je sais qu’une fois de plus je t’ai cloué le bec puisque tu ne me réponds pas sur ce sujet, je te laisserai une fois de plus le dernier mot. Mon objectif est atteint : prouver que tu ne pourras jamais te comporter de manière franche et sincère et que tu as des choses à cacher.
    Allez, à ton tour aatea.
    Mon but est atteint . Tout est ok pour moi quelque soit ta réponse, qui sera, bien sûr encore une fuite comme toujours.

  138. aatea dit :

    zeppe dit : Mardi 21 février 2012 à 11:08
    de fuir la queue basse.
    une seule insulte????

    mais certainement pas de réponse à
    Je pense que madame Robin a eu une petite distraction, elle a oublié de me répondre, mais je pense qu’elle doit être totalement débordée, cependant, je suis persuadé qu’elle doit pouvoir me consacrer quelques minutes.
    vous avez écrit
    « De plus, des prélèvements réalisés par l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan confirment que la toxine BT, loin d’être détruite par le système digestif des vaches, a été décelée dans le sang, le foie,la rate et les intestins des animaux. »
    OUI ou NON?

    Est-ce que l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan a écrit dans sa publication?
    « It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. »
    http://www.weihenstephan.de/fml/physio/sonstig/Lutz-et-al-2005.pdf
    OUI ou NON?

    pouvez-vous m’expliquer cette “incohérence”?

  139. aatea dit :

    nouvelle autorisation d’importation
    http://www.actu-environnement.com/ae/news/OGM-soja-mise-sur-marche-autorisation-15006.php4

  140. zeppe dit :

    Nouvelle occupation pour réclamer l’interdiction du maïs OGM de Monsanto.

    http://www.liberation.fr/depeches/01012391300-nouvelle-occupation-pour-reclamer-l-interdiction-du-mais-ogm-de-monsanto

    Les agriculteurs (ils doivent être très peu nombreux) qui se seraient aventuré à acheter ces semences sont de véritables inconscients. Il n’y aura pas d’OGM en France et ceux qui veulent passer outre la volonté des CONSOMMATEURS (car il revient à eux seuls de décider, et non aux agriculteurs qui eux, produisent pour le consommateur) prennent de très gros risques.

  141. aatea dit :

    zeppe dit : Mardi 21 février 2012 à 14:24
    Nouvelle occupation pour réclamer l’interdiction du maïs OGM de Monsanto.

    Les agriculteurs (ils doivent être très peu nombreux) qui se seraient aventuré à acheter ces semences sont de véritables inconscients.

    => mon cher Zeppe, vous avez vu la nouvelle autorisation d’importer des “nouvelles” plantes gm?
    donc, si nous allons avoir de plus en plus d’aliments (particulierment pour notre bétail) gm.

    toujours pas de réponse, mon cher grand inquisiteur?

  142. Wackes Seppi dit :

    M. Stanislas a écrit le mardi 21 février 2012 à 8:36 (en fait copié d’articles de presse) :
    OGM : Paris demande à l’UE de suspendre l’autorisation du MON810

    « La demande française “s’appuie sur les dernières études scientifiques”, et notamment sur un avis de l’Agence européenne de sécurité alimentaire (AESA), publié le 8 décembre 2011, qui “montrent que la culture de ce maïs présente des risques importants pour l’environnement”. »

    Dans son communiqué de presse du 8 décembre 2001, l’EFSA a écrit :

    The EFSA GMO Panel concludes that, subject to appropriate management measures, maize Bt11 cultivation is unlikely to raise additional safety concerns for the environment compared to conventional maize. The EFSA GMO Panel considers that the conclusions on the risk to non-target Lepidoptera from maize Bt11 apply equally to maize MON 810.

    Et voici ce qu’en pense notre HCB national :

    Au terme de l’analyse de l’ensemble des données fournies par le pétitionnaire et de données supplémentaires disponibles dans la littérature scientifique, le CS du HCB considère que la mise en culture du maïs Bt11 est acceptable, si elle est accompagnée de mesures propres à :
    - vérifier l’absence d’utilisation de la tolérance aux herbicides conférée par le gène pat,
    - vérifier la mise en place de zones refuges selon les recommandations du présent avis,
    - améliorer le PSPC selon les recommandations du présent avis tant pour le plan de surveillance spécifique que pour le plan de surveillance générale.

    Très franchement, notre gouvernement n’est pas crédible. Suite au prochain numéro (Bruxelles si la Commission réagit rapidement) ou le Conseil d’État (si la Commission tarde à répondre – peu probable – renvoie la balle aux États membres ou rejette la demande française).

  143. Stanislas dit :

    «le CS du HCB considère que la mise en culture du maïs Bt11 est acceptable»

    -> Tous les scandales sanitaires passés et présents ont pour origine l’acceptabilité des risques.

  144. carmen qui repasse par la dit :

    @ zeppe : chapeau bas monsieur, quel acharnement ça vous a demandé, mais ça valait le coup.. le pauvre aatea ne sait plus quoi faire a part des copié-collé de son post.. il est pathétique cet aatea.. un gros bisou à Zeppe, de la part de la seule fille qui se risque encore a aller observer les psycho-rigides…

    moi j’ai une question : GFP, Aatea etc sont la pour faire du lobbying intensif et convertir les gens qui ne savent pas à quoi s’en tenir. Ils sont nuls, ils ne convertissent personne. Pourtant, ils continuent. Donc, ne sont pas licenciés. Je veux savoir chez qui ils bossent, ça m’interesse d’être payée tous les mois même si je suis nulle dans mon boulot.

    bon Wakkes on sait qu’il est un retraité qui s’occupe comme il peut sur son pc, ça a remplacé le bridge chez les vieux. Mais serieux GFP et Aatea, please, votre employeur, que je puisse envoyer un CV. Merci d’avance.

  145. trafic dit :

    @Stanislas
    “Tous les scandales sanitaires passés et présents ont pour origine l’acceptabilité des risques.”

    C’est faux. Et évidemment faux. Vous n’avez sans doute pas réfléchi en l’écrivant. Il suffit de penser aux derniers en date des scandales, ou évènements présentés comme tels: pour les prothèses mammaires, pour le Mediator, il n’a jamais été question de risque (avant les faits en tout cas, après les faits y a toujours des prophètes, ou des métaphètes, pour postdire le passé).

    Mais votre formule est tout de même intéressante en ce qu’elle trahit une illusion. L’illusion qu’il y aurait un moyen simple de prévenir les problèmes sanitaires: en suivant l’avis de ces lanceurs d’alerte qui dénoncent des risques. Non seulement c’est pas le cas, mais les lanceurs d’alerte provoquent parfois eux-mêmes les catastrophes sanitaires. Dernier exemple en date: Andrew Wakefield, qui prétend démontrer un lien entre vaccin ROR (Rougeole, Oreillon, Rubéole) et autisme, se heurte en cela à l’establishment médical, est forcé de démissionner de son poste de médecin hospitalier, reçoit le soutien des anti-BigPharma, bref le parfait lanceur d’alerte. On découvre maintenant que ses travaux étaient frauduleux, 10 ans après les faits (et après qu’heureusement le consensus scientifique a par ailleurs rejeté ses prétentions). Entre temps, taux de couverture vaccinal en baisse, recrudescence des épidémies de rougeole (en Angleterre, en Suisse) avec leurs séquelles neurologiques.

    C’est un contre-exemple extrême, mais il est facile de se convaincre que cette façon de se fier au premier lanceur d’alerte venu n’est pas la bonne: pourquoi est-ce des individus isolés, motivés par des considérations idéologiques, auraient la prescience d’un problème réel? Quand ils ne créent pas eux-mêmes les catastrophes, comme dans l’exemple ci-dessus, y a aucune raison pour qu’ils dénichent quoi que ce soit de réel!

  146. Wackes Seppi dit :

    M. Trafic, vous êtes bien consensuel pour la rougeole !

    Epidémie de rougeole en France. Actualisation des données de surveillance au 20 décembre 2011.

    Données provisoires à la date de l’analyse / preliminary data

    Depuis le 1er janvier 2008, plus de 22 000 cas de rougeole ont été déclarés en France. La 3e vague épidémique a été de grande ampleur comparée aux deux vagues antérieures, avec un pic atteint en mars 2011 et une décroissance des cas depuis.

    Pour l’année 2010, 5 075 cas avaient été notifiés dont 8 complications neurologiques (encéphalites/myélites), 287 pneumopathies graves et deux décès.

    Pour les 11 premiers mois de 2011, près de 15 000 cas ont été notifiés, dont 16 ont présenté une complication neurologique, 649 une pneumopathie grave et 6 sont décédés. La forte décroissance du nombre des cas notifiés depuis l’été signe la fin de cette 3e vague, mais la vigilance s’impose car une 4e vague épidémique est très probable avec un risque de recrudescence du nombre de cas dans les semaines à venir.

    …://www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Rougeole/Points-d-actualites/Archives/Epidemie-de-rougeole-en-France.-Actualisation-des-donnees-de-surveillance-au-20-decembre-2011

  147. Zeppe dit :

    @ trafic le lobbtiste hypermenteur et aussi lâche et peu courtageux que ses potes wakes seppi et aatea (car lui aussi fait parti des minables qui refuse absolument de nous dévoiler ses compétences et nous expliquer sa motivation à défendre à longueur d’année les OGM)

    - Ton exemple sur Andrew Wakefield est foireux au possible. Comment peux tu tenter de prendre à ce point là , les gens pour des idiots ? Mais comment fais-tu trafic ?? Tu penses que les gens sont aussi stupide et beaufs incultes que les pro-OGM ? Tu sais très bien que ce Andrew Wakefield mentait pour des raisons de conflit d’intérêt ?
    Donc ce Andrew Wakefield de merde est un lobbysite comme toi ou aatea, wackes seppi ou GFP et certainement pas un lanceur d’alerte. Un lanceur d’alerte, UN VRAI, a TOUJOURS raison. Un lobbyiste du genre Andrew Wakefield, trafic , aatea ou autre abruti de GFP a TOUJOURS tort et fini TOUJOURS par être démasqué .
    Isabelle Saporta ou MM Robin sont de vraies “lanceur d’alerte”. Elle ne bossent pour AUCUNE entreprise et ne peuvent pas être soupsonné de cco,nflit d’intérêt. Ellke n’ont rien à vendre contrairement à Andrew Wakefield.

    @ carmen qui repasse par la et qui reviendra souvent j’espère.

    Merci , tu m’as bien fait rire ! Un gros bisou à toi aussi pour ta bonne humeur et ta pêche !
    aatea, çà n’est pas la première fois que je lui cloue le bec et qu’il se retrouve coincé à répondre par de stupides copié collé mais, que veux-tu ? il n’a pas peur du ridicule ce type !

    Tu dis : moi j’ai une question : GFP, Aatea etc sont la pour faire du lobbying intensif et convertir les gens qui ne savent pas à quoi s’en tenir. Ils sont nuls, ils ne convertissent personne.

    - Il sont contreproductifs et n’ont certainement fait HEC ! la base du commerce c’est de bien cibler des clients potentiels. Je ne devrais pas leur dire mais, s’il veulent vendre de l’OGM, ils y arriveraient plus facilement en démarchant des gens qui n’ont pas d’opinion sur les OGM. Ici nous en avons une et nous nous battons pour la défendre. Venir essayer de vendre de l’OGM sur le forum de GP c’est tout simplement être le dernier des idiots.

  148. raloul dit :

    Bonjour!

    Un vrai pugilat, ce “débat”…
    J’aimerais rebondir sur un document cité par nos fanatiques adorés, à savoir le rapport le Déaut. En effet, il contient quelques perles de lucidité rationnelle à faire pâlir d’envie tout gourou qui se respecte.

    Par exemple:

    “Par ailleurs, le mot « contamination », utilisé pour désigner les flux de gènes existant entre cultures OGM et cultures non OGM, est loin d’être neutre. En effet, il laisse entendre que les transgènes sont par nature dangereux, en les assimilant implicitement à des pollutions (une nappe phréatique contaminée par des pesticides) ou à des maladies (un malade contaminé par le virus du SIDA). Cette connotation négative occulte d’emblée les avantages que peuvent présenter les OGM. C’est pourquoi, par souci d’objectivité, votre Rapporteur a préféré se référer aux « dispersions involontaires » et à la « présence fortuite » d’OGM, ces phénomènes étant à la fois inévitables et aléatoires.”

    Le “souci d’objectivité” appliqué correctement serait de préciser que la “présence fortuite” d’ogm est tout à fait évitable: il suffit de ne pas autoriser d’ogm. Merci pour la novlangue.

    “1.– Les études n’ont, jusqu’à présent, démontré aucun risque sanitaire”

    Très bien, on se réjouit tous de cette déclaration sans équivoque!

    Mais plus loin: “Toutefois, les tests classiques de toxicité aigue qui jouent sur les doses consommées, ne permettent aucune prédiction concernant les effets à long terme sur les systèmes vitaux, notamment immunitaires, hormonaux et reproducteurs. Ainsi que l’a souligné M. Marc Fellous, président de la Commission du génie biomoléculaire (CGB)11, si la toxicité aiguë d’un OGM est immédiatement identifiée avec les méthodes de la toxicologie classique, il n’en va pas de même pour la toxicité chronique, c’est-à-dire la toxicité à très long terme et à faible dose.”

    Ah ben tiens, mince, la toxicologie, c’est une question de doses et de durées? Il y aurait donc un élément qui pourrait contredire l’affirmation péremptoire sur les risques sanitaires?

    C’est pas fini: “L’allongement de la durée des tests peut par ailleurs rendre plus difficile l’interprétation des résultats, sachant qu’il est parfois délicat de faire la part entre les variations biologiques que l’on peut qualifier de « normales » entre animaux d’expérience et un effet toxicologique dû à la consommation d’un OGM. Ainsi, M. Marc Fellous, président de la Commission du génie biomoléculaire, a indiqué à la mission1 qu’il était apparu, lors des tests menés sur le maïs MON 863, qu’au bout de 90 jours, 80 % des rats commençaient à développer des maladies de manière spontanée, rendant plus difficile l’analyse de la toxicité du produit.”
    “M. Gérard Pascal, qui était notamment à l’origine de cette demande, a indiqué à la mission, lors de la table ronde sur les enjeux sanitaires, que plusieurs effets constatés étaient dus au hasard et que l’anomalie observée au niveau des reins des rongeurs était une anomalie classiquement observée chez le rat, et plus particulièrement sur la souche qui avait servi à l’expérimentation. « Il n’y avait pas d’anomalies plus marquées dans un lot que dans l’autre, seulement un pourcentage un peu plus élevé »1. M. Gérard Pascal a ajouté que ses questions avaient trouvé réponse à 80 % et que la CGB s’était « rangée aux avis de l’AFSSA et du panel « OGM » de l’Autorité européenne. A la suite de cette affaire, Bruxelles a décidé de mettre en place un groupe de travail afin que nous soyons mieux préparés à l’analyse de ces différences significatives… Ce n’est pas fini. ».

    Halleluia! lorsque les scientifiques expliquent les choses par “le hasard”, je me sens immédiatemment rassuré sur leur grande pertinence toute rationnelle. Les “pourcentages un peu plus élevés” et les “réponses à 80%”, c’est largement suffisant lorsqu’on parle de produits toxiques, n’est-ce pas? Merci au passage pour l’indépendance de la CGB…

    Et plus loin, concernant les allergies potentielles: “Avec le développement des OGM de deuxième génération, qui auront fait l’objet de modifications génétiques plus diversifiées visant à inclure des provitamines, des éléments hypoallergéniques ou encore des vaccins, les méthodes utilisées actuellement pour évaluer le risque allergique pourraient toutefois se révéler insuffisantes.”

    Mais rassurez-vous, tout est prévu pour pallier à ces problèmes:” S’il apparaît donc nécessaire de défendre, au niveau international, l’intérêt que représente la constitution de sérothèques de référence, il convient également d’encourager le développement d’un programme d’allergo-vigilance au niveau européen, sur le modèle de celui évoqué Mme Denise-Anne Moneret-Vautrin : « Il y a trois ans, nous avons eu l’opportunité, en liaison avec l’AFSSA, de nous inscrire dans un Programme hospitalier de recherche clinique (PHRC) consacré aux OGM et nous avons créé les bases d’une future surveillance post-marketing, sous la forme d’un réseau d’allergo-vigilance rassemblant 330 allergologues français et belges, chargé de détecter les cas les plus sévères d’anaphylaxie mais également de lancer régulièrement, en son sein, des études prospectives. Ainsi, une étude est actuellement en cours à la demande de l’AFSSA sur la prévalence de sensibilisation aux pollens et aux graines de deux espèces végétales d’ores et déjà devenues des OGM. Ce travail de base servira de référence pour déterminer si l’arrivée de ces nouvelles variétés entraînera des dérives à terme. »1

    Donc la stratégie est claire: on autorise des ogm, et si l’un d’eux présente un problème d’allergénicité, on le retire a posteriori, tant pis pour les malheureux qui seraient touchés (de façon analogue aux cas de nombreux médicaments retirés après que leurs effets néfastes soient apparus au grand jour).. Après tout, s’il ne sont qu’un pourcentage minime, ce n’est pas bien grave. Pour un rapport qui préconise le principe de précaution, c’est assez fort!
    Pour rappel: “Le seul cas de réaction allergique à un OGM commercialisé a été relevé aux Etats-Unis, mais, en l’espèce, il n’a pas été possible de conclure sur l’existence ou l’absence de risque allergique. Etaient concernés des sujets ayant consommé des tacos de maïs contaminés par un maïs destiné à l’alimentation animale, le maïs Star Link, qui contenait une protéine Cry9C. Comme l’a indiqué à la mission Mme Denise-Anne Moneret-Vautrin14, allergologue et membre de l’Académie de médecine, sur les millions de personnes qui ont vraisemblablement consommé ces tacos, seuls 53 cas ont été référencés, parmi lesquels 28 ont été analysés sans qu’aucun cas de réaction sévère n’ait été relevé. En outre, les études n’ont pas apporté de résultats concluants : l’étude sérologique conduite par la FDA15 manquait de rigueur scientifique et le test en double aveugle, comparant de la farine de maïs naturel et de la farine transgénique Cry9C, n’a pas donné de résultats probants.”

    Bon ben si la FDA manque de rigueur scientifique, à qui se fier?

    On peut essayer de se fier directement à des membres de compagnies impliquées dans ce business, par exemple concernant l’ADN et les risques de transfert: “M. Philippe Gay, consultant chez Syngenta Seeds, a ajouté que « la présence de fragments d’ADN alimentaire dans les fluides biologiques a été établie par les travaux de l’équipe de Walter Dorfler à Cologne. Mais si cet ADN pouvait migrer dans les cellules, ce serait un cancérigène du fait que, codant ou non, c’est un mutagène. C’est donc que les cellules ont un système de protection remarquable qui empêche l’ADN de les pénétrer. Le fait que l’ADN alimentaire ne soit pas cancérigène prouve a contrario qu’il ne s’intègre pas dans les cellules, qu’il soit génétiquement modifié ou pas (…) Si l’ADN que l’on mange pouvait s’intégrer dans les chromosomes, il aurait un rôle mutagène. Le fait que nous mangeons de l’ADN depuis des milliers d’années sans en être incommodés prouve que nos cellules en sont protégées »1.

    Raisonnement limpide et catégorique, sans précisions concernant le “système remarquable”, la “preuve” étant l’empirisme depuis des millénaires (sous-entendu il n’y a pas de mutations possibles par le biais de l’adn ingéré, puisque depuis des millénaires nous mangeons de l’adn sans que personne n’ait de cancers dûs à cette ingestion. Raisonnement traduit à l’intention du café du commerce: s’il y en avait, ça se saurait…). Là où ça se complique un peu, c’est quand: “L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture indique, dans son rapport sur la situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture en 2003-2004 précité, que la probabilité d’un tel transfert est extrêmement faible. L’augmentation de la résistance aux antibiotiques à la suite de l’ingestion d’OGM n’a d’ailleurs, à ce jour, jamais été observée. Néanmoins, plusieurs scientifiques ont émis des doutes quant à l’impossibilité d’un transfert de gènes entre les OGM et les bactéries du tube digestif.”

    Ah ben, peut-être quand même qu’il y a quelques transferts possibles, mais seulement avec des bactéries, ouf! Bon, ces bactéries ont des fonctions vitales, mais qu’importe…

    Mais le plus intéressant est quand même: “Des modifications involontaires de la composition des aliments peuvent également se produire au cours de l’amélioration génétique effectuée au moyen du génie génétique, tout comme, d’ailleurs, par la sélection traditionnelle.”

    Ah bon, je croyais que c’était une technologie très maîtrisée… et vachement moins primitive que la sélection traditionnelle (par ailleurs les deux techniques sont mises à égalité sans discernement).

    “L’analyse chimique permet normalement de tester les produits génétiquement modifiés pour déceler, de manière ciblée, les changements intervenus dans les nutriments et substances toxiques connus. Toutefois, les scientifiques reconnaissent que des modifications génétiques plus étendues, faisant appel à des transgènes multiples, pourraient augmenter la probabilité d’autres effets non souhaités et requérir des tests supplémentaires.”

    C’est con, il y a plein de lobbyistes qui voudraient justement simplifier les procédures d’évaluation des ogm, pas de bol. A leur place, je me demande s’ils ne se feraient pas plus de fric en cultivant des légumes bio dans leur jardin et en les vendant au marché du coin….

    Et le clou du spectacle: “L’apparition de nouveaux agents pathogènes n’a pas encore été observée après commercialisation, mais on reconnaît que ce risque n’est pas évalué actuellement. Or, plusieurs OGM contiennent des séquences virales, soit pour augmenter l’expression du transgène, soit pour résister aux virus. Le risque est donc celui d’une recombinaison entre le transgène et des virus co-infectants, pouvant ainsi induire l’apparition de nouveaux virus ou l’augmentation de la virulence de virus existants.”

    CA C’EST LE SOMMET! C’est très surprenant en effet, que si l’on évalue pas un risque, l’on observe aucune manifestation de ce risque… Là ils font très fort, il faut l’admettre. Avec de tels esprits d’analyse, je suis convaincu d’être entre de bonnes mains, que les plus hautes intelligences ont été mises à contribution pour “pondre” un rapport officiel sur les ogm.

    Bon j’arrête là, n’en jetez plus! Dans la suite du rapport, on retrouve tous les mythes chers aux pro-ogm: les ogm alimentaires vont être bénéfiques pour tout le monde, le principe de précaution c’est bien, mais seulement pour rassurer la plèbe, des ogm vont permettre de lutter contre certaines carences alimentaires (bon c’est controversé, mais ok), les ogm reduisent l’usage de pesticides (bon c’est controversé, mais ok, si “certaines études” le disent, on va pas pinailler…), etc…

    Il y a quand même un petit éclair de lucidité: “En effet, puisqu’il est impossible d’éviter toute dispersion involontaire d’OGM dans l’environnement, tout projet de mise en place des filières sans aucune trace d’OGM est voué à l’échec – sauf à interdire totalement l’utilisation de cette technologie nouvelle dans l’environnement.”

    CQFD

  149. aatea dit :

    carmen qui repasse par la dit : Mardi 21 février 2012 à 18:53
    le pauvre aatea ne sait plus quoi faire a part des copié-collé de son post.. il est pathétique cet aatea..

    Zeppe
    aatea, çà n’est pas la première fois que je lui cloue le bec et qu’il se retrouve coincé à répondre par de stupides copié collé mais, que veux-tu ? il n’a pas peur du ridicule ce type !

    Tu dis : moi j’ai une question : GFP, Aatea etc sont la pour faire du lobbying intensif et convertir les gens qui ne savent pas à quoi s’en tenir. Ils sont nuls, ils ne convertissent personne.

    => Amusant votre attitude, pleine de condescendance, mais vous n’arrivez toujours pas à répondre à cette question
    Je pense que madame Robin a eu une petite distraction, elle a oublié de me répondre, mais je pense qu’elle doit être totalement débordée, cependant, je suis persuadé qu’elle doit pouvoir me consacrer quelques minutes.
    vous avez écrit
    « De plus, des prélèvements réalisés par l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan confirment que la toxine BT, loin d’être détruite par le système digestif des vaches, a été décelée dans le sang, le foie,la rate et les intestins des animaux. »
    OUI ou NON?

    Est-ce que l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan a écrit dans sa publication?
    « It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. »
    http://www.weihenstephan.de/fml/physio/sonstig/Lutz-et-al-2005.pdf
    OUI ou NON?

    pouvez-vous m’expliquer cette “incohérence”?

    vous qui êtes persuadé de votre supériorité intellectuelle, vous n’arrivez pas à repondre à cette simple question?

  150. aatea dit :

    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/ogm-une-demande-d-interdiction-de-mon810-qui-fait-reagir-54090.html
    Une demande d’interdiction de Mon810 qui fait réagir

    la Confédération paysanne …. souligne aussi ses craintes sur la solidité juridique (de l’interdiction)

    la réponse de la Commission qui pourrait arriver après le début des semis

    des semences Mon 810 qui continuent à être distribuées dans les exploitations et seront prochainement semées légalement si l’interdiction de culture venait à être annulée…

  151. aatea dit :

    http://www.eurojuris.fr/fre/collectivites/environnement-principes-generaux/environnement/articles/interdiction-ogm.html

    Deux arrêtés ministériels de suspension et d’interdiction concernant le maïs OGM MON 810 sont annulés par le Conseil d’Etat.

    ….
    A ce titre, la Cour de Justice de l’Union Européenne considère que les mesures de protection ne sauraient être valablement motivées par une approche purement hypothétique du risque, fondée sur de simples suppositions scientifiquement non encore vérifiées mais bien sur une évaluation des risques aussi complète que possible compte tenu des circonstances particulières du cas d’espèce qui révéleraient le fait que ces mesures soient nécessairement imposées.

    Il semblerait cependant que l’Etat français entende sur un plan strictement politique maintenir le moratoire nonobstant la décision du Conseil d’Etat, une décision devant être prise à la fin du mois de février.

  152. bionel dit :

    “aatea dit : Lundi 20 février 2012 à 9:41

    zeppe dit : Dimanche 19 février 2012 à 18:23
    @ bionel
    aatéa est très médiocre.”

    - Oui il est médiocre
    un petit peureux retranché
    Il préfère fuir en avant
    “tu es mort de trouille”,
    une réponse de lâche”
    qui lui font honte !

    alors Zeppe, tu n’es pas en forme, seulement 6 insultes

    tu penses encore à lui?”

    ==>aatea tu es si nul que tu ne remarque même pas que zeppe me répond!!!
    as tu pris une bonne dose de lasso toi aussi?

  153. aatea dit :

    bionel dit : Mercredi 22 février 2012 à 22:25

    aatea tu es si nul que tu ne remarque même pas que zeppe me répond!!!
    as tu pris une bonne dose de lasso toi aussi?

    => il a un problème pour répondre à une simple question?

    Je pense que madame Robin a eu une petite distraction, elle a oublié de me répondre, mais je pense qu’elle doit être totalement débordée, cependant, je suis persuadé qu’elle doit pouvoir me consacrer quelques minutes.
    vous avez écrit
    « De plus, des prélèvements réalisés par l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan confirment que la toxine BT, loin d’être détruite par le système digestif des vaches, a été décelée dans le sang, le foie,la rate et les intestins des animaux. »
    OUI ou NON?

    Est-ce que l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan a écrit dans sa publication?
    « It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. »
    http://www.weihenstephan.de/fml/physio/sonstig/Lutz-et-al-2005.pdf
    OUI ou NON?

    pouvez-vous m’expliquer cette “incohérence”?

  154. Stanislas dit :

    http://www.weihenstephan.de/fml/physio/sonstig/Lutz-et-al-2005.pdf

    “la référence sur la page citée semble être erronée ou perimée”

    ->pouvez-vous m’expliquer cette “incohérence” aatea ?

  155. aatea dit :

    Stanislas dit : Jeudi 23 février 2012 à 12:03

    pouvez-vous m’expliquer cette “incohérence” aatea ?

    => que voulez vous comme personne ne semble interreser pour recherche la crédibilité des informations de vos marchands de peurs.

    nouveau lien
    http://www.google.fr/url?q=http://www.wzw.tum.de/physio/fileadmin/DNA_und_dem_Cry1Ab-Protein/Reprints/Lutz-et-al-2005.pdf&sa=U&ei=5y1GT9LSDuKl0AX-q8GoDg&ved=0CCEQFjAH&usg=AFQjCNE26frc__TPpzF_eMGu4VeJ2KeEzg

  156. aatea dit :

    autre lien

    http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/jf049222x?prevSearch=It%2Bwas%2Bconcluded%2Bthat%2BCry1Ab%2Bprotein%2Bis%2Bdegraded%2Bduring%2Bdigestion%2Bin%2Bcattle&searchHistoryKey=

  157. ylbtrrxyuu dit :

    ITxM8u twrwnvbbansy

  158. Stanislas dit :

    aatea dit :
    Est-ce que l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan a écrit dans sa publication?
    « It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. »

    -> Cette conclusion n’est valable que pour l’expérience en question. La suite du discours est celle-ci:

    “To avoid misinterpretation, samples tested positive for Cry1Ab protein by ELISA should be reassessed by
    another technique.”

    -> Donc aatea est un champion de la désinformation.

  159. bionel dit :

    Stanislas dit : Jeudi 23 février 2012 à 20:38

    “-> Donc aatea est un champion de la désinformation.”

    C’EST SURTOUT UN TRÈS GRAND CHAMPION POUR DIRE N’ IMPORTE QUOI …………..
    son but est d’agacer par sa désinformation ! ! !

    ses commentaires sont toujours hors sujet ou a coté de la plaque!

  160. aatea dit :

    Stanislas dit : Jeudi 23 février 2012 à 20:38
    aatea dit :
    Est-ce que l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan a écrit dans sa publication?
    « It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. »

    Cette conclusion n’est valable que pour l’expérience en question. La suite du discours est celle-ci:

    => c’est bien, vous reconnaissez que l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan a écrit
    « It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. »

    et donc, que concluez vous lorsque Mme Robin écrit

    « De plus, des prélèvements réalisés par l’Ecole Technique Supérieure de Weihenstephan confirment que la toxine BT, loin d’être détruite par le système digestif des vaches, a été décelée dans le sang, le foie,la rate et les intestins des animaux. »

    => problème de cohérence de vos marchands de peurs?

  161. GFP dit :

    @ raloul,
    “Ah ben tiens, mince, la toxicologie, c’est une question de doses et de durées? Il y aurait donc un élément qui pourrait contredire l’affirmation péremptoire sur les risques sanitaires?”
    => Ha oui, vous avez un élément ? Lequel ?

    “Les “pourcentages un peu plus élevés” et les “réponses à 80%”, c’est largement suffisant lorsqu’on parle de produits toxiques, n’est-ce pas? ”
    => 80% est un degré de certitude assez élevé, effectivement.

    “Ah bon, je croyais que c’était une technologie très maîtrisée… et vachement moins primitive que la sélection traditionnelle (par ailleurs les deux techniques sont mises à égalité sans discernement).”
    => Pour une fois vous “croyez” bien.

    “C’est con, il y a plein de lobbyistes qui voudraient justement simplifier les procédures d’évaluation des ogm, pas de bol”
    => Et plein de scientifiques aussi qui estiment, à raison, que l’analyse du risque est bien trop poussée pour les OGM.

    “Halleluia! lorsque les scientifiques expliquent les choses par “le hasard”, je me sens immédiatemment rassuré sur leur grande pertinence toute rationnelle.”
    => Encore un qui n’a jamais touché à l’analyse statistique. Et oui, il y a des variations de paramètres dues au hasard.

    “Donc la stratégie est claire: on autorise des ogm, et si l’un d’eux présente un problème d’allergénicité, on le retire a posteriori, tant pis pour les malheureux qui seraient touchés”
    => Vous oubliez un peu vite que le potentiel allergène est évalué avant la mise sur le marché. Ce n’est pas le cas pour les plantes obtenues par sélection classique. Pire en fait, on a quantités de plantes dont on sait qu’elles peuvent induire des allergies (banane, cacahuète, blé, pomme, noisette…) et qui ne sont pas retirées du marché.

    “de façon analogue aux cas de nombreux médicaments retirés après que leurs effets néfastes soient apparus au grand jour”
    => La différence étant qu’un médoc doit avoir un effet sur le patient, l’OGM non.

    “Or, plusieurs OGM contiennent des séquences virales, soit pour augmenter l’expression du transgène, soit pour résister aux virus. ”
    => En fait ce n’est pas une spécificité des OGM. Tous les génomes contiennent des séquences virales.

    “En effet, puisqu’il est impossible d’éviter toute dispersion involontaire d’OGM dans l’environnement, tout projet de mise en place des filières sans aucune trace d’OGM est voué à l’échec – sauf à interdire totalement l’utilisation de cette technologie nouvelle dans l’environnement.”
    => Il y a une solution. Les adeptes de la pureté génétique absolue peuvent toujours cultiver leurs plantes sous serre. Et encore, il faudra qu’ils évitent le développement de tout ravageur, insecte ou autre histoire qu’il n’y est pas dans leur récolte une aile de mouche qui “polluerait génétiquement” leur récolte.

    @ Stanislas,
    ““To avoid misinterpretation, samples tested positive for Cry1Ab protein by ELISA should be reassessed by
    another technique.”
    -> Donc aatea est un champion de la désinformation.”
    => Vous avez compris la phrase que vous avez donné. J’en doute. Elle veut dire que les auteurs ont utilisé deux méthodes de détection et que le test ELISA est sujet à des faux-positifs. Pour éviter ces faux-positifs une deuxième méthode de détection doit être utilisée, dans la cas présent un western-blot, technique moins sujette à ce genre de problème. C’est ce que les auteurs ont fait, et nulle part dans leur étude les auteurs ne montrent que la toxine Cry1Ab ne serait pas dégradée dans le tube digestif. MMR raconte donc un gros bobard (une fois de plus).

  162. carmen condescendante, donc dit :

    @ aatea : non sweetheart, je ne parle pas aux gourous incompétents (ni à ceux qui le sont d’ailleurs). Ta question tu te la garde, et pas de bisou !

  163. Stanislas dit :

    GFP dit :
    «Pour éviter ces faux-positifs une deuxième méthode de détection doit être utilisée, dans la cas présent un western-blot, technique moins sujette à ce genre de problème. »

    -> « moins sujette à ce genre de problème » mais non infaillible il faut bien le dire.

    « nulle part dans leur étude les auteurs ne montrent que la toxine Cry1Ab ne serait pas dégradée dans le tube digestif »

    ->Une démonstration construite sur une « technique moins sujette aux faux-positifs » donc non infaillible, ne peut conduire qu’à une conclusion erronée reprise en boucle et de manière obsessionnelle par le bouffon aatea.

  164. GFP dit :

    @ Stanislas,
    Visiblement vous avez des problèmes de compréhension. Le western-blot utilisé dans l’étude citée au-dessus permet de conclure sans le moindre doute que la Cry1Ab est dégradée dans le tube digestif de la vache: « It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. » C’est on ne peut plus clair. Donc une fois de plus, si quelqu’un aboutit à une “conclusion erronée”, c’est bien MMR. En même temps c’est sa marque de fabrique il n’y a donc rien de surprenant à ça.

  165. Stanislas dit :

    GFP dit :
    «Visiblement vous avez des problèmes de compréhension. »

    ->Ce n’est que votre vision de désinformateur pro ogm.

    « Le western-blot utilisé dans l’étude citée au-dessus permet de conclure sans le moindre doute … »

    ->C’est bien GFP porte-parole des délinquants obscurantistes biotech qui a écrit, dans un moment de rare honnêteté, que le western-blot utilisé est « une méthode moins sujette à ce genre de problème (faux-positifs) ».
    Par conséquent et en toute logique le « western-blot méthode moins sujette aux faux-positifs », donc méthode incertaine, ne permet pas « de conclure sans le moindre doute »

    ->Il est on ne peut plus clair que la conclusion (la Cry1Ab est dégradée dans le tube digestif de la vache) qui repose sur une méthode de détection incertaine est bien une escroquerie.

  166. aatea dit :

    GFP dit :Dimanche 26 février 2012 à 21:48
    Le western-blot utilisé dans l’étude citée au-dessus permet de conclure sans le moindre doute que la Cry1Ab est dégradée dans le tube digestif de la vache: « It was concluded that Cry1Ab protein is degraded during digestion in cattle. » C’est on ne peut plus clair. Donc une fois de plus, si quelqu’un aboutit à une “conclusion erronée”, c’est bien MMR. En même temps c’est sa marque de fabrique il n’y a donc rien de surprenant à ça.

  167. Stanislas dit :

    aatea nous montre qu’il est très confortablement installé dans son rôle de bouffon

  168. GFP dit :

    @ Stanislas,
    “Par conséquent et en toute logique le « western-blot méthode moins sujette aux faux-positifs », donc méthode incertaine, ne permet pas « de conclure sans le moindre doute »”
    => Ben si, le western-blot permet de conclure sans le moindre doute que la toxine Cry1Ab est dégradée dans le tube digestif de la vache. Les chercheurs ont tous les contrôles qui confirment leurs résultats.

    “Il est on ne peut plus clair que la conclusion (la Cry1Ab est dégradée dans le tube digestif de la vache) qui repose sur une méthode de détection incertaine est bien une escroquerie.”
    => Si leur conclusion est, selon vous, “une escroquerie”, il ne vous sera pas difficile de le prouver n’est-ce pas? En attendant ce morceaux d’anthologie, je ne peux que constater que la conclusion de ces travaux est à l’opposé des affirmations, que dis-je, des mensonges de MMR.

  169. Stanislas dit :

    GFP dit :
    «Ben si, le western-blot permet de conclure sans le moindre doute que la toxine Cry1Ab est dégradée dans le tube digestif de la vache »

    ->Ben non, cela ne vaut que pour cette expérience de 2005 avec un nombre limité d’animaux et la précision relative du western-blot que vous avez mis en avant précédemment : « méthode moins sujette à ce genre de problème (faux-positifs) ».
    Vous ne pouvez pas renier vos propos sans passer pour un imbécile, donc vous ne pouvez pas prétendre « conclure sans le moindre doute »

  170. GFP dit :

    @ Stanislas,
    “Ben non, cela ne vaut que pour cette expérience de 2005 avec un nombre limité d’animaux et la précision relative du western-blot que vous avez mis en avant précédemment : « méthode moins sujette à ce genre de problème (faux-positifs) ».”
    => Si vous me citez, ce serait bien de ne pas déformer mes propos. Je parlais de technique et non de méthode. Dans le cas présent les blots obtenus sont présentés en figure 3 et ne laissent aucun doute, (j’insiste) sur la conclusion des auteurs, aucune bande aspécifique n’étant mise en évidence par les auteurs, que ce soit avec les anticorps monoclonaux ou polyclonaux.
    Bref, J’attends toujours que vous me disiez en quoi leur conclusion serait une escroquerie.

  171. Stanislas dit :

    GFP dit :
    «Si vous me citez, ce serait bien de ne pas déformer mes propos. Je parlais de technique et non de méthode. »

    ->Vous êtes ridicule GFP. Vous parlez de déformation de vos propos alors que vous avez employé les mots « méthode » et « technique » pour le « western-blot » dans la même phrase.

    GFP dit :Vendredi 24 février 2012 à 14:27 « Pour éviter ces faux-positifs une deuxième méthode de détection doit être utilisée, dans la cas présent un western-blot, technique moins sujette à ce genre de problème. »

    ->Le désinformateur professionnel que vous êtes n’a pas d’autre choix que renier ses propos pour tenter de sauver la face.

    « J’attends toujours que vous me disiez en quoi leur conclusion serait une escroquerie »

    ->Une conclusion qui découle d’une « méthode ou technique (western-blot) » imparfaite selon vos propos (« moins sujette à ce genre de problème (faux-positifs) ») ne peut qu’être une escroquerie, surtout si vous insistez pour la défendre.

  172. GFP dit :

    @ Stanislas,
    “Vous êtes ridicule GFP. Vous parlez de déformation de vos propos alors que vous avez employé les mots « méthode » et « technique » pour le « western-blot » dans la même phrase.”
    => Oui, et ? En quoi est-ce ridicule ? Les auteurs ont utilisé une deuxième méthode de détection, en l’occurrence le western-blot, une technique utilisée pour mettre en évidence des protéines.

    “Le désinformateur professionnel que vous êtes n’a pas d’autre choix que renier ses propos pour tenter de sauver la face. ”
    => Je ne renie nullement mes propos, bien au contraire.

    “Une conclusion qui découle d’une « méthode ou technique (western-blot) » imparfaite selon vos propos (« moins sujette à ce genre de problème (faux-positifs) ») ne peut qu’être une escroquerie, surtout si vous insistez pour la défendre.”
    => Le western-blot peut -être sujet des faux-positifs si vous utilisez un anticorps primaire qui n’est pas spécifique de la protéine que vous cherchez à mettre en évidence (ça ce sont les limites de la technique). Dans le cas présent les deux anticorps utilisés sont spécifiques de la Cry1Ab. C’est clairement montré par l’absence de signal dans le contrôle négatif. La conclusion de leurs travaux sur la dégradation de la Cry1Ab est sans appel et le mensonge de Mme Robin patent. Je constate donc une fois encore que vous n’avez aucune critique à émettre sur les résultats présentés en figure 3 de cette étude. Le contraire aurait été étonnant.

  173. aatea dit :

    http://www.lefigaro.fr/societes/2012/03/04/20005-20120304ARTFIG00178-les-agriculteurs-francais-se-convertissent-au-high-tech.php


    Malgré ces avancées, l’agriculture française a encore une vaste marge de progrès à faire. «Alors qu’aux États-Unis, 80% des cultures sont issues des biotechnologies, en France on prend du retard, conclut Guy Vasseur, président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (Apca). La France ne peut être spectatrice dans ce domaine de ce qui se passe dans le monde.»


Les commentaires sont fermés pour cet article.